Forum Linux.debian/ubuntu Accès session admin impossible

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
1
28
avr.
2020

Bonjour,
J'ai installé Kubuntu via CD il y a 1an.
J'ai créer à cet effet un compte " super administrateur "
A la suite j'ai aussi créer un second compte avec les droits "administrateur".
L'acces au compte "super administrateur" est impossible.
A la fermeture de la session je crois avoir apperçu un bug, une fenêtre avec un cadre rouge …..
En tout cas lors de ma reconnexion sur le bureau d'acceuil kubuntu, dans ma session super administraeur, la validation est inactive.
Je me connecte donc avec le second compte qui a les droits administrateur.
De là je peux naviguer dans le compte super administeur. certains dossiers ont un cadena cependant.
Est il possible de copier le "home " du super administrateur et de le mettre sur le second compte administrateur.
Y a t'il une solution pour débloquer le compte super administrateur ( celui contient les données de mon entreprise..)
Merci de votre aide

  • # changer le mot de passe

    Posté par  . Évalué à 2.

    L'acces au compte "super administrateur" est impossible.

    A la suite j'ai aussi créer un second compte avec les droits "administrateur".

    Je me connecte donc avec le second compte qui a les droits administrateur.

    depuis ce second compte, tu peux changer le mot de passe de superadministrateur
    si c'est pas le mot de passe qui bloque, et que tu veux simplement pouvoir lire/ecrire dans le /home/superadministrateur pour récupérer des trucs,

    il suffit de changer les droits du dossier et sous-dossier/fichier pour les donner à "ton compte administrateur", ensuite depuis ce compte tu pourras naviguer tranquillement dedans.

  • # Oui

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 28/04/20 à 12:59.

    Salut,

    Il suffit d'ouvrir un terminal, de passer « super utilisateur », copier les fichiers et leur assigner les droits de l'autre utilisateur.

    Faire la manipulation en mode graphique peut être un peu plus compliquée (autoriser l'accès à la session X, entre autre). Mais en ligne de commande, c'est vite plié.

    Exemple fictif (non testé) si mon utilisateur de base est toto:

    $ sudo su
    # cp -r /home/root /home/toto/root
    # chown -R toto:toto /home/toto/root
    

    Et c'est fini, on peut fermer le terminal.

    Matricule 23415

    • [^] # Re: Oui

      Posté par  . Évalué à 1.

      Salut,

      J'ai peut-être été trop rapide dans ma réponse au regard de celle de NeoX<

      Si ce que tu veux, c'est récupérer l'accès au compte « super utilisateur » (mot de passe oublié par exemple), tu peux redémarrer la machine en mode "single" si tu as la main dessus, en précisant d'exécuter /bin/bash par exemple.

      Un exemple présentant la procédure : Comment changer son mot de passe root.

      Matricule 23415

    • [^] # Re: Oui

      Posté par  . Évalué à 3.

      sudo su est une conceté.
      Soit on utilise su, soit on utilise sudo mais pas les deux en même temps.
      C'est une Kubuntu donc avec sudo, pour obtenir un shell root :

       sudo -i
      

      Sinon on ne comprend pas vraiment le problème et ces histoire de comptes « administrateur » et « super administrateur ».
      Le super administrateur existe déjà, c'est root.
      Tout utilisateur membre du groupe sudo peut acquérir les privilèges d'administrateur en utilisant sudo.

      • [^] # Re: Oui

        Posté par  . Évalué à 1.

        Salut,

        sudo su est une conceté.

        Alors ça, c'est un argument autoritaire non argumenté :) (même si j'ai effectivement lu à divers endroits ta remarque, qui me semble pertinente, mais l'OP risque de passer à côté de certaines notions)

        Et de mon côté je ne suis pas convaincu. Si c'est pour lancer un petit cp suivi d'un chown et sortir de la session, je ne vois pas l'intérêt d'aller charger un tas de fichiers.

        Matricule 23415

        • [^] # Re: Oui

          Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 28/04/20 à 16:15.

          Et de mon côté je ne suis pas convaincu. Si c'est pour lancer un petit cp suivi d'un chown et sortir de la session, je ne vois pas l'intérêt d'aller charger un tas de fichiers.

          je ne vois pas en quoi ca charge plein de fichier

          soit tu fais :

          sudo cp -r /root /home/toto/root
          sudo chown -R root:root /home/toto/root

          soit tu fais

          sudo -I #pour devenir root, avec son shell, ses droits, etc
          cp -r /root /home/toto/root
          chown -R root:root /home/toto/root
          exit # pour revenir sur l'utilisateur courant
          • [^] # Re: Oui

            Posté par  . Évalué à 0.

            Salut,

            Mouais, toujours pas convaincu…

            Un petit exemple de truc "perturbant" pour un novice lié à l'option -i :

            $ echo $SHELL
            /bin/zsh
            $ pwd
            /home/toto
            # ok, à la maison
            $ sudo -i
            # echo $SHELL
            /bin/bash
            # pwd
            /root
            # hey, mais pourquoi je suis plus au même endroit ?
            

            Alors ok, le shell change (bon, là je sais pourquoi, moi), même avec sudo su. Donc normal et si l'utilisateur joue pas avec son shell, ça devrait être "pareil". Par contre dans un cas tu reste dans ton répertoire, dans l'autre hop, t'es déplacé sans avertissement. :)

            Je ne dis pas que c'est une bonne pratique le sudo su, loin de là. Comme je l'ai dit, j'ai effectivement lu pas mal de recommendations pour y préférer sudo -i.

            Je dis simplement que pour un débutant, il peut y avoir des effets de bord pas clairs.

            Matricule 23415

            • [^] # Re: Oui

              Posté par  . Évalué à 3.

              pas si tu lis bien la documentation, qui dit bien que le -i fait comme si tu te connectais avec l'utilisateur, son shell et son environnement.

              • [^] # Re: Oui

                Posté par  . Évalué à 2.

                Salut,

                pas si tu lis bien la documentation

                Tout à fait d'accord.

                Mais tu en as déjà vu dans la nature, toi, des novices qui lisent la doc ?

                Matricule 23415

                • [^] # Re: Oui

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Mais tu en as déjà vu dans la nature, toi, des novices qui lisent la doc ?

                  pas souvent, mais autant leur apprendre la bonne technique.

                  sudo -i permet d'être vraiment root (son shell, son home, son path)

                  plutot que sudo su qui demande à root (sudo) d'executer la commande su

                  par contre si toto veux devenir titi, oui il a intérêt a faire
                  sudo su - titi

                  • [^] # Re: Oui

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    plutot que sudo su qui demande à root (sudo) d'executer la commande su

                    Plus précisément sudo (Substitue Uer DO) su (Substitute User), consiste à se substituer à l'utilisateur root de manière implicite pour se substituer à root de manière implicite.
                    ⇒ c'est une conceté et cela prouve que celui qui écrit cela n'a jamais ouvert une page de man.

                    • [^] # Re: Oui

                      Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 28/04/20 à 21:09.

                      Salut,

                      ⇒ c'est une conceté et cela prouve que celui qui écrit cela n'a jamais ouvert une page de man.

                      Ah, bon. Encore un argument autoritaire sans preuves.

                      Tu me résoud mon petit problème à propos de befunge que j'ai posté ailleurs s'il te plait ? C'est facile, j'arrive à le faire à la main.

                      Matricule 23415

  • # Ouverture session Kubuntu impossible

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 29/04/20 à 10:51.

    Bonsoir,
    Je vous remercie pour vos messages.
    J'ai appliqué la formule:

              sudo cp -r /root /home/toto/root
              sudo chown -R root:root /home/toto/root
    

    toto étant le compte "administrateur "

    La copie du home n'a pas fonctionné…
    Alors , ce soir j'entreprends de copier/coller les dossiers

    Et là, je recois un message sur fond rouge m'indiquant que l'espace disponible est insuffisant.
    Je ne comprends pas de prime abord car mon ordi à moins d'un an…
    Clic droit sur "HOME" pour finir … propriété ….mauvaise surprise:
    Espace alloué : 204Gio | Espace dispo : 940 Kio

    Est ce l'origine de mon problème d'accès à mon compte principal ?
    Mon DD est à 50% je crois … repartitionner ne m'inspire pas trop !!!!:(

    • [^] # Re: Ouverture session Kubuntu impossible

      Posté par  . Évalué à 0.

      Salut,

      Hmmm, bon ne t'en fais pas pour la fin du fil au dessus, c'est juste des vieux qui causent ensemble :)

      Par contre, c'est mieux d'utiliser le bouton "répondre" en dessous d'un message que faire un nouveau post, sinon, on ne sais pas s'il y a une réponse à aller voir sur le site.

      Si tu n'es pas sûr de tes commandes, fais-les d'abord sans mettre le sudo au début.

      Ensuite, reprenons, c'est :

      sudo cp -r /home/root /home/toto/root
      sudo chown -R toto:toto /home/toto/root

      j'ai mis en gras les erreurs que je voyais à priori.

      Après, si ton disque n'est pas plein, un des cas où j'ai vu ça, c'est une partition montée par dessus une autre. Mais ce n'est peut-être pas encore le moment de partir sur cette piste.

      Matricule 23415

    • [^] # Re: Ouverture session Kubuntu impossible

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Un répertoire utilisateur plein peut empêcher un utilisateur de se connecter!
      Depuis le compte qui fonctionne, j'ai compris que tu peux utiliser sudo, alors tu peux essayer ça pour gagner de la place:

      sudo apt clean
      sudo apt autoremove
      

      La première commande supprime les fichiers Deb qui se sont accumulés au fil des mises à jour et sont inutiles. La seconde désinstalle des logiciels qui ne sont plus nécessaires (comme des anciens noyaux). Si ton /home et ton système sont sur la même partition ça peut aider, sinon il faudra faire le ménage dans ton /home.

      Peux tu nous copier ici le retour de ces commandes, qu'on en sache plus:

      df -h
      mount -l
      sudo fdisk -l
      

      Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

  • # Acces session admin impossible

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 30/04/20 à 14:22.

    Bonjour, je retourne les infos

    linvit@lacaravale-MS-7C02:~$ sudo apt clean
            [sudo] Mot de passe de linvit : 
    
    linvit@lacaravale-MS-7C02:~$ sudo apt autoremove
            Lecture des listes de paquets... Fait
            Construction de l'arbre des dépendances       
            Lecture des informations d'état... Fait
            0 mis à jour, 0 nouvellement installés, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
            W: La cible Sources (main/source/Sources) est spécifiée plusieurs fois dans /etc/apt/sources.list.d/atareao-ubuntu-atareao-bionic.list:2 et /etc/apt/sources.list.d/atareao-ubuntu-atareao-bionic.list:3
    
    linvit@lacaravale-MS-7C02:~$ df -h
            Sys. de fichiers Taille Utilisé Dispo Uti% Monté sur
            udev               7,8G       0  7,8G   0% /dev
            tmpfs              1,6G    1,6M  1,6G   1% /run
            /dev/sda1          205G     92G  102G  48% /
            tmpfs              7,9G     55M  7,8G   1% /dev/shm
            tmpfs              5,0M    4,0K  5,0M   1% /run/lock
            tmpfs              7,9G       0  7,9G   0% /sys/fs/cgroup
            tmpfs              1,6G     20K  1,6G   1% /run/user/1002[/code]
    
    linvit@lacaravale-MS-7C02:~$ mount -l
            sysfs on /sys type sysfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
            proc on /proc type proc (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
            udev on /dev type devtmpfs (rw,nosuid,relatime,size=8155728k,nr_inodes=2038932,mode=755)
            devpts on /dev/pts type devpts (rw,nosuid,noexec,relatime,gid=5,mode=620,ptmxmode=000)
            tmpfs on /run type tmpfs (rw,nosuid,noexec,relatime,size=1643960k,mode=755)
            /dev/sda1 on / type ext4 (rw,relatime,errors=remount-ro,data=ordered)
            securityfs on /sys/kernel/security type securityfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
            tmpfs on /dev/shm type tmpfs (rw,nosuid,nodev)
            tmpfs on /run/lock type tmpfs (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,size=5120k)
            tmpfs on /sys/fs/cgroup type tmpfs (ro,nosuid,nodev,noexec,mode=755)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/unified type cgroup2 (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,nsdelegate)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/systemd type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,xattr,name=systemd)
            pstore on /sys/fs/pstore type pstore (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/memory type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,memory)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/cpu,cpuacct type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,cpu,cpuacct)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/devices type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,devices)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/cpuset type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,cpuset)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/perf_event type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,perf_event)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/net_cls,net_prio type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,net_cls,net_prio)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/hugetlb type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,hugetlb)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/blkio type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,blkio)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/freezer type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,freezer)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/pids type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,pids)
            cgroup on /sys/fs/cgroup/rdma type cgroup (rw,nosuid,nodev,noexec,relatime,rdma)
            mqueue on /dev/mqueue type mqueue (rw,relatime)
            hugetlbfs on /dev/hugepages type hugetlbfs (rw,relatime,pagesize=2M)
            systemd-1 on /proc/sys/fs/binfmt_misc type autofs (rw,relatime,fd=40,pgrp=1,timeout=0,minproto=5,maxproto=5,direct,pipe_ino=25171)
            debugfs on /sys/kernel/debug type debugfs (rw,relatime)
            fusectl on /sys/fs/fuse/connections type fusectl (rw,relatime)
            configfs on /sys/kernel/config type configfs (rw,relatime)
            tracefs on /sys/kernel/debug/tracing type tracefs (rw,relatime)
            tmpfs on /run/user/1002 type tmpfs (rw,nosuid,nodev,relatime,size=1643956k,mode=700,uid=1002,gid=1002)
            gvfsd-fuse on /run/user/1002/gvfs type fuse.gvfsd-fuse (rw,nosuid,nodev,relatime,user_id=1002,group_id=1002)
    
    linvit@lacaravale-MS-7C02:~$ sudo fdisk -l
            Disque /dev/sda : 223,6 GiB, 240057409536 octets, 468862128 secteurs
            Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
            Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
            taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
            Type d'étiquette de disque : dos
            Identifiant de disque : 0x1ecfb56f
    
            Périphérique Amorçage     Début       Fin  Secteurs Taille Id Type
            /dev/sda1    *             2048 435408895 435406848 207,6G 83 Linux
            /dev/sda2             435410942 468860927  33449986    16G  5 Étendue
            /dev/sda5             435410944 468860927  33449984    16G 82 partition    d'échange Linux / Solaris
    
            Disque /dev/sdb : 465,8 GiB, 500107862016 octets, 976773168 secteurs
            Unités : secteur de 1 × 512 = 512 octets
            Taille de secteur (logique / physique) : 512 octets / 512 octets
            taille d'E/S (minimale / optimale) : 512 octets / 512 octets
            Type d'étiquette de disque : dos
            Identifiant de disque : 0xed031434
    
            Périphérique Amorçage Début       Fin  Secteurs Taille Id Type
            /dev/sdb1             16065 976768064 976752000 465,8G  f Étendue W95 (LBA)
            /dev/sdb5             16128 976768064 976751937 465,8G  7 HPFS/NTFS/exFAT
    linvit@lacaravale-MS-7C02:~$
    • [^] # Re: Acces session admin impossible

      Posté par  . Évalué à 0.

      Salut,

      Bon bin ok, on peut écarter toute hypothèse d'un disque plein (il est à 48%) ou une partition montée par dessus une autre par mégarde vu qu'il n'y que sda1. :)

      Matricule 23415

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.