Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes : aucune
0
10
nov.
2003
Internet
Selon les indicateurs de l’OCDE, la France est très mal placée au niveau des connexions à haut débit, elle se situe même en dessous de la moyenne européenne.
La création de sites web ne semble pas non plus être notre point fort. En effet, la France, avec 2 connexions haut débit pour 100 habitants, se situe en 16ème position parmi les membres de l'OCDE, loin derrière la Corée du Sud (16 lignes pour 100 habitants), le Canada (10 lignes), la Suède (7 lignes); la moyenne européenne étant de 2,5 lignes pour 100 habitants.

Au niveau de la création de sites web, pour 1000 habitants, la France compte 15 personnes qui ont un site Internet, contre près de 85 pour nos voisins allemands, qui sont en 1ère position parmi les membres de l'OCDE, tandis que la France est 20ème.

Aller plus loin

  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  . Évalué à 4.

    c'est pas étonnant vu le nombre de vieux qui sont au gouvernement. C'est pas le club du 3ème age qui va faire avancer la technologie.
    • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

      Posté par  . Évalué à 2.

      être vieux c'est pas le problème, une grande majorité de la population française sait le faire.

      Mais ceux là ils sont particulièrement CONS(tm), avec un budget de la défense nationale deuxième après celui de l'education nationale, on voit bien que nos centres d'intérêt ne sont pas les leurs.
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à -1.

        Il est de l'intérêt de l'état de nous faire travailler un jour de plus pour payer "Le Vigilant", oups pour être solidaire des personnes âgées !
        • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

          Posté par  . Évalué à 3.

          Les politiques français se rappellent juste que le jour où il ont voulu récupérer le canal de Suez nationnalisé par les Egyptiens, les américains ont dis que non on ne le ferait pas : regardez le jolie bouton rouge que moi j'ai et pas vous.

          Cela sert juste à être écouter lorsque l'on gueule à l'ONU. Sans ça, il en aurait encore moins à foutre.

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 10.

        Je ne crois pas que le budget de la défense nationale soit le problème...
        La France a une politique militaire et il faut un budget pour... ce dernier est a la fois mal utilisé et en même temps assez faible en rapport de l'outil que le gouvernement désirerai... (avions en panne, manque de pièces, retard technologique,...)
        Après soit on assume cette politique militaire et le budget qui va avec soit on réduit ce budget et on aura une défense en adéquation, CAD tout juste suffisante pour défendre le territoire nationale, et ne plus aller se balader un peu partout sur le globe...
        mais après il faut voir que la présence militaire internationale a souvent des conséquences économiques, les américains ne sont pas en Irak pour la beauté du sport et les français ont peut être certains inserts en Afrique autre que ceux d'apprécier le calme du désert ou la beauté des paysages...
        Tout ça pour dire qu'il faut arrêter de prendre le problème à l'envers, on choisit d'abord l'armée que l'on veut et on aura le budget qui va avec... après faudra voir les conséquences que cela aura...
        pour revenir à Internet, si on avait pas une société publique qui se comportait en entreprise privé en position de quasi-monopole (bien que cela commence à bouger heureusement...) donc la pour faire des bénéfices, tuer ses concurrents, le tout avec la bénédiction de l'état, peut-être que l'on se porterai mieux...
        C?est pareil, soit on a un service publique, soit un marché privatisé, concurrentiel et réglementé, mais pas une situation bâtarde comme la France sait si bien en créer...
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 1.

        faut voir aussi les prix de l'internet a haut debit en france par rapport a nos vosins en europe et c'est au canada et au japon. Tant que les prix seront au dessus la france restera qd meme en dessous des autres pays que ça soit tant au niveau des sites internet que du nombres de personnes ayant une connexion haut debit. Les sites internet bien joli mais faut du temps pour en faire un puis aussi un hébergeur donc de l'argent ( sauf si on veut rester chez un hosteur gratuit ultra lent ) et si on cumule les deux ( prix de la connexion + prix de l'hébergement du site web ) ça fait une grosse somme a sortir pour internet tout les mois.
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 2.

        Tu m'excuseras mais si mes souvenirs sont bons l'éducation nationale est LA PLUS GRANDE ADMINISTRATION DU MONDE (si l'on excepte l'armée rouge) : et avec ça on n'est pas capable de former chaque jeune correctement a internet...

        Le problème est plutot a chercher la que dans le budget de la défense.


        Jérôme
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 2.

        Voila la repartition des ages moyens par groupe. (source: http://www.assemblee-nat.fr/12/tribun/comm12.asp(...)). Et ce ne sont pas ceux du Senat qui est une veritable maison de retraites pour hommes politiques !

        UMP: 55 ans et 0 mois.
        PS: 55 ans et 4 mois.
        UDF: 50 ans et 4 mois.
        PCF: 60 ans et 6 mois.
        Autre: 55 ans et 4 mois.

        Autre chose importante, l'age moyen des deputes a augmenté de plus de 10 ans en 20 ans (je ne retrouve plus la source). Les députés de moins de quarante ans sont devenus très rares. Bref le papy boom est aux commandes et n'est pas pret a lacher le pouvoir.
        Autre remarque, il n'y a que 12% de femmes députés.

        Tout a fait d'accord avec ta remarque, supprimons l'armée (soit une economie de 50 milliards d'euros - et environ 1000 euros par personne et par ans), et puis ca nous evitera de commettre des crimes.
  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    oui, mais bon, quand on voit les sites webs des particuliers (en général) mais aussi des entreprises, peut-être vaut-il mieux la qualité à la quantité ....

    Le "plein de gifs animés avec le poème du jour et la musique midi en fond" à céder la place au "5 frames imbriquées l'une dans l'autre, navigation uniquement en flash dans un popup pendant qu'un javascript te donne l'heure et vérifie que t'as bien IE6"
  • # Mais aussi on n'a pas besoin de ça pour s'exprimer !!!

    Posté par  . Évalué à 10.

    Pour les sites WEB :
    En france on n'a pas peur de passer pour un plouc si on fait une faute de gout aux yeux d'un quelquonque gourous de la mode.

    Parce qu'en plus c'est pas dans notre culture de mal prendre les critiques, et que de toute façon on balance pas comme des malades dés que quelqu'un fait un écart.

    Je crois qu'on est trop perfectionniste et trop viveur pour s'em..er
    à faire des sites web perso. Si on veut causer on va voir son voisin, ou au bistrot, on se fait une bouffe.
    Ca tient au fait que la plupart on n'y trouve pas un intérêt grandissime et on trouve ça un peu dangereux.
    Je généralise peut etre mon cas mais moi ça me refroidit de savoir que n'importe qui va se moquer de mes photos de vacances, on n'est pas tous bon en photos, ou railler mes poèmes, on n'est pas tous Verlaine.
    A quoi bon ?
    Pour se faire moinsser ?
    J'ai pas besoin, j'ai linuxfr.

    Pour les connexions ADSL je n'ai qu'un nom : FT.

    et je trouve facile de mettre en cause les politiques pour des choses qui au contraire dépendent toute entières des minables qui sabotent les avancées technologiques en faisant pas bien leur boulot exprès.
    Et qui le font payer au prix le plus fort possible au nom d'un soi-disant service public.
    C'est pas bien _._
  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    Il faut aussi comparer ce qui est comparable. Il y a en France encore de larges zones qui ne sont pas desservies par l'ADSL et qui ne le seront jamais. La France n'est pas la Corée pour ce qui est de la densité de population. En matière d'offres bas-débit on attend toujours l'illimité pour un prix raisonnable...

    Pour ce qui est du haut débit on peut espérer que le dégroupage va accélérer les choses. Car outre la baisse de prix qu'une offre dégroupée permet, on accède à d'autres services comme la téléphonie ou la télé. Ce genre d'offre est suscpetible d'attirer un certain public jusque là réticent à payer 30/40 euros pour un seul accès Internet.

    Bref comme toute étude celle-ci est à prendre avec distance. Ce n'est pas parce que le haut débit n'est pas très répandu, qu'il faut en déduire que les français sont ignares en matière d'Internet. Déjà tout le monde n'a pas besoin du haut débit et beaucoup de gens se content de l'accès qu'ils peuvent avoir sur leur lieu de travail...

    Donc à mon avis il n'y a pas de quoi s'inquiéter outre mesure. Les FAI doivent continuer à baisser leurs prix et enrichir leurs offres, et les clients viendront naturellement.
    Bien sûr le déploiement de l'ADSL doit se poursuivre mais aujourd'hui toutes les zones dites "rentables" sont couvertes. Reste les zones de densité moyenne dont la rentabilité n'est pas assurée, et c'est là que l'Etat ou les collectivités locales devraient intervenir.

    Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

    • [^] # faut arréter avec ça la rentabilité...

      Posté par  . Évalué à 9.

      Concernant FT : rentable ou pas ils n'ont pas développés parce qu'ils s'accrochaient au minitel.

      En suite parce qu'ils n'étaient pas obligé par manque de concurrence.

      Et quand ils ont été obligé de développer par les lois européennes, et pas française au passage, ils l'ont fait au prix fort sur les segments de clientèle quasi captive, et au dumping là où un concurrent relevait la tête.

      Pour le dégroupage c'est pas fini ils mentent à leur client, ont des pratiques déloyales comme par exemple enlever la préselection automatique sans rien te demander, ou en crachant sur leur concurrents.
      Leurs prestations sont de plus en plus minable parce qu'ils emploient des tacherons qu'ils sous payent mais le client raque comme si c'était un ingénieur.
      Quand ils flambaient avec leur cours de bourse et leur monopole, leur morgue de fonctionnaire améliorée leur faisaient te rire au nez quand tu disais, client, que tu n'étais pas content.

      Non ce n'est pas une question de rentabilité et de densité parce" que la Suède, c'est loin d'être dense !!!
      • [^] # Re: faut arréter avec ça la rentabilité...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

        En suite parce qu'ils n'étaient pas obligé par manque de concurrence.

        À cette époque FT était largement bénéficiaire et servait de vache à lait à l'État (via des prélèvements excptionnels), lequel ne voulait pas perdre sa vache à lait. Donc la faute à qui ? À l'État où à FT ?

        Et quand ils ont été obligé de développer par les lois européennes, et pas française au passage, ils l'ont fait au prix fort sur les segments de clientèle quasi captive, et au dumping là où un concurrent relevait la tête.

        Bof, quand une technologie se lance, les premières offres commerciales visent toujours en premier lieu les professionnels ou ceux qui ont les moyens, et ça se démocratise ensuite. Cela n'a rien de choquant ni d'exceptionnel.

        Pour le dégroupage c'est pas fini ils mentent à leur client, ont des pratiques déloyales comme par exemple enlever la préselection automatique sans rien te demander, ou en crachant sur leur concurrents.

        Là encore c'est très variable. FT c'est une grosse maison. À certains endroits le dégroupage se passe bien dans d'autres non, on ne peut pas vraiment en conclure une mauvaise volonté générale de la part de FT.

        Dans le domaine de l'ADSL, le dégroupage est la première décision qui a permis une réelle concurrence entre les FAI et l'offre Wanadoo/FT est une des plus chère actuellement.

        Non ce n'est pas une question de rentabilité et de densité parce" que la Suède, c'est loin d'être dense !!!

        Je n'ai jamais prétendu que la densité expliquait tout. Mais là encore la Suède n'est pas la France : pays moins moins peuplé... moins de grandes villes... et surtout, un état qui a beaucoup investi dans les hautes technologies.
        On en revient toujours au même point : en matière d'équipement et d'aménagement c'est à l'état de montrer la voie, pas aux opérateurs. Et si en France l'état a eu un tord c'est bien celui-ci d'avoir voulu surprotéger FT et ses technologies et de ne pas avoir anticipé le développement d'Internet. La politique de FT est à l'image de ce que l'état a décidé.

        Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

        • [^] # Oui mais

          Posté par  . Évalué à 1.

          c'est bien un peu la le fond du problème :
          on a en France une interconnexion si forte entre les grands entreprises, les grandes écoles, qu'on finit par ne plus trrouver de responsables ou de coupables à certaines catastrophes, certaines graves d'autres tragiques.

          FT comme d'autres boites du mème type en Europe, surtout en FRANCE s'est trouvée protégée à cause de son personnel. La valeur c'est le travail, si l'humanité avait suivi ce chemin on gratterait la terre avec nos ongles parce que la binette détruit des emplois de gratteurs.

          La Suede est un pays bien différent = il n'a pas de centralisme aussi développé où une ville assujetti le plus grand territoire possible.

          La morale publique est aussi si développé qu'un ministre peut démissionner parce qu'il s'est servi de sa voiture de fonction pour partir en WE , ou un truc de ce genre là. A comparer avec notre classe dirigeante qui en plus d'abuser des biens sociaux n'est mème pas responsable sur ses biens propres !!!
          Je ne crois sincèrement pas que les politiques soient les pires, ils sont les plus voyants. Relis Topaze.

          Ce que je critique chez FT c'est qu'ils sont déloyaux. Tant qu'ils étaient seuls on ne s'en rendait pas compte, mème si on en souffrait "le téléphone ça coute cher" entendait-on fréquement.
          • [^] # Re: Oui mais

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Il ne faut pas oublier le carriérisme dans les grandes compagnies qui ne doit rien aux qualités professionnelles, coûte cher à la collectivité et fait que les décisions sont souvent prises par des gens incompétents.
    • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Déjà tout le monde n'a pas besoin du haut débit et beaucoup de gens se content de l'accès qu'ils peuvent avoir sur leur lieu de travail...

      Faudrait aussi voir l'impact de la législation à ce sujet aussi.
      En Allemagne par exemple, l'usage d'un accès Internet au sein de son entreprise pour des besoins strictement personnels peut être fortement réprimé. Je ne compte plus le nombre de personnes qui, autour de moi, m'indiquent qu'elles ne surfent surtout pas au bureau pour ce qui concerne la sphère personnelle. La surveillance des logs de connexion est répandue dans pas mal de sociétés, avec signature d'un document de la part du salarié de manière à être tranquille pour l'employeur.

      Je ne sais pas ce qu'il en est en France, mais je ne connais pour l'instant personne qui m'a dit avoir pris une ligne chez lui pour surfer sur Internet pour éviter les remontrances de son patron.
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 3.

        Je ne sais pas ce qu'il en est en France, mais je ne connais pour l'instant personne qui m'a dit avoir pris une ligne chez lui pour surfer sur Internet pour éviter les remontrances de son patron

        Si moi.

        Le boulot c'est le boulot donc sites d'IT et ce qui est necessaire pour mon activite

        La maison c'est la maison donc linuxfr (un site d'IT sympa) et autres a 622kb

        C'est pas un pb de remontrances c'est simplement pour avoir l'esprit tranquille : personne ne viendra me demander le pourquoi des sites que je visite.
  • # Oui et alors ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    En quoi c'est grave de ne pas avoir de connexion internet haut débit ?
    • [^] # Re: Oui et alors ?

      Posté par  . Évalué à 10.

      C'est très grave, tu ne peux pas acheter de la musique et des films en ligne dans les nouveaux supermarchés que sont en train de mettre en place les majors. Tu vas donc faire un usage passif d'internet en ne participant pas à de nouvelles "expériences" (puisque tout est expérience maintenant) de la société de consommation et des joies qui te sont offertes.

      En plus je parie que tu vas sur des sites communautaires en .org...
      Comment voulez-vous, mon bon Monsieur, qu'on s'en sorte comme ça.
      • [^] # Re: Oui et alors ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        et en plus ca pousse à fuir comme la peste les animations flash en page de démarrage et à préférer les pages toujours sobres des auteurs de LL.

        Quelle honte, cette attitude anti-consommatrice...

        mais j'en ai trop marre de mon 56 kb
    • [^] # Re: Oui et alors ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'est pratique pour télécharger les cvs de logiciels libres sans mettre 4 ans.
  • # Re: Et Hop ! une etude a la con

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Les gens se nourrissent d'etudes statistiques. ca guide, ca trace un chemin, ca rassure, ca fait du bien.
    et regulierement, les etudes les plus mediatisées sont les plus connes.

    je prends des surfaces plus ou moins grandes, je colles des points sur cette surfaces plus ou moins regulierement et plus ou moins groupés.

    maintenant, tirons des cotes de certains points vers un point mystique nommé "c'est super je fais du haut debit", je precise que la notion de haut debit est relative à chaque figure et ne me semble pas a priori identique entre elles.

    donc je compte les cotes, je comptes le points, je fait un rapport. c'est genial nous avons des moyennes sur un etat binaire.

    je rappelle qu'en statistique, on nous sers des extrema, un median, une moyenne, un ecart type.

    maintenant, eclair de genie, comparons les moyennes, faisons des moyennes de moyennes, des ecart type d'ecart type, et tout le tralala.

    mais que cela veut il dire ? rien. nous comparons des valeurs relatives à des referentiels differents, entre elles sans passage a un absolu ou un referentiel commun.

    et si nous comparions les budget de FAI qui cablent ? et que nous ramenions ces budget a niveau du cout des travaux et de la vie egaux, et que nous ramenions le tout à surface egale ? et encore ce n'est pas complet ...
    • [^] # Re: Et Hop ! une etude a la con

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Je rappelle pour info que 74,36 % des statistiques sont fausses.

      \_o<

    • [^] # Ouais c'est bien technique ton truc

      Posté par  . Évalué à 0.

      1- c'est méprisant pour les gens dont c'est le métier, voir mème la vocation, d'étdudier les phénomènes sociaux et humains. Donc au final d'analyser des statistiques.
      Mais passons aprés tout plus de précision ne nuit pas pourvu que l'on fasse attention à ce qui compte vraiment.

      2- ce qui compte c'est que les connexions permanentes des particuliers en France sont pratiquement pas développées, le haut débit vient avec, à l'époque moderne mais à la rigueur on s'en tape
      .
      En pratique c'est plein de conséquences en matière de répartition des connaissances, de la culture et Tuttit quanti. De la richesse, du dévelopement économique...
      Et comme par hasard c'est les mèmes zones qui ne sont pas intéressantes pour les FAi qui ne les sont pas non plus pour les universités le boulot ... tiens donc.

      Les Fai qui cablent si on parle d'accés permanent j'en vois qu'un en FRANCE telephonique. Et justement il se presse pas de cabler. Et aime pas qu'on cable dans son dos.
      • [^] # Re: Ouais c'est bien technique ton truc

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        pour le 1-, je ne meprise pas le metier de statisticien, je ne meprise pas les statistiques, je meprise les statistiques du non sens et les etudes qui vont avec. les statistique constate des faits, apres l'homme met les mots qu'il veut pour dire ce qu'il veut.

        pour le 2-, tu vas dans mon sens, cad : comparons ce qui est comparable et nous ne pouvons pas comparer des moeurs : ca peut revenir à comparer la moralité de groupes.

        pour le dire en plus clair, nous ne pouvons comparer que ce qui est dans le meme referentiel, et non des pommes, de l'uranium et du zokbum ( de la planete xzakf ( je presente mes excuses au pres des puristes pour la prononciation desastreuse ) ).

        c'est un fait, la repartition du savoir est triste en france et dans le monde. l'acces à la connaissance doit etre un combat des societes democratiques, mais comme tu le dit si bien, elle prefere acceder a la richesse numeraire et au soit disant developpement economique.

        Pour le probleme de l'exode rural et de la sur urbanisation des pays riches en capitaux numeraire, il n'est pas recent. et tant que les politiques continueront comme ca ( tous partis confondus ), ca ira de mal en pis. qui a dit il y a deux semaines au vrai journal, qu'il allait relancer la croissance ? O. Besanceneau de la LCR. la revolution n'a qu'a bien se tenir ...

        le con est comme la terre, fini sans bord ni limite.
        • [^] # Re: Ouais c'est bien technique ton truc

          Posté par  . Évalué à 2.

          Bon alors :
          1 - pour mesurer certains caractères de la société on prend des indicateurs, non parce qu'on pense qu'ils sont la "vraie mesure" de ce caractère mais parce qu'on sait que leur mesure est corréllée à ce caractère qu'on veut mesurer.
          Là il veulent mesurer la "pénétration de l'internet", ils ont pris 2 indicateurs qui leur semblent assez pertinents. Ils auraient pu rajouter les diplomes en informatique ou le nombre de palm zire vendus, mais ils ont chosi 2 critères, entre autres, qui leur ont semblé mesurables, et assez représentatifs d'un certain développement.
          Pour moi ils ont fait un bon travail.
          Aprés l'homme qui génère les statistiques est aussi celui qui les anlalyse et mème les interprète. En l'occurence on a pu estimer que la France n'exprimait pas tout son potentiel de pénétration de l'internet par rapport à ses voisins et par rapport à l'ensemble des pays dits "développés".

          2 - non tout ton argumentaire sur ce point est visiblement coupé des réalités du terrain.
          en réalité l'état centralisateur français n'est pas forcément "mal" mais finit par etre contre productif dans les méthodes.
          On ne peut pas administrer les effectifs de l'éducation nationale professeurs et élèves, de PARIS. Par exemple.
          Vouloir le faire c'est renoncer de fait à la création de pole d'excellence qui ne soient pas au centre.
          Ces 30 dernieres années ont vu des évolutions mais pas dans la doctrine administrative dans ce secteur comme dans d'autres.
          Soit la conception française du développement évolue avec le développement soit on va à la faillite. Pas l'an prochain bien sur.

          On peut le mesurer au développement de la fracture numérique, sociale, ou ce qu'on veut. Les démarcations sont de plusieurs types, mais elle ont toutes une mème cause : une société rigide qui ne sait pas s'adapter sans rompre.
  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  . Évalué à 4.

    Au niveau de la création de sites web, pour 1000 habitants, la France compte 15 personnes qui ont un site Internet ..

    Oui mais faire un site web pour faire un site web, quel intérêt ? C'est vrai que maintenant, avec les appareils photos numériques, les albums se mettent en ligne et les sites perso prennent un sens, donc pourquoi pas. Mais je ne pense pas que le nombre de sites web par habitant ait une quelconque pertinence dans l'estimation de la fracture numérique.

    De plus, l'ADSL pour tous d'accord mais là aussi pour quoi faire ? Tout le monde connaît quelqu'un à qui ça ferait une belle jambe d'avoir l'ADSL chez lui. Là aussi, je pense que ce n'est pas la meilleure mesure de l' "internetisation" de notre société. Il faudrait pouvoir estimer l'intérêt d'Internet pour la population à différents niveaux : boulot, loisir, vie pratique, .. son utilité donc !

    Et si on veut combler la fracture numérique ce n'est pas en connectant tous les foyers à un réseau gigabit qu'on va la combler, ça se joue plutôt au niveau des mentalités, de l'éducation scolaire/familiale, etc. Y'a un apprentissage à faire avec.
    • [^] # je suis pas d'accord

      Posté par  . Évalué à 2.

      la fracture numérique elle passe pas par chez toi c'est tout.

      Le haut débit à la rigueur on s'en passe, pas la connexion permanente qui ne coupe pas le téléphone.

      Ca dans une famille ça coupe l'internet et trés vite, trés sec, dans les familles modestes on prend mème pas le risque.

      Aprés il y a ceux qui l'ont "ailleurs", au nombre desquels les étudiants qui ne sont déjà pas tout le monde, les travailleurs du tertiaire en abusant des biens sociaux de leur entreprise (à petite échelle c'est ça)

      Et les autres ? Qui n'habitent pas en ville ou loin du centre et sans voiture = que dalle .

      Vos commentaires montrent seulement de quel coté de la fracture vous êtes.
      Moi non plus je n'ai pas mal quand je vous marche sur le pied.
      • [^] # Re: je suis pas d'accord

        Posté par  . Évalué à 2.

        La connection haut debit en france sera le sujet de l'emission de france-inter "le telephone sonne" le 11 Novembre (19hrs20)

        Le site de l'emission:
        http://www.radiofrance.fr/chaines/france-inter01/emissions/telsonne(...)
      • [^] # Re: je suis pas d'accord

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ca dans une famille ça coupe l'internet et trés vite, trés sec, dans les familles modestes on prend mème pas le risque.

        Dans les familles modestes il y a rarement un ordinateur, ça règle le problème.
        • [^] # Re: je suis pas d'accord

          Posté par  . Évalué à 1.

          1 - de moins en moins vrai - avec le marché de l'occasion
          2 - dans les coins paumés on a des assos, qui ne peuvent pas se le payer
          3- et mème si ce n'est pas des assos, mais des cyber cafés, avec les couts et les conditions tarifaires de type chantage aquatique : impraticable

          4 - au final ça sera du sans fil . Sans FT j'espère qu'ils n'arriveront pas à récupérer ça
          • [^] # Re: je suis pas d'accord

            Posté par  . Évalué à 3.

            Pour les familles modestes, je parlais moins du problème du prix mais de l'apprentissage et surtout du niveau socio-culturel nécessaire pour trouver un véritable intérêt à l'utilisation d'un ordinateur.
      • [^] # Re: je suis pas d'accord

        Posté par  . Évalué à 4.

        > Le haut débit à la rigueur on s'en passe, pas la connexion permanente qui ne coupe pas le téléphone.

        Entièrement d'accord, au lieu de se gargariser de "haut débit" par ci par là, alors que chacun appelle haut débit tout et n'importe quoi (l'adsl à 128, du haut débit ? hmmm....), on ferait mieux de se préoccuper d'abord des bonnes vieilles connexions rtc. L'avantage ? Ca marche pour tout le monde, meme les gens dans les coins les plus reculés. Et à mon avis, y a pas mal de gens n'ayant pas accés à l'adsl qui seraient content d'avoir une connexion rtc illimitée sur une deuxième ligne téléphonique pour un tarif raisonnable (une vingtaine d'euros à mon avis). Assez bizarrement, on n'en parle jamais, on parle juste de l'adsl qu'on peut pas le déployer dans la campagne, que c'est bien dommage, ... D'ailleurs, à mon avis le "on ne peut pas le déployer" doit être lu "ça coute trop cher à déployer donc on le fait pas".
        • [^] # Re: je suis pas d'accord

          Posté par  . Évalué à 4.

          Ca ne reviens pas le meme prix. Ta connexion ADSL a beau etre permanente, tant que tu n'envoies pas de paquets tu ne coutes rien a ton FAI. Une ligne de telephone branchee, c'est du mode connecte, ca coute que tu t'en serves ou non.
          • [^] # Re: je suis pas d'accord

            Posté par  . Évalué à 2.

            Là il soulignait un problème de politique tarifaire justement.
            Il doit tout à fait etre possible techniquement (j'en sais rien mais je suppose) de bloquer la voix sur une 2e ligne téléphonique pour ne la réserver qu'a la transmission de données numériques. Cette 2e ligne serait facturée sur une base forfétaire au client final, au FAI ou aux deux, question de choix politique.

            Ha, on me souffle dans mon oreillette que ça ferait concurence à l'ADSL dans les villes.
    • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Oui mais faire un site web pour faire un site web, quel intérêt ?

      Excellente question, je te propose le pendant : à quoi sert un ordinateur personnel (il y a eu un débat à ce sujet ici il n'y a pas longtemps).

      La réponse est assez complexe:
      Soit on imagine que cela ne sert à rien avec des arguments du style "mes parents ont vécu jusqu'à soixante-dix ans sans lire un mail et ils préfèrent encore que je téléphone", et dans ce cas on quitte son écran pour rejoindre la "vraie vie" toujours plus belle, soit on pense que l'Internet est une révolution technique et culturelle et l'on s'inquiète de savoir qui peut en bénéficier.

      Quant à soutenir que la fracture numérique se situe au niveau du rtc, j'ai l'opinion exactement contraire: le rtc permet de bénéficer de quelques services et reste valable pour une initation, seule une connexion rapide et illimtée permet d'utiliser l'Internet comme un ensemble de services interactifs et finalement peu coûteux.

      Qui est prêt à rendre sa connexion 512 , 1024 ou plus contre du rtc? On lève le doigt...
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 1.

        le rtc permet de bénéficer de quelques services et reste valable pour une initation

        Tout à fait d'accord et il y a quelques années, il n'y avait de toute manière pas le choix pour le particulier et à chaque connexion , c'était la course pour télécharger tel programme, choper telle documentation, regarder les réponses sur un forum, personne n'en est mort (les morts lèvent le doigt). Maintenant c'est sûr le contenu du web a changé aussi et s'est alourdi donc le rtc peut montrer plus rapidement ses limites.

        Mais pour moi la connexion permanente n'est qu'en grande partie un confort pour l'utilisation qu'en fait un particulier, c'est sûr héberger un site web sur du RTC ça le fait moyen =)

        Je suis d'accord avec un commentaire plus haut : baisser les tarifs du rtc, une deuxième ligne pour une bouchée de pain, .. pourraient être des solutions plus solidaires vis à vis des lésés de l'ADSL.
        • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je suis d'accord avec un commentaire plus haut : baisser les tarifs du rtc, une deuxième ligne pour une bouchée de pain, .. pourraient être des solutions plus solidaires vis à vis des lésés de l'ADSL.

          Surtout quand c'était le cas par le passé !

          A l'époque la seconde ligne avait un tarif préférentiel. Nombre de microserveurs Minitel en RTC avaient vu le jour à l'époque de cette manière (dont le mien :-) ). Qui se souvient des hausses successives et déguisées de l'époque, de la suppression du tarif de milieu de journée (-30%) et de nuit (-65% ! ) ? Qui se souvient de cette annonce en fanfare de la baisse des tarifs vers l'étranger et en national, avec écrit en tout petits caractères, dans la lettre, qu'en contrepartie, la durée d'une unité en communication locale passait de 6 à 3 minutes ? Sacrés farceurs.

          A l'époque, France Telecom était encore en monopole, mais plus pour longtemps car l'ouverture était annoncée. Une hausse programmée donc pour pouvoir ensuite redescendre face à l'alignement des concurrents sur leur prix, ou mieux, pour pouvoir vendre les réductions autrefois implicites sous forme de Primaliste, Forfait Local et j'en passe, à 20FF par mois chacun.
  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  . Évalué à 4.

    Faut pas mettre la charue avant les boeufs, pour avoir un accés haut débit faudrait déja avoir un ordinateur , or là aussi la Françe a beaucoup de retard.
  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  . Évalué à 0.

    En effet, la France, avec 2 connexions haut débit pour 100 habitants, se situe en 16ème position parmi les membres de l'OCDE, loin derrière la Corée du Sud (16 lignes pour 100 habitants), le Canada (10 lignes), la Suède (7 lignes); la moyenne européenne étant de 2,5 lignes pour 100 habitants.

    Ahhhhhhhhhhhhhhhh mais c'est trop horrible !
    On va tous mourir alors ?
  • # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Vous n'avez rien compris : la france est numéro un mondial !!!

    Il i a 10 ans, tous le monde avait un minitel
    Après France Télécom nous a inventé le numéris : REVOLUTIONNAIRE ( passer de 56 kbit a 68, c un miracle)

    question téléphone : il arrive meme au fond des campagnes (sous entendu que c'est pas la peine d'y mettre une antenne GSM !

    Pour l'internet haut débit, on sera bientot numéro un mondial ... dès qu'on aura rangé les minitel et les numéris. Bon en fait on sera peut etre dans 20 ans au niveau du numéro 1 actuel :-((



    (putain, c'était cool le minitel relié au pc par le port série et un peu d'électronique)
    • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

      Posté par  . Évalué à 2.

      Ah la grande époque des RTC, voire des BBS quand on avait un Minitel 1B ou un Minitel2, qu'on basculait en 80 colonnes et que l'on tentait la connexion sur des serveurs exotiques voire étrangers quand ceux-ci ne bloquaient pas le V23 !

      C'était la grande époque, où ce genre de repaires étaient rares dans l'immensité virtuelle ! :-) Et dire que c'était il y a à peine dix ans ...

      Note: mon M2 est toujours connecté sur le port série à l'arrière de mon PC et me sert aujourd'hui de console tty.
    • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

      Posté par  . Évalué à 1.

      exactement numeris j'ai eu :
      - on peut rester en ligne et téléphoner
      - on est connecté à 8 Ko/s en 10'' max
      - c'est plus fiable que le rtc (et aussi que l'adsl mais bon )
      c'est seulement tarifé de manière exhorbitante par FT.

      Je crois que les réseaux de ce type sont trés développé en Allemagne et aux USa, en tout cas avant les DSL.
      Merci le service public.
      • [^] # Re: Connexion à haut débit et création de sites web : la France toujours en retard

        Posté par  . Évalué à 1.

        En fait la est le point de depart du pb:
        FT n'a pas democratise le rnis (numeris si vous voulez) en pratiquant des prix exorbitants pour le commun des users et en reservant l'offre pour les societes.
        Je me serais bien contente de 128 k il y a quelques annees et avec un protocole plus securise.
        Voila a quoi mene une politique de l'aveuglement sur les attentes des clients ,apres il ne faut pas pleurer sur la faiblesse du nombre de users en HD.

        Et c'est pas 45€ /mois qui contribut a en augmenter le nombre.
  • # la France toujours en retard, mais non ce sont les notables qui freinent !

    Posté par  . Évalué à 3.

    La valeur des technologies de l'information dans l'économie française est l'une des plus basses de tous les pays industrialisés.( moins de 3 % du PIB)
    C'est le symptôme le plus grave de l'inadaptation de notre pays aux nouvelles donnes des marchés globalisés.
    Pour le moment, l'impact négatif sur l'économie n'est pas mis au compte de ce retard à l'allumage pour les nouvelles technologies.
    L'inadaptation de la législation est sans doute le premier frein pour les investisseurs. En effet, qui miserait dans un secteur sans cesse menacés d'une réglementation restrictive qui contrecarerait les innovations pourtant la clé de la réussite dans ces technologies.

    La première cause de ce refus de la modernité tient en ce que notre pays qui est aussi peu libéral qu'il est possible ( à part le dumping social dont on se figure ici qu'il est l'essence du libéralisme). Les positions dominantes de l'économie française ne doivent pas être remises en cause par d'éventuels nouveaux venus qui bouleverserait l'ordre établi.

    L'apathie sociale et économique tient à cet étrange consensus tacite :
    Surtout que rien ne change, tout en déplorant l'immobilisme.

    Le réveil risque d'être dur. L'initiative dans ce domaine n'a de chance de réussite qu'hors de nos frontières.

    Petite anecdote :
    Un des sites les plus actifs de location de résidences de vacances dans les plus beau endroits du Poitou dont les promoteurs sont britanniques est hébergé sur un serveur en Californie !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.