Élections du responsable du projet Debian 2007

Posté par . Modéré par Mouns.
0
15
mar.
2007
Debian
Alors que l'actualité française tourne en boucle sur la prochaine élection du chef d'État, une autre élection va bientôt débuter : celle du responsable du projet Debian (ou DPL).

Actuellement la période des trois semaines de campagne touche à sa fin, les trois semaines de votes débuteront ce dimanche 18 mars à 00:00:01 UTC et seront clôturés le 8 avril 2007 à 00:00:00 UTC. Le mandat débutera le 17 avril.

Celui qui remportera l'élection sera à la tête du projet pour un mandat d'une année. L'actuel DPL, Anthony Towns, fait partie de la liste des huit candidats.

Cette année, nous avons en lice :
1. Wouter Verhelst
2. Aigars Mahinovs
3. Gustavo Franco
4. Sam Hocevar
5. Steve McIntyre
6. Raphaël Hertzog
7. Anthony Towns
8. Simon Richter

Il n'est, bien sûr, pas question de prendre partie ici mais on remarquera la participation de deux français. L'élection comment ça marche ?

Le point des élections (point 5.2), du comptage des votes (point A.6) puis des prérogatives du DPL (point 5.1) sont clairement expliqués dans la constitution du projet Debian.

Pour résumer :
  • Une élection commence neuf semaines avant que le poste de responsable ne devienne vacant ;
  • Pendant les trois semaines suivantes n'importe quel développeur peut se porter candidat au poste de responsable du projet ;
  • Pendant les trois semaines suivantes les candidats font campagne ;
  • Les trois semaines suivantes sont la période de scrutin pendant laquelle les développeurs peuvent envoyer leurs bulletins ;
  • Sur le bulletin on classe les "options" plus le choix «Aucun des candidats». Il n'est pas nécessaire que toutes les options apparaissent dans le classement. Les options apparaissant dans le classement sont considérées comme préférées à toutes celles qui n'y apparaissent pas ;
  • On utilise la méthode Condorcet pour déterminer le vainqueur de l'élection.

Résultat le mois prochain !

Aller plus loin

  • # Nommés ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    L'actuel DPL, Anthony Towns, fait partie de la liste des huit nommés.

    Les candidats au poste de DPL ne sont pas nommés, ils se déclarent spontanément candidats.
    • [^] # Re: Nommés ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      Faute de frappe ? On dirait plutôt nominés, comme pour les Alfreds, non ?
      • [^] # Re: Nommés ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Non. Nommés a l'avantage d'être français.

        ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

        • [^] # Re: Nommés ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          « nominé » ça vient de l'anglais, mais ça fait presque 30 ans que c'est français. (Même si l'usage ici n'est pas bon)
        • [^] # Re: Nommés ?

          Posté par . Évalué à 3.

          > Non. Nommés a l'avantage d'être français.

          Et l'inconvénient d'être parfaitement inadapté dans ce cas.
  • # vers un board pour diriger le projet Debian ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Plus que la présence de deux francais, il me semble important de noter que Raphael Hertzog pousse dans la direction d'un "board" pour diriger le projet Debian.

    Ca serait assez révolutionnaire pour Debian, qui a toujours été dirigé par un leader unique.
  • # Oubli

    Posté par . Évalué à 5.

    Voila ce que c'est de faire des dépêches à 1h du mat'.

    Je voulais profiter de cette dépêche pour revenir brièvement sur l'année écoulée avec Anthony Towns et surtout sur le petit clash de Dunc Tank (voir la dépêche DLFP sur le sujet : https://linuxfr.org/2006/09/21/21354.html ) qui a failli aller jusqu'à la destitution du DPL !
  • # Ouéééé !

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    \o/ SAM PRAISIDAN DPL \o/

    http://sam2007.zoy.org/

    Au moins, les debiannistes auraient ainsi une chance de perdre leur réputation de gros geeks pédants et austères c. serrés enfin vous voyez ce que je veux dire.
    • [^] # Re: Ouéééé !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      ...Pour du coup gagner une réputation de punks ? Ouais, j'achète !
      • [^] # Re: Ouéééé !

        Posté par . Évalué à 4.

        je suis aussi preneur, ca devrait mieux passer auprès de la gente feminine :-p
    • [^] # Re: Ouéééé !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Pour ceux qui ne connaissent pas Sam Hocevar, il est l'auteur de libcaca, MonsterZ (jeu Python que ma copine adore), zzuf, et a aussi contribué à VideoLAN, Debian et bien d'autres trucs. Plus de détails sur son site web :
      http://sam.zoy.org/
      (la gallerie des goatse et des DTC vaut le détour)
      • [^] # Re: Ouéééé !

        Posté par . Évalué à 3.

        et bien d'autres trucs

        Oué, il était à un étage plein de cônes.

        ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

  • # Méthode Condorcet ou plus précisément ...

    Posté par . Évalué à 1.

    Méthode Schulze (non ce n'est pas une coïncidence) :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Méthode_Schulze
  • # Debian : de la vraie politique

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Ce qui est bien avec Debian, c'est que ça ressemble à de la vraie politique. Ils promettent tous de terminier la prochaine Debian, mais il y a peut qui y parviennent.

    Blague à part, l'année dernière j'avais écrit un commentaire par rapport à la durée du mandat. En un an, on ne peut rien faire, on ne peut pas mener à bien de profond changements.
    • [^] # Re: Debian : de la vraie politique

      Posté par . Évalué à 7.

      Avant de supprimer le retard, faudrait déja commencer par le stabiliser.
      Je propose d'inscrire l'interdiction du retard dans le contrat social debian.

      Et je propose de former une debian team d'union nationale.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.