Journée internationale contre les DRM - édition 2012

Posté par . Édité par Nÿco, Xavier Claude et Benoît Sibaud. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
16
28
avr.
2012
Culture

Le 4 mai 2012, la Free Software Foundation organise la Journée internationale contre les DRM, une journée d'information sur les dangers des DRM, des systèmes de gestion de contrôle d'usage des fichiers numériques. Ces DRM sont présents sur de nombreux fichiers comme une partie de la musique en ligne, certains livres numériques mais aussi sur les supports physiques comme les DVD et les Blu-ray pour la vidéo. Ils codent le contenu de manière à le rendre illisible pour qui n'a pas la clé numérique pour le décoder. Les DRM ont pour principal objectif d'établir un contrôle de l’usage dans le cercle privé, jusqu’ici impossible à mettre en œuvre.

Pour dénoncer ce contrôle d'usage, l'April vous encourage à faire connaître cette initiative. Un bandeau et des logos sont disponibles.

Bannière anti DRM

Nous travaillons également sur un projet d'affiche contre les DRM. Vous pouvez voir les propositions sur le wiki de l'April et participer en vous inscrivant sur la liste de discussion Sensibilisation.

  • # tout à fait lionel

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    au lieu de faire du tout répréssif,faire du préventif d'abord
    c'est à dire de faciliter le téléchargement légal

    pas de préventif pas de répréssif

    nous voulons alimenter nos bibliothèques numériques avec des documents drmless pas drmlike
    c'est pour le NAS familial
    exemple:http://www.robertix.com/telechargements/qnap-1.pdf

    les livres
    les bandes dessinées
    les photos
    les musiques
    les films

  • # Concurrence

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le 4 mai, c'est déjà la journée internationale Star Wars (may the 4th). Les geeks qui sont naturellement anti-DRM, mais qui ont l'habitude de célébrer Star Wars aussi ce jour-là, risquent d'être moyennement pris au sérieux en militant contre les DRM en habit de Darth Vader au sabre laser, ou en incitant les pro-DRM à "quitter le côté obscur" :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.