Journal [Bookmark] Une petite dose de flicage ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
19
14
août
2012

Wikileaks, qui a subi une attaque DDos, a publié des informations sur TrackWire, un gentil logiciel très utile pour les gouvernements qui veulent fliquer les gens à partir de caméras de surveillance ordinaires.

Lien vers l'article.

[Insérez une remarque sur le côté inquiétant de ce flicage.]

  • # Terroriste !

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    Tu préfères que des terroristes tuent ta femme et violent tes enfants (puis les tuent) avant de te torturer à mort ? Non ! Alors laisse nos bienveillants gouvernements faire le nécessaire.

    D'ailleurs, tu cites Wikileaks. Tu dois certainement en être un !

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Terroriste !

      Posté par . Évalué à  2 .

      Qu'ils tuent tes enfants et les diffusent sur internet avec la complicité des pédonazis à chaque coin de web.

      • [^] # En deux messages

        Posté par . Évalué à  -10 .

        Tu as réussi à obtenir un point Goldwind, félicitations.

        • [^] # Re: En deux messages

          Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 14/08/12 à 15:09

          Toi t'as réussi à perdre un bon point, t'es pas prêt d'avoir une image vilain garnement :)

          Point Godwin (pas Goldwind)

          Cependant Godwin n’est pas le créateur du concept qu’il a popularisé sur Internet, puisqu’en rhétorique l’existence de la pseudo-locution latine reductio ad Hitlerum est attestée depuis les années 1950, laquelle formule est une spécialisation (associée à un néologisme fantaisiste) de l’argumentum ad hominem et surtout de l’argumentum ad personam, déjà décrits et attestés depuis plus longtemps encore.

          Tiens j'utiliserai cette locution latine la prochaine fois, ça fait plus hype :)

          • [^] # Re: En deux messages

            Posté par . Évalué à  2 .

            Le point godwin c'est trop mainstream, alors que « ad Hitlerum » c'est classe.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: Terroriste !

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      En plus je suis sûr qu'il n'a pas de profil Facebook. Clairement quelque chose à cacher !

    • [^] # Re: Terroriste !

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      On dit pas terroriste, on dit athée.

  • # Lien vers l'article

    Posté par . Évalué à  5 .

    Les réponses à l'article fournissent ce qu'il faut comme troll divers (avec même le troll religieux).
    Si vous manquez d'inspiration pour commenter ce journal n'hésitez pas à piocher dedans.

    • [^] # Re: Lien vers l'article

      Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 14/08/12 à 15:22

      Y a t il le troll sur le dépassement de zone de surveillance pour les caméras privées ? De nombreuses caméras de surveillance de domaines privés ont une vue claire de l'espace public. Ce que la loi interdit formellement, en plus d'encadrer l'usage des sauvegardes de telles vidéos. Mais tout ceci se fait dans la meilleure des ententes : cela évite un investissement public supplémentaire, ces caméras à usages privés pour des domaines privés ayant un morceau d'espace public dans leur viseur.

      Vous pouvez faire le test vous-même : installez donc une caméra qui surveille votre entrée, votre portillon. Le champ de la caméra ne doit en aucun cas capter l'espace public. Mais si, malencontreusement, cela arrivait, cela ne serait que bénéfice le jour où un enregistrement aidera à [insère ici un bon exemple, genre "à cet endroit, un véhicule de type scooter dont on cherche a comprendre le parcours, est passé à telle heure"]

      Autre exemple, plus ambigüe :

      Les lieux ouverts au public (restaurants, magasins…) souhaitant s'équiper d'un dispositif doivent au préalable faire une demande en préfecture. Le public doit être averti de son existence et du risque d'être filmé. Le personnel doit également être informé de l'installation ; le dispositif doit être présenté au comité d'entreprise s'il y en a un. Les lieux fermés au public relèvent de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL)

      La CNIL ???? :-)

      • [^] # Re: Lien vers l'article

        Posté par . Évalué à  7 . Dernière modification : le 14/08/12 à 15:36

        De nombreuses caméras de surveillance de domaines privés ont une vue claire de l'espace public. Ce que la loi interdit formellement, en plus d'encadrer l'usage des sauvegardes de telles vidéos.

        Ça me semble vraisemblable mais j'aimerai bien avoir une source. Non parce que filmer l'espace public c'est ce qu'une bonne partie des touristes fait à longueur de journée. La loi spécifie-t-elle qu'une caméra fixe est soumise à une autre réglementation ? Ne serait-ce pas plutôt l'exploitation, la diffusion publique, qui serait formellement interdite ?

        • [^] # Re: Lien vers l'article

          Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 14/08/12 à 17:53

          c'était un peu de fud dans le troll lancé sur la cnil.
          (ceci dit il me semble qu'il a vraiment une différence entre caméra privées, filmant un domaine privé, des caméras privées pour établissements recevant du public, mais j'ai un poil dans la main en forme de touffe de dreadlocks pour vérifier, désolé)

          • [^] # Re: Lien vers l'article

            Posté par . Évalué à  3 .

            mais j'ai un poil dans la main en forme de touffe de dreadlocks

            Consulte. Et préviens aussi le livre des records on sait jamais ;)

          • [^] # Re: Lien vers l'article

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            c'était un peu de fud
            il me semble
            j'ai un poil dans la main en forme de touffe de dreadlocks pour vérifier

            Ah oui y a pas à dire, tu œuvres vraiment contre cette surveillance.

            Nan, y a pas, quand on confronte ce genre de diatribe anti-caméras à des gens qui ont été disculpés d'un délit dont ils n'étaient pas fautifs grâce à une caméra (c'est du vécu, pas du raconté avec 10 intermédiaires), c'est vraiment crédible du coup…

            • [^] # Re: Lien vers l'article

              Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

              Un délit dont tu n'étais pas fautif… par exemple?

              Parce que normalement, la preuve de culpabilité doit être apportée par l'accusation, alors je ne comprends pas comment un enregistrement vidéo a pu prouver ton innocence. Cela dit, tu parles d'un délit dont tu n'est pas fautif, mais que tu aurais quand même commis, c'est ça?

              Bonne journée
              GG

              • [^] # Re: Lien vers l'article

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Ca arrive de se tromper, y compris pour la police et la justice. Parfois l'enregistrement vidéo peut éviter l'erreur, tout comme les tests ADN ont déjà disculpé plein de gens en prison par erreur.

                Mais va expliquer ça aux anti-caméras "c'est horrible c'est du flicage et ça sert à rien"…

              • [^] # Re: Lien vers l'article

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Un délit dont tu n'étais pas fautif… par exemple?

                Accident sur l'autoroute. Tout indiquait que le pauvre M. X s'était fait emplâtrer alors qu'il ne faisait rien de mal. Procédure en cours pour que la faute incombe donc à l'autre partie (avec les conséquences matérielles et financières). D'ailleurs M. X avait l'air bien rodé, c'était pas la première fois… Tout se présentait mal, jusqu'au jour où quelqu'un a pensé à vérifier si la zone n'était pas filmée… Elle l'était, et la bande a montré que M. X avait pris la sortie d'autoroute a l'envers avant de faire brusquement demi-tour (et a donc été déclaré responsable de l'accident).

                Satisfait ?

                • [^] # Re: Lien vers l'article

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  C'est une procédure civile dont tu parles, pas d'un délit pénal. Ce n'est pas évident que dans le cadre d'une procédure civile un tiers soit amené à fournir les images de sa vidéo.

  • # Je suis très partagé

    Posté par . Évalué à  5 .

    Il est sur que ce genre de chose est très utile pour notre sécurité, mais j'ai peur des dérives possible.

    Si je peux être heureux de pouvoir prouver que j'étais à un endroit, que je n'ai pas eu de comportement répréhensible ou que l'on peut retrouver un coupable, il y a plein d'utilisation qui m'inquiète.

    Va t'on savoir que je rencontre régulièrement le délégué syndical de mon entreprise, que j'ai discuté avec une personne avec je n'aurai pas du, que je participe à des réunions politiques ?

    • [^] # Re: Je suis très partagé

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je suis à priori contre les caméras de surveillance partout dans les rues. Il vaudrait mieux investir dans des postes de policiers, des policiers éduqués et bien formés, donc bien payé…

      Mais si vraiment c'est ce que mes concitoyens souhaitent, pourquoi pas ? Ce qui me chagrine surtout c'est que la vidéo captée par ses caméras n'est pas disponible facilement à tout citoyen, même celles de la ville ou il réside. Non parce que là, en l'état actuel des choses, si la force publique décide que telle séquence va subir un bug informatique et disparaître, on peut pas trop le savoir… La vidéo de ces caméras devrait être disponible via la TNT, que chacun puisse s'il le souhaite l'enregistrer ou la surveiller. Certains diront que c'est mon coté voyeur qui s'exprime mais c'est plus un désir de transparence si on ne peut pas échapper à ce délire sécuritaire.

      • [^] # Re: Je suis très partagé

        Posté par . Évalué à  5 .

        Diffuser librement les images des caméras, c'est permettre à n'importe qui de surveiller une personne sans justification. Ca ne me semble pas acceptable déjà que le risque d'abus de ces surveillances n'est pas anodin.

      • [^] # Re: Je suis très partagé

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        Genre pour savoir si tu as quitté ton domicile avec de gros sacs de voyages?

        Ne laisse rien de précieux chez toi…

      • [^] # Re: Je suis très partagé

        Posté par . Évalué à  6 .

        Il vaudrait mieux investir dans des postes de policiers, des policiers éduqués et bien formés, donc bien payé…

        Ha ha ha !

        On me souffle dans l'oreillette que pour avoir des flics / gendarmes bien formés, il faudrait d'abord qu'ils puissent suivre une scolarité de qualité. Mais pour ça, il faudrait des profs / instits éduqués, bien formés et bien payés.

        Et pourquoi pas un service de santé de qualitay tant que tu y es ! Avec des personnels éduqués, bien formés et bien payés.

        Et j'ai comme l'impression que ce sont avec la justice, les postes qui ont le plus morflé en matière de moyens et de qualité ces dernières années.

        Un peu comme si on voulait, délibérément, préparer les générations à venir comme étant incultes et bien obéissantes pour bien accepter d'être surveillées par les dits systèmes de « protection » aux mains d'une élite ayant les moyens de se soigner et de s'instruire.

        Mais non, je suis sûrement en train de délirer totalement. Ça ne peut être ça.

        cd /pub && more beer

        • [^] # Re: Je suis très partagé

          Posté par . Évalué à  3 .

          On me souffle dans l'oreillette que pour avoir des flics / gendarmes bien formés, il faudrait d'abord qu'ils puissent suivre une scolarité de qualité. Mais pour ça, il faudrait des profs / instits éduqués, bien formés et bien payés.

          Tout à fait.

          C'est bien quand même là à mon sens un problème. Le métier (la fonction) de policier devrait être largement plus reconnue. Je me souvient d'une affaire de CRS qui donnaient dans le racket des taxis, en banlieu parisienne. Bah oui, c'était des gars un poil bas de plafond, Coluche caricaturait en disant que c'était les alcooliques dont on avait pas voulu aux PTT, payé une misère (oui plus que le SMIC là n'est pas la question). Faut pas s'étonner de bavures diverses avec une police au rabais…

          Je sais très bien que je suis loin de faire l'hunanimité avec ce genre de propos, mais pour l'instant personne ne m'a convaincu que c'était débile.

          Mais non, je suis sûrement en train de délirer totalement. Ça ne peut être ça.

          Malheureusement non. C'est bien ça. Un peuple aux idées simples et nettement plus contrôlable qu'un peuple qui réfléchie trop…

          • [^] # Re: Je suis très partagé

            Posté par . Évalué à  3 .

            Il y a pas mal de professions pas reconnues à l'aune de leur utilité réelle en France. M'est d'avis que des médecins, des profs, des policiers, des juges, des éboueurs, des ouvriers spécialisés sont par exemple nettement plus utiles que des mecs qui tapent dans un ballon ou des présentatrices télé.

            Ou à la simple échelle d'une boîte, que le mec qui est en haut ne mérite pas toujours la différence de salaire avec celui qu'est en bas.

            • [^] # Re: Je suis très partagé

              Posté par . Évalué à  2 .

              Ou à la simple échelle d'une boîte, que le mec qui est en haut ne mérite pas toujours la différence de salaire avec celui qu'est en bas.

              En même temps si le mec qui est en bas avait le salaire du mec qui est en haut alors il serait le mec qui est en haut. Et vice versa ;)

              • [^] # Re: Je suis très partagé

                Posté par . Évalué à  5 .

                Pourquoi faudrai t'il que celui qui gagne le plus soit forcement le supérieur hierarchique ?

                • [^] # Re: Je suis très partagé

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Deux solutions:
                  - Par ce que le haut se défini par la rémunération
                  - Par ce que sinon personne ne voudrait être supérieur (où alors uniquement les psychopathes)

                  Mais faut pas prendre la remarque trop au sérieux hein

                  • [^] # Re: Je suis très partagé

                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                    Vous pourriez vous renseigner un minimum sur la vraie vie en entreprise…

                    Alors certes c'est très souvent que le supérieur gagne plus et on prend ça comme exemple universelle, mais pas toujours.
                    Dans la vie professionnelle d'une personne "qui monte", à un moment tu dois faire un choix :
                    - Management
                    - Expertise

                    Et je te garanti qu'un expert dans un domaine pointu peut gagner bien plus que son supérieur hiérarchique (et du supérieur du supérieur aussi), tout simplement parce qu'il a l'expertise et est difficilement remplaçable. Les gens peuvent aussi être manageur (et être bon dans ce domaine) car ils n'ont pas les compétences techniques, c'est tout.

                    Autre exemple, le métier de président de la république française : ça paye rien du tout (vraiment rien comparé à la paye dans le privé pour la même responsabilité), alors que tu es grand patron. Les gens veulent ce poste pour le pouvoir, pas pour le fric (il y en a du fric, surtout les extra offerts, mais ça reste peanuts), et ne sont pas psychopathes pour autant.

                    • [^] # Re: Je suis très partagé

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      Merci grand zenitram, l'omniscience incarnée, de nous apprendre la vie. Que ferait on sans toi ?

                      Les gens veulent ce poste pour le pouvoir, pas pour le fric

                      Des mecs près à vendre leur mère pour un peu de pouvoir et de projecteur. Ca rentre dans la catégorie des psycopathes qui est évidement un grossier abus de langage, mais tu vas pas nous faire ton Tanguy a tout prendre au premier degré.

                      Sur ce, j'ai déjà usé trop de touches pour la discussion totalement intéressante qui pourrait s'en suivre. Bisou.

                    • [^] # Re: Je suis très partagé

                      Posté par . Évalué à  4 .

                      Bizarre, je pensais plutôt que, quand tu monte, tu devais faire un choix entre :

                      • La porte.
                      • Le Bangladesh
                      • La Chine
                      • Le poste chiant.

                      et que lorsqu'on dit qu'un expert est irremplaçable, ça veut dire que la boite va se faire racheter par des financiers qui vont revendre la technologie au concurrent, en lourdant tout le monde au passage.

                      À coté de ça, moi je préfèrerait être le président de la république: Ça paye pas, mais pas mal de français rêverait de pouvoir rester en poste pendant 5 ans, peu importe tes résultats ou ta loyauté envers ton employeur.

                      -->[]
                    • [^] # Re: Je suis très partagé

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      De

                      Ou à la simple échelle d'une boîte, que le mec qui est en haut ne mérite pas toujours la différence de salaire avec celui qu'est en bas.

                      et

                      Mais faut pas prendre la remarque trop au sérieux hein

                      et

                      certes c'est très souvent que le supérieur gagne plus

                      Je déduis que le ton de :

                      Vous pourriez vous renseigner un minimum sur la vraie vie en entreprise…

                      est inutile.

                      Bonne journée ;)

      • [^] # Re: Je suis très partagé

        Posté par . Évalué à  5 .

        La vidéosurveillance transforme notre monde en celui de «Big Brother».
        Tu voudrais en faire en plus un «Loft Story» ?

        • [^] # Re: Je suis très partagé

          Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 14/08/12 à 17:07

          Ah bah ça doit être ça…

          Sinon, mon argument sur la nécessité de transparence de ce dispositif t'inspire-t-il quelque commentaire ?

          Je sais que d'après les textes de loi n'importe qui peut accéder à ces vidéos, sur demande, mais j'ai comme l'impression que dans la pratique c'est pas si facile, et je répète que le fait qu'un agent de police puisse détruire des séquences avant qu'elles aient été rendu publiques est un problème.

          C'est nos impôts qui payent ces caméra, ça me paraît légitime de demander à jouir directement du contenu qu'elles produisent.

          • [^] # Re: Je suis très partagé

            Posté par . Évalué à  3 .

            Sinon, mon argument sur la nécessité de transparence de ce dispositif t'inspire-t-il quelque commentaire ?

            Dans l'absolu, je suis contre la vidéosurveillance ; pour des raisons que d'autres que moi ont détaillées :

            (J'ai pris quelques articles du blog «Bug Brother» qui est excellent sur ce sujet.)

            Dans la mesure où la vidéosurveillance se met quand même en place, la transparence est effectivement nécessaire. Cela ne veut pas dire que toutes les vidéos doivent être visibles par tout le monde. Il faudrait que des organismes indépendants des opérateurs (police, sécurité privée) puissent les auditer et vérifier le respect de la loi. Dans un monde idéal, ce devrait être assuré par la CNIL ou des commissions parlementaires (on peut toujours rêver).

            • [^] # Re: Je suis très partagé

              Posté par . Évalué à  0 .

              la transparence est effectivement nécessaire. Cela ne veut pas dire que toutes les vidéos doivent être visibles par tout le monde.

              Je ne comprends pas en quoi tu considères que le côté peer reviewed du bousin n'est pas justement un des pré-requis à son objectivité.

              • [^] # Re: Je suis très partagé

                Posté par . Évalué à  4 .

                Je crains que le peer review ne se transforme en voyeurisme.

                Je me souviens avoir vu un reportage sur un immeuble où une caméra avait été installée dans l'entrée d'un immeuble et la vidéo diffusée sur un canal vidéo interne auquel tous les résidents avaient accès.
                Chez de nombreux résidents, la télé affichait en permanence ce canal.

                J'ai beau bien m'entendre avec mes voisins, je ne vois aucune raison pour qu'ils soient au courant de toutes mes entrées et sorties.

                • [^] # Re: Je suis très partagé

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  J'ai beau bien m'entendre avec mes voisins, je ne vois aucune raison pour qu'ils soient au courant de toutes mes entrées et sorties.

                  Y en a qui aiment que leur voisin voit leurs entrées et sorties dans la voisine :o)

      • [^] # Re: Je suis très partagé

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Mouais, je préférerais qu'un nombre très restreint de personnes y ait accès et qu'on garantisse la suppression des images après une période assez courte (de l'ordre de quelques jours, le temps de chopper l'auteur du meurtre).

        Sinon ça va être la fête du voyeurisme. Je ne vois d'ailleurs aucune justification à ce que mes concitoyens puisse me suivre à la trace sur des vidéos de surveillance. C'est pas de la transparence, c'est de l'espionnage.

        • [^] # Re: Je suis très partagé

          Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 14/08/12 à 17:22

          Mouais, je préférerais qu'un nombre très restreint de personnes y ait accès et qu'on garantisse la suppression des images après une période assez courte (de l'ordre de quelques jours, le temps de chopper l'auteur du meurtre).

          Quel ensemble restreint ? Des élus ? Des commissaires de police ? Crois-tu qu'il soit utile de supprimer des séquences qui ont trois jours et qui, à priori, sont totalement inutiles alors même quelles peuvent apporter une preuve, même 2 ans après (je sais pas si tu as conscience de la lenteur de la justice)

          Je ne vois d'ailleurs aucune justification à ce que mes concitoyens puisse me suivre à la trace sur des vidéos de surveillance. C'est pas de la transparence, c'est de l'espionnage.

          Est-ce que tu vois une justification à ce que tes concitoyens puissent t'observer par leur fenêtre, te suivre de visu, puisse planquer dans un véhicule pour espionner tes moindres faits et gestes ? Je suppose que si des gens le font c'est qu'il y a des chances que ce soit justifié. La caméra c'est juste une évolution, technique/technologique de ceci.

          • [^] # Re: Je suis très partagé

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Si les caméras sont accessibles facilement sur internet, ça permet à n'importe qui de suivre n'importe qui avec quasiment aucun effort (faut juste avoir rien à faire 2h un soir devant son ordi). C'est très différent d'une filature de visu qui demande des efforts et qui est détectable ou de planquer un véhicule (faut acheter le véhicule, le matos).

            Pour le nombre restreint de personnes, c'est juste que je trouve malsain de rendre ça accessible facilement (ie flux internet ou télé) par tout le monde. Mais on peut imaginer qu'un citoyen puisse aller comme "scrutateur" voir comment les images sont traitées et vérifier le boulot, un peu à la manière de ce qu'on fait pour les élections. Ou même accéder aux images en se rendant aux archives mais sans possibilité de les copier.

            C'est juste qu'avec des flux publics sur cameras.gouv.fr, j'ai peur des dérives potentielles (et vas-y que je prend des séquences drôles et que je les posts sur youtube, vas-y que je suit quelqu'un pour une raison x ou y et que je poste sa vie sur youtube).

            Mais de base, je suis pour restreindre l'installation de caméras de surveillance aux endroits où c'est vraiment nécessaire.

            • [^] # Re: Je suis très partagé

              Posté par . Évalué à  -3 .

              C'est juste qu'avec des flux publics sur cameras.gouv.fr, j'ai peur des dérives potentielles (et vas-y que je prend des séquences drôles et que je les posts sur youtube, vas-y que je suit quelqu'un pour une raison x ou y et que je poste sa vie sur youtube).

              Je comprends bien ton point de vue. Clairement ça se discute. Moi j'aurais aucune pitié pour le mec bourré qui va passer pour un cake intersidéral sur la vidéo d'une caméra publique. J'ai été déjà été en mode cake intersidéral parce que j'étais trop bourré, j'ai déjà enfreins la loi sciemment (roulé un bédo en fait) devant des caméras. Mais faut pas exagérer. Le coup de : "virez ces caméras de merde car la planète n'a pas à savoir que je me comporte comme un hipopotam" ça me fait doucement rigoler.

              • [^] # Re: Je suis très partagé

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Ben si moi ça me dérange si je suis bourré et qu'un mec fait une vidéo et la met en ligne accessible à tout le monde sans me demander mon avis. D'ailleurs, du temps où j'avais un compte facebook, j'ai eu demandé à certains "amis" de retirer des photos.

                Alors oui, maintenant on a les ragots de quartier des gens qui ont vu quelque chose, etc… La différence le jour où sa passe sur youtube, c'est que ça va rester (alors que les ragots ça se calme, au pire on déménage).

                Enfin voilà, je vois surtout pas trop les avantages d'avoir ça accessible à tout le monde facilement 24h/24h.

                Par contre, ta préoccupation semblait être de pouvoir accéder aux séquences pour voir ce qui est filmer et vérifier l'usage qui en est fait (contrôle citoyen quoi). Si c'est ça le but, alors je pense qu'on peut trouver une solution où tu rends à la police/mairie pour visionner les séquences. Ca va décourager les voyeurs et ça permet aux gens qui ont un intérêt légitime de quand même y accéder.

              • [^] # Re: Je suis très partagé

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Le coup de : "virez ces caméras de merde car la planète n'a pas à savoir que je me comporte comme un hipopotam" ça me fait doucement rigoler.

                Moi pas.

          • [^] # Re: Je suis très partagé

            Posté par . Évalué à  5 .

            Crois-tu qu'il soit utile de supprimer des séquences qui ont trois jours et qui, à priori, sont totalement inutiles alors même quelles peuvent apporter une preuve, même 2 ans après (je sais pas si tu as conscience de la lenteur de la justice)

            T'inquiète pas ca ne risque pas de se produire, personne n'arrive à stocker les données issue des caméras de surveillance ca demande une infrastructure de malade et un coût exhorbitant.

            Pour donner une idée si tu mets une caméra par commune en France, tu produits 10x plus de volume que ce que reçoit Youtube… Si tu prends 10 caméras par commune, ce qui est encore rien, en qualité poucrave tu génères dans les 350 To par jour, soit un petabox 4 tout les deux jours, deux ans de rétention ça fait dans les 250 Po soit 40 fois plus que l'Internet archive en 2010. Bon ça c'est juste la pile de disque pour stocker une fois les données, après faut l'infra derrière…

        • [^] # Re: Je suistrès partagé

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Mouais, je préférerais qu'un nombre très restreint de personnes y ait accès et qu'on garantisse la suppression des images après une période assez courte

          Comment pouvons nous garantir ces deux points ?

          • [^] # Re: Je suistrès partagé

            Posté par . Évalué à  1 .

            oui clairement.

            nombre très restreint de personnes et garantisse la suppression des images après une période assez courte relève du non-sens.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.