EDF libère son Code_Aster sous licence GPL

Posté par . Modéré par Yann Hirou.
Tags :
0
9
oct.
2001
Communauté
EDF R&D vient de dévoiler Code_Aster, le logiciel libre sous licence GPL de simulation numérique en mécanique des structures. Code_Aster est utilisé dans l'expertise et la maintenance des installations de production et de transport d'électricité. Désormais, sur code-aster.org, les 800 000 lignes de code seront soumises à un réseau plus large d'utilisateurs, à des épreuves et des comparaisons nouvelles. Ainsi, tout particulier, tout organisme peuvent proposer leurs services pour l'exploitation du logiciel et, bien entendu, son enrichissement.

Note du modérateur: le site Code Aster est cependant complêtement vide. Attendons de voir...

Aller plus loin

  • # Problème de droits d'accès

    Posté par . Évalué à 1.

    Sauf que l'on obtient un 403 (Acces Forbidden)
  • # En plus d'etre vide....

    Posté par . Évalué à 1.

    En plus d'etre vide, il est pas beau ce site :

    //
    Forbidden
    You don't have permission to access / on this server.
    //
    • [^] # Re: En plus d'etre vide....

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais non, vous n'avez pas compris que maintenant ce sont les éoliennes qui fournissent.
      Hélas pour eux, pas de vent donc pas de serveur....
    • [^] # Re: En plus d'etre vide....

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ah non il est pas mal au contraire

      Sobriété et message tres clair
      rapport signal/bruit des plus intéréssants
      • [^] # Re: En plus d'etre vide....

        Posté par . Évalué à 1.

        Oué, voila un site où on ne se perd pas dès la page d'accueil au moins ... là il y a aucun risque
    • [^] # Re: En plus d'etre vide....

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Au moins, c'est que du libre :


      jacques@dev900:~$ telnet www.code-aster.org 80
      Trying 192.54.193.134...
      Connected to clwww.edf.fr.
      Escape character is '^]'.
      HEAD / HTTP/1.0

      HTTP/1.1 200 OK
      Date: Tue, 09 Oct 2001 16:28:42 GMT
      Server: Apache/1.3.12 (Unix) PHP/3.0.15
      X-Powered-By: PHP/3.0.15
      Connection: close
      Content-Type: text/html

      Connection closed by foreign host.
      jacques@dev900:~$


      Mais bon, c'est pas bien reluisant quand même. Encore un effort, messieurs !...

      PS : j'ai aucune idée de ce que peut être un simulateur en « mécanique des structures », et encore moins de son rapport avec des équipements électriques. Quelqu'un pour expliquer ce qu'on calcule concrètement avec ce genre de softs ?

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

      • [^] # Re: En plus d'etre vide....

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        un simulateur en « mécanique des structures », et encore moins de son rapport avec des équipements électriques

        Juste comme ça, en essayant de deviner (puisque le site n'est pas accessible) ça a peut-être un rapport avec les efforts produits par les câbles sur les pylônes...

        Mais bon je suppose que ça fait autre chose parce que pour calculer ça il faut moins de 800 000 lignes de code :)
        • [^] # Re: En plus d'etre vide....

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour les pylônes électriques, je ne sais pas, mais pour produire de l'électricité dans une centrale nucléaire, il faut une cuve (contenant le coeur), des canalisations, des turbines, des tours de refroidissement, ... bref, de quoi nécessiter des outils d'analyse en mécanique des structures, en mécanique des fluides, en thermique, en neutronique,... (avec souvent des couplages ou au moins des chainages entre outils).
          La R&D EDF ne se résume pas à des problèmes de pylones. Pour info, EDF participe à au moins un autre projet libre, le projet SALOME, basé sur OpenCascade (http://www.opencascade.org/SALOME(...)).
          • [^] # Re: En plus d'etre vide....

            Posté par . Évalué à 0.

            produire de l'électricité dans une centrale nucléaire, il faut une cuve (contenant le coeur), des canalisations, des turbines, des tours de refroidissement, ... bref, de quoi nécessiter des outils d'analyse en mécanique des structures, en mécanique des fluides, en thermique, en neutronique,... (avec souvent des couplages ou au moins des chainages entre outils).
            La R&D EDF ne se résume pas à des problèmes de pylones.


            EDF participe aussi, au sein de ce qu'ils appellent "le mécénat EDF", a des projets divers et variés, comprenant même de l'archéologie. Les moyens informatiques et les méthodes physico-chimiques sont utiles quand il s'agit de reconstituer le puzzle des vestiges retrouvés dans un site de fouilles, par exemple.
  • # Ce n'est pas la première fois...

    Posté par . Évalué à 2.

    ...qu'EDF libère des informations azux grands publics.
    Ils ont déjà mis en ligne une étude portant sur le thème de l'Etat des recommandations XML dans le domaine documentaire --> http://xmlfr.org/index/org/edf/(...)
  • # prometteur ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai suivi une conférence il y a une dizaine d'années sur le code Aster à l'université paris XIII (Villetaneuse). Je crois me rappeler que les codes de calcul étaient en Fortran avec une API en C. Cela apparaissait comme un travail très sérieux.

    C'est prometteur et à rapprocher du code opencascade que Matra a libéré (traitement de données).

    Une recherche google sur "edf aster" ne donne rien de probant. Dommage.

    http://www.opencascade.com/(...)
    • [^] # Re: prometteur ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Les gens de la R&D d'EDF utilisent un bout d'opencascade & travaille donc avec Matra sur qq projets...

      Et petite cerise sur le gateau la plateforme première de développement est Linux sur ce type de projets... ;-)
  • # Le site sera ouvert le 19 octobre + un exemple

    Posté par . Évalué à 1.

    Le site sera ouvert le 19 octobre, comme c'est précisé en commentaire de l'article de linuxfr.

    Contact : code-aster@edf.fr

    Un exemple d'utilisation : (recherche "aster" sur
    http://www.edf.fr(...))

    http://retd.edf.fr/production/turbinep.pdf(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.