Atelier game design et création de jeu avec Godot anti‑confinement

Posté par  . Édité par Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
19
26
mar.
2020
Administration système

Pour occuper nos jeunes confinés et leur permettre d’apprendre en s’amusant, Activdesign met à disposition gratuitement son équipe de tuteurs en jeux vidéo dans le cadre d’ateliers ouverts gratuitement aux collégiens et lycéens.

Le principe est le suivant : apprendre à faire un jeu en utilisant des cadriciels Godot prêts à l’emploi.

Ange, développeur d’un cadriciel simplifiant la création de plates‑formes 2D, et Cédric, membre de l’équipe d’Escoria in daiza ayant écrit la documentation sur le cadriciel Escoria, se mettront à disposition des jeunes qui voudront tenter l’expérience d’utiliser ces outils. Leur disponibilité est assurée chaque jour du 30 mars au 3 avril 2020 de 15 h 30 à 17 h.

Comment faire pour participer ?

  • faire connaître son intention de participer en s’inscrivant sur https://activdesign.eu/gamedesign en notant le code « COVID20 » ;
  • avoir un ordinateur à disposition avec une connexion Internet le temps des ateliers ;
  • avoir les logiciels installés, c’est‑à‑dire au moins Godot (3.2 standard, si possible).

Pour l’inscription, une adresse de courriel est demandée pour pouvoir informer d’éventuels changements. Cette adresse peut être créée pour l’occasion, mais il est préférable qu’elle reste active toute la durée de l’atelier, par précaution.

Comment cela se passera ?

Pour faciliter les échanges, le suivi se fera sur une plate‑forme en ligne spécifique disposant d’outils intégrés :

  • une messagerie asynchrone ;
  • une messagerie instantanée Riot (inscrivez‑vous au préalable avec l’appli mobile) ou utilisez un client IRC sans inscription compatible, par exemple https://webchat.freenode.net/, mais qui ne permettra pas de faire de téléversement d’images ; le nom du salon sera notifié le moment venu ;
  • un client Jitsi, mais selon le nombre de personnes, la visioconférence pourrait s’avérer impraticable ;
  • un client FTP (par exemple FileZilla) pour s’envoyer des fichiers (Git n’est pas retenu pour des raisons de simplicité d’accès et d’uniformité de pratique) ; les identifiants seront aussi notifiés le moment venu ;
  • et quelques informations qui pourront être mises à jour au fur et à mesure des séances.

Les identifiants fournis permettront d’accéder à la plate‑forme pour la durée de l’atelier.

Nous espérons que cette initiative permettra de mieux faire découvrir les logiciels de qualité d’autant plus merveilleux qu’ils sont libres, et contribuer à l’émergence de nouveaux contenus qui en découle.

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.