Le Monde défend le « piratage privé »

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
29
jan.
2003
Presse
Dans un article publié dans l'édition datée Mardi 28 Janvier 2003, le journal Le Monde se penche sur « les vertus du piratage privé ». Il tente d'expliquer les raisons du phénomène de copie illégale des CD et DVD, et considère que « la répression des pratiques d'échange gratuit entre individus semble à la fois techniquement improbable et contre-productive ».


En conclusion, il suggère tout de même « une redevance modérée sur les abonnements aux connexions Internet » en complément de celle sur les support vierges, afin de « compenser en partie les baisses de ventes ».

Aller plus loin

  • # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

    Posté par . Évalué à 10.

    redevance modérée sur les abonnements aux connexions Internet

    Ouaiis, et moi je propose une redevance sur l'achat de chaque voiture de façon à ce que tout le monde paye pour ceux qui font des braquages à la voiture bélier... Pourquoi les assurances ne demandent-elles pas ce genre de chose?
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 6.

      c'est deja le cas: il y a la "contribution au victime des attentats" payee par tous les assures de quelque chose (voiture, moto, maison...)
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      En meme temps, vu l'auteur de l'article, ca ne m'etonne pas.
      Pour l'anecdote, il y a 3 ans, quand MS a sorti sa premiere souris optique, il a ecrit un article la vantant (copiant sans doute trop le dossier de presse), et ecrivait donc que MS etait l'inventeur du concept de souris optique. Je lui avais envoye un mail pour lui signaler que Sun entre autres en avait sorti une des annees auparavant, mais il m'a sechement repondu que je ne devais rien connaitre a l'informatique. Dommage j'en avais juste une de souris Sun dans ma chambre...
      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        ...ouais, souris "optique", mais pas tout à fait le même genre, puisque la Sun nécéssite le tapis "qui-va-bien-avec-sinon-elle-marche-pas"... tandis que celle de MS marche sans tapis...

        OK, MS n'a pas inventé la souris "optique", mais sans doute _un_type_ de souris optique.

        PS : cela dit, elle est bien chiante cette souris de Sun !...
        • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

          Posté par . Évalué à 4.


          PS : cela dit, elle est bien chiante cette souris de Sun !...


          Surtout quand le tapis est usé... Enfin, bon, les stations Suns sont chiantes dans l'ensemble, hein (des milliers de brouzoufs pour l'équivalent d'un PC bon marché, avec CDE en plus...).
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 6.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

              Posté par . Évalué à 2.

              L'Os n'est pas forcément en cause. Quand un gars d'une grosse boite de CAO te dis que sa SUN BI-UIII @ 900 Mhz est aussi rapide que son portable P3@1200 pour son appli, je rigole...

              La sun étant à 15keur mini, un pc de cette puissance, allez : 3 keur dont la moitié pour les barrettes mémoires.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 1.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

                  Posté par . Évalué à 3.

                  même pas dans ses gammes de prix ! La redondance : j'ai 2 PC coute toujours mon chère qu'une sun.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

                      Posté par . Évalué à 1.

                      ALERT ALERT !! troll detected !

                      non sans blagues sun propose des "blade" (en fait, des daubes de bas niveau, mais bon c'est du 64bits!) à des prix équivalent a un PC... l'interêt c'est juste d'avoir un matos fiable et sous garantie.. mais bon si on a du temps a passer a configurer des PC (et faire la maintenance) c'est clair que côté PC c'est bien plus abordable.

                      (après, rien n'interdit d'y mettre un linux sur une petite sun, mais là n'est pas la question.)
                      • [^] # Commentaire supprimé

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Les blades en question (100) sont des UIIi à ~500Mhz avec 256ko de cache au lieu de 2 Mo... Bref, des brouettes indignent d'un PIII@700, 64 bits ou pas c'est des grosses merdes de luxe. Je suis sur que dell/hp/Compaq font des PC de qualité équivalente bien moins chère.

                        "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

                Posté par . Évalué à 2.

                http://store.sun.com/catalog/doc/BrowsePage.jhtml?catid=55844(...)

                Je suis mauvaise langue. Le prix a baissé depuis. Une SUN Fire 280 à 900Mhz et 1Go de ram ne vaut que 8000 $ HT.

                La version à 1ghz bi-processeur passe à 18 k$ (la blade à 1Ghz coute 11k$).

                Là :
                http://www.servelinux-fr.com/(...)

                Il font des serveurs 1U P4@2.6 Ghz avec 3 Go de RAM pour 3 keur HT.

                Cherchez l'erreur...

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # SUN et ses GHz

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je ne pense pas que les deux architectures soient comparables sur la base de la fréquence de leurs processeurs...
                  A preuve, dans le monde PC ne serait-ce que pour le processeur, les fameux Athlon XP YYYY + qui ne tournent pas à la fréquence indiquée sur le packaging.

                  S'il est vrai que les tarifs des serveurs (SUN, IBM, HP...) sont quelque peu élevés par rapport à leurs équivalents Intel/AMD, il n'en reste pas moins vrai que l'architecture globale des machines reste sans commune mesure avec un "bête" PC.
                  North/Southbridge, bus, disks...

                  En outre, quand tu achètes une SUN... tu achètes aussi un service : support OS, conseils, hotline, évolutivité...
                  On peut difficillement comparer avec un intégrateur et le support du Windos pré-installé... sub-nul.

                  Enfin, il y a aussi une question d'échelle entre une architecture "grand public" et le monde "professionnel" : les volumes ne sont pas comparables non plus et les charges R&D ne peuvent pas être ventilées de la même façon.

                  Il faut tenter l'expérience en équipant sont PC...
                  + Carte-mère bi/quadri processeur
                  + Athlon MP / Intel Xeon
                  + mémoire DDR ECC registered no-name
                  + carte graphique ATI FireGL
                  + Controleur SCSI RAID dual channel
                  + disques SCSI 15000 T SCA
                  + baies de disques hot-plug
                  + boitier grand tour ou rack + Alim. 400W au moins.
                  + réseau 3Com Gig.
                  + connectique, clavier, souris.. de marque OEM
                  + ...

                  Sur cette base là, on oublie les marques de "qualité moyenne" (genre Tekram, LG, WD, FIC...) et je ne suis pas certain que le prix soit si intéressant finalement.
                  • [^] # Re: SUN et ses GHz

                    Posté par . Évalué à 1.

                    il n'en reste pas moins vrai que l'architecture globale des machines reste sans commune mesure avec un "bête" PC.
                    North/Southbridge, bus, disks...


                    Je pense que c'est de moins en moins vrai. La station Sun Blade 2000 Workstation (8000$) est equipe d'un disque SCSI 10000t, d'une carte graphique Sun PGX64 (qui a mon avis est a la ramasse derriere une Radeon9700). Quant a la taille du bus, je ne suis pas sur que la BP soit beaucoup plus grande que sur un P4.
                  • [^] # Re: SUN et ses GHz

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Relis moi un peu plus haut, je parles d'une appli CAO très gourmande en tout (synthèse HDL, monothread). Le gars du support tèchnique a une Blade "1900" (UIII@900Mhz) et un portable PIII@1.2Ghz et le temps de traitement est le *même* !

                    Tu peux me dire tout ce que tu veux sur l'ultra ultra sceusi 18 000 rpm et la mémoire EDO à 113 mhz (ancienne gamme UII @450...), tu peux me parler du crossbar system et autre. Les fais sont là, en traitement "cpu bound", une sun se fait défoncer par un PC.

                    (je pense qu'en base de donné, c'est différent car les IO jouent beaucoup plus)

                    La config que je donne en exemple passe à 4500 eur en scsi, c'est toujours pas la mer à boire (mais cela ne sert quasi à rien sur des calculs lourds).

                    "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: SUN et ses GHz

                      Posté par . Évalué à 3.

                      En effet, je crois que l'on peut toujours trouver des contre-exemples sur des applications spécifiques non-dédiées (sans appels spécifiques, registres processeurs...) et qu'il est difficile en définitive de comparer l'ensemble complet hard/OS/soft sur des architectures de philosophie bien différentes.

                      Je pense aussi que de tels serveurs s'adressent à des besoins bien particuliers qui, en l'occurence, ne seront jamais (?) satisfaits par un "bête" (dans le sens de simple) PC... du moins pas à l'heure actuelle.

                      Pour exemple, je travaille en ce moment sur du traitement temps réel de signal échantilloné à 50 Mbs sur deux canaux.
                      Chaque tâche de la chaîne, prise indépendamment, pourrait très probablement être réalisée sur un PC : acquisition, traitement de premier niveau, archivage, traitement de second niveau, stockage en BD puis dissémination du produit.
                      Même si la carte d'acquisition ne se satisfait pas de la norme PCI standard (voltage, bus) mais bon...

                      Mais le système dans son ensemble ne tient les perfs que sur un Alpha 64bits... introuvable sur une architecture x86.
                      Qui plus est, côté OS, ce n'est ni avec Linux... et encore moins avec Windows que je pourrais bénéficier des réglages systèmes (cache LSM, mémoire, priorités des tâches, réglages des IO...) permettant d'exécuter en parallèle ces différentes tâches...

                      Cependant, je reconnais qu'avec la montée en puissance de nos chers PC, il y a sans doute à repenser les anciens choix de plate-formes. Et vive les clusters Linux/x86 à bas prix :o))
                      • [^] # Re: SUN et ses GHz

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Tu peux trouver des chipset x86 avec du pci 64bits/66 Mhz (>500Mo/s), ce qui suffit pour ton application. Ensuite, les x86 sont à peut de chose pres les plus puissantes du marché. Si des applications ultraspécifiques existent, je pense que l'utilisation de code SSE2 te donne la puissance en 64 bits qu'il te manque (en code pure fpu x87, l'athlon est bien plus rapide que le P4). Pour l'OS, si les extentions RT de linux (scheduler à priorité sched_rr, sched_fifo, temps de réaction aux it) ne te conviennent pas, il existe toujours rtems qui a les mêmes perfs que vxworks (+ de fonctionnaltié mais moins d'outils) où tu controles tout. Je serais curieux de mieux comprendre votre choix.

                        "La première sécurité est la liberté"

                        • [^] # Re: SUN et ses GHz

                          Posté par . Évalué à 1.

                          ... Pour faire court, il faut revenir quelques années en arrière, date de début du projet. Un bus processeur 64bits ça ne courrait pas les rues... les x86 sont à peu de chose pres les plus puissantes du marché. Aux dernières nouvelles (from LOGIN d'il y a un ou deux mois), les processeurs Alpha 64bits demeurent les mieux notés en termes de puissance de calcul il me semble (mais je me trompe peut-être... je vais chercher plus avant ;o). Quoiqu'il en soit ce ne sont pas les Intel/AMD 64 bits. l'utilisation de code SSE2 te donne la puissance en 64 bits As-tu déjà tenté l'aventure de cette programmation hyperspécifique ? La seule chose que j'ai retenu c'est que je trouve cela pire que l'assembleur en ce qu'une réelle optimisation nécessite une implémentation en dépit de toute logique élémentaire. Même la structuration des données n'est pas intuitive. De plus, un compilo comme gcc (p't'être en v3 mais pas essayé) n'est clairement pas destiné à optimiser ce code. Sur d'autres plate-formes, ton compilateur est déjà dédié (ex: DEC OSF1, AIX IBM) et assure, pour peu qu'on respecte certaines règles, un code optimisé pour les registres du proc. chipset x86 avec du pci 64bits/66 Mhz (>500Mo/s) Tout à fait vrai (j'en ai même un chez moi ;o), mais 1/2 slots max ne suffisent pas nécessairement aux 2 controleurs SCSI + le(s) cartes d'acquisition... d'autant que cela constitue un debit théorique à diviser au moins par 2 en débit disque réel. Sur ce chapitre d'ailleurs, les technos "Logical Volume Manager" de Linux sont tout de même assez récentes je pense alors que des LVM/LSM d'UNIX propriétaires ont fait leurs preuves et bénéficient d'une finesse de paramétrage que Linux n'a pas. Pour l'OS, si les extentions RT de linux ... Quand on parle d'hyperspécifiques... je ne retiendrais que le mot "extension". Quand tu fais un choix de plate-forme, dans le meilleur des mondes, tu disposes de ressources dédiées à la veille technologique, à l'administration/intégration système... Dans la réalité, on regarde plus souvent les solutions existantes / fiables / déployées... et on se base sur les benchs "publiées", pas sur les potentialités d'une solution éventuelle. C'est vrai que ça constitue un frein à l'"innovation" mais reconnais que c'est un choix rationnel... Tout cela pour dire que les solutions unitaires que tu présentes ici existent, je ne le nie pas, mais elles ne constituent que des réponses à l'un des besoins pris séparément et qu'il existe/existait des solutions, propriétaires il est vrai, mais ayant le mérite de répondre à l'ensemble du besoin avec un support technique réactif. Et puis je crois que l'on peut sans fin comparer les différentes options offertes, le choix final relève aussi d'une certaine culture "d'entreprise" et d'une sensibilité personnelle.
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 2.

      Voici une comparaison plus juste à mon avis dans le domaine automobile:

      C'est comme s'il y avait une taxe sur le prit des billets des transports en commun pour rémunérer les concessionnaires en compensation des voitures non vendues.

      Taxe injuste, car ceux qui prennent les transports en commun ne sont pas uniquement ceux qui n'ont pas achété de voiture...
      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

        Posté par . Évalué à 2.

        Je ne suis pas d'accord avec ton image car les concessionnaires ne créent pas de valeur ajoutée pour les usagers de bus...

        Pour rester dans l'automobile, je dirais plutôt qu'il s'agit de taxer tous les acheteurs de voitures afin créer des autoroutes qui seront de toutes façons payantes...
        • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

          Posté par . Évalué à 5.

          NON ! <--- le gars qui s'emporte un peu trop :-)
          Je dirais que c'est comme taxer TOUS les utilisateurs de la route, y compris les pietons, pour payer quelque chose qu'une petite partie d'entre eux fait, comme par exemple les dommages provoqués par les pneus à clous sur route sèche.

          Je ne télécharge JAMAIS de contenu violant des droits d'auteurs ou de propriétés avec mon modem V90. Je n'ai pas envie de payer pour les irresponsables*.



          * Ok c'est un peu fort, mais c'est juste l'idée. Le pillage (donc sans autorisation) m'énerve.
          • [^] # taxe sur les bénévoles et les petits artistes

            Posté par . Évalué à 1.

            Tout à fait.

            C'est particulièrement dégueulasse pour les bénévoles et les petits artistes indépendants qui sont déjà obligés de payer une taxe chaque fois qu'ils veulent graver les oeuvres qu'ils ont écrites eux-mêmes !!!
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 8.

      Je ne suis pas sur que ce soit ca qu'il faille retenir de l'article, bien au contraire. Pour moi cet artcile a le mérite de donner un autre son de cloche que celui des majors et de Pascal Nègre qui en prennent quand même pour leur grade.

      Par ailleurs, l'article contient les chiffres du marché du disque mondial qui montrent que la baisse globale observée est essentiellement due aux marchés des USA et du Japon, et que d'autres zones (Amérique du Sud en particulier) progressent.Je citerais quand même une phrase qui m'a fait plaisir sur l'analyse de ces chiffres : Preuve que le développement généralisé de la gravure de CD-R ne peut être accusé d'avoir un impact systématiquement négatif, contrairement à ce que l'industrie du disque voudrait faire accroire
    • [^] # Quelle mauvaise foi !

      Posté par . Évalué à 2.

      La proportion de la population ayant l'ADSL n'ayant pas le moindre MP3 sur son disque dur doit approcher les 5%. Tout le monde pirate. Au début c'était les cassettes vidéos, et audios, les disquettes pour Amiga, puis les CD audio, puis Internet, etc. Le nombre de personne n'ayant jamais rien piraté est vraiment très limité.
      Alors que ceux qui ont utilisé une voiture pour faire des braquages représentent je crois une très faible proportion des acheteurs de voiture.
      • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il y a piratage et piratage: je ne suis pas certains que les petits pirates qui collectionnent les mp3 et divX comme d'autre les timbres soient légions.
        Au contraire, télécharger un mp3, trouvé au hasard sur le net, d'un artiste que l'on ne connait pas, peu etre bénéfique pour l'artiste et pour la maison de disque: plus de gens connaissent l'artiste, donc plus de gens sont suceptible de l'acheter, donc...
        • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Bein vi...
          Bon, c'est simple: Le mauvais pirate bon... y voit un mp3... Pan ! Il le prend. Ha la c'est sure, sure, sure.
          Tandis que le bon pirate, y voit un mp3... bon... il le prend mais... c'est un bon pirate.

          C'etait pourtant facile...
          • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Moi je connais un autre genre de piratage et de mauvaise foi:
            En 1998, devant l'ampleur du piratage par support numérique (CD audio et MD), la Ministre de la Culture a exigée que la Taxe sur la Reproduction Mécanique, principalement appliquée sur les supports analogiques vierges (K7 et VHS) soit aussi appliquée aux MD et CD vierges.
            Stuppeur! la SCPP (Société Civile des Producteurs de Phonogrammes) le faisait déjà depuis plus d'un an via la SACEM.
            Quant on y réfléchit, il s'agit littéralement d'un piratage financier puisque cette taxe parafiscale n'avait jamais été décidée mais quand même appliquée. Et sans poursuite judiciaire ou sanction derrière ??? Dire que ce sont les mêmes qui veulent faire filtrer les ports sur les connections internet.

            pas le temps de chercher, mais je me souvient que cela avait fait un sacré foin à l'époque dans le milieu musical, car les société d'auteurs sétaient d'un coup découvertes hors-la-loi.
            • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ben justement ça serait bien d'en savoir un peu plus, parce que ce que tu dis a des implications graves :

              Stuppeur! la SCPP [...] le faisait déjà depuis plus d'un an via la SACEM.

              J'ai vraiment du mal à voir comment la SACEM pourrait-elle appliquer et récolter une taxe sur les supports vierges...

              Pensez à l'environnement avant d'imprimer ce commentaire - Please consider the environment before printing this comment

        • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

          Posté par . Évalué à 9.

          En effet, les pirates qui collectionnent les mp3 et les DivX, il y en a peu... En général, les pirates sont trop occupés à effectuer des détournements en haute mer pour s'occuper à collectionner des fichiers audio ou video.
      • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        MP3 != Piratage
        • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

          Posté par . Évalué à 1.

          Malheureusement certains ne l'ont visiblement pas compris, notamment les imbéciles de TF1 de chez jean pierre pernaud qui dénoncent et amalgament téléchargement mp3 + gravage de CD + revente de CD piratés sans même s'informer une seconde sur les sujets qu'ils traitent a grands renforts de connerie.
          (ok je l'ai bien cherché j'avais qu'a pas regarder la 1)

          Il faut préciser que le MP3 ou mieux, le OGG ne sont que des formats de stockage de données musicales sous forme légèrement "dégradée", pas la peine d'en faire un plat et de l'associer aux forces du mal.

          Il faut préciser que le téléchargement [de musique] ca marche aussi pour toutes formes de données, d'informations ou autre, on n'a pas de moyen de l'empêcher. Internet n'a pas été conçu pour pirater, et sert évidemment d'autres objectifs bien plus importants que ça.

          Il faut enfin préciser que le gravage ca n'est plus à l'ordre du jour puisque d'une part il n'y a pas de corrélation entre le gravage de CD et d'éventuelles pertes pour l'industrie du disque comme ont essayé de nous le faire croire P.Nègre et compagnie dans le temps, et d'autre part un graveur ça a évidemment la fonction indispensable de sauver des données, ou même de graver SA musique.

          Pour finir sur la revente de CD piratés (1.2 millions CD saisis en 2002 ?), il faut plutôt aller chercher les coupables dans d'autres pays et le pourcentage de "pirates" doit être infime, c'est pas une raison pour emmerder tout le monde :-(

          En tout cas ca n'est pas une raison pour que TF1 fasse (encore une fois) de la désinformation.
      • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

        Posté par . Évalué à 4.


        La proportion de la population ayant l'ADSL n'ayant pas le moindre MP3 sur son disque dur doit approcher les 5%. Tout le monde pirate.


        Je ferai quoi de mp3 alors que je n'ai pas compilé le support de la carte son intégrée à la carte mère de ma machine ? Hé oui ! Il y a des gens que le sons et la vidéo n'intéressent pas.
        Une des raisons pour laquelle j'apprécie tant linux est justement de pouvoir faire ce que je veux sans avoir besoin de pirater quoi que ce soit.
      • [^] # Re: Quelle mauvaise foi !

        Posté par . Évalué à 1.

        « La proportion de la population ayant l'ADSL n'ayant pas le moindre MP3 sur son disque dur doit approcher les 5%. Tout le monde pirate. Au début c'était les cassettes vidéos, et audios, les disquettes pour Amiga, puis les CD audio, puis Internet, etc. Le nombre de personne n'ayant jamais rien piraté est vraiment très limité. »

        Mais ce n'est pas le vrai problème, puisqu'on ne sait pas si ça entraine un manque à gagner.

        « Alors que ceux qui ont utilisé une voiture pour faire des braquages représentent je crois une très faible proportion des acheteurs de voiture. »

        Et quelle est la proportion de ceux qui font des excès de vitesse ? Même si la vitesse est rarement le seul facteur déterminant d'un accident, sa contribution est réelle. Alors que dans le cas des copies de CD on ne sait même pas s'il y a une influence négative.

        Si la comparaison ne paraît pas valable, il suffit de remplacer par « une redevance pour payer les conséquences des excès de vitesse ». Et si la comparaison est excessive, c'est dans l'autre sens, parce que le lien entre (prétendu) manque à gagner et copie/téléchargement illégal(le) n'est pas démontré.
  • # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

    Posté par . Évalué à 5.

    Trèèèès bon article.
    > En conclusion, il suggère tout de même « une redevance modérée sur les abonnements aux connexions Internet »

    C'est plutôt une piste. L'article pointe du doigt les prix parfois élevé des CD, l'abération de lutter contre le piratage et en même temps de mettre une redevance sur les CD-R, etc...

    Ce n'est pas la conclusion de l'article.
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 10.

      Je trouve aussi l'article bien écrit.

      Il dit qu'il est éventuellement possible d'utiliser une redevance modérée sur l'accès Internet afin de compenser la perte du à l'échange de fichiers (edonkey etc...).

      Je pourrais être d'accord, tout dépend du montant ....

      Ce qui me fait plaisir c'est lorsqu'il parle du "conservatisme frileux".

      Et oui messieurs, baissez vos prix sur les albums, mettez nous une TVA normale, et vous verrez les jeunes acheter plus d'albums ....
      Déja qu'en France on est en progression sur les ventes, alors que l'ADSL explose de partout, on prouve par là que c'est en écoutant beaucoup de musiques diverses que l'on a envie d'avoir l'album original qui nous plait.

      J'avoue avoir téléchargé/écouté beaucoup de fichiers "trouvés" sur Internet, mais ma collection de cd s'est agrandie en même temps que je découvrais de superbes groupes.
      Je pense à TRYO (1 album acheté), KYO (1album) SITA (1 album) DOLLY (3 albums) THE THE (4 albums) etc etc ...
      Si je ne les avais pas découverts je ne les aurai jamais pris.
      Et combien d'album pourrav je n'ai pas acheté (Star Academy 110F etc... ;-) ) car je les ais écoutés avant. Au fait je n'ai pas de FNAC/VIRGIN en bas de chez moi pour y passer ma vie à y découvrir de la musique ...
      Et je ne compte pas sur les radios FM à gros budget pour me faire découvrir un artiste, c'est pas parceque l'on nous rabache 3x par heure le même single que je vais apprécier l'artiste, chez moi cela me fait l'effet inverse. Et ce n'est pas rendre hommage à l'artiste que de passer sous silence le reste de son album.
      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        >Et combien d'album pourrav je n'ai pas acheté (Star Academy 110F etc... ;-) ) car je les ais écoutés avant
        T'as écouté le CD de Star Academy ?
        Je pensais pas un jour croiser une personne ayant commis ce genre d'acte.
        • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

          Posté par . Évalué à 1.

          Il faut bien, ma petite nièce et sa mère n'échappent pas du tout à ce bourrage de crâne provenant de la chaine qui porte le numéro 1, en y repensant la soupe provenant de la chaine qui a le numéro 6 leur plait bien aussi ...
          :D
      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

        Posté par . Évalué à 4.

        Moi non plus je ne fais pas confiance aux grosses radios FM pour me faire découvrir des groupes intéressants. Il se faut se faire à l'idée que ce sont maintenant uniquement des outils de promotion des grandes maisons de disques.

        Mais il ne faut pas oublier qu'il existe des excellentes radios sur internet ( http://www.radiodijoncampus.fr.fm(...) par exemple, je suis fan simplement :) qui proposent des contenus de qualité comme on dit avec une programmation musicale "de pointe" etc... J'ai cité cette radio parce que c'est celle que j'écoute tout le temps mais il y en a d'autres, bien sûr, plein !!!

        Avec l'adsl, ça se fait sans problème, il faut juste accepter d'abandonner une partie de la bande passante habituellement dévolue au P2P ;)

        Et puis du coup on télécharge moins de choses inutiles :) Et on achète plus de choses formidables !

        isydor
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 6.

      Je n'ai pas lu l'article. Mais l'idee d'imposer une taxe sur Internet alors là! Ca me met vraiment en colère. Je n'ai JAMAIS utilisé ma connexion 50h pour télecharger un morceau de musique.

      Mon idée à moi: si ils veulent faire de l'argent zont cas produire de meilleurs disques d'abord et les vendre moins cher ensuite. Mais tout ce qu'ils veulent, c'est vendre de la merde, beaucoup et le plus cher possible. De toute façon il n'y a que les nouveautés super médiatiques qui se vendent 24EUR. Perso, un disque c'est comme un livre. Si j'aime, je photocopie pas. J'achète. Et je les duplique/compresse pour les écouter au travail sans les abimer. Je fais la même chose avec les vinyls d'ailleurs.
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

          Posté par . Évalué à 1.

          oui, tu le copie puis tu le patch pour ton usages perso.


          [rien a voir]
          est-ce qu'il est autorisé de vendre un bouquin avec pleins de commentaires dedans ?
          moi, grand intellectuel qui à un avis très écouté dans un domaine, je decide d'acheter 50 bouquins d'un auteur, d'y ajouter des commentaires, et de le revendre en me prennant une petite marge. j'ai le droit ?
          [/rien a voir]
      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

        Posté par . Évalué à 2.

        Mon idée à moi: si ils veulent faire de l'argent zont cas produire de meilleurs disques d'abord et les vendre moins cher ensuite.

        Non, je pense qu'ils font deja tout pour faire le maximum d'argent. Ils vendent des merdes hors de prix. Ils doivent etre au point d'equilibre pour faire le plus de ble.

        Mais tout ce qu'ils veulent, c'est vendre de la merde, beaucoup et le plus cher possible.


        Oui, la je suis d'accord, mais ca me semble logique.
        • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

          Posté par . Évalué à -1.

          Mais tout ce qu'ils veulent, c'est vendre de la merde, beaucoup et le plus cher possible.

          Oui, la je suis d'accord, mais ca me semble logique.


          Ca te semble logique de vendre de la merde ?
          J'espère avoir mal compris le sens de ta remarque.
          [-1 autorisé]
          • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

            Posté par . Évalué à 1.

            le probleme ne vient pas du fait que ca se vend, mais du fait que ca se fait acheter.....

            moi je suis contre la domination des majors qui vendent de la merde, mais elles ont reussi à mettre en place un système très bien ficelé.

            Elles ne veulent pas admettre que les moyens techniques actuels vont faire qu'à terme (- de 10 ans) leur beau monopole aura eclaté (explosé meme).
            15% des sous d'un CD pour les auteurs-compositeurs, c une honte
            alors que le téléchargement de musique est gratuit (connexion mise à part)

            Que ces majors nous proposent elles memes un bon systeme de vente de zik online qui rémunère les artistes comme il faut. Mais à mon avis c un concurent qui le fera.

            Qui est pret à payer son album 3euro en download ? (avec 3/4 pour les artistes)
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé » !

      Posté par . Évalué à 3.

      Voila la conclusion de l'article

      Une redevance modérée sur les abonnements aux connexions Internet pourrait constituer une extension de celle qui s'applique aux supports vierges. L'explosion du nombre des internautes compenserait alors en partie les baisses de ventes. Et la tolérance d'une dose de "piratage privé" favoriserait la diffusion de la culture musicale dont la société, mais également l'industrie du disque, ne pourrait, à terme, que tirer profit.

      Une bien mauvaise idee cette taxe selon moi !

      Internet et les nouveaux medias peuvent permettre une diffusion plus globale de la musique et de la culture. Ils peuvent permettre un rapprochement des auteurs et des "consommateurs". Il est vrai que les maisons de disque n'ont plus vraiment leur place dans ce nouveau systeme, elles doivent comprendre qu'il est temps de se recycler ! Et je ne vois pas pourquoi il faudrait continuer a financer (sur les CD, sur les acces internet) l'industrie de disque (sans compter que cela pourrait freiner le developpement du haut debit). Les auteurs de musique gagneraient eux a diffuser directement sur le web avec un systeme de don, plutot qu'a toucher x sous. (ou x est negligeable devant le prix pour le consommateur finale).
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 2.

      de plus il fait la distinction entre la copie à but commerciale (revente de CDs ou de compilations) qui tendent à la contrefaçon, et le petit utilisateur de base dans son coin qui va pêcher 3 mp3 par semaine, les écouter un peu puis les effacer pour faire de la place ou les graver sur un CD qui ira prendre la poussière peu après.


      c'est un bon point, même si la généralisation des balladeurs mp3 fait que la population des gens qui téléchargent massivement des mp3 ET les écoutent vraiment a rapidement augmenté, du coup.
  • # ...mais bien sûr... et la marmotte...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je reposte cette note d'humour publiée sur Kuro5hin :

    "Road builders and maintainers should pay robbery victims (Op-Ed)"
    http://www.kuro5hin.org/story/2003/1/18/234854/286(...)

    "
    According to this news report, ISPs should pay record companies for music swapping. This logic is very valid, in our wise opinion. However, as we are more concerned with the more serious crimes that impact some lives more than music swapping on the Internet, that of the issue of robbery, we propose a concrete measure to help robbery victims and to discourage more robberies. We propose to have road builders and maintainers paying robbery victims for their losses.
    "
    • [^] # la marmotte est un pirate...

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est peut être de l'humour mais l'analogie est foireuse.
      Qu'est ce que les braquages ont à voir avec la contrefacon ?

      Le p2p est un problème qu'il faudra bien résoudre. On ne va quand même pas mettre des filtres sur les FAI ou 80% des gens en taule. On ne va pas attendre que tous les auteurs passent à la musique libre. Vous ne voulez pas essayer de chercher une solution ? Vous attendez les procés en masse ? Vous voulez la guerre sur Internet ?

      et bien malheur aux vaincus! :(
      Patientez. Le DRM arrive. Le DRM répond a un besoin social. Le DRM est nécessaire. Nous avons tout essayé.
      • [^] # Re: la marmotte est un pirate...

        Posté par . Évalué à 2.

        Je dirais plutôt : le DRM répond à un besoin anti-social.
        • [^] # Re: la marmotte est un pirate...

          Posté par . Évalué à -2.

          La situation actuelle est pourrie. On est en rupture.
          La société cherche toujours à atteindre un point d'équilibre.
          Ce que les auteurs veulent, c'est l'équité.
          Ce que les internautes veulent c'est l'échange.

          A moyen terme, le DRM apportera cet équilibre pour la société. On aura des échanges équitables en wma et tout le monde sera content.

          A court terme, tu as raison, ce sera une reprise en main brutale et définitive du controle par les auteurs. On va morfler.

          Mais que fait le Libre pour proposer des alternatives à wma ?
          Rien, on regarde, on se donne bonne conscience en achetant des disques. On est persuadé que le réseau est immuable.
          Si vous n'êtes pas capables d'imaginer des alternatives, prenez la taxe.

          Commencez par analyser la situation.
          Faites des sondages:
          combien d'oeuvres en ogg sur le réseau ?
          combien d'oeuvres en mp3 sur le réseau ?
          combien d'oeuvres en wma sur le réseau ?
          Quelle répartition estimez vous dans 5 ans.
          Quels types d'oeuvres sont présents.
          Comment sont elles utilisées.
          Sont elles utiles ou devraient on les supprimer ?

          Et puis essayez de voir si vous ne trouveriez pas une piste de ce coté là:
          Sauf autorisation, le prêt est interdit.
          A qui demander autorisation ?
          Pourquoi demander autorisation ?
          Comment demander autorisation ?
          Pour quoi demander autorisation ?
          • [^] # Re: la marmotte est un pirate...

            Posté par . Évalué à 5.

            C'est pas les auteurs qui auront le pouvoir ce sont les distributeurs de contenu.

            "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: la marmotte est un pirate...

            Posté par . Évalué à 1.

            A moyen terme, le DRM apportera cet équilibre pour la société. On aura des échanges équitables en wma et tout le monde sera content.


            Mouarf! Rassure-moi, ce post est une grosse blague?
  • # pour la redevance sur les connexions internet

    Posté par . Évalué à 3.

    « une redevance modérée sur les abonnements aux connexions Internet »

    economiquement ca se tient.

    regardez les pubs des fai, j'en prend une recemment dans ma boite aux lettres: "telechargez tous les mp3 et les videos que vous voulez", avec des asterisques et des renvois en bas de page type "dans le respect du droit d'auteur" et consort.
    un temps je ne sais plus quel fai (cable ce me semble) proposait un graveur a prix casse a ses abonnes, c'etait quoi le sous-entendu?

    si l'echange de fichiers gratuit est une matiere premiere du commerce des fai, alors peut-etre est-il pertinent de le leur facturer... ils payent bien l'electricite de leurs serveurs et leurs lignes reseaux, non?

    perso je pirate pas, mais je connais pas mal de gens qui considere que l'adsl c'est pas cher parce que ca leur fait economiser 45euros par mois sur leur budget multimedia... n'est-ce pas ce que veulent dire les pubs hypocrites de certains fai?

    quand l'innovation technique change les regles du jeu, il faut adapter le modele economique. etre contre une redevance fai vers societes d'auteur est aussi frileux qu'etre contre la diffusion de la musique.
    par contre ne nous leurrons pas, les intermediaires (= les majors) seront les grands perdant, et ils le savent, donc il freinent des quatre fers.
    • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

      Posté par . Évalué à 2.

      Pourquoi seraient-ils les grands perdants? A qui va la taxe Tasca sur les CD-R? Pourquoi serait-ce différent si une redevance sur les connexions réseau était mise en place?
    • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

      Posté par . Évalué à 2.

      « une redevance modérée sur les abonnements aux connexions Internet »

      Je me souviens d'une personne ici qui avaient fait une excellente analogie avec les traffiquants de drogues et les autoroutes.

      En gros, si on prend leur principe (celui des taxes et tout et tout), il faudrait payer une taxe lorsqu'on prend l'autoroute parce que ce sont sur ces mêmes routes que les traffiquant de drogues transportent leurs "cargaisons".

      Si cette personne est dans la salle ? :)
    • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

      Posté par . Évalué à 7.

      Et moi, je dis qu'il faudrait des points de TVA en plus pour protéger les commerçant du vol à l'étalage.

      C'est vrai. Les banlieus sont de plus en plus violente, une grand partie des jeunes de là-bas vivent de vole (comment ça je généralise ?), il faut adapter le modèle économique. Ainsi, chaque personne honnète payera pour ceux malhonnètes. Je trouves cela très juste.

      Pour garantir l'équité d'une telle mesure, il faut monter une commission avec uniquement des spécialistes du secteur, les patrons de la grande distribution, par exemple.

      Ils pourront créer leur propres société de collecte de fond. Pour leur éviter les turpitudes de décisions politiques, il faut bien entendu empècher le parlement de pouvoir discuter du montant de la taxe et leur laisser la liberté de choisir le montant de la taxe et la redistribution.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      c'etait quoi le sous-entendu
      le même type de sous entendu que celui-ci : un graveur et des CD vierges c'est fait pour copier des CD commerciaux.
      J'estime que ce n'est pas parce qu'il y a un sous entendu qu'il faut condamner l'offre ou l'outil sinon on tombe dans des dérives EUCDesques.
      • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

        Posté par . Évalué à 5.

        le même type de sous entendu que celui-ci : un graveur et des CD vierges c'est fait pour copier des CD commerciaux

        non: le meme type de sous-entendu que celui qui dit "payez-nous 45euros par mois a nous, c'est ca de moins que vous pairez a la fnac, et en plus vous aurez le plaisir d'entuber les majors qui vendent les disques trop cher".

        et le probleme n'est ni le bien ou le mal de pirater, de savoir a quoi sert un graveur, ou si les majors sont utiles ou nuisibles.
        le probleme c'est que le fric ne passe plus par le meme circuit (les plus cons et les plus psychorigides diraient qu'il est detourne), et que c'est flagrant. (quand un fai propose un graveur ca se materialise: c'est lui qui va fournir le service "livraison de cd audio" de bout en bout-serveur-reseau-graveur-cd)

        les majors ne sont pas contentes parce que comme tout intermediaire elle veulent percevoir leurs droits de douanes. ca, a la limite la societe n'en a que faire. par contre la societe a besoin de continuer a remunerer les artistes d'une facon ou d'une autre.

        une redevance fai vers auteurs (a l'exclusion des majors) est une piste plutot interessante. et surement plus interessante que de se laisser interdire d'utiliser nos machines avec des puces tcpa a la con et autres os "de confiance".

        cela dit je suis d'accord avec toi sur un point: attention aux amalgames, un graveur ca sert a plein de choses legales (le mien ne me sert qu'a faire des sauvegardes, des copies de distribs linux et des compils de cd audio que j'ai pour ma voiture (y compris en passant les protections contre la copie au besoin)), ce que je voulais dire c'est bien que le couplage graveur-internet_haut_debit est emblematique du changement de circuit de distribution de la musique.
        • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > une redevance fai vers auteurs (a l'exclusion des majors) est une piste plutot interessante.
          Pour moi cela me semble redondant avec la redevance sur les CD vierges.

          Pire encore: la redevance sur les CD vierges est injuste car elle taxe sans distinction ceux qui gravent de la musique illégalement et ceux qui gravent n'importe quoi légalement, pour reverser l'argent uniquement (sauf erreur de ma part) aux éditeurs de musique (quid du cinéma et des softs ?).

          Déjà que je trouve grotesque l'argument: "90% des CD vierges sont destinés au piratage", mais il me semble complètement délirant de considèrer que l'accès à internet, personnel ou professionnel, soit principalement destiné au traffic illégal de contenu soumis à copyright.

          > c'est bien que le couplage graveur-internet_haut_debit est emblematique du changement de circuit de distribution de la musique.
          Je ne suis pas tout à fait d'accord. Un CD musical est composé de deux parties: le contenu (la musique proprement dite) et le contenant (le CD, la pochette, etc).
          Ok pour le contenu: le circuit de distribution à changé.
          En revanche, il n'y a aucun changement en ce qui concerne le contenant: si tu veux le CD (objet) tu n'as pas d'autre moyens que de te le procurer chez LE distributeur officiel (pas de concurrence possible à cause des clause d'exclusivités) qui du coup peux imposer les prix, la promo, les dates etc aux artistes.
          Ce qu'il faut promouvoir c'est le contenu (j'espere que tout le monde est d'accord), pas le contenant.

          Alors plutot que d'aller taxer des trucs qui n'ont rien à voir (genre l'accès internet) pour transformer les artistes en assistés qui vivent sur des subventions (et nourrir au passage des distributeurs qui ne sont pas concernés), ne serait-il pas plus intéressant de favoriser la concurrence dans le secteur de la production/édition, par exemple en rendant illégales les clauses d'exclusivité dans les contrats des artistes ?
    • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

      Posté par . Évalué à 1.

      Plus on crée de taxes moins on valorise la qualité des oeuvres : bientot (en poussant un peu le bouchon) les majors auront plus de revenus des taxes sur les télécoms et support de stockage que de leurs propres ventes, ils n'auront plus besoin des artistes (d'ailleurs en ont ils besoin ? qd on voit starac et companie..).
      Au plus juste pour dire "oui nous fournissons des produits culturels", pour calculer leur part du gateau ils comptent le nombre de disques vendus, il leur suffit de faire des reprises et autres avec tjs les meme choses .. Les vrais artistes devront se contenter des concerts ou représentations théatrales pour vivre.
      • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les vrais artistes devront se contenter des concerts ou représentations théatrales pour vivre.
        On sera obligé d'aller voir des spectacles vivants, auxquels on se pointera avec un magnéto et une camera, comme dans le temps, et on diffusera ça sur internet sans que ça coûte un rond aux artistes en manque à gagner, leur apportant de la renommée.

        Finalement c'est bien le DRM.
    • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai quand même et toujours du mal à admettre cette culpabilité a priori que l'on retrouve déjà dans le cas des supports vierges ...
      • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

        Posté par . Évalué à 1.

        Surtout dans le numérique ! Une cassette audio, c'est pour copier de la musique le plus souvent (radio ou recopie) rarement pour enregistrer les oiseaux. Mais un CD, 40% du temps surtout en milieux pro, c'est pour enregistrer des donnés.

        De toute façon, cela fait bien longtemps que je n'achète plus de CD. Il fut un temps où j'en achetait plein. Puis j'ai vu les prix passé de ~100 F à ~130 F et souvent pour des trucs de merdre (1 chanson bien sur l'album entier). Depuis, j'écoute la radio...

        "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

        Posté par . Évalué à 1.

        qui parle de culpabilite?
        on parle de redistribution de l'argent par l'etat quand le marche ne sais pas jouer son role.

        t'es pas coupable du cancer des autres, et pourtant tu payes pour la secu.
        t'es pas coupable des achats debiles de filiales par ft, et pourtant tu payes pour combler la dette.

        je ne suis pas vraiment pour une telle redevance, par contre ca me semble une base de reflexion interessante. il faut changer le modele economique et accompagner ce changement.

        pour etre limite revolutionaire ou faire de la science-fiction: ca peut-etre un outil interessant pour gerer la transition entre un monde regule par les majors et un monde sans majors.
        • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          On a déjà droit à une taxe sur les supports numériques, est-ce que ca veut pour autant dire qu'on devrait se faire taxer sur tout ce qui peut faire transiter du contenu non légalement acquis ? Dans cet ordre d'idées, pourquoi ne pas taxer :
          * Les cartes réseau
          * Les modems
          * Les cables RJ45
          * Les cartes-son
          * Les claviers et les souris (le truc par lequel on tape les requêtes pour récupérer les mp3 via p2p)
          * Le perchlorure de fer (ben oui, si je me construit un circuit imprimé, je peux y faire passer du son)
          * Le plastique (on peut faire une boite de CD qui contiendra un CD avec des mp3 piratés)
          * Le mètre cube d'air qui peut faire transiter des contenus illégaux jusqu'à nos oreilles

          Et puis après tout, c'est bien "grâce" à FT qu'on a une ligne de téléphone chez nous, pourquoi on ne taxe pas les gens qui ont le téléphone non plus ? C'est vrai, ils peuvent y brancher un modem...
        • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

          Posté par . Évalué à 1.

          Bof, pas vraiment d'accord :
          - les malades ne l'on pas voulu, et je suis solidaire sachant de plus que je pourrais être à leur place un jour à mon corps défendant.
          - les boîtes qui merdent et qui font payer leurs erreurs à leurs client ne le font pas pour le plaisir ni illégalement (du moins, probablement); et puis on peut passer à la concurrence, en général.

          Ici, c'est différent : les fautifs agissent intentionnellement et +/- en connaissance de cause (en général, il doit bien y avoir quelques naïfs) --> pas d'accord pour être solidaire.

          Il me viens une idée à laquelle je n'ai malheureusement pas le temps de réfléchir plus : à la limte, d'accord pour payer pour aider les FAI à banir/limiter/écarter les "coupables". Dans le cas, l'argent ne vas pas aux majors et ressemble moins à un impôt. Ca peut se rapprocher (attention, c'est une analogie hardie et hâtive) de la contribution des abonnés à la maintenance des anti-virus du FAI ... Je ne suis pas certains que cette idée soit valable.
          • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

            Posté par . Évalué à 1.

            'accord pour payer pour aider les FAI à banir/limiter/écarter les "coupables"

            je suis peut-etre un peu libertaire, mais je prefere encore qu'on cherche un compromis sur le plan economique, plutot que d'interdire le peer to peer, memes les echanges de medias soumis a droit d'auteur.

            (en dehors du fait que c'est techniquement peu realiste a mon avis: tous les 3 mois on a un nouveau protocole p2p donc pas de filtrage technique, vu la masse de gens qui font on ne va pas chomer a les chopper tous, et je maintiens que ca fait partie des interets d'un fai que de laisser faire).
        • [^] # Re: pour la redevance sur les connexions internet : bin non

          Posté par . Évalué à 1.

          « qui parle de culpabilite? »

          Personnellement je parle de culpabilité, puisque la justification de cette redevance est une présomption de culpabilité, sur tout le monde, c'est un fait.

          « on parle de redistribution de l'argent par l'etat quand le marche ne sais pas jouer son role. »

          J'aimerais bien savoir comment on peut estimer l'influence des copies illégales . Il faudrait commencer par démontrer qu'il y a manque à gagner avant de parler de redistribution d'argent. Et ce ne serait qu'une étape, un manque à gagner ne serait relatif qu'à la situation dans laquelle la copie est impossible, et je ne vois pas pourquoi cette dernière devrait servir de référence.

          « t'es pas coupable du cancer des autres, et pourtant tu payes pour la secu.
          t'es pas coupable des achats debiles de filiales par ft, et pourtant tu payes pour combler la dette. »


          Dans ce cas pourquoi une redevance liée aux FAI ? Si on suit cette logique il faut une redevance appliquée à tout le monde.
  • # Non à une taxe supplémentaire

    Posté par . Évalué à 4.

    Pourquoi paierons nous une taxe supplémentaire sur la connexion internet ? La plupart des personnes utilisant internet ne connaissent même pas le P2P. C'est faire payer les innocents une fois de plus.
    En plus pour la copie privée, les K7 audio et vidéo existent depuis plusieurs années déjà. Alors on n'a pas attendu internet copier une musique ou un film. Il faut arreter. D'ailleurs pour faire un DivX, nous savons tous qu'il est préférable d'aller faire un tour au vidéo club et pour 2 euros on a droit au film pendant 6h, largement suffisant pour faire un rip des pistes et voir le film.
    Alors, qui faut -il faire interdire ? Les vidéos club,les radios, la télévision et les médiathèques ? Les surfeurs qui regardent leur mail ?
    Les majors n'ont qu'à baisser les prix des films et des CD. Quand on voit que Driven (avec Sylvestre, une grosse grosse daube) coute 20 euros, qui va acheter ce film ? Si un film coutait 10 euros, les majors en vendraient surement plus, non ?
    • [^] # Re: Non à une taxe supplémentaire

      Posté par . Évalué à 1.

      Certe, mais pas 2x plus. En tout cas c'est ce qu'elle pense.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Non à une taxe supplémentaire

        Posté par . Évalué à 1.

        « Certe, mais pas 2x plus. En tout cas c'est ce qu'elle pense. »

        Disons que c'est ce qu'elles disent. Je ne pense pas qu'elles le pensent réellement. Les majors et les associations style RIAA voient très bien ce qui se passe, et de manière assez indépendante cherchent à faire un maximum de fric par n'importe quel moyen, en particulier en présentant à leur avantage des chiffres qui ne démontrent rien.
  • # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

    Posté par . Évalué à 6.

    interessant leur article, sauf qu'il on "oublié" de parler des ventes de DVD .... et sachant qu'il y a une sorte de "concurrence" entre CD et DVD (perso, j'achète l'un ou l'autre mais pas les 2, vu le prix que ca coute), c'est normal que les ventes de CD baisse un peu si celui des DVD decolle .... et comme le dit également l'article, entre un DVD à 20 euros pour lequel on a de la musique + video et un CD a 20 euro ou on a 60 minutes de musique, on prefere parfois prendre un DVD !
    Je viens de leur ecrire ......
    • [^] # Disques MP3

      Posté par . Évalué à 1.

      On trouve maintenant plein de lecteurs de CD ou DVD qui acceptent les "CD MP3". Au fait, y a t'il de tels CD en vente dans le commerce ? Ou va-t'il y en avoir ? Le fait de vendre de tels lecteurs sous-entend que les gens en ont, d'où viendraient ces MP3 si le principe de la copie privée disparaissait ? Y aurait-il encore un marché pour ces lecteurs ?
    • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

      Posté par . Évalué à 1.

      c'est un sacre moyen de truquer les statistiques de ventes!
      tu nous tiens au courant des eventuelles reponses?
      • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

        Posté par . Évalué à 1.

        « c'est un sacre moyen de truquer les statistiques de ventes! »

        Il y en a d'autres :
        - « oublier » de dire que la production de CD (nouveaux artistes en particulier) était aussi en baisse
        - « oublier » de prendre en compte des effets sur le long terme : achète-t-on autant de CDs quand on en a beaucoup que quand on en a peu ? En particulier parmi les gens qui se font une cdthèque reprenant les titres de leurs anciens vinyls
        - « oublier » de regarder l'aspect budget de l'acheteur moyen (dans le même esprit que la remarque sur les DVD, il faut voir l'évolution de son pouvoir d'achat, quand il y a une baisse, même légère, les conséquences apparaîtront évidemment sur les loisirs en premier)
        • [^] # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

          Posté par . Évalué à 3.

          En plus de la concurrence du DVD, on peut également rajouter, comme quelqu'un le faisait remarquer il n'y a pas longtemps, les jeux vidéo pour consoles (hé oui, c'est aussi un marché qui a fortement progressé depuis quelques années), mais aussi les abonnments divers au câble et au satellite, les forfaits Internet (Câble, ADSL), les forfaits de téléphonie mobile ... Il y a 5 ou 6 ans, le CD audio était a peu près seul sur le marché du loisir et média (avec la cassette VHS), mais pour le reste : quelle était la proportion de gens qui avaient une console de jeu ? unh abonnement Internet ? un abonnement de téléphonie mobile ? ...
          Et pourtant, le revenu moyen des gens n'a pas augmenté proportionnellement au nombre de services disponibles, donc ces gens ont fait des chooix sur un marché de plus en plus concurrentiel. Alors le piratage comme excuse, c'est un peu moyen, finalement ...
  • # Re: Le Monde défend le « piratage privé »

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce que je voudrais bien savoir, c'est comment sont ensuite réparties les sommes collectées grâce aux redevances. J'imagine que, comme c'est le cas de la juste rétribution à l'oeuvre avec la licence légale, c'est grosso modo 50/50 entre les organismes de gestion collective des producteurs et celles des auteurs. Mais après, comment ils répartissent ces organismes, vu que par définition, on ne sait pas si le CD vierge a permis de pirater le dernier Jonhnny ou le dernier laizinconuobatayon?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.