• # Redevance radio

    Posté par . Évalué à 6.

    Je suis dans le même cas que toi, je ne possède pas de télévision et je suis un consommateur intense des programmes de radio France.

    J'ai lu dans un article de mediapart que le financement de radio France représentait environ 10 centimes d'euros par habitant et par mois, ce qui est ridiculement faible en rapport avec le financement de France télévision…

    Quand on voit la qualité des programmes que les équipes de radio France sont capables de fournir avec ce financement, on ne peut qu'être abasourdi par cette volonté politique de réduire cette qualité…

    En ce sens, étant donnée la mission d'éducation populaire qu'est Radio France, du fait que désormais une part très importante du contenu (voir de sa majorité, je pense à France Culture) est consommé via le podcasting, qu'il ne serait pas complément absurde de s'acquitter d'une redevance réduite lorsque l'on ne possède pas de téléviseur et qui irait intégralement au financement de Radio France.

    • [^] # Re: Redevance radio

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Idem ici, j'aimerais bien payer une redevance pour la radio publique, et je n'ai pas de TV. Et je souscris à une bonne partie de ce que tu dis.

      En ce sens, étant donnée la mission d'éducation populaire qu'est Radio France, du fait que désormais une part très importante du contenu (voir de sa majorité, je pense à France Culture) est consommé via le podcasting, qu'il ne serait pas complément absurde de s'acquitter d'une redevance réduite lorsque l'on ne possède pas de téléviseur et qui irait intégralement au financement de Radio France.

      Sauf que là ce serait la porte ouverte à la même chose avec la TV.

      Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

    • [^] # Re: Redevance radio

      Posté par . Évalué à 1.

      combien de personne dans ce cas ? qui utilise la radio mais pas la tele )

      • [^] # Re: Redevance radio

        Posté par . Évalué à 6.

        Bonne question, mais j'aurais tendance à dire qu'avec moi ça fait une de plus, et j'ai pas mal de monde dans mon entourage dans ce cas _^

        Bon après, je suis d'accord que la composition de mon entourage n'est pas totalement indépendante de mes choix / modes de vie. Du coup ça biaise un peu ce que je peux voir de mon point de vue.

      • [^] # Re: Redevance radio

        Posté par . Évalué à 3.

        moi aussi, radio mais pas la télé

    • [^] # Re: Redevance radio

      Posté par . Évalué à 4.

      je ne possède pas de télévision et je suis un consommateur intense des programmes de radio France.

      le discours est tout à fait louable, dans la mesure où chacun ici souhaite finalement payer plus d'impôts pour un service public.

      Cependant, le principe de la redevance est quand même douteux et contraire aux principes des impôts qui devrait être « à chacun selon ses moyens » et non pas « à chacun selon ses besoins ». Le parallèle risque d'être rapidement fait : je n'ai pas de problème de santé, je ne paye pas pour le trou de la sécu. Je n'ai pas d'enfant, je ne paye pas pour l'Éducation Nationale. Etc.

      Pour la même raison, je suis objecteur de conscience mais je ne soutiens pas les objecteurs à l'impôt

      • [^] # Re: Redevance radio

        Posté par . Évalué à 7.

        Cependant, le principe de la redevance est quand même douteux et contraire aux principes des impôts

        Que la redevance soit contraire (différent plutôt) aux principes de l'impôt, ça me parait évident. C'est même pour cela que ça se nomme une redevance et pas un impôt.

      • [^] # Re: Redevance radio

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Après on peut se poser la question de l'utilité d'avoir des chaines publiques par exemple pour ces médias là.
        Le fait de mutualiser l'éducation et la santé à la population représente un intérêt bien plus réel que celui des médias hertziens.

        • [^] # Re: Redevance radio

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pluzun. Le fait d'avoir quelques chaînes publiques a un intérêt, pour les communications officielles ou d'urgence, mais en avoir plein, ça dépasse à mon avis la mission de service public, sans compter que cela fait une concurrence déloyale à des acteurs privés.

          Ceci dit, avec des radios thématiques précises, Radio France telle qu'elle est aujourd'hui me semble équilibrée. À mon avis, c'est surtout France Télévision qui aurait besoin d'être dégraissée : laisser une chaîne d'information, une chaîne de culture, une chaîne de documentaires, et laisser le reste au privé, puisqu'il y a bien assez de demande pour remplir les canaux TNT, la preuve, on a refusé il y a peu de temps l'admission d'une chaîne privée d'information, pour mettre peu de temps après… une nouvelle chaîne publique d'information !

          • [^] # Re: Redevance radio

            Posté par . Évalué à 1.

            sans compter que cela fait une concurrence déloyale à des acteurs privés.

            Comment ça ?

            • [^] # Re: Redevance radio

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Les chaînes étant financées par les impôts dépendent moins des revenues publicitaires alors que le secteur est très concurrentiel.

              • [^] # Re: Redevance radio

                Posté par . Évalué à 0.

                Et en quoi une moindre dépendance aux revenus publicitaires constitue-t-il une concurrence déloyale ?
                Parce que à ce moment là, Canal+ fait une concurrence déloyale aussi…

                • [^] # Re: Redevance radio

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Sauf que Canal+ tu as la barrière du prix par abonnée (40€/mois, c'est énorme).
                  France Télévision, tout le monde (ou presque) doit payer, que tu regardes ou pas, du coup c'est un "gratuit" déguisé.

                  • [^] # Re: Redevance radio

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et donc, en quoi un moindre financement par la pub serait de la concurrence déloyale ?
                    Parce que j'ai pas vraiment l'impression que les budgets de France TV et Radio France soient à un niveau tel qu'ils mettent sous pression les opérateurs privés.

                    • [^] # Re: Redevance radio

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Et donc, en quoi un moindre financement par la pub serait de la concurrence déloyale ?

                      Tu n'as pas les décrochages d'audience de ~15% à chaque coupure pub :)

                    • [^] # Re: Redevance radio

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Et donc, en quoi un moindre financement par la pub serait de la concurrence déloyale ?
                      Parce que sinon il faudrait obliger tout le monde à avoir un abonnement à Canal+ ?

          • [^] # Re: Redevance radio

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 09/04/15 à 19:42.

            Perso je trouve que l’école publique fait une concurrence déloyale aux machins privés. Pareil pour les hopîtaux, c’est vachement déloyal par rapport aux cliniques. Heureusement que les autoroutes ont pratiquement toutes étés privatisées, mais le reste du réseau continue de faire une concurrence déloyale. Et ça c’est vraiment très méchant.

            • [^] # Re: Redevance radio

              Posté par . Évalué à 5.

              Heureusement que les autoroutes ont pratiquement toutes étés privatisées

              Oui je suis personnellement très content des tarifs qu'ils proposent imposent.

              kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: Redevance radio

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Ça ne me gêne pas qu’il y ait une concurrence déloyale. À partir du moment où il s’agit d’un service public utile à tous, je ne vois rien que justifie de respecter l’idéologie libérale de concurrence libre et non faussée, qui n’est qu’une idéologie, et en rien quelque chose de bon pour l’intérêt général.

            Le terme de déloyale est même ici trompeur. Il est négatif alors que concurrencer des médias privés, appartenant à de très riches hommes d’affaires et ne défendant que leurs intérêts me semble une bonne chose. Le simple fait que la richesse du propriétaire lui octroie un avantage est déloyal en soi. Le simple fait que seuls les riches ont accès aux médias et décident ainsi des idées diffusées dans la société est déloyal et perverti notre pseudo démocratie.

        • [^] # Re: Redevance radio

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Les média ont un rôle dans l'éducation de la population ; on peut appeler ça propagande si tu préfères, mais quoiqu'il arrive, les programmes passant dans ces média ont forcément une influence.

    • [^] # Re: Redevance radio

      Posté par . Évalué à 4.

      je ne possède pas de télévision et je suis un consommateur intense des programmes de radio France.

      Idem !

      Quand on voit la qualité des programmes que les équipes de radio France sont capables de fournir avec ce financement, on ne peut qu'être abasourdi par cette volonté politique de réduire cette qualité…

      C'est à ce demander si ils (les esclavagistes chefs des politiciens) ne cherchent pas à abrutir le peuple pour mieux l'asservir le contrôler.

      il ne serait pas complément absurde de s'acquitter d'une redevance réduite lorsque l'on ne possède pas de téléviseur et qui irait intégralement au financement de Radio France.

      Je pense aussi que cette idée est excellente.

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # Pourquoi sont-ils en gréve ?

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 09/04/15 à 10:58.

    Je vis sur une île sans télévision et je ne regarde que les actualités internationales en espérento sur l'internet.

  • # Qui sont les bénéficiaires ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand on voit une adresse être diffusée sur linuxfr, facebook ou autre, comment s'assurer que le compte payname appartient bien à celui à qui on pense donner des sous ? Il doit y avoir des appels à la solidarité qui sont en fait des arnaques… En tout cas si la pratique se développe, il y aura des arnaques.

    Une solution est de ne pas relayer les urls vers payname ou équivalent, mais plutôt vers l'article original de celui qui annonce l'ouverture d'un compte pour récolter des dons.

    • [^] # Re: Qui sont les bénéficiaires ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Je retrouve ça (cgt-radiofrance) qui référence le site mentionné dans le journal.

      Sinon une publication sur le site de l'huma donne les coordonnées pour faire un donc par voie postale.

      Et je suis d'accord que publier l'appel au don initial permet de ne pas se poser la question de la légitimité de la page payname.

    • [^] # Re: Qui sont les bénéficiaires ?

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai eu la même réaction : envie de participer mais un doute sur la réalité de cette cagnotte virtuelle - tellement facile de créer une telle page et de récupérer l'argent en jouant sur un sujet "populaire".

      Il y a ces quelques échanges sur Twitter qui tendent à montrer que l'équipe de Payname a vérifié auprès du syndicat de Radio France que c'est bien un lien officiel :

      Discussion 1 - Discussion 2 - Discussion 3

      Donc ça a l'air bon, mais l'interrogation est légitime. Payname est apparemment plutôt destiné à des petites communautés se connaissant (familles, amis, groupes) pour faciliter (comme beaucoup d'autres start-ups dans ce secteur) les petits paiements collectifs sans frais abusifs, d'où le choix sans doute de CGT Radio France, mais l'absence totale de profil / page membre / lien vers le créateur sur leur site laisse un peu démuni effectivement…

  • # dispendieux

    Posté par . Évalué à 5.

    Bof, ils se servent déjà directement sur mon compte.

    Et puis, j'ai un peu l'impression que c'était open bar pour pas mal de gens si j'en crois
    http://teleobs.nouvelobs.com/actualites/20150401.OBS6211/radio-france-10-annees-de-gestion-flinguees-par-la-cour-des-comptes.html

    le recours à l’intermittence étant bien sur pas comptabilisé dans les comptes, puisque c'est une autre caisse qui paye.

    bref, non merci, je préfère donner à la croix rouge

    • [^] # Re: dispendieux

      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 10/04/15 à 00:11.

      Ainsi, en 2012, seulement 14 % des dépenses de fonctionnement avaient pu être rapprochées d’une commande.
      

      A ouais quand même, quand j'en ai une pour mille qui ne peux pas etre rapprochées d'une commande, le comptable me les brisent pendant 2 mois consecutifs avec un petit mail bien gentil en copie de la direction.

      14% :O comment c'est possible !

      • [^] # Re: dispendieux

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        14% :O comment c'est possible !

        Attention, c'est 14% qui a pu être rapproché à une commande, soit, 86% qui n'a pas pu être rapproché à une commande. Tu avais peut-être remarqué, mais comme tu mets en relation avec tes une pour milles qui ne correspondent pas, j'ai un doute :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.