Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
27
août
2003
Justice
Vous vous souvenez sans doute de la tentative du géant américain de vouloir breveter le "clic d'achat sur internet". Et bien, la FFII a découvert que l'OEB (Office européen des Brevets) a accordé un brevet à Amazon sur les bon d'achats par courriel.

C'est en faisant une enquête prouvant justement que la directive qui va être votée le 1er septembre permet ce genre de brevetage que cela a été dévoilé. Cela prouve ainsi qu'il est fort possible que malgré les amendements apportés, il y aura toujours possibilité de breveter quoi que ce soit. En effet, il apparaît que l'OEB fixe ses propres règles et que la directive ne peut en réalité servir qu'à valider les brevets en Europe et permettre ainsi les procédures juridiques. La directive ne permettra pas de restreindre le brevetage qu'à certains domaines du logiciel et l'arbitrage reviendra à l'OEB et aux tribunaux.

Voici une information qui, on espère, servira à prouver cet apport malsain de la part du brevetage étant donné que l'on peut breveter ainsi de telles fonctions largement utilisées ce qui peut avoir de lourdes conséquences.

Aller plus loin

  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je serais curieux de connaître l'avis des défenseurs de la directive européenne en faveur des brevets sur ce sujet.

    À les croire, le brevets logiciels ne pourront être acceptés que si ils mettent en œuvrent un moyen technique.

    Si la directive est adoptée, qu'en sera-t-il de ces brevets pipo ? L'OEB va revenir dessus ? Quelles certitudes avons-nous qu'il n'y aura pas d'excès ? Qu'en dites vous Mme Mc Carthy ?


    Bref il y a trop d'interrogations dans ce projet pour qu'on laisse une chance à la directive de passer !

    Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 8.

      Selon certains, l'OEB se doit d'accepter tous les brevets posibles et que c'est lors d'une procédure en justice qu'on voit si c'est valable ou pas. Personnellement, je pense que c'est faux.

      Cependant, même si on prend le texte en lui même (et on sait que les avocats savent très bien tourner les textes en leur faveur, différences selon le point de vue), il permet de breveter quasiment tout dans le software car tout peut être considéré comme technique...

      Ceci dit, t'as raison sur la fin: il y a trop de doutes pour qu'on puisse laisser passer un tel texte.
      • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

        Posté par . Évalué à 4.

        Selon certains, l'OEB se doit d'accepter tous les brevets posibles et que c'est lors d'une procédure en justice qu'on voit si c'est valable ou pas. Personnellement, je pense que c'est faux.

        Les "certains" dont tu parles, ne seraient pas, par hasards, des associations d'avocats ?

        Il ne faut pas être très intelligent pour s'apercevoir que cette manière de faire est archi-fausse. C'est le début de tous les abus. C'est favoriser les entreprises riches contre les PME ou les particuliers qui ne pourraient pas se défendre, faute de moyens.

        Le meilleur moyen, si le brevet logiciel devait être accepté (espérons que non !), c'est de virer tout le monde à l'OEB et y placer des gens dotés de cerveaux à la place de calculatrices. (Comprenez des ingénieurs à la place de financiers) pour juger du bien fondé du dépot de brevet.

        Bref, espérons que le 1er septembre les députés ne soient pas dupes et renvoient Mme McCarthy a sa place, à savoir la machine à café.
        • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

          Posté par . Évalué à 1.

          Ceux dont je parle ne sont évidemment pas des avocats, tout le monde sait ce qu'ils pensent. Non, j'ai entendu ça chez des Linusiens mais ce sont peut-être des avocats linusiens... :-)
          • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

            Posté par . Évalué à 1.

            Il y a deux choes: en théorie, le status de l'Office est de vérifier la validité des brevets puis des les entériner (moyennant finance)

            De l'autre un Office qui valide des brevets sur des méthodes marketing et des algorhythmes depuis des années, ceci à l'encontre des législations européenne existante et de son propre règlement.

            Donc oui je pense que seules les recours en justice contre les brevets sont réalistes , ceci concernant des brevets déposés par des Compagnies respectables s'entend.

            Si je dépose un brevet sur l'utilisation de machines électroniques reliées à un central informatique afin de récolter l'avis de participants à un vote sur un thème donné, je serais refusé : l'Office n'est pas fou juste pragmatique.

            Cet Office n'est même pas corrompu, il n'est redevable à personne de ses actions, aucune responsabilité sur les dommages du à un brevet indument accepté même en cas de mauvaise foi *patente*.
  • # Voyage en prevision

    Posté par . Évalué à 7.

    Quel sont encore les continents encore "libres" ?

    Parce que pour moi cette decouverte c'est quand meme un summum. Ca veut dire qu'une entreprise (c'est bien ce qu'est OEB) controle l'innovation en Europe sans aucun controle des citoyens. C'est dommage, j'y avais cru qu'on influerait nos deputes avec nos lettres. Mais si l'OEB n'est pas controle.

    Personnellement, ca me gene qu'on accepte l'idee de brevets sur des concepts. Notre societe n'evoluera plus.

    Merci Pythagore et Galilee, sans vous la terre serait encore plate et je n'oserais pas chercher les ameriques.
    • [^] # Re: Voyage en prevision

      Posté par . Évalué à 4.

      moi je cherche un jeu MMORPG histoire de me couper de ce monde de *****.

      Le pire c'est que cette loi va être votée sans que personne y fasse attentionn tout ça parce que l'OEB est pourri et la commission sous influence financière. Ce qui m'attriste le plus, c'est que les administrations qui font le pari du libre ne trouvent rien à y redire. J'espère qu'ils réaliseront que si la loi passe ça va leur couter cher de revenir à MS-Office et que de toutes façons, il n'y aura pas plus de choix.

      A ce rythme là, la ou on a déjà un OS en monopole (mis en place par la justice américaine), on aura 1 application <-> 1 logiciel, celui de là boîte ayant le plus de brevets et d'accords ... ça va être chouette tout ça.

      Hier je regardé la liste des brevets déposés par microsoft, en tant que programmeur, si la loi était appliquée, je ne pourrais même pas toucher mon clavier ou me casser la tête avec mon algo, ou ne serait-ce décider de ce que va faire mon programme ... très motivant.
      • [^] # Re: Voyage en prevision

        Posté par . Évalué à 4.

        A ce rythme là, la ou on a déjà un OS en monopole (mis en place par la justice américaine), on aura 1 application <-> 1 logiciel, celui de là boîte ayant le plus de brevets et d'accords ... ça va être chouette tout ça.

        Un peu de science fiction (en esperant que ce n'est pas notre futur)...

        Quand on aura 1 application <-> 1 logiciel, on aura une situation de monopole. Alors il faudra casser le monopole. Donc permettre aux gens de mettre en place une solution concurrente. Mais pour cela, il va falloir payer des droits a la societe qui a le monopole d'une application et du logiciel associe puisqu'elle detient les brevets concernes.
        En partant de rien, personne n'osera se lancer dans une telle entreprise, si menacante d'ailleurs. Le monopole que la justice aura decide de casser continuera alors d'etre pour des raisons economique.
        Solution (outre celle de revenir en arriere ou d'interdire les societes de profiter de certains de leurs brevets): subventionner la concurrence pour qu'elle puisse payer les droits. Et lorsque les subventions s'arretent, la concurrence s'ecroule. Sans oublier qu'il suffit au detenteur du brevet d'augmenter les prix pour que les subventions ne suffisent plus et que la concurrence s'ecroule ! Qui oserait tenter une telle aventure, dependante a la fois du bon vouloir de la concurrence et des subventions ?

        J'espere que ce n'est que de la science fiction...
      • [^] # Re: Voyage en prevision

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > moi je cherche un jeu MMORPG histoire de me couper de ce monde de *****.

        Oui mais non, ya surement deja un projet sur "jeu en reseau massivement multi joueurs", et je parle meme pas du coté rpg, donc bon :)
    • [^] # Re: Voyage en prevision

      Posté par . Évalué à 2.

      > et je n'oserais pas chercher les ameriques.
      Perso, parfois je me demande s'il n'aurait pas été mieux qu'on ne les découvre pas. Quand on voit la m.rd. qui vient de chez eux.....
      • [^] # Re: Voyage en prevision

        Posté par . Évalué à 2.

        heu... historiquement, la plupart des américains sont des européens émigrés..... je pense que la part de la population otochtone indienne dans cette histoire de brevet doit être proche de zéro.

        Par contre, on peut interpréter le fait que nous avons expédier à l'époque tous les dingues là-bas, et en plus, ils se sont reproduits entre eux, d'où des problèmes de co-sanguinités.... vivement la prochaine mutation de l'espèce, ils auront peut-être droit à une upgrade de cerveaux. ;-)
        • [^] # Re: Voyage en prevision

          Posté par . Évalué à 1.

          > vivement la prochaine mutation de l'espèce, ils auront peut-être droit à une upgrade de cerveaux. ;-)
          Il y a mutation quand ça peut apporter quelque chose à l'espèce. Or là, ils sont cons, et le pire, leurs idées (je devrais dire conneries) passent chez les autres. Donc pourquoi muteraient-ils ? J'ai peur au contraire qu'on subissent une mutation reverse abrutissante des espèces évoluées (ou alors leur anéantissement face à tant de stupidité).
          • [^] # Re: Voyage en prevision

            Posté par . Évalué à 2.

            Dame Nature reprendrait-elle le dessus. Nous avons déjà vu ça par le passé avec la disparition de plusieurs espèces (la plus connue, les dinosaures) pour faire place à de nouvelles.

            Est-ce qu'elle ferait la même chose avec les ricains ? Pourtant ils ont pas besoin de cela, ils sont assez cons pour aller se faire tuer en Irak et remplir tout seul le rôle régulateur de la Nature...
            • [^] # Re: Voyage en prevision

              Posté par . Évalué à 1.

              Je crois que si ca arrive, ca se passera comme avec les dinosaures. C'est a dire qu'on y passera tous. Un meteore géant ou un truc dans le genre.

              Vu le poids de la connerie supprimée par rapport aux innocents sacrifiés, je crois que mère nature n'hesitera pas longtemps.

              Mais attention, s'ont capables d'envoyer le gouvernement en orbite et dans ce cas, il n'y a qu'eux qui survivraient et repeupleraient le monde...
            • [^] # Re: Voyage en prevision

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est la loi de l'evolution (Darwin).
              Elle s'applique aux logiciels comme tout le monde peut le voir (et peut-etre que ca a meme ete prouve ?)
              Ca s'applique peut-etre aux civilisations ? La difficulte est de savoir si nous faisons partie ou non de cette civilisation des ricains comme tu les appelles. Si oui, y'a de quoi s'inquieter!

              Le bonjour chez vous,
              Yves
  • # correction + réaction

    Posté par . Évalué à 5.

    sptembre => septembre

    De toute façon si l'EUCD passe il ne faudra pas plus de quelques années pour que le marché de l'informatique atteigne un stade de développement quasi nulle: de peur de se ramasser un procès en publiant un code ou par manque de moyen pour se payer une licence...

    Bah, c'est des visions à court terme, comme la privatisation qui rapporte de milliards très rapidement et ensuite qui nécessite les fond publiques pour soutenir les perdants :-)

    C'était mes 5 francs suisses
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Et personne n'a breveté le concept de "mail" (tant qu'on y est, après tout) ?
  • # <b>Lobby...</b>

    Posté par . Évalué à 6.

    Que faire contre les lobby financiers ? On les pensait très actif aux USA, mais les évolutions réçentes de certaines affaires en Europe montrent qu'il sont partout... Au secouuurrr.... C'est un coup des chinois du FBI ;-)

    Plus sérieusement, contre chaque "affaire" se monte un petit lobby de défense du libre. Il serait peut être de créer un GROS groupe de pression du Libre, qui suit toutes les sombres machinations législatives européennes. C'est où qu'on signe ?
    • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est où que tu trouves le fond de plusieurs millions de $?
      • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

        Posté par . Évalué à 3.

        Certaines entreprises vivant du Linux (RedHat, Suse, ...) commençent à être rentables et peuvent s'investir dans de telles actions. Par exemple, RedHat a bien créé un fond de soutien pour les procès contre les développeurs de logiciels libre.
    • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      APRIL, AFUL, EUCD.info, FSF, FSF France, Eurolinux, FFII, ... Toutes ces associations (et bien d'autres) travaillent ensemble sur ces différents sujets.
      • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais le problème, c'est que chacune de ces composante est peu connue, et un coup c'est l'une qui s'exprime, un coup c'est l'autre :-( Il faut une regroupement réel, un seule voix.
        • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

          Posté par . Évalué à 2.

          Bien sur ça certaines sociétés commençent à être rentables mais on ne sera économiquement parlant jamais de taille face à des géants tels que M$, IBM ou Sun. C'est une conséquence logique.

          Le problème, c'est que les lobbies ne sont puissants que par le contenu de leur porte-feuille. Ainsi, les associations de consommateurs sont peut-être bien organisées mais elles n'ont pas autant de pouvoir que des industriels. Il n'y a qu'à regarder en France ou en Europe avec l'EUCD, tous les machins anti-piratages qui font qu'on ne peut pas lire un cd ou un dvd (et qu'on n'aura pas le droit d'étudier afin de pouvoir le lire à cause de l'EUCD) sur un ordi ainsi que les deux news précédentes: l'annulation de la réunion de l'OMPI et le DeCSS de nouveau confronté à des problèmes avec la justice américaine.
          • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            > les associations de consommateurs sont peut-être bien organisées mais elles n'ont pas autant de pouvoir que des industriels
            D'autant que certaines actions qui seraient particulièrement efficaces sont interdites, par exemple l'appel au boycott. Concrêtement une assoce de consomateurs ne peut pas lancer un appel au boycott, pourtant cette action, si elle était légale, ferait frémir les victimes potentielles. Il n'y a qu'à voir avec quelle énergie ceux qui tentent d'enfreindre ce type de lois sont poursuivis.

            Ca n'empêche pas les gros industriels de clamer que tel ou tel appel au boycott n'a pas fonctionné, que les retombées ont été mineures et que vraiment tout ceci est grotesque.

            N'empêche que je pense que si les assoces de consommateurs pouvaient placarder des 4X3 dans le métro expliquant qu'il ne faut pas acheter de CDs en expliquant clairement quelle part du prix du CD va à l'artiste, quelles sont les conditions imposées par les majors aux artistes débutants, que les nouveaux CDs n'en sont souvent pas (des CDs), et quels sont les chiffres des ventes de l'année précédente, à mon avis les majors seraient folles de rage et accessoirement bien au delà de la barrière économique qui caractérise la faillite.

            Maintenant tout ceci est interdit, va savoir pourquoi...

            Quand je vois la motivation dont fait preuve le monde industriel et financier pour convaincre le grand public (voyez l'importance des budgets com, pub et autres) je me dis que finalement il doit bien en avoir besoin pour vivre, de ce fameux grand public.

            La grande astuce consiste à empêcher les gens de s'associer (l'interdiction de l'appel au boycott fait partie de ce type de manoeuvre), et cette technique n'est pas nouvelle. Historiquement, les associations d'individus ont toujours été mal vues par les détenteurs du pouvoir, qui sont aujourd'hui les grosses multinationales, à n'en pas douter.
            • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

              Posté par . Évalué à 1.

              Citation :

              La grande astuce consiste à empêcher les gens de s'associer (l'interdiction de l'appel au boycott fait partie de ce type de manoeuvre), et cette technique n'est pas nouvelle. Historiquement, les associations d'individus ont toujours été mal vues par les détenteurs du pouvoir, qui sont aujourd'hui les grosses multinationales, à n'en pas douter.

              ---

              "Diviser pour mieux règner", tactique de guerre bien connue.
              Le problème est justement que le pouvoir migre inexorablement des mains du plus grand nombre (le peuple) vers une minorité à l'ambition démesurée.

              Le réel problème vient de là : comment une minorité, si riche soit elle, peut elle controller le plus grand nombre ? Parceque ce plus grand nombre dépend d'une autre minorité qui est plus facilement influencable que le groupe qu'il commande (qui a dit troupeau ?).

              Allez, un peu d'utopie, imaginons un monde (a defaut, un pays) ou le pouvoir ne soit pas si centralisé. Ceci n'est pas un appel a l'anarchie, un gouvernement est nécessaire, mais un gouvernement qui a des idées, le pouvoir de les appliquer si elles sont validées, mais pas de les valider directement ou en la passant par un groupe restreint.
              Imaginons une démocratie directe : grace aux nouvelles technologies je suis persuadé qu'on pourrait mettre en place un systeme de votre a domicile qui soit rapide et qui ne présente aucune des contraintes (déplacement, attente, formalités, ...) des votes actuels (sans parler des problèmes de comptage). Un tel systeme permettrait de voter en une fraction de seconde, et donc de ne pas se limiter a élire des représentant, mais intervenir directment dans la validation d'une proposition.
              Le gouvernement serait une "boite à idée", soumettant les idées (avec argumentaire) au peuple qui prendrait la décision finale. Cela permet deja d'avoir un échantillon suffisant de personnes qualifiées (sur les 626 députés, combien sont à même de comprendre la réelle portée de ce qui se prépare ?). Ensuite, si on est pas d'accord avec le résultat, on ne pourra plus dire "c'est la faute d'un gouvernement corrompu". Et les lobbies pourront toujours essayer d'acheter la moitié de la planète ;-)
              Enfin, avec un systeme de vote aussi simple, il est problable que l'interet des gens pour l'implication dans la gestion du pays s'améliore, et on risque beaucoup moins les x dizaines de pourcents d'absention.

              Oui, c'est utopique, oui, c'est un rêve, mais parfois ca fait du bien de rever, surtout en ce moment.

              Cette idée est libre de droit, si un gouvernement veut la mettre en place je demande seulement a être prévenu et pouvoir y émigrer ;-)
              • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

                Posté par . Évalué à 1.

                Ton utopie en est une pour quelques raisons simples
                - les gens s'en foutent et sont des flemmards. Regarde par exemple le taux d'abstention des elections, et en particulier le 2eme tour des dernieres presidentielles (je generalise un peu trop, y'a quand meme pas mal de gens qui se sont bouges)

                - y'a toujours des gens qui ont des interets a defendre aux depends des autres (si tout le monde s'entendait naturellement, ca se saurait). Et parmi ces gens qui ont des interets a defendre, y'en a toujours qui savent mieux les defendre que d'autres.

                Il en resulte que ceux qui savent defendre leurs interets ont d'autant plus de facilite a les defendre qu'ils sont proches du pouvoir, et comme les gens laissent faire, ce sont les plus puissants qui nous gouvernent sans nous ecouter.

                Voila, c'est clairement pas exhaustif comme raisons, et c'est surement pas aussi simple que cela. Mais ca aide a reflechir :)

                Le bonjour chez vous,
                Yves
                • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

                  Posté par . Évalué à 1.

                  ---
                  - les gens s'en foutent et sont des flemmards. Regarde par exemple le taux d'abstention des elections, et en particulier le 2eme tour des dernieres presidentielles (je generalise un peu trop, y'a quand meme pas mal de gens qui se sont bouges)
                  ---


                  Dans ce cas, un vote infiniment facile ne pourra qu'aider a faire baisser la taux d'abstention.

                  ---
                  - y'a toujours des gens qui ont des interets a defendre aux depends des autres (si tout le monde s'entendait naturellement, ca se saurait). Et parmi ces gens qui ont des interets a defendre, y'en a toujours qui savent mieux les defendre que d'autres.
                  ---


                  Evidement, mais ca se passe comme pour toute élection, on élit pas une personne mais un discours et des promesses :-)

                  Je reste tout de meme persuadé qu'il existe suffisament de gens non flemmards et/ou qui ne se laissent pas endormir par de belles paroles.

                  En tous cas si ca permet déjà d'éliminier la facteur pognon / corruption ainsi que le phénomène démago (dans le sens ou le gouvernement n'a pas de pouvoir direct), on gagne déjà au change. Après, l'éducation du peuple peut se faire.

                  En plus je pense que le peuple, sachant que le gouvernement est débarrassé de l'influence des "gros", donnera plus volontier son avis car il sait que cet avis aura plus de chances d'être pris en compte.

                  Au total, plus de facilité, plus de confiance, et avec un peu de chance un peuple plus versé dans son devoir citoyen.

                  ---
                  Il en resulte que ceux qui savent defendre leurs interets ont d'autant plus de facilite a les defendre qu'ils sont proches du pouvoir, et comme les gens laissent faire, ce sont les plus puissants qui nous gouvernent sans nous ecouter.
                  ---


                  Si le gouvernement n'a plus de pouvoir direct, cette affirmation ne tient plus, qui chercherait a corrompre un gouvernement qui a les mains liées ?

                  Evidement il faudrait laisser un service minimal, car on peut pas demander l'avis de tout le monde sur tous les sujets, sinon on passerait notre vie à voter. Mais s'il y a des centaines de sujets qui se discutent chaque semaine au parlement, il y en a un nombre assez réduit ayant un "gros" impact, après le plus dur est de fixer la frontière.

                  Prochain objectif : s'affranchir des modèles de pensée dispensés par les partis :-)
                  • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Dans ce cas, un vote infiniment facile ne pourra qu'aider a faire baisser la taux d'abstention

                    Oui. Encore faut-il le mettre en place. Combien de gens en France ont acces a un ordinateur connecte a internet et savent s'en servir ? Surement pas ma grand-mere en tout cas. Et pourtant, elle devrait pouvoir voter! Donc faut un systeme facile qui se passe d'internet. A part en utilisant une fonctionnalite (a creer) de ta tele ou en mettant en place un systeme de vote par telephone, je ne vois pas comment.

                    qui chercherait a corrompre un gouvernement qui a les mains liées ?

                    Ca depend de qui lie les mains du gouvernement. Si un groupe (de pression, d'individus, peu importe) est capable de delier les mains du gouvernement pour les relier a sa propre maniere. Le gouvernement a beau avoir les mains liees de partout, il reste neanmoins celui qui fait la loi et qui l'applique, et vers lequel les particuliers se tournent pour demander de l'aide ou pour raler.
                    Le gouvernement, ca reste quand meme l'intermediaire entre les gens et le pouvoir reel (qu'il soit au mains de ce gouvernement ou qu'il soit aux mains de gens qui se cachent derriere ce gouvernement).

                    Le bonjour chez vous,
                    Yves
                    • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

                      Posté par . Évalué à 1.

                      ---
                      Oui. Encore faut-il le mettre en place. Combien de gens en France ont acces a un ordinateur connecte a internet et savent s'en servir ? Surement pas ma grand-mere en tout cas. Et pourtant, elle devrait pouvoir voter! Donc faut un systeme facile qui se passe d'internet. A part en utilisant une fonctionnalite (a creer) de ta tele ou en mettant en place un systeme de vote par telephone, je ne vois pas comment.
                      ---


                      Je suis d'accord, d'ailleurs il serait souhaitable que ce soit totalement indépendant d'un ordinateur ou équippement télévisuel. De plus, le concept devrait être complètement ouvert pour montrer à tous les utilisateurs que ça ne fera rien de plus que ce que c'est sensé faire.
                      Au niveau transmission, le téléphone me parait le plus indiqué dans ce cas, équippant quasiment tous les foyers et le réseau est deja en place. Il faudrait une connectivité pour téléphone fixe mais aussi portable, la ca va etre plus dur car les formats de cables ne sont pas standarts.
                      Globalement, un systeme totalement autonome, branché sur une prise téléphonique (ou tel portable), avec un affichage pour savoir sur quoi on vote, trois boutons pour/contre/blanc et une identification unique interne.
                      La description complète du vote peut se faire par les média classiques (journaux, radio, tv, tracts dans la boite aux lettres).
                      Lors du vote, le système pose la classique question "êtes vous sûr ?" et les boutons servent alors de oui/non/annuler.
                      Après confirmation du vote ce systeme contacte un serveur, s'authentifie et transmet le vote. Evidement, au niveau transmission il faut un cryptage fort a systeme de clé publique/privée dont l'appareil en a une, et le serveur l'autre.

                      ---
                      Ca depend de qui lie les mains du gouvernement. Si un groupe (de pression, d'individus, peu importe) est capable de delier les mains du gouvernement pour les relier a sa propre maniere. Le gouvernement a beau avoir les mains liees de partout, il reste neanmoins celui qui fait la loi et qui l'applique, et vers lequel les particuliers se tournent pour demander de l'aide ou pour raler.
                      ---


                      Je vous invite a relire ce que j'ai dit, dans la mesure ou toute loi ayant un impact important passe par un vote direct des citoyens, le pire que puisse faire un groupe de pression sur le gouvernement, c'est mettre en vote une loi dans leur intérèt, et cette loi sera refusée par les citoyens s'ils la jugent nuisible.
                      Evidement on peut toujours penser à une loi qui passerait sans être votée, mais là, à part remplacer l'organisme de validation par un systeme entièrement automatique, infaillible et inpiratable (ce qui n'existe pas), on ne peut supprimer les faiblesse humaines du circuit.

                      Ce n'est pas un système parfait, mais en attendant une meilleure idée, ça me parait déjà être à des lieues des systèmes actuels au niveau respect du principe fondamental de la démocratie.
              • [^] # Re: <b>Lobby...</b>

                Posté par . Évalué à 1.

                Ceci existe , cela s'appelle la Suisse non ?
                Des référendums très fréquents qui ne sont pas des plébiscites = question oui/non avec peu de débat , voir de simple des tests de popularité.
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai encore un peu de mal avec l'idee que l'on puisse accepter de breveter une simple idee...
    Qu'il existe plein de personnes qui desirent fermer leur code, ne presente peu de danger, il suffit de faire son choix dans les logiciels que l'on utilise et le probleme est regle. Ca mon seulement un manque d'ouverture d'esprit de ces gens la, pensant que de partager leur savoir va le leur oter...

    Mais tous ces brevets logiciels sont une atteinte a la liberte de penser, et a la liberte de faire mieux que les autres. Amazon brevete l'idee de faire un achat en 1 click (ce que je n'ai jamais reussi a faire, desole Amazon) ce qui signifie que plus aucun autre site au monde, cela pour une duree de 17 ans, ne pourra nous permettre de faire des achats en ligne rapidement? Cela signifie que si quelqu'un depose un brevet pour une soit disante idee, mais qu'il ne la fait pas evoluer pour diverses raisons, alors rien n'evoluera jamais plus dans le domaine, aucune autre personne n'aurait le droit de faire la meme chose en mieux?

    On entend parler des gouvernements qui se battent contre des entreprises ayant un monopole dans un domaine, on fait quoi la peut etre?

    Bref, plus le temps passe, plus est est dur d'etre gouverne par quelqu'une d'autre, surtout par des c....

    Prions pour l'avenir....
    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 0.

      Tout à fait d'accord, la science-fiction décrite par tant d'auteurs (Philip K. Dick notamment) commence à faire froid dans le dos... Ca commence par ça et ça finit par quoi?? Par payer le droit de vivre?? Quand on voit ça, on a pas envie de voir des enfants grandir dans un monde pareil, enfin je dis ça... :(
    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 1.

      Amazon brevete l'idee de faire un achat en 1 click (ce que je n'ai jamais reussi a faire, desole Amazon)

      Il est ou, ce brevet, au fait ? Parce que si c'est l'achat, effectivement, c'est pas facile a mettre en oeuvre. Mais si c'est non pas l'achat, mais la selection du produit, qui se fait en un clic, alors la c'est tres facile a mettre en oeuvre.

      Si ca interesse quelqu'un, il y a un autre brevet a deposer: l'achat en deux clics dont l'un correspond a la confirmation de l'achat.

      Et puis aussi, amusons-nous: la validation du code du moyen de paiement bancaire en un clic. Et idem, la validation de ce code en deux clics dont l'un est la confirmation du moyen de paiement.

      Bon, ok, je me tais, j'arrete de donner de mauvaises idees...
      Yves (qu'aurait pu devenir riche en deposant tout ca)
    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 3.

      là ou Amazon a déconné, c'est qu'ils auraient du breveter les achats pour tout nombre de clicks. un brevet pour chaque nb de clicks (jusqu'à 50 après ca devient super dur d'acheter je pense), là ils auraient bien cassé le marché.. mais un seul click, c trop peu..

      si ca passe, je saurais ce qu'on entend par "le fossé avec la classe politique"
      • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il y a tout de même des règles à respecter pour le dépot d'un brevet. Entre autre, un brevet doit être novateur. Par exemple, on ne peut pas breveter la marche à pieds. Il doit aussi être suffisament précis. Par exemple, si l'on peut breveter une technologie particulière de moteur à eau, on ne peut déposer de brevet sur "le moteur à eau" puisque cela recouvre d'éventuelles technologies pas encore inventées.

        Je ne connais pas tout ça dans les détails, mais j'imagine qu'il puisse y avoir des erreurs : des brevets déposés qui n'auraient pas du l'être. D'autant plus qu'un dépot, ça se paye. L'office a donc beaucoup à y gagner à déposer des brevets (c'est peut-être pour ça que l'OEB accorde déjà des brevets assimilables "logiciels"). Dans le cas d'une erreur, il est probable qu'à la suite d'un procès, un brevet soit modifié (par exemple précisé, réduisant ainsi son champ d'applications) ou annulé.

        Quelqu'un en sait-il plus là dessus ?
        • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

          Posté par . Évalué à 2.

          > Dans le cas d'une erreur, il est probable qu'à la suite d'un procès, un brevet soit modifié (par exemple précisé, réduisant ainsi son champ d'applications) ou annulé.

          Et c'est toi qui vas y aller, au procès, pour l'annuler ? T'as les moyens ? En effet, le problème n'est pas que le brevet soit valide ou pas, il est qu'il a pu être déposé sous cette forme. Une fois qu'il l'a été, la société qui l'a obtenu peut menacer n'importe quelle autre société (dans le cas présent, alapage.com, par exemple) d'un procès. Soit il y a règlement à l'amiable, soit il y a procès. Dans les 2 cas, la société qui se fait attaquer doit débourser de l'argent qu'elle n'a pas forcément. C'est du terrorisme juridique, et c'est tout le problème
          Dans ce cas, l'OEB n'a pas fait son boulot correctement et s'est contentée de se faire payer.

          Cependant, bien qu'il ait été accordé, c'est relativement récent. On peut donc le remettre en cause jusqu'au 13 septembre 2003, mais je ne connais pas les modalités pour ce faire. Je tiens à remercier monsieur Pierre Breese (oui, oui, LE Pierre Breese de BREESE MAJEROWICZ Conseil en Propriete Industrielle) de l'avoir signalé. Il nous faudrait connaitre les modalités de recours, maintenant.
          • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            > T'as les moyens ?
            Oui, je suis extrèmement riche.

            > Et c'est toi qui vas y aller, au procès, pour l'annuler ?
            Oui, mais seulement si l'on me parle gentillement et calmement !
          • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

            Posté par . Évalué à 1.

            Dans les 2 cas, la société qui se fait attaquer doit débourser de l'argent qu'elle n'a pas forcément. C'est du terrorisme juridique, et c'est tout le problème

            Et il est deja arrive que des societes se fassent ainsi attaquer, qu'elles se defendent, et qu'elles gagnent...
            ... et qu'elles mettent la clef sous la porte parce qu'elles ont du mettre tout leur argent dans le proces et n'ont plus rien pour produire!

            Le bonjour chez vous,
            Yves
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ca devient une véritable masquarade, c'est scandaleux mais d'un coté, je comprends très bien la façon d'agir des ces grosses sociétés : si ce n'est pas eux qui le font, ça sera leurs concurrents.
    La boucle est bouclée, mais même pour eux, je me demande si c'est une réelle évolution.
    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 2.

      Effectivement ce ne sont pas les depots de brevet fait pas les societes qui sont choquant, nous vivons dans un monde ou la concurrence est rude et toutes les societes font ce qu'elles peuvent pour gagner des parts de marche, donc si possible gagner le monopole.

      Ce qui est honteux, c'est l'acceptation de ces brevets et leurs utilisations ulterieures... Vraiment voir cette commission dirigee "a l'americaine" c'est a dire seulement dirige par l'argent me decoit enormement.

      Nous n'avons plus qu'a attendre et esperer.
      • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce qui est honteux, c'est l'acceptation de ces brevets et leurs utilisations ulterieures...

        Bof, non, pas tant que ca: cela a deja ete fait pour ce qui est actuellement brevetable et ca a permis des choses...

        Ce qui est vraiment honteux, revoltant [mettre d'autres adjectifs dans le meme style ici], c'est que nous vivons en theorie dans une societe ou la democratie est reine, ou chacun a la parole et est ecoute, et donc ou le debat est roi.
        Or, qu'en est-il ? Nous avons la parole effectivement. Mais ceux qui decident ne nous ecoutent pas. Seuls ceux qui ont du pouvoir sont ecoutes, et il se trouve que ceux qui ont du pouvoir sont uniquement les lobbies des entreprises favorables aux brevets.
        Voila, c'est ca qui est nul, c'est cette apparence de democratie, alors qu'en realite, c'est une oligarchie!!!

        Voici ce que j'ai trouve sur http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Oligarchie(...) (URL trouvee avec une recherche sur le mot "oligarchie" pour verifier ma definition):

        Définition
        L'oligarchie est le gouvernement par quelques-uns, en général les plus riches.

        En ~451, l'année même où une délégation de sénateurs se rendit à Athènes, les douze tables, fondement du droit romain dont le nôtre s'inspire toujours, furent écrites. On peut dire qu'à partir de ce moment, l'État de droit exista à Rome, mais non la démocratie. La République romaine fut en réalité une implacable oligarchie.


        Le bonjour chez vous,
        Yves
        • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour compléter sur le sujet, c'est même une ploutocratie (allez voir la définition du TLFI http://atilf.inalf.fr/tlfv3.htm(...)), c'est à dire :

          J'appelle ploutocratie un état de société où la richesse est le nerf principal des choses (...), où la capacité et la moralité s'évaluent généralement (...) par la fortune, de telle sorte, par exemple, que le meilleur critérium pour prendre l'élite de la nation soit le cens [l'impôt].

          RENAN, Avenir sc., 1890, p.415.


          En clair, c'est la capacité d'un individu à financer des Lobbyiste (métier désormais considéré comme honorable au vu de certains reportages télé) qui fait son pouvoir d'influence sur le Droit...
        • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est tout a fait ca, dans les plus vieilles democraties (France, RU, EU) le pouvoir a tendance a etre accaparé par une clique. C'est assez flagrant dans le cas des EU avec Bush et sa dream team mais ca l'est aussi en France; cherchez le pourcentage de patrons d'entreprises cotées au CAC40 qui sont passés par l'ENA (autour de 80%) et chez ceux qui nous gouvernent.

          Emmanuel Todd dans son essai "Apres l'Empire - Essai sur la decomposition du systeme americain" parle egalement d'oligarchie et de ploutocratie. ca sort un peu du cadre des brevets logiciels mais je recommande la lecture de cet auteur qui est un excellent sociologue et qui fait un parallele entre l'empire grec et romain et l'actuel "systeme imperial" americain.

          Selon ce meme auteur (mais dans un autre ouvrage) le systeme americain des brevets serait un signe de declin intellectuel de l'empire; une nation reellement novatrice ne perdrait pas son temps a deposer des brevets si elle sait qu'elle ne peut pas etre rattrapée en terme d'innovations.

          Toujours selon Todd, le niveau culturel moyen americain est inférieur a l'europeen, l'europe est ainsi, sans en etre reellement consciente, en train de reprendre son leadership technologique, (le projet galileo de remplacement du GPS en est une illustration) c'est bien dommage qu'elle s'en tienne a singer le "modele" americain sur tout ce qu'il a de plus nefaste.
      • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

        Posté par . Évalué à 1.

        > Nous n'avons plus qu'a attendre et esperer.
        On a surtout intérêt à économiser notre pognon pour espérer un jour pouvoir continuer à développer, avec toutes les licences qu'il va falloir payer.

        <question con> le depôt d'un brevet sur la disposition des touches du clavier, ça passerait ? parce que là y'a du fric à se faire.... </question con>
        • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

          Posté par . Évalué à 1.

          pour espérer un jour pouvoir continuer à développer

          ... ou au contraire arreter et attendre que les editeurs de logiciels pleurent que les logiciels libres ne sont plus mis a jour et paient des gens pour les faire evoluer pour pouvoir continuer a les pomper!
          Parce que ne revons pas, les editeurs de logiciels et bien d'autres entreprises concernees de pres par l'informatique utilisent des logiciels libres.

          Par contre, si mon scenario se precise, la seule difference entre y'a 20 ans et maintenant, c'est que y'a 20 ans, y'avait pas de logiciels libres pour les pomper et que les entreprises se debrouillaient sans. Demain, si elles doivent se debrouiller sans parce que les logiciels libres sont obsoletes, ca fera mal !

          Le bonjour chez vous,
          Yves
    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 1.

      Oui, mais il faut se rappeler que ces sociétés ne sont pas des entités supra-géniale omnipotente... derrière il y a des hommes...

      L'Histoire se répète inlassablement même si l'habillage change, l'homme est l'homme et ça cassera tôt ou tard... maintenant à ceux qui veulent que ça change tôt de s'en donner les moyens !
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je propose de tous cotiser pour le dépot d'un brevet sur les mailing-lists, si personne ne l'a fait. Comme ça on pourrait attaquer tous les sites qui en proposent ! Ou un brevet sur l'utilisation de la couleur rouge sur les URLs...

    Non ? Bah pourquoi ?

    Tout ceci est lamentable...
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par . Évalué à 2.

    Et pourquoi pas un brevet sur le dépôt de brevet, ou sur le concept de gouvernement, ou sur le concept de casse-c.....

    ok -1
    Bye !
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je recherche un site sur tous les brevets débiles dans le style de ce que dépose Amazon... et je recherche un site sur les brevets les plus débiles qu'on pourrait voir apparaitre ( moi je vais mettre un brevet sur les fichiers de logs ^.^ )

    bon ok je ---->[]
  • # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    > C'est en faisant une enquête prouvant justement que la directive qui va
    > être votée le 1er septembre permet ce genre de brevetage que cela a
    > été dévoilé.

    J'ai sans doute du mal à comprendre cette phrase, mais si le brevet a été accordé, ça veut dire qu'il est possible d'obtenir ce genre de brevets sans la directive ?

    Ne serais t'il pas plus juste de dire que la protection inhérente au dépot de brevets a été accordé à Amazon sur ce point ?

    Ça me semble plus clair, mais bon comme c'est moins alarmiste...
    • [^] # Re: Amazon a déposé un brevet sur les bons d'achat virtuels

      Posté par . Évalué à 1.

      ---
      J'ai sans doute du mal à comprendre cette phrase, mais si le brevet a été accordé, ça veut dire qu'il est possible d'obtenir ce genre de brevets sans la directive ?
      ---


      Oui, il y a deja plusieurs dizaines de milliers (30 000 si ma mémoire est bonne) de brevets déposés par l'OEB sans autorisation, et tous ces brevets entreront en vigueur (ie leurs propriétaires pourront les faire valoir devant les tribunaux) si la loi est votée.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.