L'armée française aurait du investir dans le libre

Posté par  . Modéré par Yann Hirou.
Étiquettes :
0
10
oct.
2001
Communauté
Qui a dit :
« dans les forces armées, Bill Gates règne aujourd´hui en maître »,
et
« il eut été préférable pour l´armée française d´investir dans le développement de ses propres applications "libres" plutôt que de dépendre de technologies "propriétaires" américaines. »

Je vous le donne en mille : le Général Jean-Louis Devisgnes, ex directeur du SCSSI, à l'occasion du discours de clôture du second salon des technologies de l´information et de la communication organisé par l´École supérieure d´application des transmissions (ESAT).

Aller plus loin

  • # haaaa ?

    Posté par  . Évalué à -3.

    Il me semble qu une partie de l'armée francaise est sous linux (les points les plus sensibles je croit)
    • [^] # Re: haaaa ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Il y a environ un an et demi, le CELAR avait commandé une étude sur la sécurité et les logiciels libres, donc ça ne date pas d'hier leur intéret pour le libre.

      Il est clair qu'entre un windows NT backdooré à fond par les US (prouvez moi le contraire comme dirait PasBill) et un OpenBSD avec toutes ses sources, l'intéret national n'est pas de choisir le premier OS...
      • [^] # Re: haaaa ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Hum, d'un autre coté, il faut quand meme faire la part des choses.
        Dans les systèmes utilisés par l'armée, il y a aussi pas mal de choses pour lesquels linux ne convient pas, et on est alors obligé de se recentrer sur des OS prioritaires ...
        Attention, je ne parles pas ici de windows ...
        Par exemple, plusieurs consoles utilisateurs (qui présentent un ecran de controle qui 'ne varie pas' ou tres peu, tournent sur des unix ...
        De meme, il faut souvent des OS temps réels (pour l'opérationel). il est clair que windows ou linux ne sont pas encore au top ...

        Mais la poussée de windows est elle si étonnante? La demande vient souvent de l'utilisateur qui est 'habitué' a l'interface avec windows parce qu'il l'utilise a la maison (par exemple). Donc on ne change pas si on peut ...
        Maintenant, tout le monde peut comprendre qu'avec le closed source, le risque d'avoir des backdoor est plus grand qu'avec des Logiciels opensource
        • [^] # Re: haaaa ?

          Posté par  . Évalué à 10.

          La demande vient souvent de l'utilisateur qui est 'habitué' a l'interface

          Lors de mon enrichissante expérience au service de la nation, je n'ai jamais constaté qu'on demandait l'avis de l'utilisateur :)

          Allez hop, -1

          Denis
          • [^] # Re: haaaa ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

            Sisi... mais ca depend du nombre d'etoiles !
            bon evidement un simple moussaillon... ;-)

            A mon avis il faut differencier l'utilisation dans les differents bureaux ou Windows et Novell reignent en maitres d'une celle qui est faite dans des applications plus "militaires" disons...

            -1 aussi...
            • [^] # Re: haaaa ?

              Posté par  . Évalué à -2.

              bon evidement un simple moussaillon... ;-)

              Quartier-Maître (de seconde classe) pas moussaillon!!

              A + ;-)
        • [^] # Ni NT, ni Linux !!!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

          Ce qui m'étonne dans cette comparaison, c'est qu'il me semblait que pour les applications critiques du type militaire, on choisissait des OS certifiés B2 (voir l'"Orange Book" ou les "Common Criteria" pour + de details).

          Or ni WinNT, ni Linux (noyau de base) ne sont certifiés B2, WinNT est tout juste certifié C3. Par contre une initiative telle que le patch SE Linux de la NSA permettrait d'approcher Linux du niveau B2.

          Reste l'éternel "doute" sur l'utilisation de "matériels" développés par la NSA pour notre "OS chéri".
        • [^] # Re: haaaa ?

          Posté par  . Évalué à 10.

          J'ai pas mal pratiqué les PC en bossant avec l'armée, et je peux vous dire que j'ai vu pas mal de bons choix :

          - L'ensemble des applications dites "critiques" tournaient sous Solaris ou autre Unix

          - Les machines NT etaient reservées pour des serveurs dits "secondaires" (paperasse ...).

          D'ailleurs, certaines stations de travail Solaris etaient sans arret promenées d'un bout a l'autre de la planete, et le choix etait justement fait parce qu'une fois configurées, on n'avait pas de risque d'avoir a y toucher autrement que pour l'utiliser (et non reinstaller).

          Ne confondons pas l'usage d'un OS a des fins bureautiques et celles a caractere sensible...

          Mefiance, ils ne sont pas tous fous les decisionnaires la dedans (d'autant plus que les mauvais choix sont le plus souvent la faute de mauvais conseilleurs soit disant professionnels (non j'ai pas dit Bull).

          Je me demande parfois si en France, l'armée ne joue pas volontairement la grande naive ...

          Mike
        • [^] # Re: haaaa ?

          Posté par  . Évalué à -2.

          on est alors obligé de se recentrer sur des OS prioritaires
          Avec un gyrophare bleu?
          Hum, bon d'accord, moins un.
        • [^] # Re: haaaa ?

          Posté par  . Évalué à 2.

          Là aussi, je dis attention. Ne confondons pas les besoins bureautiques de la défense avec les applications critiques. Beaucoup de postes sont des pc sous windows, mais pour toute la logistique militaire (secretariat, gestion, etc...). Les applications critiques (armement, embarqué, etc...) n'ont aucun interêt à être négligées. Malgré le fait que l'article parle de serveurs NT, je n'ai pas vu lors de mon service une seule application sensible qui soit sur NT, sauf pour le traditionnel partage de documents, mais le filtrage etait de niveau 2 par les switchs.
    • [^] # Re: haaaa ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      Si je me souviens bien des infos à l'époque. L'armée française n'utilise pas linux, mais BSD.
      En tout cas, je peux dire (vu de mes yeux vu) qu'à St-Cyr Coetquidan, la salle internet est sous linux Suse (ca a permis de recycler des vieilles machines sous-dimensionnées).
  • # Bon ben alors.

    Posté par  . Évalué à 3.

    >que de dépendre de technologies "propriétaires" américaines.
    Je croyais qu'il utilisait un Unix faire rien que pour eux par bull

    Sinon, il faudrait qu'ils augmentent les salaires. Car a 9600 f/mois, ils vont avoir du mal a les trouver les 64 informaticiens qu'il recherche.
    • [^] # Re: Bon ben alors.

      Posté par  . Évalué à -1.

      Sinon, il faudrait qu'ils augmentent les salaires. Car a 9600 f/mois, ils vont avoir du mal a les trouver les 64 informaticiens qu'il recherche.

      C'est pas si mal pour un EPITA par exemple.
      • [^] # Re: Bon ben alors.

        Posté par  . Évalué à -1.

        C'est juste pour ma culture personnelle, mais pourquoi est-ce que l'EPITA est un sujet de troll ?
        Parce que je n'en vois pas la raison...
        • [^] # Re: Bon ben alors.

          Posté par  . Évalué à -3.

          La preuve qu'ils sont pas si nuls a l'EPITA, l'epiteen precednt a ecrit sa phrase sans faute d'ortographe ;-) ce qui est pas mal apres la piscine
          • [^] # Re: Bon ben alors.

            Posté par  . Évalué à -2.

            Fallait lire usenet (les news) au début des années 1990.
            --
            Anonyme courageux
        • [^] # [HS] Epita

          Posté par  . Évalué à -1.

          A l'Epita, comme partout, il y a des bons, des moyens, et des pas bons....

          Sauf que, à l'Epita, les pas bons qui ont du pognon et qui payent (grassement) leur inscription ont quand même leur diplome, et que, en plus, on arrive à leur faire croire qu'ils sont l'elite de l'elite des meilleurs....


          Voila, -1 et zou...
          • [^] # Re: [HS] Epita

            Posté par  . Évalué à -1.

            Comme toute l'educ privé.
            • [^] # Re: [HS] privé = mauvais ? => faux

              Posté par  . Évalué à -2.

              Désolé de te décevoir mais non.
              Les écoles ne sont pas là pour gagner de l'argent (assez souvent se sont des 1901) donc celles qui n'ont aucun mal à trouver des élèves et des sous des entreprises (en général les bonnes :) ) n'ont aucune raison de garder les mauvais élèves, au contraire. Celà sans compter que ce n'est pas leur but que de délivrer un diplome n'importe comment.

              Le fait que ce soit privé implique juste que tout n'est pas payé par l'état, pas que tu payes ton diplome comme au supermarché. La plupart des meilleures écoles de commerces sont privées et payantes, on a jamais remis en question leur légitimité ou leur formation pour autant ... ne mélangeons pas tout. Privé et mauvais ne sont pas synonimes.

              Je rajouterais meme que les diplomes sont certifiés par l'état donc que l'état regarde tout de meme la formation, la facon dont c'est fait, ce que sont les élèves à la fin. Si l'école a un diplome reconnu par l'état c'est que il y a bien un minimum de garanties (et qu'on "achete" pas le diplome).


              (Pour la petite histoire l'épita n'a pas un diplome reconnu par l'état :o) ).

              HS => -1
              • [^] # Re: [HS] privé = mauvais ? => faux

                Posté par  . Évalué à 0.

                > (Pour la petite histoire l'épita n'a pas un diplome reconnu par l'état :o) ).

                Et bien tu te trompe, l'epita a un diplome reconnus par l'etat au niveau 1 (bac +5).

                Ce qu'elle n'a pas c'est un diplome d'ingenieur reconnu par la comission des titres...
                mais bon, est ce que ca veux vraiment dire quelquechose ?
                • [^] # Re: [HS] privé = mauvais ? => faux

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  Ben je sais que c'est demandé pour t'inscrire en DEA où pour passer certains concours de fonctionnaire.

                  En gros tu n'es pas consideré comme ingénieur sinon mais comme ayant un diplome quelconque à bac +5
                • [^] # Re: [HS] privé = mauvais ? => faux

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  mais bon, est ce que ca veux vraiment dire quelquechose ?

                  Le diplome reconnu par l'etat ne veut pas dire grand chose, mais pourquoi pas. Bref c'est un diplome Bac+5 et c'est tout. Et ce n'est pas un diplome d'ingenieur evidemment. Seule la commission des titres a de la valeur, sinon la valeur des diplomes n'est pas surveillée, et les écoles en donnent autant comme autant pour attirer du monde.
              • [^] # Re: [HS] privé = mauvais ? => faux

                Posté par  . Évalué à -2.

                >Les écoles ne sont pas là pour gagner de l'argent (assez souvent se sont des 1901) donc celles qui n'ont aucun mal à trouver des élèves et des sous des entreprises (en général les bonnes :) ) n'ont aucune raison de garder les mauvais élèves, au contraire. Celà sans compter que ce n'est pas leur but que de délivrer un diplome n'importe comment.

                Epita est tout a fait dans ce cas la.

                >Le fait que ce soit privé implique juste que tout n'est pas payé par l'état, pas que tu payes ton diplome comme au supermarché. La plupart des meilleures écoles de commerces sont privées et payantes, on a jamais remis en question leur légitimité ou leur formation pour autant ...

                Peut etre faudrait il le faire ?

                > ne mélangeons pas tout. Privé et mauvais ne sont pas synonimes.

                Si on regarde sur le cout des etudes peut etre, ci c'est sur la qualite de l'enseignement effectivement ce n'est pas sense etre pris en compte.

                >Je rajouterais meme que les diplomes sont certifiés par l'état donc que l'état regarde tout de meme la formation, la facon dont c'est fait, ce que sont les élèves à la fin. Si l'école a un diplome reconnu par l'état c'est que il y a bien un minimum de garanties (et qu'on "achete" pas le diplome).

                Des dizaines d'écoles n'ont pas leur diplome reconnus par l'état. Sans etre reconnu comme diplome d'ingenieur, une école peut-etre homologué au niveau 1, 2 ou 3. D'ailleurs ce n'est pas vraiment l'état qui s'occupe de ca, mais la CTI.

                >(Pour la petite histoire l'épita n'a pas un diplome reconnu par l'état :o) ).

                Mais homologué au niveau 1 (niveau DESS).
              • [^] # Re: [HS] privé = mauvais ? => faux

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                > l'état regarde tout de meme la formation, la facon dont c'est fait, ce que sont les élèves à la fin.

                Tu entends par là que l'Etat assiste aux cours pour s'assurer que l'enseignement est effectué correctement, et relit toutes les copies d'examen après correction pour vérifier la validité de la note ?
                Dans ce cas-là on peut dire que le diplome a une vraie valeur mais est-ce réalisé ? réalisable ?
                Non et non.

                Dans la réalité, l'Etat prend connaissance du programme, envoie éventuellement un inspecteur qui sera accueillit avec "du champagne et des petits fours", validera ce que l'enseignant aura préparé pour lui.

                Dans la réalité, il y a un programme à l'intitulé assez vague et l'enseignant l'interprète comme il le souhaite. Il est d'ailleurs intéressant de voir les différences entre les cours de deux enseignants pour une même matière. Des fois on croirait qu'ils ne parlent pas du même sujet...

                Ensuite, il y a les examens... si pour avoir son diplôme, l'élève doit avoir une moyenne de 12, et bien soit : une copie moyenne (moitié bon, moitié mauvais) aura une note de 12. Autant rester à une moyenne de 10. Ah oui, mais l'image de l'école en prend un coup...
                Et puis s'il n'y a pas assez d'élèves au dessus de la "moyenne" et bien, on revoit la notation de certains qui, comme par magie, se retrouvent avec une moyenne de 12,00 ou 12,01.
                Et ne parlons pas des "projets" qui ont une facheuse tendance à remplacer les examens et dont la note minimale est souvent 12 (ou plus) : c'est tout bénef pour l'enseignant qui n'a pas une pile de copies à se taper ; et pour l'élève qui se retrouve avec 10 projets ? ben, pour une promo de 50, ça fait 5 personnes par projet ; ça c'est du travail d'équipe !!

                Bon, dans tout ça, il y a quand même quelques bons enseignants qui font leur boulot correctement et le diplômé possède tout de même une partie des connaissances vendues avec le diplôme (mais surement pas toutes).

                Au fait, on parlait de validité du diplôme ?

                PS : ceci est du vécu dans une école publique (quoique je ne me souviens pas avoir vu d'inspecteur), mais je me doute qu'il y a des similitudes dans les écoles privées (quelqu'un peut confirmer ?).
                Mon prédécesseur du commentaire père disait ceci à propos des école privées :
                > on a jamais remis en question leur légitimité ou leur formation
                et bien on devrait !!
          • [^] # Re: [HS] Epita

            Posté par  . Évalué à -1.

            C'est completement faux, il faudrait peut-etre te renseigner avant de parler, ou alors avancer des preuves. C'etait peut etre comme ca ya 10 ans quand les promos etaient beaucoup moins nombreuses, mais maintenant il y a au moins 20% d'une promo qui ne passe pas en l'année supérieure chaque année.
            • [^] # Re: [HS] Epita

              Posté par  . Évalué à -5.

              20% chaque année pour une formation en 5 ans. Ca fait 100% de jeter. Soit tout les gros nuls qui sont a l'EPITA
              EPITA ka payer.
              • [^] # Re: [HS] Epita

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

                Je connnais pas l'EPITAT, mais ce qui est sûr c'est qu'ils doivent être meilleurs que toi en math et en
                grammaire, je doute en effet qu'on puisse faire plus bas (sur le fond comme sur la forme) que ce que tu viens d'affirmer:)
                complêtement HS -> -1
              • [^] # Re: [HS] Epita

                Posté par  . Évalué à -3.

                Tu sais compter toi ca ce vois !
                20% chaque année ca ne fait pas 5 * 20% !
                mais :
                sur 100 eleves :
                1 : 100 - 20% = 80
                2 : 80 - 20% = 64
                3 : 64 - 20% = 51.2
                4 : 51.2 - 20% = 40.96
                5 : 40.96 - 20% = 32.768

                On est loin du 0 non ?
                Et puis je bosse avec un mec de l'épita et je pense que c'est un bon vu ce qu'il fait.
                Il s'amuse avec la pile ip de open-bsd.
                Par contre des centraliens qui se prennent pas pour de la merde ca j'en ai vu !
                • [^] # Re: [HS] Epita

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Ca depend 20% de quoi.
                  Si c'est 20% de l'effectif initial qui est vire chaque année, le calcul est juste. Remarque 32.768% ca fait pas beaucoup en sortie.

                  >Il s'amuse avec la pile ip de open-bsd.
                  Je vois pas en quoi sa fait de lui un genie?

                  >Par contre des centraliens qui se prennent pas pour de la merde ca j'en ai vu !
                  Le concours de Centrale est une loterie.
                • [^] # Re: [HS] Epita

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Il s'amuse avec la pile ip de open-bsd.

                  Et tu penses que ça veut dire que c'est un bon ingénieur ?
                  Un bon technicien à la limite ou un hacker autodidacte mais je pense pas qu'une formation d'ingénieur apporte quoi que ce soit qui aide à travailler sur la pile IP d'un OS...
                  • [^] # Re: [HS] Epita

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    >> Il s'amuse avec la pile ip de [OpenBSD].
                    > Et tu penses que ça veut dire que c'est un bon ingénieur ?

                    En tout cas ça ne fait pas de lui un mauvais ingénieur (sauf si il ne fait que ça, et même dans ce cas ce n'est pas si mal) ...
                  • [^] # Re: [HS] Epita

                    Posté par  . Évalué à -2.

                    je n'ai jamais parlé d'ingénieur il me semble.
                    Juste d'une personne qui est à l'épita et qui
                    de plus hack la pile ip de open bsd.
                    • [^] # Re: [HS] Epita

                      Posté par  . Évalué à -2.

                      La discussion était sur le valeur du diplome de l'EPITA en tant que diplome d'ingénieur...
                • [^] # Re: [HS] Epita

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                  >Il s'amuse avec la pile ip de open-bsd.
                  Ah, il travaille chez Microsoft alors.
          • [^] # Re: [HS] Epita

            Posté par  . Évalué à -2.

            "les pas bons [...] ont quand même leur diplome"

            plus maintenant, on les redirige sur EPITEK...
            • [^] # Re: [HS] Epita

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

              plus maintenant, on les redirige sur EPITEK...
              s/epitek/epitech

              et souvent epitech est presenter comme une sous ecole d epita alors que l enseignement n a pas vraimment la meme orientation depuis que l ecole veux obtenir la certification inge

              Banux qui n'aura jamais de diplome d'ingenieur
              mais qui s en fout un peu :)
    • [^] # Re: Bon ben alors.

      Posté par  . Évalué à 0.

      D'autant plus qu'ils n'ont plsu les conscrits pour faire le boulot sans être payé
    • [^] # Re: Bon ben alors ? INFO + (c:

      Posté par  . Évalué à 10.

      En fait ils ont utilisés un Unix propriétaire fait par BULL à un moment (le meme Unix était dans les centres de traitement info de la Sécu, c'est le 1er UNIX que j'ai touché, j'avais environ...6 ans) puis suite aux problèmes de BULL et à cause de krosoft et de leurs bons commerciaux, ils sont passés en NT.

      En fait la raison principale est que les commerciaux de BULL se croyaient tout permis (c'était un marché captif) et traitaient les colonels/généraux/big boss divers comme de la merde. Ils ont décidés de faire blocus contre les solutions BULL et ont choisi la société montante de l'époque... Microsoft !

      ----
      Info obtenue par un commercial FT présent le jour où le responsable des achat de la caserne où il devait vendre des services FT, a engueulé devant lui un commercial BULL au téléphone ("Enfin, on s'est débarassé de ces couillons ! ")
      ----
      A+++
    • [^] # Re: Bon ben alors.

      Posté par  . Évalué à 2.

      De toute façon, Bull ne se préoccupe pas forcément de leur sécurité. Ceux qui lisent kitetoa en connaissent un paquet sur Bull justement. Il n'y a pas si longtemps, suite à une mauvaise configuration de Domino, tout leur intranet est resté Open (avec les études confidentielles, au format Word au passage, les détails des contrats, bref plein d'informations intéressantes... pour leurs concurrents !). Si c'est pas de l'Open Entreprise ça... ça va encore plus loin que du simple logiciel libre.
  • # Commentaire Trampoline

    Posté par  . Évalué à -3.

    Ceci est un commentaire trampoline, destiné a ceux qui veulent rebondir sur un commentaire.
  • # ca coule de source

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    La France a à plusieurs reprise essayé de ne pas dépendre des USA et y a plusieurs fois réussi.
    Alors que l'armée Française utilise des produits qu'elle ne peut pas vérifier est une abberation: Comment faire confiance à des logiciels plein de trous, permettant à des grosses multinationale de se faire des fichiers clients en récupérant diverses données (je sais pas si ca a été prouvé mais vous ne m'oterais pas l'idée que c'est possible)?L'armée Française doit, par nature, pouvoir être indépendante des autres pays (en cas d'urgence, c'est rarement voire jamais le cas mais peut-être un jour cela seras-t-il necessaire). Avec win c'est pas le cas.
    • [^] # Re: ca coule de source

      Posté par  . Évalué à 9.

      J'ai vu passer un projet de messagerie pour l'armée française. C'était appuyé sur Lotus Notes, et ils avaient réussi à en obtenir les sources auprès de Lotus. Ceci dit, ça doit être plutot exceptionnel comme mesure....
    • [^] # Re: ca coule de source

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Pour récupérer les fameuses données, les multinationales devraient déjà avoir accès aux machines militaires. Je rappelle que le réseau militaire est complêtement découplé de tout réseau civil, que les transmissions sur ce réseau sont chiffrées et que le personnel intervenant (même d'une société extérieure indépendante de l'armée) se doit d'être habilité (au secret).
      Ceci dit, l'armée française voit d'un bon oeil les alternatives libres indépendantes des états.

      That's all folks
      • [^] # Re: ca coule de source

        Posté par  . Évalué à -2.

        Tiens juste une question, pourquoi est-ce que l'on a eu le droit de la part d'un general sur TF1 durant le journal de 20h (dimanche ou lundi, je ne sais plus) a : "[Les unites de parachutiste de reconnaissance] envoient leurs images sur un site web"... donc il est ou le reseau securise ?
        • [^] # Re: ca coule de source

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

          Site web ?? A mon avis, peut-être un site "web" mais pas sur le net. Enfin, ça m'étonnerait quand on voit où se trouve le QG des forces spéciales et autres unités du même acabit.
          • [^] # Re: ca coule de source

            Posté par  . Évalué à -5.

            Mais si, c'est comme LoftStory, les gars des unites speciales sont entoures de cameras et tu peux suivre tous leurs faits et gestes sur le web !
            D'ailleurs le dernier gars du commando qui restera a la fin (apres qu'ils se soient fait massacrer un par un car localises en regardant les images du site web) gagnera un appartement tout frais compris en Afghanistan dans la villa meme du grand mollah chef des talibans !
    • [^] # Re: ca coule de source

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

      Hum (encore une fois)

      Je pense pas non plus qu'il faut prendre les militaires pour des imbéciles (enfin quelques uns :))

      Les données confidentielles sont placées sur un réseau interne sans acces a 'l'exterieur'. L'utilisation du email est interdite pour tout document classifié etc ...

      Donc il existe peut etre des backdoors, mais je pense que le risque de 'fuite' a été calculé et minimisé ...
      • [^] # Re: ca coule de source

        Posté par  . Évalué à 1.

        >L'utilisation du email est interdite pour tout document classifié etc ...

        Ben justement : peut être que finalement, ils commencent à apprécier les moyens de communications un peu plus modernes et pratiques qu'une main courante, et dans ce but ils se doivent d'avoir pleine confiance envers les outils qu'ils seraient amenés à utiliser.

        C'est là qu'intervient le libre : il existe des solutions sécurisées et open source pour répondre à ces besoins.

        D'un autre coté, il faut voir que les infrastrucures n'évolue pas très vite au sein de l'armée, sujette à réduction budgétaire sur réductions budgétaires... et quand on à des machines de l'ordre du 486 pour bosser, c'est pas windows qui va permettre d'être serein.

        J'imagine que l'armée voit le logiciel libre non pas comme une alternative, mais comme une solution à la majorité des problèmes d'intendance et de sécurité.
        • [^] # Re: ca coule de source

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          J'ai vu (pour y avoir passe 10 mois) un bureau (je ne dirai pas lequel) choisir Exchange parce que c'etait cool d'avoir son emploi du temps outlook en partage et que dans la plaquette de presentation y'avait marque qu'on pouvait avoir des accuse de receptions.

          Sans chercher plus loin voir si des solutions etaient meilleures...

          Je crois que dans l'armee plus quand dans n'importe quelle boite, les decideurs ne sont que tres rarement au point techniquement... Y'en a des bons mais ils sont noyes au milieu de la hierarchie et de la paperasse.
          • [^] # Re: ca coule de source

            Posté par  . Évalué à 1.

            > J'ai vu un bureau choisir Exchange parce que c'etait cool d'avoir son emploi du temps outlook en partage
            Je connais une boite (d'info, si, si) qui utilise exchange et force les utilisateurs à utiliser outlook pour la même raison.... :-(
            • [^] # Re: ca coule de source

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

              Chope un trou de sécurité de exchange et pète leur base de données. Quand au bout de la 15è fois ils en auront marre de réinstaller et de perdre leurs agendas, ils penseront peut-etre à installer un vrai logiciel.
    • [^] # Re: ca coule de source

      Posté par  . Évalué à 6.

      Il faudrait egalement que l'Europe se decide enfin a se doter d'une industrie informatique digne de ce nom. C'est quand meme un comble qu'on doive dependre de notre principal adversaire economique dans un domaine aussi sensible.
    • [^] # Re: ca coule de source

      Posté par  . Évalué à 2.

      La bombe atomique, c'était pas pour assurer l'indépendance de la France vis-a-vis des USA quant à la défense ? Si on arrive à développer et faire évoluer une telle arme, on doit pouvoir trouver les moyens d'écrire quelques morceaux de code, non ?
      Par contre, je pense que le retour à la communauté serait infinitésimal :( Pas question de dévoiler les entrailles d'une partie du système de défense.
      • [^] # Re: ca coule de source

        Posté par  . Évalué à 0.

        au contraire la sécurité par l'obscurité n'est pas un bon moyen : pour un OS certains bouts de code peuvent très bien etre l'occasion d'echanges avec la communauté : la gestion mémoire par exemple n'a rien de secret : les algos peuvent etre améliorés en collaboration avec l'armée pour y intégrer une couche crypto (supposons). C'est un peu ce que fait la NSA quelque part.
  • # South Park

    Posté par  . Évalué à 1.

    A votre avis, il a regardé le film ?
    ;-)
    • [^] # Re: South Park

      Posté par  . Évalué à 2.

      Le général :
      - Amenez-moi Bill Gates !
      BG arrive...
      - Alors ? Je croyais que windows 98 devait etre plus rapide, plus facile à utiliser, plus fiable et tout ?
      BG
      - Plus de 5000 bugs ont été corrigés et"
      PAN ! et BG s'écroule d'une balle dans la tete. Quel bonheur ce film :-)
  • # [OT]

    Posté par  . Évalué à -1.

    Y'a quelqun qui connait une école du renseignement qui soit pas mulitaire ?
    • [^] # Re: [OT]

      Posté par  . Évalué à -1.

      Il y a l'école du 12.
    • [^] # Re: [OT]

      Posté par  . Évalué à -1.

      S'il s'agit de renseignement éconoique, la réponse est oui. Il existe une telle "école" (diplôme non reconnu, comme l'Épita) à la Défense. Le nom m'échappe, par contre.
      • [^] # Re: [OT]

        Posté par  . Évalué à -1.

        c'est l'école de la guerre éconimique mais c'est pas exactement mon trip.
  • # Attention au syndrôme "Famass"

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    «investir dans le développement de ses propres applications "libres"»

    Faudrait pas non plus que l'armée ce lance dans des implémentations from scratch. Ils ont déjà fait ça il y a un moment, et ce n'est pas rentable.

    En résumer : Pas besoin de tout faire soit même pour être indépendant. Il suffit juste de garder la capacité de maîtriser ce qu'on utilise.


    Il ne faut pas reproduire l'erreur du Famass : L'armée française possède un fusil d'assaut performant, mais quand on voit le coût et les problème que ça a apporté, le développement d'une nouvelle arme était-il justifié ?
  • # Ou quand on est gouverné par des débiles.

    Posté par  . Évalué à 5.

    Une preuve de plus de l'incompétance des "décisionnaires" payés une fortune par les citoyens...
    A ce propos je signale que les sites web de services de l'Etat comme la CAF (Caisse d'Allocation Familial) et les ASSEDIC utilisent allégrement les produits Microsoft ou IBM. Voir au pire pour les ASSEDIC, sous traitent leur développement informatique à des SSII complètement incompétantes !
    Le site de l'ASSEDIC est inutilisable depuis 3 semaines !

    c'est scandaleux que des organismes de l'Etat utilisent des logiciels propriétaires et de plus sous traitent auprès des SSII ! Il n'y a pas d'informaticiens Libres à embaucher ?

    2ème mail envoyé à la SSII Prosodie, s'occupant du site de l'Assedic :

    https://unidialog.assedic.org(...) ne fonctionne toujours pas, ca fait bien 2-3
    semaines...

    Quand est-ce que vous vous déciderez à le réparer ?

    Quand les outils fonctionnent pas on en change, quand les programmeurs ne
    savent pas faire on en change...


    [INTERSOLV][ODBC SQL Server driver][SQL Server]ct_connect(): network
    packet layer: internal net library error: Net-Lib protocol driver call to
    connect two endpoints failed
    Nous sommes désolés, votre requête n'a pas
    abouti.
    Notre serveur est momentanément indisponible et nous essayons de rétablir
    la liaison le plus vite possible.
    Nous vous remercions de bien vouloir patienter quelques instants avant de
    cliquer sur "Rafraîchir" ou "Recharger" dans la barre de navigation de
    votre navigateur.
    Vous pouvez également fermer votre navigateur et vous connecter à nouveau
    un peu plus tard.
    Nous vous remercions de votre compréhension.

    Si le problème persiste, n'hésitez pas à le signaler à notre webmaster,
    exploitation@prosodie.com.


    Le site refonctionne pour le moment...

    http://www.caf.fr(...)
    http://www.assedic.fr(...)
    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

      Posté par  . Évalué à -10.

      T'as raison c'est scandaleux, l'Etat devrait uniquement utiliser des logiciels libres !

      D'ailleurs pour leur compta les ASSEDIC devraient utiliser ...euh...euh... bon peut-etre que la ils pourraient pas alors.

      De meme, l'Etat pour ses magazines en couleur devrait utiliser...euh...euh... bon la aussi on peut laisser passer....

      Bon alors l'etat il pourrait au moins utiliser Linux pour ses serveurs qui hebergent les donnees de l'etat, c'est important ca ! ah ben tiens Linux n'a quasiment rien pour ce qui est de la redondance, le hot swap et la tolerance de panne... Bon ben la non plus alors...

      Bon ben il reste l'education alors ! Il y a qu'a utiliser Linux dans les salles de classe ! Ah mais tiens... il y a pas de logiciels educatifs dignes de ce nom en francais... ah ben la non plus alors...

      Je sens que ce post va en faire crier plus d'un, mais c'est malheureusement un fait, tout remplacer par du libre c'est infaisable pour le moment.
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à -1.

        C'est marqué troll, désinformateur ou les deux sur ta carte de visite ?
        Ou alors c'est juste de la mauvaise foi naturelle ?
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à -7.

          Ben vas-y, montre moi avec quoi on peut remplacer les outils que j'ai mentionne, j'attends...
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à -1.

            > Ben vas-y, montre moi avec quoi on peut remplacer les outils que j'ai mentionne, j'attends...

            Commence par prouver tes accusations. Il n'y a strictement aucun élément empechant le développement d'applications libres dans les domaines que tu as évoqués. Aucun. Enième FUD anti-logiciels libres. Ici, il existe simplement un besoin, ce n'est meme pas l'affaire d'une boite d'info qui cherche à rentabiliser et qui aurait besoin de rentabiliser ce qu'elle fait.
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à -6.

              Tout a fait d'accord avec toi, rien n'empeche le developpement de ces applications en libre.

              Mais le fait est qu'aujourd'hui elles n'existent pas, ce qui fait que les idealistes qui critiquent l'administration parce qu'elle n'utilise pas aujourd'hui du 100% libre feraient bien de reviser leur jugement et de reflechire.
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  . Évalué à 1.

                Mais le fait est qu'aujourd'hui elles n'existent pas, ce qui fait que les idealistes qui critiquent l'administration parce qu'elle n'utilise pas aujourd'hui du 100% libre feraient bien de reviser leur jugement et de reflechire.

                Quand on bosse chez MS on est infecté à ce point pour penser qu'un logiciel ne peut etre conçu que par une boite de logiciel propriétaire ? Quand quelque chose n'existe pas on ne peut pas le créer ? Quand il y a un besoin et qu'on se rend compte (citation de la news, c'est le sujet faut-il le rappeler ?) [qu'il est préférable] "d´investir dans le développement de ses propres applications "libres" plutôt que de dépendre de technologies "propriétaires", on est obligé d'attendre comme des cons que des développeurs bénévoles créent le logiciel libre qu'on attend ? Non, c'est évident, on développe, on investit dans le développent de l'outil nécessaire, que l'on souhaite libre en l'occurrence.

                La méthode de FUD est toujours la meme.
                Un fait: Certains types de logiciels libres n'existent pas.
                Conclusion MS (ou pasBill) : Il est impossible d'utiliser des logiciels libres dans ce domaine.

                Du meme style que:
                Fait: Les crackers peuvent voir les sources des LL.
                Conclusion: Les LL sont moins sécurisés.

                Et il y en a des tonnes de la sorte.

                Pour revenir sur "les idealistes qui critiquent l'administration parce qu'elle n'utilise pas aujourd'hui du 100% libre feraient bien de reviser leur jugement et de reflechire.", ils ont certainement réfléchi plus que toi, et tu ferais mieux de réfléchir un peu plus. Utiliser du 100% libre dans l'administration ne pose pas de probleme. Il suffit d'investir pour développer, pour faire des choses utiles. Seulement tu ne le comprends pas parce que ton objectif n°1 (ou celui de MS) n'est pas de développer, de créer, mais de vendre et uniquement de vendre.
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -7.

                  Ben desole, mais tant que le logiciel n'existe pas il est impossible de l'utiliser, moi j'appelle ca un fait scientifique... Ca n'empeche pas de les creer par contre.

                  Quand a mon "objectif" si c'etait uniquement de vendre, ben je connais un certain nombre d'associations a but non-lucratif, d'universites et d'ecoles qui se feraient chier a payer un soft qu'elles ont eu gratuitement et qui leur aurait coute plus mille dollars ailleurs, donc j'en conclus que tu devrais eviter de juger des gens que tu ne connais pas.
                  • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    Ben desole, mais tant que le logiciel n'existe pas il est impossible de l'utiliser, moi j'appelle ca un fait scientifique... Ca n'empeche pas de les creer par contre.

                    Et quand il est créé on peut meme avoir la géniale idée de l'utiliser. Si, c'est un fait scientifique, je t'assure.

                    Quand a mon "objectif" si c'etait uniquement de vendre, ben je connais un certain nombre d'associations a but non-lucratif, d'universites et d'ecoles qui se feraient chier a payer un soft qu'elles ont eu gratuitement et qui leur aurait coute plus mille dollars ailleurs, donc j'en conclus que tu devrais eviter de juger des gens que tu ne connais pas.

                    MDR. Parce que c'est par bonne conscience ça ? C'est rentable et c'est gratuit parce que ce gratuit là est rentable. Ils n'auraient pas eu les moyens d'acheter -> pas de manque à gagner, ils seraient allé voir ailleurs -> on garde des clients potentiels en forçant l'utilisation.
                    Mais je suppose que là tu te foutais ouvertement de notre gueule.
                    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                      Posté par  . Évalué à -3.

                      Ah bon ?

                      Faudra m'explique en quoi ca nous fait des clients potentiels, tous les softs qu'on fait (moi et un pote donc) sont gratuits pour ce qui est non-commercial, alors les clients potentiels... si ils sont non-commerciaux ils le seront encore apres.
                      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

                        Quand tu me prouveras que tes logiciels bien chers qui plantent qui perdent des données qui sont une horreur de maintenabilité sont moins chers à l'utilisation que les logiciels libres dans le long terme, je commencerais à croire que tu n'es pas de mauvaise foi.
                        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                          Posté par  . Évalué à -1.

                          Tu veux que je te prouves que AIX, IRIX, Illustrator, Quark XPress,... sont plus stables, plus faciles a maintenir et moins chers a l'utilisation que leur equivalent libre ? pas de probleme.

                          Quark XPress: pas d'equivalent libre.
                          Illustrator: il a des annees lumieres d'avance en matiere de features sur KIllustrator.
                          AIX/IRIX: systemes hyper-scalables, supportent les montees en charge enormement mieux que Linux, AIX certifie C2, gestion de la RAM correcte, support Unicode, SMP jusqu'a 128 CPU,...
                          ...

                          Tu noteras que j'evites de parler de MS, c'est pour eviter un gueguerre Linux-MS comme d'habitude.
                      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        Si tu parles de logiciels persos (ce qui était loin d'etre clair) c'est different, je parlais de MS et de toi le dev/partisant MS.

                        Ceci dit, faire du "gratuit pour du non-commercial" correspond aussi à ce que je disais, mais sans doute dans une moindre mesure pour des logiciels qui ne viennent pas d'editeurs. Payants ils ne seraient pas achetés, gratuits ils sont diffusés, ça augmente le nombre d'utilisateurs, et donc potentiellement le nombre d'acheteurs (car 1 utilisateur ne fait pas 1 seule chose, peut faire du non-commercial d'une part, et du non-commercial ailleurs ou il aura eventuellement une influence sur les choix).

                        Mais tout ca est HS puisque je ne parlais que de MS et de ta defense MS et ton comportement en ce send, évidemment pas de ce que je ne connais pas (ce que tu fais à coté).
                    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Et quand il est créé on peut meme avoir la géniale idée de l'utiliser. Si, c'est un fait scientifique, je t'assure.

                      Il y'a un autre fait scientifique : ton post est totalement débile et montre juste que tu n'as pas lu le commentaire auquel répondait pasBill.

                      Si le logiciel libre spécifique n'existe pas, je crois qu'aucune administration ne sera à même de l'utiliser. C'est un fait indéniable. En ça, le commentaire de pasBill était tout à fait judicieux. Ces logiciels libres n'existent pas, il faut donc les créer avant d'hurler au loup.
                      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        Et bien justement,

                        les administrations peuvent se dire :

                        il faut utiliser du logiciel "libre" et développent en libre ce dont ils ont besoin et qui n'existe pas encore en libre. Ainsi l'argent est investi dans un développement pérenne et non pas dépensé dans du logiciel fermé.

                        Ce n'est donc pas parce que ladite solution logicelle n'existe pas en libre qu'elle ne peut pas être développée. Le libre ce n'est pas zéro coût et on va travailler pour moi gratos. Mieux vaut (amha) investir (si l'on en a les moyens et je pense que les administrations rentrent dans cette catégorie (s'en compter que c'est une entité d'état donc un peu nous ) dans du libre que du propriétaire/fermé.

                        Voila.
                      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                        Posté par  . Évalué à 0.

                        Il y'a un autre fait scientifique : ton post est totalement débile et montre juste que tu n'as pas lu le commentaire auquel répondait pasBill.

                        J'ai lu le commentaire de pasBill, toi tu n'as pas lu la discussion. Et tu n'es meme pas foutu de lire correctement la citation de mon post. "Et quand il est créé on peut meme avoir la géniale idée de l'utiliser." Quand le logiciel n'existe pas, on le développe puis on l'utilise. Va relire la news, tu comprendras peut-etre le sujet, il n'y a que deux phrases j'espere que ce n'est pas trop dur.

                        Si le logiciel libre spécifique n'existe pas, je crois qu'aucune administration ne sera à même de l'utiliser. C'est un fait indéniable.

                        Impressionnant ces gens qui répondent sans avoir rien lu.

                        En ça, le commentaire de pasBill était tout à fait judicieux.

                        Non, c'était un ènième FUD. PasBill associe un manque de logiciels dans un domaine à l'impossibilité d'en avoir. On parle dans cette news de mettre de l'argent pour développer des logiciels libres plutot que de mettre ce meme argent dans l'achat de logiciel proprio. Contrairement à ce que prétend pasBill, on peut utiliser de tels logiciels libres, oui ceux qui n'existent pas, de manière évidente :
                        1- on les développe
                        2- on les utilise
                        Est-ce si difficile à comprendre ???

                        Ces logiciels libres n'existent pas, il faut donc les créer avant d'hurler au loup.

                        Ainsi donc, un logiciel qui n'existe pas ne pourra jamais exister, ne pourra jamais etre développé ? Et tu parles de raisonnements scientifiques avec ça, c'est effarant.
                        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                          Posté par  . Évalué à 1.

                          C'est incroyable comme on peut lire des trucs qui n'existent pas...

                          Peux tu SVP me montrer ou est-ce que j'ai dit(ou suggere) :
                          PasBill associe un manque de logiciels dans un domaine à l'impossibilité d'en avoir ?

                          Ca m'interesse enormement, surtout vu que je ne l'ai pas dit ou suggere...

                          bien a toi,

                          pasBill
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ah ben c'est bien, t'as retenu, maintenant, tu parles d'analyse de besoins...

        Bon, ceci dit:
        Bon alors l'etat il pourrait au moins utiliser Linux pour ses serveurs qui hebergent les donnees de l'etat, c'est important ca ! ah ben tiens Linux n'a quasiment rien pour ce qui est de la redondance, le hot swap et la tolerance de panne... Bon ben la non plus alors...
        Ben il suffit d'acheter un serveur avec une carte RAID qui permet de changer les disques à chaud... quand aux processeurs, des machines SMP montées en fail-over ça résoud bien le problème (merci piranha pour la partie logicielle). Encore une fois, tu mélanges hardware et software dans une joyeuse soupe. Windows, il supporte le RAID logiciel par ailleurs, puisque tu parles de redondance ?

        Je sens que ce post va en faire crier plus d'un, mais c'est malheureusement un fait, tout remplacer par du libre c'est infaisable pour le moment.
        Pas faux, mais commençons déjà par combattre l'ignorance dans les domaines où c'est possible (messagerie, annuaires, bases de données, serveurs de fichiers, navigateur, client mail, bureautique)
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à -5.

          Je serais ravi que tu m'expliques comment tu fais pour avoir :
          - 2 machines Linux en cluster pour un support database qui font du fail-over, et qui soient synchronisees, et pas en utilisant un rsync toutes les heures.

          Win2k supporte le RAID logiciel, mais deleguer au software la charge de faire du RAID c'est pas ce que j'appelle un systeme optimal, pour moi c'est le RAID du pauvre(sous Windows ou Linux), ca bouffe du CPU alors qu'une carte RAID coute pas cher par rapport au prix du serveur d'habitude et fait gagner des perfs.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Pfff tu ménerves. si tu as un besoin vraiment aussi complexe, tu peux toujours mettre un Oracle sur Linux (en effet, je crois pas que postgresql ou mysql gèrent la synchro simultanée). Tu peux aussi la développer cette synchro simultanée (je signale qu'elle existe dans openldap), si tu as un peu de temps. Et puis justement tu as le rsync, que tu peux rendre conditionnel à un commit de transaction dans postgresql... Bref, j'ai pas essayé, mais ça doit pas etre bien compliqué. Quand au fail-over proprement dit, lis un peu les commentaire sur piranha et LVS (c une implémentation proche d'HACMP & cie).

            Pour le RAID logiciel, le suis d'accord avec toi, même si c'est parfois bien pratique de l'avoir... ça coute assez cher quand meme une carte RAID (c'est sur que, par rapport au prix d'une licence Win2K Server, c rien...). Ceci dit, les cartes RAID sont supportées aussi bien sous Windows que Linux...
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

            MySQL supporte un mode MASTER/SLAVE ou le master recoit toute les requetes et les repercute sur une base SLAVe en attente... en cas de fail de MASTER, SLAVE prends le relais (sur une autre machine) fait un spoof ARP et prends l'identite de MASTER et rien ne s'est vu... temps de switch environ 25-30 secondes.

            Bref, comme d'hab tu parles sans savoir et sans t'etre renseigne !

            "Y'a des fois, on ferai mieux de se taire et de passer pour un con, plutot que de ne laisser aucun doute la dessus"
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à 1.

              Ah tiens, c'est cool ça, je savais pas non plus !! (je connais pas bien MySQL comparativement à PostgreSQL). Donc oubliez cette partie-là dans mon commentaire ci-dessus.
              Au fait, qu'en est-il des rumeurs de "fusion" ou de plus grand partage de code entre les deux projets ?
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à -4.

              Oui, et qui utilise mySQL pour des applications serieuses ? personne vu son support des transactions plus qu'absent.
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Encore une fois, FAUX !

                Depuis la derniere ou l'avant derniere version, MySQL integre les rollback et des archive log !

                Donc tu peux utiliser les commit et tous les suptilite magnifique de la transaction.

                Le probleme viendra plus des developpeur sous informe ou qui ont appris le SQL sur My a la goret !
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  Ben tu vois j'ai appris quelque chose :+)

                  Et je suis alle voir le manuel de MySQL sur www.mysql.org(http://www.mysql.org/download3.php?file_id=317(...)) pour decouvrire qu'ils deconseillent l'usage de ROLLBACK, pour des raisons de perfs evidentes(2-4 fois plus lent et usage disque bien plus important), d'autre part il faut utiliser des tables specifiques pour pouvoir faire des transactions, bref ca a l'air d'etre une bidouille plus qu'autre chose.
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Si ça n'a pas 5 ans d'age, pasBill considère que ça n'existe pas.

                  Je me souviens quand il nous avait présnté comme exclusivité Windows le fait qu'à l'installation d'un programme le lien du programme allait s'installer tout seul dans le menu 'démarrer'.

                  Ignorance + mauvaise foi : la formule du fudeur (ignorance indispensable pour pouvoir fuder sans meme s'en rendre compte !)
                  • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                    Posté par  . Évalué à -1.

                    Eh oui desole je suis pas abonne a toutes les mailing-lists de tous les softs libres, je sais je suis un des rares dans ce cas, j'ai honte....

                    Sinon, t'arrives a me trouver ce post ou je dis ce que tu decris ? ca m'interesse beaucoup.

                    Merci d'avance,

                    pasBill(qui n'a pas pas dormi depuis exactement 23h30 maintenant et qui s'apprete a tirer a la carabine dans la machine de test)
                    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                      qui n'a pas pas dormi depuis exactement 23h30 maintenant et qui s'apprete a tirer a la carabine dans la machine de test

                      Je te le disais bien hier que 2k il plante sans arrêt ! Moi aussi des fois j'ai envie de mettre des coups de fusils dans mon laptop !

                      -1 c'est une basse vengeance pour la nuit dernière !
                    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                      Posté par  . Évalué à -1.

                      Sinon, t'arrives a me trouver ce post ou je dis ce que tu decris ? ca m'interesse beaucoup.

                      Encore à réclamer, tu es terrible. Si mes souvenir sont bons (et tu chercheras toi meme), c'était à propos de laisser une Debian préinstallée entre des mains de débutants, pourvu que quelqu'un leur dise les noms des logiciels à installer. Injouable pour toi, "apt-get peut le faire" pour le Debianniste.

                      et qui s'apprete a tirer a la carabine dans la machine de test)

                      Si c'est du Windows tu nous envoies une photo ?
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Et la suivante integre les clefs etrangeres.

                  http://www.innodb.com/(...)

                  Faites de la veille technologique, non de dieu !
                  Et mettez un bon coup de pied au cul de ces consultants (de ma part).
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à 0.

              Les clusters qu'ils utilisent n'ont rien de comparable avec ce dont on parle.
              Ce qu'ils utilisent est comparable a des fermes de serveurs web(ou linux fait tres bien l'affaire il faut le dire), ca n'implique aucune necessite de synchronization(heureusement pour eux, parce que synchroniser 5000 machines ca doit etre un cauchemard).

              En gros tu n'entres jamais de donnees dans leur base de donnees, tu ne fais que lire, ca evite de devoir gerer l'ecriture repartie et redondante ce qui est de loin le gros du travail.
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par  . Évalué à 1.

                Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -2.

                  Effectivement tu ne comprends rien.

                  Ils utilisent d'autres machines pour l'indexage, et ensuite stoppent leurs search clusters 1 par 1(leurs 10'000 machines sont en fait un amas de groupes de machines) pour migrer la nouvelle base de donnees et remettent chaque cluster en ligne, mais l'indexage ne se fait pas depuis le cluster, ce cluster ne fait que servir des donnees, il n'en collecte pas, et c'est la toute la difference, ce qu'ils font c'est du load-balancing.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Je n'y connais pas moult dans tes arguments à 2 francs, mais Alinka Orange ne remplirait-il pas cette office ? Je te laisse chercher sur leur site.

            De plus tes trolls à 2 balles sont complétement HS de mon commentaire. Tu n'as pour but que de troller. T'a pas du boulot là ?
            Moi je veux bien bosser chez Microsoft si c'est pour troller sur des sites toute la journée...
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 1.

        non mais tu te fou vraiment de la gueule du monde là !

        Le problème que je soulève avec les ASSEDIC est un problème de liaison web avec la base de donnée. Linux fournit assez de solutions comme PostgreSQL, SqlRelay, PHP, Tomcat, Apache etc ...

        Finalement tu confirmes ta réputation de faux cul hein... je m'arrète là tu mérites pas plus.
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à -3.

          C'est pas moi qui ait dit :

          c'est scandaleux que des organismes de l'Etat utilisent des logiciels propriétaires et de plus sous traitent auprès des SSII !

          ...
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à -1.

            T'es mongol ou tu le fais exprès ? je suppose les deux, un débile qui veux jouer à l'intelligent.

            Oui c'est scandaleux, ils devraient utiliser ce que je cite plus haut et en embauchant un administrateur Linux ou Bsd..

            La SSII Prosodie c'est tout le monde qui la paye, avec les licences Microsoft et pour un résultat de merde.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à -1.

            C'est pas moi qui ait dit : (...)

            Non c'est lui. Et il n'a pas tort, et ne s'est pas contredit dans le post auquel tu réponds.

            C'est cool tout ça, merci d'avoir recopié ce qui était quelques lignes au-dessus, c'était bien utile.
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 0.

        Grace à son nouveau style, il est facile de filtrer les vraies infos des fausses dans les messages de pasBill. Supprimez tout, il vous reste la vérité.
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        leur compta les ASSEDIC devraient utiliser

        Il utilise une appli proprio qu'il pourrait peut etre porter sur Linux mais ca tourne sur des DPS6000 de Bull sous Gecos...

        Linux n'a
        quasiment rien pour ce qui est de la redondance, le hot swap et la tolerance de panne


        Ah ? C'est l'OS qui gere ca maintenant ? Pour faire de la redondance brut de machine tu as http://www.linuxvirtualserver.org(...) .Pour faire de la redondance d'appli hearbeat marche pas trop mal. mais peut etre va tu m'apprendre que une machine bi-alim, c'est l'OS qui gere le swap d'alim ? Quand tu as des disks en RAID 1, ca peut etre l'OS mais Linux supporte et en plus il supporte des cartes.
        Le hot swap est gere directement pour le matos pour l'alim, disk, etc. donc Linux s'en cogne. Bon pour les disk faut juste le prevenir.

        Pour la tolerance de panne... la c'est mix ! Mais si tu te fait un clustering de machine tu n'a plus besoin de te payer une grosse machine a tolerance de panne.

        Et puis comme tu insinue des trucs, je te renvoie a l'annonce datant d'une semaine de IBM : eServer P690 qui est completement a tolerance de panne et disponible sous Linux ou AIX. Certes c'est une machine cluster... amis ca marche !

        Bref, Linux est pret mais ne servira jamais a remplacer un système de type mainframe !

        PS : Pleins fautes parce que je suis au boulot et je ne pouvais pas ne pas rectifier les infos !
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 0.

        D'ailleurs pour leur compta les ASSEDIC devraient utiliser ...euh...euh... bon peut-etre que la ils pourraient pas alors.

        Si ils pourraient. Indice: lire la news, et comprendre le parallèle fait dans le commentaire précédent. Sans mauvaise foi, je sais, c'est dur pour toi.

        De meme, l'Etat pour ses magazines en couleur devrait utiliser...euh...euh... bon la aussi on peut laisser passer....

        Hum, je disais donc... Si ils pourraient. Indice: lire la news, et comprendre le parallèle fait dans le commentaire précédent. Sans mauvaise foi, je sais, c'est dur pour toi.

        Bon alors l'etat il pourrait au moins utiliser Linux pour ses serveurs qui hebergent les donnees de l'etat, c'est important ca ! ah ben tiens Linux n'a quasiment rien pour ce qui est de la redondance, le hot swap et la tolerance de panne... Bon ben la non plus alors...

        Alors, cette fois je dirais : Si ils pourraient. Indice: lire la news, et comprendre le parallèle fait dans le commentaire précédent. Sans mauvaise foi, je sais, c'est dur pour toi.

        Bon ben il reste l'education alors ! Il y a qu'a utiliser Linux dans les salles de classe ! Ah mais tiens... il y a pas de logiciels educatifs
        dignes de ce nom en francais... ah ben la non plus alors...


        Si ils pourraient. Indice: lire la news, et comprendre le parallèle fait dans le commentaire précédent. Sans mauvaise foi, je sais, c'est dur pour toi.

        Je sens que ce post va en faire crier plus d'un, mais c'est malheureusement un fait, tout remplacer par du libre c'est infaisable pour
        le moment.


        Il n'y a aucun fait, que des mensonges, comme d'habitude. Tout cela est possible avec Linux (c'est une telle évidence!), tout cela est aussi possible avec des logiciels libres, ce n'est qu'une question de volonté, investir dans le développement d'applications permet d'aboutir aux solutions attendues. Contrairement à ce que tu dis, les logiciels propriétaires ne sont pas les seuls à pouvoir fournir des solutions.
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 6.

        Une fois plus le fudeur se mélange les pinceaux.
        Une fois de plus il ne raisonne qu'en termes de logiciels 'sur étagère'
        Une fois de plus il oublie qu'il existe des développeurs dans l'administration ou les grands organismes publics.
        Une fois de plus il vient nous faire chier avec ses logiciels proprio qui font pas ce qu'on veux mais tout le reste.
        Une fois de plus il vient demander à l'accusé de faire la preuve de ce qu'il avance. C'est pas notre problème de savoir que MS a une solution pour tout.
        Mr PBPG faudrait comprendre qu'ici on parle logiciels libres, développement sur des logiciels libres, communication des sources, avancée du shmilblick et de la connaissance humaine.
        Que quand on parle texte on ne dit pas word
        Que quand on parle tableur on ne dit pas excel
        Que quand on parle présentation on ne dit pas Power point
        Etc...
        Ici on essaye de RAISONNER, de se dire que les outils ça se créé, ça se partage, et que payer un marteau pilon pour casser les noix c'est pas le bon truc.
        A propos de casser les noix... non rien.
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à -1.

          Tiens t'es drole toi, ai-je parle une seule fois de MS dans mon post ? non

          Tu crois que les mainframes de l'administration qui gerent la compta sont sur Windows ? j'en doute enormement.

          Il faudrait arreter d'associer proprietaire a MS, MS est une partie du proprietaire, mais le proprietaire c'est bien plus que MS (Adobe, IBM, Apple,...)

          Il me semble que t'as pas trop compris mon post, la seule chose que ce post dit c'est que les logiciels libres il faut les utiliser si ils sont meilleurs que leur equivalent proprietaire, et non pas forcer l'usage du logiciel libre envers et contre tout. C'est tout.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à -1.

            "Il me semble que t'as pas trop compris mon post, la seule chose que ce post dit c'est que les logiciels libres il faut les utiliser si ils sont meilleurs que leur equivalent proprietaire, et non pas forcer l'usage du logiciel libre envers et contre tout. C'est tout."
            Euh, dans ton post tu sous entend simplement qu'il n'y a aucune application valable en libre. Ca s'appelle du FUD un point c'est tout. Et si je cite MS, c'est simplement parceque tu nous sert sa soupe à longueur de commentaire.
            Pour info, je travaille dans une grande administration, comme developpeur, et je travaille aussi à virer tes semblables et leur logiciels proprio. Ca prendra du temps, mais vous perdrez !
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à -1.

              Non, je dis que pour ces applications la il n'y a pas d'equivalents, ca veut pas dire qu'il n'y a pas de logiciels libres valables. Ca veut simplement dire que le logiciel libre n'est pas le plus fort partout et qu'il ne faut pas le forcer la ou il n'est pas No1.

              Quand a virer mes semblables, ben je sais pas qui c'est mes semblables, faudra que tu m'eclarcisse la vue...
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à 1.

            Enlève la ligne de son post où il parle de MS et oublie là. Et s/word etc/logiciels proprios/ si ça te choque tant. Tu auras la meme chose, ie l'essentiel, le fond du message, qui était pourtant clair.

            Mais tu as voulu répondre sur 1 maladresse, l'association MS/Proprio. Recommence, réponds sur le fond cette fois.

            Ca me fait penser à ceux qui pensent apporter quelque chose à un débat en faisant des remarques sur les erreurs d'orthographe.
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à -1.

              Oui dans le reste du message il me dit que je lui fait ch*er et qu'il n'en a rien a b*ttre des outils MS(tant mieux pour lui, il fait ce qu'il veut), c'est ca le fond de son message, tu veux que je reponde quoi a ca ? que je suis desole pour lui ?
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  . Évalué à 1.

                <message sans MS>

                Une fois plus le fudeur se mélange les pinceaux.
                Une fois de plus il ne raisonne qu'en termes de logiciels 'sur étagère'
                Une fois de plus il oublie qu'il existe des développeurs dans l'administration ou les grands organismes publics.
                Une fois de plus il vient nous faire chier avec ses logiciels proprio qui font pas ce qu'on veux mais tout le reste.
                Une fois de plus il vient demander à l'accusé de faire la preuve de ce qu'il avance. [...]

                Mr PBPG faudrait comprendre qu'ici on parle logiciels libres, développement sur des logiciels libres, communication des sources, avancée du shmilblick et de la connaissance humaine.
                Etc...
                [...]
                Ici on essaye de RAISONNER, de se dire que les outils ça se créé, ça se partage, et que payer un marteau pilon pour casser les noix c'est pas le bon truc.[...]

                </message sans MS>

                Voila en espérant n'avoir pas trop dénaturé le propos et avoir pu ressortir le "fond" du message.

                Maintenant réponse constructive de pbpg ?

                En gros si une solution libre n'existe pas encore pourquoi ne pas la développer plutôt que de dépenser dans du propriétaire (fermé) ?? Les enjeux sont pourtant considérable ?
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Ben si une solution libre n'existe pas, j'ai aucun probleme avec le fait de la developper, mais en attendant que cette solution soit cree et qu'elle soit en mesure de remplacer la solution proprietaire, ben il faut continuer a vivre et a faire son boulot.
                  Aussi il faut voir si la societe/administration en question a les moyens de developper l'outil dont elle a besoin, certains softs demandent beaucoup de moyens pour etre developpe et il n'est pas dit que tout le monde ait les moyens d'engager x developpeurs(selon les besoins du soft)/managers/chefs de projet.
                  La le probleme c'est le cout de developpement, quand Adobe developpe un soft ca lui coute x millions mais il se fait du fric apres en le vendant, l'administration si elle veut developper son propre soft de compta ca va lui couter xxxx FF mais il faut voir si c'est rentable ou pas, ca l'est peut-etre mais il faut faire le calcul, meme chose pour les autres softs.

                  Mon probleme c'est simplement les gens qui disent que l'etat ne devrait pas utiliser de proprietaire, je leur montre simplement qu'a l'heure d'aujourd'hui c'est impensable car on ne peut pas tout faire avec du logiciel libre, ca veut pas dire que demain ca sera impossible.
                  • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                    Posté par  . Évalué à 0.

                    Ben si une solution libre n'existe pas, j'ai aucun probleme avec le fait de la developper, mais en attendant que cette solution soit cree et qu'elle soit en mesure de remplacer la solution proprietaire, ben il faut continuer a vivre et a faire son boulot.

                    Il suffit de garder un peu plus longtemps ce qu'on avait avant si on a mal anticipé. Ca n'empeche pas de vivre et de continuer son boulot. Sous-entendre que ça doit être développé tout de suite, c'est la suite de la logique de désinformation, ça ne m'étonne pas.

                    Aussi il faut voir si la societe/administration en question a les moyens de developper l'outil dont elle a besoin, certains softs demandent beaucoup de moyens pour etre developpe et il n'est pas dit que tout le monde ait les moyens d'engager x developpeurs(selon les besoins du soft)/managers/chefs de projet.

                    C'est vrai que l'armée est assimilable à une petite PME, et l'état aussi. Une fois de plus, un fait réel mais totalement non-pertinent. Mensonge pour FUDer, quelle forme tu n'arretes pas.

                    Idem pour la suite... il faut voir si c'est rentable ou pas, ca l'est peut-etre mais il faut faire le calcul, meme chose pour les autres softs.

                    Tu oublies qu'etre dépendant de logiciels proprios coute cher, et que ça précisément partie des problemes soulevés. Donc aboutir à une solution libre fait partie du cahier des charges. Tu l'as "curieusement" oublié, c'est fou les petits détails que tu peux oublier comme ça.

                    Mon probleme c'est simplement les gens qui disent que l'etat ne devrait pas utiliser de proprietaire, je leur montre simplement qu'a l'heure d'aujourd'hui c'est impensable car on ne peut pas tout faire avec du logiciel libre, ca veut pas dire que demain ca sera impossible.

                    Non tu n'as rien montré.
                    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      Parfaitement, l'armee et l'etat peuvent etre assimiles a des entreprises, ils fonctionnent quasiment de la meme maniere quand ils achetent : ils regardent ce qui est le plus rentable.

                      Quand au cout d'etre dependant des logiciels proprio, ben c'est justement la la question, je n'ai aucune preuve qu'un logiciel libre soit forcement moins couteux sur la longueur.

                      Entre acheter un soft de 5'0000'000 lignes a 1 million FF (par exemple) et payer 20 personnes 200'000 FF/an sans savoir quel sera le resultat final et quand il sera fini, ben c'est pas evident que le logiciel libre soit moins cher meme si on regarde sur 10 ans. Payer 1 million FF tous les 3 ans(ou plus selon les softs), ca revient a 3 millions sur 10 ans, developper ce soft on sait pas combien ca coute jusqu'a ce qu'il soit termine, on sait pas quand il sera fini et on sait pas si quand il sera fini il sera encore d'actualite.

                      Et si tu regardes mon exemple, je parles de 20 personnes pour un soft de 5'000'000 lignes, tu rajoutes disons 10 devs du libre qui sont "gratuits"(il y en aurait plus, mais on compte 1 dev=8h par jour) et t'arrives a 30 personnes pour 5'000'000 de lignes, ca fait plus de 100'000 lignes par personne en comptant les chefs de projet et autres non-developpeurs, je te laisse imaginer le temps qu'il faudra pour developper le soft.

                      Regardes mozilla et combien de temps ca a pris, pourtant ils avaient Netscape derriere eux.
                      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                        acheter un soft de 5'0000'000 lignes a 1 million FF
                        Tu oublies l(es)'autre(s) MF qu'il va falloir pour le mettre en place ton soft (devs annexes pour l'intégrer à l'existant, par ex). Et tu oublies aussi que là, si on s'est planté (ça arrive, si si), on est obligé de _tout_ reprendre à zéro alors qu'on peut adapter un soft dont on dispose _librement_ du source. De plus, tu n'as aucun contrôle de l'évolution du soft, aucun moyen de continuer son évolution en cas de pépin, aucun moyen d'expertise ... sauf bien sur en alignant dix fois du prix du dev fermé pour acheter le droit d'utiliser le source.

                        L'ouverture, pardon, la libération du code te permet d'ouvrir la concurrence sur tous ces problèmes et, en tant que client, de choisir qui va maintenir ton produit. Il te fournit aussi une expertise du source à peu de frais. A mon avis, c'est nettement plus intéressant financièrement qu'être client forcé (après l'achat) par license.

                        Maintenant, c'est sur qu'actuellement, aucune boite (état compris), aucun client ne comprend l'intéret de s'engager dans un développement dont peuvent gratuitement bénéficier les autres (particulièrement les concurrents). Raison de plus pour inciter l'état à leur démontrer ces avantages par l'exemple.
                        Le non-libre n'existe que pour faire un maximum d'argent au détriment de tout autre considération (en tuant notamment toute possibilité de concurrence). Qu'on fasse du fric oui, mais pas à n'importe quel prix (surtout quand c'est sur le dos du bon contribuable).
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par  . Évalué à 4.

          Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 1.

        pour les assedic, ils pourraient utiliser des bases deonnée sur systemes libres et oui y en a
        (et au pire l os peut etre libre et la base etre informix ou oracle ou db2)

        l etat pour ses "magazines" , il peut aussi (bé vi)

        quand aux serveurs, l exemples de la redondance,hot swap et tolerance de panne est un TRES BON exemple parce que c GERE merci bonsoir

        d ailleurs ds le cadre de mon travail oui je fais de la redondance, du raid, du hot swap, , testé,essayé, a coup de e crash provoqué, d enlevement de disque etc..

        merci bonsoir linux gere (ho hé vi , freebsd aussi HOooo)

        merci de ne pas confondre possibilité du system et hardware
        il faut bien entendu avoir un serveur qui gere cela.

        fufufufuuu
        autre betises/trolls a dire ?

        a propos de logiciels educatifs

        quand est ce que les TROLLEURS comprendront que la plupart des gens/administration/etudes ne disent PAS que ca EXISTENT
        MAIS qu on POURRAIT les DEVELOPPER pour linux et qu il y a un INTERET

        ok chico ? compris ?


        ce post va faire crier car il est stupide
        et en plus l auteur manifestement n est pas au courant des fonctionnalités ACTUELLES de linux (la partie sur le hotswap est cretine, merci j utilise et oui je sais ce que c'est )

        Michel Galle
        fatigué des inexactitudes et inepsies disent sur linux,windows,freebsd,macosx;atheos,dos,novell,beos,aix,irix... (ajouté votre truc favori)

        a tous les Incompetents/troll de la planete : APPRENEZ A LIRE DE LA DOCUMENTATION AVANT DE PARLER
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        T'as raison c'est scandaleux, l'Etat devrait uniquement utiliser des logiciels libres !

        Effectivement, l'état devrait ! Mais tous les logiciels n'existent pas, et l'état ne semble pas s'intéresser dans la création de logiciels libre (ben oui, je reve de voir l'état Français ou autre payer des developpeurs pour coder un OS, un soft de retouche photo, etc. Mais passons cette idée). Donc dans certains cas cela n'est pas vraiment dérangeant qu'ils utilisent des logiciels libres.

        D'ailleurs pour leur compta les ASSEDIC devraient utiliser

        Pour la compta des ASSEDIC une solution comme CIEL ou autre ne marchera pas : ce n'est pas une entreprise, mais vraiment un cas particulier, seuls eux peuvent avoir besoin de propre logiciel. Pour leur compta les ASSEDIC devraient donc utiliser (et utilisent) un logiciel developpé spécifiquement pour eux. Celui-ci devrait être développé par eux (c'est peut-etre le cas) ou s'il est sous-traité c'est à eux de s'assurer qu'ils disposent bien du code source et de vérifier ce qu'il se passe dedans.

        De meme, l'Etat pour ses magazines en couleur devrait utiliser...euh...euh... bon la aussi on peut laisser passer....

        Utiliser un Mac ? Oui pour la PAO, qui n'est pas une opération sensible à eux de choisir ce qu'ils souhaitent utiliser, vu la nature de la tache (ca ne gère pas la sécurité de la France, pas de données sensibles, pas des milliards de Francs, etc) ils n'ont qu'a utiliser ce que font les autres publications. D'ailleurs il y a fort à parier que même Login ou Linux Magazine soient fait avec des logiciels de PAO sur Mac ou Win.

        Bon alors l'etat il pourrait au moins utiliser Linux pour ses serveurs qui hebergent les donnees de l'etat, c'est important ca ! ah ben tiens Linux n'a quasiment rien pour ce qui est de la redondance, le hot swap et la tolerance de panne...

        Bravo, là tu parles comme les portes-paroles de ton employeur qui nous font bien rire.

        La redondance : c'est matériel ca !! Ah si, Linux fait du RAID en soft, pas win2000. Donc dans ce domaine Linux est plus adapté que windows.
        Le hot swap : c'est du matériel ca aussi ! Et linux le gère sans problème !
        tolerance de panne : Linux est au moins aussi tolérant au niveau panne logiciel que windows 2000. Quand a la panne Hardware quelque soit l'OS tu auras des problèmes.

        Bon ben il reste l'education alors ! Il y a qu'a utiliser Linux dans les salles de classe ! Ah mais tiens... il y a pas de logiciels educatifs dignes de ce nom en francais...

        Linux apporte quand même les avantages suivants :
        • plante moins. Un gamin qui voit un PC planté risque de croire qu'il a fait une connerie. C'est pas comme ca qu'on va lui apprendre l'informatique

        • permet de voir autre chose que Windows, puisque aujourd'hui les 3/4 des familles sont équipés de PC sous windows

        • est capable de déporter l'affichage des donneés et des calculs. En français : si tu as une dizaine de vieux 486 récupérés tu en fait des terminaux X, et tu achètes un grosse bécane pour faire le serveur. Essaye de faire la même chose avec W2K

        • certainement d'autres que j'ai du oublier

        Et le manque de logiciels d'éducation sous Linux rélève quand même un peu du mythe : d'une part certains des logiciels utilisés dans les écoles comme les softs d'email existent très bien sous linux, d'autres parts les softs d'éducation existent. De plus ces softs n'ont pas obligation d'êtres très avancés, on en fesait des bons à l'époque du plan IPT sur thomson. Pour prendre un cas que je connais : dans une école que je connais bien qui tourne avec des 286 (si, si !) le soft le plus utilisé est un logiciel de mathématiques que je pourrais réécrire en mieux en une quinzaine d'heures !

        Je sens que ce post va en faire crier plus d'un, mais c'est malheureusement un fait, tout remplacer par du libre c'est infaisable pour le moment.

        Oui, tu viens de nous prouver que tu ne connaissais pas les solutions libre. Et pourtant tu lance souvent des commentaires ici tu serais pas un, zut comment ca s'appelle déjà ces être imaginaires ? un gnome ? un troll ? Oui, c'est ca, un troll !! (pourquoi on a pas ta véritable identité ? Ah t'as une jolie excuse : ton employeur)
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à -1.

          Ben la redondance c'est un environnement cluster comme decrit plus haut pour supporter des bases de donnees, des serveurs mails etc..., quand les donnees arrivent elles sont dupliquees et quand un serveur tombe l'autre prend la releve, desole mais j'ai pas vu ca sur Linux, peut-etre une ignorance de ma part mais dans ce cas je te serais gre de me renseigner.

          Le hot swap, ben je doutes que Linux apprecie que tu lui enleve un CPU ou de la RAM, ca va lui faire une drole de tete je pense(eh oui, ca c'est pas pur hardware, et c'est pas si evident a faire correctement)
          tolerance de panne: ca c'est moi qui ai dit une connerie :+)

          Les avantages de Linux, je suis persuade qu'il en a, pas besoin de me convaincre(bon sauf pour les coup des 486, tu peux faire la meme chose avec Win2k et terminal server), simplement comme tout le monde il a des defauts, et il ne sert a rien de les cacher ou les occulter pour la simple raison que cela serait une critique du libre, c'est en critiquant qu'on avance, pas en se voilant la face.

          Les logiciels educatifs n'etaient qu'un exemple au hasard, c'est pour montrer simplement l'idiotie de vouloir forcer le libre la ou il n'est pas encore assez fort, c'est tout, c'est pas fait pour denigrer le libre.

          Quand a ma veritable identite, ben non je la donnerais pas, mais si tu veux une preuve ma "realite", demande donc a woof, il l'a eue.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Ben la redondance c'est un environnement cluster comme decrit plus haut pour supporter des bases de donnees, des serveurs mails etc..., quand les donnees arrivent elles sont dupliquees et quand un serveur tombe l'autre prend la releve, desole mais j'ai pas vu ca sur Linux, peut-etre une ignorance de ma part mais dans ce cas je te serais gre de me renseigner.

            Si tu parlais de redondance de machines pour de la haute-disponibilité, c'est faisable aussi : http://www.linuxvirtualserver.org(...) (et cette URL a déjà été donnée plus haut). Par contre j'avoue je me suis jamais penché dessus, je ne sais pas ce que ca vaux (avec windows non plus en fait)

            Le hot swap, ben je doutes que Linux apprecie que tu lui enleve un CPU ou de la RAM

            Oui effectivement virer de la RAM ou un CPU a chaud linux n'appréciera pas, mais W2K pas mieux ! Par contre un disque dur, s'il est concu pour si ! (mais avec 2K aussi).

            Quand a ma veritable identite, ben non je la donnerais pas, mais si tu veux une preuve ma "realite", demande donc a woof, il l'a eue.

            J'ai pas besoin de l'avoir. C'est juste que moi je ne me cache pas derrière un pseudonyme (débile qui plus est, mais cela n'engage que moi), j'ai le courage de dire ce que je pense.
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à -1.

              Oui mais linuxvirtualserver ne fait pas ce qu'il faut, il fait du load-balancing, il ne s'occupe pas de gerer le fait que 4 serveurs derriere et leurs bases de donnees sont toute synchro, c'est utile pour les fermes web et c'est ce genre de choses, pas pour des bases de donnees.

              Quand au hot swap, tout a fait d'accord, W2K ne le supporte pas mieux, mais encore une fois, je parles du proprietaire dans son ensemble, ca ne se limite pas aux produits Microsoft.

              Pour ce qui est de mon identite, ben quand je vois certaines reactions ici je me dis que ca serait mieux de ne pas avoir ma boite au lettres remplie de 40Go de merdier envoyes par des gens peu scrupuleux.
              Quand a mon pseudo, je te l'accorde il est debile.
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  . Évalué à 1.

                Allez hop, je m'y colle encore.

                D'abord précision, LVS fait du load balancing et/ou du fail over.

                Ensuite pour la synchro des bases, cf les posts plus haut concernant MySQL et OpenLDAP

                Quant au hot swap, effectivement ni Linux (pour l'instant), ni Win2K ne le supportent, vu que c'est étroitement lié à du hardware lui même hautement propriétaire. Ce n'est donc pas un pur problème de soft. Et si demain IBM décide de fournir Linux à la place d'AIX pour ses gros serveurs, ben ils le porteront. Et si Intel développe une solution de hot swap pour l'itanium, t'inquiète, ça sortira sur Linux bien avant que ça sorte sur Windows (vu que c'est déjà le cas pour l'archi IA-64 elle meme)
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Enfin... contrairement à ce que tu as affirmé sur un précédent post (par rapport au routage sous MS W2k), il m'a fallu rebooter la machine pour que ça marche... (tiens, pas sous Linux ?)
                (Ce qui était gênant vu que CT l'accès internet de toute la boîte (environ 50 personnes qui utilisent bcp internet)
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  Ben je ne sais pas ce que tu as fait mais :
                  - Il n'est pas necessaire de toucher la base de registre pour faire du routage
                  - Il n'est pas necessaire de rebooter

                  J'ai monte assez(trop meme) de reseaux de tests pour m'en rendre compte. T'as du faire un truc pas catholique(ou protestant selon les gouts).
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à 0.

            bon sauf pour les coup des 486, tu peux faire la meme chose avec Win2k et terminal server

            J'imagine mal, mais alors tres mal, un classe de 20 eleves faisant tourner une appli educative (meme petite) sur le meme PC win2k en Terminal server. Ce sera vraiment trop long pour tout le monde. C'est la meme chose pour linux. Les PC sont des machines qui supporte tres mal la charge. mieux vaut une sun ou un DEC (meme un 3000/300) pour faire ca. Un PC surement pas.
            salete de machine les PC's. Par contre je suis d'accord, un petit PC ca fait un bon term X, et la pas besoin d'une bete de course.

            case
            --
      • [^] # Pour toi PasBill...

        Posté par  . Évalué à 0.

        http://www.linux-france.org/article/cel/SICOMOR/Haute_disponibilite(...)

        Ce document date du 30/06/2000 mais je n'ai pas envie de perdre plus de temps avec toi.

        il eut été préferable pour l'armée française d'investir dans le développement de ses propres applications "libres" plutot que de dépendre de technologies "propriétaires" americaines

        Tout ca en parlant de microsoft et de bill gates.

        * Pour te decoder parceque tu as l 'air d'avoir du mal : Une solution microsoft coute plus d'argent que de developper la sienne en libre.

        * Avec un niveau d'abstraction: le libre coute moins que le proprio.

        * Avec une déduction: si l'appli n'existe pas en libre => faisons la nous mêmes en libre.

        Je me demande ce que donnerai un coup de mains de l'état à la communauté du libre si, partout ou cela est possible, tout l'argent perdu avec des solutions propriétaires était destiné à soutenir des projets libre ? Un postgresql distribué et réplicable master-master ? Une concurence deloyale ? En attendant, oracle fait ça, et oracle est porté sous linux.
        • [^] # Re: Pour toi PasBill...

          Posté par  . Évalué à 0.

          Oui, joli article, qui montre tout ce que l'on peut faire et ce que l'on ne peut pas faire.

          Genre heartbeat qui ne supporte pas les interfaces reseaux redondantes et pas plus de 2 machines, DRBD qui ne peut pas etre utilise en meme temps que du load-balancing. Heartbeat qui doit etre modifie pour eviter que DRBD cesse de fonctionner, il faut desactiver les caches en ecriture pou que DRDB fonctionne,...

          Il suffit pas de voir la page pour croire que Linux est au meme niveau que les autres, il faut aussi lire ce qui est ecrit.

          Quand au fait que la soluton MS coute plus que la solution libre, ben c'est pas a moi qu'il faut le dire, c'est aux entreprises car c'est elles qu'il faut convaincre, pas moi.
          De meme le fait que le libre coute moins que le proprio, j'en suis pas du tout convaincu. Les licences sont moins cher ca je suis tout a fait d'accord, ensuite la qualite du logiciel, le support demande, etc... sont a prendre en compte aussi, et toujours meme probleme, c'est pas moi qu'il faut convaincre c'est les entreprises.

          Quand a faire les applications libres qui n'existent pas, je suis tout a fait d'accord, pour etre franc je l'encourage meme, mais tant qu'ils n'existent pas il faut pas dire qu'on peut remplacer leur equivalent proprio par du libre.

          Et effectivement si l'etat utilisait l'argent des licences pour faire du libre ca ferait beaucoup de bien au logiciel libre, mais le fait est que l'etat veut avoir un soft sur lequel il est sur d'avoir un support fiable, des mises a jour regulieres, un roadmap defini,... et cela n'est pas encore 100% clair pour les logiciels libres, car par "design" le tout est distribue parmis des gens dont le pouvoir de decision ne depend pas de leurs "clients"/"utilisateurs" mais de leur point de vue sur ce qui est correct ou ne l'est pas, ces gens ne vont pas forcement avoir envie de rester reveille 3 jours de suite pour faire un truc urgent pour l'etat,...

          Il faut donc des societes de services pour assurer tout ca, et elles sont pas encore au niveau de ce que les "grosses societes" veulent, c'est independant de Linux et c'est pas sa faute, mais tant que les societes/administrations n'auront pas cette "assurance", elles continueront avec le proprio.
          • [^] # Re: Pour toi PasBill...

            Posté par  . Évalué à 1.

            tout ce que l'on peut faire et ce que l'on ne peut pas faire

            Tout ce que l'on pouvait faire et ce que l'on ne pouvait pas faire... il y a 1 an et demi! C'est le meilleurs document que j'ai sous la main pour les comparatifs/solutions et çà à _beaucoup_ avancé depuis et je n'ai pas envie de perdre de temps à faire ton education sur les solutions libres de HA et de Load balancing. Je voulais juste te montrer rapidemment que tu te plantais gravement dans les autres threads.

            tant qu'ils n'existent pas il faut pas dire qu'on peut remplacer leur equivalent proprio par du libre

            Je n'ai pas dit ça J'ai dit en l'encadrant bien avec des virgules: "partout ou cela est possible"

            La petite phrase "Il suffit pas de voir la page [...] il faut aussi lire ce qui est ecrit", Tu peux la relire et l'appliquer à ta personne.

            Le reste sur la qualité des logiciels, le support, est un troll: esquive.

            On est au moins d'accord sur une chose, actuellement, les solutions libres ne permettent pas de répondre à tous les besoins. En revanche elles peuvent remplacer avantageusement beaucoup de solutions proprietaires ( serveur web, serveur de fichier, LDAP, certains SGBD, serveur de courier... ) avec retour sur investissement quasi immediat.
            • [^] # Re: Pour toi PasBill...

              Posté par  . Évalué à 0.

              Si ces solutions sont vraiment si au point je me demandes donc pourquoi:
              - elles ne sont pas utilisees(Redhat vend son HA Server avec LVS et piranha mais ca ne fait que du load-balancing/failover 'primitif'(mauvais mot trop negatif mais je trouve pas le terme exact))

              - IBM ne les propose pas pour ses serveurs haut de gamme
          • [^] # Re: Pour toi PasBill...

            Posté par  . Évalué à 1.

            Entre nous, ton raisonement tient la route mais l'armée française vient de se rendre compte que le libre est préférable au proprio pour des raisons absolument opposées.

            c'est justement le fait que les devs libres "ne depend[ent] pas de leurs "clients"/"utilisateurs"" qui garantie que des standards ouverts et documentés seront respectés.

            - c'est ainsi qu'il n'y a pas de dépendance à un fournisseur.
            - c'est ainsi que le projet peut etre repris par un tiers.
            - c'est ainsi que la qualité du soft est au rendez vous.

            Les devel libres ne resteront pas eveillés 3 jours de suite, pas plus que qu'une ssii ou qu'un editeur de soft. En revanche les devels libres font tout pour que leurs softs soit gage de qualité... pas de rentabilité.
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 0.

        Certes on ne peut pas tout remplacer par du libre sans developper de soft en plus mais justement qu'est-ce qui empeche ce developpement ? les logiciels qu'utilises certaines administration (je pense aux allocations familliales par exemple) ont été écrit pour eux, en payant des boites informatique une fortune et ca continue : les logiciels sont mis a jour et ca coute des sous. Tant qu'a faire rien n'empeche de developper ces softs en GPL, ca pourrait aider d'autres organismes qui font le meme metier et ca finirait par couter moins cher.

        Ensuite pour le materiel renseigne toi, linux ne tourne pas que sur des pc d'assembleur de quartier. Certaines boites comme IBM propose linux sur leurs gros serveurs (meme sur le dernier pseries 690 32 proc Power4 a 2 Millions de dollars je peux avoir linux ou AIX au choix), et tu m'excuseras mais si je demande du linux a IBM avec tolerance de panne, ils le font.
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ben j'esperes au moins que l'etat demande le code source quand il fait developper ses propres softs a une boite externe, ca serait le minimum sinon il sont vraiment c**s.

          Ben demandes Linux sur p690 a IBM, j'aimerais bien voir si ils te donnent un linux sur chaque partition du p690 ou sur la machine en entier, car Linux supporte pas correctement 32 procs(pertes de perfs).

          D'autre part, la tolerance de panne sous Linux, ben peut-etre qu'IBM travaille dessus, mais pour l'instant j'ai rien vu de comparable aux gros systemes, il y a des petits trucs a droite a gauche, mais ils ne couvrent pas tout ce qu'il faut et il faut les mettre ensemble soi-meme, pas tres pratique et ca met pas en confiance quand tu te dis que vas utiliser un mix sur un cluster qui doit etre up 99.999% du temps.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à 0.

            Ben j'esperes au moins que l'etat demande le code source quand il fait developper ses propres softs a une boite externe, ca serait le minimum sinon il sont vraiment c**s.

            J'ai participe a l'informatisation de la methode EBIOS pour le SCSSI. l'etat demande les sources bien documentees plus la documentation detaillee du logiciel.

            Les fonctionnaires de l'Etat ne sont pas c*ns.

            case
            --
    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

      Posté par  . Évalué à 1.

      hum, moi ca marche, mais je hais les sites qui necessitent javscript... remarquez, on aurait pu avoir du flash...

      on devrait imposer une charte de lisibilité pour ce genre de sites...

      comme aux états-unis où les sites gouvernementaux doivent etre lisibles meme avec lynx!!

      au dela de lynx, je pense que ce genre de règles permet a des navigateurs un peu spéciaux (braille,vocal) de fonctionner
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 2.

        Le problème avec le site des ASSEDIC n'était pas sur la page d'acceuil. Mais lorsque tu t'étais identifié et que tu voulais consulter ton dossier ASSEDIC.
        Connexion sur la base de donnée Sql Server et pouf plantage odbc machin qui pue.
        Pour cela il faut être au chomage et être inscrit chez les ASSEDIC :)
        Bref c'est pas les chomeurs qui vont pourrir Prosodie et l'Etat ...
    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

      Posté par  . Évalué à 3.

      Heu... les gouvernants, qui les a élus ?

      Faut pas prendre les électeurs pour des cons mais ne jamais oublier qu'ils le sont.
      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

        Posté par  . Évalué à 1.

        Heu... les gouvernants, qui les a élus ?

        Des gens parmi la population.

        Faut pas prendre les électeurs pour des cons mais ne jamais oublier qu'ils le sont.

        La plupart des gens votent "pour le moins pire". Les électeurs ne sont en aucun cas responsables de ce que font ceux qu'ils élisent, à moins que les élus fassent exactement ce que les gens attendent, mais ça, ça n'arrive jamais.
        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

          Posté par  . Évalué à 0.

          Ben si les gens votent pour le moins pire, ca veut dire que soit :
          - ils esperent que du sang neuf arrivera pour remplacer tous ces c*ns
          - ils n'y croient plus et ne votent plus
          - ils posent des bombes pour se faire entendre

          Sachant que le No2, ne votera pour personne et que le No3 est une infime minorite, il reste le No1, rien ne t'empeche donc de te presenter et si tu arrives a convaincre tes concitoyens que tu es "frais, honnete et capable", ben tu auras un vrai pouvoir de decision.

          Mais bon pour cela il faut se bouger, ca vient pas tout seul.
          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

            Posté par  . Évalué à 2.

            Ben si les gens votent pour le moins pire, ca veut dire que soit :
            - ils esperent que du sang neuf arrivera pour remplacer tous ces c*ns


            Non. Ils votent pour le moins pire, et souvent sans la moindre illusion.

            rien ne t'empeche donc de te presenter et si tu arrives a convaincre tes concitoyens que tu es "frais, honnete et capable", ben tu auras un vrai pouvoir de decision. Mais bon pour cela il faut se bouger, ca vient pas tout seul.

            Non. Raisonnement Pasbillien. ("t'as qu'a faire si tu te plains", comme si c'était trivial)
            - On peut etre dans le "No1" et ne pas vouloir se présenter.
            - On peut etre dans le "No1" et ne pas pouvoir se présenter. C'est le cas si on n'appartient pas à un parti dominant. (pas de moyens de communications sinon)
            - Cela nécessite un investissement (temps et argent) que peu de gens peuvent se permettre.

            Les système est tel que la classe dirigeante ne peut que rester au pouvoir, et faire monter ses petits.
            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

              Posté par  . Évalué à -2.

              J'ai jamais dit que ca serait facile.

              Si t'es "No1" et que tu ne VEUX pas te presenter, ben t'assumes, faut pas venir te plaindre apres si tu fais rien pour changer les choses.

              Je ne pense pas que tu ne PUISSE pas, dans certains pays que je qualifierais de dictatoriaux c'est le cas, mais en France c'est difficile(si tu es un "petit") mais pas impossible, faut pas esperer finir premier ministre apres 6 mois bien sur, mais sur la longueur en faisant ses preuves petit a petit, montant les echelons petit a petit, si tu gardes ton honnetete et ta foi en ce que tu fais(ce que peu de deputes arrivent a faire semble-t-il) ben tu peux y arriver selon moi.
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  . Évalué à -1.

                Je ne pense pas que tu ne PUISSE pas, dans certains pays que je qualifierais de dictatoriaux c'est le cas, mais en France c'est difficile(si tu es un "petit") mais pas impossible, faut pas esperer finir premier ministre apres 6 mois bien sur, mais sur la longueur en faisant ses preuves petit a petit, montant les echelons petit a petit, si tu gardes ton honnetete et ta foi en ce que tu fais(ce que peu de deputes arrivent a faire semble-t-il) ben tu peux y arriver selon moi.

                C'est beau l'innocence de la jeunesse.
                La France c'est plus une démocratie depuis un bout de temps (à se demander si ça l'a jamais été)...

                D'une part, tu n'arriveras jamais à te faire entendre. Les médias sont des vendus gauchisants de conviction ou de circonstance (TV: gauchisant de conviction: France Télévision, Canal+, de circonstance: les deux autres (capitalistes et populistes)). Souvenez vous du cancer de Mitterrand. Il était au plus mal, risquait de clamser à la tête de l'état d'un moment à l'autre, tout le monde le savait, surtout les journaleux, mais personne ne disait rien. Les journaux ? tous dirigés par des 68ards ou des cons (July, Plenel, et heu... le Figaro, Aujourd'hui.. LOL)

                Ensuite, si vraiment tu t'excites beaucoup et qu'on entend quand meme faiblement ta voix, on va te balancer les RG dans la gueule, et tu vas avoir droit à tout.. Les agents du Fisc qui examinent tes comptes, les garde-à-vue injustifiées (mais légales), et puis ne t'en fait pas que si tu as refusé la priorité à une mémé sur un passage piéton un jour, curieusement, tous les médias vont être au courant et en parler.
                Exemple: qui a entendu parler des SansNous ? de ce qui s'est passé ? Eh oui, c'était un mouvement de gens intelligents et pas gauchisants (apolitiques en l'occurence)
                Maintenant une série d'exemples pratiques (des TP en quelque sorte):
                1- le FN. Mouvement en réalité pas bien dangereux (en tous cas pas plus -et pas moins- que LO ou LCR dont on nous montre complaisament les édiles à la télé), qui a servi à diviser la droite, et à la faire glisser à gauche. Pari réussi, maintenant toute la classe politique pense de la meme façon (pensée marxiste de la fin du XIXeme siècle, lutte des classes, travailleurs, taylorisation, etc.). Des conclusions certes différentes, mais même pensée (surtout plus tu te rapproches du centre, grace au mononeuronal Bayrou)
                2- Le cas Coluche. Besoin de détailler ? Un gars populaire, avec des idées différentes. Ben on l'a fait taire.. souvenez vous
                3- On est un des derniers pays au monde à tolérer un parti COMMUNISTE. Oui, comme le parti communiste qui a tué des millions de gens en URSS. Je dis pas qu'ils ont pas -un peu- évolué, mais ils auraient pu avoir la décence de changer de nom.
                4- Qui pense vraiment différement ? Pasqua, Madelin, Chevènement. On fait passer le premier pour un gros pourri bandit (il l'est, mais certainement pas plus que bcp d'autres, voire moins - Tapie qqun ?), le deuxième pour un ultra-libéral raeganisant (et avec l'échec de cette politique aux US, que cette fois on ne juge pas circonstanciel comme celle du communisme en URSS, Chine, etc., c'est facile de le plomber. mais il est libéral, pas ultra -ce qui est déjà quelque chose), et le dernier pour un aimable farfelu qui règne en maitre sur un tout petit territoire et démissionne à la première occasion (on est plus gentil avec lui, parce qu'en général, il s'associe aux mouvements de gauche)

                Et après ça, tu t'étonnes que les gens votent pour le moins pire et aient pas les c***lles de se présenter, etc. ? On a un minimum d'instinct de conservation. Ca ce sont des macro-exemples nationaux, mais il y en a des dizaines de milliers à des échelles plus petites et locales.

                Filez moi 10 milliards d'euro, je loue une armée privée, et je vous change tout ça via une petite révolution... Debout, les damnés de la terre, debout les soldats de la faim... ;-)
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -2.

                  Ouh c'est beau ca, une conspiration a la Scully et Mulder !

                  Tu devrais verifier si Fantomas est pas derriere toi pret a t'assomer aussi...
                  • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                    Posté par  . Évalué à -1.

                    Ce n'est pas de la conspiration, c'est du noyautage, et ça a été super bien réussi. Tu devrais connaitre, c à peu près la meme technique qu'utilise Microsoft depuis le début pour étendre son monopole.

                    Crois ce que tu veux, personnellement, j'ai plusieurs amis et connaissances qui ont bossé à un moment où à un autre dans notre appareil d'état, dont certains très près du sommet. Evidemment, j'exagère un tout petit peu sur certains points, mais crois-moi, je ne te dis pas le quart de ce que je sais sur le reste.... je peux pas en dire plus, à toi de te faire ta religion...

                    Juste une petite remarque en passant. Il y a quand meme un paquet de mecs intelligents là-haut (en haut de l'état). Pourquoi crois tu qu'ils font autant de conneries, si ce n'est pas volontaire ?
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  Pas de problème, voici donc un chéque de 10 milliards d'euros pour monsieur Anon...

                  Ah ben je vais le garder finalement.
                • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                  Posté par  . Évalué à -1.

                  Ton régime prenant comme modèle Chevènement et deux gars d'extreme droite, c'est pas très enthousiasmant.
                  • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                    Posté par  . Évalué à -1.

                    Je ne les ai pas pris comme modèles, j'ai juste noté qu'ils pensaient différemment. Et toi, tu sais pas ce que c'est l'extrême droite à mon avis.

                    Ta technique de réponse à un nom, c'est du FUD. :-))
                    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                      Posté par  . Évalué à -1.

                      Pour moi le FN n'est pas l'extreme-droite. Ce sont des fascistes ne sont meme pas à prendre en considération si on parle de politique. A droite par contre (la droite qui se dit démocratique, un peu comme la gauche qui ne l'est en fait pas non plus), Madelin est selon moi un extrémiste. Je trouve son extrémisme dangereux, mais pour le système économique et ses conséquences sociales ; non je ne l'assimile pas aux fachos si c'est ce que tu semblais croire.
                      • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                        Posté par  . Évalué à -2.

                        Ok. si on fait ça, LO et LCR ne sont pas non plus à prendre en compte, le PC à peine plus (et pourtant ils ont des ministres au gouvernement)
                        Bon, déjà tu ne parles plus de Pasqua, c'est curieux...
                        Ensuite, concernant Madelin, pourquoi "selon toi" est il un extrémiste ? Moi je trouve que les 35 heures, c'est extrémiste, et dangereux pour le système économique et ses conséquences sociales.
                        • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                          Posté par  . Évalué à 0.

                          Ok. si on fait ça, LO et LCR ne sont pas non plus à prendre en compte

                          Sans doute pas.

                          le PC à peine plus

                          Ben si, je les aime pas, mais c'est le seul parti vraiment de gauche.

                          Bon, déjà tu ne parles plus de Pasqua, c'est curieux...

                          Non j'avais donné les 2 noms en considérant ce qui est actuellement considéré comme extrème droite (et je mets Pasqua dedans) + ce que je considère comme extreme droite (Madelin). Pasqua est aussi hors-categorie que son ex-pote Villiers.

                          Ensuite, concernant Madelin, pourquoi "selon toi" est il un extrémiste ?

                          Extremiste de droite. Jusqueboutiste capitaliste. C'est etre a fond dans une idéologie en étant aveugle (le capitalisme a montré qu'il était un échec, mais il y en a qui s'obstinent dessus).

                          Moi je trouve que les 35 heures, c'est extrémiste, et dangereux pour le système économique et ses conséquences sociales.

                          Je ne vois pas en quoi c'est extrémiste, mais chacun son point de vue. Dangereux, ça l'est si c'est mal appliqué, c'est comme tout. Je veux bien croire que ce soit dangereux pour ce système économique, mais celui-ci est mauvais donc le probleme est ailleurs. En soi le fond des 35 h est une bonne chose, mais de la part d'un gouvernement qui en pratique est de droite, ça fait assez bancal.
                          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                            Posté par  . Évalué à 0.

                            bon, je pensais répondre point par point mais ça n'en vaut pas la peine. juste celui là:

                            le capitalisme a montré qu'il était un échec, mais il y en a qui s'obstinent dessus
                            le communisme a montré qu'il était un échec, mais il y en a qui s'obstinent dessus...

                            détail: Madelin est libéral, mais pas ultra-libéral. Ce n'est pas un jusqueboutiste capitaliste.

                            pour les 35 heures, ça aurait très bien marché dans le capitalisme pur et dur du XIXeme siècle, mais maintenant... c n'importe quoi
                          • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                            Posté par  . Évalué à 0.

                            Pff !
                            Des gauchos comme toi on crée et entretenu le FN, maintenant que ça ne marche plus, ils se disent qu'il serait temps de capitaliser sur cette propagande qui commence a entré dans les têtes.
                            Ça marche tellement bien que les gens ont aujourd'hui peur que d'une seule forme d'opinion politique : l'extrême droite.
                            Alors puisque la droite démocratique reprend de nouveaux du poil de la bête, et que votre joujou le FN est cassé, ben y qu'a dire que la droite et l'extrême droite c'est pareil.
                            C'est tellement simple !

                            La vérité c'est que les liens entre la gauche criminelle et la gauche démocratique n'ont jamais étaient clairs. La gauche française est non seulement acoquiné avec des partis criminels, mais en plus mène une politique criminelle en vers l'économise Française.

                            Mais bien sûr quand la France aura un taux de chômage de 40 %, il sera toujours temps de dire "c'est la faute aux chiens capitalistes". Alors qu'en même temps les vrais pays capitalistes auront un taux de chômage de 5 %...

                            Mais les Français sont si cons, qu'ils gobent et goberont n'importe quoi.
                            Alors, pourquoi dire la vérité ?
                            • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                              Posté par  . Évalué à 0.

                              Des gauchos comme toi on crée et entretenu le FN,

                              Il n'y a jamais eu dans un quelconque gouvernement de personnes représentant mes idées. Quant à des candidats je n'en connais pas non plus. Garde donc tes idées préconçues sur tes interlocuteurs.

                              Alors qu'en même temps les vrais pays capitalistes auront un taux de chômage de 5 %...

                              Voila quelque chose de lamentable : les capitalistes considèrent que 5% de chomage c'est acceptable.
                            • [^] # Mange un dany ça ira mieux

                              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

                              désolé, je n'ai pas pu m'en empecher
              • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

                Posté par  . Évalué à 2.

                J'ai jamais dit que ca serait facile.

                Et c'est suffisamment difficile pour empecher quiconque veut apporter quelque chose de vraiment nouveau.

                Si t'es "No1" et que tu ne VEUX pas te presenter, ben t'assumes, faut pas venir te plaindre apres si tu fais rien pour changer les choses.

                N'importe quoi. Il peut falloir des qualités qu'on n'a pas forcément ! Et tenter quoi que ce soit serait perdu d'avance. D'autre part on peut avoir des convictions, sans avoir le gout de la politique et des bassesses qu'il faut dans le système actuel pour réussir là dedans.

                ...faut pas esperer finir premier ministre apres 6 mois bien sur, mais sur la longueur en faisant ses preuves petit a petit, montant les echelons petit a petit, si tu gardes ton honnetete et ta foi en ce que tu fais(ce que peu de deputes arrivent a faire semble-t-il) ben tu peux y arriver selon moi.
                Mais bien sur. Ca demande d'y travailler à plein temps, tu vis comment pendant ce temps là ? Quant a cette évolution possible, oui on peut progresser mais pas arriver au succès si on est trop différent. Faut se rendre compte des réalités.
    • [^] # Re: Ou quand on est gouverné par des débiles.

      Posté par  . Évalué à -2.

      Il me semblait que ces deux organismes ne faisaient pas parti de l'administration de l'Etat francais mais etaient des organismes paritaires geres conjointement par les syndicats et le patronnat

      Me trompe-je ?

      Ronan
  • # Commentaire Trampoline

    Posté par  . Évalué à -5.

    SCRABAPAPLASH

    j'ai raté ma cible
  • # militaire informaticien

    Posté par  . Évalué à -2.

    il sont bien ces militaire informaticien (.mp3) ..
  • # C'est n'importe quoi

    Posté par  . Évalué à 1.

    Dans un vieux Monde, un article sur les soldats du futur américains, avec ordinateurs intégré (wearable computer, tout ça). Objectifs: favoriser la liaison, faciliter les IFF (identify friends or foes), etc.
    Les prototypes emploient des Intel Pentiums et Microsoft Windows. J'en suis resté mort de rire.

    Comment des décisionnaire théoriquement censé être sérieux ont ils pu envisager d'utiliser un système d'exploitation totalement empêtré dans une interface graphique pour des ordinateurs sans interface ? Comment ont-ils pu choisir un OS célèbre pour ses bugs pour quelque chose d'aussi sensible ?

    Mis a part le syndrome de Dilbert (les incompétents sont systématiquement promus au plus hautes responsabilités -- ce qui s'est vérifié avec Chirac, Berlusconi, Bush, etc.), je ne vois pas. Ils auraient pris QNX (dont l'objectif principal est de ne pas se planter, est qui est destiné à la robotique et autres machins embarqués devant éviter les pannes) et une machine alpha, pourquoi pas, mais là...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.