L'État de Genève (Suisse) se tourne à son tour vers les logiciels libres

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
19
nov.
2004
Linux
Après l'État de Vaud (voir ancienne dépêche), c'est l'État de Genève qui se décidé de se passer des services de Microsoft.

Le quotidien LeMatin écrit un article, un peu provocateur, titré "Plus besoin de Bill Gates". En effet, l'administration du canton de Genève prévoit d'ici 2009 d'abandonner les logiciels de Microsoft (NdM : au profit des logiciels libres évidemment).

NdM : Merci à Hervé Leroux et gradix pour avoir également proposé la news. Actuellement, l'informatique de l'État de Genève utilise principalement des produits Microsoft.

L'État ne désire pas uniquement faire des économies sur les coûts de licences, mais surtout de ne pas être dépendant d'un fournisseur de logiciels privé, tel que Microsoft.

Je pense que cette décision est excellente, surtout pour une administration publique. Il y a fort à parier que d'autres administrations suivront dans les prochains mois.

Pour finir, je cite une partie de l'édito :
Espérons pourtant qu'il gagnera son pari. Non pas pour embêter Microsoft, qui doit gagner sa vie, après tout.
Mais parce qu'il n'est pas sain qu'une entreprise privée étrangère, donc n'ayant pas de comptes à rendre aux citoyens suisses, garde la haute main sur les systèmes utilisés par nos administrations publiques.

Si même les journalistes commencent à voir le mauvais côté des logiciels propriétaires dans les administrations publiques, c'est un bon signe.

Aller plus loin

  • # La situation semblait le présager...

    Posté par . Évalué à 8.

    En effet, le canton de Genève s'était dajà illustré de façon originale en distribuant des CDs pour remplir électroniquement sa fiche d'impôt et le CD contenait Ô surprise Mozilla et OOo !
    Cela laissait donc présager quelque part une transition vers cette bonne nouvelle qui s'est ainsi concrétisée peu à peu vers la dernière news et l'actuelle.
    • [^] # Re: La situation semblait le présager...

      Posté par . Évalué à 9.

      en même temps c'est marrant, je bosse dans un service informatique d'une administration genevoise (qui ne dépend pas du CTI cela dit) et je n'ai même pas entendu parler de ce projet. C'est con quand un torchon comme Le Matin apprend la nouvelle avant ^_^

      D'ailleurs si tu oses parler d'un logiciel libre la-bas, on te prends pour un clown terroriste...
      • [^] # Re: La situation semblait le présager...

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon, j'avoue que Le Matin n'est pas une référence d'actualité.
        Comme un pote m'a fait la refléxion hier, si deux pigeons s'écrasent dans le lac, et qu'une guerre Nucléaire a lieu au Pakistan, Le Matin, fera sa Une sur les deux pigeons ;)

        Je crois que ca veut tout dire ... En ce qui me concerne, c'est un vrai régal de voir tout les matin la Une du journal partout dans Lausanne. Ma une préférée restera tout de même "Quel est l'effet d'une Haute tension sur un pêcheur retraité ?"

        Bon, ok je m'écarte du sujet...

        Sinon à noter un article dans Le matin il y a 2 semaines sur la sortie de Firefox.
  • # État ou canton

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    je suis pas franchement loin de la suisse (au fond du jardin) et j'ai été 3ans immergé dans le canton de vaud, mais je savais pas qu'on pouvait utiliser "état" à la place de "canton". Un vrai Suisse pour confirmer ça? :)
    • [^] # Re: État ou canton

      Posté par . Évalué à 2.

      > http://www.geneve.ch/(...)

      c'est écrit dans le titre ^^
    • [^] # Re: État ou canton

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      « L'État de Vaud (Suisse) se tourne gentiment vers les logiciels libres »
      http://linuxfr.org/2004/06/25/16623.html(...)
      Voir http://linuxfr.org/comments/437661.html#437661(...)

      « L'Etat de Genève distribue openoffice.org et Mozilla à tous ses contribuables »
      http://linuxfr.org/2003/02/13/11340.html(...)
    • [^] # Re: État ou canton

      Posté par . Évalué à 3.

      Je confirme !
      Chaque canton Suisse est un Etat avec son parlement, ses lois... La Suisse est une fédération d'états (hé non, depuis 1848 la Suisse n'est plus une confédération malgré l'appelation « Confédération Helvetique » ).
      L'Etat de Genève se nomme officiellement « République et Canton de Genève » et possède sa propre constitution.
    • [^] # Re: État ou canton -> l'État = l'administration public

      Posté par . Évalué à 1.

      Par exemple, on dit:
      "Je travaille à l' État de Vaud".
      C'est sous-entendu que je travaille dans l'administration public du canton de Vaud.
    • [^] # Re: État ou canton

      Posté par . Évalué à 2.

      On parle d'état pour parler du gouvernement, de son administration.

      La suisse est un pays fédéral avec un gouvernement à chacun de ses cantons.
      • [^] # Re: État ou canton

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        j'ai beau avoir été beaucoup en contact (même à grenoble j'écoute encore couleur3), la structure de la Suisse m'a toujours semblé compliqué (les votations, les initiatives et tout ces trucs).
        • [^] # Re: État ou canton

          Posté par . Évalué à 3.

          mais non mais non...

          initiative - une partie de la population (100'000 signatures) veut ajouter un article (une "loi") dans la Constitution

          referendum :
          1 - obligatoire : le parlement propose de modifier/supprimer un article de la Constitution, le Peuple et les Cantons doivent donner leur aval (double majorite)

          2 - facultatif : le parlement propose de modifier une loi. Si une partie de la poupulation n'est pas d'accord elle doit reunir 50'000 signatures (ou 8 Cantons doivent indiquer qu'ils sont contre) ce qui provoquera une votation pour savoir si le peuple accepte la modification de la loi.

          en gros...
    • [^] # Re: État ou canton

      Posté par . Évalué à 10.

      Ni l'un ni l'autre,

      Etat est une contrepèterie de Atet

      et on dit

      l'Atet de Vaud
      • [^] # Re: État ou canton

        Posté par . Évalué à 3.

        Elle est très bonne, juste une remarque :
        On ne dit pas contrepetrie mais anagramme ;)

        Désolé de vous contredire maitre...
        • [^] # Re: État ou canton

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Une contrepèterie c'est comme :
          Le choix dans la date -> ...
          Je vous laisse réfléchir j'ai trop honte... (une contrepèterie est un anagramme de syllabes au sein d'une phrase)
          • [^] # Re: État ou canton

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            une contrepèterie est un anagramme de syllabes au sein d'une phrase

            .....
            .....
            Zut, je ne la trouve pas, celle-là ;( !
            • [^] # Re: État ou canton

              Posté par . Évalué à -1.

              Pour comprendre :
              On a le choix dans la date

              Il suffit d'inverser le ch de choix avec le d de date et le tour est joué
              • [^] # Re: État ou canton

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                oula ! on en trouve encore qui empilent des lacunes ainsi ?

                ça s'explique pas une contrepétrie...
                • [^] # Re: État ou canton

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Oh tu sais, nous les informaticiens, on n'est jamais très fort pour ce calcul.
  • # Fromages qui puent grillés par des petits suisses?

    Posté par . Évalué à 4.

    Désolé pour le titre "rayon laitages", mais j'ai l'impression que ça bouge un peu partout autour du pays des droits de l'homme et de la liberté d'expression, sans vraiment que le logiciel libre ne perce en France... Ahlala, le siècle des lumières, c'était mieux avant...
  • # Orthographe

    Posté par . Évalué à 4.

    ...ne désire pas uniquement faire des économies sur les coups de licences...

    les coûts des licences...
    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Non, nooon, c'est fait esssprès!

      En plus c'est imagé et ça explique bien à quoi s'attendre!


      ~~~~~>[]Paf! Zut, pas vu le palier!

      Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

  • # Participation ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je me pose la question de savoir si toutes les administrations qui passent au libre prévoient aussi de participer activement (pas forément à grande échelle) à la vie du logiciel libre et ne profite pas seulement du fait qu'il n'y a pas de coût de licence ?
    • [^] # Re: Participation ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faut surtout espérer que ce ne soit pas seulement un choix économique , mais surtout un choix politique. Les économies faitent sur le prix des licenses seront dépensées par les frais de migration et de formations. Mais ce qui est plus intéressant c'est le fait de pouvoir développé l'économie régional dans le domaine. Ainsi qu'être un pôle de conaissance, grâce aux univairsité et école d'ingénieur du canton.

      La ville pourra changer ça devise en "Post tenebras Linux" ;)
      • [^] # Re: Participation ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Un des argumentaires très intéressant que l'on n'entends malheureusement pas assez souvent est l'indépendance d'un Etat vis a vis du propriétaire, ça c'est une réelle prise de concience des enjeux. Ca change du choix présenté souvent comme économique et de plus le propriétaire ne peut rien faire contre cet argument.

        Ca r0>< comme choix donc je dirais « Post tenebras rock »... Ha non c'est déjà pris ça ;-)
      • [^] # Re: Participation ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Les économies faitent sur le prix des licenses seront dépensées par les frais de migration et de formations.
        Déjà ça c'est un progrès au niveau humain et une aide au logiciel libre.

        Niveau Humain : En effet, pour l'instant, savoir utiliser MS Windows est un savoir implicite. On suppose que les gens savent utiliser MS Windows et MS Office, et du coup aucune formation. C'est à cause de ça qu'on voit des horreurs au niveau de l'utilisation de l'outil informatique, et des pertes de temps impressionantes.

        Logiciel Libre : Former les gens aux logiciels libres, c'est les encourager à les utiliser chez eux, puisqu'ils sauront faire avec des trucs qu'ils sont incapables de faire avec leurs logiciels propriétaires, soit parcequ'il ne possède pas la fonctionnalité en question, soit parcequ'ils n'ont jamais pensé que c'était possible.
  • # Université

    Posté par . Évalué à 5.

    En effet j'ai vu depuis cette semaine qu'à l'université de genève quand on se logge pour aller sur internet il y a un message disant que les nouveaux clients web et mail officiels sont Firefox et Thunderbird et que c'est ceux ci qu'il faut utiliser

    Précedemment les étudiants avaient sur leur bureau ces 2 logiciels ainsi que IE et Outlook.
    Désormais les logiciels microsoft ont disparu :)
  • # Précisions

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonjour,

    Enfin ! Étant l'auteur de l'étude de migration pour la partie logiciels libres, c'est une très bonne nouvelle. </pub perso>

    http://linuxfr.org/~yannforget/6350.html(...)

    Il s'agit donc de plus de 9000 postes de travail (dont 700 portables) répartis dans 200 services avec 700 applications spécialisées et de plus de 600 serveurs (Netware, Windows NT et 2000).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.