Forum général.petites-annonces CDD long à Marseille : Technicien réseau pour test de fonctionnalités de produit sur linux embarqué

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes :
-2
8
oct.
2012

CELAD, Société de Conseil et d'Ingénierie Informatique créée en 1990 et forte de plus de 650 collaborateurs répartis sur 7 agences, intervient sur des projets à haute valeur ajoutée, dans le domaine des systèmes d'information et de l'informatique industrielle.

Rejoindre CELAD, c'est concilier dimension humaine, dynamisme et professionnalisme au sein d'une société reconnue pour sa politique sociale.

Nous poursuivons notre développement dans le Sud-Est et recrutons en CDD longue durée un Technicien Réseau pour un poste en Test & Validation de fonctionnalités de produits (tournant sur du Linux embarqué) pour l'un de nos clients basé à Marseille.

Mission :

Rattaché au service recherche et développement, vous serez intégré à l'équipe test, où vous travaillerez en amont sur les fonctionnalités d'un nouveau produit : vous serez en charge de la création et du déroulement des scénarios de tests, de l'exécution des campagnes de validation et du suivi des anomalies. Enfin, vous rédigerez et présenterez vos rapports de tests, le tout en étroite collaboration quotidienne avec les développeurs.

A moyen terme, vous prendrez également en charge :
Développement de scripts d'automatisation de tests
Validation de firmwares Linux embarqués.
Traitement de logs
Création de scripts
BackUp des configurations
Patchs pour mise en prod
Créations d'outils réseaux, captures automatique de protocoles différents afin de détecter des bugs aléatoires

Profil :

Titulaire d'un BTS ou IUT spécialisation réseaux, vous justifiez d'au moins 3 ans d'expérience en tant que technicien réseaux et test / validation complexe (pas du simple " presse-boutons ").

Vous maîtrisez les systèmes Linux (VI, Bash, éventuellement linux embarqué,) et disposez de solides connaissances réseau et télécom: LAN, DSL, XDSL, WAN, ATM, TCP/IP, VPN, VoIP, VLAN, PABX…

Une connaissance des systèmes embarqués Linux est un + non négligeable, de même qu'une expérience au sein d'un FAI.
Vous êtes attiré (si ce n'est passionné) par le monde de l'open source.

Méthodique et rigoureux, vous avez une bonne culture générale technique et êtes intéressé par les nouvelles technologies. Autonome et organisé, vous avez le sens du travail bien fait.

Attention, salaire compris entre 22 et 25k€ bruts annuels selon profil (oui c'est faible, mais ce sont les grilles du client).

Merci de postuler à celad-rha[at]celad[.]com

  • # H-S

    Posté par  . Évalué à 10.

    Finalement, je trouve ça bien qu'on puisse voir des annonces sur linuxfr : ça montre a quel point la crémière, le beurre et l'argent du beurre ne vont pas ensemble.
    Bon courage à ton client!

  • # Courageux...

    Posté par  . Évalué à 10.

    … l'annonce est complète.
    La fameuse fourchette de salaire est là, ce qui est rare.

    projets à haute valeur ajoutée
    Rejoindre CELAD, c'est concilier dimension humaine, dynamisme et professionnalisme au sein d'une société reconnue pour sa politique sociale.
    Attention, salaire compris entre 22 et 25k€ bruts annuels selon profil (oui c'est faible, mais ce sont les grilles du client)

    Par contre, faudrait rendre le tout cohérent. On voit bien la politique sociale toussa…
    Et on comprend bien comment la valeur ajouté apparait.
    C'est vrai que les télécoms sont en crise en ce moment.
    Enfin cela peut toujours intéresser quelqu'un, j'espère que les débutants seront acceptés.

    • [^] # Re: Courageux...

      Posté par  . Évalué à 6.

      en gros, il s'agit de validation fonctionnelle (et si t'es bon tu proposes des patchs) au SMIC.
      Non, mais, CELAD se rendent ils compte du ridicule de la situation ?

      • [^] # Re: Courageux...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 09/10/12 à 14:26.

        en gros, il s'agit de validation fonctionnelle (et si t'es bon tu proposes des patchs) au SMIC.

        Le SMIC c'est 17108€ annuel brut pour 35h/semaine. Là on propose entre 28 et 46% de plus. La comparaison est donc un peu grossière. Mais je t'accorde que c'est peu pour un bac + 2, et qu'il manque l'information du nombre d'heures de travail par semaine.

  • # LOL !

    Posté par  . Évalué à 3.

    Tout est dans le titre…

  • # euh

    Posté par  . Évalué à 4.

    Vous êtes attiré (si ce n'est passionné) par le monde de l'open source.

    Je dirais même qu'être passionné, il faut au moins ça pour accepter de se faire avoir à ce point avec un tel salaire. Avec 20 ans d'existence et 650 salariés, vous avez assez d'importance pour vous permettre de refuser de telles grilles qui nivellent par le bas les salaires dans le domaine.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à 5.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

    • [^] # Re: Rappel pour le futur

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je suis le maitre du monde et je trouve ce commentaire un peu léger car il ne prend en compte qu'une seule offre d'emploi sur toute celle qui existe dans cette entreprise.

      Pour connaitre très bien cette entreprise, si tu la black liste alors tu peux black lister toutes les SSII.

      Sinon il est vrai que le salaire est un peu bas mais franchement pour un jeune en bac+2 qui sort de l'école on a vu pire. Et puis c'est pas une offre sur Paris : à Marseille tu peux vivre convenablement avec un tel salaire.

      • [^] # Re: Rappel pour le futur

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

        viens vivre à marseille avec ce gros préjugé a 2 balles de DRH parisien et on en reparle.

        • [^] # Re: Rappel pour le futur

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Pardon je n'ai vécu que 20 ans sur Marseille que j'ai quitté pour une autre ville du sud de la France. Ah oui je ne suis pas DRH aussi mais simple employé avec un bac +2 en informatique qui a commencé sa carrière au smic il y a 7 ans en étant bien contant d'avoir un boulot pour me faire de l'expérience. Bah oui surtout qu'il n'y a pas des masses de taf sur Marseille en informatique.

          • [^] # Re: Rappel pour le futur

            Posté par  . Évalué à 1.

            Putain, le maitre du monde c'est juste un bac + 2 !!! C'est ça la puissance intellectuelle les enfants !

          • [^] # Re: Rappel pour le futur

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Je connais Marseille depuis 1995, j'ai bossé à paris 6 ans, et je peux t'assurer que tu te gourres …
            J'ai pas l'impression de d'être subitement devenu riche en revenant à Marseille.
            Et du taf, oui, il y en a dans tout les coins si tu sais ou chercher.

      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: Rappel pour le futur

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Normalement tu sors d'un BTS à 21 ans et en ajoutant un peu d'expérience on arrive à 25 ans : bah à cet age là j'en connais peu qui ont déjà des enfants.

          C'est sur que si tu as 35 ans et 10 ans d'expériences tu vas trouver ça minable comme salaire et plutôt chercher un CDI où tu seras exploité à ta juste valeur.

          Et puis connaissant l'entreprise il manque une partie des avantages qui gonfle le salaire.

      • [^] # Re: Rappel pour le futur

        Posté par  . Évalué à 5.

        Ils demandent au moins 3 ans d'expérience, ce n'est pas ce qu'on appelle sortir de l'école quand même.
        Je ne connais pas le domaine des télécommunications mais à ce tarif et avec les compétences demandées, ce n'est plus un mouton à 5 pattes qu'ils recherchent, il lui en faut une bonne douzaine !
        Ils peuvent avoir un peu de recul et dire à leur client que le salaire proposé est trop bas pour trouver un bon technicien dans ce domaine, non ?

        Et puis c'est vrai, à Marseille, vu de Paris, il fait toujours bon, il peut habiter une grotte dans les Calanques, il fera des économies comme ça, le jeune…

        • [^] # Re: Rappel pour le futur

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Tu connais mal les DRH je pense : Un DRH tu lui demande un mec avec les compétences de Linus Torvalds, 80 ans d'expériences sur un poste similaire et qui bosse au smic pour 50h hebdo.

          Au final c'est sur tu obtiens avec un salaire pareil un mec qui a peu d'expérience mais qui cherche un taf pour se faire de l'expérience et qui veut bosser sur du linux pour rajouter ça sur son CV (ou parce qu'il aime ça aussi).

        • [^] # Re: Rappel pour le futur

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          @littlebreizhman : bien évidemment lors de mes premiers rendez-vous chez ce client, j'ai argumenté au maximum pour leur faire comprendre que le tarif était absolument déconnant, cependant le problème est que d'autres SSII y arrivaient bien, donc à un moment étant donné qu'il n'y avait absolument pas la moindre latitude de négo (le discours était le même chez tous les responsables concernés) si je veux travailler avec eux et m'ouvrir certaines portes je n'ai pas d'autre choix que de m'écraser et trouver des solutions…

          L'équipe Celad PACA (celad-rha@celad.com)

          • [^] # Re: Rappel pour le futur

            Posté par  . Évalué à 2.

            Je suppose que votre métier est de ménager la chèvre (peu importe son nombre de pattes) et le choux pour obtenir le marché. La concurrence est partout, je suis d'accord.
            J'ai juste eu un peu l'impression en lisant l'annonce que la chèvre est un peu sacrifiée ce cas-ci, mais bon comme je l'ai dit, je ne connais pas grand chose aux télécoms (salaires, compétences toussa).

            Après, je suppose que votre client, si vous réussissez à lui trouver un technicien sera sûrement autant peu enclin à monter les salaires les prochaines fois, je ne sais pas si ce sera plus simple pour les offres suivantes.

            En tout cas, vos réponses sur nos questions et remarques ont un peu éclairci le tableau.
            A titre personnel, ne connaissant les SSII que par des personnes travaillant chez le client, votre point de vue, plus commercial, est intéressant.

            Sinon pour la réponse sur ma méconnaissance des annonces d'emploi et des RH, je ne suis pas non plus né d'hier…
            A mon avis, le salaire doit un peu servir à appâter le chaland pour trouver quelqu'un qui corresponde au profil demandé (même gonflé pour ratisser large). Dans le cas où un candidat couvrirait tout le profil recherché, je doute que cette annonce l'attire (à moins qu'il ait le couteau sous la gorge et là, merci la crise, le patron est content).

            • [^] # Re: Rappel pour le futur

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              "Après, je suppose que votre client, si vous réussissez à lui trouver un technicien sera sûrement autant peu enclin à monter les salaires les prochaines fois, je ne sais pas si ce sera plus simple pour les offres suivantes."

              --> justement non, les tarifs sont déconnants pour les techniciens (et dans ce cas là c'est technicien impérativement) mais en revanche les tarifs sont à peu près corrects sur tous les autres postes (ingés) que je vise (et pour lesquels je cherche à rentrer par la fenêtre :-) )

              L'équipe Celad PACA (celad-rha@celad.com)

  • # ahah

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    ** BTS ou IUT spécialisation réseaux**

    maîtrisez les systèmes Linux (VI, Bash, éventuellement linux embarqué,) et disposez de solides connaissances réseau et télécom: LAN, DSL, XDSL, WAN, ATM, TCP/IP, VPN, VoIP, VLAN, PABX

    22 et 25k€ bruts annuels

    ah ah ah.

  • # Corrections

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Je suis d'accord que le salaire est faible dans l'absolu (je l'ai d'ailleurs précisé dans l'annonce), cependant un technicien réseau (ou technicien test, peu importe) de 3 ans d'expérience touche ce niveau de salaire-là dans 80% des sociétés de la région de Marseille.

    Ceux qui sont choqués font probablement un tout autre métier à + forte valeur ajouté (n'y voyez rien de péjoratif) ou bien vivent en région Parisienne ou à Sophia (salaires de +15 à 20%) ou encore et surtout sont probablement des ingés (en France il y a un énorme delta au niveau salaires entre bac+2 et bac+5, tout du moins en informatique et tant qu'une forte expertise ou expérience n'est pas venue lisser tout ça).

    Je vous avoue que ça me fait bizarre à moi aussi, étant donné que 98% de nos effectifs sont des ingés, dont les plus juniors gagnent en général a minima 30k€…

    @Alenvers : vous ne connaissez absolument pas le contexte et par conséquent les raisons pour lesquelles nous essayons de répondre favorablement à la demande du client (ni les portes que cette mission peut nous ouvrir). Il est évident que cette mission prise individuellement dans un contexte quelconque ne nous aurait pas intéressée car finalement plutôt adaptée à de l'intérim.
    En outre, nous ne mettons de couteau sous la gorge de personne

    Votre jugement est vraiment trop hâtif et peu mesuré.

    L'équipe Celad PACA (celad-rha@celad.com)

    • [^] # Re: Corrections

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      C'est sûr que vous ne trouverez pas ce profil à ce prix là, mais en même temps les clients en demandent toujours trop pour au final se contenter du minimum. Ils trouveront sans doute à ce prix là, quitte à devoir composer avec les connaissances et expériences moindres des candidats. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi ce billet est à -7, car au moins vous jouez le jeu en mettant cartes sur table: les gens choisiront en connaissance de cause. Manque tout de même le temps de travail (35h?).

      Néanmoins, je goûte peu comme mes collègues l'insistance sur la "politique sociale" de votre société pour au final ne même pas laisser envisager de débouché à celui qui ferait l'effort de venir à ce tarif là. De plus, une société de service n'est pas censée gérer sa politique salariale en fonction de la grille du client. Je me suis retrouvé dans un poste chez un client où ma boîte de service me disait "on ne peut pas t'augmenter, le client ne veut pas payer". Dois-je rappeler que ce n'est pas le client qui embauche ? Si une mission n'est pas profitable, aux commerciaux d'en trouver une autre, ou tu es rentable avec ton niveau de connaissances. Étrangement, quand le client est du genre à payer plus que la moyenne, la différence ne va pas dans la poche du consultant… C'est un peu le même coup qu'avec le prix de l'essence à la pompe et le prix du baril de pétrole. Quand ça monte, c'est répercuté tout de suite, mais quand ça descend…

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par  . Évalué à 4.

      Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

      • [^] # Re: Corrections

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Sans en faire des pages parce que sinon je ne m'en sortirai pas mais je tiens à préciser certaines choses :

        • si l'on propose un CDD c'est pour 2 raisons : parce que l'on n'a pas l'habitude de travailler sur ce genre de profils et qu'on ne saurait du coup pas où les repositionner une fois la mission terminée. Aussi et surtout, contrairement à ce que vous semblez penser, c'est la seule alternative que j'ai trouvée pour proposer un salaire à peu près correct en rognant au maximum sur ma marge, chose que je n'aurais absolument pas pu faire sur un CDI où je suis obligé de provisionner un risque d'intercontrat (a fortiori sur des profils sur lesquels je ne travaille quasiment pas). Croyez-moi ou pas (peu m'importe), mais je cherche justement absolument à ne pas exploiter mes consultants en leur proposant ce qui (me) semble le plus juste possible, je ne suis vraiment pas dans une logique profit (je ne vous dirai d'ailleurs pas mon tarif de vente mais si vous le connaissiez vous ne tiendriez pas ce discours). C'est d'ailleurs la raison pour laquelle je précise d'entrée les conditions salariales histoire d'éviter toute mauvaise surprise…

        • Autre chose, et vous êtes sensé être bien placé pour le savoir (@ alenvers), lorsque l'on diffuse une offre d'emploi (hormis postes faciles à pourvoir), on met toujours un descriptif "mouton à 5 pattes" histoire de trouver le mouton à 4 pattes (si je vise le mouton à 4 pattes les candidatures que je recevrai seront essentiellement des moutons à 3 pattes). En clair, je mets 3 ans d'expé mais 1,5 an intéressants suffisent. Je mets salaire 22-25k€ mais propose en réalité 25k€ tout court (si je ne mettais pas cette fourchette les gens diraient que j'en garde sous la chaussure et me demanderaient 28, chose que je ne peux pas faire), etc…

        • Enfin, vous faites l'amalgame entre profil recherché et descriptif des tâches : j'ai pourtant très clairement indiqué que le développement de scripts et autres n'interviendraient qu'à moyen terme, ce qui est d'ailleurs justement un des intérêts de ce poste, à savoir pouvoir véritablement progresser et se servir de cette expérience comme d'un tremplin.

        • Dernier point : là où je vous rejoins tous en revanche c'est que dans ces conditions (salariales + type de contrat), il est très compliqué de trouver quelqu'un de compétent (je ne parle pas d'expert)

        A bon entendeur…

        L'équipe Celad PACA (celad-rha@celad.com)

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par  . Évalué à 2.

          Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

          • [^] # Re: Corrections

            Posté par  . Évalué à 1.

            de plus à la fin du CDD +10% du total des salaires brut, c'est pas trop mal. Et depuis le 1 juillet 2012, les congés payés sont calculé dès le premier mois. A prendre ou à se les faire payer à la fin de mission.

            Bref le CDD c'est pas trop mal, et c'est surtout mieux que le CDI a durée de chantier, et l’intérim.

            si il n'y a pas de prévoyance à deux balles et d'autre assurances caché qui viennent ponctionner le salaires, cela fait 1600/1700 euros net. D'ailleurs il font chier les commerciaux des assurances à ponctionner mon salaires pour leur prévoyances, assurances vie etc … obligatoire car c'est négocier directement avec la boite :(.

            • [^] # Re: Corrections

              Posté par  . Évalué à 2.

              Les prévoyances sont parfois imposées par la convention collective. D'autre fois, c'est la majorité des salariés qui décident par exemple pour la mutuelle…

          • [^] # Re: Corrections

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

            Si à moyen terme le client est mécontent, il ne pourra en aucun cas m'en tenir rigueur car depuis le début je le sensibilise sur la problématique tarifaire :)

            Le tout c'est de trouver un candidat sur lequel l'on puisse compter sur du moyen terme, à défaut de long terme, et qui ne nous claquerait pas entre les doigts au bout de 2 mois…

            L'équipe Celad PACA (celad-rha@celad.com)

    • [^] # Re: Corrections

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      e ce niveau de salaire-là dans 80% des sociétés de la région de Marseille

      Il est certain qu'en les pratiquant encore et encore plus, ce chiffre va augmenter pour le bonheur des responsables financiers des projets qui se feront mousser auprès des hautes instances … après tout tout le monde le fait, c'est que ça doit être la norme.
      Le commercial touchera sa prime sur le contrat décroché pour le gros client, bas salaires, donc gros bénef pour la boite == grosse prime pour le requin au lancement du projet.
      Une fois que le projet aura pris 2 ans de retard parce qu'on a embauché que des novices, bras cassés et profils étrangement pas chers, tiens c'est bizarre la boite va finir en déficit, le client sera en pression et risquera sa pérénité sur son produit phare qui devient has been chaque jour …
      Bien sur ce sera la faute à ces feignasses de devs qui trainent trop et qui refusent de bosser 24/7 sans heures sup, alors on leur rebalancera la pression.
      Et si on arrêtait d'être con en France ?
      Non, je crois que c'est une marque de fabrique.
      et le requin nagera déjà bien loin …

  • # .

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je vois que certains s'en offusquent (à très juste titre), mais c'est malheureusement là un salaire très courant (limite s'il n'est pas déjà bon) par rapport aux qualifications demandées pour un bac+2 informatique en province.

    Oui, c'est de la merde et oui on peut gagner bien plus avec le même niveau de qualification dans une autre branche que l'informatique, mais dans les faits, on trouvera un niveau de rémunération inférieur ou égal (surtout inférieur), avec des conditions à chier (emploi à 1h de trajet, déplacements régionaux/nationaux fréquents, etc.). La rémunération que propose cette offre est dans la fourchette haute du panier moyen.

    Je veux bien croire que certains aient eu la chance d'avoir mieux, soit dans des grosses boîtes du privé respectueuses, soit dans l'administration, mais vous n'êtes pas la norme. Faites un peu le tour des offres Pole Emploi par exemple (hors Paris évidemment), et celles de pas mal d'autres sites du genre, il y a de quoi être écœuré.

    Le pire étant probablement qu'aucune offre d'emploi ne débouche sur une quelconque formation, toutes se contentent des acquis, et comptent bien que la personne continuera à se former sur le tas ou de manière autodidacte, en dehors des heures de boulot, donc.

  • # get the facts

    Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 11/10/12 à 09:42.

    Comparatif factuel :

    • sur base salaire mensuel ;
    • dans la même zone géographique

    (le blabla de l'article peut être mise de côté, mais on pourra troller sur les horaires, la charge temporelle globale, la responsabilité liée à la fonction, .. certes)

    Salaire d'un éboueur à Marseille : 1737€.

    Voilà voilà.

    • [^] # Re: get the facts

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      avec 12 ans d'expérience professionnel, le travail d'informaticien étant tout de même moins pénible que celui d'éboueur.

      • [^] # Re: get the facts

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 11/10/12 à 23:10.

        pour avoir du faire quelques nuits blanches parce que le commercial ne sait dire que "oui" au client, franchement j'envie les éboueurs, les conducteurs de grues de chantier, les boulangers, …
        le métier d'informaticien entouré de mecs fantaisistes qui prennent la discipline pour de la magie noire, c'est franchement plus pénible et nettement plus mauvais pour le dos que les torsions permanentes des hôtesses de caisses.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.