Forum Linux.suse Installation Linux Suse pour Intranet local

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
1
13
fév.
2018

Bonjour,
Je précise dès le début : je suis un pur débutant …donc j'implore votre indulgence :)
Voilà, on m'a demandé au taf' de créer un site Intranet pour un des bureaux représentants du personnel.
Après avoir pris contact avec un autre site de l'entreprise, on m'a conseillé d'installer 1 Intranet (basé sur le CMS Joomla) sur une distribution Linux Suse.
Pour info, le bureau en question dispose uniquement d'un PC sous windows 8 ; Et l'intranet n'aura qu'une petite centaine d'utilisateurs.
Comme je n'ai pas pu avoir plus de détails "techniques", voilà ma question :
d'après vous, faut-il que j'installe une partition "linux suse" sur le pc W8, puis installer le CMS sur cette partition ?
Ou, sachant que la partition W8 doit être utilisée pour un travail bureautique, serait-il préférable de réserver un PC dédié uniquement à la distribution Linux Suse et au site Intranet ?
(Je réitère ma demande d'indulgence en même temps que je m'excuse pour mes explications "brumeuses" :P)
Merci à vous

  • # revoir la base

    Posté par . Évalué à 3.

    d'après vous, faut-il que j'installe une partition "linux suse" sur le pc W8,

    Linux Suse (mais c'est valable pour tous les Linux) est un OS,
    cela remplace donc completement ton windows qui est aussi un OS,
    ou au mieux tu demarres l'un OU l'autre, mais tu ne peux pas avoir les deux en meme temps sur la machine.

    puis installer le CMS sur cette partition ?

    tu n'installes pas le CMS sur la partition, tu vas y installer l'OS
    tu installes un service web, une service base de données, et du code (ici PHP) dans le service web pour creer le CMS

    Ou, sachant que la partition W8 doit être utilisée pour un travail bureautique, serait-il préférable de réserver un PC dédié uniquement à la distribution Linux Suse et au site Intranet ?

    perso je prefererai avoir un poste (on appelle alors cela un serveur) qui accueillera le Linux, et les services web, base de données, et le moteur de CMS

    mais si ce n'est pas possible, il te faut regarder sur "comment installer joomla" sur un windows,
    cela peut etre en installant les 4 briques de bases d'un W.A.M.P (Windows, Apache, Mysql, Php)
    ou en installant le serveur microsoft IIS, configurant le serveur pour gerer les pages php, etc

    • [^] # Re: revoir la base

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Puisque le/la monsieur/madame n'a qu'une machine, pourquoi ne pas virtualiser l'OpenSuse ? Trop de charge ?

      « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

  • # ça dépend...

    Posté par . Évalué à 1.

    Je partage l'approche de NeoX. Soit tu disposes des moyens d'installer un serveur Linux dédié, soit tu installes le CMS directement sous windows.

    Outre l'aspect financier, le serveur dédié te coûtera aussi plus de temps. Mais en contrepartie, le fun et l'enrichissement personnel seront au rendez-vous.

    Si tu veux minimiser les risques dans un contexte "de taf'", choisis la deuxième solution, c'est déjà assez compliqué pour un débutant.

    Dans les deux cas, estime bien la charge de ta "petite centaine d'utilisateurs".

  • # wamp pour prod?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    À ma connaissance Wamp n'est pas fait pour de la production, il est destiné au développement et aux tests. Et ce n'est de toutes façons pas une bonne idée d'utiliser la même machine pour faire office de serveur et de poste de travail, pour des raisons pratiques, de sécurité et de stabilité.

    Je ne connais pas vraiment Suse, personnellement je partirai sur une Debian Stable minimale, sans bureau, car c'est robuste. Tu peux ensuite t'y connecter en ssh, et y installer le nécessaire (par exemple Apache, PHP, mySql, certbot, fail2ban…).

    Ensuite tu pourras y déposer le programme Joomla dans le répertoire web, et paramétrer le CMS.

    En tant que débutant, tu peux t'entrainer sur un Linux dans une machine virtuelle (virtualbox) pour te faire la main, et poser des questions là où tu bloques.

    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

  • # Ça s'éclaircit^^

    Posté par . Évalué à 1.

    Bonjour et merci bcp à vous 3 pour vos éclairages distinctifs.

    Linux Suse (mais c'est valable pour tous les Linux) est un OS

    Au temps pour moi : je mélange bien les choses en effet ! J'avais effectivement installé, il y a longtemps, une distrib' Linux (Ubuntu il me semble) sur mon PC pour découvrir un peu. Par contre, je pouvais au démarrage choisir l'OS (Windows ou Linux) sur lequel commencer, il me semble ?
    @NeoX : le bureau en question n'aura pas les moyens d'investir dans une machine qui fera office de serveur ; ils viennent justement de passer commande d'une tour sous W10, pour remplacer leur unique tour actuelle qui est vieillissante :(
    Comme une seule tour, je me suis demandé s'il était justement possible d'y conserver la partie "bureautique" sous Windows et une partie "serveur" sous Linux : tant pis :P
    Pour Wamp, comme @ted, il me semble bien que cela concerne uniquement du dév' local et/ou du test…A vérifier, on ne sait jamais.
    @vecounix : merci aussi :P. Je vais me renseigner sur la charge de la "100aine d'utilisateurs" (mais grosso-modo, cela concerne uniquement de la consultation d'infos, et du téléchargement/ou remplissage en ligne de formulaires administratifs)

    Conclusion : si je ne me trompe pas trop :
    conserver obligatoirement la machine windows pour la bureautique. Voir donc pour une 2nde machine dédiée à l'intranet. Cette 2nde machine pourrra, si ok pour Wamp en prod, être sous windows. Si non, alors sous linux Suse voire une autre distrib' comme Debian.
    Ok pour vous  ?
    Et merci encore pour votre aide :D
    Cdt

    • [^] # Re: Ça s'éclaircit^^

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je fais un peu du pifomètre, mais je pense que tu n'as pas trop à t'inquiéter pour la charge. Du coup ta machine dédiée tu l'as déja: la tour vieillissante. Et puis pas besoin de clavier/souris/écran/carte graphique, ce qui fera aussi des économies.

      Ça te permettra au moins de monter et valider le projet, et en cas de besoin tu pourras toujours investir dans une autre tour.
      Un OS Linux Debian nu ça consomme presque rien en ressource, ce qui laissera de la puissance de calcul pour ton application (je parle de ce que je connais, tu peux choisir autre chose que Debian)

      Forcément entre Windows et Linux je vais te dire de choisir un Linux (tu es sur Linuxfr :p ). Comme ça pas de licence à payer (ou de logiciels à contrefaire ou d'origine douteuse), pas d'interface graphique inutile, pas de mises à jour foireuses, pas d'antivirus, pas de logiciels imposés par le fabricant… Moins c'est plus!

      Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: Ça s'éclaircit^^

      Posté par . Évalué à 2.

      @NeoX : le bureau en question n'aura pas les moyens d'investir dans une machine qui fera office de serveur ; ils viennent justement de passer commande d'une tour sous W10, pour remplacer leur unique tour actuelle qui est vieillissante :(
      Comme une seule tour, je me suis demandé s'il était justement possible d'y conserver la partie "bureautique" sous Windows et une partie "serveur" sous Linux : tant pis :P

      si la machine est recente, et avec un peu de RAM (8Go minimal)
      tu peux avoir une machine virtuelle, par exemple avec virtualbox, qui tournera dans ton windows comme tu lances word/excel

      c'est alors cette machine virtuelle, qui contiendra l'openSuse, le L.A.M.P. et le CMS

  • # mon dernier commentaire

    Posté par . Évalué à 0.

    Personne ne peut décider à ta place, d'excellentes suggestions t'ont été faites.

    Juste un avis personnel, ne choisis Suse que si tu peux compter sur le support de "l'autre site de l'entreprise".

    Il me semble que tu trouveras plus facilement du support, ici notamment, pour Debian ou Ubuntu.

    Bonne chance.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.