AlternC Camp à Lyon du 6 au 8 octobre 2017

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, Davy Defaud et Nahuel. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
16
22
sept.
2017
Internet

Cela fait un petit moment qu’on n’a pas parlé ici d’AlternC, ce projet libre dont la vocation est d’aider la gestion de l’hébergement de vos noms de domaines, courriels, sites Web, listes de diffusion, etc. L’organisation du prochain dev camp est l’occasion de corriger tout ceci.
Le principe est de se retrouver dans un même espace physique et temporel pour coder, corriger des points bloquants immédiats et préparer la suite.

Logo AlternC

Ces derniers temps les contributeurs principaux n’ont pu se focaliser comme voulu sur le suivi des versions Debian. Actuellement, peu de contributions ont permis de rattraper ce retard. C’est une des nos premières urgences.

AlternC ?

AlternC est utilisé tant par des sociétés d’hébergement que par des particuliers, des associations ou toute autre entité voulant héberger plus d’un projet Internet. Il est fortement lié au fonctionnement de Debian et peut être dans certains cas utilisé avec des distributions telles qu’Ubuntu

Plan d’action

Nous souhaitons, durant trois jours, travailler en priorité sur les points suivants :

  • publier des paquets 3.x.10 (principalement des corrections diverses et variées pour les versions Wheezy et Jessie) ;
  • finaliser l’intégration de Let’s Encrypt ;
  • corriger les incidents restants sur la version stable (principalement suivre le mouvement d’Apache 2.2 vers 2.4) ;
  • valider une méthodologie de migration de Wheezy vers Jessie (pour rattraper notre retard avec les versions LTS de Debian) ;
  • publier une version stable pour Jessie (old‐stable) ;
  • identifier les problèmes pour la compatibilité avec Stretch.

Comme vous pouvez le lire, notre volonté est de rattraper autant que possible notre retard par rapport au cycle de vie de Debian.

Et vous, et nous ?

Ces trois journées sont ouvertes à toute personne. Vous pourrez nous aider à améliorer l’existant, nous suggérer les améliorations pour la suite, montrer nos défauts et qualités, traduire, boire un café, un thé ou un chocolat chaud…

Vous pouvez vous inscrire sur Framadate et faire vos remarques ci‐dessous.

Où ?

Le lieu n’est pas encore déterminé, l’information sera transmise par courriel et sur le Framadate. Nous allons réserver une maison ou un appartement pour les trois jours, ce qui nous laissera un maximum de liberté durant cette période. Vous pourrez venir et partir librement. ;)

  • # YunoHost ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

    Ça ressemble à YunoHost, mais en moins évolué et pas à jour. La maintenance est utile pour les personnes qui utilisent ce projet, mais y a t'il au moins un intérêt par rapport à YunoHost pour les autres ?

    • [^] # Re: YunoHost ?

      Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 23/09/17 à 09:14.

      Même si les fonctionnalités peuvent se recouvrer, les objectifs sont différents :

      • Yunohost a pour objectif de permettre l'auto-hébergement, et exclut clairement de fournir un outil d'hébergement mutualisé [1]
      • Alternc a pour objectif de permettre la mise en place d'un service hébergement mutualisé

      [1]: c'est précisé tel sur le site web « Even if YunoHost can handle multiple domains and multiple users, it is not meant to be a mutualized system. »

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

    • [^] # Re: YunoHost ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      À un moment, j'ai trouvé Yunohost particulièrement difficile à installer, et impossible à installer dans une vm, ce qui en principe à été corrigé parce que le problème leur à été remonté.

      Je ne dirait pas que AlternC est moins évolué. Ce n'est pas vraiment le même objectif, même si ça se recouvre.

      Essayez les deux, et comparez. Choisissez selon vos besoins.

      Yunohost est un projet très (trop?) jeune, avec beaucoup d'avenir (et de bugs etc.)

    • [^] # Re: YunoHost ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-0).

      Je ne suis pas certain qu'on puisse comparer AlternC avec YunoHost.
      AlternC semble orienté administrateur de serveur, là où YunoHost est orienté utilisateur final avec un système voulu le plus simple à installer et à maintenir.

    • [^] # Re: YunoHost ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

      Bonjour

      Comme indiqué dans les précédents commentaires les 2 projets ne tentent pas de répondre aux mêmes besoins. De ce fait il me semble assez compliqué de les comparer.

      Dans le cas d'AlternC on peut noter 3 éléments clefs :
      * la volonté d'être le moins intrusif dans le système, l'admin sys doit avoir le dernier mot.
      * gérer de l'hébergement "massif"
      * l'histoire

      Pour le premier point, on essaye d'exploiter les paquets officiels debian au tant que possible et suivre le cycle de vie. Cela permet aux personnes en charges des serveurs de maintenir leurs politique de maintenance avec le minimum de bâtons dans les roues. On exploite les recommandations standards des différents paquets utilisés, ainsi il est possible de gérer sa propre configuration en même temps. De même installer un AlternC sur un système déjà en production ne devrait pas offrir d'effet de bord dommageable.
      Comme on a pris du retard, je ne dis pas que c'est une affirmation à prendre au pied de lettre à cet instant mais c'est bien dans notre approche projet.

      Pour le second point qui semble un point de différence majeur avec YunoHost, AlternC propose une solution pour gérer de l'hébergement en masse cela va d'une dizaine de comptes (sous domaines, sites, messagerie, ftp, ….) a plusieurs milliers de comptes. Je dirais qu'on a une moyenne entre plusieurs dizaine a plusieurs centaine de comptes sur les instances connues. On retrouve donc aussi bien des projets auto hébergé (c'est ainsi que j'ai commencé avec AlternC) a des structures (entreprise ou associations) qui proposent de l'hébergement mutualisé (ce que je fais maintenant)

      Et pour le 3eme point, je pense que la fiche Wikipédia offre une présentation claire de la genèse et de l’intérêt du projet même à l'heure actuelle. On peut aussi voir comment cela s’intègre dans une politique plus globale en regardant les autres implications des différentes personnes et structures participantes à AlternC.

  • # Fonctionnalités ?

    Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

    Existe t il une liste des fonctionnalités ?

    Car le site est relativement léger et la démo nécessite du temps pour évaluer.
    J'aurais aimé pouvoir me faire une idée précise de ce qu'apporte AlternC.

    Merci.

    • [^] # Re: Fonctionnalités ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

      Bonjour

      Pour la liste des fonctionnalités le plus simple serait de faire un apt search alternc. Mais il est vrai que ça limite un peu (de plus certains projet sont hébergés sur d'autres dépots).

      Dans les fonctionnalités on peut noter :
      * de base gestion massive d'hébergement web, avec service DNS, multicompte Ftp et messagerie
      * une interface web simple pour permettre aux hébergés de gérer leur domaine, ftp et comptes de messagerie
      * une gestion de quota (disque et nombre de compte)
      * la possibilité de gérer des listes de diffussion (mailman)
      * la possibilité d'avoir des certificats let's encrypt pour l'ensemble des domaines
      * la possibilité d'avoir des sauvegardes données avec borgbackup (accès aux archives via montage fuse)
      * un suivi statistique avec piwik
      * un module upnp
      * un support lxc

      De mémoire on avait aussi un paquet pour XMPP/prosody

      J'ai possiblement oublié certains modules que je n'utilise pas mais je crois avoir couvert un peu le tout.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.