La Commission Européenne déclare la guerre au spam

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Manuel Menal.
Étiquettes : aucune
0
28
jan.
2004
Internet
Pour lutter contre la prolifération des courriers non-sollicités à caractère commercial, le Commissaire européen responsable des entreprises et de la société de l'information a proposé une série de mesures.

Le spam (puisqu'il est convenu de l'appeler ainsi) a représenté en 2003 plus de la moitié des courriers électroniques échangés. Les États Unis d'Amérique ont déjà pris une série de mesures. L'Europe emboîte (enfin) le pas.

Bien que différentes mesures avaient déjà été adoptées (en matière de protection de la vie privée notemment), la CE a jugé nécessaire de légiférer pour définitivement interdire le spam. Le spam est devenu le fléau du 21e siècle en matière de communication électronique, connaissant une croissance exponentielle. La quantité de spam est passé de 7% du nombre de courriers électroniques en 2001 à 51 % en 2003

Les États Unis ont adopté une loi contre le spam le 16 décembre 2003. Il y a quelques jours, Bill Gates se lançait dans la croisade, étant à ce propos félicité par l'Europe au Forum Social Mondial (ce qu'il faut pas entendre parfois).

C'est maintenant au tour de l'Union Européenne de rentrer dans la danse.

Les mesures proposées sont axées sur l'application effective des règles par les États membres, des solutions techniques et une autorégulation à mettre en œuvre par les entreprises, la sensibilisation des consommateurs et la coopération internationale (sic.).

La règle en vigueur pour l'instant est:
Sur le plan législatif, la directive «vie privée et communications électroniques» interdit l'envoi de communications commerciales non sollicitées à des personnes physiques dans toute l'Union européenne, sauf dans le cadre limité de relations client-fournisseur existantes.
Mais 7 pays (dont la France) ne l'ont toujours pas transposée dans leur législation nationale.

Le problème majeur dans tout cela est le fait que la grande majorité de ces pourrriels viennent de l'extérieur de l'Europe.

Notons encore que Bruxelles accueillera les 2 et 3 février un séminaire de l'OCDE consacré au spam.

Aller plus loin

  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bonne initiative mais comme le souligne l'article, le spam vient également de pays étrangers: et comme le droit international, tout comme le droit national sur les NTIC pataugent doucement (malgré de bonnes volontés), ce n'est pas demain, que le spam disparaitra !

    Reste à l'utilisateur de prendre des précautions, de ne pas cliquer partout, et de ne pas donner son adresse mail a tout bout de champ !!
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      ne pas cliquer partout, et de ne pas donner son adresse mail a tout bout de champ !!

      Malheureusement, si ça suffisait...
      Les adresses sont aussi prises dans les whois des domaines et je trouve ça scandaleux (et pour le whois, l'adresse mél doit être valide).
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        En ragardant mes logs de sendmail je vois aussi que leur technique consiste à envoyer en aveugle, à toutes sortes de prénoms plausibles (genre john@ stef@ steve@ etc...)

        De plus, comme une partie des spams est envoyé via des serveurs smtp compromis; ils est aussi probable que ces serveurs soient utilisés pour sniffer le traffic réel qui y circule, et recolter des adresses valides.

        Il y a aussi les virus windows... si votre adresse email se trouve chez un correspondant windows, alors vous êtes foutus, tôt ou tard il sera infecté par un virus qui enverra la liste de toutes les adresses email presentes sur son carnet, ainsi que dans les champs From, To et Cc de tous les messages de ses boîtes aux lettres.

        Perso j'ai fini par en avoir marre, et installé bogofilter; j'ai encore quelques trucs qui passent, mais après seulement 2 jours le taux de pourriel dans ma boîte est tombé de 90% (pourriel=pas seulement le spam, mais aussi les virus, et les reponses des mailer-daemons aux spams et virus qui mettent mon adresse en From); ça s'améliorera encore au fur et à mésure que bogofilter apprendra.
        • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

          Posté par  . Évalué à 4.

          POPFile est sympat aussi.
          A utiliser sans moderation.
        • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Pour ma part, vu l'efficacité de spamassassin, et des filtres bayeisen, je ne voit pas pourquoi on devrait légiféré sur ça. A part pour calmer les ardeurs de types comme spamhaus.org, qui mettent les noms et addresses des spammeurs convaincus, je trouve qu'on règle le problème de façon efficace pour le moment.

          Les gens qui recoivent trop de spams sur leur boite peuvent passer a mozmail, ou kmail, plutot que de garder outlook.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

            L'efficacité de spamassassin n'est pas à remettre en question.

            Toutefois les messages (spams) circulent tout de même, engorgent les capacités du réseau, et coûtent finalement cher, spamassassin ne les traitant qu'en bout de chaine (une fois arrivés à destination).
            En fait le seul avantage de spamassassin est de ne plus innonder nos boites mails, mais il ne règle aucun problème.

            Une solution serait son adoption si massive que le spam ne soit plus rentable. Dans ce cas il se tarirait sans doute de lui même. Mais c'est pas pour demain çà !!

            PS : J'utilise Spamassassin dans mes propos mais cela s'applique bien évidemment à l'ensemble des logiciels de ce type.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  . Évalué à 4.

            Bah n'étant passé que récemment à l'ADSL, je peux vous certifier que le téléchargement de spam devient vite gavant à la longue par modem RTC. Spamassassin, je l'utilise, c'est très bien, mais il faut quand même relever le mail.

            Tous ces systèmes de filtre sont donc très efficaces, mais ne sont que des traitement a posteriori.

            Bref, l'intérêt de la pénalisation, c'est de s'attaquer à la source si on ne veut/peut se contenter d'un traitement curatif. (Je dis ça, mais je ne crois pas non plus à l'efficacité des mesures législatives concernant le spam)
            • [^] # pénalisation: effets indésirables

              Posté par  . Évalué à 4.

              La pénalisation du spam entrainera son lot d'effets indésirables: mailing lists pénalisées par erreur (ou par malveillance), chantages économiques (si tu fais pas ce que je dis, je te fais des procès), virus/crackers qui utilisent une machine sans prévenir son propriétaire qui se retrouve condamné, censure...

              Comme dans d'autres domaines, privilégions l'intelligence et l'éducation.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  . Évalué à 3.

            Vu l'inefficacité totale (chez moi) du filtre bayesien j'en suis réduit à adopter une mesure d'urgence : refuser (à l'aide d'une directive sur le serveur mail de Free) tous les mails en HTML, au risque de froisser l'un de mes correspondants.

            Alors j'applaudis des deux mains toute initiative pas trop idiote pour lutter contre le spam.

            BeOS le faisait il y a 20 ans !

            • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Il te suffit d'heberger ton mail chez un pote, et de pre-filtrer chez lui. Chez moi, je recuperere mon courrier en pop3 mais le spam a deja ete sorti de ma mailbox. Je jette un coup d'oeil tous les deux jours en imap et j'efface tout en general.
              • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

                Posté par  . Évalué à 1.

                Ce n'est pas un problème d'hébergement.

                J'ai une connexion à 640kbits/s et j'utilise Imap.
                Le problème est qu'à chaque fois que je lance Thunderbird, je passe quelques minutes à cliquer sur "ce mail est indésirable". Ensuite je passe quelques minutes dans la poubelle à indésirables pour vérifier qu'aucun des nouveaux arrivants n'est un mail légitime.

                Il se trouve qu'à peu près tous les emails que je déclare manuellement "indésirables" sont en HTML alors que très peu d'emails légitimes le sont. HTML est pour l'instant, dans mon cas, le critère le plus pertinant pour détecter les spams.

                BeOS le faisait il y a 20 ans !

                • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                  Il y a un bug avec le "junk mail control" de thunderbird 0.4 sur un compte imap (laposte.net qui est tres bien au passage) : si tu configures thunderbird pour qu'il déplace les emails qu'il considère comme spam dans le repertoire imap "Junk", il retirera par la suite les tags junk au moment ou tu vides le repertoire "Junk" dans la poubelle. Il "désapprend" ainsi ce qui un spam et le filtre devient inefficace, ce qui semble etre ton cas.

                  J'ai déjà rempli un "bugreport" (http://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=228717(...) ). En attendant il existe un moyen de contourner ce problème : il suffit de configurer thunderbird pour qu'il déplace le pourriel dans le répertoire "Junk" dans "Local Folders" (sur disque dur local et non pas sur le serveur imap). Le bug de désapprentissage ne semble pas affecter le répertoire "Junk" local. Une fois la configuration changée les performances du filtre s'améliore très vite.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

            > Pour ma part, vu l'efficacité de spamassassin, et des filtres bayeisen,
            > je ne voit pas pourquoi on devrait légiféré sur ça.

            Je ne vois pas le rapport. Soit c'est normal de te faire innoder de mails soit ce n'est pas normal. Si ce n'est pas normal il est bon que ce soit dans les lois afin que la même règle s'applique à tous.

            Le fait que tu puisse déjouer partiellement (parce que bon, les filtres ce n'est tout de même pas parfait) les spammeurs n'a rien faire dans l'histoire.

            Parce que la chirurgie esthétique existe on a le droit de t'arracher le visage ? Parce que les gillets par balle sont efficaces on a le droit de te tirer dessus ?

            > Les gens qui recoivent trop de spams sur leur boite peuvent
            > passer a mozmail, ou kmail, plutot que de garder outlook.

            C'est fait, et j'en reçois toujours trop. Et ça ne corrige pas tout, je suis toujours obligé de fouiller dans le répertoire à spam pour vérifier la présence de false positive, ce qui arrive tout de même au moins plusieurs fois par semaine. Avec le risque de le manquer (au milieu de plein de spam, si je ne fais pas attention il est facile de le manquer pour peu que le sujet soit mal fait)

            Sans compter que ça me bouffe pas mal de temps et de bande passante. Il faut les télécharger et les analyser ces spams. Perso j'en ai assez pour que ce soit gênant.
            D'ailleurs je redoute toujours quand je dois laisser ma boite sans la lire pendant plusieurs jours, avec la quantité de spam que je reçois. Si je la laisse deux semaines elle ne tiendra pas.

            > je trouve qu'on règle le problème de façon efficace pour le moment

            Chez moi c'est efficace mais (très) loin d'être satisfaisant.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            > Les gens qui recoivent trop de spams sur leur boite peuvent passer a mozmail, ou kmail, plutot que de garder outlook.

            Oui oui bien sûr, et tu vas aussi me preconiser de revendre mon domaine pour en acheter un nouveau pour pas me faire pourrir ma boite mail ?

            Entre spamassassin, un RBL (spamhaus par ex) et un bon postfix, il y a quand meme de quoi defendre son courrier. Exemple par ici :
            http://frlinux.net/?section=reseau&article=106(...)

            Steph
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  . Évalué à 1.

        une solution est d'avoir plusieurs adresses dont une réservée aux personnes que l'on connait (whitelist), afin d'effectuer un premier tri
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    C'est peut-être mieux que rien. Mais clairement, ce n'est pas la solution ultime, comme le dit lui même l'auteur de la news : "Le problème majeur dans tout cela est le fait que la grande majorité de ces pourrriels viennent de l'extérieur de l'Europe".

    L'écrasante majorité des spams qui passent mes filtres viennent d'hôtes compromis dans des pays étrangers, pour lesquels un mail à abuse@xxx fonctionne souvent, qui résulte en la fermeture du compte incriminé - une goutte dans la mer, à tel point que je ne le fais que lorsqu'une vague de spam contient mon adresse en From: et que je reçois des tonnes de "delivery failures". De plus ces spams sont des pubs pour d'obscures boîtes étrangères qui vendent du porno ou des pilules magiques.

    Les boîtes françaises (comme sncf.com ou cdiscount) qui spamment elles-même, les seules pour lesquelles ce genre de loi est applicable, ont leurs domaines déjà bien ancrés dans ma blacklist.

    Au final je pense devoir continuer à me fier à mon spamassassin pour longtemps. En guise de bonne volonté j'ai mis des enregistrement SPF (http://spf.pobox.com/(...)) dans mes dns, mais c'est encore loin de l'adoption massive nécessaire à son bon fonctionnement.
    • [^] #

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      ça a l'air intéressant ce SPF... même AOL s'y serait essayé !?
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Surtout que ce truc est un peu con.

      Je suis abonné Nerim.
      Avec le système de SPF, normalement, Nerim met les IP externes de ses SMTP et webmail dans les enregistrements SFP. (ceci est un cas théorique, Nerim ne le fera pas, c'est pas le genre de la maison d'utiliser un truc pareil)

      Probleme 1: de nombreuses personnes, souvent adeptes des logiciels libres n'ont pas envie d'utiliser le SMTP de Nerim et configurent leur postfix/sendmail pour envoyer les mails en direct, ce qui est parfaitement leur droit (perso, c'est ce que je fait, je ne veux pas etre impacté si les SMTP de Nerim se font blacklister)
      Avec SFP, ca ne marche plus et je suis obligé d'utuliser le SMTP de mon FAI avec les limitations que celui ci peut imposer.

      Probleme 2 : en plus de mon adresse Nerim, j'ai une adresse free.
      Je ne peux pas utiliser le SMTP de Free depuis ma connexion Nerim, sinon il serait openrelay. Donc j'envoie des mail avec un from: monadresse@free.fr mais il passe, comme tous mes mails, par le SMTP de Nerim. Avec SFP, ca ne marche plus non plus a moins que Nerim ne mette un SMTP avec auth, ce que peut de FAI font (ca coute cher en ressources de connecter les SMTP au système d'information pour avoir les lotin/pass).

      Probleme 3 : pour ecrire mes mails, j'utilise mutt qui balance les mails directement au postifx local pour expédition
      Donc, quelque soit l'adresse que j'utilise, ca passe par postfix qui ne peut pas deviner a priori qu'il doit passer par tel ou tel relai SMTP pour envoyer les mails.

      Probleme 4 : j'utilise mon mail perso du boulot. Pour des raisons de sécurité, le seul serveur SMTP accessible est celui du boulot.
      Ce dernier relait les mails au SMTP du FAI de la boite, en l'occurence wanadoo.
      Bref je ne peux plus non plus utiliser mon mail perso du boulot.
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  . Évalué à 2.

        Probleme 3 : pour ecrire mes mails, j'utilise mutt qui balance les mails directement au postifx local pour expédition
        Donc, quelque soit l'adresse que j'utilise, ca passe par postfix qui ne peut pas deviner a priori qu'il doit passer par tel ou tel relai SMTP pour envoyer les mails.


        man transport
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Quand un admin installe des enregistrements SPF, il est aussi censé configurer un smtps authentifié pour que tu puisses utiliser son SMTP de partout. ça résout ton problème.

        Si tu ne peux pas accéder au smtps d'où tu es, tu fais comme prévu dans les RFCs: tu envoies ton mail avec l'adresse correspondant au SMTP utilisé, et tu spécifies le Reply-To.

        Enfin, si tu es admin de ton domaine, tu peux très bien spécifier l'IP du smtp de ton boulot dans la liste des serveurs autorisés à envoyer des mails pour ton domaine - c'est ce que je fais.
        • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          Sauf que pour un FAI, installer l'auth SMTP ce n'est pas aussi simple que pour un serveur perso. Ca nécessite de cabler le SMTP au système d'information et ca représente une charge supplémentaire non négigeable pour toute la chaine.

          Et reste le probleme des gens qui ne veulent pas utiliser le SMTP de leur FAI, pour des raisons très valables.

          Quant au reply-to, si je suis chez un pote abonné wanadoo, je n'ai pas forcément de mail wanadoo a mettre dans le from, et je ne vais certainement pas utiliser celui de mon pote.

          Et sinon, autre probleme a la con : les alias/redirecteur.
          Je quite mon FAI. Il me propose de rediriger mes anciens mail vers une autre adresse. Pour limiter la charge, c'est un simple alias, sans compte mail donc sans mot de passe donc sans possibilité de faire de SMTP auth

          avec SFP, les FAI ne pourraient offrir ce service
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Ben oui, forcément, ça limite le champ des possibilités laissé actuellement par l'anarchisme du protocole SMTP.

            C'est à cause de cette "anarchie" qu'on reçoit tant de spams. Il faut savoir ce qu'on veut : une plus grande liberté d'utilisation & plus de spam, ou se faire un peu plus chier & avoir des inbox propres.

            Il n'y a pas de solution miracle qui permette à l'utilisateur de faire ce qu'il veut, en empêchant le spammeur de faire ce qu'il veut.
    • [^] # Re: à propos de SPF...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      A priori, il ne suffit pas seulement d'avoir quelques enregistrements DNS pour que cela fonctionne:
      mais en outre, il faudrait aussi avoir le support SASL installé et configuré[1].
      Maintenant, je me pose une bête question:
      qu'est-ce qui empêcherait un spammeur de s'enregistrer à son tour et perpétrer ses actes à nouveau ?

      [1]: http://spf.pobox.com/saslconversion.html(...)
      --
      Raphaël SurcouF
      • [^] # Re: à propos de SPF...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Rien, sauf qu'il ne pourrait plus utiliser des machines compromises pour envoyer du spam avec des From: usurpés. Ce qui simplifierait pas mal le boulot des gestionnaires de blacklists.
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Je me pose une question : les courriers qu'on reçoit à cause de virus sont-ils considérés comme du "spam" ?
    Je pense notamment au virus qui envoie actuellement des tonnes de mails avec test.zip attaché, ou plus généralement ceux qui balancent à tous les mails des carnets Outlook.
    Ces mails rentrent-ils dans le cadre des loi anti-spams ? Car ils sont pour moi plus nombreux que les "vrais" spams, ceux qui font de la pub pour des objets autour du sexe, produits commerciaux ou autres.

    WeeChat, the extensible chat client

    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      A la base ces mails ne sont pas volontaire. Je me vois mal condamner quelqu'un pour SPAM à cause de messages qu'il n'a pas voulu envoyer. Tout au plus pourrait t'on lui donner une responsabilité pour les dégats causés chez toi à cause de sa négligeance, mais là on sort de la question du spam AMHA
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Dans ce cas c'est Micreosoft qu'il faudrait condamner.
        Vendre des "fonctionnalités" qui ne sont que des trous de sécurité, c'est de la malveillance, non ?
        • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

          Posté par  . Évalué à -1.

          Ouais bonne idee.

          Meme chose pour tous les trous de securite dans les LL, je sens qu'on va bien rire.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  . Évalué à 1.

            Je ne vois pas une seule raison de dire « Meme chose pour tous les trous de securite dans les LL », peux-tu détailler ? Je soupçonne déjà une réponse dans laquelle MS sera considéré comme une pauvre petite PME semblable à toutes les autres.
            Les avantages du monopole, surtout pas ses inconvénients (pas de responsabilités), hein.

            Ceci-dit je ne défends pas de telles condamnations pour défaut de sécurité, quel que soit le logiciel (idem pour les utilisateurs bien sûr).
            • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

              Posté par  . Évalué à 1.

              Si l'auteur/editeur est responsable des trous de securite, alors ca doit etre applicable a tout le monde, je ne vois pas en quoi la taille de la boite aurait une quelconque importance.
              • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

                Posté par  . Évalué à 1.

                Je ne parle pas de la taille de la boîte mais d'un pourcentage de parts de marché. S'il existe un délit d'abus de position dominante, c'est bien que la position dominante a des effets non négligeables. Toute négligeance est d'autant moins tolérable que la position (dominante en l'occurrence) favorise la diffusion du virus ou de la bestiole assimilée, et que la boîte se fait beaucoup de fric. Bien sûr je dirais la même chose pour si une distrib Linux richissime dominait le marché de l'OS ; et son cas serait différent du projet bénévole ou confidentiel.
          • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

            Posté par  . Évalué à 3.

            Oui, mais dans le LL, on se contente de ses propres trous de sécurité et on n' ennuie pas son voisin avec. (du moins jusqu'a présent)

            Même si je pense que, de toute manière, Microsoft n'est pas le réel coupable, elle a tout de même sa part de responsabilité:

            Des choses bénine à petite échelle, peuvent devenir catastrophique à plus grande échelle.
            voir les mesures draconiennes que l'on impose aux cinéma ( et à tout autre lieux public "brassant du monde"), à l'industrie agro-alimentaire, etc...

            Microsoft a été, je pense, un peu lège niveau sécurité, vu son succès.
            • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

              Posté par  . Évalué à 2.

              Oui, mais dans le LL, on se contente de ses propres trous de sécurité et on n' ennuie pas son voisin avec. (du moins jusqu'a présent)

              T'iras dire ca au ver qui se propageait par openssl, ou bien aux serveurs Linux qui ont ete rootkites et qui permettent l'envoi de spams par millions.

              Même si je pense que, de toute manière, Microsoft n'est pas le réel coupable, elle a tout de même sa part de responsabilité:

              Ca oui, j'aime simplement pas qu'on dise "faisons payer MS, ils ont des trous de securite" et qu'on oublie tous les autres qui ont les memes problemes, tout le monde doit etre loge a la meme enseigne.
              • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

                Posté par  . Évalué à 1.

                « Ca oui, j'aime simplement pas qu'on dise "faisons payer MS, ils ont des trous de securite" et qu'on oublie tous les autres qui ont les memes problemes, tout le monde doit etre loge a la meme enseigne. »

                C'est en effet la devise du libéralisme, qui, comme tu le fais, se garde bien d'inclure les concepts relatifs à la propriété (intellectuelle en ce qui nous concerne) dans cette prétendue égalité de traitement.

                C'est une opinion politique, il n'y a pas forcément à en débattre, mais autant lui donner son nom.
        • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

          Posté par  . Évalué à 1.

          Uniquement lorsque la faille a ete identifiee et qu'aucun correctif n'a ete fourni dans un delai raisonnable, pour etre honnete. Et dans la plupart des cas, le virus utilise une faille tres ancienne et qui dispose d'un correctif, non applique par l'utilisateur. Mais c'est vrai qu'on sort du domaine du spam.
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 9.

    Il suffit de frapper les entreprises qui ont recours au spam.
    Une grosse partie du spam a pour but la récolte d'émails qu'ils revendent à des sociétés. Il suffit de rendre cette transaction illégale et une grosse partie du revenus des spammeurs tombent.
    Aprés il reste le spam qui tente de vendre des produits "à la mode" comme le viagra ou toutes ces merdes de pillules pour rester jeune. Mais là, ils ont besoin d'avoir une entreprise en bout de ligne qui vend reellement le produit. C'est là qu'il faut tapper.
    Sinon, il reste toujours l'option de spammer les spammeurs en les bombardant d'adresses bidons. Parce que leur bizz repose sur le fait que les quelques couillons qui se font avoir à répondre donne une adresse valable et qu'il n'arrive pas trop de ces émails pour les traiter. Et je ne pense pas que les entreprises qui achétent des listes d'adresses seraient content que 75% de la liste soit composée de variations d'injures.
    Et aprés les spammeurs vont devoir eux aussi passer leur temps à faire des filtres anti spams. Je me demande s'ils porteront plainte?
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 1.

    Couette, qu'est ce qu'on fait, on attend que l'ONU ponde 1400 résolutions ou on fais une tite tape sur l'épaule de GWB en lui sussurant à l'oreille que le spam c'est une ADM ?
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 3.

    Aujourd'hui, quelles sont les mesures anti-spam concrètes pour lutter contre celui-ci, hormis les filtres de spam (spamcop, antispam, etc) ?

    Par exemple, est-il utile d'envoyer un mail vers les abuse@ ou les postmaster@ ? Si oui, quelles informations envoyées précisément (l'adresse du spammer étant souvent... étant tout le temps bidon) ? Supprimer son adresse spammée pour la recréer quelque jours plus tard, permet-il d'être effacer son mail de la liste des robots ?
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      abuse@, si on peut vraiment identifier d'ou vient le probleme oui.
      Reste que ces adresses revoivent tellement de mail, qu'il ne faut pas expérer une réussite a 100%
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 1.

      C'est peut-être utile mais tu vas te lasser très vite. Ouvrir le mail, analyser les en-têtes, repérer les vraies des fausses ajoutées par le spammeur, faire un petit whois pour retrouver le domaine d'où vient le spam. Ecrire ta lettre, courtoise mais ferme, avec les en-têtes qui vont bien à destination du service abuse. Répéter 50 fois par jour (en gros ce que je reçois chaque jour).
  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à 0.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 2.

      "Polluriel" nan mais c'est sérieux ?
      Je veux pas jouer les casse-pieds hein mais si c'est pas de la sodomie honteuse de malheureux insectes volants qui n'ont rien demandé, ça y ressemble vraiment.
      déja courriel bof
      La langue se forme des utilisateurs vers les dictionnaires, pas l'inverse et il faudra bien l'accepter. Tant que pas un mot français n'aura de fait remplacé spam, que tout le monde comprends, j'éviterais de parler aux casse-*** qui feront mine de pas me comprendre en attendant que je dise de moi-même "polluriel".
      enfin bon de toutes façon avec mon pollupostage-meurtrier (oui, le trait d'union est utilisé afin de bien marquer la fusion des deux concepts de départ en un seul et le mot meurtrier conserve l'esprit ludique;-) )
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Moi c'est le concept de mot-valise j'ai du mal à comprendre ;-)
      • [^] # Vive Pollupostage

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le mot, pas l'action
        Et pourquoi utiliser des néologismes anglophones plutôt que des néologismes francophones ?
        Qu'est-ce qui est plus parlant pour le néophyte "pollupostage" ou "spam" ?
        Les anglicisimes sont une forme de snobisme et en plus ils massacrent l'anglais qui n'a pas mérité ce manque de respect. Par exemple :
        • Anglicisme snob : "challenge" (prononcé "tchalainge" en crachant bien le "tcha") alors qu'il existe "défi".

        • Anglicisme massacrant : "management" qui en France n'a plus le même sens qu'anglais et ni le même sens que "gestion" ou "administration" merci le faux ami.

        PS pour les modérateurs : J'aimerai utiliser la syntaxe wiki dans les commentaires.
        Merci.
        • [^] # Re: Vive Pollupostage

          Posté par  . Évalué à 3.

          « Et pourquoi utiliser des néologismes anglophones plutôt que des néologismes francophones ? Qu'est-ce qui est plus parlant pour le néophyte "pollupostage" ou "spam" ? »

          Je suis d'accord sur le fond, mais il faudrait que les néologismes francophones soient un minimum élégants. Je trouve courriel pas trop mal de ce point de vue, mais je sais que cet avis n'est pas très répandu...

          Aussi, remplacer un mot d'une syllabe qui a commencé à rentrer dans la langue par un mot de quatres syllabes, ça me paraît une tentative un peu illusoire.

          Concernant spam, quand on voit l'histoire de ce mot, il pourrait être pris tel quel en français, il n'est pas plus parlant en anglais.

          Pour les néologismes francophones, s'ils sont bien faits (étymologie qui aide, pas trop moches, etc.), ils peuvent très bien être acceptés. Le problème c'est que beaucoup de propositions officielles sont de véritables horreurs.
        • [^] # Re: Vive Pollupostage

          Posté par  . Évalué à 1.

          Challenge est souvent employé dans un autre contexte, avec une nuance par rapportà défi
          il rentre comme les autres dans la catégorie des anglicismes qui comme bcp d'ajouts linquistiques détournent le mot de son sens originel pour lui en trouver un nouveau.
          Des tas de mots dans l'histoire du français comme des autres langues ont été importés et "détournés", ce qui enrichit le vocabulaire. Les exemples en anglais sont légions, reste de la présence normande, et l'inverse est vraie. Le mot n'est pas maltraité ou autre, il est juste intégré à la langue, et va souvent là ou il n'existe en vérité aucun autre mot.
          Aller bricoler des mots à la demande avec des racines douteuses juste pour bouter de là un mot qui est arrivé ici parce que le phénomène est né en terre anglophone me dépasse.
          tu veux renomme le chorizo, la tequila et le pudding aussi ? la blitzkrieg et le souk ?
          et souvent, un anglicisme disparait de lui même quand il est mauvais. qui parle encore de speaker à la radio ? a-t-on du pour cela inventer un mot comme parleur sur ondes ?
          • [^] # Re: Vive Pollupostage

            Posté par  . Évalué à 3.

            on voit les gens qui consultent le site de l'académie française :p
            http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#anglicismes(...)
          • [^] # Re: Vive Pollupostage

            Posté par  . Évalué à 2.

            Si le mot correspond à une réalité culturelle étrangère, pas besoin de le franciser (encore qu'on fait souvent ça pour les pluriels, par exemple on parle d'un spaghetti ou de plusieurs mafiosos).

            Chorizo, tequila, pudding ou souk ça se justifie, d'un autre côté blitzkrieg va très bien dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale (concept et mot inventés à l'époque) mais peut se traduire sans problème aujourd'hui par "guerre-éclair" (aussi court).

            Je remarque d'ailleurs que tu ne cites qu'un exemple en anglais... parce que généralement les mots provenant d'autres langues non hégémoniques ne gènent pas grand monde. La comparaison (par d'autres) avec l'invasion de l'Angleterre par les Normands est quand même pas mal éclairante, je trouve : il s'agissait bien de l'imposition par la force d'une nouvelle élite et d'une nouvelle culture à un peuple (qui avait lui-même viré les Celtes auparavant, mais ceci est une autre histoire).

            Quant à l'enrichissement du vocabulaire, il a bon dos, parfois. Une langue vraiment vivante sait aussi créer ses propres néologismes.

            Ne tombe pas non plus dans l'excès inverse : on peut vouloir se limiter à une importation mesurée. "Cédérom" tu trouves ça moche, mais ça te gène d'écrire "sida" au lieu de "SIDA" (qui a donné "sidéen") ? On utilise peu "software" mais beaucoup "hardware" (alors qu'on peut traduire ce dernier par "matériel").

            En fait, les anglophones sont dominants culturellement, politiquement, économiquement, scientifiquement... C'est bien là qu'est le problème. On aurait le droit de se plaindre de la faiblesse du dollar et de notre retard scientifique, mais pas de la place démesurée faite aux anglicismes anglais (après, reste évidemment à déterminer où est la limite... et si elle a été atteinte) ?

            PS : j'aurais aussi pu parler des titres de film, "traduits" en un anglais bancal (cf Crual Intentions --> Sex Intentions) !
            • [^] # Re: Vive Pollupostage

              Posté par  . Évalué à 2.

              J'ai une sainte horreur des gens qui disent un spaghetti ;-)
              comme de ceux qui martyrisent les pluriels latins

              En fait je cherchais hier des exemples et j'en trouvais plus (et je ne trouvais plus ou il y en avait tant, c'était effectivement lien de l'Académie ;-) ) donc les exemples sont peut-être moyens, notamement j'en ai trouvé un seul en anglais.
              je me permets donc d'en repomper à l'académie: autocar, chewing-gum, bulldozer, vitamine...

              quel besoin de les virer ? quel fièvre nous y pousse ? ils sont commodes et disent bien ce qu'ils veulent dire alors pourquoi les virer ? et pourquoi alors virer ce pauvre spam surtout pour le remplacer pas un truc aussi ignoble que polluriel ? La recherche désespérée d'une existence face au monde anglophone ?
              SIDA (que j'écris en général en majuscules) est l'acronyme de la traduction du nom anglais : Acquired Immune Deficiency Syndrom => Syndrome d'Immuno-Déficience Acquise, je en suis pas contre et le résultat n'est pas déplaisant, il est même plus facile à prononcer pour moi, pauvre petit français (au passage je ne vois pas ce ques majuscules viennent faire là-dedans: les retirer rends le mot plus "français" ?). ya une marge entre ça et polluriel, pardon... C'est un néologisme français valable, comme discographie ou estivant voir fax ou disquette (extraits de la rubrique "mots nouveaux" du même site de l'Académie).
              Mais quand la langue ne parvient pas à créer de mot correct, un empunt n'a rien de honteux. Il faut des limites mais elles se font toutes seules. Il faut avoir bien peu confiance en la langue pour croire qu'un ridicule jambon de 4 lettres va la mettre à mal.

              PS: oui et
              • [^] # Re: Vive Pollupostage

                Posté par  . Évalué à 1.

                mille excuses il manque la fin du PS:
                oui et Wild Things devenu Sexcrimes ;-)
              • [^] # Re: Vive Pollupostage

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

                > J'ai une sainte horreur des gens qui disent un spaghetti ;-)
                T'es un de ceux qui dise "Je suis allé faire un petit pipo dans les lavabi" :)) ?
              • [^] # Re: Vive Pollupostage

                Posté par  . Évalué à 1.

                De nouveau, je trouve que tes exemples ne sont pas très pertinents : ils sont des emprunts déjà anciens et maintenant bien intégrés à notre langue (tout comme dandy, tennis, ou shampooing).

                Le passage de "SIDA" (en capitales, parce que les majuscules c'est ce qu'il y a au début des noms propres et des phrases) à "sida" a fait de ce sigle devenu acronyme un mot à part entière, et c'est pareil pour "cédérom" (mais là je me fais l'avocat du diable parce que je n'en suis pas spécialement partisan).

                Quant aux limites qui se font toutes seules, c'est très discutable, en tout cas d'un point de vue francophone. Le français moderne a été codifié au XVIIe siècle (en particulier par des grammairiens comme Vaugelas, et coïncidence étonnante c'est de cette époque que date l'Académie française) et est toujours resté strictement encadré par les dictionnaires.

                En tout état de cause, un emprunt n'a rien de honteux. En revanche, des emprunts par milliers à la langue dominante de la culture dominante, je trouve ça plus gênant. Mais je te rassure, je ne t'empêcherai pas d'utiliser spam ni email, si tu ne me refuses pas pourriel (non, je ne dis pas "polluriel" -> une syllabe de gagnée) ni courriel.
                • [^] # Re: Vive Pollupostage

                  Posté par  . Évalué à 1.

                  Bah vu le sens de mon argumentation, je prends bien sur des mots intégrés et anciens, pour dire justement qu'il n'y a pas de raisons que le choses ne se passent pas pareil.
                  Dans 50 ans on se demandera pourquoi tout cela semblait nous poser problème (pour les mots qui auront survécus, sans doute pas tous) ou rire (pour les mots disparus qui leurs sembleront incongrus)

                  Je n'ai jamais eu de pb à écrire laser ou radar à la place de RADAR ou LASER et je dois avouer que je ne m'étais jamais fait la remarque que tu formules selon laquelle perdre les capitales en ferait un "vrai mot". je dis un CD, deux CDs comme je dis un chat et des chats, je ne vois pas trop de différence. c'est plus que quand on oublie que c'est une abréviation (qui sait en France ce que veut dire LASER ?) on écrit naïvement en minuscule, le mimétisme et la flemme faisant le reste.

                  Je ne me souviens pas de milliers d'emprunts récents (je pense qu'il s'agit bcp d'une affaire de domaine: les mots de la gastronomie sont souvent français à l'étranger, ce de la technologie et surtout du net anglais), je doute que les choses soient plus grave que par le passé. l'histoire dira qui a raison ;-)

                  Et je te rassure, je comprends courriel ou pourriel ;-) mais qu'on ne vienne pas me faire de remarques pour me faire écrire polluriel (qui est pire encore) ou me pondre une liste de 50 synonymes "français" voir même comme l'auteur du commentaire original faire mine de pas comprendre les mots "spam" ou "mail" que tout le monde connait bien plus que les "équivalents". le premier qui me fait le coup, il finit en blacklist :-p
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

        • [^] # Re: Vive Pollupostage

          Posté par  . Évalué à 4.

          Euh oui, et après ? Les langues n'arrêtent pas de se piquer des expressions les unes aux autres, et c'est comme ça qu'elles restent en vie.

          Lorsque Guillaume le conquérant s'est ramené en Angleterre (et pas en Grande-Bretagne ! :-) il y a 800 ans, il y a laissé une base de vocabulaire français (la langue parlée à la cour), qui n'a pas disparu depuis. Même de nos jours, la langue anglaise est remplie de mots de vocabulaires ayant une origine française... Bref, faudrait arrêter un peu avec ce respect limite politiquement correct de la langue française. Je suis pour garder des traductions littérales lorsqu'elles ont lieu d'être, mais dans le cas de SPAM, comme il a été dit plus ailleurs, il ne s'agit pas d'un mot de vocabulaire réellement anglais ...

          Et puis, si « logiciel » est sympathique à utiliser (j'aime aussi « courriel » :-)), je trouve honteux de voir dans le dictionnaire des mots tels que "cédérom" ! Franciser un acronyme est d'une stupidité ...

          En résumé : traduire ou adapter des néologismes en Français, pourquoi pas, si c'est fait intelligemment. Sinon, c'est pas grave, on fera avec, et nos abréviations seront nécessairement différentes de celles des anglo-saxons ... C'est là que nous nous approprierons réellement ces mots, je pense :-)
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 1.

      Tiens, d'ailleurs, ça sort d'où ce mot "spam" ? C'est une contraction ? un acronyme .. ?

      Merci d'avance.
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à -1.

      beurk et re-beurk.

      il ne faut pas confondre le parler français et le parler québécois, hein.
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 3.

    Plus généralement, ce phénomène mine la confiance des
    consommateurs, qui est une condition préalable au succès du commerce électronique,


    Ahhhh, ca parle de tunes, je comprend pkoi ca bouge....

    Ref. : http://linuxfr.org/redirect/31640.html(...)
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à -3.

      Pourriel en français est quand même plus causant que SPAM en anglais, même si on se réfère à son "étymologie".
      Quant à pollupostage, faut pas pousser, pourquoi pas pollusaturageovirugénopostage pendant qu'on y est...
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à -1.

    question bête :

    vous recevez beaucoup de spam ?

    j'entends parler de 2/3, pourtant je n'en reçois quasimment pas. Le seul spam que je reçois, c'est sur une adresse email qui ne me sert qu'à m'enregistrer à des forums, sites, etc, mais je m'en fous puisque je ne la lis pas et je ne fais que la nettoyer regulièrement (et encore cette seule boite reçoit à tout peter 10 mails de spam par semaine).

    J'aimerai avoir l'avis de ceux qui en reçoivent beaucoup, que faites vous de vos adresses emails : ce sont des adresses hotmail, caramail ?, enregistrement dans des sites pornos ?, envoit de l'adresse email dans toutes les newsgroups et forums de la planète ?

    C'est pas que je voudrais en recevoir, mais ça m'étonne d'être ignoré comme ça. On m'a espionné ? On m'a déclaré insensible par le marketing donc irrécupérable commercialement ?
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      entre 3 et 10 par jour sur mon adresse principale, et autant sur mes listes de diffusions, que je suis obligé de filtrer du coup.

      mes mails sont diffusés sur le site web de mon projet, et dans d'autres listes de diffusions auxquelles j'ai participé.

      Une autre adresse que je n'utilise plus et qui n'est diffusé nulle part en recoit 2/3 par semaine.

      J'ai du abandonné mon adresse laposte, elle est devenue inutilisable via leur webmail, y'a pas de filtre dessus
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  . Évalué à 1.

        et tu as trouvé un bon webmail ou ?

        perso je cherche un webmail qui fasse :
        - pop3,
        - imap,
        - gestion des alias,
        - filtre puissant (expression regulières et autre),
        - si ya deja un anti spam derriere c un gros gros +,
        - gestion libre du reply-to .

        j'ai pas d'adsl , pas de serveur mail chez moi tout ca tout ca ...
        pour l'instant je suis a la poste mais c vraiment naze leur filtres ...
        j'ai une liste noire qui s'agrandit de minutes en minutes ...
        • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

          Posté par  . Évalué à 1.

          Pour le filtre (spammassin sur tous les courriels entrants) et la possiblité de rajouter des filtres perso avec expressions régulières, il y a ça chez freesurf. Pour ce qui concerne pop3, imap, je sais pas ce que tu veux dire. Et pour les alias non plus, mais à noter que les adresses ce_que_tu_veux@login.freesurf.fr sont valides. Enfin pour le reply-to, il est fixé, dommage... Voilà tant pis si c'est pas ça que tu cherches.

          Nive qui a pas d'action chez freesurf et qui voudrait bien désactiver le filtre auto de freesurf sur sa boîte....
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 1.

      J'ai utilisé mon adresse pour les newsgroups. Ca a suffit pour que je recoive actuellement entre 50 et 100 spams par jour.

      BeOS le faisait il y a 20 ans !

    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 1.

      http://linuxfr.org/poll/send,40.html(...)
      perso j'en recevais bcp à une époque et ça a réduit récemment
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 0.

      j'entends parler de 2/3, pourtant je n'en reçois quasimment pas.

      Pareil pour moi. J'ai une adresse à spam pour poster sur les newsgroup et mettre dans les formulaires à la con. Même sur celle-la c'est plutot calme.

      J'ai plusieurs hypothèses:
      A - J'ai des amis fréquentables (ie. qui n'utilisent pas Outlook Express, qui ne cliquent pas sur les .exe ou qui utilisent un OS pour hommes).
      B - Les marketeux ont compris que je n'avais pas besoin de viagra et que du porno je peux en trouver tout seul comme un grand.
      C - J'ai de la chatte
      D - Obi Wan Kenobi

      Bon bah -->[]
      (en plus il fait trop chaud ici)
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Moi, c'est pas trop les spam commerciaux qui m'emmerdent, mais plutot les virus, les messages qui arrivent avec des mots les uns à la suite des autres sans aucun sens (un truc pour faire chier echelon ?).

    Mozilla m'en filtre bcp, mais pas tous, les filtres de mozilla se sont ils amélioré dans la derniere version ?

    Merci,

    Axel
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      les messages qui arrivent avec des mots les uns à la suite des autres sans aucun sens (un truc pour faire chier echelon ?).

      C'est pour tromper les filtres anti-spam.
      De plus, le message affiche en mode texte presente juste quelques mots, alors qu'affiche en html il affiche tout son vrai blabla.

      Yann.
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  . Évalué à 4.

        J'y pense : quel intérêt d'essayer de franchir les filtresz anti spam ?

        Si quelqu'un en installe un, c'est qui désire ne plus recevoir de spam, et est donc opposé à l'achat de viagra ou de fesse par email. Il refusera donc toute proposition commerciale par email : l'efficacité du spam tombe alors très exactment à 0%.

        BeOS le faisait il y a 20 ans !

  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 1.

    P'tite question bete :

    Si je consulte via webmail unique (laposte.net) differents comptes pop redirigés vers celui-ci, est ce qu'a une étape, (sans ouvrir le message), il se peut qu'un "acusé de récéption" soit envoyé a l'expéditeur sans que je le sache. (accusé de reception qui pourrait confirmer a l'expéditeur du spam la validité de l'adresse)

    <un bon exemple vaut mieux qu'un long discours>
    1) un spam est envoyé a mon.adresse@no-log.org
    2) Via le webmail de la poste que je consulte, il interroge pop.no-log.org et "rappatrie" le message que je peut voir dans la liste des messages.
    3) je le supprime directement (toujours via le webmail)
    Un accusé de reception a-t-il pu etre envoyé ?
    </un bon exemple vaut mieux qu'un long discours>

    Merci de vos conseils avisés et désolé pour les approximations concernant le coté technique
  • # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je ne sais pas si ce système a déjà été évoqué mais il suffirait d'associé à une adresse e-mail un genre de certificat de confiance géré sur un serveur externe pour certifié les adresses email.
    Le système fonctionnerait de la manière suivante:
    un mail est envoyé, lors de la réception (avant de télécharger le message) le prog. de messagerie lance une requete sur le serveur pour savoir si l'adresse est "de confiance" si oui il télécharge le message, sinon il l'efface. Si c'est un spam, un bouton permet de renvoyer le message au serveur de certificat (il l'analyse ou pas comme spam) et le certificat de confiance de l'adresse est alors retirée et de ce fait l'adresse devient inutilisable.
    Pur créer le certificat il suffit d'envoyer un message de demande au serveur ou de ce rendre sur une page pour le demander et après vérification de l'adresse (en envoyant un message avec demande de validation) le certificat est créer. Pour limiter aussi éventuellement les abus on peut envisager un système de quarantaine pour eéviter que les spammer utilise une adresse avec certificat valide qui ne leut appartient pas.
    On peut aussi associer le certificat à un couple adresse email et serveur smtp utilisé avec celle-ci et ainsi éviter l'usurpation d'adresse

    Est ce que ce serait faisable et réaliste, n'y aurait-il pas trop de faille dans ce système ?
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Qui empeche le spammeur de monter son SMTP et de ne pas tenir compte des suppressions de certificat (ou changer le certif à chaque envoi) ?

      Qui va protéger les gens qui servent de relai malgré eux ? (qui authentifieront le spam des autres et en plus se feront griller leurs adresses)

      Qui va vérifier que les "plaintes" sont réelles histoire que un méchant ne puisse pas griller mon certificat juste pour me faire chier ?
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  . Évalué à 1.

        Qui empeche le spammeur de monter son SMTP et de ne pas tenir compte des suppressions de certificat (ou changer le certif à chaque envoi) ?

        En fait le certificat ne serait pas géré au niveau d'un SMTP mais d'un serveur indépendant (avec un systme à la manière des DNS) et c'est le client messagerie qui ferait une reuquete de vérif sur le serveur avant de télécharger le message.

        Qui va protéger les gens qui servent de relai malgré eux ? (qui authentifieront le spam des autres et en plus se feront griller leurs adresses)

        Déjà si on associée adresse e-mail et smtp à utiliser avec (je pense que dans la majorité des cas un seul smtp est utilisé) on limite les abus. Maintenant si tu parles de cas ou un trojan serait présent sur l'ordi reste les antivirus et dévrivés pour les déloger.

        Qui va vérifier que les "plaintes" sont réelles histoire que un méchant ne puisse pas griller mon certificat juste pour me faire chier ?

        Si tu reçois un SPAM qui arrive jusqu'a ta messagerie, tu le déclare comme SPAM, il est redirigé vers le serveru de gestion de certificat qui va lui etre capable d'analyser si c'est réellement du SPAM ou pas par toutes les méthodes qui peuvent exister. Il peut aussi y avoir un controle sur qui déclare quoi...

        C'est évident qu'il n'y aura certainement pas de méthode miracle, et en informatique tout (ou presque) est contournable à un moment ou à un autre mais le fait est que le systeme actuel ne semble plus convenir pour lutter contre le SPAM.

        Moi qui suis le plus souvent en RTC à +/- 56 Kbps ou en GSM à 9.6 kbps devoir récuperer tous les spams avant de les filtrer me coute cher
    • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ben en gros, si j'ai compris, une partie de ce que tu décris pourrait être implémentée avec des trucs DRM/TCPA...

      Donc bien sûr, ça pourrait limiter le spam, mais selon l'institution/gouvernement/entreprise qui contrôle le serveur de certification, il y a (à mon avis) un risque de voir certains messages légitimes censurés.

      Certes, il ne faut pas tomber dans la paranoïa, mais il faut aussi étudier les dérives possibles d'un tel système.
      • [^] # Re: La Commission Européenne déclare la guerre au spam

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ben en gros, si j'ai compris, une partie de ce que tu décris pourrait être implémentée avec des trucs DRM/TCPA...

        Non pas du tout besoin de tout ça.

        Donc bien sûr, ça pourrait limiter le spam, mais selon l'institution/gouvernement/entreprise qui contrôle le serveur de certification, il y a (à mon avis) un risque de voir certains messages légitimes censurés.

        Si on prend exemple sur la gestion des serveurs DNS cela marche plutot pas trop mal jusqu'a présent (plutot mieux que mal)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.