Journal Attention chérie, ça va se heurter...

Posté par .
Tags : aucun
25
30
mar.
2010
Ca y est, c'est fait : le CERN a fait percuter 2 faisceaux de protons de 3,5 TeV chacun (soit une énergie totale de 7 TeV), aujourd'hui vers 13h, heure de Paris.[1]
C'est donc un nouveau record du monde ! L'an prochain, le CERN espère d'ailleurs atteindre les 14 TeV !

Le but de tout ça ? Claquer des brouzoufs dans un nouveau train électrique pour geeks Tenter de recréer les conditions qui ont eu lieu juste après le Big Bang et surtout, espérer voir une fraction de seconde la fameuse "particule de Dieu" : le boson de Higgs.

Pour ceux, comme moi, qui se demandent ce que peut bien représenter 1 TeV, lemonde.fr[2] nous dit que cela représente... l'énergie d'un moustique en vol ! Sauf que cette énergie est concentrée dans un espace 1000 milliards de fois plus petit.

Et pour vous donner une idée de la difficulté à faire percuter 2 faisceaux de protons, lefigaro.fr cite Laurette Ponce, ingénieur en charge au LHC : "Imaginez que vous lanciez deux aiguilles d'un bout à l'autre de l'Atlantique en espérant qu'elles se percutent au milieu de l'océan. Cela vous donne une petite idée de la précision qu'il faut atteindre"


1 http://www.lepoint.fr/actualites-technologie-internet/2010-0(...)
2 http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/03/30/big-bang-en(...)
3 http://www.lefigaro.fr/sciences-technologies/2010/03/30/0103(...)
  • # Public ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Est-ce que le résultat de ces expériences est public ?
    • [^] # Re: Public ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      On pouvait au moins suivre la journée en direct : http://webcast.cern.ch/lhcfirstphysics/
    • [^] # Re: Public ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      d'après des threads sur /. [1] tu as les premières images :
      http://cmsdoc.cern.ch/events/snapshotA.png sur CMS
      http://i.imgur.com/ugwnl.png sur Atlas

      et le statut du faisceau sur http://op-webtools.web.cern.ch/op-webtools/vistar/vistars.ph(...)
      http://webcast.cern.ch/lhcfirstphysics/ un webcast

      et il paraît que les live webcam sont actives.

      [1] http://science.slashdot.org/story/10/03/30/120233/First-Coll(...)
    • [^] # Re: Public ?

      Posté par . Évalué à 4.

      vu la quantite de donnees produite par chaque experience que cela soit public ou non ne changera rien. Pour reduire et analyser ce genre de truc tu as des centres de calculs dedies specialement pour. Ne crois pas que ton pc pourra le faire :)
      • [^] # Re: Public ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Je me doute bien :)

        Mais par exemple, aux US, tout (ou presque) ce qui est fait avec l'argent public est diffusé sous plusieurs forme, voir par exemple les nombreux site de la NASA.
        • [^] # Re: Public ?

          Posté par . Évalué à 4.

          En Europe aussi. Et comme aux US il peut y avoir le droit de reserve qui peut s'appliquer sur les donnees pendant un certains temps.
          • [^] # Re: Public ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Et en plus, le CERN est interdit aux expériences militaires je crois me souvenir ;-) Bref, c'est du 100% civil.
      • [^] # Re: Public ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Ne crois pas que ton pc pourra le faire

        Hé bien non, il ne pourra pas le faire, citation: «Il s'agit d'étudier l'équivalent de plus de mille fois la quantité d'informations contenue dans tous les livres imprimés sur la planète»

        Le CERN a créé pour ça une grille de calcul qui combine «140 centres de calcul dans 33 pays pour analyser et gérer plus de 15 millions de gigaoctets de données».

        http://www.cyberpresse.ca/sciences/saviez-vous-que/200810/03(...)
        http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200001&sid=980(...)
        http://ais.web.cern.ch/ais/presentations/CCGrid/CCGridFR.ppt

        Ah, bien sûr tout ça tourne avec Linux.
        • [^] # Re: Public ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Mais ce que tu ne sais pas c'est que dans sa cave on a construit une ferme de calcul capable de gérer 20 trilliards de téraoctets de données à la picoseconde (c'est un grand garage). Cela étant on l'utilise déjà pour calculer le meilleur moyen de conquérir le monde.

          Ah et bien sûr, il tourne sous NetBSDLinux^wun OS à micro-noyau qu'on a écrit un week end pendant un bar-becue complétement foo.
        • [^] # Re: Public ?

          Posté par . Évalué à 5.

          Cela fonctionnera-t-il avec l'infrastructure d'Elvita : https://linuxfr.org//comments/1099697,1.html ?

          Je cite : « [...] le premier Supercalculateur HPC et Centre d'hébergement de données mondial en connexion avec le Supercomputer ancestral du noyau central terrestre maintenu par nos ancêtres les Chrononautes. »

          Parce que c'est peanuts à traiter avec ça.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Public ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Dés que la campagne d'acquisition (longue de plusieurs mois) et l'analyse des data sera faite, les résultats seront publiés dans des revues spécialisé.
      • [^] # Re: Public ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Les résultats seront publiés progressivement en fonction de l'avancée de la prise de donnée et des analyses

        Par contre pour que les datas soient publique il faudra attendre un peu, tu as des gens qui travaillent depuis 10 ans à la construction du détecteur, leurs meilleure publi depuis ce temps c'est un truc du genre de l'influence de l'épaisseur de colle… enfin tu vois le genre tu comprendras qu'ils n'aient pas envie qu'un arriviste fasse
        svn checkout environnement-d-analyse
        puis leurs grille la découverte sous le nez

        Sinon j'ai lu plus haut qu'il fallait la grille de calcul absolument, en pratique c'est pas forcément le cas,
        un PC sous linux un peu puissant (genre quad-core avec 4G de Ram) suffit amplement dans la plus part des cas, le principal intéret de la grille c'est de ne pas faire chaufer le PC de bureau nécéssaire pour mouler sur linuxfr écrire des papiers, du code et des présentations, et de répartir les job intéligemment suivant les besoins de calcul de chacun
        • [^] # Re: Public ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Bonjour

          A priori, effectivement, les données sont public (comme par exemple, certaines images, documentations, etc) pour de nombreuses raisons dont celles imposées par l'infrastructure (européenne) du CERN.

          Leur accès ne l'est cependant pas pour plusieurs raisons :
          * d'abord le fait que les données sont tellement grosses et nécessitant une infrastructure de lecture spécifique => requiert l'utilisation de la grille
          * les usages "néfastes" de la grille sont tels (puissance de calcul immense) que l'accès en est très reglementé (certificats, signatures, accès, proxy d'utilisations, chapotés par les organismes de recherches publiques (CNRS par exemple)

          La majorité des données et des résultats appartiennent à tous (après leur découverte ... car "compétition" mondiale, etc ... voir classement de shangai / LRU ... etc :/)

          PS : ah là là si on pouvait faire un svn checkout environnement-d-analyse ce serait tellement bien quand on y travaille ;) ... c'est plutôt du cvs checkout base puis cvs checkout truc * 50 en fonctions des analyses a faire ... et faut pas oublier de s'installer aussi les 50 milles petits bouts de codes en fortran 77 qui permettent de simuler les collisions parce que bon, les théoriciens sont pas encore passé au C/C++ et que quand on voit certains scientifique coder ... ça fait réfléchir :/
          • [^] # Re: Public ?

            Posté par . Évalué à 2.

            À priori, les données sont publiques

            Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

        • [^] # Re: Public ?

          Posté par . Évalué à 2.

          En fait, je ne parlais pas de données brut ou pire, même pas encore analysé. Je ne saurais même pas quoi en faire ! Non, je pensais plutôt à de la vulgarisation de moyen niveau.

          La NASA fait des magnifiques sites :

          http://www.nasa.gov/multimedia/imagegallery/
          http://www.nasaimages.org/
          http://nix.larc.nasa.gov/
          http://solarsystem.nasa.gov/index.cfm
          http://astrobiology.nasa.gov/
          http://history.nasa.gov/
          etc...

          J'ai l'impression (peut être fausse) qu'en Europe, il n'y a pas ce souci de le redistribution des informations.
          • [^] # Re: Public ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Effectivement, les sites web des expériences au LHC ne sont pas super visibles.
            J'en connais quelques-uns parce que j'ai eu l'occasion de bosser pour l'expérience LHCb.
            Alors voilà quelques liens:

            http://lhc.web.cern.ch/lhc/LHC_Experiments.htm (les différents sites des expériences, plus ou moins user-friendly... j'ai honte pour LHCb quand je vois les autres..)
            http://lhc.web.cern.ch/lhc/News.htm
            http://cdsweb.cern.ch/collection/Photos

            Les 2 extrêmes de la diffusion des informations (réalisés tous les deux par le PDG, Particle Data Group):
            http://www.particleadventure.org/
            et
            http://pdg.lbl.gov/ (The reference, avec notamment une partie mathématique qui reprend beaucoup de ce qui peut servir en physique, ça peut vous servir un jour ou l'autre)

            La vulgarisation de moyen niveau, d'après moi, ce serait un cours de Master 1 de physique des particules...
            par exemple, les polys sur http://www.physique-eea.unicaen.fr/~mauger/m1phyipp/

            Et si tu veux chercher les articles publiés à la source, c'est évidemment sur http://arxiv.org/ qu'il faut aller.

            Dans presque tous les cas, il vaut mieux parler anglais.
            • [^] # Re: Public ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Merci beaucoup :)
            • [^] # Re: Public ?

              Posté par . Évalué à 9.

              Effectivement, les sites web des expériences au LHC ne sont pas super visibles.

              C'est un peu paradoxal, pour un organisme se targuant d'avoir inventé le web :-)

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Suivi en direct des instruments du LHC

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

  • # TeV kezako ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Le TeV est le Tera électron-volt . ( 1 billion d'électron-volts ).
    C'est une unité de mesure de l'énergie appliquée à la physique des particules.
    1 eV c'est à peu près 1,6x10^-19 joule
    1 TeV c'est à peu près 10^12x1,6x10^-19 joule , soit 1,6x10^-7 joule.

    voilà.

    Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

  • # Être riche ou mourir

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je parie un million d'euros que le LHC ne va pas détruire la planète.
    • [^] # Re: Être riche ou mourir

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      Ca m'étonnerait que tu le payes, ce million...

      :-)

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: Être riche ou mourir

      Posté par . Évalué à -1.

      Ok, je te donnes 1 million si ils détruisent la planète terre (ou l'univers) à la prochaine expérimentation. Dans le cas contraire, tu me donnes 1 million d'euros.

      The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Être riche ou mourir

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Petit joueur, moi je parie toutes les richesse de l'Univers que la Terre se portera tout aussi bien qu'avant l'expérience.
      • [^] # Re: Être riche ou mourir

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce qui sera faux si effectivement toutes les richesses de l'univers en viennent à t'appartenir...

        Sois plus modeste, et ça marchera ^^

        Yth.
      • [^] # Re: Être riche ou mourir

        Posté par . Évalué à 2.

        Perdu, avec la pollution, elle se porte un peu moins bien !
  • # When charged particles of more than 5 TeV pass through a bubble chamber

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    - Do you see the Higgs Bossons ?
    - Nope.
    http://xkcd.com/401/
  • # Métaphore

    Posté par . Évalué à 1.

    Cela vous donne une petite idée de la précision qu'il faut atteindre

    L'image est belle, mais justement pour mettre les statistiques de leur coté, ils envoient pas des faisceaux qui tournent beaucoup et finissent éventuellement par se percuter ?
    • [^] # Re: Métaphore

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Personne a dit que les aiguille ne pouvaient pas faire plusieurs fois le tour de la Terre (par contre, je pense que le lieu de la collision est important (pour les détecteurs).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Métaphore

        Posté par . Évalué à 2.

        Chuck Norris fait ça les doigts dans le nez.
        Il lance la première aiguille, il fait quelques exercices sur la barre de fer et lance la deuxième aiguille.
        • [^] # Re: Métaphore

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          D'ailleurs Chuck Norris utilise le LHC pour garder ses bières au frais.
          • [^] # Re: Métaphore

            Posté par . Évalué à 9.

            Chuck Norris a vu le Boson de Higgs.
            • [^] # Re: Métaphore

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Chuck Norris a vu le Boson de Higgs.
              Mieux, c'est lui qui l'a montré à Dieu.

              "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

            • [^] # Re: Métaphore

              Posté par . Évalué à 10.

              Chuck norris a vu le big bang. C'est quand il a proposé aux scientifiques de leur faire une démonstration qu'ils ont jugé plus raisonnable de construire le LHC.
        • [^] # Re: Métaphore

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          il fait quelques exercices sur la barre de fer

          Tu veux parler de la barre de faire de Chen Norris ?

          "Je peux déplacer des... des montagnes... ou des bichons... c'est des petites biches.
          - Mais Chen, d'où vous vient toujours cette énergie solaire toujours aussi incroyable et magique ?"

          GNU's Not Unix / LINUX Is Not Unix Xernel

  • # Salut à tous

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour à tous, je vous signale que ces quelques collisions à 7 TeV dans le centre de masse concentrent beaucoup d'énergie. Par contre je ne crois pas qu'elles vont générer un trou noir détruisant la terre entière, mes sources disant que de telles collisions ont une probabilité non nulle d'intervenir ailleurs dans l'atmosphère.

    Je pense que c'est une belle expérience de physique que nous avons là. Savez-vous qu'un proton est composé de deux quarks up (charge (2/3)×e) et de un quark down (charge -(1/3)×e), et que la charge résultante est +e ?

    Savez vous que les quarks du noyau sont liés entre eux par l'interaction dite forte, et que les protons sont des hadrons (Le nom hadron vient du grec et signifie « fort ») ? Savez vous que cette interaction forte est décrite par la théorie dite de la chromodynamique quantique, pour laquelle les objets interagissent via une charge de couleur, au nombre de trois (vert jaune rouge si vous aimez la Jamaïque). Savez vous que cette théorie est une théorie de jauge dite non abélienne, décrite par le groupe de jauge SU(3) ? Savez vous qu'elle est non renormalisable en dessous d'une certaine valeur d'énergie, et que l'approche perturbative en diagrammes de Feynman n'est plus valable pour calculer des observables ? (issu de mon cours de physique particulier, heu, des particules)

    J'espère ne pas vous avoir trop dérangé avec ces considérations. Bons évènements proton/proton.

    Systemd, the bright side of linux, toward a better user experience and on the road to massive adoption of linux for the desktop.

    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par . Évalué à 4.

      Savez-vous que je n'ai pas compris un traître mot des 3 dernières questions ?
    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par . Évalué à 9.

      Savez vous que les quarks du noyau sont liés entre eux par l'interaction dite forte

      En gros les quarks sont des modules du kernel et ils sont linkes statiquement c'est ca ?
      • [^] # Re: Salut à tous

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        > > Savez vous que les quarks du noyau sont liés entre eux par l'interaction dite forte

        > En gros les quarks sont des modules du kernel et ils sont linkes statiquement c'est ca ?

        Si c'est le cas, on est dans la même problématique que toujours : sous quelle licence ?
    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par . Évalué à 5.

      Euh... Ouais c'est pas faux !

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par . Évalué à 3.

      Tiens, puisque tu as l'air de connaitre ton sujet, peux-tu me rappeler brièvement les principes fondamentaux de répartition des couches électroniques dans les matériaux en état supra-conducteur ?


      (C'est bon les gars, il devrait plus venir nous embêter le monsieur.)
      • [^] # Re: Salut à tous

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est page 137 de mon livre, en vente chez tous les bons libraires quantiques.

        (si tu dis le mot « moulons de hips » à la caisse, tu auras en plus un sticker dédicacé spécial DLFP.)
      • [^] # Re: Salut à tous

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Tiens, puisque tu as l'air de connaitre ton sujet, peux-tu me rappeler brièvement les principes fondamentaux de répartition des couches électroniques dans les matériaux en état supra-conducteur ?

        Les couches électroniques, c'est encore un truc marketing pour ruiner les jeunes parents geek.
    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Par contre je ne crois pas qu'elles vont générer un trou noir détruisant la terre entière

      En même temps...Tant mieux!
    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par . Évalué à 2.

      Savez-vous qu'un proton est composé de deux quarks up (charge (2/3)×e) et de un quark down (charge -(1/3)×e), et que la charge résultante est +e

      Waow, tu sais faire une addition ! :)

      2/3 + 2/3 - 1/3 = +1

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      FOUTAISES !!!
    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Savez-vous que si il n'y a plus de forêt les oiseaux feront leur nid par terre.
      • [^] # Re: Salut à tous

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > Savez-vous que si il n'y a plus de forêt les oiseaux feront leur nid par terre.

        Et qu'il se feront donc bouffer.
      • [^] # Re: Salut à tous

        Posté par . Évalué à 4.

        Savez-vous que si on enlève l'air, les oiseaux tombent ?
        • [^] # Re: Salut à tous

          Posté par . Évalué à 3.

          Les avions aussi.

          The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

      • [^] # Re: Salut à tous

        Posté par . Évalué à 3.

        Et s'il n'y a plus de forêts, les parents du Petit Poucet devront l'abandonner à Carrefour.
    • [^] # Re: Salut à tous

      Posté par . Évalué à 1.

      Savez vous qu'elle est non renormalisable en dessous d'une certaine valeur d'énergie, et que l'approche perturbative en diagrammes de Feynman n'est plus valable pour calculer des observables ?

      Euh, je pense que tu confonds la renormalisabilité et la validitié perturbative.
      Les interactions fortes sont bien décrites par une théorie de jauge non-abélienne, basée sur le groupe de jauge SU(3), mais cette interaction est renormalisable (toutes les théories de jauge sont renormalisables, et la preuve de ce fait a valu le prix Nobel à ’t Hooft et Veltman). En gros, une théorie renormalisable, c’est une théorie qui ne dépend pas de tous les détails microscopiques. On peut faire une analogie avec la mécanique des fluides, où on peut prédire le comportement du fluide sans connaître tous les détails des interactions entre les molécules, car ces détails n’entrent que dans quelques paramètres (comme la viscosité). Une théorie des champs renormalisable permet donc de faire des prédictions en ne mesurant que ces quelques paramètres (ici, ce sont des choses comme la charge électrique où la masse des particules).

      D’un autre côté, il y a la question de l’approche perturbative : dans une théorie des champs en interaction, il est extrêmement complexe de calculer des observables exactement en règle générale (cela revient à évaluer des intégrales d’exponentielles de fonctions compliquées). L’approche usuelle est donc de considérer l’interaction comme une perturbation autour de la théorie libre (on développe l’exponentielle en séries de Taylor). Se pose alors la question de la validité de l’approche perturbative, c’est à dire de savoir quand cette série de Taylor converge. Et il se trouve que cela dépend de l’énergie considérée. Une chose étonnante des interactions de jauge non-abéliennes, est que dans certaines conditions (cela dépend du nombre de quarks et du nombre de couleurs), elles sont asymptotiquement libres : au lieu d’avoir une approche perturbative valable à basse énergie, avec des corrections de plus en plus importantes quand l’énergie augmente, les perturbations sont valables à haute énergie, c’est à dire que les quarks n’interagissent plus à très haute énergie. Ce fait remarquable à lui aussi valu un prix Nobel, à Gross, Politzer et Wilczek.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.