Le pingouin s'envole !

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
26
sept.
2002
Commercial
La compagnie aérienne Air New Zealand a remplacé 150 serveurs Compaq (avec des outils Microsoft) par des machines IBM (avec Linux et aussi des outils IBM).
En détails, Linux n'est pas le seul OS (en même temps que l'OS maison d'IBM) et les outils d'IBM ne sont pas libres. Et seul l'argument du coût est retenu. Mais un jour l'aspect de liberté et d'indépendance vis-à-vis des éditeurs prévaudra aussi. A suivre.

Aller plus loin

  • # service mail

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Dans l'article, ils disent que l'application retenue pour le mail est "Bynari" et que c'est open-source... Ne connaissant pas du tout je suis allé voir http://www.bynari.net/ et il y a en effet une mention concerant l'open-sourcitude de la chose dans la page "about". Par contre il y a fort à parier que ce ne soit pas un logiciel libre (j'ai pas été lire la license). Y a-t-il des gens qui connaissent les produits Bynari ? Qu'est-ce que ça vaut ? Quel avantage par rapport à des solutions libres existantes ?
    • [^] # Re: service mail

      Posté par . Évalué à 10.

      Ce n'est pas open source, mais le patron est le premier à le reconnaître. Adelstein [le patron] will be the first to tell you that Bynari's new business plan doesn't conform to the Open Source Initiative's definition of open source. L'article complet: http://www.midrangeserver.com/mso/mso071602-story03.html Ils vendent les sources aux utilisateurs et/ou revendeurs, par exemple à une boîte qui voudrait traduire l'application pour la revendre sur un marché non anglophone, la Chine est évidemment visée. Ce n'est pas complètement fermé, mais pas non plus libre. Au moins, ils offrent une alternative.
  • # argument coût

    Posté par . Évalué à 10.

    Je sais pas si le coût est le seul argument retenu dans le choix de la migration vers la mainframe made in IBM, mais en tout cas dans l'article c'est vrai qu'on voit que celui-là. Et en plus ils insistent lourdement dessus. A croire que coûter pas cher, c'est sa seule raison de vivre, au pingouin ! J'ose espérer que les commerciaux de IBM avaient quand même d'autres arguments, style linux = super-basketteur et tout et tout Que personne ne parle des autres mérites de linux dans l'article montre seulement qu'ils n'osent peut être pas se lancer dans des débats jugés peut-être philosophique pour une companie aérienne. Ou alors qu'ils savent pas encore ce qu'est la liberté. Non je déconne... Plus sérieusement, cette annonce est intéressante car elle peut préfigurer ce qui risque de se passer si nombre d'entreprises migrent de solutions Microsoft vers du linux. A savoir passer par des boîtes qui vont mettre linux en bundle avec tout un tas d'outils proprio. Je critique pas, je constate A part ça, c'est rigolo, ils font tourner Linux sur ce bon vieux MVS. Naïvement, je pensais que les petits gars de IBM avaient tripatouillé Linux pour qu'il tourne nativement sur le Z800. Y'avait pas eu une niouze là-dessus y'a kek temps ? Quelqu'un pour confirmer/informer ? <ma_vie> Ahhh ce MVS, qu'est-ce qu'il a pu faire pleurer dans les chaumières. Toujours vivant, toujours vaillant apparemment... </ma_vie>
    • [^] # Re: s/MVS/VM/

      Posté par . Évalué à 5.

      >A part ça, c'est rigolo, ils font tourner Linux sur ce bon vieux MVS Non, même si c'est écrit ainsi dans l'article, ils (les petits gars d'IBM) font tourner ça sous VM (Virtual Machine) qui est l'autre OS historique des grands systèmes IBM.
      • [^] # Re: petites précisions

        Posté par . Évalué à 5.

        Je me réponds... Pour ceux que ça intéresse quelques articles : un qui pèse le pour et le contre : http://www.linuxworld.com/site-stories/2002/0416.mainframelinux.html Sun pas content : http://www.sun.com/executives/realitycheck/reality-022002.html Une contre-argumentation de l'article de chez Sun : http://www.byte.com/documents/s=7030/byt1015006951867/0304_moshe.html enfin la page officielle d'IBM : http://www.vm.ibm.com/linux/ Comme je l'ai dit plus haut, IBM fait tourner Linux sous VM (OS maison). VM permet de "virtualiser" le matériel dont il dispose, voire de créer certains périphériques 100% virtuels. Pour schématiser, sous VM 1 utilisateur = 1 machine (virtuelle) = 1 OS. Donc on peut disposer de plusieurs centaines de machines (voire des milliers : pour un test, il a été lancé plus de 40000 machines Linux... mais ce n'est qu'un test).
  • # m'en fout des couts

    Posté par . Évalué à 8.

    Si j'utilise Linux au boulot (6 machines) c'est: - costaud, invulnérable (pour l'instant, jamais plantés, jamais réinstallés)) - souple, adaptable, facile à installer/déployer - pas à me faire chier avec les numéros de licences - pas de macro mortelles et autres 'virus' débiles - sécurisé - respect des standarts ouverts... - pas raciste avec les autres OS/appli - ya une ligne de commande !!! ;-) En plus, c'est vrai que c'est plus économe: ça m'a permis de partir en Martinique , héhé... Les couts, ça passe en frais professionnels, donc c'est sécondaires (quoique, la Martinique, c'était cool, à quand des stages de LL en Martinique?). a+

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.