Linux moins cher que Win en exploitation

Posté par  . Modéré par Guillaume Estival.
Étiquettes : aucune
0
30
mai
2002
Linux
Selon une étude réalisée par Cybersource, l'exploitation d'un réseau Linux serait entre 25% et 34% moins chère avec Linux qu'avec des outils Microsoft. Cette étude prend en compte non seulement le cout logiciel, licences, etc, mais aussi le matériel (entretien compris) et la masse salariale de l'équipe d'administration du parc.
La chose a été réalisée avec une organisation de 250 utilisateurs, sur une période de 3 ans.
Ceci dit, la boite vend des solutions aux entreprises, et ce, sur les deux plateformes. Les chiffres ne représentent donc pas un absolu, mais l'étude est quand même intéressante à lire.

Aller plus loin

  • # Sans blague ?

    Posté par  . Évalué à 10.

    ... l'exploitation d'un réseau Linux serait entre 25% et 34% moins chère avec Linux qu'avec des outils Microsoft.

    Euuuh, c'est sur que faut pas être très malin pour gérer un réseau de machines sous GNU/Linux avec des outils Microsoft... ca doit marcher beaucoup moins bien...


    -1 parce que ca le vaut bien mais ca le vaut meme pas.
    • [^] # Re: Sans blague ?

      Posté par  . Évalué à 10.

      > Euuuh, c'est sur que faut pas être très malin pour gérer un réseau de machines sous GNU/Linux avec des outils Microsoft... ca doit marcher beaucoup moins bien...


      Blague à part, c'est vrai aussi que faut y regarder à 2 fois avant de se mettre uniquement sur du libre, notamment si on a peu de personnel compétent en informatiques et que tous ne connaissent que les outils de Microsoft. Même si je suis pour mettre du libre à tout va un peu partout, y'a des endroits où, dans un premier temps, les personnes en poste perdraient en efficacité : «où c'est vi dans le menu "Démarrer" ?...mais y'a même pas de menu Démarrer !!!»
  • # Je me demande si l'écart n'est pas plus important

    Posté par  . Évalué à 10.

    Il est toujours intérressant d'avoir une étude externe sur ce type de sujet. Cybersource n'a pas à priori d'intéret à voir l'une ou l'autre des solutions en avant, je pense que leur point de vue est relativement objectif, quoique :
    - Le cout hardware comparé est le même en version Windows et Linux. Or j'ai la très nette impression qu'avec une solution à base de Windows, il faut un hardware nettement plus gonflé côté serveurs. Il suffit de voir combien de serveur Exchange il faut pour fournir le mail à 200 utilisateurs ... De même avec du Linux on peut avoir un serveur de fichier à moindre coût puisqu'on peut recycler du matériel considéré comme obsolète pour Windows. Sans parler du fait qu'avec des serveurs sous Linux, on a pas besoin d'acheter un 17" par serveur.

    - Quant au coût de la masse salariale, je ne suis pas sûr que cela coûte plus cher à base de solution Linux puisque même si les profils sont certainement un peu plus cher que les profils "admin windows", il en faut nettement moins (les admins Linux ne se déplace pas systématiquement pour ajouter un soft sur un poste client, et une grosse partie des problème se règle à distance). Qui plus est l'uptime des Linux fait qu'ils interviennent moins tout simplement.

    Bien sûr, d'autre diront qu'avec XP on a maintenant le contrôle à distance des postes et que l'achat d'une pieuvre permet de n'avoir qu'un écran pour n serveurs, mais je pense que l'écart est plutôt proche de 35 à 45 % sur le TOC.
    • [^] # Re: Je me demande si l'écart n'est pas plus important

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      hum,
      avoir une ch'tite machine sorti d'un coin de placard pour un serveur de fichier _chez toi_ ok.
      Mais dans une boite, un serveur de fichier c'est plutot du raid, de l'alim redondante et ce genre de chose.
      Pas moyen qu'un serveur de fichier tombe pasqu'un ventilo des annees 50 est tombé en rade ou que l'alim avait 8kg de poussiere dans son dedans ou encore une barrette de ram qui lache et qui ne se fabrique plus (allez trouver de la ram PC66 en moins d'une journée:)

      Le cout hardware reste faible de toute facon, par rapport au reste.

      enfin bon, c'est vrai que dans l'ensemble, un serveur linux est plus leger niveau hard qu'un windows... surtout que chez windows ils sont branché redondance pour pallier le manque de fiabilité.

      --
      Ker2x
      • [^] # Re: Je me demande si l'écart n'est pas plus important

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Il n'a pas parlé de recycler un vieux PC de bureau, mais de matériel ancien, dans le sens général du terme.

        un serveur de fichier c'est plutot du raid, de l'alim redondante et ce genre de chose
        Et ? en quoi cela contredit le post auquel tu réponds ? C'est interdit de recycler les anciens raid ?

        Par contre pour les alims, un coup de révision ou un remplacement de celle-ci me semble effectivement un minimum...
        • [^] # Ahhhh le troll alim poussièreuse des années 50 !!!

          Posté par  . Évalué à 7.

          Si tu regardes le prix des vrais serveurs tout neuf avec RAID, hotplug, et alims redondantes, et bien justement les écarts de prix sont bien visible entre une gamme de puissance et une autre.
          Idem pour les contrats de maintenance proposés par les constructeurs.

          D'ou la formule : Serveurs sous linux -> économie probable sur le coût des serveurs.

          Alors cessons de faire des faux procès aux vieux serveurs avec des alims poussièreuses des années 50 !!!
      • [^] # Re: Je me demande si l'écart n'est pas plus important

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

        Le cout hardware reste faible de toute facon, par rapport au reste.
        Mouais, faible mais pas négligeable.
    • [^] # Re: Je me demande si l'écart n'est pas plus important

      Posté par  . Évalué à 10.

      >Sans parler du fait qu'avec des serveurs sous Linux, on a pas besoin d'acheter un 17" par serveur.

      euh... je suis pas d'accord, un 19 pouces est obligatoire... sinon comment je fais pour chager mon vieux 17 pouces tout floux !!

      Blague à part, a sert à rien de lancer un serveur X mais c'est tellement plus classe quand les chefs passent devant les serveurs et voient un environnement graphique style xdm avec le logo de la boite et xsysinfo qui bouge de partout...
      Conclusion : C'est inutile et donc strictement indispensable !!

      ND
    • [^] # Re: Je me demande si l'écart n'est pas plus important

      Posté par  . Évalué à 10.

      Je ne suis pas d accord avec ta remarque . Les distributions actuelles necessitent des grosses config : essaye de simplement faire tourner la derniere red hat sur un Pentium 200 et tu comprendra . De plus ta remarque sur le fait qu'il faille plus d un serveur exchange pour 200 users est fausse aussi . C est un bon admin qu'il te faut . Enfin , qu on ne parle pas d'XP en environnement professionnel s'il vous plais , y en a qui bossent , on est pas là pour s amuser a alterner webcam et appareil numerique en usb et dire que ca marche .
      Les écrans il en faut autant ds les 2 cas : 2 , 3 maxi , avec une boite de partage . que l'on sois sous windows ou sous linux . Quant a l ecart des couts , il me semble tres realiste . En sois , ce que l on gagne en licence on le perd un peu en formation / achat de compétence . Oui désolé , moi mon admin windows je le laisserai jamais administrer mes routeurs ipchains sans lui dire comment ca marche .

      Et je suis d accord avec nikod , xdm avec le logo de l entreprise , c est une prime en fin d année assurée et l assurance que l'année prochaine on installera encore des linux ;)

      *************************************
      Debian c est bien ; Windows c est mal
    • [^] # Re: Je me demande si l'écart n'est pas plus important

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Il y a des coûts qui ne sont pas pris en compte.
      - Il faut gérer les licences : savoir combien il y a de logiciels de chaque type, passer les commandes, les traiter, réceptionner les boites, les payer... enfin rien que ça, dans une boite de 1000 personnes, c'est l'équivalent de l'activité d'une personne à plein temps.
      - Il faut aussi gérer les anti-virus, les installer et intervenir sur les machines infectées. Là encore, il faut du monde.
      - Le dernier point c'est le besoin d'un nouveau logiciel. Il faut faire une demande d'achats, espérer qu'elle soit acceptée par la hiérarchie, espérer qu'il y ait encore des crédits, attendre qu'elle soit traitée et un mois après on peut enfin s'apercevoir que ce n'était pas aussi bien que l'on croyait. Par rapport à la souplesse du logiciel libre où ce cycle est réduit à quelque minutes, les gains sont considérables.

      Je pense que la moité des gains doit être systématiquement réinvestie en formation ou auto-formation. Quand les DSI auront compris ces choses simples, la face du monde aura changé.
  • # C'est un peu normale !!!

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10.

    Je trouve que c'est normale que le coût d'exploitation d'un réseau Linux est moindre que l'exploitation d'un réseaux Windows.

    Quand on a moins de licences à payer, et surtout que pour Linux tout ce qu'on a besoin est déjà intégré dans la solution de base, pourquoi vouloir dépenser de l'argent !!

    Déjà avec Windows, quand tu payes ta licence de l'OS, tu as déjà déboursé presque 150E. Et en réalité tu as pratiquement rien et qu'il te reste encore plein de licences à acheter, le prix grimpe vite!!! Alors quand tu as besoin d'une solution complète avec les stations et les serveurs, ça peut revenir chère !!

    -----------------------
    On comprend pourquoi Billou se fait de couilles en OR !!! C'est comme si tu allais au resto, et qu'on te fait payer l'assiette... Il te reste à payer ce que tu veux mettre dedans pour pouvoir manger quelque chose...
    • [^] # Re: C'est un peu normale !!!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3.

      C'est comme si tu allais au resto, et qu'on te fait payer l'assiette... Il te reste à payer ce que tu veux mettre dedans pour pouvoir manger quelque chose...

      Mauvais exemple.
      Pour info c'est le cas dans pas mal de pays. Ca s'apelle payer le couvert (pas l'assiette).

      [-1, rien à voir avec le sujet]
  • # Moins cher que Windows

    Posté par  . Évalué à 10.

    Il est evident qu'en terme de cout de License il revient moins cher d'opter à une solution Linux.

    Le probleme, c'est de pouvoir prendre en compte l'aspect humain, puisque changer de produits signifie changer de methodes de travail.

    Il n'est pas toujours evident de faire comprendre à un utilisateur qu'il faut changer son Word ou son Excel cheri pour un produit qui lui est tout a fait inconnu, sachant que ses enfants lui ont installé une version Warez d'Office sur son PC perso.

    Changer de produtis c'est aussi assurer les formations qui vont avec et qui signifie arret temporaire de la productivité, faire venir des formateurs exterieurs, et engendrer des couts supplementaires.

    Le mieux c'est de comparer les solutions Linux avec les solutions Microsoft sur la robustesse, la fiabilite.


    Mais il n'est pas facile de faire changer les mentalites, les personnes ont souvent tendances à dramatiser qqs details insignifiants et d'en faire tout un plat. (Un responsable info pourra peut etre m'appuyer)

    Egalement, à prendre en compte, le probleme du support, le probleme liés aux compatibilités avec les clients/fournisseurs/patenaires, et le probleme lié à la migration des applications existantes (Bcp de PME utilisent VB, Excel, Access...)

    On se rend compte qu"adopter une solution Linux peut revenir tres cher, si on s'y prend n'importe comment.

    Il ya une phase d'adapatation (plusieurs années) qui je pense est necessaire avant de passer au 100% libre
    • [^] # Re: Moins cher que Windows

      Posté par  . Évalué à 10.

      >On se rend compte qu'adopter une solution Linux peut revenir tres cher, si on s'y prend n'importe comment.

      Entierement d'accord. Ce n'est pas d'avoir Linux qui est couteux, c'est la migration.
      Ce cout n'est pas seulement financier (formation, nouveaux admins) mais surtout humain.

      Pour l'avoir vécu, le nouveau systeme devient alors la source de tous les ennuis: le fax qui n'arrive pas, le rhume du petit dernier, le dossier oublié sur le bureau, la faim dans le monde etc.

      Sans compter la resistance des admins 'win' qui se rendent compte qu'il va falloir reapprendre le tout.

      Donc, ce que je conseille, c'est la stratégie de sape. Mettre un serveur ici et la, discretement, si c'est possible.
      Ne pas oublier d'attendre un feu d'artifice d'ecran bleus en salle serveur pour rappeler que les seuls serveurs qui marchent encore sont Pinguin Powered.
      Bref, faut lutter.

      "They may take our lives, but they 'll never take our freedom". BraveHeart.
      • [^] # Re: Moins cher que Windows

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        > Sans compter la resistance des admins 'win' qui se rendent compte qu'il va falloir reapprendre le tout.

        Et encore quand ils veulent réapprendre, dans notre groupe, il y a un admin 'win' qui sous prétexte qu'il est là depuis 10 ans (qu'il a des certifs M$ et IBM) et qu'il est dans les petits papiers d'la patronne, refuse que l'on audite son server mail qui tombre en rade une fois par semaine par ce que ses logs prennent toute la place ... et que c'est normal qu'en achetant un serveur plus gros, y aura plus de problèmes. :(
      • [^] # Re: Moins cher que Windows

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Sans compter la resistance des admins 'win'...
        Ou des admin UNIX qui ne veulent pas d'un UNIX de pauvre que les petits jeunes connaissent parfois mieux qu'eux.
    • [^] # Re: Moins cher que Windows

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      M'en parlez pas ma bonne dame...

      J'ai installer OpenOffice sur le poste (Win) des stagiaires du groupe...
      En 7 minutes, ils sont venus 2 fois pour me demander ou "télécharger" M$ Office, car ce n'était pas installer sur leur machine.
      Quand je leur ai expliqué qu'à la place de M$O, il fallait utiliser OO et qu'ils avaient toujours les mêmes outils, ils sont revenus me voir en se plaignant de pas trouver l'icone de Word. (Normal il s'appelle OO Writer).

      Il a donc fallu changer les noms et liens de leurs icones pour qu'ils puissent commencer à travailler.

      Comme quoi c'est pas gagner la migration...
      • [^] # Re: Moins cher que Windows

        Posté par  . Évalué à 10.

        La migration est aussi pénible si les gens n'y sont pas ouverts.

        J'ai vu, et entendu des gens se plaindre de ne pas retrouver leur notepad, alors qu'on leur proposait xemacs (ou vim, mais ca s'éloigne déjà plus de notepad :))...

        Si on est pas persuadé d'avance que l'ont fait, même au niveau utilisateur, du boulot aussi bon, et aussi facilement sous linux que sous windows, et ben ca freine considérablement tout passage.

        c'est le bon vieil adage : un winodwsien convaincu est plus efficace qu'un linuxien contraint. Pour faire découvrir linux, et à terme faire migrer des gens, il faut beaucoup de pédagogie, et leur montrer qu'ils peuvent au moins faire pareil.

        Perso, j'installe pas mal de gens sous linux, et je fais souvent des clones en config de ma machine, et les gens trouvent que c'est un vrai bonheur de bosser avec linux. Y'a juste une ou deux heures à passer avec chacun pour leur dire ton logiciel de gravure c'est plus Néro mais cdbakeoven (et puis plus tard tu découvriras cdrecord). Ta suite office c'est openoffice (pis bientot tu découvirras LaTeX), etc, etc ...

        malheureusmsent, ca, c'est pas possible en entreprise, c'est pour ca qu'i lfaut à mon avis sensibiliser les gens avant à l'utilisabilité (je doute que ca soit francais, mais on s'en fout) de linux, même en tant que desktop, dans la majorité des cas.
        • [^] # Re: Moins cher que Windows

          Posté par  . Évalué à 7.

          Si on est pas persuadé d'avance que l'ont fait, même au niveau utilisateur, du boulot aussi bon, et aussi facilement sous linux que sous windows, et ben ca freine considérablement tout passage.

          je pense pas qu'il soit nécessaire d'être persuadé. Il suffit juste d'être un peu ouvert d'esprit... et de ne pas avoir peu de ce qu'on ne connait pas.

          J'aurai bien des exemples personnels mais j'ai pas envie de raconter ma vie... faut que je bosse moule...
      • [^] # Re: Moins cher que Windows

        Posté par  . Évalué à 10.

        Ca c'est un gros problème d'éducation.
        Aujourd'hui, dans la plupart des collèges/lycées où on dispense un enseignement d'"informatique", il ne s'agit généralement pas d'apprendre des concepts de base, même pas des méthodes, juste des "recettes" qui vont devenir des automatismes (un peu comme un animal à qui on apprend à appuyer sur un bouton pour avoir à manger) : "et pour faire ça vous cliquez là puis là et puis vous tapez ça...".
        C'est en partie parce que les profs n'y connaissent pas grand chose, mais également et c'est plus grave parce que l'éducation nationale n'y connait rien non plus. J'en sais quelque chose, ma mère enseigne à des "assistantes de direction", et les documents officiels sont pitoyables.

        Bref, c'est pas étonnant que les utilisateurs lambdas, probablement déjà pas trés passionné d'info, d'une part trouve ça chiant, et d'autre part soient incapables de s'adapter au moindre changement.
        • [^] # Re: Moins cher que Windows

          Posté par  . Évalué à 5.

          Je confirme tout ce que tu viens de dire, puisque je bosses dans le bahut de ta mère et je suis donc bien placé pour voir comment on "enseigne" l'informatique dans l'éducation nationale.

          Naïvement au début je pensais que l'on pouvais pas faire autrement que de passer par Win, puisque tout est dicté par le ministère. Bien au contraire ! Si les profs utilisent des soft sous Win c'est que les bouquins d'exo qu'ils achètent ne proposent que du Ciel/Saage et autres MsOffice. Le ministère n'impose pas de logiciels à utiliser mais seulement des type d'utilisation (traitement de texte, tableur, bdd...). Le problème vient donc en partie des profs, des éditeurs éducatifs et surtout du ministère qui devrait avoir pris les devants en formant les profs (c'est souvent l'excuse qu'ils se donnent lorsqu'on leur demande pourquoi ils utilisent du Windows) en imposant le libre comme seul type de soft possible. Une telle décision aurait pu déclencher une vague de développement pour répondre aux besoins de ces milliers de lycéens.

          Je suis en train de voir avec ma responsable si une migration serait possible. Dans un premier temps, rester sous Win et faire tourner du libre dessus. Mais je me retrouve coincer lorsqu'on me demande "Et pour remplacer Access ?", je ne sais trop quoi répondre. De plus, ces charmantes futures secrétaires font du mailing à tout va, donc en partant d'Access, elles en viennent à Word et ensuite Excel. Un problème qui se mord la queue en quelque sorte.

          Par contre le reste de l'infrastructure peut tourner sous Linux sans problème, d'ailleurs ma station n'a plus que ça malgré un réseau Ms (merci VNC et Samba). L'accès Internet se fait par l'intermédiaire de SNF (tout le monde en est content), le secondaire avec les sauvegardes va passer sous Debian à la rentrée et même ma collègue s'est installée une Mdk. Je ne peux pas tout migrer car les connaissances de ma collègue ne suivent pas.
          • [^] # Re: Moins cher que Windows

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Pour remplacer Access, il y a Postgresql et son interface graphique Pgaccess.
            Couplé à Apache et à PHP, il est possible de faire bien plus de choses qu'avec access. D'ailleurs le moteur d'access va être abandonné. Je tiens l'info d'un commercial de Microsoft. Il faudra le remplacer par sqlserver et les licences qui vont avec.
      • [^] # Re: Moins cher que Windows

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Je vais être méchants mais ces stagiaires sont des neuneus :)

        J'ai fait un stage dans une start-up où c'était 100% linux ou rien d'autre. Et bien un<bb>e</b> des stagiaires a dû utilisé Soffice 5.2. Bin franchement en une semaine d'utilisation elle touchait super bien le produit (gestion lettre à en-tête variables via base de personnes,...)
        Et pourtant elle ne fait pas d'infos.
        Seul truc peut-être, elle a un mac à la maison donc elle connait déjà autre chose que MS.

        Tes stagiaires tu devrais enlever 10&#8364; à leur payes dès qu'il te font chier avec leur MS Office. Tu verras, il s'y mettront à OO ;)

        L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

        • [^] # Re: Moins cher que Windows

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          D'une part, ils ne sont pas (ou trop payer) pour que l'on puisse leur enlever quoique ce soit :)
          et d'autre ils sont en alternance...

          Mais bon j'ai bon espoir d'en faire quelque chose un jour ...
    • [^] # Re: Moins cher que Windows

      Posté par  . Évalué à 3.

      Effectivement, le principale probleme c'est la mentalité qui entraine le refus de migrer.
      Je pense réellement qu'il faudrait que quelqu'un - une distrib ? - accepte de dépenser le peu d'argent qu'ils ont déjà pour faire des campagnes de publicité. (Et qu'on ne me parle pas de l'anti-campagne d'IBM qui dit que Linux=serveur). La publicité rassure les gens et peu *vraiment* jouer en notre faveur.

      Exemple tout simple, il y a quelques temps, on a eu une grande migration à faire. Vous vous souvenez ? C'était il y a 3 ans "coté server" et y'a 6 mois "coté client". Et ben tout le monde est d'accord pour dire qu'elle s'est parfaitement déroulée avec un peu de publicité. Je parle bien sur de la migration des monnaies européeenes vers l'Euro.
  • # Confirmation

    Posté par  . Évalué à 10.

    ça ne fait que confirmer ce que beaucoup soupçonne malgré le FUD de Microsoft sur ce sujet, c'est à dire que un bon admin Windows est aussi cher qu'un bon admin Unix et donc que l'on ne peut pas prendre ça en compte pour dire que Linux est plus cher à la longue. Et forcément, une distribution Linux avec (presque) tout ce qu'il faut pour faire un serveur de ce qu'on veut est (bien ) moins cher que l'équivalent du monde Windows voire même plus stable.
    Le calcul est donc vite fait :)


    PS: orthographe "la boite vende" au lieu de "vend"


    @ +
    PS:
    • [^] # Re: Confirmation

      Posté par  . Évalué à -10.

      "un bon admin Windows" -> ca existe pas :)
      l'avantage d'avoir du windows pour une boite c'est que l'admin est peut etre nul mais il se remplace facilement et rapidement. On peut pas en dire autant d'un parc sous linux, pour reprendre la main il faut connaitre les bidouilles de l'admin precedent... a mon avis c'est un des principal freins.
      a+
      • [^] # Re: Confirmation

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Bonjour,

        Aïe, Aïe.
        Si dans une société, en tant qu'Admin Unix/Linux, tu mets en place des "bidouilles", je pense que tu vas droit dans le mur.

        -1 car avis personnel
        • [^] # Re: Confirmation

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Pour rappel, windows n'est qu'un ramassis de "bidouilles", mais ça ne l'empêche pas d'être dans les entreprises...
        • [^] # Re: Confirmation

          Posté par  . Évalué à 7.

          Et pourtant dans la tete d'un dirrigeant l'admin linux il "bidouille" alors que l'admin windows il utilise des solutions connues/supportees, d'ou son remplacement facile.
  • # Le TCO : serpent de mer de la comparaison *nix Windows

    Posté par  . Évalué à 10.

    On a fréquemmentt ce suejt qui nous revient à la face : le TCO.<br>
    Coût total d'exploitation. C'est untéressant justement de comparer des logiciels libres et gratuits à des systèmes propriétaires sur cet aspect, car on arrête un peu de dire «comme c'est gratuit, ce sera toujorus moins cher», comme si toute organisation basait ses décisions sur le coût d'achat uniquement, ce qui représente finalement juste une portion du TCO.



    Pour référence (généralement ce sont des comparaisons d'Unix contre un système Micrisoft, mais c'est le type de techno qui compte le plus) :




    Et encore un doc avec des chiffres (c'est pas très fréquent, il faut le noter) : http://www.dwheeler.com/oss_fs_why.html(...)

  • # Euhhh....

    Posté par  . Évalué à 2.

    Ces gens la n'ont semble t'il jamais eu a l'esprit que le prix de 250 licences n'est pas identique a 250 fois le prix d'une licence au magasin d'a cote, les prix baissent enormement lorsque l'achat est gros, et ca fausse enormement les resultats.

    Finalement, rien la dedans ne parle de l'impact sur ce que les decideurs appellent la "productivite" des employes.
    Est-ce que les gens sont aussi efficaces avec OpenOffice/Gimp/... que avec Office XP/Photoshop/... ?

    De la meme maniere, leur calcul ne mesure pas sur la duree, si par hasard les gens sont moins productifs, sur 3 ans ca pese lourd, le prix des softs aussi devient moins important si le hardware est renouvelle et pas le soft, etc...

    Ca aussi ca entre dans le TCO, et ca manque cruellement dans leur "etude".
    • [^] # Re: Euhhh.... Ouais euuuh !

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je rappelle que l'on bricole sous les clickodrome Windows et que l'on travail avec Linux (qui est d'ailleurs beaucoup plus convivale que Solaris : meilleurs outils de ligne de commande...)

      J'adore regarder les gens perdre leur temps à reclicker 15 fois sur les m^mes boutons avant de recommencer car ils se sont planté. Un script fait gagner tellement de temps !

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Euhhh.... Ouais euuuh !

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je rappelles que quand on est capable d'ecrire des scripts sous Linux, on les ecrit.

        Et quand on est capable d'ecrire des scripts sous Windows on les ecrit aussi.

        Le fait que tu ne connaisse rien aux capacites de script de Windows(vbscript,wsh,wmi,...) ne signifie pas que c'est le cas de tout le monde, et le fait qu'un OS soit scriptable ne signifie pas que tout le monde sait l'utiliser ainsi.
        • [^] # Re: Euhhh.... Ouais euuuh !

          Posté par  . Évalué à 2.

          Il faudrait encore que les applications soient scriptables ! Ce qui est rarement le cas sous Win.

          DE plus, les langages (tm)(c) qui change au bon vouloir de l'éditeur et qui t'explose à la gueule 6 mois après l'avoir écrit car tu as changé de version, non merci !

          DE plus, il me semble bien que des trucs comme VBS sont lié à une appli et ne sont pas indépendant. (le script s'execute dans l'appli et pas forcement par dessus.)

          je me rappelerai toujours des news qui servait de hot line MS dans une boite ou j'ai fais un stage :
          "C'est bizare après 40 lancements du script (qui fait appel a word) la machine plante"
          réponse : "..." ;p

          Et franchement, je connais très peu le VBA mais pour récupérer la sortie TEXT d'une appli faudrait encore qu'elle est une sortie text...

          "La première sécurité est la liberté"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.