Forum général.cherche-logiciel Suivi consommations électricité par liaison Euridis

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
4
déc.
2006
Bonjour
Suite aux échanges sur le sujet du bus Euridis utilisé par la sortie téléinformation des compteurs électriques électroniques ("Tarif Bleu" <36kVA et "Tarif Jaune" >36 et < 250 kVA) d'EDF GRD et autres GRD DNN, je serai intéressé par la solution matérielle et logicielle qui aurait trouvée. A priori, il y aurait 12 millions de produits avec bus Euridis de déployés au niveau mondial, majoritairement pour comptage électrique des fournisseurs.
Par avance merci
CDLT

Pour info ci joint lien sur norme EDF GRD HN 44-S-81 de février 2006 pour les sorties téléinformation:

http://norm.edf.fr/pdf/HN44S81.pdf
  • # suivi des consommations electriques

    Posté par  . Évalué à 1.

    Bonjour,
    j'ai un peu du mal a saisir ta question(s'il y en a une)...
    Pour ce qui est du comptage electronique de consommation electrique, les grands constructeurs du domaine tels que Socomec ou Merlin Gerin proposent deja des solutions pour la visualisation sur pc.
    Malheureusement a l'heure actuelle, ces solutions sont proprietaires(dans le cas de Socomec, je ne sais pas pour Merlin Gerin, mais c'est fort a parier...)
    En effet, les constructeurs developpent principalement suivant la demande du marche, ce dernier etant generalement base sur du pc type win...ce qui met linux sur la touche...
    Ceci dit, rien n'est impossible, et je pense qu'il est surement faisable de voir les informations du compteur directement sur un pc linux, mais il faudra un peu de composants derriere pour adapter les signaux aux entrees du pc...et la c'est une autre histoire...
    Ceci dit, le pdf est tres interessant car il fournit les principales informations pour faire une liaison et eventuellement un convertisseur de signaux (a creuser), reste par la suite a pouvoir exploiter les informations que tu peux recuperer.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.