Forum Programmation.autre tendance no-code

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
7
17
mai
2021

Bonjour à tous,

Ce week-end j'ai découvert la tendance no-code. L'idée est de programmer sans saisir une ligne de code… Pourquoi pas. Je précise que ne suis pas dev (j'en fais un peu mais c'est pas mon métier).

L'idée du no-code est de fournir des briques pouvant communiquer entre elles et entre services accessible aux communs des mortels ou alors pour maquetter un projet.

J'aime bien l'idée de pouvoir fournir à des utilisateurs++ la possibilité de créer leurs applications car bien souvent ils sont largement mieux placés que le service info pour savoir de quoi ils ont besoin.

Après quelques recherches il y a tout un éco-système d'éditeurs qui proposent tous différents modules no-code et à différents niveaux de prix. Allant du gratuit bridé en fonctionnalité au payant sous forme d'abonnement. Mais ils ont tous un "problème" : tout est hébergé chez eux. Rien en OnPromise, du coups je me tourne vers les solutions OpenSource bien souvent plus ouverte à l'idée de ne pas nous enfermer chez un presta.

Pour le moment j'ai trouvé :
- n8n : un éditeur de workflow
- Saltcorn : un éditeur de site
- Budibase : un… constructeur de backoffice ?
- Baserow : un éditeur de base de données

On est loin de ce que propose un bubble (qui a l'air d'être la référence). Est-ce que vous en connaissez d'autres ?

  • # Low-code, ça compte ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

    Node-RED permet notamment de programmer visuellement des (ro)bots, et probablement d'autres choses…

    Debian Consultant @ DEBAMAX

    • [^] # Re: Low-code, ça compte ?

      Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

      Est-ce que des trucs comme Scratch entrent dans la définition du no-code ?

    • [^] # Re: Low-code, ça compte ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-0).

      Effectivement très orienté robot mais d'après la description il est possible il est possible d'aller plus loin.

      Le Low-code est à mon sens l'évolution d'une personne ayant exploité le no-code, qui souhaite aller plus loin sans pour autant "pisser du code" toute la journée.

      Born to Kill EndUser !

  • # Attention

    Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0). Dernière modification le 18/05/21 à 06:25.

    Programmer avec des boites et des bouts de ficelles, c'est joli sur le papier, ou pour apprendre quelques bases, mais dès que le projet commence à prendre une certaine ampleur, ça devient très vite illisible et impossible à maintenir.

    • [^] # Re: Attention

      Posté par  . Évalué à 10 (+9/-0).

      Normal, ça ne peut pas faire plus que ce qui est prévu (comme tout wysiowyg) et ça ne remplacera pas le vrai développement pour des projets conséquents…
      CommitStrip: Un rêve qui s’appelait no-code

    • [^] # Re: Attention

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-0).

      Programmer avec des boites et des bouts de ficelles, c'est joli sur le papier, ou pour apprendre quelques bases, mais dès que le projet commence à prendre une certaine ampleur, ça devient très vite illisible et impossible à maintenir.

      Il est clair qu'on est limité à ce que veut bien proposer le service de no-code.

      L'idée n'est pas de dev un ERP, par exemple un cas d'usage :

      Notre contrôleur de gestion utilise énormément les tableurs pour faire du reporting, il essai tant bien que mal de les rendre partageables sous un format fini (pdf) mais il perd du temps à essayer de les former au format A4.

      Avec du no-code :
      Il pourrait charger ses données dans airtable et les afficher avec glide. Il serait totalement libre de modifier la structure de la table, le rendu, le partager via un lien par mail… Le tout sans intervention du service info.

      Born to Kill EndUser !

      • [^] # Re: Attention

        Posté par  . Évalué à 5 (+4/-0).

        Le problème n'est pas tant les fonctionnalités proposées que le plat de spagetthis ingérable avec lequel on se retrouve fatalement dès qu'on veut faire un truc un peu évolué.

        • [^] # Re: Attention

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

          Si tu arrive aux spaghettis c'est peut être que tu es à la limite du possible avec ces technos et qu'il est temps d'évoluer vers un dev ou un outils standard du marché.

          Born to Kill EndUser !

  • # A une époque on appelait ca du RAD ou des MACROs

    Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0).

    A une époque (1998 pour stage d'IUT, si si, le siècle dernier)

    sous excel, tu enregistrais un ensemble d'operations/fonctions à realiser, tu faisais un bouton et ca rejouer ton scenario,
    tu pouvais alors ouvrir le code générer, et le modifier pour ajouter tes traitements

    et pour les développeurs, c'était les RAD, qui permettaient de modeliser rapidement une interface et certaines actions, qu'il te restait à completer en éditant le code pour coder les traitements non prévus par le logiciel.

    bref le NO-CODE n'est qu'une remise au gout du jour de ce qu'on faisait deja au siècle dernier :p

    • [^] # Re: A une époque on appelait ca du RAD ou des MACROs

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-0).

      L'informatique c'est comme la mode, il y a toujours un concept qui est repris, amélioré et mieux "marketé" ;)

      Les macro j'en ai utilisé et ça marche bien. Mais dès que tu veux faire un changement tu n'a plus qu'a re-enregistrer toute la macro ou alors tu passe par l'éditeur VBA mais dans ce cas tu sors de l'utilisateur++ pour basculer côté dev.

      Born to Kill EndUser !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.