Forum général.général [poste pourvu] Poste ingénieur R&D en développement python à Grenoble - CDI

7
3
avr.
2017

Cette offre fait suite à l'offre en CDD signalée des ces même colonnes.

Compte-tenu des différentes remarques que l'on m'a faites, compte-tenu des différents retours (le CDD c'est un pari risqué pour un salarié) et compte-tenu des prospects pour des missions à venir, je propose d'embaucher directement en CDI.

Je laisse les intéressés lire l'annonce originale et considérer que c'est une annonce en CDI.

Tout les infos nécessaires sont dans l'offre originale.

  • # Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

    Posté par . Évalué à -2.

    Le seul inconvénient pour moi, c'est que c'est pour faire du python :(

    • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      On fait du python3, on est en train de systématiser l'utilisation du typage statique avec mypy ; on dev avec Pycharm (moteur intellij) ça peut t'aider à faire la transition :)

      • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu m'aurais dit Erlang ou Ruby, ça m'aurait intéressé (je ne suis pas un fan de langage typé statiquement lorsque c'est pas utile). Mais Python est trop incohérent à mon gout (trop rigide sur plein de truc avec à côté un typage dynamique est l'une des incohérences qui ont le don de m'agacer). Il ne fera pas pencher la balance.

        • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour le typage statique, le gros avantage, c'est la maintenance/maintenabilité du code. Quelqu'un qui n'a pas écrit le code est capable de le comprendre beaucoup plus rapidement.

          Pour le langage Erlang ou Ruby au lieu de Python… dommage.

          • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

            Posté par . Évalué à 2.

            Ruby c'est génial, mais l'offre en librairies tierces est pauvre. En dehors de Ruby On Rails, on s'emmerde grave pour faire tout et n'importe quoi sans devoir tout inventer.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

              Posté par . Évalué à -1.

              Déjà, si on compare à Python, il y a bien des trucs qui se trouve en library standard que l'on ne trouve pas en Python.

              Ensuite, je ne connais pas d'équivalent à Rake sous Python.

              Enfin si tu veux des trucs tierces, ya https://rubygems.org/ et tu trouveras tout ce que tu veux.

              Le seul truc réel que l'on peut reprocher, c'est que Ruby est lent : non pas que l'interpréteur en lui-même soit plus lent que l'interprêteur Python, mais le fait d'utiliser la métaprogrammation à outrance peut générer du code plus lent à exécuter (et il faut en être conscient lorsqu'on écrit du ruby).

              Troll suivant ?

              • [^] # Python vs Ruby

                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 05/04/17 à 11:40.

                Dude, j'ai utilisé Ruby pendant des années, je sais de quoi je parle.

                Les gens qui ne sont pas d'accord avec toi ne sont pas forcément des trolls.

                Python est infiniment plus populaire que Ruby, et a donc beaucoup plus de bibliothèques tierces disponibles. Notamment dans tout ce qui n'est pas orienté Web. C'est un fait indéniable.

                Déni de réalité suivant ?

                "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

                  Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 05/04/17 à 11:43.

                  Les gens qui ne sont pas d'accord avec toi ne sont pas forcément des trolls.

                  Les gens qui balancent des "vérités" sans forcément argumenter peuvent passer pour des trolls. Et une phrase du style : "En dehors de Ruby On Rails, on s'emmerde grave pour faire tout et n'importe quoi sans devoir tout inventer." sans donner plus de précision me fait penser à un troll, même si ce n'est pas le cas.

                  Avec Ruby tu as pleins de gems qui permettent de faire plein de trucs hors web. Maintenant, si t'es pas un troll, indique-moi ce que tu aurais aimé faire avec Ruby que tu n'as pas trouvé dans les gems et que tu as du réinventer ? Et si tu as du réinventer, pourquoi ne pas l'avoir publié en GEM ? (C'est peut-être ce que tu as fait, mais tu n'en parles pas). Parce que les packages Python, ils sont pas nés tout seul : ils sont d'abord issus de gens qui ont eu un besoin et qui ont partagé le code qu'ils ont produit.

                  • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Les gens qui balancent des "vérités" sans forcément argumenter peuvent passer pour des trolls. Et une phrase du style (…)

                    Tiens, ça me rappelle un troll.

                    • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Tu ne vois pas de différence entre : "Le seul inconvénient pour moi, c'est que c'est pour faire du python :(" et "En dehors de Ruby On Rails, on s'emmerde grave pour faire tout et n'importe quoi sans devoir tout inventer." ?

                      Dans la première, j'exprime une opinion personnelle : je n'aime pas Python : il s'agit juste d'une préférence personnelle dans laquelle je n'exprime aucun fait. Dans le second, il y a une affirmation comme quoi il faut tout réinventer en Ruby, ce qui est faux.

                      Celà dit, j'assume totalement que mon propos puisse être interprété comme un troll.

    • [^] # Re: Dans ce cas, ça me donnerait bien envie de quitter la région parisienne ....

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est bête, avec toute l'énergie que tu gaspilles à te trigger dès qu'on parle de Python, tu pourrais coder un logiciel libre avec un "bon" langage et venir nous faire une dépêche dessus ! :)

  • # Mauvaise excuse

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tu n'auras pas plus de candidats corrects, car c'est une mauvaise excuse pour te culpabiliser : en CDI, tu as la période d'essai, qui a exactement le même effet sur une personne qui quitterait son poste.

    Les seules différences sont que la "période d'essai" (qui peut aussi être sur l'activité, tu n'as pas à dire pour quelle raison tu licencies pendant la période d'essai, en théorie c'est sanctionnable de virer pour motif économique mais en pratique difficilement prouvable car c'est au salarié de prouver et pas à l'employeur d'expliquer, ton salarié te demande donc de lui mentir plutôt que d'être franc) est d'une durée différente (4 à 8 mois suivant le profil) et que le salarié n'a pas les 10% de prime de précarité (il est précaire, mais veut que tu ne lui payes pas la prime de précarité si ça merde, va comprendre; perso je trouve justement que le CDD est un engagement te la part de l'employeur à plus payer si il ne transforme pas le CDD en CDI donc une "punition" pour s'être loupé et un bonus pour l'employé malheureux).
    Et même sans ça, au bout de 6 mois tu pourrais aussi licencier pour motif économique (c'est juste plus chiant en paperasse) donc un CDI ne protège de rien de plus que le CDD au début (économique, c'est souvent dernier arrivé premier à partir, on repart à 0 quand on démissionne).

    Bref, ceux qui te disent qu'ils ne sont pas intéressés car ça commence par un CDD ne prendront pas cette offre ni aucune autre offre excepté celles n'ayant pas de période d'essai (ce qui est rare, et ça se fait plutôt entre personnes "qui se connaissent" au moins de réputation, pas en recherche comme tu le fais), à moins d'être assez stupide pour croire que c'est plus protecteur (la question sera alors de savoir si tu veux prendre une telle personne).

    Ne culpabilise pas avec ton offre de CDD.

    • [^] # Re: Mauvaise excuse

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je pense que tu as raison. Je me posais déjà la question, donc vu les contacts en cours (côté client), je me suis dit que c'était un argument dont je pouvais me débarrasser.

      J'avais eu le même genre de réflexion avec des salariés qui préféraient les ticket resto plutôt que l'équivalent en salaire…

    • [^] # Re: Mauvaise excuse

      Posté par . Évalué à 2.

      le CDD, tu peux virer le mec au terme du CDD, sans preavis puisque c'est un CDD => 6 mois puis plus rien

      le CDI son preavis de depart augmente au fur et à mesure qu'il avance dans la periode d'essai, pout 2x3 mois, tu dois deja lui signifier le renouvellement de son premier preavis à 2mois ¼ , puis pratiquement lui signifier qu'il ne sera pas maintenu, des le 4e mois, pour un depart au terme des 6 mois.

      donc le mec qui vient sur le poste est quand meme plus rassuré par le CDI, que par le CDD qui est, par definition, temporaire.

      • [^] # Re: Mauvaise excuse

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        le CDD, tu peux virer le mec au terme du CDD, sans preavis puisque c'est un CDD => 6 mois puis plus rien

        Tu vires personne : le contrat s'arrête, c'est convenu dès le début. C'est précaire et c'est pourquoi une prime de précarité est versée.

        Après les 6 mois tu peux proposer un CDI, mais rien ne l'oblige. Et rien n'oblige le salarié à accepter.

        Si je dis que ça debouchera sur un CDI, c'est pas un engagement contractuel mais moral.

        La période d'essai apporte des contraintes pour interrompre le contrat, dans les deux sens.

        • [^] # Re: Mauvaise excuse

          Posté par . Évalué à 1.

          en même temps si le gars en CDD trouve un CDI, il peut se barrer de suite :P

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Mauvaise excuse

            Posté par . Évalué à 3.

            il peut se barrer de suite

            non il est soumis à un preavis qui augmente avec la durée passée en poste.

  • # le cdd n'est qu'un facteur parmi d'autres

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,

    je pense que le problème pour ma part ne se situe pas au niveau du CDI ou en tout cas pas à lui seul :
    pour pouvoir postuler il faut :
    *Etre disponible (ce n'est pas mon cas avant fin-août par exemple)
    *Etre pret à déménager à Grenoble, je serais prêt à le faire mais tout le monde ne peut pas se le permette
    *Avoir les compétences, clairement c'est là où ca coince pour moi étant débutant et ayant à peine toucher au web faudrait que je me forme avant de rentrer chez toi (note que je n'y suis pas opposé mais d'ici à ce que je sois dispo le poste sera pourvu)
    *Que la paie convienne, c'est le cas pour moi étant prêt à accepter la fourchette basse que tu proposes

    Ca fait beaucoup de conditions, beaucoup de personnes rempliront deux trois critères !

    Au final faut pas oublier qu'on est sur linuxfr et que beaucoup de personnes ont déjà un poste !
    Bref considère que si peu ou pas de personne n'ont candidaté c'est qu'on considère que la candidature n'est pas pertinente : c'est mon cas :)
    Bon courage !
    Marc

    • [^] # Re: le cdd n'est qu'un facteur parmi d'autres

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Merci pour ton message. Je ne suis pas inquiet sur le fait de trouver de (bons) candidats.

      Le critère CDD/CDI est un critère important pour quelqu'un qui cherche de la stabilité (exemple vécu : quand tu as passé une longue période au chômage, tu peux être prêt à refuser un poste intéressant et en accepter un moins bien car le premier est en CDD et l'autre en CDI. Je sais ce que c'est : ça m'est arrivé personnellement). Ca n'est pas important pour quelqu'un qui n'a pas ce besoin de stabilité en priorité - ce que j'ai également vécu il y a quelques années.

      Concernant la candidature non-pertinente, c'est un problème "classique" de jeune diplômé. Je ne dis pas tu devrais m'envoyer ta candidature, mais d'une manière générale :

      • 100% des gagnants ont tenté leur chance. Ceux qui ne l'ont pas tentée ont une probabilité nulle de gagner. Le seul risque à candidater sur un poste pour lequel tu penses ne pas faire l'affaire, c'est d'essuyer un refus. Et quand on a pris un peu d'expérience, on se fiche de prendre un refus (de toute façon, on en prend à un moment ou à un autre, le plus dur c'est le premier refus, ensuite ça fait partie du boulot)
      • quand une boîte recrute (intelligemment) quelqu'un sur le long terme, elle recrute avant tout quelqu'un qui va être capable à long terme, voire excellent, quitte à avoir une phase de montée en compétence. Beaucoup de boîte recrutent des jeunes diplômés qui ne savent rien faire mais qui sont intelligents et capables d'apprendre. D'ailleurs, c'est très rare d'embaucher des jeunes qui savent déjà faire… ceux qui savent déjà faire sont expérimentés :)
      • un candidat qui a envie est un meilleur candidat qu'un candidat qui sait. Tout se relativise, mais encore une fois si tu as envie, tu peux partir de beaucoup plus loin(derrière) et arriver beaucoup plus loin (devant) ; quelqu'un qui sait mais qui n'a pas spécialement envie ne pourra pas aller beaucoup plus loin devant.
      • tu ne peux (dois) pas présumer du fait que le recruteur va trouver rapidement. C'est possible (et j'espère que j'aurai trouvé avant août), mais si je n'ai pas trouvé ou que j'ai recruté qqu'un qui finalement part pendant la période d'essai (ça arrive), bah un candidat qui avait dit "je suis pas dispo avant 6 mois" et qui était intéressant va peut-être se rendre disponible.

      Quand on recrute, on sait que la majorité des gens sont en poste, il y a donc le processus de recrutement, et une fois qu'on a retenu un candidat et qu'on a trouvé un accord (ce qui prend rarement moins d'un mois), il faut encore attendre la période de préavis (qui peut se négocier, mais qui ne se négocie pas toujours), donc on s'attend pas à recruter immédiatement. Il y a des exceptions, par exemple en juillet ou septembre on a en général pas mal de jeunes diplômés disponibles immédiatement. Mais ça n'est pas la situation "standard".

      Bref, si tu cherches un taf, calcule uniquement les éléments pour lesquels tu as les clés : le salaire proposé te convient-il, le poste t'intéresse-t-il, la boîte et la situation géographique correspondent-elles à tes aspirations, etc. Tout le reste (la concurrence, le timing, le recruteur), tu n'as pas les billes pour l'évaluer de manière pertinente.

      Un recrutement c'est à voir comme une compétition. Il ne faut pas être "bon", il faut être "le meilleur" (donc si peu de concurrents, bah même un mauvais peut être le meilleur). (à relativiser : parfois on préfère ne pas recruter plutôt que d'être "mal accompagné" et idem certains boulots ne valent pas le coup)

      Note : ce que je dis marche dans les deux sens. Quand on recrute, ce qui compte c'est pas d'être un bon recruteur, c'est de proposer la meilleure offre pour le ou les candidats qu'on voudrait recruter.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.