Le Poitou-Charentes s'oriente vers les Logiciels Libres

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
18
sept.
2006
Bureautique
Le Conseil Régional Poitou-Charentes vient de voter cette après-midi une décision visant à la "Promotion et mutualisation des logiciels libres", dans le cadre de son Plan Numérique Régional.

Cette décision comporte plusieurs axes importants, en particulier:
  • Chaque fois que la Région financera un développement, celui-ci sera (si possible) diffusé en tant que logiciel libre (sous licence GPL ou CeCILL), et utilisera des formats ouverts
  • La Région utilisera au maximum pour ses besoins personnels des logiciels libres. En particulier, une démarche de migration vers OpenOffice.org 2 est entreprise dès maintenant et touchera l'ensemble des agents de la Région (environ 600)
  • La Région Poitou-Charentes adhère à l'ADULLACT

De plus, une compilation de logiciels libres, basée sur la compilation LoLiWin, sera prochainement distribuée aux agents et aux élus.

Aller plus loin

  • # Ségolène nous fait les yeux doux !

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Après avoir fait copine-copain avec Stallman, elle nous réaffirme qu'elle va nous soutenir si elle est élue.

    Ce n'est pas une mauvaise chose, j'espère que ça lancera une surenchère entre les candidats :)
    • [^] # Re: Ségolène nous fait les yeux doux !

      Posté par . Évalué à 10.

      elle nous réaffirme qu'elle va nous soutenir si elle est élue.

      Je crois qu'un détail t'a échappé lorsque tu as lu la dépêche ; elle ne promet pas quelquechose de merveilleux pour demain si elle est élue, elle fait un pas concret même modeste aujourd'hui avec les responsabilités qui sont les siennes.

      La différence tient en ce que depuis l'ère Chirac (entre autres bien sur, mais assez exemplaire de la théorie qui veut que les promesses n'engagent que ceux qui y croient, on rappelera par exemple qu'il était opposé au brevet logiciel en 2002 et qu'il les fera voter au Conseil de l'UE en 2005) la confiance envers les politiques, syndicalistes, patrons, journalistes... a disparu. Cette confiance qui est pourtant la base de la démocratie. On est rentré dans ce que Robert Rochefort appele la "Société de la Défiance" à laquelle il faut s'adapter, notamment en donnant sans arrêt des preuves de sa bonne foi (ce qui va user tous les candidats sans exception, je ne voudrais pas être à leur place ;-)

      http://minilien.com/?proB0Uil9x
      • [^] # en reponse à chabine chabin

        Posté par . Évalué à 4.

        Je me rappelle une agression grautite de Chabine Chabin sur ce journal :

        http://linuxfr.org/~freejeff/21705.html

        Nous avons maintenant la preuve que ce n'était pas que du vent.
        Je voudrais de ce fait rappeler que les agressions gratuites sur ce site n'ammènent pas grand chose, et que le journal que j'avais posté était bien un prélude qu'il fallait souligner.
        J'espère que l'effet boule de neige aura bien lieu.

        Si le libre gagne l'adminisration nous seront bien moins isolé demain, l'interopérabilité pourra peut être devenir une réalité factuelle.

        Reste à savoir si son engagement sur la DADVSI contaminera ceux de gauche pour avoir un petit espoir pour l'année prochaine.

        dans le paysage politique français il ne restera plus que l'UMP pour cautionner ce texte.
        • [^] # Re: en reponse à chabine chabin

          Posté par . Évalué à 5.

          J'espère que l'effet boule de neige aura bien lieu.

          Si le libre gagne l'adminisration nous seront bien moins isolé demain, l'interopérabilité pourra peut être devenir une réalité factuelle.


          Je crois que l'administration est déja conquise, on en est plus aux boules de neiges mais à l'avalanche. Le Poitou suit simplement le mouvement.
    • [^] # Un peu Naïf

      Posté par . Évalué à 1.

      Après avoir fait copine-copain avec Stallman, elle nous réaffirme qu'elle va nous soutenir si elle est élue.
      Je doute que Ségolène soit très cultivée en informatique. Avant de m'exciter, je lui ferais passer une audition sans filet sur le sujet.

      À mon avis l'orientation vers les logiciels libres ou non dépend des goûts des responsables informatiques (et des restrictions budgétaires). Ségolène ne fait que signer le papier et vérifier le montant du budget. Suffit qu'un fan de Microsoft est la faveur et que le coût soit inférieur ...
      • [^] # Re: Un peu Naïf

        Posté par . Évalué à 1.

        Il t'aurait suffit de suivre le premier lien pour constater qu'il s'agit d'une décision de la commission permanente du conseil régional c'est à dire des élus régionaux :

        http://www.poitou-charentes.fr/fr/exergue/services/cp/2006-0(...)
        • [^] # Re: Un peu Naïf

          Posté par . Évalué à 5.

          J'ai surtout vu le lien "Les décisions du 18 septembre 2006 ". Le conseil régional a voté un certain nombre de projets (supportés par les services du conseil régional), la présidente à signé, point. Pourquoi attribuer cela à Ségolène Royale? À la limite elle pouvait être contre. Le projet est peut être passé comme une lettre à la poste (4500 euros) sans débats ni passion. Félicité plutôt les personnes qui ont menés le projet avec succès. Dans une mairie, le service voirie suggère de faire des travaux qui coûte xxx euros, le conseil municipale donne son aval ou pas. Dans une université, tu propose un projet, le conseil donne son accord, le président signe.
          • [^] # Re: Un peu Naïf

            Posté par . Évalué à 4.

            "À la limite elle pouvait être contre."

            Elle est originale celle-là, tu est un bon exemple de la "société de défiance" toi (ceci dit sans méchanceté ;-)
            (cf ci-dessus : http://linuxfr.org/comments/755673.html#755673 )
            • [^] # Re: Un peu Naïf

              Posté par . Évalué à 2.

              En même temps, la « défiance » est une réaction normale lorsque tu t'es fais distendre le derrière au sable et au graviers autant de fois.
        • [^] # Re: Un peu Naïf

          Posté par . Évalué à 2.

          Bof, dans un conseil régional, même l'achat de 20 boites de stylos est le résultat d'une décision de la commission permanente sur le papier ... c'est une affaire courante parmis des centaines d'autres.

          C'est typiquement le genre de décision qui est politique (dans le sens "relatif aux affaires", mais pas politicienne.
      • [^] # Re: Un peu Naïf

        Posté par . Évalué à 1.


        À mon avis l'orientation vers les logiciels libres ou non dépend des goûts des responsables informatiques

        BZZZZ ! Mauvaise réponse... Si c'était le cas, cette dépèche serait parue 5 ans plus tôt ;o)
        C'est une décision 100% politique, qui vient tout droit des lignes de conduite du PS.
        • [^] # Re: Un peu Naïf

          Posté par . Évalué à 2.

          En terme de stratégie, il est intéressant pour le PS de récupérer les réseaux de défense du libre pour faire campagne. On a déjà montré qu'on est capable de faire du bruit quand on est motivé, ça ne fera qu'apporter de la visibilité au futur candidat.
  • # Petites recherches

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai fait un petit tour sur le site de l'adele, et on y trouve des trucs rigolos, comme : http://www.adele.gouv.fr/spip/article.php3?id_article=812&am(...)
    Comme savoir que sur une enquête de 2005 sur les collectivité, Mandriva est leader sur l'utilisation postes de travail (18% des postes étant sous OS proprio).
    Cette enquête mériterait presque une dépêche. Il ne me semble pas que linuxfr s'en était fait l'echo 'mais je peux me tromper)
    http://www.artesi.artesi-idf.com/repository/362/362970476/49(...)

    Collectivités membres de l'adullact (le poitou serait la 9eme Région)
    http://www.adullact.org/article.php3?id_article=23
    • [^] # Re: Petites recherches

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      > Collectivités membres de l'adullact (le poitou serait la 9eme Région)

      9regions,
      +100 collectivités cotisantes
      +1000 collectivités adherentes (EPCI, agglo, syndicats...)
      +30000000 de citoyens...
      ca fait du monde à l'ADULLACT ;-)
    • [^] # Re: Petites recherches

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      On y voit aussi (page 34 de l'enquete) que dans la majorité des cas (plus de 80%), les logiciels libres sont une décision politique (seul 1 cas sur plus de 160 est recencé de logiciel libre imposé par la DI)
      • [^] # Re: Petites recherches

        Posté par . Évalué à 2.

        La page 28 (et non pas 34) me semble totalement biasé, 187 ont répondu le maire ou le président à signé la décision du conseil, 37 ont répondu les élus ont votés, et un seul reconnaît la paternité du dsi. Ce qui est classique cf. http://pbillaud.club.fr/verh.html.
    • [^] # Le document n'est pas une merveille

      Posté par . Évalué à 2.

      L'analyse, les camemberts 3D (quel horreur au lieu d'un histogramme ou un tableau), les graphes, la mise en page ... L'auteur était pressé. Un clique sur document properties m'a achevé: M$ Word sous compte admin, c'est cohérent avec le fond et la forme.

      Dommage!
  • # Projet LiberAccés

    Posté par . Évalué à 3.

    Je rappelle que la région Poitou-Charente est partenaire du projet LiberAccés.
    http://www.liberacces.fr
  • # Un petit tango ?

    Posté par . Évalué à 1.

    « Charente-Poitou, ça rentre partout. » — Coluche
  • # Linux dans les collectivités de Charente-Maritime

    Posté par . Évalué à 2.

    En complément, je précise que les collecitivités locales de Charente-Maritime utilisent intensivement Linux coté serveur: sur environ 550 collectivités, 263 machines sous Debian sont en exploitation. L'évolution du déploiement est très encourageante (cf. chiffres Apronet/Ecoter 2005) !

    Au coeur de la déferlante : les élus, soucieux de l'intérêt collectif, et le Syndicat Informatique de Charente Maritime (www.smic17.fr).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.