Forum Linux.débutant Tout à fait débutant

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
3
6
juin
2021

Bonjour,
Je ne suis actuellement même pas débutant, mais l'univers dont on parle me semble passionnant, et j'envisage de m'y intéresser plus formellement dès que possible.
Je suis donc preneur de tout conseil, notamment sur le matériel et la distribution à utiliser pour une première expérience.

Au plaisir de vous lire.

JP.

  • # VM ou Clef USB LIve

    Posté par  . Évalué à 2.

    Bonjour,

    Question souvent posée mais voici ma réponse: comme matériel, je te conseille de commencer par une VM (VirtualBox par exemple), ce qui te permettra de tout casser sans remords, de garder ton système actuel fonctionnel, de te former aux bases de Linux, et de tester quelques distributions jusqu'à trouver celle qui te va bien. Pour les distributions, c'est comme les chaussures, chacun ses goûts. Tu peux également utiliser un système "Live" (clef USB bootable).
    Comme distribution, Ubuntu est en général considérée comme adaptée aux débutants mais il y en a plein d'autres.
    Une fois plus à l'aise, tu pourra faire une installation en "dual boot" (à côté de ton système actuel). Enfin, ne te laisse pas décourager par le changement d'habitudes (ce n'est pas pire que de passer de Windows à MacOS et inversement), et n'hésite pas explorer ton système pour comprendre comment il est fait.

    • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

      Posté par  . Évalué à 2.

      Bien lu, merci mille fois, ces tuyaux sont très intéressants.
      Est-il également possible d'installer une distribution sur une vieille machine dont on n'a plus l'usage, au besoin le cas échéant en initialisant le disque dur?

      • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        Sur une veille machine, oui ,c'est possible, mais d'autant plus difficle que la dite machine sera vielle.Mais sur une machine pas trop vieille, ça se fait facilement.Personnellement, je ne conseillerais pas Ubuntu pour un débutant : je m'y perds à chaque fois,bien que n'étant pas débutant.

        • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

          Posté par  . Évalué à 2.

          Merci.
          Qu'appelles-tu une machine pas trop vieille?
          Quelle distribution conseilles-tu donc?

          • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            En tant que grand débutant,je n'irais pas en dessous d'une machine 64 bits,déjà parce que les distributions 32 bits deviennent difficiles à trouver.

          • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            Pour les machines pas super puissantes et plus toute jeunes, tu pourrais te tourner vers Mageia, Primtux ou Emmabuntüs qui ont encore une version 32-bits (si c'est le cas de ton ordinateur, sinon, évidemment elles existent aussi en 64-bits).

            Elles sont toutes les trois très accessibles des personnes qui découvrent l'univers de Linux. Mageia est ma distribution favorite :-) et, sur le forum de mageialinux-online tu trouveras des gens sympas et très patients.

            Sinon, avant de commencer, je te suggères cette lecture, c'est court et tu sauras tout ce qu'il faut savoir pour débuter.

            Si ta machine n'a que peu de mémoire vive, il faudra choisir un environnement de bureau léger.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

              Posté par  . Évalué à 4.

              Merci beaucoup tout le monde.
              J'aurai certainement un milliard ou deux de questions dans pas longtemps.
              A bientôt, donc!

        • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

          Posté par  . Évalué à 3.

          Ah c'est une remarque intéressante, Ubuntu ayant été créée pour être facile d'accès aux débutants.

          Ça me rappelle mon grand-père qui faisait de l'assembleur dans EDLIN et trouvait MacOS incompréhensible ;). l'intuitivité des interfaces est toute relative !

          Pour préciser sur l'idée des clés USB live : elles proposent en général de faire une installation sur l'ordi, c'est 2 en 1.

        • [^] # Re: VM ou Clef USB LIve

          Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 06/06/21 à 23:11.

          Attention, pour "essayer" pourquoi pas, mais ne t'attends pas à des performances de ouf, ni que ce soit représentatif de ce que Linux peut réellement faire. 4 Gb minimum à mon avis pour faire tourner quelque chose de plus que l'OS de façon relativement fluide, de préférence avec un CPU dual core. N'oublie pas que faire tourner un OS c'est bien, mais qu'en général, un utilisateur utilise les applications sur la machine, il n'installe pas un OS pour un OS.

          En dessous ça peut marcher, mais moins tu auras de coeur, plus ça ramera, moins tu auras de RAM, plus ça ramera ( (chez moi, même un xfce a un peu de mal avec 1 GB de RAM et 2 cores, ou 1 core et 2 Gb de RAM).

  • # Bienvenu

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Bonjour.
    On est tous passé par ce coté débutant, et on aura tous des conseils parfois contradictoires, et chacun se fera son expérience.

    Pour ma part je conseillerais déjà d’utiliser des logiciels libres sur ta plateforme actuelle.

    Si tu veux tester du Linux, il existe plein de «saveurs» différentes.
    Pour ma part je donne une liste de 5 : Ubuntu, Mint, Debian, Fedora ou OpenSuse. Celle-ci apportent une communauté importante, et un niveau de documentation, qui apportera les savoirs nécessaires aux débutants.

    Et si on as «Pas choisi la bonne» ?
    Rien de grave. Les connaissances prises sur l’une serons à 95% valable sur les autres, surtout pour un débutant.

    Si quelqu’un peux apporter son aide, proche ou associatif (Et oui, il existe encore plein d’association de passionné partout sur le territoire), mieux vaux choisir la distribution qu’ils utilisent.
    Sinon choix avec un dé (oups je vais devoir allonger la liste a 6 …)

    Certains conseillerons d’utiliser une machine virtuelle, d’autres un live CD, ou les dernier un «Ancien ordinateur» pour tester.
    Pour ma part il est trop compliqué de donner un conseil valable.
    Cela dépend trop de la configuration des ordinateurs concernés, trop de leur matériel … et c’est parfois assez subtil (mais on apprend les astuces avec le temps).

    Le voyage dans le monde du libre, pour le faire depuis quelques années, est tout à fait interessant.

  • # Bienvenue ;)

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 07/06/21 à 12:04.

    Bienvenue ici, et sur Linux ;)

    Je suis donc preneur de tout conseil, notamment sur le matériel et la distribution à utiliser pour une première expérience.

    Comme suggéré, inutile de faire des frais sur du matériel si c’est pour tester Linux. Une machine virtuelle est aussi intéressante après, quand tu as déjà sauté le pas et installé Linux pour de vrai sur ton PC : ça te permet de tester facilement d’autres versions, d’autres applications, sans risquer de foutre le bordel sur ta machine.

    En tant que débutant moi-même (j’ai switché y a peut-être quatre mois de ça), ce qui m’a bcp aidé c’est…

    Un peu de psychologie appliquée à moi-même. Étant un vieil utilisateur de Microsoft (depuis les années, hum, 80) passer à Linux a été un changement radical. Accepter dès le départ le fait que je repartais de zéro ou presque (parce que Linux c’est pas Windows). Et donc accepter que tout n’allait pas se faire tout seul et, surtout, que mes habitudes allaient en prendre plein les dents m'a aidé. Du coup, les tracas que j’ai rencontrés ne m’ont pas trop surpris. Au contraire, j’ai été plutôt agréablement surpris de leur rareté ou de leur manque de gravité (sauf sur certain hardware, genre l’imprimante que j’arrive pas à faire fonctionner).

    L’autre truc que j’ai trouvé super efficace, du moins au tout début, c’est de se donner le droit de changer d’avis : pas tant pour revenir à Windows (pas question) que dans le choix « de quel Linux utiliser ». Se donner le droit de passer un peu de temps à ne rien faire d’autre avec son ordinateur, sauf tester différentes versions de Linux, jusqu’à en trouver une qui marche bien et qui te plaise et qui te donne envie de t’y installer.

    Deux droits, en résumé : celui de ne pas être efficace et de ne pas faire grand-chose d’utile pendant un certain temps. Ne pas savoir, quoi. Et le droit de changer d’avis. Me tromper, quoi.

    Pas de malentendu, changer d'avis c'est juste un choix, pas un jugement. Les différentes distributions ne sont ni bonnes ni mauvaises, mi parfaites ni nulles a chier. Ce sont des produits conçus par des gens qui, comme chacun de nous, ont des préférences personnelles et font en permanence des choix… qui ne sont pas forcément les nôtres. Ça n’a donc rien de personnel, ni d’irrespectueux de ne pas apprécier telle ou telle distribution. C’est même la grande richesse de Linux tout ce choix, et le droit de pouvoir choisir.

    Et puis, quand tu as trouvé la distrib qui fait tilt pour toi. force-toi à l’utiliser un certain temps, sans plus aller voir ailleurs. Le temps de te familiariser non seulement avec elle mais aussi avec Linux en général (sous le capot, c’est à peu près toujours la même chose). Si tu continues à papillonner tu risques de tourner en rond et de te lasser, sans vraiment apprendre.

    Perso, j’en ai testé 5 ou 6 (chaque fois avec une vraie install, je ne savais pas ce qu’était une VM :P) avant de trouver celle que j’utilise encore aujourd’hui. Ça a été le coup de foudre. Dingue. Et je pense très sincèrement que d’avoir pris le temps de trouver « la bonne » m’a bcp aidé à persévérer dans Linux. Avoir moins le sentiment de me battre contre l’OS et ses outils, m’y sentir plus à l’aise, ça aide à être patient et à plus vouloir s’adapter aux changements.

    Depuis, si je veux tester un truc, je le fais dans une machine virtuelle installée sur mon Linux, sans me prendre la tête à rien bidouiller ou risquer de casser qqe chose. Peut-être un jour je voudrais utiliser une autre distribution, c’est même probable, mais pour l’instant celle-ci me donne entière satisfaction… même plus de satisfaction que lorsque j’étais sous Windows. Ce qui me fait me demander : pourquoi j'ai mis autant de temps avant de me décider à laisser sa chance à GNU/Linux?

    re-bienvenue, donc ;)

  • # Demande à ton entourage

    Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 07/06/21 à 16:55.

    Salut, je vais y aller de mon petit conseil tout aussi subjectif que les autres, une bonne façon de débuter est de voir dans ton entourage si tu ne connaitrais pas une personne déjà utilisatrice de linux, en installant la même distribution que cette personne, tu auras la possibilité d'avoir un petit coup de main en vrai, et ça fait vraiment une très grosse différence.

    Tu pourras changer par la suite, pas de soucis.

    Si tu n'as pas cette chance, ça n'est pas très grave, fais un choix en te basant sur ce qu'on t'as proposé ici (ou pas) mais en restant dans les distributions "grand public" sans trop te prendre la tête, de toute façon, tu vas merder une paire de fois et tout casser avant de t'y faire ;)

    Autre chose, n'essaye pas de TOUT comprendre d'un coup. Contente toi de l'utiliser pour des choses simples au début, et petit à petit, quand quelque chose de bloque ou t'intéresse, tu peux approfondir un peu.
    Et si tout se passe bien, tu seras assez vite à l'aise avec ton système et tu l'utiliseras pour la plupart de tes taches informatiques avant de t'en rendre compte.

    Bienvenu et bonne chance :)

    • [^] # Re: Demande à ton entourage

      Posté par  . Évalué à 4.

      Si tu n'as pas cette chance, ça n'est pas très grave,

      il reste les GUL (Groupe d'Utilisateur Linux), les FABLAB, bref plein de gens que tu peux rencontrer en vrai (en dehors du COVID évidemment) et qui peuvent t'aider à démarrer avec linux

    • [^] # Re: Demande à ton entourage

      Posté par  . Évalué à 1.

      Merci de tous ces très précieux renseignements. Je vais les mettre à profit, en attendant mes prochaines interrogations.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.