IBM, Matignon, Libé, Linux et les autres

Posté par  . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
25
oct.
2001
Presse
Court article du libé d'aujourd'hui au sujet de la visite du PDG d'IBM à Matignon. Extrait :

« Car, depuis quelque temps, Big Blue, comme on surnomme cette grande entreprise, se fait un malin plaisir à chanter les louanges du logiciel «libre», ce missile anti-Microsoft (chez Bill Gates, on a au contraire le culte du copyright). «L'un des choix stratégiques d'IBM est d'appuyer le développement des logiciels libres de droits, ce qui nous intéresse parce qu'un certain nombre d'applications importantes de l'administration électronique fonctionnent sur ce type de solutions», a-t-on souligné à Matignon. »

Aller plus loin

  • # Question ...

    Posté par  . Évalué à 10.

    Est-ce vraiment parce que Lou G. a rencontré Lionel Jospin que "La France a donc opté pour le «libre» ..." ?

    Je ne crois pas ...

    Serait-ce plutot un tentative de Big Blue pour placer ces machines (serveurs, postes de travail ...) au sein des administrations ?

    Le fait que IBM se fasse plus présent dans le monde du libre n'empèche pas que cette société doive faire de l'argent (faut bien payer les employés ...) et quoi de mieux qu'une administration d'un pays pour avoir de jolis contrats ?

    Je suis plutot septique sur un possible échange portant sur le logiciel libre entre un Industriel et un Gouvernement ... (peut-être que je me trompe ...)

    Il n'empèche que IBM apporte un soutien concidérable (en terme d'image surtout) au logiciel libre en général :)

    Sylvain
    • [^] # Re: Question ...

      Posté par  . Évalué à 10.

      Est-ce vraiment parce que Lou G. a rencontré Lionel Jospin que "La France a donc opté pour le «libre» ..." ?

      Non, c'est l'inverse. Parceque les solutions libres sont de plus en plus utilisé au sein de l'état, Lou a rencontré Lionel.

      Bon, evidemment que derrière il y a de petites envies de placer quelques machines, des solutions completes et faire un peu de lobbying pour avoir quelques avantages en cadeau (il me semble que IBM est le plus gros employeur informatique en France).

      Mais bon, le chemin pris par IBM ces temps ci (libre, et standard ouverts) est un bon point comparé au IBM d'il y a quelques années, champion toutes catégories du propriétaire.
  • # Ahahah les malins

    Posté par  . Évalué à 10.

    Ca fait bien longtemps que IBM est passé de l'éditeur de soft et du constructeur au prestataire de service.Comparer IBM à microsoft c'est comme comparer microsoft a une voiture (souvenir souvenir :))))
    Ceci dit, IBM a intérer a faire la promotion du logiciel libre qui sont plus facilement rèutilisable dans des solutions, plus ouvert, facilement adaptable et donc bien plus rentable que des produits microsoft ou autre.

    Mais ce ne serait pas une petite vengeance ca ??? (MS/DOS non ???)
    • [^] # Re: Ahahah les malins

      Posté par  . Évalué à 9.

      C'est tres malin de la part d'ibm car ils ont porté linux sur toute leur gamme ( es9000 - as400 etc...). Vous imaginez le nombre de mainframe qui vont pouvoir etre reconditionnés et integres dans un environnement unique?.

      :).
      • [^] # Re: Ahahah les malins

        Posté par  . Évalué à 7.

        Sans compter qu'il y a quelques années, le PS2 (Personnal System et Play Station pour les plus jeunes d'entre nous) et l'AS400 sortaient presque de concert, IBM prônant à l'époque les joies futures de l'architecture unifiée. Malheureusement, seul l'AS400 a tenu, le PS2 a quand à lui totalement disparu !
        Bien joli retour sur papattes après les "giffles" MS-DOS et Windows vs OS2.
      • [^] # Just imagine...

        Posté par  . Évalué à -1.

        ...a Beowulf cluster of IBM/3090 !


        --
        Merde, je me suis trompé de serveur.
  • # "libres de droits" ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Les licences libres impliquent quand même un certain nombre de choses (cf les 4 libertés, cf le copyleft pour les licences avec copyleft, etc). N'est-ce pas un peu dangereux de dire "libres de droits" ?
    • [^] # Re: "libres de droits" ?

      Posté par  . Évalué à 9.

      C'est clair. Qui est donc cette personne qui est citée dans l'article ? Un porte-parole ?

      Il serait intéressant de savoir qui a fait la confusion libre / libre de droit : le rédacteur du CP, le porte-parole à l'oral, ou bien si la discussion qui s'est tenue parlait justement de logiciels "libre de droit" (même en voulant désigner des logiciels libres), ce qui serait plus grave ...

      Ça fait quand même encore du mal de lire ça ...
      • [^] # Re: "libres de droits" ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Libre de droit signifie libre de droit d'utilisation, de copie. Quand on l'emploie ceux à qui on s'adresse n'ont meme pas idée que les sources sont disponibles. Linux est souvent présenté avec cette expression.
        • [^] # Re: "libres de droits" ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Je pense au contraire vu le reste de l'extrait (opposition libre <-> copyrigth), qu'il y a un gros amalgamme entre logiciel libre et logiciel libre de droit (domaine publique).

          Pââââââs bien!

          Déjà, présenter le libre comme un outils anti-Microsoft... Dans les mains d'IBM ce n'est peut-être que ça, mais n'empêche que je trouve que ça décrédibile un peu le libre comme remarque. (décideur pressé qui lit ça -> Rien qu'une bande de rebelles qui n'ont rien comprit à l'économie ceux-là)
    • [^] # Re: "libres de droits" ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Oui, ça m'a aussi choqué.
      On rappellera que les logiciels libres, même sous copyleft, sont soumis, comme toute création, à un copyright, et la gpl ne se substitue pas au droit.
  • # Pas mal

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

    Ca ressemble un peu a de la langue de bois toute cette histoire.

    Rappelons que Jospin est pour un control etroit des contenues electronique. Je vois pas trop comment il pourrait le faire avec des LL partout...

    En effet si logiciel libre il y a, alors TOUT le monde sait que l'on est espionne (on le sait deja ,certe), et surtout les methodes employees.
    L'un n'empeche pas l'autre, biensur, mais jusqu'a present ca n'est pas trop leurs avis, surtout quand ca touche 'la securite nationnal'
    • [^] # Re: Pas mal

      Posté par  . Évalué à 10.

      1) ce n'est pas parce qu'un logiciel est libre que tu ne peux pas l'utiliser pour espionner, tu peux par exemple utiliser Squid comme proxy transparent pour espionner les salaries de ton entreprise sans qu'ils le sachent;
      2) la grande majorite des gens se fout royalement d'etre surveilles, car ils n'ont "rien a cacher"...
    • [^] # Mais non!

      Posté par  . Évalué à 3.

      Tu peux utiliser les LL pour un but privé et commercial en ayant modifié les sources sans pour autant les dévoiler!
      C'est seulement lorsque tu veux distribuer ton logiciel à base de LL que tu dois les fournir!
  • # ibm, le libre, et les brevets ..

    Posté par  . Évalué à 9.

    ca me surprendra toujours d'entendre parler de libre dans la bouche d'IBM, quand on sait qu'IBM est l'un des plus gros detenteur de brevets !!!
    • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

      Posté par  . Évalué à 10.

      Pour les brevets, il faut quand meme dire que IBM fait de la recherche techno de tres haut vol, et que la majorite de leurs brevets vient de la, et pas des logiciels.
      Je suis cependant sur qu'ils ont du deposer 2-3 trucs sur la maniere de preciser a un compilateur que la ligne n'est pas une instruction, mais qu'elle est destinee a eclaircir la relecture.
      • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

        Posté par  . Évalué à 1.

        Certe, mais à plusieurs reprises, IBM s'est ouvertement prononcé pour le brevet logiciel en Europe...

        Pas schiso les mecs.
      • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

        Posté par  . Évalué à 2.

        Il existe aussi une license GPL pour les domaines autres que le logiciel!
        Il y a notamment le projet F-CPU (peut etre pas GPL, mais une license plus ou moins approchante en tout cas) et j'ai aussi souvenir d'une voiture en GPL (nan, pas le carburant !!).
        Donc proteger ses avancees technologiques ne veut pas forcement dire se faire un max de fric dessus.

        d'un autre cote, si IBM ne se faisait pas autant de fric avec ses brevets, on ne leur devrait pas tant de decouverte!
      • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Oui, mais de la à déposer un brevet sur
        le 'computage distribué over the net' à la
        seti@home 3 ans après l'originale !
        Ça relève plutôt de la recherche commerciale
        de tres haut vol.

        Ceci dit, grosses coucougniettes les
        techos de big blue.


        PS: pour la preuve de ce que j'avance, je
        recherche l'URL (c'est sur un serveur IBM)
        dans mes archives.
      • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

        Posté par  . Évalué à 1.

        Les brevets d'IBM concernent pas toujours des recherches de tres haut vol... La philosophie dans les labos d'IBM c'est d'essayer de breveter tout ce qu'ils font, y compris pour les brevets logiciels.

        Mais bon apres il faut aussi voir ce qu'ils font avec ces brevets, s'ils les utilisent pour gener la concurrence ou pour se proteger contre des concurrents (du genre A qui accuse IBM de violer un de leur brevet, IBM peut contre-attaquer en leur disant qu'il viole un brevet d'IBM...)

        --
        Chuchi
    • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

      Posté par  . Évalué à -5.

      imagine que tu est dans un pays ou l'usage d'une arme est autorisé voir encouragé.

      Tous tes voisins ont une arme.

      Et toi,tu decide de rester tout nu , pour montrer l'exemple , au nom d'un ideal de liberte...etc etc ?
      • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

        Posté par  . Évalué à 10.

        bien sur que non !!
        et c'est aussi en rentrant dans le jeu qu'on prouve a quel point ces brevets logiciels sont ridicule..
        mais d'apres toi, ibm a des brevets parce que les autres en ont, ou bien parce que c'est tres interessant d'en avoir??
        en d'autres termes, IBM est pour, ou contre le brevet logiciel ??
        l'intervention d'IBM a laquelle j'ai pu assister à la derniere linux-expo a Paris n'etait pas vraiment claire sur ce point !!
    • [^] # Re: ibm, le libre, et les brevets ..

      Posté par  . Évalué à -1.

      Bonjour,

      Je m'appelle Rachid El Logori et je travaille pour IBM France, dans le bureau de Roubaix.

      Il est vrai que IBM détient encore quelques brevets, mais il faut savoir que, contrairement à nos concurrents(et partenaires) IBM ou Oracle, grand nombre de nos applications sont Open Source !

      Bien sur tout ne peut pas être Open Source ! Il faut savoir que nous travaillons main dans la mains avec des boites comme Sony ou Microsoft et , pour des raisons de contrats, les logiciels ne sont pas Open Source !

      Nous pensons que Linux est une tres bonne alternative à Windows du coté des serveurs et des Workstation, par contre il y a encore du chemin à parcourir pour detroner Win 98 sur le Desktop.

      Par ailleurs nous cautionnons encore Win 2000 pour le business mais il faut savoir que ce n'est qu'une question de mois ! Des rapprochements se font notamment avec Redhat et SuSE et nous pensons déployer celles ci à grande ampleeur chez nos client.

      Le hic c'est qu'aucune des deux ne sont capables d'offrir un support à taille mondiale, c'est pour cela que c'est tres difficile de vendre des postes Linux et dire à nos clients : Pas de support, désolé !


      Nous contribuons au noyau Linux et nous esperons que le noyau de la série 2.4.x est enfin mature (le Noyau 2.4.13 semble prometteur, pourtant nos Ingénieurs ont décelé un petit bug sans importance dans la VM, mais rien avoir avec precedemment : pour simplifier c'est mieux que Windows mais encore en dessous de AIX !)

      Aujourd'hui nous nous associons avec les 4 acteurs majeurs Linux : Redhat, SuSE , Caldera, Turbo. Quelques petites PME (Connectiva, Mandrake) nous interessent mais pas comme les 4 précedemment cités.


      Dans un an, nous esperons vendre QUE des serveurs sous Linux, a suivre...
  • # Mmm... phrase à retenir...

    Posté par  . Évalué à 0.

    J'aime bien la manière dont l'article de Libé se termine...

    La France a donc opté pour le «libre», et soudain Bill Gates se fait rare sous les lambris de la République, cette ingrate.

    Le menu serait-il à la prise de conscience, voire même au désir d'indépendance, dans les hautes sphères du pays ?

    Si c'est du concret c'est encourageant.

    A. Nonime
  • # République, cette ingrate

    Posté par  . Évalué à 7.

    "La France a donc opté pour le «libre», et soudain Bill Gates se fait rare sous les lambris de la République, cette ingrate."

    EDOUARD LAUNET le journaliste en question doit être copain avec Bill car vue la dernière Phrase il a l'air de regreter que Bill ne soit plus consulter par la Republique. Que c est domage !!!

    Bon peut etre que j'ai pas compris, alors 1000 escuses.
    • [^] # Re: République, cette ingrate

      Posté par  . Évalué à 7.

      Ca peut aussi avoir un coté ironique. Genre : "Oh, ben ca c'est dommage alors". A quand l'utilisation de tags <ironic> <interpretation> <oh, le journaliste a ecrit un truc qu'a pas plu au patron, alors on a corrigé sa copie> ?
    • [^] # Re: République, cette ingrate

      Posté par  . Évalué à 10.

      Moi, j'y avais vu une pointe d'ironie envers nos chers dirigeants.
      Quand Bill etait venu, il avait ete recu a l'Elysee aussi ( si mes souvenirs sont bons), et tout le monde lui cirait les bottes.
      Et la, hop, on invite un concurrent sans avoir une pensee pour lui.
      Trop dure la vie de BG...
  • # IBM & samba

    Posté par  . Évalué à 6.

    IBM n'est pas a sont premier essai dams le domaine du "libre".

    De plus sur http://linuxtoday.com/(...) j'ai lue que 2 ingenieurs de chez IBM ont rejoint l'equipe de développement Samba.

    La news : http://linuxtoday.com/news_story.php3?ltsn=2001-10-22-007-20-NW-CY-(...)
    • [^] # Re: IBM & postfix

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'est pas aussi un peu IBM à l'origine de postfix?
  • # On se calme !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    J'ai discuté il y a peu avec un commercial d'IBM :
    "- Euh, vos outils pour Linux sur mainframe, ils ne sont disponibles qu'en binaire, on peut avoir les sources pour les recompiler ?
    - Non, ça n'est pas possible, il faudrait demander à la direction US."

    Bon, alors, soit ils ont évolué en quelques mois (eh ouf !) soit ils surfent sur la vague et tentent de l'exploiter.
    • [^] # Re: On se calme !

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je crois surtout qu'IBM est tellement gros que la cohérence est difficile à mainternir en interne.
      De plus il est vrai que les compétences pointues sont aux US, pas en france. Nous nous intéressions à des composants IBM et nous avons fini par contacter directement les labos IBM US (et Canada).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.