Journal Should be hackable ! recherche graphistes

18
2
fév.
2016

Cher journal,

Je propose ici une démarche militante qui consiste à affubler d’une étiquette « Should be hackable » (recouvrant la marque d’origine si possible) les appareils qui, de par leurs conceptions, ne permettent pas ou cherchent à décourager leur prise en main "interne", réparation, adaptation, modification, etc.

Titre de l'image

J'étais très agréablement surpris de l'excellente réception de mes autocollants Should be hackable au Fosdem.

Et du coup, ça m'encourage à vous en parler ici. (j'en parlais déjà timidement dans un commentaire…).

Bien entendu, cela mériterait quelque chose de plus esthétique, accrocher, etc.

Je souhaite donc lancer ici un « concours d'autocollants » Should be hackable en faisant appel à toutes personnes douées pour le graphisme ou des idées pour améliorer la chose.

Merci d'avance.

  • # Convivialité

    Posté par . Évalué à 4.

    les appareils qui, de par leurs conceptions, ne permettent pas ou cherchent à décourager leur prise en main "interne", réparation, adaptation, modification, etc.

    Le mot qui me vient à l'esprit (peut-être à cause du sondage en cours) pour qualifier l'opposé de ces objets est "convivialité". On peut lire dans wikipedia que "cet hispanisme [est] utilisé par Ivan Illich dans La convivialité (1973) pour qualifier à la fois des outils dont la fonction est déterminée par celui qui les manie plutôt que par celui qui les conçoit". La définition ajoute : "… et un type de société post-industrielle caractérisé par ces outils, l'autonomie et l'interdépendance".

  • # Excellent

    Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 02/02/16 à 11:53.

    Excellente idée, et ça s'applique bien plus largement que sur les appareils électroniques.

    Ma première expérience en la matière a été avec le four de mes parents. La poignée s'était desserrée : aucun problème, un coup de tournevis et c'est réglé. Sauf que le fabricant avait utilisé des vis à tête Torx. Ces têtes sont normalement utilisées pour permettre d'exercer un grand couple de serrage, ce qui est hors de propos pour une poignée de porte de four (il faut certes visser fort, mais pour info, sur un guidon de vélo, pièce soumise à des contraintes de sécurité bien plus grandes, on visse à 10 Nm, ce qui est très bien supporté par des têtes Allen), le but du fabricant était donc vraisemblablement de décourager la réparation par l'utilisateur, les tournevis Torx ne faisant pas partie du matériel de bricolage ordinaire. Il était évidemment hors de question de faire venir un réparateur pour si peu, et il avait fallu acheter une tête de tournevis pour ce seul usage…

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      le but du fabricant était donc vraisemblablement de décourager la réparation par l'utilisateur

      Je crois que c'est surtout plus adapté aux chaînes de montage automatiques.

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Le système torx est efficace pour les petites tailles, plus endurant et plus "mécanisable".
      Un peu agaçant à ces débuts, avec la version "plus" (picot central), ce format est vendu dans les "kits" depuis quelques années.

      Je ne pense pas qu'il faille comparer ce nouveau format aux pratiques genre "sertissage", "rivet", "clip plastique qui casse au démontage" voire "soudure". Certaines de ces pratiques rendent le démontage plus compliqué sans le bon outillage, mais les autres peuvent être vues comme volontairement destructives.

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      [TorX]

      Le temps que l'on s'équipe en TorX, il en sort un nouveau modèle,
      avec une excroissance puis un creux au milieu, une nouvelle taille ( sur des variations d'échelle allant du 1/10 de mm au mm).
      Ensuite, le modèle TorX+ inutilisable avec l'ancien (la forme est différente).
      Et comme ça ne suffit pas, le tout dernier anti-bourrage (++? #?)
      ( comprendre: étudié pour que M. ou Mme Lambda ne puisse pas intervenir )
      à cinq branches…

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 02/02/16 à 13:12.

      Merci pour ton commentaire "Excellent" Tanguy.

      Je suis de tout cœur avec tes parents et toi concernant leur four à la poignée desserrée. Par contre, il était temps que tu t'équipes de quelques tournes vis Torx.

      Je vous conseille cet excellent article sur Wikipédia, à propos des Vis de fixation La version en anglais est encore autrement détaillée et précise sur la question, Screw

      • [^] # Re: Excellent

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je suis de tout cœur avec tes parents et toi concernant leur four à la poignée desserrée. Par contre, il était temps que tu t'équipes de quelques tournes vis Torx.

        C'était il y a plus de dix ans. Mais j'ai maintenant de quoi dévisser du Torx, même si l'essentiel de mon équipement actuel utilise des têtes Pozidriv et Allen, plus quelques têtes plates et hexagonales.

        Il faut dire que l'appareil que je répare le plus souvent est ma bicyclette, et que c'est un domaine où la réparabilité est très bien prise en compte, bien qu'il faille quelques outils spécifiques pour certaines pièces, à savoir dérive-chaîne, arrache-manivelle, démonte-boîtier, démonte-roue libre, fouet à chaîne, démonte-cassette, clef à rayon. À part ça, presque tout le reste utilise des vis à 6 pans externes ou creux.

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par . Évalué à 3.

      On trouve des tourne-vis Torx en France depuis au moins 25ans (et même dans des super-marchés comme Leclerc, Carrefour, etc.) ! Ce n'est donc pas une volonté de décourager la réparation.

      Ce n'est pas comme les vis APPLE brevetées, en étoile à 5 branches, pour les quelles on ne trouve aucun tourne-vis.

      • [^] # Re: Excellent

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        les vis APPLE brevetées, en étoile à 5 branches, pour les quelles on ne trouve aucun tourne-vis.

        Sur eBay pour 2 € port compris.
        Il y a même des kits complets pour 11 € (ou moins, j'ai acheté pour 11 € donc je sais que ça existe en facilement trouvable).

        Mais bon, celui qui achète de l'Apple recherche spécifiquement du non bricolable, donc on s'en fiche qu'Apple verrouille. Ou alors il a un soucis au niveau du cerveau.

      • [^] # Re: Excellent

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce n'est pas comme les vis APPLE brevetées, en étoile à 5 branches, pour les quelles on ne trouve aucun tourne-vis.

        Ben chez Apple c'est soit la vis breveté, soit la colle…

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Excellent

      Posté par . Évalué à 2.

      euh ouais la c'est de la mauvais foi.

  • # Should be translatable

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'aime bien l'idée. Pour contribuer, voici quelques propositions pour adapter le texte en français :

    • «Bidouillable ?»
    • «Modifiable ?»
    • «Devrait être modifiable»
    • «Devrait être adaptable»
    • [^] # Re: Should be translatable

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Réparable, bricolable, personnalisable

      • [^] # Re: Should be translatable

        Posté par . Évalué à 3.

        Je plussoie bricolable.

      • [^] # Re: Should be translatable

        Posté par . Évalué à 6.

        Je vote « réparable »

        Montrer aux gens que quelque chose n’est pas « réparable » (ie : qu’au premier dysfonctionnement il faut bazarder et racheter du neuf) ça pourrait en faire réfléchir certains.

        • [^] # Re: Should be translatable

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ou même « matériel verrouillé ».

          Comme ça même ceux qui n'ont pas l'intention de réparer (par exemple un appareil photo, bien souvent les gens n'ont pas du tout dans l'idée de réparer en cas de pépin).
          Mais si c'est verrouillé, ça déplaît car ils se sentent pigeon. À raison.

          Si en plus le logo représente un pigeon ou un dindon…

    • [^] # Re: Should be translatable

      Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 02/02/16 à 20:36.

      Indeed :)

      Titre de l'image

      Source

      • [^] # Re: Should be translatable

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        cool d'avoir précisé dans les propriétés du document la licence CC0 (ainsi que ton nom dans les meta-données :D).

        Quelle police as-tu utilisé pour le « MATOS » ? Inkscape semble m'indiquer « d puntillas D to tiptoe », est-ce bien cela ? Bon, d'après https://fontlibrary.org/en/font/de-puntillas-d-to-tiptoe-lt ça y ressemble bien (bon choix, sous licence libre OFL).

        Je souhaitais éditer pour ajouter une espace avant le « ? ».

        Belle créativité en tout cas :-) Reste à trouver les imprimeurs de stickers / t-shirts / casquettes / clés-usb / crayons pour promouvoir tout cela (mais pas sur des magnets, ça tue les disquettes !)

        • [^] # Re: Should be translatable

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Belle créativité en tout cas :-)

          Bof, les images viennent des icônes Tango (dont celle des prefs d'XFCE t'as vu) les fontes sont libres, oui, et si c'est du CC0 (je pense pas qu'on puisse utiliser cette licence, il faut regarder par rapport aux icones Tango - apparemment c'est possible) mon nom, on s'en fout, non ? :p sérieusement, tu peux mettre Yassin Philip si vraiment tu y tiens.

          Je souhaitais éditer pour ajouter une espace avant le « ? ».

          J'ai essayé, ça déséquilibre tout. Mais oui, sur, c'est ton logo hein.

        • [^] # Re: Should be translatable

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          J'ai repris la même police pour les deux textes (n'ayant pas non plus la police « Sans » o_O). Et j'ai pris du vert à 192 (un peu plus foncé que le vert « pétant » à 255… pas forcément bien lisible selon les écrans quand sur un fond blanc).

          Matos #Bidouillable ?

          La source modifiée sous la même licence libre CC0.

          J'aime bien une interprétation possible du logo :

          • cadenas correspondant au verrouillage de la technologie, barré et nié grâce aux outils (tournevis et clé de 12)
          • matos : l'argot apporte de la connivence et rapproche la personne concernée et l'importance du matériel pour elle
          • « #Bidouillable ? »
            • pose une question fermée, amenant à une réponse oui / non
            • le vert incite à exiger de répondre « oui ! »
            • la police retenue oblige à relire 2 fois, ce qui fait encore mieux s'inscrire le message
            • fait allusion aux hashtags, ce qui fait d'jeun's même si cela devient un peu galvaudé (et promeut du non libre, tant qu'un movim n'aura pas atteint l'aura d'un diaspora en remplacement d'IRC qui reste le plus commun pour beaucoup :D

          Mais ce n'est que mon interprétation :-)

          En plus, je pense que ce genre de logo se décline bien en noir et blanc (il faudrait vérifier).

          • [^] # Re: Should be translatable

            Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 02/02/16 à 22:38.

            J'ai repris la même police pour les deux textes

            Et du coup ça appauvrit la typo de 50% ah oui et la fonte monospace c'était by design en fait, read on

            (n'ayant pas non plus la police « Sans » o_O)

            Ben sous Ubuntu, c'est la fonte par défaut d'Inkscape, je pensais vu son nom générique qu'elle était partout (en fait, je pensais même qu'elle n'existait même pas vraiment, que c'était hardcodé dans Inkscape) enfin bon, c'est une fonte sans serif, quoi.

            fait allusion aux hashtags, ce qui fait d'jeun's même si cela devient un peu galvaudé (et promeut du non libre, tant qu'un movim n'aura pas atteint l'aura d'un diaspora en remplacement d'IRC qui reste le plus commun pour beaucoup :D

            Oui et # ça veut dire "root" pour les djeuns qui sont aussi 1337 :) oui d'où la fonte monospace. Qui implique/rappelle que si c'est bricolable matériellement, c'est bien que ça le soit au plan logiciel aussi. D'où le vert "terminal" aussi, mais méfiance avec le vert genre 0f0 sur blanc comme ça.

            En plus, je pense que ce genre de logo se décline bien en noir et blanc (il faudrait vérifier).

            Pour faire ça bien il faut faire une version spéciale, en niveaux de gris et ça va prendre un peu de temps que juste vérifier :)

            • [^] # Re: Should be translatable

              Posté par . Évalué à 4.

              Gimp / Image / Mode / Niveau de gris
              Matos_bidouillable_NB

              • [^] # Re: Should be translatable

                Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 04/02/16 à 19:24.

                Je pensais pas que les dégradés passeraient si bien comme ça, même en petit, kewl. Aussi, ce serait bien de quand même rapprocher un peu le "?" du mot, car là 1-l'espace est vmt grande et 2-ça pète le blanc tournant du cadre (faudrait redescendre le mot aussi chwya, pour cette raison) ?

                • [^] # Re: Should be translatable

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Skoa le blanc tournant ?

                  Les points d'interrogation doivent idéalement être précédés d'espaces fines insécables, donc tant qu'à faire, autant le rapprocher effectivement.

                  • [^] # Re: Should be translatable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Le blanc tournant, c'est l'espace entre le cadre et le motif (think marie-louise) ça marche en ébénisterie, tout ça. C'est psychologique, si tu le respectes un minimum, ça donne de l'harmonie à ton design. Tu peux bien sur choisir de le casser, ça va marcher dans l'autre sens, mais c'est bien de savoir ce que tu fais.

            • [^] # Re: Should be translatable

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              (n'ayant pas non plus la police « Sans » o_O)
              Ben sous Ubuntu, c'est la fonte par défaut d'Inkscape,

              "Sans" n'est pas une police. Il s'agit d'un alias de fontconfig pour la fonte "sans serif" par défaut du système. Ça veut donc dire que sur chaque système, la police "Sans" peut être différente en fonction des configurations diverses.

              Il convient de ne jamais l'utiliser si le but est de faire un design partageable et réutilisable (même pour soi, car rien ne dit qu'après une réinstallation ou même une simple mise à jour ou autre, votre fonte par défaut ne soit pas différente). Si la fonte vous plaît, il faut trouver quelle est son vrai nom et utiliser celle-ci à la place pour que l'info passe avec le fichier.

              Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

              • [^] # Re: Should be translatable

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                À propos, pour savoir la fonte qui est réellement utilisée sur votre système quand vous choisissez "Sans", vous pouvez utiliser la commande fc-match. Par exemple sur mon système, ce sera "DejaVu Sans":

                $ fc-match sans
                DejaVuSans.ttf: "DejaVu Sans" "Book"

                Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

      • [^] # Re: Should be translatable

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 04/02/16 à 12:01.

        Très bon à mon avis. Pourrait se décliner en variantes :

        • MATOS #Bidouillable! (à la place du ?) : pour du matériel réellement bidouillable ;
        • MATOS #Bidouillable? #Verrouillé : pour du matériel franchement verrouillé, genre appareils de chez Apple avec vis spécialement inventées pour compliquer l'ouverture.
        • [^] # Re: Should be translatable

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          L'idée, c'est qu'avec ces trois variantes, on a un message adapté au matériel visé :

          • pour le matériel normal, pas spécialement conçu pour être bidouillable, mais pas volontairement verrouillé non plus : « Avez-vous pensé à la bidouillabilité ? C'est important. » ;
          • pour le matériel ouvert : « C'est bidouillable, et c'est une excellente chose. » ;
          • pour le matériel verrouillé : « C'est conçu pour vous empêcher de faire ce que vous voulez avec, et ça craint. ».

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.