Forum général.général Écouter sa musique en bonne qualité ?

Posté par . Licence CC by-sa.
4
11
nov.
2016

Bonjour

J'écoute actuellement The Cure en mp3 qu'un ami m'a filé, mais voila, dans les meilleurs moments ça sature.

Je veux donc une meilleure qualité, et je me pose beaucoup de questions.

Le vinyle est-il mieux que le numérique ?

Même sans prendre en compte le lecteur/enceintes, j'ai à peu près vu toutes les réponse possible sur Internet. D'apès mes très modestes connaissances, je dirai naïvement que le numérique se rapproche sans jamais atteindre l'analogique, mais cela amène à ma deuxième questions :

Comment avoir les meilleurs fichiers audio ?

Même si le format est potentiellement de très bonne qualité, encore faut-il avoir une source aussi bonne. S'il faut les ripper d'un CD audio, cela veut dire que la qualité sera au maximum celle du CD, et là j'ai lu à de nombreuses reprises que les CDs avaient certaines limitations. Sinon j'ai vu qu'on pouvait enregistrer d'un lecteur vinyle, et là j'imagine que la qualité dépend du matériel de numérisation, mais est-ce possiblement mieux que depuis un CD ?

Comment brancher tout ça ?

Dans les cas, je pense écouter les 2, j'ai récupéré quelques vinyles et un lecteur dans le grenier de mes parents. Par contre, ce sont des cables/branchements que je ne connais pas trop et qui ne vont pas avec le raspberry pi 3 que j'avais prévu d'installer (avec un serveur encore à choisir) avec des enceintes jack, il y a un moyen simple de tout sortir au même endroit ?

Enfin bon j'imagine que vous écoutez tous de la musique et que vous avez déjà réfléchi a tout ça, donc si vous pouviez me donner des réponses et décrire votre système ce serait super sympa.

Merci,

dFuuP

  • # analogique/numerique et compression/ou non

    Posté par . Évalué à -1.

    l'analogique sera toujours mieux que sa representation numerique
    on peut corriger le tir avec un echantillonnage plus frequent (les escaliers seront plus petits pour representer la meme courbe)

    la compression reduit la taille du fichier et entraine parfois aussi de la perte d'information, evidemment il existe des formats sans perte.

    les CD audio sont aussi des formats numeriques, il semblerait qu'il y ait plusieurs niveaux, de D à DDDD,
    le D etant le plus courant mais le moins bon, le DDDD serait de meilleure qualité.

    pour les branchements du vynil, pour le cablage, c'est une prise RCA (rouge/noire ou rouge/blanc pour gauche/droite), il y a des adaptateurs pour envoyer ca dans une prise jack
    mais generalement la platine n'est pas amplifiée, il faut donc un preampli pour le brancher ensuite sur l'entrée ligne d'un ordinateur.

    • [^] # Re: analogique/numerique et compression/ou non

      Posté par . Évalué à 2.

      recitifications pour les CD audio, ce serait

      Au début de la commercialisation des CD, on distingue trois types de procédés, selon les trois phases principales d'enregistrement (indiquées théoriquement sur chaque CD du commerce)n 1 :

      • AAD (Analogique-Analogique-Digital) : utilisation d'un magnétophone analogique pendant les séances d'enregistrement, le mixage et/ou le montage, et numérique pour la gravure. On trouve aussi la mention « AAD masterisé » dans le cas d'anciens enregistrements analogiques « digitalisés », en transformant le signal analogique en un signal numérique en « dents de scie » (en principe meilleur car formé de bits 0 ou 1, donc ôtant les signaux ou bruits de surface parasites notamment) ;
      • ADD (Analogique-Digital-Digital) : utilisation d'un magnétophone analogique pendant les séances d'enregistrement, puis numérique pour le mixage et/ou le montage, puis la gravure ;
      • DDD (Digital-Digital-Digital, le meilleur de la haute fidélité) : utilisation d'un magnétophone numérique pendant les séances d'enregistrement, le mixage et/ou le montage, puis la gravure.

      source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Disque_compact

    • [^] # Re: analogique/numerique et compression/ou non

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      mais generalement la platine n'est pas amplifiée, il faut donc un preampli pour le brancher ensuite sur l'entrée ligne d'un ordinateur.

      Et surtout un préampli qui prend en charge la correction RIAA, mais rassure-toi, ça se bricole sur un coin de table avec une paire de ecc83

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

  • # Bonjour

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/11/16 à 23:29.

    Le vinyle est-il mieux que le numérique ?

    C’est différent.

    Pour le numérique tout dépend de quoi on parle, un MP3 peut être de très bonne qualité mais il est vrai que le réglage par défaut (le 128kbps) n’est pas suffisant pour énormément de musique.

    Pour l’écoute, une musique compressée avec un bitrate correct a la même qualité qu’un CD (et possiblement supérieure).

    Même sans prendre en compte le lecteur/enceintes

    C’est pourtant ce qui va faire la plus grosse différence sur le rendu du son… Pour le vinyle c’est la platine (sa mécanique et son électronique), la tête, la qualité du disque, son état d’usure, de propreté… Pour le numérique c’est la qualité de ton "DAC" (ta carte son pour simplifier).

    Les enceintes ça fait une énorme différence. Il vaut mieux écouter un MP3 standard sur un ampli et des enceintes de qualité qu’écouter un fichier audio de très haute qualité sur une sono de merde…

    Comment brancher tout ça ?

    Pour le vinyle le truc c’est qu’il faut* pré-amplifier le signal car il est plus faible qu’un signal numérique (comme celui d’une platine CD ou d’une carte son). Sur les amplis tu peux avoir des entrées différentes, typiquement.

    [*] ce pré-ampli peut être intégré à la platine, après ça dépend de ton matériel…

    • [^] # Re: Bonjour

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour l’écoute, une musique compressée avec un bitrate correct a la même qualité qu’un CD (et possiblement supérieure).

      Pas d'accord. Une compression avec perte se fait toujours avec… perte. La qualité sera donc toujours inférieure au CD audio. Sinon il faut utiliser FLAC pour de la compression sans perte.

      Les enceintes ça fait une énorme différence. Il vaut mieux écouter un MP3 standard sur un ampli et des enceintes de qualité qu’écouter un fichier audio de très haute qualité sur une sono de merde…

      Pas tout à fait d'accord non plus. Écouter un MP3 sur du bon matériel HI-Fi en rendra les défauts plus sensibles : écrasement du spectre, perte des harmoniques, distorsions dans les haut aigus, etc.

      • [^] # Re: Bonjour

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour l’écoute, une musique compressée avec un bitrate correct a la même qualité qu’un CD (et possiblement supérieure).

        Pas d'accord. Une compression avec perte se fait toujours avec… perte. La qualité sera donc toujours inférieure au CD audio. Sinon il faut utiliser FLAC pour de la compression sans perte.

        Je pense que le sous-entendu dans son « possiblement supérieur » était que, si tu part d'une source de meilleure qualité, tu peux utiliser un format avec perte qui restera encore de meilleure qualité (auditive) que le format CD.

        • [^] # Re: Bonjour

          Posté par . Évalué à 3.

          tu peux utiliser un format avec perte qui restera encore de meilleure qualité (auditive) que le format CD

          Si c'est pour écouter, et non pour travailler sur le son, ça n'a aucun intérêt.

      • [^] # Re: Bonjour

        Posté par . Évalué à 2.

        Comme l’a écrit wismerhill, tu peux partir d’une qualité supérieure au 44100kHz - 16bit (CD audio).

        Pas tout à fait d'accord non plus. Écouter un MP3 sur du bon matériel HI-Fi en rendra les défauts plus sensibles : écrasement du spectre, perte des harmoniques, distorsions dans les haut aigus, etc.

        Je pense justement qu’un ensemble ampli+enceintes de mauvaise qualité provoque ces mêmes défauts, mais de manière encore plus importante.

        • [^] # Re: Bonjour

          Posté par . Évalué à 1.

          Comme l’a écrit wismerhill, tu peux partir d’une qualité supérieure au 44100kHz - 16bit (CD audio).

          Justement je ne vois pas comment ! Où est-ce que je peux me procurer une telle source ? En achetant en ligne comme proposé plus bas ?

          • [^] # Re: Bonjour

            Posté par . Évalué à 4.

            En enregistrent avec du matériel qui le supporte.

            Les enregistrements ayant une qualité plus haute que le CD ne sont utiles que pour retravailler le son, pas pour la simple écoute. Tu ne trouveras pas à mon avis d’offre commerciale plus haute qu’une compression FLAC d’un fichier audio qualité CD. Avec une qualité CD c’est clairement ta chaîne Hi-Fi qui va potentiellement provoquer des distorsions audibles.

            L’enregistrement analogique ne se pratiquant plus beaucoup un vinyle a en théorie la même qualité que l’enregistrement/le rendu numérique (qui est lui réalisé avec une qualité supérieure à celle d’un CD). En théorie seulement, car pour ce qui est de la fidélité, le vinyle souffre quant à lui de tous les problèmes liés au fait qu’il s’agisse à la base d’un processus mécanique.

            Et si on a plus ou moins abandonné l’enregistrement analogique sur bande c’est qu’il présentait lui aussi des défauts, notamment un bruit de fond audible.

  • # Avis.

    Posté par . Évalué à 1.

    Le vinyle est-il mieux que le numérique ?

    Non, ce sont deux sons "différents" si j'ose dire. Après, l'analogique sera un peu plus "lissé" pour les parties les plus exigeantes. Mais en vérité, il faut un bon système audio pour s'en rendre vraiment compte. Le grésillement de The Cure est étrange.

    Comment avoir les meilleurs fichiers audio ?

    Les meilleurs fichiers audio sont ceux sans compression ou avec une compression élevée. Mais tout dépend des fichiers. La compression audio agit beaucoup dans les aigus, moins dans les middles ou les graves (mais quand même).
    Une musique mp3 peut avoir le même rendu qu'un fichier non compressé si la musique n'est pas "exigeante".

    Comment brancher tout ça ?

    Tu dois avoir des sorties RCA, non ? 
    Sinon, la sortie jack est déconseillée pour le son, surtout avec un RPI3. Le RPI n'est pas réputé pour sa qualité sonore.
    L'idéal, je pense, est :

    Utiliser des fichiers OGG à bitrate variable (économie de place et très bonne compression audio, les pertes sont minimes, c'est bien mieux que le mp3)
    Utiliser une carte son USB avec ton RPI.

    Perso, je passe par une carte son USB sur mon fixe (ça limite les interférences), câble optique blindé jusqu'à l'ampli, et des colonnes Antal de Triangle. Pour les fichiers, c'est soit du CD rippé en OGG, soit ma platine CD…

    • [^] # Re: Avis.

      Posté par . Évalué à 1.

      ce sont deux sons "différents" si j'ose dire. Après, l'analogique sera un peu plus "lissé" pour les parties les plus exigeantes. Mais en vérité, il faut un bon système audio pour s'en rendre vraiment compte. Le grésillement de The Cure est étrange.

      Ici c'est bien la théorie qui m’intéresse.
      Sur tomsguide, on lit :

      « sur le plan théorique, un CD dispose d’une fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz qui, de fait, bride les fréquences élevée à 22 kHz (théorème de Shannon), alors que le son d’une trompette grimpe au-delà de cette limite. Cela engendre une perte de notes sur le spectre audio, souci absent de l’écoute sur vinyle grâce à son "image spatiale plus précise" »

      Donc pour moi, lorsque l'on rippe un CD, quel que soit le format même sans compression on aura toujours cette perte, je ne vois pas comment le flac pourrait retrouver ces sons …

      Utiliser des fichiers OGG à bitrate variable (économie de place et très bonne compression audio, les pertes sont minimes, c'est bien mieux que le mp3)

      Merci, je vais me renseigner sur ogg vs flac. Perso, je n'ai pas tant de chansons que ça et l'espace n'est pas cher aujourd'hui donc la taille ne m'importe pas vraiment.

      Sinon, la sortie jack est déconseillée pour le son

      C'est pas fait pour ça justement ??

      Comment brancher tout ça ?
      Tu dois avoir des sorties RCA, non ?

      Oui, ce que je voulais savoir c'était si le RPI devait sortir par l'ampli ou si l'ampli devait sortir par des enceintes jack (mais du coup je sais pas ou j'aurais mis le PI), enfin bon tu m'a donné la réponse :

      Utiliser une carte son USB avec ton RPI

      Et du coup je branche la sortie de la carte son avec des câbles rca sur une entrée de mon ampli.
      Là j'ai 2 entrées candidates :
      1. vcr/dat sur lequel un cable adaptateur rca/jack était déjà branchée (sur la partie "play"), ce qui me fait penser que c'est probablement là qu'on ajoute une source externe
      2. vidéo/aux parce que il y a "aux" dans le nom (oui bon il y a aussi "vidéo" …)

      Et juste pour confirmer "phono" c'est bien le vinyle hein …
      (enfin ca change quelque chose l'entrée ? Lui il s'en fiche d'où le son vient non ?)

      • [^] # Re: Avis.

        Posté par . Évalué à 2.

        les entrees vcr/dat/video/aux/line de ton ampli : tout ca c'est bon pour un signal deja "pre"amplifié (sortie du PC, du telephone, de la table de mixage, etc)

        l'entrée phono : c'est pour la platine vynil, seulement si elle n'est pas "preamplifiée" (ce qui est le cas des "vieilles platines"

        les sorties : ben ca va dependre des amplis :
        - sortie directement vers les enceintes hifi (bornier 2 fils)
        - sortie casque
        - sortie line

        un cable RCA/jack n'est qu'un fil electrique qui change de genre pour prendre une source d'un coté, l'amener de l'autre.

      • [^] # Re: Avis.

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 13/11/16 à 00:30.

        « sur le plan théorique, un CD dispose d’une fréquence d’échantillonnage de 44,1 kHz qui, de fait, bride les fréquences élevée à 22 kHz (théorème de Shannon), alors que le son d’une trompette grimpe au-delà de cette limite. Cela engendre une perte de notes sur le spectre audio, souci absent de l’écoute sur vinyle grâce à son "image spatiale plus précise" »

        Donc pour moi, lorsque l'on rippe un CD, quel que soit le format même sans compression on aura toujours cette perte, je ne vois pas comment le flac pourrait retrouver ces sons …

        Ces sons dont la fréquence est supérieure à 20kHz sont de toute manière inaudibles par une humain (pour les meilleures oreilles, car en pratique, la fréquence maximale audible diminue beaucoup avec l'âge).
        En les perdant, il y a une différence, mais il vous sera biologiquement impossible de la remarquer.

        • [^] # Re: Avis.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Qui utilise un preampli à lampe ?

          Système - Réseau - Sécurité Open Source

        • [^] # Re: Avis.

          Posté par . Évalué à 2.

          Si je te diffuse un signal continu à 18kHz et que j’ajoute un autre signal, par intermittence à disons à 20030Hz, tu vas « entendre » ce second signal, car la pression acoustique changera, tu n’entendras pas le premier signal de la même manière…

          Les fréquences en dessous de 20Hz sont aussi « audible », car elles font vibrer la cage thoracique.

          Par ailleurs je me suis toujours demandé quelle était l’incertitude sur cette valeur bien arrondie de 20 et 20000 ;)

          • [^] # Re: Avis.

            Posté par . Évalué à 2.

            Si je te diffuse un signal continu à 18kHz et que j’ajoute un autre signal, par intermittence à disons à 20030Hz, tu vas « entendre » ce second signal, car la pression acoustique changera, tu n’entendras pas le premier signal de la même manière…

            Ça ne contredit pas ce que je dis, car cette différence sera aussi "capturée" dans le fichier échantillonné à 2 * 20kHz.

  • # Le support n'est pas tout.

    Posté par . Évalué à 2.

    Un truc qui m'a toujours surpris c'est pourquoi parler d'une manière aussi imprécise d'un support sans parler du matériel. C'est la source N°1 de la qualité audio. Il y a un abime entre des écouteurs iPhone et un casque de qualité à 200 euros, et encore le prix ne fait pas tout, car la mode est maintenant à booster les basses à fond…

    Pour répondre à la question "Le vinyle est-il mieux que le numérique ?", si t'es riche et t'as les moyens de te payer un vrai lecteur et le restes, surement. Mais il faut vraiment être riche quoi..

    Sinon il y a des sites qui vendent du flac, comme ça tu peux juste acheter un bon casque/enceinte.

    • [^] # Re: Le support n'est pas tout.

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 12/11/16 à 18:51.

      Un truc qui m'a toujours surpris c'est pourquoi parler d'une manière aussi imprécise d'un support sans parler du matériel. C'est la source N°1 de la qualité audio.

      J'en suis bien conscient, mais j'ai moins de questions là-dessus, il y a des tests de matos sur Internet et moi je n'ai plus "qu'à acheter". Pour le moment je vais de toute façon d'abord faire marcher le matos que j'ai déjà.

      Mais si tu as des retours d'expérience je suis preneur !

      Sinon il y a des sites qui vendent du flac

      Mais d'où il sortent ces flac ? ils sont mieux qu'un CD rippé en flac ? Ils ont une autre source que le CD ?
      (Ca revient un peu à ma question posée dans le commentaire "Bonjour" du dessus)

      • [^] # Re: Le support n'est pas tout.

        Posté par . Évalué à 2.

        Mais d'où il sortent ces flac ? ils sont mieux qu'un CD rippé en flac ? Ils ont une autre source que le CD ?

        il faut revoir la definition du AAD, ADD ou DDD pour les CD audio.

        si ton flac arrive APRES le CD audio, tu n'auras pas une qualité meilleure que celui-ci
        si ton flac est produit apres le mixage (avant le CD audio), alors ton flac pourra avoir une meilleure qualité que ce dernier
        si ton flac est directement issu de la prise son pendant le concert, il sera encore meilleure

      • [^] # Re: Le support n'est pas tout.

        Posté par . Évalué à 2.

        Le CD audio c'est 16 bits en 44,1 kHz, il y a certain rare site ou il y a des flac du master en 24bits 48 kHz, c'est plutôt rare, et personnellement je suis incapable de faire la différence entre du 16 et du 24bits du moment que le mixage est fait en 24 (ou plus) et convertis en 16bits ce qui est le cas pour 99% des productions pour le CD audio. Après si ça sature sur le cd c'est que c'est voulu, ou une erreur de mixage.

        J'en suis bien conscient, mais j'ai moins de questions là-dessus, il y a des tests de matos sur Internet et moi je n'ai plus "qu'à acheter". Pour le moment je vais de toute façon d'abord faire marcher le matos que j'ai déjà.

        Dans mon expérience j'ai acheté beaucoup de casques, d'intras de pleins de marques différentes, et mon oreille a quand même mis longtemps à être capable de saisir toutes les subtilités (et ce n'est pas fini). Je me rends compte encore avec des personnes "non-audiophiles" qui ne savent pas dire la différence entre des écouteurs iphone et d'autres casques sennheiser par exemple. Ce que je veux dire par là, c'est que c'est un sens comme le gout qui n'est aucunement objectif et qui demande de l’entraînement, et peut vite tomber dans certaines habitudes par exemple beaucoup de basses, ce qui n'est pas forcément mal… Mais tu perds toutes les autres subtilités, bref.

        Pour conclure, moi je me contente de la qualité cd audio sur des AKG ou moniteur studio, et quand je ne suis pas chez moi je mets sur mon androïde soit du flac soit de l’opus à 128k avec des soundmagic e10s (car je veux pas sortir de chez moi avec des trucs trop chers), parfois certains sons paraissent beaucoup plus aéré, car les médiums sont très clairs, et d'autre la cacophonie totale.

  • # Saturation

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Si ton mp3 sature, tu as quelques réglages à faire sur ton matériel avant de pouvoir être à niveau de qualité suffisant pour pouvoir apprécier la différence entre le vinyle et du numérique.
    Cela peut-être liée à un mauvais encodage du mp3, un problème sur ta pile audio, ou une carte son de mauvaise qualité. Utilises-tu Alsa ou Pulseaudio ? Essaie peut-être de baisser le volume de ton périphérique son, certains saturent lorsqu'il est trop élevé.

  • # En format, numérique, AAC semble mieux que MP3

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 13/11/16 à 09:18.

    Un youtubeur (et journaliste Hi Tech) assez survolté que j'aime bien (PP World) a déjà évoqué le sujet :

    Partie 1/2 : https://www.youtube.com/watch?v=YeWjFD1a17Q
    Partie 2/2 : https://www.youtube.com/watch?v=mkjBqBXeNFA

    En résumé (de tête, j'ai du voir la vidéo, il y a quelques mois déjà) : Pour lui le MP3 est de mauvaise qualité car il supprime purement et simplement les fréquences hautes. Ce format est resté, car, c'est le premier format du genre qui a révolutionné le stockage d'audio numérique (souvenez vous la taille délirante d'un WAV vers la fin des années 90). Mais il préconise des formats mieux conçu comme AAC.

    Il ne parle pas de vorbis, je serais intéressé de savoir si ce format libre est de bonne facture (avis à tout mélomane libriste avisé passe qui passerait par là ;-))

  • # Ha ha

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 13/11/16 à 18:35.

    je dirai naïvement que le numérique se rapproche sans jamais atteindre l'analogique

    Tu devrais te relire, et tu comprendras qu'il y a un problème : tu compares des choux et des carottes.
    Pour l'exemple, imagine que tu stockes de l'analogique sur une roue en pierre, penses-tu que ce sera mieux que du numérique en 192 kHz 24-bit?
    Bref, oui en théorie l'analogique est mieux que le numérique, du moment où la précision de stockage de ton analogique est supérieure à la précision de ton numérique. Vois-tu où ça va merder?

    Ceux qui défendent l'analogique en pensant au vinyle veulent surtout se la jouer "hype", et trouvent la chose mieux que pour une seule raison : leur oreilles se sont adaptées à la déformation du son qu'a le vinyle (en plus d'écouter les autres dire que c'est "hype").

    Dans le même genre, il y a 10 ans plein de photographes pros balançaient que le numérique c'est de la merde, et maintenant ils essayent d'oublier qu'ils étaient aussi "con" à une époque.

    Bref, ton analogique a un équivalent numérique en précision, chacun a des défauts dans la restitution du son, mais voilà même le vieux CD est plus propre si tu veux être… le plus proche possible de la réalité, et non pas le plus proche possible du son déformé du vinyle.
    Et ne parlons pas de 96/24 qu'on peut trouver de nos jours.

    Même sans prendre en compte le lecteur/enceintes

    Erreur classique mais qui flingue tout le reste : sans bon lecteur/enceintes, avoir une entrée de qualité ne sert à rien : si derrière ton super morceau de qualité, tu met des enceintes à 100 balles, tu ne verras pas de différence avec un MP3 128 Kbps (c'est à dire un truc de base d'il y a 20 ans) compressé avec un encodeur de merde, car la déformation de l'enceinte sera pire que celle de ton entrée.
    Alors avant de fantasmer sur ta capacité à entendre mieux suivant l'entrée, achète-toi des enceintes.

    j'ai lu à de nombreuses reprises que les CDs avaient certaines limitations.

    Limitations que 99% de la population est incapable d'entendre. Es-tu sûr de faire partie des 1% ayant une assez bonne oreille?

    avec des enceintes jack

    Tu balances ça après avoir dit que tu veux débattre sur la qualité vinyle vs CD, sérieusement?????????????????????
    (oui, beaucoup de "?" tellement c'est énorme)

    Prend un MP3 le plus pourri, tu n'entendras pas la différence avec la source analogique du studio, car ta limitation est ailleurs (je te laisse comprendre où avec mes phrases).

    raspberry pi 3

    il y a une sortie HDMI, donc met un cable de ton raspberry vers un ampli qui a une entrée HDMI, et laisse-le faire.
    Ne me dit pas que tu ne veux pas investir dans un ampli externe, tu dis vouloir écouter sa musique en bonne qualité.
    La question sera ensuite de savoir quel ampli tu devras avoir, ça va de ~300€ à des milliers d'Euros, et ensuite quelles enceintes, ça va de cher à 5 chiffres par enceinte si tu veux écouter de la bonne qualité (et pour me la péter : je sais de quoi je parle ayant côtoyé pendant des années des fan extrêmes de son, avec des enceintes faites sur mesure et tout et tout, en ayant entendu des débats sans fin par exemple sur l'impact de la qualité du câble entre l'ampli et l'enceinte, si le SACD était vraiment mieux, et si le CD avec couche en or était mieux ou pas)

    Enfin bon j'imagine que vous écoutez tous de la musique et que vous avez déjà réfléchi a tout ça, donc si vous pouviez me donner des réponses et décrire votre système ce serait super sympa.

    mon PC de base avec sortie SPDIF numérique (mon ampli est trop vieux pour avoir du HDMI), un ampli qui prend de la place (c'est lourd ces saloperies) mais dont ça sert à rien que je te file la référence car il est méga vieux et n'est plus vendu, 2 enceintes faites maison par un passionné et dont je ne veux même pas connaitre le prix et qui n'ont certainement pas de prise jack. Et comme source des MP3 correctement compressés (ce n'est pas ce qui limite), ou AAC pour les plus modernes.


    A mon avis, la question devrait plutôt être :
    - Quelle qualité je veux
    - Quel budget je veux
    - Si c'est compatible (souvent les gens veulent écouter de la musique de qualité plus que MP3 mais ont un budget pour écouter de la qualité moins que MP3 au final, ce n'est pas la source qui est le problème loin de là), on peut partir dans les débats sur l'équipement…

    Pour résumer : si tu veux écouter ta musique en bonne qualité, commence à arrêter de parler de prise jack (un peu de sérieux) et j'espère que tu as une bon portefeuille si tu veux aller titiller tes oreilles à tester la problématique vinyle vs CD vs MP3 (pas de miracle ici, il y a un budget mini à 4 chiffres en tout pour avoir le matos qui te permettre de faire une quelconque différence, sans parler de la capacité de tes oreilles qui sont dépendant de leur santé)

    Et pour résumer le résumé : si avec un MP3 tu entends "dans les meilleurs moments ça sature", soit tu as eu un encodeur MP3 pourri et il suffit de réencoder avec un encodeur correct, soit tu as un ampli et des enceintes pourries qu'ils faut changer, blablater sur vinyle vs CD n'est rien à faire la, c'est du vent qu'on te file pour te faire croire que c'est important pour se la péter et ton égo appréciera, sûrement pas tes oreilles.

  • # Un conseil

    Posté par . Évalué à 3.

    Une idée qui me vient à la lecture du commentaire de Zenitram.

    Enfin bon j'imagine que vous écoutez tous de la musique et que vous avez déjà réfléchi a tout ça, donc si vous pouviez me donner des réponses et décrire votre système ce serait super sympa.

    À mon avis si tu veux le meilleur rapport qualité prix (et t’épargner quelque branchements) tu devrais regarder du côté des enceintes amplifiées dites « de monitoring ».

  • # Ampli pour raspberry

    Posté par . Évalué à 1.

    Il existe un super petit ampli pour raspberrypi :

    https://www.hifiberry.com/products/ampplus/

    ca décode le son matériellement, et ca amplifie tout ca avec une puissance raisonnable tant que l'on ne veut pas sonoriser une boite de nuit. Ca propose des sorties standard pour enceintes.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.