Android : un OS de téléphone mobile par Google

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
8
nov.
2007
Mobile
Google vient d'annoncer le lancement de sa plate-forme de développement pour les téléphones mobiles. Son nom est "Android" et elle est basée sur un noyau Linux avec en plus une machine virtuelle nécessitant très peu de ressources. Le Software Development Kit (SDK) Android sera disponible le 12 nouvembre sous licence Apache.

Les partenaires hardware au moment du lancement sont Motorola, HTC, Samsung et LG. Du coté des opérateurs, on retrouve T-Mobile et Sprint aux USA, T-Mobile/Deutsche Telekom en Europe et China Mobile en Chine. Google annonce que, du fait de l'ouverture complète du code, Android sera entièrement adaptable selon les goûts de chacun et qu'il n'existera pas de barrières artificielles (petite pique au iPhone d'Apple).

Il est intéressant de voir que Google ne s'est pas lancé, comme on le pressentait, dans la fabrication d'un GooglePhone mais a préféré faire ce que la firme sait faire le mieux : un logiciel.

Aller plus loin

  • # Openmoko

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le projet OpenMoko n'est-il pas plus intéressant ?
    http://www.openmoko.com/
    • [^] # Re: Openmoko

      Posté par . Évalué à 3.

      La question est surtout, l'appareil d'openMoko sera-t-il compatible GPhone?

      Et je ne vois pas pourquoi il ne le serait pas! Vive le libre pour ça!
      • [^] # Re: Openmoko

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et inversément, pourra-t-on installer OpenMoko sur des appareils préalablement fournis avec gPhone ?

        Pour ça aussi : Vive les logiciels libres et ceux qui les produisent !!!
        • [^] # Re: Openmoko

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Android serait théoriquement portable sur le Neo1973 (OpenMoko, c'est le projet, pas le téléphone). Il y a même de bonne chance pour que ce téléphone soit le premier à faire tourner Android. Mais bon, attendons le 12 novembre pour voir sur quelle technologie Android est basé. De plus, il risque d'y avoir que le sdk, pas de quoi faire tourner un mobile competement.

          Pour le contraire, par contre, c'est pas du tout gagné : Android est concu pour permettre aux fabricants et opérateurs de propriétariser la chose. Donc, bien qu'il y ait des chances pour que les applis soient installables sur tous les téléphones sous Android, il n'est absolument pas dit que l'OS de ces téléphones sera modifiable. Il y a même de bonnes chances pour que des modules proprio pour la partie GSM, graphique et wifi soient nécessaire sur ces téléphones.
          • [^] # Re: Openmoko

            Posté par (page perso) . Évalué à -2.

            Personnellement, je serais plus intéressé à installer OpenMoko sur un téléphone quelconque qu'installer gPhone sur le Neo1973.

            Je ne connais pas en détail les licences utilisées par google dans ce projet, mais OpenMoko me semble bien plus libre. Donc pour moi, installer gPhone sur Neo1973 reviendrait (en exagérant la moindre) à installer un windows, tandis que OpenMoko reviendrait à Linux.

            Oui oui, je sais, les deux sont basés sur Linux ...
            • [^] # Re: Openmoko

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je pense que tu te trompes :
              - Android est libre : Licence Apache 2, donc "plus libre" qu'OpenMoko qui est en GPL/LGPL (en tout cas, libre);
              - Le hardware sur lequel tournera les "gPhone" ne sera surement pas ouvert (utilisera des composant sans specs nécessitant des drivers proprios), alors que les téléphones de FIC ne nécessiteront aucun driver proprio.
              • [^] # Re: Openmoko

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Justement, ces drivers proprios impliqueront fort probablement qu'ils ne seront compatible qu'avec le sdk d'Android. C'est ça qui me chagrine.

                Et la licence Apache 2, oblige-t-elle aussi de redistribuer les sources ? (J'ai pas le courage de lire la licence...)
                • [^] # Re: Openmoko

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Justement, ces drivers proprios impliqueront fort probablement qu'ils ne seront compatible qu'avec le sdk d'Android. C'est ça qui me chagrine.

                  Là, je ne vois absolument pas ce que tu veux dire ... Je crois que tu mélanges un peu tout.

                  Android tournera sur des GSM "normaux" (càd avec hardware fermé), et contiendra certainement selon les GSM des parties proprio. Par contre, vu qu'il est libre, il sera certainement porté sur les portables du projet OpenMoko qui eux ont du hardware ouvert (sauf pour la puce GSM et GPS je pense).

                  La licence Apache 2, c'est dans le même style que la BSD : tu peux utiliser dans les logiciels propriétaires, tu ne dois pas redistribuer les sources.

                  Le SDK Android est libre, mais les différents constructeurs se baseront certainement dessus pour faire des OS propriétaires. Par contre, les différentes plateformes basées sur Android seront normalement compatible entre elles.
                  • [^] # Re: Openmoko

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    les portables du projet OpenMoko qui eux ont du hardware ouvert (sauf pour la puce GSM et GPS je pense).

                    La puce GSM possède une interface série documentée. Les specs étant présentes, les drivers sont vraiment libres (plus que les pilotes 3D intel). Par contre, l'intérieur de la puce GSM est proprio, à cause de besoins légaux de certification.

                    La puce GPS dans les modèles de développement actuels nécessite un driver proprio. Le prochain modèle, qui devrait sortir pour les développeurs dans les mois qui suivent, et qui sera vendu au grand public dans un second temps, possède une interface série documentée, donc est ouvert (au sens specs dispo).

                    Pour résumer, les portables de FIC/OpenMoko sont totalement documentées, à l'exception du driver GPS d'un modèle de développement.

                    Par contre, les différentes plateformes basées sur Android seront normalement compatible entre elles.

                    Modulo une recompilation (il existe différentes architectures et différentes ABI) et si l'appli ne dépend que d'Android, et non des composants proprios aditionnels.
            • [^] # Re: Openmoko

              Posté par . Évalué à 3.

              Je ne connais pas en détail les licences utilisées par google dans ce projet, mais OpenMoko me semble bien plus libre

              ...
      • [^] # Re: Openmoko

        Posté par . Évalué à 3.

        De plus, le projet a apparemment embauché "Rasterman" le développeur d'Enlightment.

        Que du bon donc ...

        Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas. C'est parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles. - Sénéque

        • [^] # Re: Openmoko

          Posté par . Évalué à 2.


          De plus, le projet a apparemment embauché "Rasterman" le développeur d'Enlightment.

          Que du bon donc ...

          On s’était dit rendez-vous dans dix ans...
    • [^] # Re: Openmoko

      Posté par . Évalué à 3.

      Bon, donc, on a d'un coté un projet soutenu par un poids lourd reconnu de l'industrie informatique (Google), auquel se sont déjà associés de nombreux opérateurs (pas français, les français préfèrent Microsoft - surtout - et Apple - un peu - ....) et fabriquants de téléphone (HTC, LG, Samsung, ...). Et de l'autre un projet soutenu par de gentils rêveurs et un petit fabricant (Fic).

      Les deux sont libres.

      Et vous vous demandez lequel des deux est le plus intéressant ?

      Eh beh.

      Plus sérieusement, il faut espérer que les opérateurs français sortent du dramatique état de léthargie dans lequel ils sont (pour rappel, d'autres PDAphones existent déjà sous Linux, notamment par Motorola), sinon, on est pas sortis de l'auberge. Et le chemin est long, ils distribuent majoritairement (sur smartphones et pdaphones, pas sur "simples" telephones évidemment), du Windows Mobile, qui est probablement le pire OS qui soit jamais sorti de chez Redmond (pas ouvert -evidemment-, et en plus technologiquement mauvais: instable - reboots réguliers-, pas secure -pas de mémoire protégée-, pas performant, ...). J'espère que, en dépit du noyage du catalogue sous ces horreurs, les gens continuent à acheter du Blackberry, du PalmOS et du Symbian, dans l'immédiat.

      Et acheter un téléphone pas supporté par son opérateur, bonjour la galère.

      Comme d'hab, priez pour que Free ait sa licence, là, ça bougera (et encore). Sinon...
      • [^] # Re: Openmoko

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je crois que tu mélanges un peu tout : bien qu'Android et OpenMoko soient tout deux libre, les téléphones vendu par FIC ont un hardware ouvert alors que les portables vendus avec Android (qui finalement est une plateforme Javalike et c'est tout) auront surement un hardware fermé, et possiblement (c'est en tout cas tout prévu pour) l'impossibilité de changer l'OS.

        Donc, bon, même si les portables de FIC s'attaquent à un marché de niche composé de geeks et de boites de services proposant des téléphones avec des fonctionnalité sur mesure, FIC est plus interessant du point de vu liberté (d'autant plus qu'il devrait être possible d'avoir Android sur les FIC).
      • [^] # Re: Openmoko

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et puis (en plus du commentaire au dessus), FIC n'est pas si petit que tu essayes de le dire.? C'est pas parce que tu connais que les noms apposés sur les coques et les pubs que FIC découvre le monde de l'électronique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.