Forum général.général Choix serveur Cloud pour hébergement d'un "gros" Wordpress

Posté par  . Licence CC By‑SA.
1
24
sept.
2019

Hello
J'héberge quelques sites Wordpress qui fonctionnent plutôt bien avec une audience qui est de plus en plus sympa. Depuis 2009, j'utilise des Dedibox, et actuellement je tourne sur une Dedibox LT 2014, depuis 2014 donc :)

Malheureusement la version PHP n'est plus supportée et il me faut tout upgrader pour être dans les clous. Or à chaque upgrade, ou grosse mise àjour, c'est toujours la galère avec le bare-metal:
- Le stress de la machine qui plante, et des backups .tgz pas forcément testés.
- Le besoin de changer d'OS, donc de machine, tous les 3 à 4 ans.

Je cherche donc à me tourner vers l'hébergement Cloud, qui me semble apporter un peu plus de souplesse, mais aussi quelques inconvénients:
- Avantage : Possibilité de lancer des snapshots pour "copier" l'image de la VM, utile pour tester des mises à jour, le retour arrière devient une formalité.
- Inconvénients pressentis : Tarification moins prévisible que du Bare-metal, performances.

Alors j'ai ouvert une machine de Préprod sur Google Cloud, ça tourne plutôt bien. Maintenant je cherche à me tourner vers le bon prestataire Cloud pour la machine de production, avec de grosses questions sur les performances.

Et justement, en faisant un tour sur Geekbench, j'ai été surpris de constater que les performances Dedibox LT 2015 ont un score GeekBench de 3358 en single core (12800 en quad core) alors que la machine Google Cloud standats n1 (une vraie "single core") atteint péniblement les 2668, pour un tarif pourtant élevé d'une quarantaine d'euros…

Questions: est-ce que le fait de passer sur une infra Cloud implique une baisse des performances générales, et le choix Google Cloud est-il le meilleur, ou auriez-vous un meilleur rapport cout/performances à me proposer ?

Merci les amis ;)
++

  • # solution alternative ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    herche donc à me tourner vers l'hébergement Cloud, qui me semble apporter un peu plus de souplesse, mais aussi quelques inconvénients:
    - Avantage : Possibilité de lancer des snapshots pour "copier" l'image de la VM, utile pour tester des mises à jour, le retour arrière devient une formalité.
    - Inconvénients pressentis : Tarification moins prévisible que du Bare-metal, performances.

    solution intermediaire :
    tu prend un bare-metal pour toi et tu installes une solution "cloud" dedans (en fait virtualisation) du genre proxmox, esxi…

    tu peux alors faire tes snapshots, tes upgrades et tu maitrises tes couts (le prix du bare-metal)

    c'est en tout cas ce qu'on a fait avec des copains/assos, on partage un bare metal, ca nous revient au meme prix qu'un petit baremetal, mais on a les fonctionnalités "cloud"

    chaque asso peut eteindre sa VM, faire ses backups, ses upgrades, etre root sur ces VMs
    et moi je gere la machine physique

    • [^] # Re: solution alternative ?

      Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 24/09/19 à 09:46.

      Hello, merci pour ta réponse.

      Oui c'est une bonne idée à laquelle je n'avais pas songé. Après je voulais aussi éviter d'avoir à gérer en plus du Linux/Mysql, la partie "infra" sous-jacente Windows/ESX.

      • [^] # Re: solution alternative ?

        Posté par  . Évalué à 5.

        Oui c'est une bonne idée à laquelle je n'avais pas songé. Après je voulais aussi éviter d'avoir à gérer en plus du Linux/Mysql, la partie "infra" sous-jacente Windows/ESX.

        donc en gros tu veux un truc automatique, géré par le fournisseur ?

        alors oriente toi vers du mutualisé,
        tu n'as alors plus qu'un acces FTP pour deposer tes fichiers,
        et ton wordpress pour l'utiliser courrament

        le fournisseur s'occupe du serveur de base de données, du serveur de fichier,
        et toi tu geres ton site

        il n'y a pas de windows dans l'histoire,

        • proxmox est une debian avec une surcouche, tu peux faire la meme chose avec un debian de base, et des outils comme lxc/kvm/virt-manager
        • esxi est un OS baremetal

        les deux, une fois installée se gere par une interface web dédié, tu peux ne jamais mettre la main sur la ligne de commande.

  • # Tester

    Posté par  . Évalué à 2.

    L'avantage du cloud c'est que tu peux tester facilement sans t'engager. Paradoxalement ils font tout pour te rendre dépendant !

    Tu vas perdre en perf et en prix sans aucun doute (x4 dans mon cas par ex), mais tu vas gagner en sécurité, souplesse et maintenance.

    Hetzner : fiable et tarifs très bas, peu de fonctionnalités
    ovh et scaleway : peu fiable, fonctionnalités aléatoires, certaines marchent d'autre non, ça à l'air en beta perpétuel…
    AWS : cher, extrêmement fiable avec une infinité de fonctionnalités, le jour et la nuit par rapport à tous les autres. Attention, tu deviens très vite dépendant !

    Je ne sais pas ce qu'il en est avec WP, mais dans mon cas (du dev spécifique) j'ai appris à mieux séparer les choses, appli, stockage, bdd. Aussi, même si je devais revenir à du bare-metal pour les perfs ou le prix je gérerai mon serveur de manière beaucoup plus efficace. Par exemple avec scaleway tu peux jongler et mettre l'appli sur un petit bare-metal, la bdd en saas et le stockage sur S3 ou similaire.

  • # containers et/ou virtualisation

    Posté par  . Évalué à 2.

    Le cloud a pas mal d'avantages comme beaucoup de souplesse mais le coût n'en est pas un à moins d'avoir des grosses différences de traffic et des besoins de scalabilité élevés.

    J'aurais eu tendance à proposer l'utilisation de containers pour faciliter ton workflow de mise à jour. Si docker te parait un pas trop grand et la virtualization overkill l'utilisation de lxd/lxc te permettra d'obtenir la souplesse des containers et des vms comme la possibilités d'avoir plusieurs environnements indépendants, des possibilités de snapshots, clones, etc tout en gardant une utilisation et une maintenance du container identique à celle que tu connais sur du bare-metal donc peu de choses à réapprendre.

  • # simple hosting

    Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 24/09/19 à 12:20.

    Pour pas cher tu peux tester chez gandi, simple hosting.
    Avantage : y'a quasiment rien à faire.
    Inconvénient : ben tu sauras vite en testant.

  • # Coût et utilisation

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Le cloud est toujours plus cher si tu l'utilises de la même manière qu'un serveur dédié. L'équivalent en capacité est généralement 5 fois plus cher voire plus.

    Pour utiliser le cloud et ne pas payer plus, il faut adapter l'utilisation. Le plus simple déjà est de ne plus sur-provisionner comme on a tendance à faire en dédié, étant donné qu'augmenter la capacité est beaucoup plus simple.

    Si tes sites ont de mal de trafic qui change pas mal de fonction de l'heure de la journée tu peux étudier comment faire de l'"auto-scaling" pour réduire la capacité (et payer moins) en heure creuse. Tu peux aussi déplacer l'hébergement statique vers des produits dédiés comme S3 qui coûteront beaucoup moins cher.

    Pour les sauvegardes pareil, tu peux utiliser S3 ou autre pour héberger tes snaphosts, ou directement faire des snapshots de tes VMs.

    Tu peux même pousser et faire du serverless, créer des conteneurs et ne pas gérer les serveurs qui les font tourner.

    Pour résumer, le cloud c'est très différent de l'hébergement dédié, donc ça s'utilise assez différemment.

    • [^] # Re: Coût et utilisation

      Posté par  . Évalué à 1.

      C'est super intéressant tout ce que je viens de lire. En fait le Cloud ne va pas vraiment répondre à mon problème de souplesse d'administration et de mise à jour, mais à un problème de scalabilité que je ne rencontre pas vraiment pour le moment.

      Je me trompe donc de problème et de solution.

      A court terme je vais probablement repartir sur une Dedibox, offre que je connais bien. Et je vais continuer à profiter de mon crédit de 250$ chez Google Cloud, et pourquoi pas tester en parallèle Proxmox/LXD/LXC pour voir si ces solutions sont à mon niveau, mûres pour de la prod, et qu'elles n'occasionnent pas trop de travail d'admin en plus.

      Merci en tout cas les amis, je ne regrette pas d'être venu vous embêter ;)

      • [^] # Re: Coût et utilisation

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ce que tu cherches, ce n'est pas un VPS mais une offre PaaS, voir du SaaS, qui te fournissent une plateforme logicielle clé en main.

      • [^] # Re: Coût et utilisation

        Posté par  . Évalué à 3.

        je ne regrette pas d'être venu vous embêter

      • [^] # Re: Coût et utilisation

        Posté par  . Évalué à 2.

        si ces solutions sont à mon niveau, mûres pour de la prod, et qu'elles n'occasionnent pas trop de travail d'admin en plus.

        mures pour la prof = oui, je tourne la dessus depuis plus de 5 ans (proxmox en cluster)

        trop de travail = une fois installée, ça reste un Linux classique, pour lequel il faut faire les mises jours quand même, mais pas plus que pour ton serveur dédié.

        ensuite les VMs/Conteneurs sont des machines à part entières, donc il faut les gérer aussi, faire les mises à jours, etc

  • # Et wordpress dans tout ca

    Posté par  . Évalué à 2.

    Bonjour.

    Tu peux evaluer gratuitement pendant plusieurs mois (à condition de choisir des serveurs pas trop gros) le service de VM "EC2" d'Amazon Web Service. Ils ont aussi une offre de "wordpress managé" : Lightsail.

    A propos de Wordpress : je suis toujours frileux pour proposer cette solution pour de la production grand publique. Le gros point faible est/était la sécurité. Comment fais-tu pour t'assurer que ton site est bien à jour, et pas troué de partout par des plugins pas à jour ?

    • [^] # Re: Et wordpress dans tout ca

      Posté par  . Évalué à 1.

      Hello
      En effet, pour travailler dans le milieu de la cyber sécurité, des Wordpress / Drupal / Joomla troués j'en vois pas mal :) Mais je fais avec : je blinde comme je peux, je surveille les modifications de fichiers suspicieuses avec Ossec, je limite les droits affectés aux Vhosts, je limite les plugins au strict nécessaire… et puis je reste sur des sites "non sensibles" donc bon. Pas eu trop de problèmes jusque là.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.