Contribuer à OpenStreetMap avec l'éditeur iD

Posté par  . Édité par Pierre Jarillon et Benoît Sibaud. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
49
26
déc.
2020
Open Data

Si Wikipédia est l’un des sites les plus connus au monde, il en est un qui mérite au moins tout autant notre attention : c’est OpenStreetMap ou OSM (dans la suite de ces lignes).

OSM est à la cartographie ce que Wikipédia est à la connaissance : un projet libre, collaboratif ouvert à tous.
Toutefois, comme son « modèle », si beaucoup de monde connait et utilise, peu de personnes savent que l’on peut y contribuer.

Si vous avez connaissance d’une modification à apporter, alors faites-la ! Les développeurs de OSM ont tout prévu pour vous y aider, dont l'éditeur iD.

Cartographie participative

Les développeurs du projet ont fait un énorme travail pour proposer un éditeur en ligne accessible et documenté, j’ai nommé iD.

iD est l’éditeur proposé par défaut lorsque l’on clique sur « modifier » sur une page d’OSM. Comme déjà écrit, il dispose d'un manuel très détaillé et en français.

Pourquoi participer ?

Je pratique beaucoup la balade à vélo, et OSM (couche carte cyclable - pensez à afficher l’interface qui répond le mieux à votre besoin) est une vraie mine d’or.
Depuis quelque temps, non seulement j’utilise, mais désormais j’enrichis : au cours de mes pérégrinations, si je remarque un chemin sympa non cartographié, à mon retour, il me suffit de quelques clics pour actualiser la carte des environs.
Ça me sert de pense-bête, et surtout ça offre aux autres la possibilité d’intégrer ce nouveau chemin dans leurs propres balades.

Dans le même ordre d’idée, je cartographie les véloroutes du coin en me basant sur les livrets fournis par l’office de tourisme (dernière en date : la voie verte La Flèche - Bazouges).

Dernier exemple, en ces temps de retour au local, j’actualise régulièrement les changements d’enseignes de mon centre-ville.

Pour débuter

Quelques notions de base

iD propose trois objets de base :

  • le point (ou nœud) : permet de cartographier un panneau routier, un arbre, un commerce (si le bâtiment qui l’abrite est multi-commerces), etc.
  • la ligne : à utiliser pour les routes, chemins, cours d’eau, etc.
  • la surface : pour les bâtiments, parkings, parcs, etc.

Les attributs

À chacun de ces éléments, il est possible d’associer des attributs qui permettent de qualifier l’objet, donnant à l’affichage un rendu particulier.
Pour savoir comment cartographier un attribut, il faut fouiller dans le wiki.

Les relations

Une cartographie n’est qu’une représentation de la réalité : certains éléments sont plus faciles à cartographier que d’autres (les routes et chemins notamment) par les objets de base, mais ça peut devenir compliqué quand un même objet partage plusieurs fonctions : une portion de route peut à la fois appartenir à une très longue rue, un itinéraire de car, une portion de GR, etc.
C’est là qu’entre en jeu la notion de relation.
Pour cartographier une véloroute par exemple, il ne s’agit pas de recréer avec une ligne l’itinéraire en entier : il s’agit plutôt de relier toutes les portions des lignes déjà existantes entre elles pour constituer la véloroute, qui sera donc une relation.
Une relation possède ses propres attributs qui se surajoutent à ceux des éléments qui la composent.
Ainsi, si une propriété de la relation change, il n’est pas nécessaire de modifier tous les éléments qui la composent.
À l’inverse, on peut vouloir garder certaines propriétés des éléments : ainsi pour une véloroute, si toute la véloroute est dédiée aux vélos, seules certaines portions sont en site propre.

La mise à jour

Attention à bien comprendre une chose : OSM est une base de données d’éléments cartographiques, et comme très bien expliqué dans cette dépêche, construire la carte à partir de ces éléments est assez coûteux en temps de calcul.
De ce fait, selon l’élément ou l’attribut mis à jour, il peut se passer du temps avant l’apparition de cette modification sur la carte.

À vos cartes !

Il n’est pas beaucoup plus difficile de contribuer à OSM qu’à Wikipedia. iD y est pour beaucoup, alors n’hésitez plus !

Aller plus loin

  • # Autre moyen de contribuer

    Posté par  . Évalué à 10.

    Sur Android (au moins), vous pouvez installer Street Complete qui permet de compléter OSM à travers de nombreuses quêtes autour de là où vous vous situez.

    Pour info, il faut se loguer avec son compte OSM.

    Mais çà permet de compléter pas mal de choses dont on aurait pas conscience sinon…

    • [^] # Re: Autre moyen de contribuer

      Posté par  . Évalué à 4.

      En effet, ça pose plein de questions, est-ce que le bâtiment est mitoyen, est-ce que le revêtement de la voie est en pavé régulier ou en mélange d'herbe et pavés… c'est limite s'il demande pas le modèle et les dimensions de chaque plaque d’égout avec la date de fabrication, le fondeur et la marque de caleçon de l'employé qui l'a posé

      • [^] # Re: Autre moyen de contribuer

        Posté par  . Évalué à 5.

        Oui, mais c'est bien pratique pour les handicapés de savoir s'ils vont pouvoir emprunter un trottoir sans problème :) ou même avec une poussette :)

      • [^] # Re: Autre moyen de contribuer

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ça permet de faire des contributions juste à côté de chez soi car sinon, pour la majorité d'entre nous, OSM est à jour là où on habite.. .

  • # GPS

    Posté par  . Évalué à 10.

    Très bonne présentation.

    J'ai découvert récemment la possibilité de charger des cartes Openstreetmap dans les GPS Garmin. Pour rappel, Garmin est traditionnellement un fabriquant de GPS, même s’ils se sont beaucoup dispersés dans les gadgets inutiles ces derniers temps. Ils n’ont jamais été fichus de sortir des logiciels tournant sous Linux, mais ils ont publiés leurs protocoles de communication ordinateur-GPS, et ne sont pas regardant sur la réutilisation de leur format de cartes. Ceci a permis à des amateurs de développer des applications dédiées sous licence libre.

    Ainsi, des développeurs ont pu créer un programme, appelé Mkgmap, permettant de convertir les données OSM en cartes compatibles Garmin. Ce qui a plusieurs conséquences :

    • il est possible d’avoir des cartes à jour du monde entier
    • les cartes sont désormais de tellement bonne qualité qu’elles permettent le guidage routier
    • ces cartes sont compatibles avec les anciens modèles. En occasion, on trouve des dizaines de GPS Garmin routiers pour 10-15 euros, dont les gens se débarrassent parce qu’ils n’arrivent pas à mettre les cartes à jour :)
    • et ce qui est génial, c'est que dès qu'on s'aperçoit d'une erreur (sens unique manquant, route non carrossable, etc…), on peut la corriger immédiatement comme expliqué ci-dessus par PhRæD.

    GPSMap 276c

    Personnellement, j’utilise en bateau et voiture un GPS 276c de 2004 (photo ci dessus), un excellent appareil à l’époque, mais pour lequel il n’y avait pas de cartographie potable de l'endroit où je vis. J’ai donc pu y ajouter une carte Openstreetmap, ainsi que d’autres endroits :

    Une carte de Giza (Égypte) sur le 276c :

    Giza

    L’entrée de Saint-Leu (La Réunion) sur un modèle plus petit (GPSMAP 64) :

    GPSMap64

    Pour ceux qui seraient génés de ne pas payer un centime pour une cartographie à jour et routable du monde entier, vous pouvez contribuer par votre temps (car le temps c’est de l’argent) à l’amélioration d’Openstreetmap en y ajoutant point d’intérêts, chemin méconnus, ou simplement des petits détails tels que vitesse maximale des routes et sens interdits.

    Liens :

    • [^] # Re: GPS

      Posté par  . Évalué à 7.

      Il est possible d’avoir des cartes à jour du monde entier

      OSM n'est à jour que dans certains endroits au gré des contributions. Tu le vois au volume des cartes. L'Allemagne et la France sont bien cartographiées par exemple, mais ça n'est pas le cas partout. Tupeux contribuer, mais pour les endroits vraiment mal cartographiés tu connaîtra suffisamment le lieu pour ne plus avoir besoin de GPS avant d'avoir fini. Bref regardez le contenu d'OSM avant d'acheter.

      Pour ceux qui seraient génés de ne pas payer un centime pour une cartographie à jour

      Il est aussi possible de donner de l'argent. https://openstreetmap.assoconnect.com/billetterie/offre/61684-j-faites-un-don-a-openstreetmap-france

      • [^] # Re: GPS

        Posté par  . Évalué à 3.

        Ou bien l'utiliser pour voir ce qui manque dans OSM ? Il est possible d'utiliser des outils de cartographie libre comme OSMAnd ou la version Fdroid de Maps (assez efficace), dans lesquels ont peut ajouter repères et note, pour compléter OSM en repérant les routes pas définis, des bornes.

        Personnellement, j'ai tendance à faire sans GPS, c'est plus amusant (similaires aux géo caches mais en plus utile), ça fait travailler la cognition spatiale ce qui doit être bon contre la maladie d'Alzheimer, et ça vide moins les batteries.

        • [^] # Re: GPS

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ou bien l'utiliser pour voir ce qui manque dans OSM ?

          Hein ? Tu achète un garmin pour connaître les manques d'osm et les reporter dans osmand ? C'est farfelu et tout à fait inutile.

          Personnellement, j'ai tendance à faire sans GPS, c'est plus amusant (similaires aux géo caches mais en plus utile), ça fait travailler la cognition spatiale ce qui doit être bon contre la maladie d'Alzheimer,

          C'est une référence à la vieille manie "dis moi ce dont tu as besoin et je te dis ~comment~pourquoi t'en passer" ?

          ça vide moins les batteries.

          C'est l'inverse amha. Ce qui consomme de la batterie c'est l'affichage de la carte et tu la manipule bien plus quand tu t'en sers sans GPS (et potentiellement plus longtemps). D'autan que l'on parle de matériel qui ne sert qu'à cela donc ça n'a pas vraiment de sens.

          • [^] # Re: GPS

            Posté par  . Évalué à 1.

            J'ai dit voir ce qui manque dans OSM via Garmin ou OSMand, ou Maps.

            C'est l'inverse amha. Ce qui consomme de la batterie c'est l'affichage de la carte et tu la manipule bien plus quand tu t'en sers sans GPS (et potentiellement plus longtemps). D'autan que l'on parle de matériel qui ne sert qu'à cela donc ça n'a pas vraiment de sens.

            Sur le Garmin oui, dans les autres cas pas forcément.

            En fait j'utilise peut le GPS, sur le premier (Samsung S) à chaque fois que je l'ai utilisé, la batterie s'est vidée en moins d'une heure. Pareil sur un mini-Reflex récent ayant cette fonctionnalité. Après je ne mes pas l'affichage à 100% sauf grosse luminosité empêchant de voir, mais je n'ai jamais eu une réduction aussi rapide de la batterie avec l'écran allumé + 3G par exemple.

            Bon, sur tous mes autres téléphones Android plus récent, je n'ai jamais autorisé la géolocalisation, ce qui n'empêche pas (sur du Samsung hein) Baidu map de me géolocaliser… Il y a comme un énorme gouffre de sécurité dans Android, qui doit laisser transpirer aux applications des informations sans demander l'avis (antennes relais utilisées ou autre).

  • # Sens uniques

    Posté par  . Évalué à 2.

    Si vous cherchez quelque chose sur quoi contribuer, l’information utile qui manque le plus souvent, ce sont les sens uniques, en tout cas dans pas mal de villages ou petites villes.

    Ils peuvent avoir été omis à la création de la carte, surtout si celle‐ci a été faite d’après photo satellite ou cadastre, mais ces temps‐ci, les panneaux de sens interdits ont aussi tendance à pousser comme des champignons dans les rues étroites, probablement à cause du gonflement des voitures.

    Idéalement, j’aimerais pouvoir les inclure à OpenStreetMap directement sur place, mais la version smartphone d’OpenStreetMap ne propose pas l’édition, la version ordinateur n’est pas très utilisable sur un smartphone, et traîner l’ordinateur, ce ne serait pas super pratique…

    De ce que j’ai vu, StreetComplete ne propose d’ajouter que des informations moins importantes (à moins que ça n’ait changé ; la dernière version plante net au lancement sur mon téléphone).

    Il reste à s’en souvenir (c’est jouable pour un ou deux, après…), les noter sur un bout de carte (mais il faut avoir pensé à l’imprimer avant, donc prévu de trouver des sens uniques à cet endroit), mettre une note sur OSM avec le site Web ou OsmAnd (mais il ne faut pas se tromper de sens après) ou revisiter le coin après sur Google Street View (oui, c’est triste) pour les retrouver (en espérant qu’ils n’aient pas changé depuis la prise de vue — oui, ça arrive aussi qu’ils changent, certaines municipalités sont vraiment tordues !).

    Si quelqu’un voit une solution plus pratique…

    Déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

    • [^] # Re: Sens uniques

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      StreetComplete ne propose d’ajouter que des informations moins importantes (à moins que ça n’ait changé ; la dernière version plante net au lancement sur mon téléphone).

      euh bin si tu peux le faire, il faut activer l'ensemble des quêtes (ça se paramètre) :
      https://wiki.openstreetmap.org/wiki/StreetComplete/Quests il y a les voies à sens unique

      pour le plantage au démarrage, désinstaller puis réinstaller la version f-droid (ça me l'a fait une fois il y a 2 ans…)

      revisiter le coin après sur Google Street View (oui, c’est triste)

      oui, c'est triste, ce n'est surtout pas autorisé AFAIK par google :
      https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FAQ#Why_don.27t_you_just_use_Google_Maps.2Fwhoever_for_your_data.3F

      c'est bien la peine de se donner bonne conscience avec les GSoC de ne pas pousser la démarche jusqu'au bout (même bing l'a proposé… le cadastre, l'IGN… mais bon, Google ne peut sans doute pas se le permettre et est sans doute trop attaché à garder ses clients captifs :/)

      • [^] # Re: Sens uniques

        Posté par  . Évalué à 5.

        pour le plantage au démarrage, désinstaller puis réinstaller la version f-droid (ça me l'a fait une fois il y a 2 ans…)

        Merci, ça marche.
        Note qu’il y a tout de même une limitation dans le cas d’un nouveau sens unique : si une rue est déjà explicitement indiquée comme pas en sens unique et non « par défaut », StreetComplete ne va pas proposer d’en indiquer le sens.

        oui, c'est triste, ce n'est surtout pas autorisé AFAIK par google :

        Ah m… !
        C’était évident pour les données formalisées (sur la carte), mais ça, je n’y avais pas pensé. C’est même un peu gros, d’un sens : suppose qu’on m’envoie une photo du Château de Tours ; évidemment, je n’ai pas le droit d’en diffuser des copies, mais je n’ai quand même pas besoin d’autorisation de l’auteur ou de l’éditeur pour dire (voire publier) qu’il y a un château à Tours ! Si ???

        J’ai pensé à une solution supplémentaire : faire une photo localisée du panneau de sens unique ou interdit et retrouver sa localisation ensuite grâce à A Photo Map (qui accompagne A Photo Manager, disponible sur F-Droid). Mais on est tributaire de la précision de la localisation au moment où on fait la photo (si on la fait rapidement, le GPS peut ne même pas avoir le temps de la déterminer) et ça ne donne pas l’orientation.

        Déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

        • [^] # Re: Sens uniques

          Posté par  . Évalué à 6.

          Pour éditer il y a vespucci.io dispo sur f-droid.

          • [^] # Re: Sens uniques

            Posté par  . Évalué à 3.

            Génial, merci.

            Déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

            • [^] # Re: Sens uniques

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

              ou sinon, tu laisses une note à l'endroit du panneau que tu vois, puis tu peux la traiter ensuite sur ton ordi avec toutes les fonctions d'édition avancées nécessaires ;-) (en te logguant à ton compte OSM, tu vois toutes les entrées que tu as faites). Sinon quelqu'un finira par la traiter (mais ça peut être plus long) :/

  • # Voie verte

    Posté par  . Évalué à 2.

    Bonjour

    Dans le cas d'une voie verte telle que la nouvelle voie verte La Flêche - Bazouges-sur-le-Loir ne faudrait-il pas indiquer le type de revêtement ( surface=fine_gravel ) et le fait que c'est une voie verte ( highway=path )?

    Voir https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Bicycle

    • [^] # Re: Voie verte

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      ouvre plutôt une note en pointant l'endroit (via StreetComplete par exemple), ce sera plus efficace que perdu dans un commentaire sur LinuxFr.org.

      Tu pourras ensuite suivre l'évolution de la prise en compte de ta remarque en te connectant avec ton compte sur OpenStreetMap.org (et il y a des mails d'envoyés aussi).

    • [^] # Re: Voie verte

      Posté par  . Évalué à 2.

      Bonsoir.

      De ce que j’ai compris, ces types d’information sont à porter sur la ligne, et non sur la relation.

      J’ai donc modifié l’étiquette highway, l’étiquette surface étant correctement renseignée à « asphalt ».

  • # délai de validation

    Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 28/12/20 à 14:16.

    Bonjour, quand je modifie une rue comme par exemple un sens unique sur le site openstreetmap, la modification sur l'application osmand n'apparaît qu'après un ou deux mois, les mises à jour ne sont pas immédiates, j'imagine que l'équipe qui valide les modifications vérifie l'exactitude des infos des contributeurs

    • [^] # Re: délai de validation

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      j'imagine que l'équipe qui valide les modifications vérifie l'exactitude des infos des contributeurs

      euh non… ya un délai de mise à jour des cartes selon les serveurs. C'est toi le valideur vu que tu es censé passer sur le terrain :-)

      Pour les notes, cela ouvre un ticket qui pourra être revu par quelqu'un d'autre ; c'est à peu près le seul cas que j'ai vu.

      Tu peux instancier ton propre serveur OSM pour voir tes modifications prises en compte (retélécharger la zone, les tiles…). Mais sinon, être patient suffit la plupart du temps.

    • [^] # Re: délai de validation

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      En fait tes modifications sont bien prise en compte, mais c'est

      Sur les sites openstreetmap : le rendu de la tuile (l'image) qui prend du temps.C'est très variable selon les zones

      Sur Osmand, ils construisent les cartes tous les X jours (une fois par mois il me semble)

      • [^] # Re: délai de validation

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Sur OSMAnd (dépend un peu de ta version… celle du *store ou de fdroid), tu as les "live update", qui te permettent de récupérer les mises à jour d'il y a quelques minutes…

        Dans le menu Osmand live > la zone concernée > mettre à jour maintenant

        Note: avec ce concept de live, ils invitent à donner un peu de BTC qui seront redistribué entre OSMAND et les contributeurs de la région.

        • [^] # Re: délai de validation

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Ah ok merci, j'avais jamais trop regardé le mode live

          (J'ai pas de carte sim dans mon smartphone. il me sert juste d'agenda et pour contribuer à Openstreetmap)

          C'est original comme mode de fonctionnement (le paiement des contributeurs)

  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 29/12/20 à 09:20.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

  • # Un commentaire rapide sur les autres éditeurs ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Salut,

    J'ai pas mal contribué à OSM il y a plusieurs années mais j'ai presque complètement arrêté depuis.

    J'ai justement essayé iD récemment pour faire des changements dans l'espoir d'améliorer un rendu dans Flight Simulator 2020 (mais ça m'étonnerait qu'ils mettent à jour souvent). J'ai tout de suite eu une difficulté avec iD : impossible de sélectionner une rue qui passe par les mêmes points qu'une limite de zone.

    Du coup, ma question pour les contributeurs actifs : Si on veut aller plus loin qu'iD, c'est quoi l'éditeur à privilégier ? (de mon temps c'était plutôt JOSM)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.