300, La vie des autres et Sunshine

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
16
avr.
2007
Cinema
Pour renouer avec la vénérable tradition des critiques de cinéma sur LinuxFR je vous propose d'évoquer trois films très différents en une seule dépêche. Vous trouverez donc dans la suite de l'article une chronique sur :
  • 300

  • Ce péplum narre le célèbre combat des Thermopyles entre les 300 spartiates du roi Léonidas et les hordes perses de Xerxès.
    Le film est tiré d'une bande dessinée de Frank Miller et le procédé utilisé est largement comparable à celui ayant conduit à la réalisation de Sin City : Respect des cases de la BD (moins poussé que dans Sin City toutefois) et décors entièrement digitaux.

  • La vie des autres

  • Attention chef-d'oeuvre ! Ce film bouleversant se déroule en Allemagne de l'Est, quelques années avant la chute du mur, et raconte la surveillance par la police politique (Stasi) de la vie quotidienne d'un écrivain et de sa femme. L'homme chargé de cette surveillance est un communiste pur et dur. Il enseigne les techniques d'interrogatoire à l'école de la Stasi et il décide de se charger personnellement du cas de cet auteur soupçonné de déviationnisme politique.

  • Sunshine

  • L'histoire est tout de même assez affligeante (En 2057, pour "réveiller" notre soleil qui se meurt, un équipage est envoyé dans un vaisseau pour déposer une gigantesque bombe afin de sauver la Terre)
  • 300 (vu en vost)

  • Les points forts du film sont la splendeur des images et la violence des combats (pour moi c'est du jamais vu). Le film est clairement fait pour impressionner la rétine et réveiller les hormones et, sur ce plan là, c'est une réussite intégrale : Deux heures de furie, de mort et de gloire !
    Gerard Butler dans le rôle de Leonidas est absolument titanesque et on retrouve les répliques cultes (venant d'Hérodote), par exemple quand les perses menacent la chétive troupe qui leur fait face :
    -Nous somme si nombreux que nos flèches masqueront le soleil
    La réponse immortelle des spartiates :
    -Alors nous combattrons à l'ombre...
    Au niveau des points faibles on peut noter que la vérité historique est quand même largement malmenée (faire de la cité aristocratique et totalitaire de Sparte la représentante de la liberté et de la démocratie c'est assez fort).
    On notera aussi avec amusement que l'Iran a officiellement protesté contre la présentation qui est faite des perses comme étant des barbares.
    Le fait que le film émane d'une bande dessinée se ressent plus que dans Sin City je trouve. L'histoire est simple (simpliste ?) et le fait que le réalisateur se soit senti obligé d'ajouter des péripéties (le traître) est assez révélateur.
    En résumé : Un film magnifique visuellement et des combats d'anthologie. Pas mal du tout par les temps qui courent.

  • La vie des autres (vu en vost)

  • L'intérêt du film est qu'au fil de la surveillance totale (caméras et micros) du couple et à force de voir ces êtres vivre et s'aimer devant lui, l'espion va peu à peu sentir s'éveiller son humanité et sa compassion.
    Le jeu des acteurs est exceptionnel, le scénario est fascinant et le film est une véritable réussite. La critique ne s'y est pas trompé puisque le film a raflé tous les prix (y compris l'oscar du meilleur film étranger).
    En résumé : Courrez le voir (en vost) et je peux vous garantir que vous ne le regretterez pas !

  • Sunshine(vu en vost)

  • Après le fabuleusement jouissif "Trainspotting" Danny Boyle n'a pas vraiment convaincu ("La plage" ou "28 jours plus tard" ne sont pas des franche réussites). Il revient avec un bon gros film de science-fiction qui, au vu de la bande-annonce, promettait beaucoup. Néanmoins, j'avais de grosses appréhensions avant le visionnage.
    En plus de cette histoire assez grotesque le film est littéralement truffé d'erreurs scientifiques et d'invraisemblances monstrueuses qui m'ont fait tressauter sur mon fauteuil en permanence. Toutefois, si on réussi à dépasser cela, il y a quand même pas mal de choses à sauver dans ce long métrage de Danny Boyle.
    En premier lieu les images sont magnifiques et l'idée d'abriter le vaisseau derrière un gigantesque miroir, si elle est en réalité totalement impraticable, conduit à des plans d'une beauté absolument stupéfiante. Ensuite on peut noter que le film n'emprunte jamais le ton patriotique nauséabond d'un vulgaire Armageddon et propose au contraire une vision assez noire de la nature humaine. Le réalisateur est anglais et pas américain et cela se voit.
    Boyle a aussi voulu rendre hommage à plusieurs références de la SF cinématographique (2001 ou Alien) ce qui est éminemment sympathique...mais il reste quand même très loin de ces classiques
    Les deux premiers tiers du film sont prenants mais hélas le dernier tiers m'a semblé complètement grotesque et gâche le film.
    En résumé : De très belles images, des effets spéciaux parfaits et une ambiance assez prenante mais trop de défauts scénaristiques pour considérer le film comme réussi.

    Aller plus loin

    • # deux cents sur 300

      Posté par . Évalué à 2.

      et le fait que le réalisateur se soit senti obligé d'ajouter des péripéties (le traître) est assez révélateur.


      J'ai lu la BD il y a relativement longtemps mais j'ai un souvenir assez clair de ce personnage dans la BD qui remplissait le même rôle.

      Au niveau des points faibles on peut noter que la vérité historique est quand même largement malmenée


      Ben quand on vois la façon dont hérodote s'enflamme sur cette histoire (voir le débat sur les chiffres dans l'article de wikipedia), je trouve que ça donne un petit côté récit d'époque. Faut pas oublier que les grecs ont fondés Marseille.
      • [^] # Re: deux cents sur 300

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        >>> J'ai lu la BD il y a relativement longtemps mais j'ai un souvenir assez clair de ce personnage dans la BD qui remplissait le même rôle.

        Je ne parle pas du spartiate difforme mais de l'autre traitre (celui qui veut se taper la reine). Il n'existe pas dans la BD
      • [^] # Re: deux cents sur 300

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai lu la BD il y a relativement longtemps mais j'ai un souvenir assez clair de ce personnage dans la BD qui remplissait le même rôle.

        Il ne parle pas "du bossu", mais de l'histoire qui se déroule à Sparte qui est un rajout 100% pour le film (perso, j'ai bien apprécié cette liberté scénaristique alors que je suis en général, plutôt partisant de respecter les oeuvres originales).
        • [^] # Re: deux cents sur 300

          Posté par . Évalué à 4.

          Cette partie sert a mettre en valeur l'un des rares personnages féminin du film, qui sans quoi n'aurait qu'un rôle anecdotique. Cette partie ne m'a pas particulièrement choqué, elle s'intègre bien et ne casse pas le rythme.
          • [^] # Re: deux cents sur 300

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >>> Cette partie sert a mettre en valeur l'un des rares personnages féminin du film

            Surtout qu'elle supporte extrêmement bien cette mise en valeur boudiou ! ça réchauffe le sang de la contempler....
      • [^] # Re: deux cents sur 300

        Posté par . Évalué à 8.

        Au niveau des points faibles on peut noter que la vérité historique est quand même largement malmenée

        Comment ? les grecs ne se sont jamais fait attaquer par une armée de ninja-zombies dirigés par un transsexuel chauve ? ... grande déception.
      • [^] # Re: deux cents sur 300

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Franchement j'ai vu la bande annonce, j'ai plein de pote qui sont aller le voir et qui m'ont dit qu'il était génial, en sortant t'avais le sang qui bouillonnais...

        Deux heures de charcutages, juste histoire de faire du charcutage, c'est ce que j'ai l'impression qu'est ce film. Je peux pas juger puisque je ne l'ai pas vu, mais franchement, ce que j'en entends et ce que j'en ai vu, ça me donne pas envie de le voir.

        Toute cette violence gratuite, ça rime à quoi? Il essai de faire passer quoi l'auteur comme message? Et le public, il capte quoi comme message?

        bisounours addict! \o/
        • [^] # Re: deux cents sur 300

          Posté par . Évalué à 3.

          Je pense que l'auteur il essai de faire passer aucun message, ou si peut être un petit : "prenez en pleins les yeux, pour le reste on verra la prochaine fois".
          Sinon moi en tant que public du film, comme message j'ai capté : "prends en pleins les yeux et repose tes neurones".

          Cette violence gratuite ne rime à pas grand chose mais cette violence est visuelle, purement visuelle. Pour moi elle est moins choquante que la fin de Seven, que la fin de Brazil (mon film culte, oui je n'ai pas honte, je suis fan de Terry Gillian et j'ai réussi à apprécier 300, je ne peux l'expliquer).

          Enfin bon voilà quoi.
          • [^] # Re: deux cents sur 300

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            >>> Brazil (mon film culte, oui je n'ai pas honte

            Pourquoi devrait tu avoir honte d'aimer Brazil ? C'est simplement le meilleur film de tous les temps !!!!
            Gilliam powaaaa !
            • [^] # Re: deux cents sur 300

              Posté par . Évalué à 3.

              Disons que parler de Brazil dans un commentaire concernant le film 300 je trouvais ça déplacé :-)
              Brazil étant pour moi tellement une oeuvre magistrale qu'en parler pour imager mon propos concernant un film d'action primaire comme 300 me paraissait limite déplacer de ma part tellement les 2 films n'ont rien en communs.
              • [^] # les 300 neurones

                Posté par . Évalué à 1.

                300, le film pas historique du tout, on n'imagine même pas le tollé si un film similaire avait été réalisé pour molester une autre culture et civilisation que celle de l'Iran.

                Des Iraniens ont réalisé un site pour montrer la réalité historique et offrir un contre pied à ce film haineux, présentant des dessins artistiques, des articles historiques et culturels, des reconstitutions en 3D de Persepolis etc :

                http://300themovie.info/

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: les 300 neurones

                  Posté par . Évalué à 3.

                  en citant expressément des peuples, en se camouflant 'historique'
                  mais en faisant pire que "god of war" (jeux vidéo très violent)
                  là, je dis que ca va trop loin !

                  déjà que les films sur les allemands et les méchants russes (ou le nippon fourbe) n'étaient pas glorieux, mais ici, c'est la célébration totale de l'honneur haineux, de la guerre et du fascisme.

                  joli,oui, comme une statue totalitaire.
                  et je comprends la réactions d'iraniens. C'est ca les perses ?? hii vite une bombe.

                  (et il est donc en effet indispensable de vite retourner voir Brazil)


                  non, franchement, sunshine c'était déjà bof, 300 c'est le fond du cinéma racoleur... "la vie des autres" reste le seul bon choix que vous ayez fait. triste cinéma.
                • [^] # Re: les 300 neurones

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben comme ça a déjà été dit, ce n'est pas cencé être un film historique mais une adaptation d'une série de comics écrite par Frank Miller.
                  C'est basé sur des fait réels.

                  Sinon moi je l'ai bien aimé, on en prend plein les mirettes, et j'adore le rendu visuel.
                  • [^] # Re: les 300 neurones

                    Posté par . Évalué à -2.

                    Ouais, attention aux films "basés sur des faits réels". C'est facile ça, je prends les faits réels qui m'intéressent et je brode n'importe quoi autour. Les gens qui n'ont aucune culture sont incapables de faire la différence entre les éléments réels et les éléments fictifs. Finalement, ils s'imaginent des trucs complètement faux, surtout que dans "basé sur des faits réels" ils retiendront le terme "réels". C'est pas pour rien que les gars d'une chaîne TV luxembourgeoise (que les Belges francophones connaissent bien) nous balancent des téléfilms pourris le dimanche soir "basés sur des faits réels" (dit avec une voix caverneuse). Je ne sais pas s'ils font encore ça le dimanche, ils m'ont dégoûté de la TV depuis un bon bout de temps... Ah oui, à un moment, il y a eu une série policière "basée sur des... (vous connaissez la suite de l'expression).

                    Moi non plus, je ne l'ai pas vu ce film (300) mais la seule chose que j'ai pensé en voyant la pub c'est "encore un film avec 1h de parlote et 2h de boucherie devant laquelle les masses vont s'extasier". Eh ben, quand je lis tous les commentaires, je ne crois pas m'être trompé de beaucoup.

                    En plus, comme d'autres LinuxFRiens l'ont fait remarquer, ce film fait passer les Iraniens Perses pour les gros méchants qu'il faut annéantir justement alors qu'on parle beaucoup du nucléaire iranien. Quant au film sur les Japonais fourbes, au fait, ils étaient venus faire quoi là-bas les Occidentaux, loin de leur Europe natale Amérique natale ? Après les Peaux rouges, on passe aux Peaux jaunes ?

                    Les gens étant de gros consommateurs de films, il ne faut pas s'étonner que certains tentent de détourner ce medium (1 medium, 2 media) à leur avantage. J'ai encore en mémoire ce "With more power comes more responsibility" dans un film sur un homme-araignée post-911 avec comme sous-entendu "Saddam Hussein il faut lui casser la gueule !".

                    Et puis, il y a ce fameux boxeur pauvre qui devient riche, qui bat les Afro-Américains, les Russes,... Surprenant qu'il n'y ait pas un épisode où il bat un Arabe. En même temps, je n'ai pas vu tous les épisodes... ça m'a peut-être échappé...
                    • [^] # Re: les 300 neurones

                      Posté par . Évalué à 3.

                      "With more power comes more responsibility" dans un film sur un homme-araignée post-911 avec comme sous-entendu "Saddam Hussein il faut lui casser la gueule !".

                      Je pense plutot que c'est un avertissement sur le fait de ne pas faire n'importe quoi.

                      "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: les 300 neurones

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Quant au film sur les Japonais fourbes, au fait, ils étaient venus faire quoi là-bas les Occidentaux, loin de leur Europe natale Amérique natale ? Après les Peaux rouges, on passe aux Peaux jaunes ?

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Attaque_sur_Pearl_Harbor
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Expansionnisme_du_Japon
                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Crimes_de_guerre_japonais

                      Je ne suis pas partisan non plus de la violence gratuite et des films qui se veulent historique sans avoir aucun fond, mais ce n'est pas une raison pour raconter n'importe quoi.
                      • [^] # Re: les 300 neurones

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Ah ben, oui, on retient ce qu'on veut bien. Et ceux-là, les as-tu lu:
                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Première_guerre_de_l'opium
                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Seconde_guerre_de_l'opium

                        Voyant bien qu'il allait subir le même sort que la Chine, le Japon s'est modernisé pour avoir du répondant. Devenu une puissance, le Japon a voulu avoir lui aussi son empire.

                        Pour ce qui est des crimes, oui ils en ont commis et je les condamne. Et les autres puissances, tu crois qu'elles n'en ont jamais commis nulle part ? Tu crois vraiment que les autres puissances n'ont pas exploité les autochtones de leurs colonies de toutes les façons possibles ?


                        C'est ça, moinssez, c'est plus facile et ça évite de remettre les choses en question... mais n'oubliez pas ceci: les Etats parlent plus volontiers des crimes que les autres ont commis que des leurs.
        • [^] # Re: deux cents sur 300

          Posté par . Évalué à -1.

          J'ai opté pour une autre grille de lecture, mais je vais encore me faire moinsé pour oser employer les termes d'émergence des méta réseaux, d'intelligence collective, de dynamique de groupe, de conflit de génération, d'art de la guerre et de Nicolas Bourbaki.

          On me donne un message en régie ... "Fais un blog !".
          Pas bête, ce conseil, quitte à parler aux corbeaux, autant le faire avec une belle mise en page.

          Enzo Bricolo
    • # Hmm

      Posté par . Évalué à -1.

      Et où est le rapport avec Linux ou avec le libre ? On n'est plus sur linuxfr.org ici ?
      • [^] # Re: Hmm

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        C'est pour essayer de convaincre un monde incrédule que les amateurs de linux ne sont pas tous des aspis :)
      • [^] # Re: Hmm

        Posté par . Évalué à 0.

        trop gros, passera pas...
      • [^] # Re: Hmm

        Posté par . Évalué à 5.

        Autant les news cinoche sont traditionnelle, autant ce commentaire l'est aussi.
        shee, tu es un incompris. Moi je t'ai plussé
        • [^] # Re: Hmm

          Posté par . Évalué à -2.

          Merci \o/
          Ca fait du bien de savoir qu'on peut compter sur quelqu'un. Moi je te plusserais si j'avais le droit de le faire.
    • # merci !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      j'aime bien de temps en temps avoir des articles ciné sur ce site. Merci :-)
      • [^] # Re: merci !

        Posté par . Évalué à 6.

        Oui, c'est vrai que ça manquait un peu ces temps-ci :-)
    • # Sunshine (vu en avant-première et en vfpst)

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il faut reconnaître que Sunshine est décevant pour un Danny Boyle, mais la bande annonce annonçait la couleur, et y allant sans grandes attentes, on passe un bon moment. Après ça, tout le film est prévisible, depuis le début où tout va bien (mais on n'a pas payé pour rien, alors y a pas intérêt à ce que ça dure...) jusqu'à la fin de la mission.
      J'aurais pour ma part aimé que la traque du cinquième passager ait une place plus importante dans le film (histoire de renforcer la référence à Alien).
      L'irréalisme scientifique frise souvent le ridicule, il y aurait de quoi impressionner nos astrologues de service.
      Mais bien sûr, ce sont de bien belles images, un film parfait accompagné d'un maxi pop corn ou d'oeufs de Pâques.
    • # Sunshine

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      Après le fabuleusement jouissif "Trainspotting" Danny Boyle n'a pas vraiment convaincu ("La plage" ou "28 jours plus tard" ne sont pas des franche réussites)

      Heu autant La plage est plutôt mal adapté (le bouquin est génial), il a quand même pas fait un flop. Quand à 28 days later, c'est un des films de zombie les plus novateur de ces dernières années, il a extrêmement bien marché et est très bien ficelé (c'est aussi un des premiers films entièrement tourné en DV).

      Renseigne-toi un peu avant de raconter des bêtises.

      Pour info, le scénariste de Sunshine c'est Alex Garland, qui a travaillé avant sur 28 days later, et aussi auteur du bouquin "The Beach", c'est donc une collaboration de longue haleine entre Boyle et Garland.

      Concernant les "erreurs" scientifiques, je crois que tu as oublié que dans SF il y a fiction.

      Je vous invite à aller voir Sunshine, qui est un très bon film de SF, parfaitement maîtrisé de bout en bout, malgré ce que peux dire l'auteur de cette critique, qui ne s'attarde visiblement pas beaucoup sur les films qu'il regarde...

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Sunshine

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        >>> Quand à 28 days later, c'est un des films de zombie les plus novateur de ces dernières années

        Sans doute que je ne suis pas un amateur des films de zombies, aussi novateurs soient-ils.

        >>> Renseigne-toi un peu avant de raconter des bêtises.

        C'est un avis personnel. Tu n'est pas de mon avis, très bien, mais je vois mal en quoi on peut qualifier mon avis de bêtise.

        >>> Concernant les "erreurs" scientifiques, je crois que tu as oublié que dans SF il y a fiction.

        Je n'ai rien oublié du tout, j'ai la prétention de m'y connaître un peu en SF et je t'invite à lire cet article => http://fr.wikipedia.org/wiki/Suspension_volontaire_d'incr%C3(...)
        C'est un des fondements de la SF et, pour cela, il faut que l'auteur y mette aussi un peu du sien en évitant les erreurs absolument grossières.
        Ce n'est hélas pas le cas avec Sunshine. Quand c'est utilisé comme un des ressorts de l'histoire (comme les voyages supraluminiques dans beaucoup de texte SF) ça passe...mais quand c'est du pur je-m'en-foutisme c'est plus grave.

        >>> malgré ce que peux dire l'auteur de cette critique, qui ne s'attarde visiblement pas beaucoup sur les films qu'il regarde

        Je m'y suis attardé ici dans la limite d'une news LinuxFR. Tu n'est pas de mon avis mais cela ne te donne pas le droit de me taper dessus pour autant.
      • [^] # Re: Sunshine

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Bon avis perso : la plage est à mes yeux un navet ultra chiant (pas lu le bouquin, même pas envie), complètement débile, pas besoin de s'attarder. Un de ces rares films où j'ai eu du mal à tenir jusqu'au bout.

        Par contre, étant fan de zombies, de fantastique et de SF, il me parait important de relever les autres commentaires :

        - J'ai été ultra déçu par 28 days later. Autant le début est très prometteur, autant on vire dans le absolument n'importe quoi par après. (une fois que les militaires sont là, on peut arrêter le film). Et je sais pas pourquoi il serait "novateur", je ne vois pas ce qu'il apporte à un film de zombies classique. Shaun of the dead est bien plus original je trouve !

        - Dans SF, il y a science. Et autant je ne suis pas spécialiste des zombies, autant je m'estime avoir une assez haute culture générale en science-fiction.

        Le principe de la science-fiction est justement de rester autant que possible en accord avec la science de l'époque mais en extrapolant des théories. Généralement, tout univers de science-fiction explique d'ailleurs au lecteur. La vitesse supraluminique n'est pas possible au XXIème siècle ? Tout bon livre de SF l'utilisant t'expliquera, au choix, l'utilisation des wormholes, de la compression de l'espace voir détaillera l'erreur qu'à postulée Einstein. La SF peut aussi prendre des libertés en postulant l'existence de forces actuellement inconnues (comme dans Star Wars) ou plein de choses. Mais jamais jamais un film/livre de SF digne de ce nom ne brise des connaissances basiques actuelles juste parce qu'on s'en fout. Ou pire : quand ils se lancent dans des explications qui ne tiennent pas la route pour un élève de l'école primaire

        Ainsi, j'ai pas vu le film, mais un vaisseau s'abritant derrière un miroir pour approcher le soleil me semble une bonne idée. Pas réalisable ? Peut-être que ce le sera dans 200 ans avec la technologie de ce moment là. Un chef d'oeuvre de ce genre est à mes yeux la série BD Universal War 1, qui crée toute une technologie révolutionnaire tout en l'expliquant de manière "plausible" (et, bien entendu, vulgarisée à souhait)

        Par contre, un film comme lost in space où on annonce que "le vaisseau est à 2000km du soleil" et le héros ouvre le volet du hublot et semble à peine ébloui, je suis désolé, c'est insupportable. Dans ce même film on voit par exemple que, sur une planète en train d'exploser, le vaisseau n'ayant pas assez d'énergie pour sortir de l'attraction de la planète, il va "traverser" la planète pour ressortir de l'autre côté avec plus d'énergie ! Gauss s'en retourne dans sa tombe ! Et bien ça, pour moi, c'est tout simplement insupportable et une véritable preuve d'incompétence du scénario qui est inadmissible. Je peux pas rester sans broncher pas à ce genre de choses.

        Après, je n'ai pas vu Sunshine, donc je ne me tairais, mais de savoir que le scénariste s'appelle machin, honnêtement, c'est pas un argument en faveur du film hein ? Et si l'auteur de la brêve n'a pas aimé, ce n'est peut-être pas parce qu'il ne s'attarde pas sur les films qu'il regarde mais parce qu'il n'a pas aimé.
        • [^] # Re: Sunshine

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          >>> un vaisseau s'abritant derrière un miroir pour approcher le soleil me semble une bonne idée. Pas réalisable ? Peut-être que ce le sera dans 200 ans avec la technologie de ce moment là.

          Oui je ne critique pas ce point là. Cela fait des très belles images et on peut effectivement supposer des avancées technologiques.
          Ce que je critique c'est tout le reste (une bombe atomique pour rallumer le soleil, les bruits dans l'espace, les changements d'orbite à gogo sans allumer les réacteurs, la fenêtre de visibilité du soleil ouverte dans la paroi du miroir...etc etc).
          Et encore ces erreurs sont embêtantes mais pas dramatiques pour le film...ce qui me gêne vraiment c'est le caractère grotesque du dernier tiers de l'histoire (sans vouloir spoiler : tout ce qui suit l'entrée en jeu du passager inattendu).
          • [^] # Re: Sunshine

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > la fenêtre de visibilité du soleil

            Moi ce qui m'a particulièrement embeté pour ne pas dire autre, ce n'est pas tant la
            fenêtre dans le bouclier (c'est pas que j'ai une mémoire infaillible mais je suis persuadé qu'ils parlent toujours de bouclier et non de mirroir que ce soit dans le film ou dans un des commentaires que j'ai vu à postériori) ni le filtre réglable,
            mais le fait que cette fenêtre est placée entre la bombe et le bouclier et que régulièrement les astronautes vont et viennent de cette pièce sans toutefois traverser la dite bombe.

            Oh et le bouclier 'standard' du vaisseau, celui derrière lequel ils sont sensé pouvoir revenir vers la terre après le largage. je vois mal comment il pourrait suffire à protéger un certain mât de communication (et faut que j'évite de m'étendre sur le sujet dusdit mât) ....
    • # 300 (vu en pvmeucàlr)

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      Alors là, bravo !
      Une grande épopée très bien faite dans laquelle une grande puissance militaire va joyeusement casser de l'arabe et du pédé.
      Ça tombe à point nommé dans une Amérique qui commence à douter du bien fondé de sa seconde guerre du Golfe.
      Pour faire passer la pilule, rien de tel que de magnifiques images, on prend franchement beaucoup de plaisir à regarder ce film.
      Puis, quand on sort, soit on court s'engager ou soutenir les troupes, soit on réalise la supercherie et on fonce sous la douche tellement on se sent sale.
      • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        >>> Une grande épopée très bien faite dans laquelle une grande puissance militaire va joyeusement casser de l'arabe et du pédé.

        ??????
        T'est au courant que l'homosexualité chez les spartiates était de rigueur ?
        T'est au courant que la bataille des Thermopyles est un fait historique réel et que plaquer dessus ta grille de lecture amérique/arabe est grotesque ? En plus je te signale que c'est une invasion perse et pas arabe....

        Faudrait arrêter avec cet antiaméricanisme hallucinatoire qui te fait voir des néocons partout....
        • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

          Posté par . Évalué à 3.

          En fait, le film lui-même suggère tout du long une grille de lecture de ce genre, Sparte est présentée comme une démocratie de guerriers libres (grotesque) en état de légitime défense contre des dangereux envahisseurs basanés et le héros des perses est un grand géant à la voix androgyne couvert de bijoux. Donc oui, le film, sur un mode suggestif, "casse de l'arabe et du pédé".
          Lorsque je lisais des critiques qualifiant le film de "neocon", je me disais moi aussi que c'était de l'antiaméricanisme à l'excès, mais le film en lui-même donne véritablement cette impression.
          • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Comment est-ce possible d'accuser ainsi le film alors qu'il n'est que la reprise d'une BD datant de 1998 ?
            Que je sache l'envahissement de l'Irak date de 2003 non ?

            Je crois surtout que vous plaquez sur le film (et donc sur la BD) un grille de lecture actuelle qui n'a rien à y faire (à moins de considérer Hérodote comme un buschiste ;-)
            Le fait que Xerxès soit couvert de bijoux est juste un reflet graphique du différentiel de richesse entre les l'empereur perse et les grecs (lire Hérodote ici http://2terres.hautesavoie.net/livreseg/herodote/texte/herod(...) )
            • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

              Posté par . Évalué à -1.

              Je le répète : ce n'est pas une grille de lecture, le film présente véritablement les choses de cette manière ! Une fois qu'on a vu le film, c'est indiscutable, cette "grille de lecture" sous-tend chaque scène du film ! Quand à Xerxès, je suis désolé, mais il faut voir l'image en mouvement : toute sa gestuelle suggère l'homosexualité ! Donc, oui, ce film est douteux de par l'idéologie qui motive certains choix cinématographiques qui ont peut-être pu dénaturer le propos de la bande dessinée ! Dis-moi patrick_g, est-ce que tu as vu le film ?
              • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                >>> Dis-moi patrick_g, est-ce que tu as vu le film ?

                Heuu...oui puisque j'ai écrit la news ;-)
                Et pour le look de Xerxès c'est la copie exacte de son look dans la BD de Frank Miller.
                • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Arf, autant pour moi ^^
                  Mais tu trouves pas que la voix de Xerxès était un tout petit peu, euh, *maniérée * ?
                  • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Oui sa voix et maniérée, son attitude est efféminée...mais c'est parce que c'est ainsi que les grecs voyaient les perses !
                    Les grecs (et les spartiates encore plus) se voient comme courageux et virils et considèrent les perses comme efféminés et décadents.
                    C'est pour cela que voir l'homosexualité dans le comportement de Xerxès est à mon avis un contre-sens. Pour les grecs être homosexuel n'est pas du tout être efféminé ! Au contraire l'homosexualité se pratique entre soldats pour renforcer la camaraderie et c'est une valeur virile.
                    Bien entendu Frank Miller a accentué cette vision efféminée et décadente de Xerxès (tout en forçant son coté inquiétant en le dotant d'une taille surhumaine) afin d'offir un contraste avec les spartiates.
                    Regarde ces deux pages de la BD et tu verra que le Xerxès de Miller est sensiblement identique à celui du film :

                    http://farm1.static.flickr.com/226/461955452_b6a716331c_o.pn(...)
                    http://farm1.static.flickr.com/222/461955462_07baac4064_o.pn(...)
                    • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour les grecs, pour les grecs...

                      Enfin, le film s'adresse plus aux américains (entre autre) qu'aux grecs ! Je ne pense pas qu'on puisse trancher par des arguments historiques, alors même que l'exactitude historique n'a pas l'air d'être le premier souci du film (oui, c'est de la BD) !
                      • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Complètement d'accord. Je ne comprends pas comment on peut chercher à voir un quelconque film historique dans 300. C'est un film d'action pur et dur qui n'a qu'une ligne du début à la fin : Se battre avec honneur, fierté et gloire quelle que soit l'issue finale ! Le scénario ne cherche pas à aller plus loin et tant mieux.

                        D'ailleurs habituellement je ne suis pas le meilleur fan pour ce genre de film mais là j'avoue que j'ai apprécié. Notamment le fait que le film ne se perde pas en moment lent et mou. J'avais peur lors des passages concernant la reine, mais en fait cela reste nerveux et ne ralentis pas le film.

                        Mais surtout, pour moi, le meilleur atout de ce film c'est les scènes de combat hallucinantes. On assiste à des scènes où l'on suit par un travelling (pas sûr du mot) un guerrier sur une quinzaine de mètres et où il se bat contre plusieurs adversaires de manières successives sans coupures de plans. Moi qui n'aime vraiment pas la construction de scènes d'action coupées et assemblées pour obtenir un effet "stromboscopique" là j'ai vraiment apprécié. A voir au cinéma c'est vraiment excellent.

                        Pour ceux qui se battent à coup de lectures historiques du film ou s'il s'agit d'un film qui casse de l'arabe et du pédé, je ne sais pas, on ne doit pas vivre dans le même monde. A aucun moment ces références me sont venus. Je me dis que c'est dommage pour ces personnes car elles passent à côté de certaines choses plus "primaires". Bon en plus moi j'ai eu l'impression que ça cassait beaucoup de chinois, entre la vague d'assaut des mecs "ninjas" avec leur masque et la vague d'assaut avec les éléphants (en ajoutant celle des rhinos qui au plus proche se trouvent en afrique ou en inde).... Enfin bon voilà quoi, l'armée de Xerxès elle est pas plus arabe qu'asiatique ou perse, elle est faite d'esclaves venant d'un peu partout.
                        Et pour le dieu/roi Xerxès, j'y ai plus vu une forme de décadence un peu à la façon romaine que l'on oppose à une forme de virilité primaire.

                        Enfin bon, un film à voir pour ceux qui veulent reposer leurs neurones et assister à des scènes d'actions bluffantes.
                        • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                          Posté par . Évalué à 1.

                          >> Mais surtout, pour moi, le meilleur atout de ce film c'est les scènes de combat hallucinantes.

                          Tout autant pour moi:

                          J'ai trouvé ces scènes.. quasi poétiques :)

                          Et je ne suis pas un fervent de ce genre de films d'habitudes, je privilégie habituellement le fond à la forme. mais là je dois bien avouer que la forme apportait tout autant au fond au fond que le fond n'apporte au film ;)
            • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

              Posté par . Évalué à 2.

              1998 c'est pas si vieux.
              Et puis qu'est-ce qui empêche un réalisateur (ou plutôt un producteur) de se dire : « tiens, cette BD n'est pas mal. En m'y prenant bien, je peux faire un super film avec une des sous entendu ou une grille de lecture qui arrange bien untel ou untel » ?
          • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

            Posté par . Évalué à 0.

            En fait, le film lui-même suggère tout du long une grille de lecture de ce genre

            Le principe c'est que tout ce qui est rapporté de la bataille est une narration de Dillios, qui raconte l'épopée de manière hyperbolique au conseil de sa cité. De ce point de vue, il est parfaitement normal qu'il embellisse et travestisse l'histoire en leur faveur.

            C'est le prétexte à tout ce qui fait le côté « récit d'époque » comme dit Olosta plus haut.

            Lorsque je lisais des critiques qualifiant le film de "neocon", je me disais moi aussi que c'était de l'antiaméricanisme à l'excès, mais le film en lui-même donne véritablement cette impression.

            Moi j'ai été le voir avant d'avoir pris connaissance de la polémique, et je n'ai pas eu du tout cette impression.
            • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

              Posté par . Évalué à 1.

              Moi, j'avais pris connaissance de la polémique et je croyais à des absurdités. Personnellement, j'ai vraiment compris le film de cette manière. Maintenant, peut-être que je me suis trompé sur toute la ligne et que j'ai vu une interprétation américaniste primaire là où il n'y avait rien ? Là, bizarre, je ne sais plus trop qu'en penser, il faudrait que je revoie le film. (accessoirement, sur le plan artistique j'ai le trouvé le film complètement vide et même parfois désagréable, parce que les ralentis suivis d'accéléré ça fait vraiment kitsch à la fréquence de 20 par minutes...)
              • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

                Posté par . Évalué à -2.

                (accessoirement, sur le plan artistique j'ai le trouvé le film complètement vide et même parfois désagréable, parce que les ralentis suivis d'accéléré ça fait vraiment kitsch à la fréquence de 20 par minutes...)


                Oui c'était vraiment de mauvais goût en plus de certains passages avec guitare electrique en fond... ouch!
                En fait, je pensais - et j'espèrais - que ce n'était que les artifices de la bande annonce et malheureusement, la B.A. est le film.

                NB: Bien que le côté esthètique des guerriers me plaisaient dans la B.A. je dois avouer que j'ai été pris d'fou rire pendant les 15 premières minutes tant sur grand écran, ça faisait ridicule de voir la cam fixer les abdos, les fesses de ces acteurs.

                Mais le jeu de Gerard BUTLER vaut le détour quand même.

                bye

                ps: leur cri de guerre "houha!" fait très "G.I. Joe", vous ne trouvez pas?
      • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

        Posté par . Évalué à 8.

        >grande puissance militaire<

        Le film est basé sur le fait que seul 300 hommes affronte une armée innombrable.

        >va joyeusement casser de l'arabe et du pédé<

        1) Les perses parlait marocain et un peut d'arabe dialectale c'est un fait.
        2) La bataille des thermopyles remontant à 480 av JC, soit juste 1050 ans avant la naissance de Mahomet qui était contemporain des perses et des spartiates. Ce film met bien évidement en scènes des croisés spartiates chrétiens qui affrontent des musulmans.
        3) La société de la Grèce antique était connue pour son homophobie notoire, qui est d'ailleurs devenue proverbiale.
        4) Un film qui met en scène une centaine d'hommes le torse nue, à la musculature avantageuse, dégoulinent de sueur et uniquement vêtue de slip en cuir, ne doit reprendre aucun symbole homo-érotique dut tous.
        5) L'apparition de monstre en tous genres, d'animaux géants et autre dénote d'une volonté de coller à la réalité historique aigu.

        >Ça tombe à point nommé dans une Amérique qui commence à douter du bien fondé de sa seconde guerre du Golfe.<

        6) Les USA petite puissance assiégé par une armée qui les surpasse en nombre et en moyen et qui doivent coute que coute tenir les frontières de leurs pays, un lecture sous nul doute original du film.

        >Pour faire passer la pilule, rien de tel que de magnifiques images, on prend franchement beaucoup de plaisir à regarder ce film.<

        7) Voir le point 4

        >Puis, quand on sort, soit on court s'engager ou soutenir les troupes, soit on réalise la supercherie et on fonce sous la douche tellement on se sent sale.<

        8) Il y a plus simple pour rencontrer de jeune et beau garçons que de s'engager dans l'armée. Sinon pour la douche, c'est vrais que c'est dure a accepter mais cela n'est pas sale et c'est avant tous de l'amour ;-)
        • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

          Posté par . Évalué à 4.

          J'ai pas vu le film, alors je ne le critiquerai pas.

          Ceci étant posé je peux quand même discuter de certains commentaires qui ne nécessitent pas d'avoir vu le film.

          1) Les perses parlait marocain et un peut d'arabe dialectale c'est un fait.
          2) La bataille des thermopyles remontant à 480 av JC, soit juste 1050 ans avant la naissance de Mahomet qui était contemporain des perses et des spartiates. Ce film met bien évidement en scènes des croisés spartiates chrétiens qui affrontent des musulmans.
          3) La société de la Grèce antique était connue pour son homophobie notoire, qui est d'ailleurs devenue proverbiale.


          Ni la BD ni le film datent de 480 av JC. Et il n'ont pas été écris et réalisés par des grecs de l'antiquité non plus. Ils ont été fait fin 90/début 2000 par des état-uniens.
          Donc vouloir discréditer une analyse du film (qu'une fois encore je ne juge pas) sur ce mode, cela ne marche pas.


          D'ailleurs tu te contredit toi même quand tu dit :
          L'apparition de monstre en tous genres, d'animaux géants et autre dénote d'une volonté de coller à la réalité historique aigu.

          Vu que dans ce cas ils n'ont pas cherché à respecter la réalité historique, ou même la vision des auteurs de l'époque, pourquoi penser que cela est différent pour le reste de l'histoire ?

          Les USA petite puissance assiégé par une armée qui les surpasse en nombre et en moyen et qui doivent coute que coute tenir les frontières de leurs pays, un lecture sous nul doute original du film.

          Toute la réthorique des néo-cons américains est justement basé entre autre sur la haine et la jalousie supposée des hordes barbares qui les entourent.


          Et surtout pour finir la : http://tokborni.blogspot.com/2007/03/les-thermo-piles-perses(...)
          il y a la traduction d'une interview de Miller où il affiche clairement ses idées. Et ça crédibilise sérieusement les critiques du film sur ce thème.
          • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

            Posté par . Évalué à 1.

            Moi qui pensait que le ton de mon commentaire suffirait à le prendre pour ce qu'il est, c'est a dire de l'humour. J'ai vue le film, je l'ai apprécié pour ce qu'il est un péplum d'action à la sauce heroic fantasy.

            Apres je pense que la plus part des spectateurs ne sont pas décérébrés et que même dans cette hypothèse, il aura politiquement autant d'impact que Bénur ou Gladiator ( j'avais en premier lieu pensé à Conan le barbare, mais on aurait put m'accuser de faire de la pub pour gouvernator ).

            Apres on peut aimer les BD de Miller sans aimer ses idées.
            • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              >>> Moi qui pensait que le ton de mon commentaire suffirait à le prendre pour ce qu'il est, c'est a dire de l'humour.

              T'en fait pas...moi ton post m'a bien fait marré par son ironie. J'ai rigolé comme un bossu en le lisant.
          • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

            Posté par . Évalué à 4.


            Et surtout pour finir la : http://tokborni.blogspot.com/2007/03/les-thermo-piles-perses(...)
            il y a la traduction d'une interview de Miller où il affiche clairement ses idées. Et ça crédibilise sérieusement les critiques du film sur ce thème.


            Marrant ça que les neocon américains soit inspiré par Spartes "ou l'élite conquérante transformée, par un esprit mytho-politique, en caste curieusement totalitaire".

            Je ne peux m'empécher de penser à Sarko l'américain. A sarko qui parle des prédispositions des gènes et de l'autres l'eugénisme de spartes...

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: 300 (vu en pvmeucàlr)

              Posté par . Évalué à 1.

              L'eugénisme antique ( qui n'était pas limité a sparte, sparte ne l'ayant qu'institutionnaliser ) est un sujet casse gueule car sur bien des points notre société moderne na fait que gagner quelques mois et les choses ne vont pas aller en s'améliorant.
    • # Mon avis sur 300

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je l'ai pas vu mais je pense que c'est au moins 12 fois mieux que 24h chrono, et au moins 13 fois mieux que le nombre 23.
    • # Des films en VO

      Posté par . Évalué à -8.

      Je remarque que tu as précisé avoir regardé tous ces films en VOST. Je m'interroge parfois sur les raisons qui poussent certains à regarder leurs films en VO.
      Il est vrai que pour ceux qui maîtrisent bien l'anglais (ou en tout cas la langue de la VO) ou ceux qui veulent l'apprendre, ça peut être un plus, mais dans ce cas à quoi servent les sous-titres à part distraire le spectateur ?

      Je pense que beaucoup de gens regardent (ou disent regarder) les films en VOST pour d'une certaine façon se mettre "à part", "au dessus" de la "populace" qui regarde de "simples traductions françaises". C'est une forme d'élitisme que je trouve assez dérangeante, d'autant plus qu'elle me semble de plus en plus répandue...

      C'est vrai que les dialogues traduits sont parfois moins fluides, les jeux de mots plus laborieux qu'en version originale, mais au final n'est-ce pas qu'une question de forme, alors que ce qui compte est plutôt à mon avis la substance du film, le fond des dialogues et le scénario.

      Qu'en pensez-vous ?
      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Simplement pour avoir le film tel que l'a voulu le réalisateur, avec pile poil le ton, l'intonation, la voix qu'il a choisit car elle représentait exactement ce qu'il voulait, et pas un choix fait par une équipe de localisation souvent livrée à elle même, qui fait plus référence au distributeur qu'au réalisateur.

        Combien de personne entend ton dire après avoir vu un film : "cet acteur joue bien" alors qu'ils ne l'ont même pas entendu dire le moindre mot.

        Et accessoirement, il y a d'autres langues que l'anglais au cinéma :o
        • [^] # Re: Des films en VO

          Posté par . Évalué à 0.

          Je sais parfaitement qu'il y a d'autre langues que l'anglais au cinéma, c'est pour cela que j'ai bien précisé l'anglais (ou en tout cas la langue de la VO) [:aloyd]
          D'ailleurs, le dernier film que j'ai vu était Balzac et la petite tailleuse chinoise (oui, ça date) et il était en mandarin :o
        • [^] # Re: Des films en VO

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Et accessoirement, il y a d'autres langues que l'anglais au cinéma :o

          C'est vrai, j'ai eu la chance de pouvoir voir Milenium mambo et PTU en VO au ciné, et ça fait du bien de regarder un film asiatique qui n'est pas doublé au kilomètre par des voix standards payées au lance-pierre dans les usines AB Production !
          • [^] # Re: Des films en VO

            Posté par . Évalué à 2.

            "Milenium mambo"

            J'ai aussi vu se film en VO et pour cause, je ne crois pas que de VF ont été diffusé. Par contre, je n'ai jamais vu un film aussi chiant de ma vie.

            "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Y'a deux raisons :

        1) J'habite à courbevoie à 5mn à pied du multiplexe de la Défense qui ne passe presque que des films en vost. Donc ce serait con de devoir prendre les transports en commun pour aller dans Paris rechercher une VF.

        2) A part les films d'animation et certains films d'action qui supportent parfaitement la VF je persiste à penser qu'on profite mieux du jeu des acteurs en vost. C'est dérangeant de voir que les mouvements de la bouche et le paroles ne sont pas en phase, c'est dérangeant d'avoir une distortion entre une voix et un comportement d'acteur, c'est dérangeant de perdre beaucoup de nuances et de subtilités.
        Bien entendu ce sont les films ou le jeu d'acteur est le plus important qu'il faut voir absolument en vost. Cela ne m'aurait pas du tout dérangé de voir 300 ou Sunshine en VF mais en revanche La vie des autres cela m'aurait très fortement déplu.
        • [^] # Re: Des films en VO

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > Cela ne m'aurait pas du tout dérangé de voir 300 en VF

          ah si,; tu aurais raté :

          THIS IS SPARTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA §§§
          TONIGHT WE DINE IN HELL §§§

          Enfin ces gimmicks qui tournent sur le web depuis quelques mois déjà.
      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        I think that by watching a movie in original language you can more easily appreciate the spirit of the movie. Of course, translations are sometimes good but it depends on the movie type.

        If you want to look at an action movie, dialogs are often useless. If you want to look at a comedy, it is often better to listen to (or read) the original text.
        One movie I watched in VOST and then in VF is "Good Bye Lenin". If I had watched this movie un french first, I will never had appreciate it as I did.

        P.S. : I speak english as a spanish cow do :)

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Des films en VO

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          A propos de mon P.S., j'ai appris une chose étonnante il y a peu et qui n'a fait qu'accentuer le sentiment d'inculture que j'ai de moi-même.

          L'expression "Parler anglais comme une vache espagnole" est en fait erronée. L'expression originale est "Parler anglais comme une vache l'Espagnol".

          ¿ Dingue, isn't it ?

          L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

          • [^] # Re: Des films en VO

            Posté par . Évalué à 2.

            L’expression originale est « Parler anglais comme un Basque l’espagnol. »

            Ou « comme vache qui pisse » ou « comme Marcel Pagnol »… (Coluche dixit)
            • [^] # Re: Des films en VO

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ah oui, au temps pour moi. En plus je le savais mais involontairement mon esprit m'empêchait de critiquer les basques. Et puis en tant que breton, j'adore les vaches.

              Meuh !

              L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

              • [^] # Re: Des films en VO

                Posté par . Évalué à 1.

                Au contraire, je crois que les Basques sont très fiers de ne pas parler espagnol (non pas qu’ils ne sachent pas ou ne puissent pas le parler mais, qu’en général, c’est le basque qu’ils parlent et que le basque n’est pas de l’espagnol).
                • [^] # Re: Des films en VO

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  C'est du chinois ce que tu racontes.

                  L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Bah souvent l'adaptation française amène des biais. Outre la qualité médiocre de certains doublages, il peut y avoir des pertes de sens assez dommage.
        C'est sûr que pour "commando" ça ne doit pas être flagrant, mais si tu matte un truc qui a du sens, comme trainspotting par exemple, ça fait la différence. La langue transporte une identité culturelle forte, et un film comme trainspotting (par ex.) perd de son sens s'il est arraché de sa culture écossaise.

        Donc, si tu es capable de lire l'anglais, c'est plaisant de suivre en VOST, et sa vaut le coup d'essayer.

        Notons qu'il n'y a quasiment qu'en france qu'on regarde les films en VF. Donc regarder la VO n'est pas vraiment un comportement "élitiste" ;-)

        Personnellement, je fait pareil avec les pages man. Je préfère la version originale. ;-) ( ... si si :D )

        Adhérer à l'April, ça vous tente ?

        • [^] # Re: Des films en VO

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Je ne suis pas d'accord. Si on ne comprends pas bien l'anglais et on est obligé de lire les sous-titre... alors la traduction est encore plus pourrie que dans le VF (surtout dans les films où ça parle beaucoup). Ils ne peuvent pas se permettre de traduire l'intégralité du texte et les jeux de mots ne deviennent pas miraculeusement sensés...
          • [^] # Re: Des films en VO

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            J'ai peu être l'esprit tordu, mais dans ma tête il est clair que tu vas voir du VOST quand tu est capable de suivre ... En ce qui me concerne, les sous titres servent principalement à lever l'ambigüité de sens. Je n'ai jamais passé de période conséquente immergé dans un lieu anglophone, et suivre un film non sous-titré m'est très difficile, alors que je ne peine pas avec la VOST.

            Adhérer à l'April, ça vous tente ?

            • [^] # Re: Des films en VO

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              en fait, je sais pas vous, mais depuis à peu près l'âge où je sais lire, je peux suivre un film sous-titré sans problème, même dans une langue que je ne connais pas du tout.

              Et à la fin du film, je suis incapable de dire si j'ai vu une version sous-titrée ou une version doublée sans réfléchir. ça doit être l'immersion.

              Perso, je trouve au contraire que les sous-titres sont bien plus proche du sens original. En effet, les doublages sont aussi travaillés pour coller au mouvement des lèvres. Certains doublages notoires vont jusqu'à changer les noms des personnages (prononciation trop différente ou trop difficile).

              Un sous-titre colle lui de très près car c'est quasi une traduction littérale.
              • [^] # Re: Des films en VO

                Posté par . Évalué à 2.

                Pareil ici. Je pensais qu'il fallait parler la langue pour apprécier un film en VO, et me limitais donc à l'anglais, jusqu'au jour où j'ai vu un film en mandarin qui est passé comme une lettre à la poste.

                Au sujet de la qualité des doublages, je ne citerais qu'un exemple de la série Angel, d'un personnage qui est en train de mourir:
                VO: We could have been so happy...
                VF: Il m'a fait mal !

                Je veux bien que l'on doive coller au mouvement des lèvres, mais quand même, il y a des limites. Sans compter, toujours dans certaines séries TV, la suppression quasi systématique des jeux de mots à caractère sexuel. Et on dit que l'amérique est puritaine.
                • [^] # Re: Des films en VO

                  Posté par . Évalué à 2.

                  D'accord avec shee, les doublages calamiteux existent, les bons doublages aussi.

                  A partir du moment où on a besoin de sous-titres pour comprendre un film étranger - et c'est probablement le cas de 80% de la population pour 90% des films étranger (et quelques français:), ça veut dire qu'on perd l'essentiel de ce qui fait l'intérêt de la VO.

                  Bon après c'est sur qu'il vaut mieux de bons sous-titres que de mauvais doublages.
                  • [^] # Re: Des films en VO

                    Posté par . Évalué à 1.

                    ça veut dire qu'on perd l'essentiel de ce qui fait l'intérêt de la VO.

                    Mais non, l'essentiel de ce qui fait l'intérêt de la VO, c'est le jeu des acteurs, et toute la poésie de la langue (intonation, euphonie) qui traduit une partie de la culture des auteurs du film et s'intègre avec tout le reste. Evidemment en ce qui concerne les films américains, notre culture et la leur tendent beaucoup à se rapprocher donc l'argument est moindre. Mais reste le jeu des acteurs

                    On a beaucoup parlé des films asiatiques, dont le caractère éminemment plus poétique des VO est incontestable. Mais l'autre jour j'ai par exemple regardé Taxidermie [1], un film hongrois. La VO lui donnait un aspect encore plus glauque, et participait vraiment à l'ambiance et à l'expression des acteurs.


                    [1] que je conseille à tous, mais âmes sensibles s'abstenir : c'est trash et gore à souhait. Mais c'est un film magnifiquement fait, sous la forme de trois courts-métrages relatant les vices respectifs de trois hommes d'une même lignée de sang. On se plonge donc, à chaque changement de partie, une génération plus tard (seconde guerre mondiale, communisme, de nos jours), mais dans une même continuité glauquissime.
                    • [^] # Re: Des films en VO

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Sans oublier le cas intéressant des films japonais dont la VO est en Polonais. (bon il n'y en a sans doute qu'un seul)
                      • [^] # Re: Des films en VO

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Ah oui tiens je l'ai vu celui là. C'est l'histoire du jeu video dans un monde virtuel non ?
                        C'est quoi déjà le titre ?
                        • [^] # Re: Des films en VO

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          C'est beau Google !
                          Après une recherche avec "pologne japonais film virtuel" il me sort "Avalon" comme un grand.
                      • [^] # Re: Des films en VO

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Ca me rappelle une fois à l'hotel où j'étais tombé sur un épisode de Mac Gyver doublé entièrement en Polonais... par la même personne, qui faisait aussi les voix de femmes.
                • [^] # Re: Des films en VO

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Entièrement d'accord sur le décalage entre VO et VF !
                  Ma copine est une fan de Dawson et avait donc acheté les DVDs.

                  Au départ, elle a vu le 1er épisode en VF et moi la scène finale de ce 1er épisode. Histoire de suivre la série avec elle afin de lui faire plaisir, j'ai revu l'épisode mais cette fois ci en VO.
                  Effectivement, une phrase assez importante où il y a une connotation sexuelle est complètement zappée dans la VF, ce qui fait qu'on ne comprend pas trop à ce moment là l'ahurissement d'un des personnages.
                  ça m'a vraiment choqué car je pensais que le rôle de la traduction était de retranscrire au moins l'idée et le style (donc le fond et la forme) du texte.

                  En lui montrant ce point, nous avons par la suite vu les épisodes ensemble en VO (enfin en ce qui me concerne, je me suis arrêté à la fin de la saison 3).

                  Concernant les voix, les doublages font perdre beaucoup aux comédies anglaises (Hugh Grant et ce n'est qu'un exemple est vraiment mal doublé) mais aussi à des séries (j'avais bien accroché sur Friends au milieu des années 90 en VO sur Jimmy et quand j'ai entendu la VF, tout tombait à plat, j'ai d'ailleurs décroché rapidement).

                  Dans un autre registre, je suis en train de lire Anges et Démons (pas de polémique merci, je veux juste me faire un avis) en VO avec la traduction (parce que VF en version illustrée), le nombre de raccourcis voire de divergences entre la VF et la VO est assez impressionnant. Je n'ai pas d'exemple en tête mais lisez une dizaine de pages pour avoir une idée.

                  Donc non, ce n'est pas être élitiste que de vouloir de la VOST (je n'ai pas le niveau pour la VO tout court ou peut-être mais je n'aime pas perdre une miette de dialogue)
                  Au Danemark par exemple tous les films sont en vo (http://www.routard.com/guide/danemark/1181/culture.htm), nous nous n'avons quasiment jamais le choix, c'est soit on paye le dvd, soit on espère la VO sur Arte ou sur une chaîne satellite/câble.
                  Faut pas s'étonner qu'on soit mauvais en langues étrangères !
                  (même si les danois peuvent être plus dans la nécessité d'apprendre une langue étrangère et notamment l'anglais que nous)

                  Bon histoire de ne pas trop susciter de critiques :
                  - oui je n'ai qu'un niveau moyen en anglais
                  - oui je suis au courant que la traduction est un exercice très difficile (au niveau des nuances notamment mais aussi de beaucoup de choses dont je n'ai certainement pas idée)
                  - non je ne mets pas tous les traducteurs et traductrices dans le même panier
                  - non, mon propos n'est pas de dénigrer l'ensemble de cette profession
                  - oui je respecte le travail de traduction et réalise que cela me permet d'avoir accès à de nombreuses oeuvres
                  - oui vous pouvez maintenant me moinser/insulter/lyncher car j'avoue néanmoins bien aimer certaines voix de doublages telles que celles de Hutch (Francis Lax), Bruce Willis et Sylvester Stallone (j'ai la flemme de chercher dans Google)
                  • [^] # Re: Des films en VO

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    il y a aussi quelques rares contre-exemples.

                    Ainsi, la VF de Brazil est excellente. Je trouve Sam meilleur en français avec son léger bégaiement que en anglais.

                    Et enfin, la VF de Robin des Bois de Disney est 1000x plus amusante que la VO ! Je trouve la VO franchement plate par rapport à la version française.
                    • [^] # Re: Des films en VO

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Le contre exemple le plus celebre, du doublage qui apporte de l'interet, c'est "Starsky et Hutch".
      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par . Évalué à 3.

        Le sous-titrage permet d'avoir à la fois l'intonation originale sans les artefacts dûs à la traduction (très important si dans la culture de la langue originale du film certaines mimiques ne se transposent pas à la culture française, je pense notamment aux films et dessins animés asiatiques), tout en gardant une bonne traduction de la réplique. Par bonne traduction, j'entends traduction guidée par des critères pertinents à choisir entre fidélité du sens et style naturel, et non par le timing et le mouvement des lèvres.

        Seul reproche : les sous-titres blancs sur fond blanc. Pourquoi les boîtes qui font les sous-titres ne pensent-elles jamais à entourer de noir les caractères blancs des sous-titres, afin qu'ils restent lisibles quelle que soit l'image de fond ? La plupart des sous-titrages amateurs (et pirates... ) le font. Pourquoi les professionnels ne le font-ils pas ? Tiennent-ils tellement à donner encore plus de valeur ajoutée aux versions pirates ?
      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par . Évalué à 3.

        Je suis un amateur de film en vost, mais je ne comprend pas pourquoi on t'as moinsser autant alors que t'as exposer ton point de vue clairement et poliment... Je ne suis pas d'accord avec ce que tu pense, mais t'as raison de te poser ces questions : je te plussois
      • [^] # Re: Des films en VO

        Posté par . Évalué à 2.

        Il est vrai que pour ceux qui maîtrisent bien l'anglais (ou en tout cas la langue de la VO) ou ceux qui veulent l'apprendre, ça peut être un plus, mais dans ce cas à quoi servent les sous-titres à part distraire le spectateur ?


        à lever un doute en cas d'incompréhension. Même quand on comprend bien une langue, on tombe parfois sur des mots que l'on ne connait pas.

        Et puis tu connais beaucoup de cinémas qui passent la VO sans les sous-titres ?

        Je pense que beaucoup de gens regardent (ou disent regarder) les films en VOST pour d'une certaine façon se mettre "à part", "au dessus" de la "populace" qui regarde de "simples traductions françaises". C'est une forme d'élitisme que je trouve assez dérangeante, d'autant plus qu'elle me semble de plus en plus répandue...


        troll velu.


        C'est vrai que les dialogues traduits sont parfois moins fluides, les jeux de mots plus laborieux qu'en version originale, mais au final n'est-ce pas qu'une question de forme, alors que ce qui compte est plutôt à mon avis la substance du film, le fond des dialogues et le scénario.

        Qu'en pensez-vous ?


        Pour ma part je ne supporte pas les voix complètement artificielles de certains doubleurs. Comme exemple je citerai le doubleur de Bruce Willis qui utilise une voix et des intonations complètement tordues. On croirait entendre un alien, ça n'a rien d'humain.
    • # au sujet de Sunshine

      Posté par . Évalué à 1.

      Je l'ai vu et je le trouve très très bon dans ce pour quoi il a été fait : distraire. Il risque de déplaire aux "élitistes" du cinéma ou aux experts en astronomie, c'est un film de science fiction, avec de superbes images, du spectaculaire, une intrigue pas trop téléphonée qui m'en a donné pour mon argent.
      • [^] # Re: au sujet de Sunshine

        Posté par . Évalué à 1.

        A propos, le thème de base de ce film : relancer une activité solaire défaillante ou ayant un comportement dangereux pour les terriens, et que l'on va aller en vaisseau secouer n'est pas neuf.
        Voir "Solar Crisis" en 1990.
        • [^] # Re: au sujet de Sunshine

          Posté par . Évalué à 1.

          Voire surtout "Les mondes engloutis", le dessin-animé super glauche (mais vachement bien) des années 80.

          BeOS le faisait il y a 20 ans !

    • # En Amérique !

      Posté par . Évalué à 8.

      décors entièrement digitaux.

      Ah ? j’ai pas vu les doigts dans les bandes annonces. Ça doit faire bizarre tous ces doigts partout…

      (Note : celui qui trouve à quoi réfère le titre gagne, euh, ma considération.)
      • [^] # Re: En Amérique !

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Putain et en plus je suis le premier à faire la remarque sur digital/numérique autour de moi comme un gros cuistre....
        Désolé.
    • # Tu me déçois

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pas un mot sur The Fountain, c'est quand même une immense faute de goût. Je suis même étonné que tu ais passé la modération !


      Blague à part, ce film est la plus grosse claque que je me sois prise depuis, euh, ben Requiem For A Dream, justement. Alors si vous avez une chance d'aller le voir sur grand écran, même s'il se fait un peu tard, ne ratez pas cette occasion. Et vous aussi, vous serez amoureux de Clint Mansell, Hugh Jackman et Rachel Weisz (dans l'ordre).
      • [^] # Re: Tu me déçois

        Posté par . Évalué à 1.

        Euh, personnellement, c'est le film le plus : ennuyeux/guimauve/lourd/inutile/capillo-tracté que j'ai jamais vu. Mais c'est mon avis, j'ai souvent tendance à penser que lorsqu'on veut trop camoufler l'histoire sous les métaphores et les passages pseudo-artistiques (qui tournent souvent au ridicule), c'est qu'il n'y en a pas.
        • [^] # Re: Tu me déçois

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je te dirais bien que tu n'as pas compris le film, mais les gens qui disent ça dès qu'on ose critiquer leur bébé ont tendance à m'énerver aussi...

          Sinon, il y a bien une histoire, très cohérente et bien fichue, mais je ne l'ai saisie qu'en y réfléchissant après coup. Et à la deuxième vision, j'ai pu constater que tout tenait en place.

          Mais au delà de l'histoire, c'est la photographie, superbe (et pas seulement dans les bouts à l'intérieur de la nébuleuse), le jeu d'acteur formidable et surtout la musique qui m'ont vraiment fait adorer ce film.


          Après, l'égoût et les couleurs, hein...
      • [^] # Re: Tu me déçois

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Marrant, j'ai vu ce film dans l'avion. J'en avais jamais entendu parler et, après coup, j'ai compris.

        Non, ce film ne mérite pas une ligne de commentaire. Déjà que j'ai perdu 1h30 de ma vie.
        • [^] # Re: Tu me déçois

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est vrai que ce film est.... particulier, disons.
          Et qu'il vaut mieux avoir pris un bon café avant, et prévu les aspirines pour après.
          • [^] # Re: Tu me déçois

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est surtout qu'il faut vraiment rentrer dans le film pour l'apprécier, il a une atmosphère très particulière. Regarder ça dans un avion, c'est vraiment pas une bonne idée.
    • # Je n'ai rien vu !

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est mon avis, et je le partage !
    • # De quoi il parle ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      "Boyle a aussi voulu rendre hommage à plusieurs références de la SF cinématographique (2001 ou Alien) ce qui est éminemment sympathique...mais il reste quand même très loin de ces classiques
      Les deux premiers tiers du film sont prenants mais hélas le dernier tiers m'a semblé complètement grotesque et gâche le film." <-------- LOL

      Il parle de sunshine ou de 2001 ?? :)
      • [^] # Re: De quoi il parle ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >>> Il parle de sunshine ou de 2001 ??

        De Sunshine mécréant ! Comme ose tu suggérer que je critique 2001 ? Vade retro !
    • # 300, Sparte, et la liberté...

      Posté par . Évalué à 2.

      « faire de la cité aristocratique et totalitaire de Sparte la représentante de la liberté et de la démocratie c'est assez fort »

      Ben oui, mais non.

      Justement, j'aime beaucoup le côté ambigu du film, où on nous explique que Sparte s'est battue pour la liberté, alors que ne sont acceptés dans la cité que les bébés en bonne santé, qui feront de beaux mâles/femelles, etc.

      C'est justement ce qui fait qu'il s'agit un chouilla plus qu'un peplum : le côté « Léonidas se désolait de ne pas pouvoir sacrifier plus d'hommes », capable des pires horreurs, juste pour pouvoir arriver à ses fins.
    • # 300 est bien un film de néocons

      Posté par . Évalué à 1.

      Extrait d'une interview de Frank Miller:

      ‘Why did we attack Iraq?’ for instance. Well, we’re taking on an idea. Nobody questions why after Pearl Harbor we attacked Nazi Germany. It was because we were taking on a form of global fascism, we’re doing the same thing now.


      Where I would fault President Bush the most, was that in the wake of 9/11, he motivated our military, but he didn’t call the nation into a state of war.


      Après avoir lu ça, on comprend que son film est un appel pour que la nation rentre en guerre contre l'Enemi.

      http://www.theatlasphere.com/metablog/612.php
      • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >>> Après avoir lu ça, on comprend que son film

        T'est au courant que c'est pas son film mais celui de Zack Snyder ?
        • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

          Posté par . Évalué à 4.

          Ouais, Frank Miller n'est que producteur exécutif et consultant, c'est pas comme s'il était responsable de quoi que ce soit dans le film.
          • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est vrai. Et surtout, le film colle assez bien à la BD originale. Maintenant, il faudrait peut-être regarder ce qu'a fait Miller comme autres BD avant de crier au loup.

            On a en vrac : la réinvention (et le sauvetage à l'époque) de Daredevil, même chose pour Batman avec Batman Year One (ou comment Batman est devenu Batman), The Dark Knight Returns (futur hypothétique, avec un Bruce Wayne qui a dans les 40-50 ans), The Dark Knight Strikes Again (la suite), Sin City, ...

            Pour faire court : les personnages de Miller sont TOUS ambigus, sans exception. Avec la vision de Miller, Batman n'est plus un simple justicier. Il s'agit d'un homme qui, s'il ne combattait pas le crime et ne refusait pas de prendre des vies, aurait certainement sa place à l'asile d'Arkham avec les autres Joker, Two-face, etc. Il faut cependant contrebalancer cette vision du dark knight avec le côté « ville totalement corrompue » qui nous est montré dans B:YO.

            Dans Dark Knight Returns et sa suite, Miller passe la société américaine au vitriol, tout en montrant que ce côté « facho » de Batman est à contrebalancer avec une certaine forme d'optimisme quant à la capacité des hommes à devenir meilleurs.

            Idem pour Daredevil, qui profite de l'aspect japanophile de Miller, gagne en noirceur, et cesse d'être le personnage fade qu'il était avant. Il reste un héros bien plus « classique », mais aussi bien plus humain.

            Dans le même ordre d'idée, je vous conseille fortement de lire Watchmen, d'Alan Moore, qui possède une vision relativement proche de celle de Miller concernant le mythe du super-héros (et Léonidas et ses hommes sont clairement des super-héros à leur manière) : ce sont des gens qui brisent les lois établies, des « justiciers » qui au final imposent une sorte d'ordre totalitaire aux autres « pour leur propre bien ».

            Bref, tout ça pour dire que traiter Miller et ses oeuvres de fascistes ou fascisantes révèle surtout un manque de profondeur dans l'analyse.
            • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

              Posté par . Évalué à 3.

              les personnages de Miller sont TOUS ambigus


              Miller en tout cas ne l'est pas, cf l'interview: http://www.theatlasphere.com/metablog/612.php
              • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

                Posté par . Évalué à 1.

                Bon alors c'est très simple, on va repartir sur de la littérature plus classique, et tu vas me dire si pour toi, le fait que Céline était un immonde salopard rend-il ses romans mauvais ?

                C'est une vraie question, et je suis toujours partagé. Mais si pour toi « Voyage jusqu'au bout de la nuit » et « Mort à crédit » restent des chefs d'oeuvre, alors il faut appliquer la même logique aux oeuvres de Miller et dissocier l'homme de ses BD/films.

                Si Miller pense vraiment tout ce qu'il a dit à cette émission, il baisse dans mon estime en tant qu'homme, pas en tant qu'écrivain/dessinateur de BD.
                • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je n'ai pas encore parlé de la qualité technique du film (perso je trouve qu'il a de belles images, mais est trop bourrin). Pour ce qui est de dissocier l'oeuvre de l'auteur, oui je veux bien, j'avais bien aimé Sin City. Seulement ici 300 portent explicitement un message néoconservateur correspondant à l'interview.
                  • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Franchement, je ne vois pas en quoi ce film - un peplum qui plus est - pourrait être porteur de ce genre de message.

                    Ou alors, Starship Troopers est aussi un immonde brûlot.:)

                    Même dans ce qui est dit dans l'interview, je n'ai vu aucune référence à l'eugénisme pratiqué par les spartiates de 300. Miller est républicain pro-Bush ? La belle affaire. Il n'est pas le seul aux USA. Il ose dire que le sang versé par les soldats US, certes précieux, est beaucoup moins abondant que quelques décennies plus tôt ? C'est vrai. Si je ne suis pas d'accord avec son analyse (sa notion « d'ennemi » me semble pour le moins fumeuse), il y a une différence entre un Léonidas qui se lamente de ne pas pouvoir sacrifier plus de ses soldats, et Miller qui dit que globalement, il y a beaucoup moins de morts dans le camp des étatsuniens. De façon générale, une fois la guerre déclarée contre un autre pays, je ne vois pas comment on peut éviter la perte d'hommes, aussi minime soit-elle.

                    Bref, je ne vois pas en quoi ce qui est dit dans le film et ce que dit Miller sont si « proches ».

                    Ce n'est évidemment que mon analyse, mais selon moi, Léonidas et sa clique ne sont que des « brutes sanguinaires », des intégristes. Les autres grecs sont vus comme des « inutiles », tout juste bons à faire diversion. Les Perses sont vus comme des monstres, certes. Mais il ne faut pas oublier que le récit est fait par un spartiate, qui plus est pour encourager des troupes avant le combat. Pour avoir d'autres histoires où ce genre de description exagérée est faite, il suffit de lire Baudolino d'Umberto Eco, par exemple (c'est assez marrant de reconnaître les différents animaux d'Afrique à partir de ses descriptions).
                    • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Franchement, je ne vois pas en quoi ce film - un peplum qui plus est - pourrait être porteur de ce genre de message.

                      Ou alors, Starship Troopers est aussi un immonde brûlot.:)


                      Mais oui et "Le Procès", c'est juste roman policier, c'est ça?
      • [^] # Re: 300 est bien un film de néocons

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.


        Après avoir lu ça, on comprend que son film est un appel pour que la nation rentre en guerre contre l'Enemi.


        Frank Miller n'est que l'auteur du bouquin, et c'était il ya 10 ans, bien avant le 11 septembre 2001, tout ca...
    • # marrant

      Posté par . Évalué à 7.

      On notera aussi avec amusement que l'Iran a officiellement protesté contre la présentation qui est faite des perses comme étant des barbares.


      Si tu voyais un film dépeignant des gaulois mangeurs d'enfants, dirigés par un clone de Jean Paul Gauthier, qui torturent des romains en leur mettant une baguette dans le derrière , tu ne te sentirais pas légèrement agressé?
      • [^] # Re: marrant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non, pas moi.
        Désolé, la création artistique est libre, et seuls les intolérants se sentent agressés pour un oui ou pour un non.
        Marre de ce politiquement correct. C'est avec ce genre de raisonnement qu'on en revient à re-pénaliser le blasphème.
        • [^] # Re: marrant

          Posté par . Évalué à 5.

          Se sentir agressé et vouloir censurer ce n'est pas la même chose. C'est très à la mode en ce moment de crier à l'atteinte à la liberté d'expression dès que l'on critique quelque chose...
      • [^] # Re: marrant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >>> tu ne te sentirais pas légèrement agressé?

        Non car je ne suis pas un gaulois mais un citoyen de la république française. Des millénaires me séparent des gaulois, comme des millénaire séparent les perses achéménides des iraniens d'aujourd'hui.

        De plus se sentir offensé par une BD ou un film (une fiction donc) me semble un peu puéril.
        • [^] # Re: marrant

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème n'est pas la censure AMHA mais la manipulation sous-jacente de l'opinion publique américaine.
          Combien de spectateurs auront la même réserve que toi et ne prendront pas ce film pour argent comptant.
          Arrivé jusqu'à ce lien dans le thread
          http://linuxfr.org/comments/822441.html#822441
          j'abondais dans ton sens mais là j'avoue que ca m'interpelle quelque peu.
      • [^] # Re: marrant

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a quelques temps je suis tombé par hasard sur les poèmes anti-belges de Baudelaire. Au début je croyais que c'était de l'humour, mais un rapide détour par Wikipédia m'a appris que l'auteur avait un vrai mépris pour mes ancêtres.

        J'ai pourtant trouvé les poèmes très drôles et délicieux à lire :-).
      • [^] # Re: marrant

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        "Si tu voyais un film dépeignant des gaulois mangeurs d'enfants, dirigés par un clone de Jean Paul Gauthier, qui torturent des romains en leur mettant une baguette dans le derrière"

        C'est quoi le titre du film ? ça m'excite d'avance...
      • [^] # Re: marrant

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Vu notre langage, notre culture et notre société actuelle, je pense qu'on est plus près des romains que des gaulois. C'est pas parce que les gaulois vivaient en France il y a 2000 ans qu'on est leur descendant.
        Personellement, j'ai vu le film, (en vo non sous-titré mais je triche j'habite en Angleterre) et il ne m'est jamais venu à l'esprit que c'était les us contre l'iran.
        En fait, je trouve que c'est plutôt l'inverse, les perses c'est les usa impérialites et les grecs, les soldats fanatiques qui vont mourir pour leur idées.
        Je comprends néanmoins que certains historiens soient choqués du manque de véracité du récit.

        Sinon, c'est la première que je vois une bande annonce qui décrit vraiment, vraiment bien le film: 300 stood against many. Voilà tout est dit dans une phrase. Pour ceux qui pensent que c'est un film avec que des scènes de batailles, bhein c'est complétement vrai, mais ça reste divertissant.

        J'ai détesté les scènes avec la femme du roi. ça n'apporte rien dans l'histoire. ça me fait penser au pire film de tous les temps snowboarder: il faut une scène de cul, bon aller on met une scène de cul.

        Sur les gaulois, je n'ai jamais étudié leur histoire, mais mon avis complétement subjectif et sans intérêt et à ne pas répéter, c'est que c'étaient des gros barbares pas très cultivés. Maintenant je serais ravi d'apprendre le contraire.
        • [^] # Re: marrant

          Posté par . Évalué à 3.

          Sur les gaulois, je n'ai jamais étudié leur histoire, mais mon avis complétement subjectif et sans intérêt et à ne pas répéter, c'est que c'étaient des gros barbares pas très cultivés. Maintenant je serais ravi d'apprendre le contraire.

          Ben ces gros barbares pas très cultivé ont quand même inventé le savon, le pantalon, la moissonneuse, le tonneau et la cotte de mailles par exemple.
          • [^] # Re: marrant

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >>> Ben ces gros barbares pas très cultivé ont quand même inventé le savon, le pantalon, la moissonneuse, le tonneau et la cotte de mailles par exemple.

            T'a une source s'il te plait ? Cela m'intéresse parce que ça fait plusieurs fois que j'entends ça mais je ne peux pas le confirmer.
        • [^] # Re: marrant

          Posté par . Évalué à 3.

          Ben les gaulois étaient des barbares pour la même raison que les perses : ils avaient le tort d'être ni grecs ni romains.
          Sinon, plus on fait de découvertes sur les gaulois, plus on pense qu'ils étaient bien plus civilisés que dans l'imaginaire collectif. Leur gros problème c'est que leur civilisation était orale, donc ils n'ont pas laissé d'Histoire (rappel : le critère pour sortir de la préhistoire, c'est l'invention de l'écriture), autre que celle, très subjective, écrite dans l'½uvre de Jules César, bien sûr ,-).
    • # Sparte et la liberté

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Salut,
      J'aime bien ta critique, et je suis d'accord avec elle. Tu as bien fait de le voir en VO. J'en ai vu quelques extraits en français : la voix est ridicule, il lui manque ce ton rocailleux et martial de l'original. Et puis, la traduction est ridicule ("apprend ce qu'est un Spartiate", au lieu de "This is Sparta", j'en ris encore...)

      Par contre, je ne suis pas sûr qu'il faille voir le film comme voulant nous faire croire que Sparte était une ville démocratique.
      Perso, j'ai compris que les Spartiates, devant l'envahisseur, avaient choisi le camps d'Athènes et sa démocratie, plutôt que de vivre sous le joug des Perses. Sparte et Athènes étaient deux grandes cités rivales, Sparte a choisi d'oublier les dissensions, pour sa liberté, et a choisi le camp d'une cité où régnaient la démocratie (sachant que la démocratie au sens athénien antique du terme n'est pas celle qu'on admet aujourd'hui, mais c'est un autre débat).
    • # La vie des autres

      Posté par . Évalué à 2.

      Attention à ne pas trop raconter le film !
      Je n'ai lu ou écouté aucun commentaire ou résumé à propos des 3 derniers films que j'ai vu (je me suis simplement laissé embarqué par des potes...) et je les ai appréciés d'autant plus.
      Je classe ce film parmi le top 5 de tous ceux que j'ai vu les 25 dernières années !
      Et je ne peux m'empêcher de penser que la technique actuelle aurait bien changé des choses... ;-)
      • [^] # Re: La vie des autres

        Posté par . Évalué à 3.

        Je suis farpaitement d'accord. La vie des autres est un excellent film, avec un tres bon jeu d'acteur.

        Allez le voir !!
    • # 300 un film d'extreme droite

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      peut être était ce la bande déssinée d'origine qui l'était, mais si on consulte le site du GRECE, sans jeu de mot (en tout cas de ma part) on voit bien que la symbolique du film est clairement d'extrème droite

      http://www.grece-fr.net/accueil.php
      http://www.grece-fr.net/textes/_txtWeb.php?idArt=71

    Suivre le flux des commentaires

    Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.