FusionForge 6.0.3

26
9
oct.
2015
Do It Yourself

Avec une nouvelle version 6.0 publiée en mai 2015 suivie de deux versions mineures de stabilisation, FusionForge est fière de sa nouvelle mouture 6.0.3 publiée ce mardi 6 octobre.
FusionForge est la première forge libre issue du code original de SourceForge, maintes fois forké et copié par ailleurs.

FusionForge

Dans la suite de la dépêche seront décrites l'offre FusionForge et les grandes nouveautés de la série 6.0.

L'offre FusionForge

Sans vouloir copier-coller la dépêche précédente qui traitait de la version 5.3, voici un bref récapitulatif des fonctionnalités disponibles dans FusionForge.

Ensemble d'outils de génie logiciel

Basé sur une intégration homogène d'outils préexistants, FusionForge couvre un large spectre d'outils incluant : (D)VCS (Git, Subversion, Mercurial, Bazaar, CVS), forums, gestion documentaire, suivi de l'activité, wiki (phpwiki, mediawiki), système d'annonces, suivi des demandes, listes de diffusion (mailman) et mécanisme de greffons.

Gestion multi-projet

Chaque projet dispose de l'ensemble des outils, activables en fonction des besoins. Un mécanisme de classement par typologie ainsi que des étiquettes permettent une recherche au sein des projets existants. Un greffon de hiérarchie permet d'organiser les projets par relation 1:n. Le système d'autorisation RBAC permet une gestion fine des droits par outil et par projet.

Scalabilité

FusionForge dispose d'une base installée étonnante démontrant une capacité de gestion d'un nombre important de projets et d'utilisateurs. Sa simplicité d'installation permet de répondre à des besoins d'une petite équipe comme à ceux d'une grande entreprise. Quelques exemples d'installations :

  • R-Forge (dédié au langage R) ;
  • PGFoundry (outils autour de PostgreSQL) ;
  • InriaForge (offre de services pour les personnes travaillant avec l'INRIA) ;
  • SourceSup (Forge de l'enseignement supérieur et de la recherche - Renater) ;
  • RNA (Forge gouvernementale vénézuélienne) ;
  • Debian Alioth (paquets source et outils Debian).

Libre

Ici pas de modèle à double licence libre/propriétaire, c'est du 100% open-source et c'est une des forces de FusionForge. En effet, rien de plus désagréable que d'avoir à passer par une version dite entreprise pour avoir accès à l'ensemble des fonctionnalités. FusionForge n'est pas la propriété d'une unique société mais est soutenue par plusieurs sociétés utilisatrices et contributrices.

Professionnel

Les contributeurs majeurs ont créé des sociétés offrant des prestations de services professionnels autour de FusionForge, le tout dans le respect du libre : nouvelles fonctionnalités, nouveaux greffons, support, migration et formation.

Les grandes nouveautés de la série 6.0

Quatre grands chantiers structurants ont été intégrés dans cette version amenant un changement majeur dans le fonctionnement de FusionForge.

Installation

Finie la difficulté d'installer FusionForge, où seul Debian proposait un packaging avancé. Grâce à un effort important sponsorisé par l'INRIA, l'installeur a été réécrit et supporte par défaut Debian, Fedora, CentOS, RedHat. Des contributions dans le wiki offrent le support de openSUSE et Mageia. En 10 minutes (montre en main) sans intervention, l'installeur vous permet de disposer d'une forge entièrement fonctionnelle (VCS & DVCS, Mediawiki, Tracker, gestion documentaire, suivi de l'activité).

Réactivité

L'architecture initiale de FusionForge reposait sur un frontend web et un backend de cronjobs exécutant les tâches d'administration ou traitant les demandes des utilisateurs en différé.

À partir de la version 6.0, vous n'aurez plus besoin d'attendre pour avoir votre dépôt Git initialisé ou le déploiement de votre nouvelle clé SSH - c'est immédiat. Le démon mis en place permet une automatisation et un traitement en masse des actions.

Accès unifié SSH / HTTP à Subversion & Git

Jusqu'en version 5.3, l'accès aux outils (D)VCS se faisait soit par SSH, soit par HTTP, de façon mutuellement exclusive. À présent, vous pouvez choisir et avoir les deux. C'est un vrai confort d'utilisation. Ce système s'appuie sur le module apache httpd mod_itk.

Agilité et Scrum

Un greffon "TaskBoard" a été contribué ; en mode prévisualisation (technology preview en anglais), car encore très limité (vous pouvez suivre son évolution dans la branche master), ce greffon permet un rendu sous forme de taskboard des artifacts créés dans le système standard de tracker de FusionForge.

On veut des chiffres

FusionForge c'est :

  • 14 mois de développement depuis la version 5.3 ;
  • environ 2900 commits entre les versions 5.3 et 6.0 ;
  • 36 contributeurs ;
  • 43 demandes de fonctionnalités implémentées ;
  • 10 bugs corrigés et listés dans le tracker ;
  • mais aussi beaucoup d'autres bugs corrigés, voir le fichier CHANGES ;
  • 4 release candidates ;
  • et déjà 3 bugfix releases.

La communauté

Pour la version 6.0, on peut identifier les contributeurs majeurs suivants :

  • l'INRIA ;
  • Roland Mas (avec notamment le soutien de AdaCore et du CEA) ;
  • TrivialDev ;
  • Vitaliy Pylypiv (pour le greffon TaskBoard).

Vous aussi, vous pouvez devenir acteur de la communauté FusionForge. N'hésitez pas à rejoindre le canal IRC (meeting hebdomadaire le vendredi à 13h30 sur freenode #fusionforge), tester FusionForge, signaler les fonctionnalités qui vous manquent. FusionForge avance grâce à vous.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.