Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
7
mar.
2003
Internet
Free adresse une mise en garde à certains de ses clients qui utilisent des réseaux P2P a des fins de copies illicites.
La lettre de Free fait suite à un courrier adressé au FAI par l'IDSA (Interactive Digital Software Association), une association américaine de lutte contre le piratage. Cette association a donc repéré l'internaute indélicat via son adresse IP avant de s'adresser à Free, elle a par ce procédé violée la législation française en collectant des informations personnelles (CNIL).

NdM: allez lire l'article de VNU qui décrit bien ce qui s'est passé. Free n'a fait que faire suivre la demande (à ce que j'ai compris) et n'a pas communiqué les informations personnelles de leur client à l'IDSA.

Aller plus loin

  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  . Évalué à 7.

    Voir aussi le message original de l'abonne.

    http://www.rv007web.com/phpBB2/viewtopic.php?t=6029(...)
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Pour se protéger des avocats merdeux, installez un backdoor sur votre machine.

      Ainsi, si on vous emmerde, vous pourrez dire « Ah non, c'est pas moi. Suite à votre plainte j'ai fait vérifier mon système par un expert, qui a trouvé un backdoor. Mon PC a été autant piraté que vos logiciels, croyez bien que j'en suis totalement navré.»

      De plus tant qu'ils n'ont pas fait perquisitionner le PC du présumé-pirate (la présomption d'innoncence c'est DLC), ils n'ont aucune *preuve* du recel de fichiers illégaux.
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à -5.

        Surtout que rien ne prouve que les fichiers soient illegaux !
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à -1.

        Sur eDonkey comme sur tout les systeme d'echange moderne les fichiers sont decrit via une valeur de Hash et non celom leur nom, si cette valeur est calculé via un algorythme connue genre MD4 MD5 SHA1 ce qui est presque toujours le cas, alors cette preuve est tout a fait ressevable via l'entremise d'un expert ( le tribunal etant rarement abiliter dans ce domaine ).

        Apres le probleme et celui pausé par les log de firewall quel confience doit on faire dans ces preuves et ce qui les collectes ?
        Rien de plus simple que de creer un faut log, je pence que la collecte des preuves devrait etre faite par un orguane de police en se basent sur les suspition d'une personne qui aurait fournit de telle log.
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  . Évalué à 10.

      ce qui est amusant, c'est l'air étonné de notre gars alors qu'il a une liste de fichier longue comme le bras en partage...
      Ensuite, quand on lit les commentaires, on voit clairement que pour beaucoup, haut-débit=P2P=j'échange ce que je veux.
      Ce qui me dérange (ainsi qu'il est dit dans un commentaire plus bas), c'est que ce genre de comportement irresponsable serve ensuite de justification à toutes les mesures liberticides que l'on voudrait nous imposer.
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à 1.

        En plus le probleme avec le P2P actuelle ces qu'on ne peut plus jouer aux con vue que les fichiers sont tous hashés et donc parfaitement identifable par les aillient droits.

        Non le_soldat_ryan_DVDRIP.AVI est un film de vacance malencontresement nomé comme le film ...
      • [^] # Mesures liberticides acceptées...

        Posté par  . Évalué à 3.

        Les mesures liberticides, j'en connais un paquet qui les ont acceptées, d'eux-même sans qu'on les force...

        Tous ceux qui ont installé Windows Media Player 9. Ils ont tous bien lu le CLUF?
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  . Évalué à 4.

    Tous sur freenet!! :-)
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  . Évalué à 0.

    Si le p2p est limité et que ça permet d'injustifier l'utilisation de Palladium, TCPA etc...
    Je suis pour.

    Je voir pas pourquoi je dois supporter des conneries comme DRM à cause du piratage.
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      à cause du piratage.

      Déjà ce terme "piratage" m'énerve parce que ça existe depuis la nuit des temps et que à mon avis ça rapporte plus que ça ne fait perdre de l'argent. Bien sûr ça rapporte moins au Céline Dion et autre superstar millionaire mais ça rapporte aux autres groupes qu'on découvre. Et puis il y a pas que des trucs illégaux sur du p2p

      Et puis secundo, le piratage est une excuse foireuse pour la mise en place de Palladium, TCPA,... tout comme le 11 Septembre est une excuse bidon pour attaquer l'Irak.

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

        > Le "piratage" rapporte plus que ça ne fait perdre de l'argent???
        Elle est pas mal celle là. Ca fait justement baisser les ventes des grosses pointures (sans aucun jugement sur la qualité!!) et ce sont justement ces grosses ventes qui permettent de financer les p'tits groupes.

        -1 parce que tu mélanges tout et que tu fais des amalgames
        • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

          Posté par  . Évalué à 0.

          Qui permettent de financer ? Tu as une idée des profits générés par ces entreprises ? Je crois qu'il est possible d'obtenir légalement de tels renseignements.

          Fais-toi plaisir, tu verras qu'ils ont pas besoin de plus pour « aider » les « petits groupes ».
        • [^] # Ah bon ???

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          "ce sont justement ces grosses ventes qui permettent de financer les p'tits groupes"

          Et comment ?

          Par contre les petits groupes eux payent les stars grace à la SACEM. Quand un concert payant est organisé 12,5% de la recette est reversé à la SACEM. Quand un concert gratuit est organisé c'est 9,5% du budget qui est reversé à la SACEM. Quand un petit groupe grave quelques CD c'est 2,15 F de taxe. Pour mettre sa musique en ligne c'est pareil, une taxe doit être reversé à la SACEM pour diffusion musicale, en fonction de l'audience.

          A qui vont toutes ces taxes ? A ceux qui sont enregistré à la SACEM, c'est à dire aux grosses ventes et aux maisons de disques.

          Il n'a jamais été prouvé, à ma connaissance, que le P2P ai fait baisser les ventes, tou comme la K7 enregistrable ou le cd-r. Par contre je comprends bien qu'il puisse ne pas aller dans le sens des maisons de disques qui ont intérêt à ce que les gens écoutent ce qu'ils vendent et nous des petits groupes indépendants ou des morceaux non mis en vente.

          Que le P2P fasse perdre de l'argent aux "gros artistes" ou aux maisons de disques peut être mais la vraie question est : quel est le gain ou la perte culturel ?
          Je crains que la réponse ne fasse pas plaisir aux maisons de disques.
          • [^] # Re: Ah bon ???

            Posté par  . Évalué à 1.

            Tiens, d'ailleurs, au Midem de Cannes, fin janvier, là où plein de producteurs.éditeurs de musique se réunissent pour causer, il a été dit que le marché de la vente de musique avait progressé en France en 2002 (alors qu'il a baissé assez fortement aux États-Unis et en Allemagne par exemple).
            Donc c'est même eux qui disent que ça va mieux (au moins en France), et ensuite, ils voudraient nous convaincre que le p2p les tue ? À d'autres ...

            'fin, bon, à la base, je m'en tape un peu, vu que je n'ai jamais utilisé de machin p2p. Disons que l'ancienne méthode est encore efficace :)
          • [^] # Re: Ah bon ???

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Le pire est que si tu ne déclares pas les morceaux à la SACEM, ces derniers passent en PAI(Propriétaire Actuellement Inconnu) et que les bénéfices faient sur les droits des morceaux(on croit halluciner) sont directement reversés aux artistes les plus vendeurs en france. D'ailleurs si quelqu'un peut m'expliquer plus en détail comment fonctionne le PAI j'ai l'impression de ne pas tout saisir.

            Ensuite, il y'a tjs le marché underground qui arrive à passé entre les mailles du filet de la sacem. Il existe quand meme des groupe ou on ne trouve ni le logo PAI ni le logo SACEM sur leur disque. J'ai meme un vynile ou l'on peut voir un Fuck Sacem sur la pochette. Mais bon, pour ce genre de groupes qui vendent au maximum 10000 copies de leur disque et dont la SACEM ne sera jamais au courant qu'un autre groupe à repris un de leurs morceaux, ils laissent courir.

            De toutes facons, beaucoup de petits concerts(gratuits) ne reversent pas les thunes à la SACEM et ca se comprend vu que la vente de boissons arrive à peine à rentabiliser la location de la salle.
            • [^] # Re: Ah bon ???

              Posté par  . Évalué à 10.

              En trois concerts avec mon (ancien :°( ) groupe, on n'a jamais eu affaire avec la SACEM, même pour protéger nos morceaux, manoeuvre horriblement chère et contraignante: il faut envoyer tous les morceaux à protéger en 2 exemplaires, normal, mais aussi transmettre toutes les partitions de tous les instruments ainsi que les paroles. Pour les guitares, ils ne se contentent pas des tablatures, il faut les partitions, et il les faut même pour la batterie! Et pour couronner le tout, c'est 400FRF le morceaux soit 60euros, ce qui veut dire 2000 pour une démo de 5 titres quelque soit la longueur. Il existe néanmoins un autre organisme (dont je me rapelle plus le nom) qui nous aurait coûté 350FRF pour la démo complète (Sachant qu'avec 200FRF on se paie un bon jeu de cordes de basse, ou des Jacks, ou des baguettes...), beaucoup plus abordable pour un petit groupe local. Notre prof nous a donné une autre solution moins fiable mais très économique : s'envoyer un recommandé AR à soi-même contenant une copie de la démo, le cachet de la Poste faisant foi. On l'a fait, mais heureusement, on a jamais eu à l'ouvrir pour faire valoir nos droits (il faut évidemment le laisser clôt, sinon il perd toute sa valeur ...). De toutes facons, beaucoup de petits concerts(gratuits) ne reversent pas les thunes à la SACEM et ca se comprend vu que la vente de boissons arrive à peine à rentabiliser la location de la salle. En vendant nos boissons et en faisant payer les places 40FRF, on n'est obligé d'en mettre de sa poche pour payer une petite salle (200pers environs). Donc merci que la SACEM ne puisse pas tout voir, parce qu'elle taxe non seulement les consommateurs, mais elle saigne complètement les artistes qui veulent être réglos, qui doivent déjà investir beaucoup dans le matériel et les locations de salle. Ne parlons même pas de studio, là il faut être pistonné pour pouvoir y rentré (ou alors profiter de petits studios mis à dispo par certains centres culturels). Avec tout ça, la SACEM n'est rien d'autre qu'une épine dans le pied pour un groupe débutant
            • [^] # Re: Ah bon ???

              Posté par  . Évalué à 4.

              Le pire est que si tu ne déclares pas les morceaux à la SACEM, ces derniers passent en PAI(Propriétaire Actuellement Inconnu)

              Tiens, je croyais que la SACEM ne pouvait pas percevoir de droits sur des oeuvres qu'elle ne gère pas ? Quid si l'auteur, avéré, se manifeste à la SACEM en leur disant "hé, les mecs, je ne suis pas inscrit chez vous, vous avez fait payer tel concert, c'est du racket, rendez-leur les sous" ?

              Albert.
          • [^] # Re: Ah bon ???

            Posté par  . Évalué à 2.

            moi je dirais que je ne suis pas du tout d'accord avec les gens qui prone le P2P et la piraterie en pensant que l'on peux tout telecharger gratuitement et impunement. Je faisait cela avant mais a force d'en faire trop (ventes..., PSX,...) sony et krosoft sont descendu chez moi avec la BSA et croyez moi ce ne sont pas des tendres ceux la. Resultat proces,... Juste en passanr krosoft n'es vraiement pas tres aggrssif avec les petit pirates puisu'il n'ont meme pas daigner porter plainte alors que des cd a eux ont ete saisi tandis que SOny ne c'est pas gene et meme de revendiquer des dedomagement sur des CD qui ne sont pas les leurs. Il m'ont meme demande des droits sur mon cd de photo?????

            Conclusion de tout cela le piratage fait gagner pas mal d'oseilles aux grandes boites et puis surtout en ces temps de bourses cela permet de justifer les resultat catastrophique (selon eux) de leur boite face aux investisseur. Comme si ils pensaient que leurs revenu allais croitre indefinement alors qu'il y a la geurre de plus en plus de chomege, d'autre loisirs...

            Aussi on remarque que toutes les poules aux oeus d'or expmose un jour ou l'autre. La musique et le cinema n'en est pas loin et c'est vraiement ce que je souhiate pour que messier et companie retombe sur terre. Ca a commence par la bulle internet/informatique puis cela continue maintenant avec le football et pourrait s'etendre au sport en, general (regarder le nombre de club en faillite dans le monde)
            • [^] # Re: Ah bon ???

              Posté par  . Évalué à 1.

              MS a et a tjs eu intérêt à voir ses softs piratés par le grand public, car c'est la garantie de la perpétuation de l'argument de l'interopérabilité pour justifier l'usage de ses softs.
              Si tout le monde devait sortir 100 € par licence OEM, les gens chercheraient des alternatives et l'argument "moi mon XP me coute 0€ comme ta debian" tomberait.
              Sony n'a aucun intérêt a voir ses jeux piratés car c'est sur eux qu'il se fait du blé et non sur la console.
              C'est aussi simple que ça.
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à 9.

        Pour pas cher, y a les bibliothèque, les discothèque et les videothèque.

        > Et puis secundo, le piratage est une excuse foireuse pour la mise en place de Palladium, TCPA,...

        D'accord. Sauf que si DRM/palladium marche, pour copier, il faut faire un passage par l'analogique ou alors utiliser des méthodes compliquées.
        La présentation de DRM, justifie sont utilisation principalement à cause du piratage ou pour faire payer l'accès à des contenus.
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à 4.

        Je suis d'accord sur le fait que ça arrange aussi pas mal de sociétés de software (celles qui commercialisent des produits chers principalement). En effet les gars qui descendent des copies illégales de photoshop, par exemple, apprennent à s'en servir et sont les même qui iront suggérer l'achat de ce produit à leur boîte quand celle-ci en éprouvera le besoin.
      • [^] # La sécurité ... le piratage, P2p, copies ... et Robbie Williams ;o)

        Posté par  . Évalué à 6.

        Je suis d'accord sur le second point même si de nombreuses personnes vont prétendre le contraire c'est qu'elles appliquent la politique de l'autruche. Le piratage et la sécurité sont deux domaines qui n'ont pas forcément beaucoup d'élements en communs. Le piratage et la copie en ont plus.

        C'est la que je voudrais aborder une petite histoire qui m'est arrivée lundi dernier ... ma copine voulait le dernier CD de Robbie Williams ... je sais très bien qu'il est disponible facilement sur un P2P mais elle tient à avoir le CD avec la pochette etc etc ... je vais l'acheter, je lui offre et toute contente décide de l'essayer dans le lecteur CD de la voiture ... pas de chance, ça ne démarre pas !

        Je me dis que le problème vient peut-être du lecteur ... on rentre, on met le CD sur une chaîne et .... patatras ça ne fonctionne pas non plus. C'est seulement sur un autre lecteur qu'on a enfin réussi à lire le CD.

        Je regarde la pochette, et effectivement en tout petit se trouve en blanc sur fond jaune clair qu'il y a une protection sur ce CD etc etc ...

        Que les protections empêchent la copie, certes ... mais de là à refuser de fonctionner sur des lecteurs "normaux" je trouve que c'est pousser le bouchon trop loin ...

        et en guise de conclusion ... il y a quelques semaines si je me souviens bien, Robbie Williams encourageait les gens à pirater ...
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Le comportement de Free n'a rien d'étonnant ni de réellement choquant dans cette histoire.
    Si par exemple, ils reçoivent une demande (par forcément légale) de fermeture de site venant d'un cabinet d'avocats (c'est arrivé pour le site d'un ami), ils se bornent à retransmettre cette info.
    C'est pour eux le moyen de se protéger sans pour autant srtir eux-mêmes de la légalité.
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  . Évalué à -2.

      Oui mais free en a fait un peu plus. Voici la reponse de free a la question de l'usager.


      > Ces fichiers ont été déjà supprimés et n ont été utilisé qu'à des fins
      > de tests en vue de leurs achats...

      Votre réponse a été transmise au plaignant pour
      qu'il y donne les suites qu'il jugera bon d'y
      donner.


      Bref, Free est en avance sur la LEN. Ils auraient probablement du s'assoir sur le mail de l'association anti-copie, et attendre.
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à 10.

        Pourquoi Free aurait-il à s'assoir sur le mail de l'association ? Pourquoi Free devrait prendre le risque d'être emmerdé à la place du gars qui met illégalement des logiciels à disposition de tous ?

        Dans cette affaire, Free me semble plutôt correct et ne fait que retransmettre les différents email sans donner à l'association les coordonnées du gars.

        Il ne faudrait pas oublier que dans cette affaire, le coupable c'est le mec qui met à disposition illégalement des logiciels. Il a pris le risque, à lui d'assumer derrière et pas à Free.
        • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

          Posté par  . Évalué à -10.

          Il ne faudrait pas oublier que dans cette affaire, le coupable c'est le mec qui met à disposition illégalement des logiciels. Il a pris le risque, à lui d'assumer derrière et pas à Free.

          Justement coupable de quoi ?

          Des pirates regardent ce que tu partages sur TON disque dur sur TON pc. Que tu partages ces fichiers via edonkey et que tu sais qu'ils sont visibles par n'importe qui ne change rien.

          Ces pirates se plaignent au service abuse de ton FAI (service qui est censé traiter les problèmes de SPAM d'ailleurs, pas les problèmes juridiques).

          Aucune loi n'autorise ton FAI à se meler de ce que tu as sur ton disque y compris si ce sont des choses illégales. Cela fait partie de la sphère privée et en dehors de cas précis (pédophilie, ...) tu es chez toi et c'est tout.

          Je pense que FREE est hors la loi tout comme les pirates américains.
          Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de loi que l'on est en faute.

          Qu'est ce qui prouve que le mec n'a pas les licenses de ce qu'il a sur son disque d'ailleurs ? Quelle jurisprudence l'oblige à optempérer ?
          • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

            Justement coupable de quoi ?
            diffusion de solf dont la license ne le permet pas (si on ne respecte pas leur license pourquoi respecteront ils la notre)

            Des pirates regardent ce que tu partages sur TON disque dur sur TON pc. Que tu partages ces fichiers via edonkey et que tu sais qu'ils sont visibles par n'importe qui ne change rien.
            ce ne sontpas des pirates mais des "petit utilisateur de p2p qui ont été choqué de trouvé leurs soft en libre disposition" ... c'est mieux ?

            Ces pirates se plaignent au service abuse de ton FAI (service qui est censé traiter les problèmes de SPAM d'ailleurs, pas les problèmes juridiques).
            perdu abuse ce n'est pas que le SPAM ... si un freenaute te ping à longeur de journé c'est à abuse que tu peux te plaindre ...

            Aucune loi n'autorise ton FAI à se meler de ce que tu as sur ton disque y compris si ce sont des choses illégales. Cela fait partie de la sphère privée et en dehors de cas précis (pédophilie, ...) tu es chez toi et c'est tout.
            exacte c'est pourquoi FREE n'a rien fait de cela ... il a juste servit d'intermédiaire pour pas enfoncer le mec (et conservé son anonyma face au maichant amerloc)

            Je pense que FREE est hors la loi tout comme les pirates américains.
            Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de loi que l'on est en faute.

            il y a une loi ... elle dit qu'il faut respecter les licences

            Qu'est ce qui prouve que le mec n'a pas les licenses de ce qu'il a sur son disque d'ailleurs ?
            bin il devrait la lire ... il est ecrit "pas le droit de diffuser"

            Quelle jurisprudence l'oblige à optempérer ?
            aucune ... FREE l'a juste prévenue qu'il était repérer ...

            il faut lire avant de s'énervé ...
            • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

              Posté par  . Évalué à 3.

              Tout à fait en accord avec Franck Dassonville et juste pour remettre une couche sur la phrase "Qu'est ce qui prouve que le mec n'a pas les licenses de ce qu'il a sur son disque d'ailleurs ?" :

              L'achat d'un logiciel sous license propriétaire te permet de l'installer et de l'utiliser mais ne te permet pas de le diffuser/mettre à disposition à d'autres personnes.
              • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                Posté par  . Évalué à -2.

                Mais pourquoi Free joue t-il a la police. Chacun son boulot !

                L'association peut essayer de deposer une plainte qui sera eventuellement traitee.
                • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  Mais ce n'est pas Free qui joue à la police, c'est l'association américaine qui a détecté que le gars qui partageait illégalement des fichiers sous license était hébergé chez Free.

                  Free n'a fait que recevoir un courrier de l'association et a retransmit ce courrier au petit gars. Ca n'a rien de policier !
            • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

              Posté par  . Évalué à 3.

              100% ok avec toi,
              mais je releve juste cette phrase qui me gene :

              "si on ne respecte pas leur license pourquoi respecteront ils la notre"

              La police elle même na pas le droit d'enfreindre la loi pour confondre un presumé coupable.
          • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

            Posté par  . Évalué à 1.

            Faut que je porte plainte, moi aussi. Y'a des mechants pirates qui sont venus voir les photos de mon chien sur MON disque dur !

            Qu'elles soient sur le serveur Apache qui sert de page perso, ca ne change rien c'est mon dur et mes donnees, merde quoi !
  • # on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

    Posté par  . Évalué à 10.

    Personnellement avec deux amis avec qui nous faisons de la musique, on s'echange nos ficier en scp (oui c crade) mais c'est crypter et mes amis non linuxien grace a winscp n'ont aucun probleme.

    Je pense que le retour des bons vieux ftp persos avec echange de coordonnees va repartir de plus belle, et puis il y a aussi les echange de peer 2 peer dans la real life, "tu viens chez moi avec tes cd" ;-)

    Ils avaient un moyen de controler les echanges, la ils vont tout perdre.

    M'enfin tant mieux ca va desengorger les reseaux, car entre nous
    une partie non negligeable des abonnees adsl cable ne font pratiquement que du p2p.
    • [^] # Re: on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

      Posté par  . Évalué à 9.

      <i>> une partie non negligeable des abonnees adsl cable ne font pratiquement que du p2p.
      Je pense aussi, mais bon, 'faudrait pas faire un procès d'intention non plus. Cela dit, à ce sujet, il y a une certaine hypocrisie des fournisseurs d'accès. Je donnerais comme exemple AOL (voir leur pub à la télé actuellement) ou Wanadoo (pub par affiches d'il y a quelques mois), qui vantent le téléchargement de musique et de vidéo ([small]*dans le respect des droits d'auteurs ... [/small]) : je ne veux pas être méchant, mais je ne suis pas convaincu de l'intérêt du haut-débit si c'est juste pour télécharger 1 ou 2 vidéos légale par mois; il y a inadéquation entre l'offre et l'utilisation qui devrait en être faite, non ?
      • [^] # Re: on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

        Posté par  . Évalué à 6.

        C'est hallucinant de connerie ce que tu dis là. L'utilisation du haut débit ne se résume pas à la récupération illégale de fichiers vidéos et/ou musicaux. Elle est ou l'inadéquation ?

        Avec du haut débit, je mets à jour ma bécane avec dselect quand je veux. Quand une image se charge, elle mets pas 30 secondes à s'afficher. Voilà à quoi il sert le haut débit. Il n'existe pas QUE pour le P2P.

        A quoi ça sert une bagnole si on peut pas rouler à 200 en ville en écrasant les piétons ?
        • [^] # Exact

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Le web sert également à surveiller les cours de bourse, à enregistrer ses nouveaux softs en ligne, etc. A faire du business quoi !

          -1 parce que ça apporte vraiment rien.
        • [^] # Re: on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          bah si c pour payer X fois plus chere pour 30 secondes... bah ca sert a rien.. mon modem 56k je le trouve tres bien pour surffer.. c sur des que tu veux prendre un fichier un temps soit peu gros t'es limite.. m'enfin pour le surf et les mails pas besoin de xdsl
          • [^] # Re: on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

            Posté par  . Évalué à 2.

            Pour pouvoir telecharger regulierement les dernieres versions des LL, comme il disait avec dselect par exemple, faut du haut debit.

            Avec un modem t'es oblige t'attendre qu'un magazine veuille bien presser un CD avec la derniere distrib/version de KDE pour avoir un systeme a jour !
          • [^] # Re: on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

            Posté par  . Évalué à 6.

            Le haut débit c'est pour payer moins cher ! Va faire trois heures de net par jour au modem, avec un dl d'iso par mois, et tu vas rembourser les déficit FT vite fait !
        • [^] # Re: on va retourner aux bonne vieilles methodes alors !!!

          Posté par  . Évalué à 3.

          Tout à fait d'accord. Et puis l'un des paramètres important quand on choisit le haut-débit, c'est qu'on est plus limité dans le temps de connexion. En ce qui me concerne, j'ai l'ADSL depuis Octobre, je me fais mes apt-get, je prends le temps de surfer tranquille sur des sites, voire j'organise mes vacances, choses que je ne faisais pas en RTC. Et le p2p, et ben je m'en tape joyeusement. Mais pour reprendre un argument plus haut concernant les pubs AOL, c'est vrai que c'est quand meme pousse-au-crime ce genre de pub, les FAI devraient peut etre revoir un peu leur communication
        • [^] # ===> EXPLICATION DE TEXTE <===

          Posté par  . Évalué à 3.

          [MODE EXPLICATION DE TEXTE]

          Mais où as-tu été cherché que j'avais dit que le haut-débit ne servait à rien d'autre que le p2p ? J'ai également l'ADSL, et il n'y a jamais eu chez moi le moindre client d'échange p2p, ça me sert essentiellement à pouvoir être connecté en permanence et à télécharger des isos, des logiciels (à partir de warez.freshmeat.net en général) et ce genre de choses.
          Ce que je dis, c'est que les publicités mentionnées ne parlent QUE de télécharger de la musique ou des vidéos, même pas de logiciels. C'est le principal argument publicitaire qu'ils ont, et c'est particulièrement tendancieux comme façon de présenter les choses.
          Attends, que je me rappelle les pubs Wanadoo ... C'était un truc du genre «Téléchargez 54 films par mois». Ben, tu m'excuseras, mais je ne suis pas sûr là maintenant de trouver même simplement 4 films à télécharger en ayant le droit de les télécharger. Alors, les 50 autres, n'en parlont même pas.

          Je critique la méthode de communication sur le produit ADSL (en gros, ADSL=piratage, ça aide à faire passer certaines lois), pas le produit en lui-même. C'est un peu pareil que la taxe Tasca : la majorité (qu'ils disent) des CD vierges servent à faire des copies illicites de CD-Audio; donc on taxe tous les CD vierges. Avec ce genre de pub, c'est clair qu'on avance à grand pas vers une taxe sur la connexion Internet.
  • # The Game is Over !

    Posté par  . Évalué à 10.

    Salut vous,

    Ben oui quoi, au lieu d'envoyer ses 200 000 GI's (Gentlemen Invaders) dans des zones à chaleurs intenses, il ferait mieux de les envoyer chez les voisins des petits pirates de 12 ans, qui ne font rien que d'emm.. les gentils business-men américains de s'enrichir en rond. Il y a un manque à gagner de quelques milliards de dollars US. Faut pas déconner avec ça !

    Bush s'est trompé de cible, l'axe du Mal passe par les chaumières des petits écoliers en mal d'argent, mais grand amateur de jeux de baston online. Oui, oui, ces gamins ont des armes de destructions massives, cachées dans leurs peluches ou voitures en bois. Faut aussi bien chercher sous les lits, ils cachent des cd-rom pirates !

    Non, mais ça va pas non, on va se laisser enquiquiner par de sales morveux, atomisons leur la tronche ! "THE GAME IS OVER !"
    • [^] # Re: The Game is Over !

      Posté par  . Évalué à 1.

      atomisons leur la tronche ! "THE GAME IS OVER !"
      Oui pis en plus c'est un jeu piraté...
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    > Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Le titre n'est'il pas exagéré ?
    Free ici a au contraire d'AOL fait quelque chose de très bien des deux cotés. Il n'a jamais atteint à la vie privé, n'a pas ignoré les appels des ayant droit, n'a pas tapé sur le jeune avec son p2p ...

    Vu l'histoire la seule chose que je reproche à Free c'est d'avoir forwardé la réponse alors qu'il n'était pas clair que ca serait fait (il est possible que la personne ne s'attendait pas à etre forwardé). Mais là c'est presque du détail.

    C'est à mon avis au contraire un exemple à suivre, ca permet de dédouaner les FAI sans faire plus pression sur les utilisateur et sans compromettre la sacro sainte vie privée.

    Free ne juge pas de la légalité des échanges
    Free ne révele pas les informations de ses abonnés
    Free ne ferme pas les possibilités d'utilisation de ses lignes

    C'est quoi que vous leur reprocher exactement ?



    Par contre je pleure presque quand je lis http://www.rv007web.com/phpBB2/viewtopic.php?t=6029(...) (outre l'orthographe phonétique que je supporte de moins en moins):
    Visiblement pour eux l'adsl ne sert que à télécharger des choses illégales.
    Pire, il croit se dédouaner en disant que ce n'était que pour des tests.

    C'est tout juste si ils ne trouvent pas anormal qu'on les embêtent du fait qu'ils font des choses illégales.
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  . Évalué à -5.

      ca permet de dédouaner les FAI
      c'est justement ce que je leur reproche, se dédouaner en refilant le bébé à leurs utilisateurs ...
      sans faire plus pression sur les utilisateur et sans compromettre la sacro sainte vie privée.

      Nous vous rappelons que l'utilisation de nos services est soumise à conditions. Le non-respect de ces dernières peuvent entraîner le blocage de tous vos accès internet. Nous vous demandons donc de retirer les fichiers dont vous ne possédez pas les droits d'exploitation et prendre les mesures nécessaires afin de mettre un terme à ces activités.

      hum ...
      Free ne juge pas de la légalité des échanges
      re-hum ...

      Free ne ferme pas les possibilités d'utilisation de ses lignes
      en effet il ne fait que menacer de le faire :)

      C'est quoi que vous leur reprocher exactement ?
      -De se meler de ce qui ne les regarde pas,
      -De faire pression sur ses clients sans raison,
      -De "taper" sur les méchants utilisateurs P2P et pas sur les gentils futurs clients qui pourront "télécharger plus vite leur musique et leur vidéos"
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        -De se meler de ce qui ne les regarde pas,
        ça les regarde puisque qu'en cas de problème c'est sur eux que viendras s'enervé le juge ....

        -De faire pression sur ses clients sans raison,
        si tu avait tu saurait qu'ils ne font pas pression il transmette la plainte sans rompre l'anonymats de la personne comme le demande pouratant la plainte

        -De "taper" sur les méchants utilisateurs P2P et pas sur les gentils futurs clients qui pourront "télécharger plus vite leur musique et leur vidéos"
        ils ne tapent sur personne
        ils ont justent prévenues qu'une personne s'ait plainte
        de plus tu peux par la loi "télécharger plus vite ta musique et ta vidéos" si le propriétaire des droits te le permets (cf la news sur l jazzman avec ses morceau dispo en download ....)
        • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

          Posté par  . Évalué à 1.

          ça les regarde puisque qu'en cas de problème c'est sur eux que viendras s'enervé le juge ....

          Et en vertu de quel loi ? Le FAI est alors fournisseur d'acces et pas hebergeur, et le juge va attaquer FT et ATT pour de copies illegales de logiciels ?
          • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            il y a des précédants ... malheureusement ... et la LEN va pas arranger ça ....

            il suffit d'un juge pour trouvé la plainte recevable ...

            et entre les majors et FREE ... qui a plus les moyens de rentabilisé une armée d'avocats :-)
            • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

              Posté par  . Évalué à 0.

              il y a des précédants ... malheureusement ... et la LEN va pas arranger ça ....

              il suffit d'un juge pour trouvé la plainte recevable ...

              et entre les majors et FREE ... qui a plus les moyens de rentabilisé une armée d'avocats :-)


              C'est triste ce que tu dis, en gros les majors et l'argent peuvent envoyer en taule qui ils veulent. J'ose esperer qu'on n'en ait pas encore la... peut etre un peu trop idealiste.
              • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                trop naïf ....

                on en ai déjà là ...

                et free n'y peu rien ... ils sauvent leur peau en transmettant le mail ... c'est tout ...
              • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                Posté par  . Évalué à 3.

                faut pas oublier qu'a la base on parle de piratage , et de violation de license. faut il qu'un FAI dépense des frais d'avocats pour proteger quelqu'un qui enfreint la loi .
                • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  faut pas oublier qu'a la base on parle de piratage , et de violation de license. faut il qu'un FAI dépense des frais d'avocats pour proteger quelqu'un qui enfreint la loi . Pourquoi le FAI peut il etre attaque ? Si il est attaque abusement, l'attaqueur doit etre sanctionne et l'attaquant doit etre dedommage.
                  • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                    Posté par  . Évalué à 1.

                    mais ça prend du temps, et ça necessite d'investire dans des procédure qui peuvent durer ... pour ne revoir l'argent que beaucoup plus tard (et jamais avec 100% de chances!)
          • [^] # Pfff

            Posté par  . Évalué à 4.

            >Et en vertu de quel loi ? Le FAI est alors fournisseur d'acces et pas hebergeur, et le juge va attaquer FT et ATT pour de copies illegales de logiciels ?

            En vertu du fait que lorsque t'as un problème avec un internaute, il faut se tourner vers son FAI pour le traiter. Le FAI t'apportes ensuite une réponse, qui va de "allez vous faire voir", à "voici l'adresse et le numéro de téléphone du type, faites ce que vous voulez" (réponse plus simple à obtenir lorsque l'on a l'appui d'un juge).

            Si demain ton site se fait piraté, tu rentreras en contact avec le FAI du hacker pour dénnoncer un abus.

            Si demain le site commercial de ton entreprise se fait piraté, ton patron rentrera en contact avec le FAI pour porter plainte.

            Mets toi à la place du FAI, tu ferais quoi à sa place? Tu passes tout sous silence, tu dénonces, ou tu mets en garde ton internaute des risques qu'il prend en cassant des sites?

            Anticipation : Pirater un site et échanger des softs commerciaux n'ont pas rien à voir. Ce sont des délits répréhensibles par la loi, qu'un le veuille ou non. Par analogie, on a le vandalisme et le traffic de contrebande (cigarettes, alcools, etc ...).

            Quand tu pirates un site (commercial), tu casses une vitrine -> vandalisme.
            Quand tu échange des softs commerciaux avec un p2p, tu fais de la contrebande.

            Dans la vie réelle, ça fait depuis longtemps que les malfrats sont condamnés pour avoir commis ces délits. Rien d'étonnant que ce schéma s'applique au net.

            Et couvrir un contrebandier, c'est de la complicité...
        • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

          Posté par  . Évalué à 3.

          Bon, je ne comprends pas vraiment pourquoi tu t'entêtes là ...
          Je suis au courant qu'il est illégal d'utiliser edonkey avec du warez dedans, du mp3 de liane foly, des photos d'estelle haliday sur la plage ... etc.

          Ce qui me dérange c'est le double jeu des FAI.
          Ils font du P2P un produit d'appel (j'espère que tu ne crois pas sincèrement que quand, dans la pub AOL, la meuf dit tout sourrire "je peux télécharger encore plus vite ma musique" personne dans le département marketing d'AOL n'a pensé à Kazaa et edonkey).
          Et de l'autre côté ils se permettent de relayer une tentative d'intimidation minable.

          sans rompre l'anonymats de la personne
          Encore heureux, en France il faut l'injonction d'un juge pour avoir ce genre de renseignements (tant que la nouvelle loi ne sera pas appliquée)

          C'est dommage car Free avait une bonne image, sérieux, indépendance et neutralité.
          Je pense qu'ils ont mis le doigts dans un engrenage qu'il vont regretter car d'une façon ou d'une autre ils seront de plus en plus sommé de faire la loi chez eux avec cette logique et faire respecter la loi ça coute cher, trés trés cher (surveillance du réseau, cache cache avec les utilisateurs, compte rendus aux plaignants ,etc)
          • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

            Posté par  . Évalué à 6.

            Moi je crois que free bien fait son boulot ... conservé sa neutralité, et transmis le risque a l'abonné . FREE n'a pas interdit le p2p , ni meme surveillé quoi que ce soit de plus que d'habitude ... free a regardé ses logs et transmis la requete a l'abonné ... ou est le problème?
            • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

              Posté par  . Évalué à 0.

              Le problème c'est le risque ... Je pense que la probabilité de voir un internaute français attaqué par une organisaton étrangère n'est pas faible, il est nul. Prévenir l'abonné est une bonne chose, après tout pourquoi pas ? Rappeller les conditions de ventes OK. Mais lui donner l'ordre de mettre fin à des pratiques illégales sous peine de résiliation alors que FREE ne risque rien c'est là que je ne suis pas d'accord. Perso, si je reçois un mail de ce genre, je réponds merci pour l'info et occupez vous de vos problèmes, je m'occupe des miens, bousoir.
              • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                Posté par  . Évalué à 3.

                En souscrivant un abonnement chez un provider, un client accepte un contrat, dans lequel il peut y avoir certaines clauses. Si en diffusant des fichiers, un abonné viole le contrat de free (que je n'ai pas sous les yeux), il n'y a rien de choquant à ce que celui-ci résilie l'abonnement. Pas d'accord ?
              • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

                Posté par  . Évalué à 2.

                Mais lui donner l'ordre de mettre fin à des pratiques illégales sous peine de résiliation alors que FREE ne risque rien c'est là que je ne suis pas d'accord.

                Moi si je prête ma voiture à mon voisin et que je me rend compte qu'il s'en sert pour faire du trafique de drogue, j'arrête de lui prêter ma voiture. Free dans son contrat dit à ses abonnés qu'en cas d'utilisation illégales, ils peuvent être amenés à résiler son abonnement. Je ne vois pas où est le problème.
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        >C'est quoi que vous leur reprocher exactement ?
        -De se meler de ce qui ne les regarde pas,
        -De faire pression sur ses clients sans raison,
        -De "taper" sur les méchants utilisateurs P2P et pas sur les gentils futurs clients qui pourront "télécharger plus vite leur musique et leur vidéos"


        Non, mille fois non. Si le FAI ne réagit pas il prend le risque d'être considéré comme complice.
        • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

          Posté par  . Évalué à 0.

          Le FAI prends un risque ? Quel risque ? Les FAIs seraient donc responsables des activités de leurs clients ? Si c'était le cas alors il faut arrêter tout suite l'activité de FAI car il est impossible de contrôler ce qui se passe chez chaque client. Dans notre cas, rien, je dis bien rien n'oblige FREE à relayer les conneries qu'ils reçoivent à propos des activités de leur client. FREE a adopté ce comportement volontairement pour "informer ses clients des risques qu'ils prennent" disent-t-ils. Je soupçonne ces derniers de faire du bruit afin d'éviter justement qu'ils soient montrés du doigt et contraints plus durement par le lobby de l'industrie musicale et autre. Leur discours peut se résumer à ça (en caricaturant à peine) : "Regardez ! on participe à la chasse aux piratins ! on est honnêtes ! on ne vis pas sur le dos de l'industrie du jeux vidéos, du cinéma et de la musique et en plus on est pas maichants avec nos clients parce qu'on se contente de faire le facteur" C'est mesquin et hypocrite au possible.
  • # Précisions de FREE

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    "Le directeur adjoint de Free, Michael Boukobza, a souhaité donné son explication concernant "l'affaire Peer 2 Peer", dont nous vous parlions le mardi 4 mars, et dont je vous conseille la lecture si ce n'est déjà fait avant de lire la suite. "

    La suite sur http://www.presencepc.com(...) :
    http://www.presence-pc.com/news/newsv3.php?news=259(...)

    Au moins c'est clair et sans ambiguité. A ça a le mérite de rappeller le droit français.
    • [^] # Re: Précisions de FREE

      Posté par  . Évalué à 4.

      La position Michael Boukobza est clair et limpide : Free n'a absolument aucun "partenariat", "contrat" ou même "entente" avec les majors de l'industrie, ni de lutte contre le piratage. Leur politique, qui a toujours été la même, reste la suivante. S'ils reçoivent une plainte pour piratage (disons de Sony, pour l'exemple), et ce que ce soit en relation avec un site FTP Free ou sur un abonnement Free (ADSL, RTC...), le courrier est transféré au client visé, sans aucune obligation de se conformer à la demande du demandeur (l'origine de la plainte) : Free se contente de transmettre à qui de droit. Si le client décide de ne rien modifier et de "continuer de faire ce qu'il fait", c'est à Sony de déposer une plainte officielle. Si la plainte est jugée recevable, ce sera au juge de décider si Free doit ou non communiquer les informations personnelles (et confidentielles) du client. Free n'a bien évidemment pas l'intention d'aller contre le droit français, mais M. Boukobza a bien insisté sur le point que seul un juge français peut lui ordonner de communiquer les coordonnées du client visé, et que c'est uniquement dans ce cas précis que Free s'y soustrait. Dans la realite, free (ou plutot la personne qui a traite la demande) a toute de meme fait une petit lecon de moral au copieur : Nous vous rappelons que l'utilisation de nos services est soumise à conditions. Le non respect de ces dernières peut entraîner le blocage de tous vos accès internet. Nous vous demandons donc de retirer les fichiers dont vous ne possédez pas les droits d'exploitatioprendre les mesures nécessaires afin de mettre un terme à ces activités. xxxxxxx. Service abuse FREE Bon pas de quoi fouetter un chat.
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  . Évalué à -3.

    Franchement, dans ce cas je ne vois pas comment on peut défendre free. En théorie, même si c'est eux qui te fournisse l'accès, il n'ont absoluement pas le droit de regarder ce qui tu en fait de façon nominative, or c'est exactement ce qu'il font même si il on receuilli l'information par l'intermédiaire d'une tiers. Si vraiment il veulent se dédouaner, au lieu d'envoyer une lettre ils doivent entamer une procédure judiciaire et une personne "compétente" devra statuer. C'est comme si je téléphonais à francetélécom en disant que mon voisin est pédophile et qu'ils décidait tout seul de les mettre sur écoute...
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  . Évalué à 6.

      "il n'ont absoluement pas le droit de regarder ce qui tu en fait de façon nominative, or c'est exactement ce qu'il font même si il on receuilli l'information par l'intermédiaire d'une tiers"

      Où as-tu lu que Free avait regardé de manière nominative ? Ils n'ont fait que transmettre à la bonne personne un mail qu'ils avaient reçu ! Jamais ils n'ont été voir ce que le gars avait mis à dispo. Jamais ils n'ont menacé le gars de fermer son compte si il continuait.

      Tu ne peux quand même pas leur reprocher d'avoir lu le courrier qui leur a été envoyé par l'association américaine !
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  . Évalué à -2.

        dans le courrier américain, ils font référence à l'adresse IP... pour envoyer le courrier ou le mail au fautif il a bien fallu qu'il recherche tel IP tel jour = machin...
        • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

          Posté par  . Évalué à 3.

          Effectivement, c'est Free qui savait dire que telle adresse IP était utilisée par telle personne hébergée par Free. Mais si Free n'avait pas effectué cette recherche, Free n'aurait pas pu contacter leur client et l'avertir de la menace de l'association américaine. Et leur client aurait été sous la menace d'un procès sans même le savoir.

          Question : Est-ce que l'affectation d'une adresse IP à un client est une donnée confidentielle protégée par la CNIL, même envers l'hébergeur ?
          • [^] # et c les bons fichiers ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            il peut bien mettre n'importe quel noms sur les fichiers! ils les ont téléchargés pour voir ?
            • [^] # Re: et c les bons fichiers ?

              Posté par  . Évalué à 3.

              Ne t'inquiete pas, le jours ou la Befti sonnera à ta porte à 6h du mat' ils prendront le temps de regarder chaque fichier de ton ordinateur afin de s'assurer qu'ils soient légaux ou non.

              Il ne faut pas oublier qu'il s'agit ici d'un avertissement, et justement, à mon avis il vaut mieux ce genre de pratique "Eh vilain regarde on t'as vu" plutôt que "Eh vilain regarde on va te mettre en taule (schématiquement)"...
              • [^] # Re: et c les bons fichiers ?

                Posté par  . Évalué à 2.

                La question que l'on doit se poser, c'est comment ont-ils obtenus l'adresse IP de cet internaute et le nom des fichiers qu'ils avaient dans son répertoire partagé ?

                Visiblement à l'aide d'un système automatisé de traitement de données qui scannent tous les disques durs des utilisateurs de réseaux peer-to-peer en comparant les noms de fichiers avec une base existante recensant les oeuvres protégés. Une fois repéré, l'adresse IP est sûrement stocké qqpart tous comme les noms de fichiers trouvés pour permettre un traitement humain ultérieur comme un mail au FAI.

                Une deuxième question se pose alors :

                Ont t-ils le droit ces gens là de se constituer des bases de données d'infractions contenant des données nominatives indirectes (adresse IP) ?

                Euh, ... sont-ils de la police ? Ou alors sont-ils autorisés a faire de tels traitement par la CNIL notamment ?

                Non, donc c'est illégal. En gros, ces types violent la loi pour la faire respecter et s'érige en justicier pour mieux marcher sur les droits fondamentaux de tous les citoyens.

                Quel article s'applique ? => 226-19 du Code Pénal -> 5 ans de prison 300 000 euros d'amende

                Argumentaire EUCD.info sur le sujet :

                http://eucd.info/cspla-2003-02-07.pdf(...)

                Un bel exemple d'inconscience et de prise de risque :

                http://www.journaldunet.com/0301/030124pirat_retspan.shtml(...)

                Eux, ils sont visiblement allés encore plus loin, ils ont contactés l'internaute en question sans passer par le FAI et en faisant une liaison entre adresse IP et coordonnées postales.

                Franchement, mais que fait la police ?
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4.

    Aujourd'hui, les paris sont ouverts : qui a intérêt à ce qu'on paye la musique ? 0,5% des gens (et je suis large :))). Et combien ont intérêt à ne pas la payer ? Le reste. Faîtes le calcul. Qui va payer ? Comment s'appelle cette pratique ? les droits d'auteurs ? J'appelle cela du racket. La propriété intellectuelle, c'est le VOL ! --- Hors la loi = qui va à l'encontre de l'intérêt des puissants.
  • # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Je pense que la réaction de l'abonné est un peu exagérée. Free a juste forwardé le mail, et n'a donné aucune information à l'IDSA, et donc l'abonné ne risque rien tant que l'IDSA ne dépose pas plainte dans un tribunal francais. Si l'IDSA porte plainte, Free sera par contre obligé de réveler l'identité de l'abonné. Quant à la liste des fichiers en partage sur e-donkey qu'a fourni Free, elle venait de l'IDSA.
    Free a juste rempli son rôle de FAI en transmettant la plainte auprès du concerné. S'il ne l'avait pas fait, l'abonné ne serait pas au courant de ce qu'il encourait.
    • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

      Posté par  . Évalué à 1.

      Quant à la liste des fichiers en partage sur e-donkey qu'a fourni Free, elle venait de l'IDSA.

      C'est possible, mais dans ce cas pourquoi Free n'a t il pas fait suivre le mail d'IDSA à l'internaute dans son intégralité ?
      • [^] # Re: Apres AOL, Free s'attaque aux reseaux P2P !

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Ben Free l'a fait: http://www.rv007web.com/phpBB2/viewtopic.php?t=6029(...)

        Free a mis en forward le mail de l'IDSA et a mis un petit commentaire quit dit que c'est illégal d'avoir des fichiers dont on a pas les droits d'exploitation.

        De plus, l'abonné qui n'a pas compris du premier coup, a renvoyé plusieurs mails pour savoir ce que Free lui demandait réellement. La réponse de Free est qu'ils ne lui demandent rien sauf de prendre connaissance du mail de l'IDSA. A la limite, il lui conseille juste de pas jouer avec le feu.
        Après il fait ce qu'il veut:
      • soit il enlève ses fichiers en partage sur e-donkey et ca m'étonnerai bien que l'IDSA se fasse chier pour un tout ptit pirate de rien du tout, et l'affaire est close.
      • soit l'abonné continue et attend que l'IDSA perde patience

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.