• # HP ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je dirais du Hewlett Packard. C'est reconnu sous Linux en principe depuis longtemps.

    • [^] # Re: HP ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Pareil, HP laserjet série 2xxx ou 4xxx. c'est du matériel "pro" et c'est vraiment increvable. Elles doivent se trouver d'occasion à pas trop cher, par contre il vaut mieux l'acheter avec une cartouche pleine, les consommables d'origine peuvent être cher.

  • # Linux Printing

    Posté par . Évalué à 2.

    Lorsque tu auras repérer quelques modèles intéressants, tu pourras vérifier leur compatibilité sur le site Open Printing.

  • # Brother.

    Posté par . Évalué à 1.

    Après plusieurs expériences avec HP et Brother, je dois avouer que j'ai eu beaucoup moins de problèmes avec Brother. En fait, j'en ai eu aucun, alors que sous HP, c'était un peu plus…compliqué (et ça l'est tout le temps).

    Ce n'est pas du "out-of-the-box" par contre, ça nécessite l'installation d'un pilote fourni par Brother, ce qui prend quelques minutes quand même (et donc si tu as plusieurs postes, cela peut être gênant).

    • [^] # Re: Brother.

      Posté par . Évalué à 3.

      J'aimerais bien savoir quels ont été tes problèmes avec les imprimantes HP. En général, hplip est ton ami. Et le gros avantage des imprimantes HP, c'est qu'elles fonctionnenet sur tout OS vers lequel cups est porté.

      • [^] # Re: Brother.

        Posté par . Évalué à 1.

        +1
        Et je suis même surpris de voir que sous Linux même des imprimantes bas de gamme (Epson XP305 par exemple) sont correctement prise en charge, y compris le scanner et tout et tout.
        Pour HP généralement il la reconnait tout seul.
        Brother aussi. Mais depuis 2 à 3 ans je n'ai pas eu de problème d'imprimantes sous Linux.
        Regardes sur les sites d'occasions, des que tu trouves qq chose qui t'interresse vérifie su google si cela fonctionne bien sous Linux.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.