Forum général.hors-sujets Clefs à « reproduction interdite »

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
7
12
sept.
2019

Bonjour,

C'est complètement hors-sujet, mais je sais qu'on est ici particulièrement attentifs aux questions relatives à ce qu'on appelle la propriété intellectuelle. J'ai donc une interrogation à ce sujet.

Je suis l'heureux utilisateur d'une clef de domicile compliquée, fournie en nombre insuffisant pour mon usage. Mais genre très compliquée, hein, un truc sculpté en trois dimensions, je n'avais jamais rien vu de tel avant. Le fabricant de cette clef propose d'en fabriquer des doubles, à partir d'un numéro et d'un certificat qui a été perdu par mon propriétaire depuis belle lurette (ou, faute de cela, d'un justificatif de domicile). Vu le prix exorbitant de ces clefs originales, de l'ordre de 140 €, je cherche évidemment à la faire copier par un cordonnier.

Bref, il est gravé sur cette clef « reproduction interdite ». Ce genre d'indication suscite immédiatement l'interrogation suivante : interdite par qui, et de quel droit ? Ce qui est amusant, c'est qu'un cordonnier m'a répondu qu'il ne pouvait pas la copier, en me précisant qu'aucun autre artisan n'acceptera de le faire non plus, tandis qu'un autre cordonnier vient de m'en faire une copie, pour 45 €, donc bien moins cher que l'achat d'une clef neuve auprès du fabricant.

Voici mon hypothèse concernant l'interdiction de reproduction des clefs compliquées :

  • elles ont dû faire l'objet d'un dépôt de brevet ou de modèle par leur fabriquant original ;
  • pendant la durée de validité de ce brevet ou modèle, le fabricant à le monopole de leur fabrication, et la reproduction sans leur autorisation explicite est effectivement interdite, puisque constituant une violation de celui-ci (en fait c'est la commercialisation qui constitue une violation, un particulier capable de copier une telle clef pour son propre usage aurait tout à fait le droit de le faire) ;
  • après expiration de ce monopole, n'importe qui peut copier et commercialiser ces clefs, et la mention « reproduction interdite » est simplement caduque : en pratique, cela signifie que le fabricant continue à les vendre, et que d'autres fabricants fournissent des modèles pour que les cordonniers puissent effectuer des copies.

Il reste toutefois une interrogation. Cette interdiction temporaire de reproduction est intéressante pour le fabricant, puisqu'il peut pendant ce temps vendre des doubles très chers. Mais il semble que les fabricants vantent également cela comme un avantage en terme de sécurité, ce que je ne comprends pas. Si quelqu'un de mal intentionné peut essayer de faire copier ma clef, cela signifie qu'il a déjà mis la main dessus, donc peu me chaut qu'il arrive ou non à la copier puisqu'il peut déjà ouvrir ma porte !

  • # re

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Si quelqu'un de mal intentionné peut essayer de faire copier ma clef, cela signifie qu'il a déjà mis la main dessus, donc peu me chaut qu'il arrive ou non à la copier puisqu'il peut déjà ouvrir ma porte !

    Non, il peut en avoir fait une empreinte (même si, je te l'accorde, vu ta clef ça a l'air complexe) alors qu'elle trainait sur ton bureau pendant que t'étais à la machine à café.
    Il y a également le cas du locataire qui fait une copie et qui garde ensuite le double pour lui, pour re-visiter plus tard l'appartement (d'ou la nécessité d'utiliser un "certificat" normalement détenu par le proprio qui sera, de fait, au courant que tu as fait un double).

    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 12/09/19 à 11:38.

      Il ne faut pas oublier non plus, qu'en tant que locataire, tu as parfaitement le droit de changer serrure(s) et/ou barillet(s). Tant que tu ne dégrade pas, et que tu remets en l'état initial quand tu quitte ta location…

      (cas inverse du proprio qui garde un jeu de clefs…)

      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Tu en as le droit oui. Après, c'est pas toujours facile/possible avec les portes blindés ou les serrures X points en applique (pour sécuriser après coup une porte).

        Et parfois, un simple barillet de qualité correcte peut couter très très cher :-)

      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

        J'ai le droit, mais n'ayant aucune raison de soupçonner mon propriétaire de vouloir perpétrer une violation de mon domicile (si tant est qu'il ait un double et qu'il puisse le retrouver dans ses affaires, déjà qu'il ne se souvient même pas d'avoir eu en sa possession un certificat de propriété de la serrure…), je ne vois pas pourquoi j'engagerais une telle dépense.

    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 12/09/19 à 14:52.

      Il y a également le cas du locataire qui fait une copie et qui garde ensuite le double pour lui, pour re-visiter plus tard l'appartement (d'ou la nécessité d'utiliser un "certificat" normalement détenu par le proprio qui sera, de fait, au courant que tu as fait un double).

      Ah, je vois. Bon, du coup, mon propriétaire n'est pas au courant que j'ai fait faire une copie de ma clef, mais il va l'être, puisque je vais lui demander s'il veut me l'acheter pour que je lui rende en partant. Sinon, je la jetterai en partant, pas de raison de lui offrir alors qu'il ne m'a fourni que deux clefs avec l'appartement, une pour chaque habitant et zéro de rechange, de secours ou d'ami. Évidemment, je ne vais pas la garder. :-)

      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        je vais lui demander s'il veut me l'acheter pour que je lui rende en partant

        Tu peux même être bon prince et ne lui vendre que 99€ ;)

        « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

    • [^] # Re: re

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 12/09/19 à 15:52.

      Oui, et bien souvent, organiser un cambriolage prend beaucoup plus de temps que de réaliser une copie. Si quelqu'un arrive à mettre la main sur tes clés temporairement (fouille de poche pendant le travail, prêt, sous-location) la copie est plus rapide.

      Et puis "Je vous jure monsieur l'agent, c'est pas moi. Certes j'avais les clés et il y a pas eu d'effraction, mais c'est pas moi", c'est pas la même chose que "Je vous jure monsieur l'agent, ça peut pas être moi, j'avais pas les clés, je les avais rendues".

      Matthieu Gautier|irc:starmad

      • [^] # Re: re

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Et puis "Je vous jure monsieur l'agent, c'est pas moi. Certes j'avais les clés et il y a pas eu d'effraction, mais c'est pas moi", c'est pas la même chose que "Je vous jure monsieur l'agent, ça peut pas être moi, j'avais pas les clés, je les avais rendues".

        Ah non, de mon point de vue, pour l'agent de police, c'est la même chose: ça repose entièrement sur ton honnêteté et ce n'est pas vérifiable.
        Les deux arguments se valent donc …

  • # Sujet intéressant

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

    Alors autant certains journaux auraient leur place dans les forums, autant je suis surpris que tu n'en ai pas fait un journal. La discussion aurait été plus large.

    On peut voir ce genre de matériel comme privateur : pas de droit de copie. Et comment ça se passerait lorsque la boîte n'existera plus ? Ce brevet tombe-t-il dans une sorte de domaine public ?

    « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.