EuroBSDcon 2017 en septembre à Paris

30
23
juil.
2017
FreeBSD

L’EuroBSDcon est une conférence technique internationale annuelle en langue anglaise rassemblant des utilisateurs et développeurs travaillant sur les systèmes d’exploitation de la famille BSD ou des projets liés. Il s’agit de la version européenne d’une famille de conférences mondiales dérivées de USENIX.

Cette conférence change de pays chaque année, l’édition 2017 se déroulera pour la première fois à Paris du 21 au 24 septembre prochain. Cet événement d’envergure internationale sera l’occasion de réunir des publics de divers horizons rassemblés autour d’un intérêt commun et de croiser des personnalités toujours actives ayant fait l’histoire de l’informatique, ainsi que les membres actifs de la nouvelle génération. Tous les projets majeurs y seront représentés : Dragonfly BSD, FreeBSD, NetBSD et OpenBSD.

Suite et programme en seconde partie.

Pour rappel, BSD est l’acronyme de Berkeley Software Distribution. Il s’agit d’une communauté développant des systèmes d’exploitation libres de type UNIX issus de celui développé à Berkeley à la fin des années 1970. À ne pas confondre avec le non moins célèbre LSD, lui aussi développé dans la même université.

Des technologies majeures sont issues de ces systèmes d’exploitation et ont largement participé à l’informatique moderne : la pile TCP/IP, IPsec, IPv6, les systèmes de fichiers modernes, les conteneurs pour cloisonner des programmes, plusieurs techniques de sécurisation des systèmes d’exploitation, etc.

Ces technologies sont utilisées par de nombreux acteurs du marché comme NetApp, Juniper, Netflix, Sony PlayStation, WhatsApp, Gandi, la NASA, la DGSE, etc. Elles sont aussi embarquées dans de nombreux produits, comme par exemple macOS qui est fortement basé sur des technologies issues du monde BSD, ou Google Android qui utilise du code issu de BSD.

Déroulement de la conférence

Tutoriels (jeudi et vendredi)

Les deux premiers jours (21 et 22 septembre) sont consacrés à des tutoriels :

  • An Introduction to the FreeBSD Open‐Source Operating System ;
  • Dtrace for developers: no more printfs ;
  • BGP for developers and sysadmins ;
  • Core concept of ZFS ;
  • Managing BSD systems with Ansible ;
  • How to untangle your threads from a giant lock in a multiprocessor system.

Plus d’informations sont disponibles ici.

Conférence (samedi et dimanche)

Les deux derniers jours (23 et 24 septembre) sont consacrés à la conférence à proprement parler. Une trentaine de présentations sont planifiées, dont trois keynotes données par :

  • Thomas Pornin, qui viendra nous parler de cryptographie ;
  • Éric Freyssinet, qui nous racontera une petite histoire de la cybercriminalité en France ;
  • Brendan Gregg, qui nous parlera de la méthodologie et des outils de résolution des problèmes de performance chez Netflix.

Plus d’informations sont disponibles ici.

Afin d’assurer la convivialité, un « social event » ouvert à tous les participants sera organisé le samedi 29 septembre sur une péniche navigante. Cela sera l’occasion d’un échange décontracté avec les membres de la communauté autour d’un repas et d’un verre.

L’application Android officielle est disponible sur Google Play.

Les inscriptions sont ouvertes. Dépêchez‐vous : les places sont limitées !

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 08/08/17 à 09:45.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 2.

      Question pour les modérateurs : quand un commentaire est "supprimé", pourquoi le commentaire n'est pas réellement supprimé mais remplacé par un message ?

      • [^] # Re: Commentaire supprimé

        Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 08/08/17 à 11:12.

        Comme souvent, il y a des avantages et des inconvénients. Ça permet notamment de maintenir les fils de discussion (si on vire un commentaire en plein milieu, que faire des branches filles, et que faire des ceux qui sont en train d'y répondre par exemple) et de maintenir la modération visible.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.