Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
14
oct.
2002
Linux
L'essai est mené par quelqu'un qui n'a presque jamais touché Linux et qui est très attaché à IE/Windows (donc partiel, mais aussi un peu facilement trollesque envers les logicles Libres). L'article est tout de même largement agrémenté de copies d'écran (même isues d'un appareil photo lors de la phase d'installation ;-). A voir.

Lindows, qui est une distribution Linux orienté bureautique comportant des logiciels propriétaires, se targue d'apporter le choix sur le bureau de l'utilisateur ("bringing choice to your computer", mais n'est-ce pas là une des raisons d'être du logiciel Libre selon RMS ?), notamment en utilisant une pléiades de logiciels Libres, mais aussi en pouvant utiliser quelques logiciels dédiés à Windows (grâce à l'émulateur WINE). C'est une des distributions pré-installées sur les PC de supermarchés états-uniens Microtel.

Pour télécharger ou commander le CD, il faut être membre ("insider"), ce qui amène d'autres avantages : réductions sur logiciels propriétaires, chat, forum, Click-N-Run, etc..

Click-N-Run est leur produit phare : un installeur graphique de logiciels (empaquetés pour Lindows) lié à leurs services payants, donc rien de bien nouveau.

Nescape 7 (version propriétaire de Mozilla) est le navigateur et la messagerie par défaut (paramétré avec Flash, propriétaire également), ICQ et AIM sont installés (messageries instantannées propriétaires), mais aussi StarOffice (version propriétaire de OpenOffice.org).

Aller plus loin

  • # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

    Posté par . Évalué à 1.

    ICQ et AIM sont des protocoles propriétaires, mais il existe plusieurs clients libres.

    -1 (mince on peut plus :)
    • [^] # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ah oué, merde, t'as raison [-1] pour la news...

      t'as vu les screenshots ? c'est quels softs ceux-là ? sûr qu'ils sont pas proprios ?
      • [^] # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

        Posté par . Évalué à 1.

        Si j'ai vu des screenshots? En fait je ne parlais pas du client ICQ/Aim made in Netscape livré avec Lindows, que je viens de découvrir.
        Ceux là ont l'air proprio:
        « With the licensing of Netscape technologies that Lindows has acquired, you can easily Log into ICQ or AIM »
        -1 pour moi aussi sur ce coup.

        Mais je ne pense pas qu'installer des clients libres soit impossbile, malgré les bidouilles de Lindows ;)
  • # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

    Posté par . Évalué à 1.

    le seul ***intéret*** (ou particularité) était de faire tourner des applications windows il me semble.....

    deux citations du test:

    I didn't get Office 97, Publisher 2000, or well, any other application that I tried installing to run at all in Lindows. Yes, I tried even old 16bit applications and very simple games. So there went that idea... So if you want to use Windows Type Applications, you'd better find a Linux alternative for it. Or, you pretty much are out of luck. I can see why the "Run Windows Programs" thing in Lindows has been pushed aside. "Gimp" is a very capable Graphics Editor in Linux, in case you didn't know. So you aren't really out of luck on doing graphics editing. If that's your bag... Next page, Gaming and Summary!


    et surtout :

    Windows compatibility stated in the initial project of Lindows, is pretty much flawed, and abandoned now

    ( dans les "bad" en conclusion)


    moralité : circulez y'a (vraiement) rien a voir.
  • # Debian derivative

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    ...j'ai oublié de préciser que Lindows était basé sur Debian...
    • [^] # Re: Debian derivative

      Posté par . Évalué à 1.

      Je confirme, d'ailleurs, on peut faire un apt-get dist-upgrade pour mettre à jour. Il utilise les paquets de la woody dans ce cas (sur le serveur ftp.us.debian.org ). Ca fait quelques erreurs (unresolved symbols sur le module pcmcia du noyau, lindows est en 2.4.19 alors que la woody est au mieux en 2.4.18), mais ça passe, même des packages "sensibles" tels les init sysV ont été upgradés, sans que cela s'en ressente à l'utilisation, mais je ferais pas ça tous les jours.

      Sinon, on est loggé en root, mais rien n'empêche de faire un adduser pour se créer un utilisateur. Et après m'être déloggé, j'ai rentré le login et le pass de cet utilisateur, c'est passé. Et là il y a un soft qui réclame le mot de passe root à son lancement (l'installeur click and run).

      Sinon dans les trucs bizarres, il y a un C: à la racine, qui est un lien vers la racine d'installation de wine. C'est livré avec les visionneuses word/excel/powerpoint, mais j'ai pas pu les lancer.

      Sinon, pas de mozilla, mais netscape 7, pas de gcc (sauf si apt-get install gcc), pas de emacs (il y a quand même vi), pas de reconnaissance à l'install des claviers autres qu'américains (et en plus, il a une tendance à me perdre la config), et un installeur qui semble pas fait pour la cohabitation avec d'autres systemes (pas trouvé comment partitionner sans dédier un disque complet).

      Ah si, ça supporte le réseau local contrairement à ce que l'on a pu entendre à un moment. Toute la config système passe par les outils de KDE.

      Sinon, plein de trucs qui tournent par défaut, tel samba, cups et exim.
      • [^] # Re: Debian derivative

        Posté par . Évalué à 1.

        Je confirme, d'ailleurs, on peut faire un apt-get dist-upgrade pour mettre à jour

        C'est pour ça que je préfère un utilisateur Lindows à un utilisateur Windows. Ce n'est pas la meilleur façon pour lui de découvrir Linux mais c'est mieux que rien, je pense. Lindows n'est que l'arbre qui cache la forêt et c'est un petit arbre qui plie sous un simple apt-get dist-upgrade. L'espoir de voir les utilisateurs de Lindows migrer vers des distributions libres dans le futur est donc bien réel.
        Personnellement, je ne renierai pas les utilisateurs lindows qui auront besoin d'aide ni ne leur sauterai à la gorge en leur hurlant que "lindows ça su><, c'est pas libre". Au contraire, ils seront aux petits soins parce que ça serait vraiment trop stupide de voir des gens qui sont déjà sous linux repartir sous windows parce que la communauté n'aurait pas fais l'effort d'avoir une attitude correcte envers eux.
        Que Lindows se fasse de l'argent au passage, ce n'est pas bien grave. Ce n'est pas le premier à en faire sur le dos du libre et ça ne sera pas le dernier non plus.
        • [^] # Re: Debian derivative

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est pour ça que je préfère un utilisateur Lindows à un utilisateur Windows. Ce n'est pas la meilleur façon pour lui de découvrir Linux mais c'est mieux que rien, je pense.

          Ca risque plutôt d'en dégouter plus d'un.
          Déjà le fait de promettre la compatibilité avec windows était une ânerie: les utilisateurs qui l'achète s'attendent a trouver un clone gratuit de windows, s'ils voient que leurs softs et jeux habituels ne tournent pas, ils retournerons sous windows et garderons une mauvaise image de linux et du LL.
    • [^] # Re: Debian derivative

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Comme quoi, on peut augmenter facilement l'entropie d'un système stable. :o)
  • # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un nouvel essai mentionné sur OSNews :
    http://osnews.com/comment.php?news_id=1930(...)

    idem pour la dernière Lycoris
    • [^] # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

      Posté par . Évalué à 1.

      En parlant de Lycoris, justement, qu'est-ce qu'elle devient, celle-là ? Je viens d'aller voir sur leur site, et je viens de voir qu'il existait une suite qui s'appelait ProductivityPak, mais impossible de savoir ce dont il s'agit exactement. C'est plutôt un StarOffice ou plutôt un OpenOffice.org ? C'est pas très clair.

      Sinon, la dernière fois que je l'ai essayée, qu'est-ce qu'elle ramait. Ça a changé ?
  • # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

    Posté par . Évalué à 1.

    bijour

    quelqu'un pourrais m'expliquer la différence entre cette distro et une distro "classique" version boite (genre pro-suite)

    merci !!!!!!!!!!!!!!!
    • [^] # Re: Essai de la Lindows 2.0 (en anglais)

      Posté par . Évalué à 1.

      Je classe dans les distro "classique" :
      - Debian
      - Mandrake
      - RedHat
      - etc...

      Des distros avec du freeware (principalement du free software). C'est-à-dire des distribution que tu as le droit de copier/modifier/ditribuer.

      Ces destribes sont des "Unix-like" (C'est un Unix mais comme elle ne sont pas certifiées on dit Unix-like (Unix est un marque); si certification, c'est n'est plus du free software ; C'est bizarre mais c'est comme çà) et ne le cache pas.

      Lindows, est une distribe non freeware et qui masque le fait que c'est un Unix (le côté compliqué).

      Personnellement, j'y crois pas en Lindows etc...

      Enfin, si tu veux débuter avec GNU/Linux prend un distribe classique en dual boot avec Windows. Avec un distribe classique tu auras plus de support.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.