Forum Linux.débutant Quelques questions avant de me lancer dans linux.

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
3
12
nov.
2016

Voila plusieurs semaines que mon PC commence à ralentir, Windows me saoule, j'ai envie de passer autre chose, et linux m'attire beaucoup.
Cependant j'ai plusieurs questions :
-Si je prend Xubuntu, et que je télécharge Skype pour Ubuntu, cela va marcher quand même ou je ne peux tout simplement pas utilisé Skype sous linux ?
-Est-ce que réinitialiser mon pc et installer linux et Windows est possibles, si oui comment ?
-Est-ce que installer les deux est une bonne idée, si je dis a mon pc de toujours démarrer sous linux, et que j'utilise Windows juste pour les jeux Steam et autres ?
-Y'a t'il moyen de switch facilement entre linux et Windows au démarrage ?
Merci d'avance !

  • # Éléments de réponse.

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bonjour,

    • Skype existe pour Linux, mais je pense que la version est un peu plus austère que celle de Windows.
    • Alors, dans l'idéal, tu choisis un Linux, tu crées différentes partitions, tu installes Windows sur une partition puis tu installes Linux sur l'autre (Linux après Windows afin qu'au démarrage de l'ordi, tu puisses choisir le système d'exploitation qui t'intéresse).
    • Le dual-boot est très répandu, ça n'a rien d'une mauvaise idée du tout. De très nombreux utilisateurs font ça.
    • Alors, pour switcher de Linux à Windows, c'est très simple, mais il faut bien évidemment redémarrer le PC. Tu auras un menu au démarrage (en général, GRUB). http://www.supergrubdisk.org/wp-content/uploads/2013/11/rescatux_wizard_grub_menu.png

    C'est très simple. Linux te proposera de l'installer à la fin de son installation. Windows n'en fait pas autant. En fait, ce petit programme s'installe dans les premiers octets du disque dur, ceux qui sont lus "en premier". Windows en a un aussi, mais il est invisible généralement. Celui de Linux repère les systèmes d'exploitation existants et te permet le choix, c'est pour cela que je précisais qu'il fallait installer Linux après Windows. Cependant, il est tout à fait possible d'installer Linux avant Windows puis de modifier de chargeur de démarrage par la suite, mais c'est une perte de temps, même si cela peut aussi être un petit apprentissage.

    Les points à vérifier sont quand même le Secure Boot, la taille de tes partitions (selon tes besoins, en sachant que Linux n'est pas très gourmand en taille de DD nécessaire) et ça devrait être bon.

    Pour info, avec beaucoup de distributions (dont Xubuntu), tu peux créer une clé USB bootable : en gros, tu vas installer Linux à partir de la clé, mais avant ça, tu pourras tester Linux "en live", c'est-à-dire tu testeras le système sans l'installer sur le disque dur (il sera sur la clé USB, donc, ça pourrait expliquer quelques lenteurs).

    Bon courage.

    • [^] # Re: Éléments de réponse.

      Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 12/11/16 à 10:13.

      Salut, et merci de ta réponse !

      Je suis déjà en train de créer ma clé avec windows dessus, c'est donc inutile ? Si j'ai bien compris je le réinitialise juste (windows me propose de la réinstaller sans clé pour boot) et après j'installe linux.

      Pour mes partitions, je ne sais pas trop quoi pendre, j'ai un HDD de 1To, je compte installer des gros jeux sur windows, et des applications (skype, visual sutio, codeblock, mettre mes films, photo, onedrive, ect.. sur ubuntu. Je pense que 500Go pour chaque est une bonne idée, ou peut être que non, qu'en penses tu ?

      Donc j'ai tout les éléments qu'il me fallait, une dernière question, qu'est-ce que le secure boot ?

      EDIT : J'ai oublié, de te demander donc ubuntu et Xubuntu sont juste différents pour l'interface mais un installateur d'un logiciel pour Ubuntu marche aussi sur Xubuntu ?

      • [^] # Re: Éléments de réponse.

        Posté par  . Évalué à 4.

        Alors, quelques précautions s'imposent.

        Fais une clé d'installation de Windows pour le réinstaller, au cas-où survienne un problème.
        Deuxièmement, sauvegarde tes fichiers importants. On n'est jamais à l'abri d'une erreur de manipulation ou d'un bug nuisible. En plusieurs centaines d'installation, ça ne m'est jamais arrivé, mais je préfère te prévenir : c'est fort peu probable, mais possible. Donc, prends soin de ce qu'il y a de vraiment important. (Oui, on est comme ça, sous Linux, prudents et conscients ! _)

        Pour la taille des partitions, c'est vraiment libre.
        Linux peut utiliser différentes partitions (c'est souvent conseillé, mais pas obligatoire du tout). Les deux principales sont en général / et /home (la racine et le dossier personnel). La racine contient les logiciels, les logs (ce qu'il se passe sur ton système, pour chaque service), le répertoire temporaire, le programme de démarrage, des fichiers de configuration, ou encore les options de montage (quand tu montes un disque dur externe, il va se monter dans /media, qui n'est pas /home [bon, dans les faits, tu peux choisir, mais c'est une configuration par défaut chez Ubuntu]).
        Bref, la / prend un petit peu de place. Chez moi, pour une utilisation desktop (musique, internet, code, vidéos, 3D, documents, bureautique…), j'ai une racine de 15 Go, et je suis largement tranquille. Mon /home ne fait que 30 Go d'ailleurs, car je n'y garde que mes fichiers de configuration (il y a des fichiers de configuration par utilisateur) ainsi que les fichiers très temporaires…avant de les ranger dans une autre partition, faite pour le stockage.
        Je trouve que c'est une bonne solution pour toi, parce que Windows et Linux pourront se partager cette partition (en NTFS, d'ailleurs).

        Le problème, c'est que tu ne peux pas accéder aux partitions Linux depuis Windows, mais l'inverse est possible (dans les grandes lignes). Alors, autant créer une partition partagée plutôt qu'une à sens unique, non ?

        Voilà pour le Secure Boot : 
        https://docs.fedoraproject.org/fr-FR/Fedora/18/html/UEFI_Secure_Boot_Guide/chap-UEFI_Secure_Boot_Guide-What_is_Secure_Boot.html

        Alors, pour info, Linux est très simple, mais il faut s'habituer à lire un petit peu afin de comprendre la machine (c'est un peu la philosophie…).

        Quant aux logiciels Xubuntu/Ubuntu, ils sont parfaitement compatibles, aucun problème. Xubuntu, c'est en fait…Ubuntu, avec un logiciel en moins (l'interface Unity) et un logiciel en plus (l'interface XFCE).
        (Bon, dans les faits, c'est plusieurs logiciels différents et tout, mais pour ta question, pas de problème, tout fonctionnera).

        :)

  • # des reponses

    Posté par  . Évalué à 3.

    -Si je prend Xubuntu, et que je télécharge Skype pour Ubuntu, cela va marcher quand même ou je ne peux tout simplement pas utilisé Skype sous linux ?

    sur linux et donc ubuntu il y a un "store", tu cherches juste skype dans ce store, tu l'installes et hop.
    au pire il faut juste lui dire de chercher dans le store des partenaires.

    -Est-ce que réinitialiser mon pc et installer linux et Windows est possibles, si oui comment ?

    oui, en installant windows d'abord et linux ensuite
    linux detectera le windows et installera alors un multiboot (menu qui te propose le choix)

    -Est-ce que installer les deux est une bonne idée, si je dis a mon pc de toujours démarrer sous linux, et que j'utilise Windows juste pour les jeux Steam et autres ?

    oui, c'est un cas d'usage tres repandu

    -Y'a t'il moyen de switch facilement entre linux et Windows au démarrage

    oui, juste rebooter le PC et choisir linux ou windows au moment de demarrer, c'est inclus dans l'installation de linux.

    pour les partitions, linux n'a pas besoin de 500Go, 50Go suffira largement, puisqu'il pourra aller lire/ecrire sur la partition windows.
    au pire si tu reinstalles toute la machine, tu fais un windows à 100Go, un linux à 50Go, et un "data" à 850Go
    quand tu reinstalles les jeux, les logiciels ou stocke des fichiers sous windows, tu les installes dans "data"
    et depuis linux tu accedes à "data" sans toucher au disk_c de windows.

    • [^] # Re: des reponses

      Posté par  . Évalué à 2.

      Merci pour ta réponse.
      Windows a vraiment besoin de 100Go ? Et ubuntu de 50Go ?
      Je suis en train de télécharger l’installateur qui prend 1,4Go, comment peut t-il prendre autant de place ?

      • [^] # Re: des reponses

        Posté par  . Évalué à 3.

        Hello,
        En fait, c'est un peu comme emménager dans une maison vide : il y a beaucoup de place mais celle-ci va très vite être exploitée.

        Tu n'as pas besoin d'autant de places pour démarrer mais, très vite, tu vas devoir d'une part installer tous les logiciels qui t'intéressent et, d'autre part, te laisser de la place pour ton propre dossier personnel « home ». Enfin, le système lui-même doit avoir suffisamment de place pour travailler (création des logs, des différents fichiers temporaires, etc).

        L'avantage est que les logiciels que tu vas rapatrier sous Linux sont libres, qu'ils sont donc proposés par défaut sur les serveurs de la distribution que tu utilises et qu'à tout moment, tu peux demander à faire installer le logiciel dont tu as besoin à l'aide d'une simple commande (« apt-get » sur les systèmes basés sur Debian, « yum » ou « dnf » sur les RedHat/CentOS/Fedora, etc). Le produit est installé en quelques secondes sans que tu aies, généralement, à rebooter ou à faire quoi que ce soit d'autres. Certaines lignes de commandes te proposent même d'installer directement le package adéquat si tu appelé une commande inconnue sur ton système mais qui correspond à un package recensé.

        Il est toujours un peu délicat d'estimer correctement la place à allouer à chaque partition quand on refait un PC depuis zéro, mais si tu le réinstalles effectivement depuis le départ et que tu disposes d'un disque dur assez large, alors ce n'est pas la peine de se restreindre a priori.

        Bon courage et bienvenue sous Linux.

      • [^] # Re: des reponses

        Posté par  . Évalué à 2.

        Windows a vraiment besoin de 100Go ? Et ubuntu de 50Go ?

        non mais il faut bien vivre dedans,
        le windows va demander 40Go pour s'installer et rapidement grandir à 60Go si tu ne le tune pas aux petits oignons
        sans compter que tu vas installer des logiciels dedans.

        linux peut s'installer sur un disque de 10Go et fonctionner tres bien,
        mais là aussi, je te prevois juste un peu de marge pour ne pas avoir trop vite un disque plein parceque tu auras installé plein de logiciels et donc dependances, sans t'en rendre compte.

  • # JITSI

    Posté par  . Évalué à 4.

    Plutôt que Skype, installe la version Nightly de JITSI et conseille à tes correspondants de faire d emême, c'est gratuit et surtout libre et sans porte dérobée (SKYPE laisse l'accès à tes données et à celles de tes correspondants aux services de renseignement et aux partenaires commerciaux de SKYPE) : https://jitsi.org

    • [^] # Re: JITSI

      Posté par  . Évalué à 0.

      Mouais, enfin installe Skype quand même, hein, parce que c'est souvent utile en milieu pro.

      • [^] # Re: JITSI

        Posté par  . Évalué à 2.

        Skype, c'est grand public et non sécurisé. JITSI est bien plus "pro".

  • # Utilise ne machine virtuelle avant de casser quoi que ce soit.

    Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 13/11/16 à 00:44.

    Installe Virtualbox sous Windows, et crée une VM Linux : ça te permettra de voir ce que tu peux faire avec Linux, et de régler un certain nombre de problèmes sans casser l'existant (et en gardant une connection internet utilisable pour faire tes recherches ou poser des qestions en cas de problème).

    • [^] # Re: Utilise ne machine virtuelle avant de casser quoi que ce soit.

      Posté par  . Évalué à 1.

      Il vaut mieux faire l'inverse, installer Linux sur ton poste puis Windows dans une VM. Au moins, tu auras un ordinateur qui marche correctement et tu pourras faire des instantanés de ta VM et revenir en arrière dès que Windows sera planté ou ramera.

      • [^] # Re: Utilise ne machine virtuelle avant de casser quoi que ce soit.

        Posté par  . Évalué à 4.

        Il vaut mieux faire l'inverse, installer Linux sur ton poste puis Windows dans une VM.

        ca c'est l'etape finale et ultime, quand on connait suffisamment linux pour ne plus avoir besoin de windows.

        et dans son cas il a encore besoin de windows pour les jeux,
        et decouvre linux, donc une VM pour decouvrir linux, c'est bien, tu peux 'casser le linux' en jouant dedans, ce n'est qu'une VM
        puis une fois que linux est maitrisé un minimum, l'installer en dual boot
        et enfin virer le windows physique pour le mettre en virtuel (mais c'est moins bien pour certains jeux)

  • # après l'install

    Posté par  . Évalué à -9.

    bonjour à tous

    choisir le bon format de fichier comme ext4fs (à la vérification fsck ça fait une sacrée différence)
    choisir le bureau: gnome,maté,kde,xfce
    le pilote d'affichage graphique
    le thème du bureau
    puis l'apparence des interfaces (raleigh et gorilla en très classique)
    le choix et la tailles (point par pouce),le lissage des polices de caractères des interfaces
    les bordures des interfaces
    les icones
    le style des notifications
    le menu
    les applets
    etc …

    quand c'est propre
    il est judicieux de faire une sauvegarde de la partition système avec partclone (qui supporte plusieurs systèmes fichiers)
    en cas de souci de mise à jour c'est souvent salutaire

    ps:
    je préfère ekiga en version 3.2.6 parce que la vidéo est intégrée dans l'interface graphique,c'est quand même plus propre que séparée
    en debian jessie chez dû enlever le break de libebook-1.2-13 du paquet evolution-data-serveur pour l'installation des paquets nécéssaires
    il semble que le serveur ldap d'ekiga pour la recherche des inscrits soit stoppé (trop de connexions semble t il)
    cependant il suffit de connaitre l'adresse sip du correspondant comme sip:toto@ekiga.net pour le joindre

    bientôt le bios libre

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.