Les Contes de la Nuit

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
18
29
juin
2011
Culture

Michel Ocelot sort le 12 juillet 2011 son premier film d’animation en 3D : Les Contes de la Nuit. J’ai pu le voir en avant‐première, et c’est toujours aussi poétique que ses très célèbres œuvres précédentes : Kirikou et la Sorcière et Azur et Azmar.

En fait, ce sont six petites histoires qui nous sont contées, sur le même mode que Princes et Princesses : dans un cinéma, en ombres chinoises. La nouveauté, c’est la richesse graphique des fonds qui étaient uniformes, et l’utilisation de l’effet 3D pour obtenir une profondeur de champ plus marquée.

Autant l’avouer tout de suite, je n’ai pas été convaincu : la 3D m’a, comme les fois précédentes, fait mal à la tête, et n’apporte rien de visuellement intéressant. J’ai eu l’impression de voir un film tourné avec les techniques des jeux 2D des années 80 : défilement à vitesses différentes des fonds pour donner l’impression de profondeur, textures bien moins belles que dans les films précédents. Bref, je n’y ai pas trouvé l’immersion visuelle exubérante qui avait si bien fonctionné, ni des thèmes forts.

M’enfin, mes trois enfants ont aimé, alors je suppose que c’est réussi pour le public jeune. Mais ça n’a certainement pas la double lecture des films d’Hayao Miyazaki, qui savent captiver autant les parents que les enfants (voir, revoir, et encore revoir Le Voyage de Chihiro — 千と千尋の神隠し).

  • # 3D

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En parlant de ça, quelqu'un peut-il me citer un seul film récent dont l'ajout du « 3D » soit réellement un plus ?

    Parce que j'ai vu plusieurs films comme ça (avatar, Alice au pays des merveilles, Tron), et je n'ai vu aucun intérêt, j'ai eu mal au crâne, et qu'au bout de quelques minutes je n'était plus vraiment certain de voir en 3D ou non (seul le fait de retirer mes lunettes et de voir trouble me confirmait que c'était bien de la 3D). Seul Tron a ce côté intéressant qu'il n'utilise pas la stéréoscopie pendant tout le film, du coup, on remarque la mise en relief lorsqu'elle « s'active ».

    Je me souviens que l'une des première fois que j'ai vu un film 3D (on disait en relief à l'époque), c'était une sorte de reportage animalier au parc Astérix, il y a longtemps, et le fait de voir un canard sauvage voler à un mètre devant soi et tous les gamins (et pas mal d'adultes d'ailleurs) tendre le bras comme si il pouvait être touché avait quelque chose d'un peu magique. Mais par contre, les films 3D d'aujourd'hui... :-/ Ok, je n'en ai pas vu beaucoup, mais bon, justement je ne suis volontairement allé voir que des blockbusters dans le vain espoir que si l'histoire n'était pas à la hauteur, au moins il y aurait du spectaculaire. Ben non, j'aurais vu ça en 2D pour moi ça aurait juste été moins cher et plus confortable.

    • [^] # Re: 3D

      Posté par . Évalué à 4.

      je suis assez d' accord, j' ai vu Tron et l' apport de 3d est limite minable :-)))
      j' avais envie de sortir et j' ai moyennement apprécié le film.
      Mes filles ( 14, 16 et 19 ans ) me disent préférer les dessins animés en 3D.
      Elles les trouvent plus crédibles.
      Perso je suis peu intéressé par la 3d pour une simple raison :
      je m' en fout de me retrouver plus ou moins dans le film, je veux rester en dehors.

      • [^] # Re: 3D

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Il y a surtout le fait que la 3D réduit drastiquement la luminosité de l'image (puisqu'on se tape des lunettes sombres). Moi ça me gave de payer plus pour avoir une image moins belle et moins contrastée.

        • [^] # Re: 3D

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça affecte aussi la netteté !

          Je ne sais plus dans quel article j'ai lu ça, mais effectivement dans le dernier film 3D où je me suis fais embarquer, la netteté avait l'air moins bonne ...

          • [^] # Re: 3D

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            La définition des images est divisée par deux par rapport à un film au format numérique diffusé en 2D. C'est ça qui impacte la sensation de netteté.

            • [^] # Re: 3D

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 04/07/11 à 12:50.

              La définition des images est divisée par deux par rapport à un film au format numérique diffusé en 2D. C'est ça qui impacte la sensation de netteté.

              Ca c'est seulement sur de la 3D qui utilise l'iso 1664
              Il est tout à fait possible de faire et de projeter des images à la définition classique en 48hz. C'est ce qu'à fait Cameron pour son film
              Bon la camera coute un peu cher, et il parait qu'il faut parfois une journée entière pour changer l'objectif.
              Généralement les films d'animation n'ont pas le problème non plus.

              La division de la résolution par deux, c'est juste quand on utilise un objectif rigolo sur une camera normale (qui va imprimer deux images écrasée sur le capteur). Généralement il est plus rentable de coupler deux cameras (mais c'est chiant à faire si on utilise pas des objectifs fixes)

              Il y a aussi un problème similaire sur les DVD/Blu-Ray ou la bande passante est nécessairement coupée en deux vu que le nombre d'images est doublé. Celà n'affecte pas la résolution normalement, mais la qualité de l'image peut s'en ressentir sur les scènes riches en mouvement.

    • [^] # Re: 3D

      Posté par . Évalué à 3.

      Personnellement, le seul film pour lequel j'ai réellement apprécié la 3D est Coraline, film du génial Henri Selick qui a aussi commis « L'étrange Noël de Monsieur Jack ».

      C'est d'ailleurs le premier que j'ai vu en 3D, et les effets étaient dosés juste comme il faut, tout en restant dans l'ambiance sombre du film.

      Depuis, j'en ai vu d'autres mais généralement ça n'apporte rien du tout et j'évite donc ces séances, le pire étant Alice in Wonderland moins bon en 3D qu'en 2D (déjà qu'il n'est pas terrible en 2D…).

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: 3D

        Posté par . Évalué à 2.

        Mon dernier film 3D et meilleur souvenir, c'est Pina_(film) de Wim Wenders et je l'explique pour 2 raisons. D'abord parce que j'ai oublié qu'il y avait un traitement visuel et aussi par les scènes de danse où l'impression reçue est plus proche de celle qu'on vit dans un théâtre. Grands moments et film extraordinaire pour les amateurs de danse et de Pina_Bausch.

    • [^] # Re: 3D

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne vais pas au cinéma, donc je n'ai pas vu ces choses en 3D. Par contre je sais, pour avoir vu des films en 3D il y a longtemps (à Eurodisney par exemple) que je ne vois pas en 3D. Je n'ai strictement aucune différence avec un film normal.

      Mes yeux ont des points de focalisation différents, alors pas de 3D pour moi.
      Peut-être qu'en portant des lunettes de correction ça irait, seulement mon œil le moins bon est à 10, l'autre est à 12 (oui ok, aucun rapport, mais je ne porte pas de lunettes).

    • [^] # Re: 3D

      Posté par . Évalué à 2.

      ce qui me gave c'est la techno en elle même, pour le moment. On a beaucoup d'explications sur le fonctionnement des projecteurs et des lunettes, qu'elles soient polarisantes, à écrans actifs séparés ou à division spectrale, blabla, ça le web est rempli d'articles supra-méga-technique sur la question. Mais rien ou presque pour rappeler qu'il s'agit toujours d'astuces destinées à ce que le cerveau s'embrouille. Ouhai, super ! Ho, regardez la dernière supra-méga-caméra Panasonic, qui record en 3D sur carte P2, va sortir à la fin de l'année :

      panasoshit

      Bref, pour les vieux, encore ça passe. Mais j'ai de gros doutes pour les enfants. Et qu'il si ai peu de rappel ce comment le cerveau est forcé avec ces engins renforce mon doute. J'amènerai pas des gosses dans une salle "3d".

      J'pensais qu'ils allaient nous sortir des écrans superposés, et décalés de qq cm, filtrant chacun des gammes d'ondes, afin d'avoir un rendu "3d" à peu prêt correct (en attendant de vrais hologrammes), mais non, ils nous pondent un truc qui embrouille le cerveau. Supaireuh \o/

      • [^] # Re: 3D

        Posté par . Évalué à 1.

        ça doit coûter moins cher de nous foutre des ""lunettes"" sur le nez que de remplacer les écrans par des filtres, 3 par salle, valant une fortune. Les yeux des gosses ? bah pas grave, on verra plus tard.

      • [^] # Re: 3D

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Une image fixe toutes les 40ms c'est déjà du "forçage de cerveau", le cinéma et la télé est déjà une énorme esbroufe. Même le cerveau te trompe car l'image reçu par tes yeux devrai être inversé...

    • [^] # Re: 3D

      Posté par . Évalué à 4.

      Je me souviens que l'une des première fois que j'ai vu un film 3D (on disait en relief à l'époque), c'était une sorte de reportage animalier au parc Astérix, il y a longtemps

      J'avais vu le même genre de film dans (feu) le parc Mirapolis. C'était il y a des années et malgré tout le battage fait autour de la 3D (que-c-est-trop-top-new-generation), je ne trouve pas que beaucoup de choses aient changé. Ah, si : A l'époque il suffisait de lunettes avec de simples verres colorés (vert/rouge) à 4 centimes. Pas besoin de lunettes hors de prix (avec une paire par personne ça chiffre vite), de TV 3D (qui coûte le double d'une non 3D), de lecteur Bluray 3D, de pop corn 3D (ah non, ça c'est dejà ok),... Bref pas besoin de racheter un équipement complet. La TV/l'écran, le support n'avaient rien de spécial. Seul le film était enregistré de façon particulière. Ce type de stéreoscopie, est peu coûteuse et très ancienne. Il y a même de petits logiciels qui proposent d'assembler deux photos prises sous des angles différents en une photo "3D". Ca marchait plutôt bien et ça coûtait 3 fois rien. C'est peut être pour ça que ça a été abandonné...

  • # La 3D peut être sympa… rarement… mais pas accessible à tous !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    « Avatar » : le seul film 3D pour lequel j’ai vraiment trouvé que ça apportait quelque chose.

    Ceci dit, il faut savoir que de très nombreuses personnes sont tout simplement dans l’incapacité physique de recevoir la « 3D » (la fausse, celle du cinéma). Et ça n’est en rien handicapant dans la vie de tous les jours.
    Sans être tout à fait un critère déterminant, si vous avez tendance à régulièrement voire double pendant le film, même fugitivement, c’est un signe…

    • [^] # Re: La 3D peut être sympa… rarement… mais pas accessible à tous !

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Le film "Pina" sur la chorégraphe Allemande Pina Bauch par Wim Wenders est un film auquel la 3D apporte vraiment quelque chose.
      Il est par ailleurs considéré par le milieu comme le film faisant une utilisation vraiment avancée de la 3D. A côté Avatar est vraiment pas terrible.
      Enfin, c'est ce qui ce dit dans ce milieu (dont je fait parti étant monteur vidéo).

      Si tu ne sais pas demande, si tu sais partage !

    • [^] # Re: La 3D peut être sympa… rarement… mais pas accessible à tous !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour moi, c'est le besoin de changer de piles... je suis intéressé par ce problème, mais je veux bien des références.

    • [^] # Re: La 3D peut être sympa… rarement… mais pas accessible à tous !

      Posté par . Évalué à 3.

      il faut savoir que de très nombreuses personnes sont tout simplement dans l’incapacité physique de recevoir la « 3D »
      Tu aurais des sources ou d'autres infos ? Parce que ça m'intéresse pas mal cette histoire.
      Quand je discute avec d'autres personnes après avoir vu le même film 3D (dans la même salle, donc même équipement), je me rend compte que l'expérience partagée n'est pas du tout la même.

      +1 concernant "Le Voyage de Chihiro", pour moi c'est vraiment le meilleur des Miyazaki.

    • [^] # Re: La 3D peut être sympa… rarement… mais pas accessible à tous !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      En effet, je plussois... Habitant dans une petite ville au milieux des montagnes, la 3D c'est pas tous les jours que j'ai l'occasion de la cotoyer. Donc lors d'un passage à Shanghai, j'ai cherché à faire le tour de ces TV 3D qui font tant parler...

      Moralité: je ne vois pas de 3D, par contre je vois tout flou et légèrement double (en permanence) et je ne peux pas tenir plus de quelques secondes devant un tel écran (et c'est vraiment quelques secondes). Donc je remonte dans les montagnes et je reviendrais pour la TV holographique!

      /mavie

    • [^] # Re: La 3D peut être sympa… rarement… mais pas accessible à tous !

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Moi, quand je veux voir un film en 3D, je vais au théâtre.

      Prochainement, je vous proposerais peut-être un commentaire constructif.

  • # Up

    Posté par . Évalué à 4.

    Je suis étonné que personne ne l'ai encore mentionné: "Up", de Pixar, fait une utilisation plutôt réussie de la "3D"… Probablement parce que très discrète.

    Ceci dit, j'ai l'impression que la technologie (du moins dans son état actuel) est plus appropriée pour les jeux et autres applications interactives, que pour le cinéma. Mais peut-être que quelqu'un en trouvera une application vraiment créative…

    • [^] # Re: Up

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le film était génial, mais la 3D était horrible, l'image était sombre, je n'avais qu'une envie c'est enlever mes lunettes. Ça m'a gâché le film :'(

      « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

      • [^] # Re: Up

        Posté par . Évalué à 2.

        Bizarre, ça ne correspond pas du tout à mon expérience… Il n'y avait pas de différence importante de luminosité (bien moins qu'avec Avatar, par exemple), et l'effet 3D était la plupart du temps à peine perceptible.

        Peut-être que ça dépend de la technologie 3D utilisée dans le cinéma, où bien de la façon dont elle y est calibrée?

        • [^] # Re: Up

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Certains cinémas compensent la perte de luminosité induite par la 3D en installant des lampes plus puissantes dans le projecteur. On ne retrouve pas la luminosité initiale mais ça améliore un peu la situation.
          D'autres cinéma s'en foutent et ne font rien.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.