Listes francophones dédiées à l'informatique industrielle libre

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Benoît Sibaud.
Étiquettes :
0
13
mar.
2007
Communauté
Cette année encore, le salon Solutions Linux proposait une session de conférences dédiée à l'informatique industrielle libre.

Au détour d'un échange entre le public et les conférenciers, l'absence de liste de diffusion francophone dans ce domaine est apparue comme un regret largement partagé. L'APRIL a spontanément proposé de créer et d'héberger une telle liste. A posteriori, il nous a semblé nécessaire de créer deux listes distinctes, iil-annonces ât april.org et iil-technique ât april.org.

La liste iil-annonces ât april.org est dédiée aux annonces d'évènements, de logiciels et autres informations importantes. Elle devrait plutôt intéresser ceux qui font de la veille technologique ou souhaitent être informés de l'actualité de l'informatique industrielle libre. Afin d'éviter le pourriel et les annonces non pertinentes, cette liste est modérée.

La liste iil-technique ât april.org est dédiée aux échanges techniques autour de l'informatique industrielle libre. Elle devrait permettre à tous les utilisateurs et développeurs en panne d'idée ou de solution de trouver une aide compétente et francophone. Cette liste n'est pas modérée pour l'instant, mais une confirmation est demandée aux *non* abonnés afin de limiter le pourriel.

Les personnes intéressées sont bien évidemment invitées à s'abonner à ces listes.

Aller plus loin

  • # Modèle économique?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bonjour à tous,
    je sais que pour les logiciels libres "classiques", le modèle économique est fortement basé sur la notion de service autour du logiciel.

    Pour ce qui est des applications embarquées pour lesquelles les programmes écrits sont très proches d'un "firmware" je me demande quels sont les avantages de libérer les sources.
    En effet, pour ce genre de logiciel, tout est figé: il n'y a pas à proprement parler de maintenance du code pour le firmware d'un lecteur de CD par exemple. Par ailleurs, en imaginant que dans le code de pilotage du lecteur CD il y ait un algorithme novateur (fonction de la température ou l'age du capitaine), comment convaincre un industriel qu'en ouvrant ses sources il ne se fera pas tout piquer?

    Voilà, désolé pour ces questions un peu pénibles, mais les réponses pourront peut-être me servir d'argument un jour...
    • [^] # Re: Modèle économique?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Quel est l'interet du libre dans l'embarqué ?

      Je pense qu'une premiere reponse est de de souligner le fait que les drivers du noyau linux sont eux aussi "tres proches d'un firmware", et que dans un PC les périphériques sont aussi "figés" qu'un appareil embarqué.
      Du coup les arguments pour liberer les sources des drivers du noyau linux sont je pense les mêmes que ceux pour libérer les sources dans l'embarqué (après le fait de partager ces arguments ou pas est un autre problème).


      Comment convaincre un industriel qu'en ouvrant ses sources il ne se fera pas tout piquer?

      Beaucoup d'industriels utilisent déja le libre. Je ne suis pas sur que le but essentiel soit de "convaincre un industriel d'ouvrir ses sources".
      L'utilisation du libre dans l'embarqué est assez répandue, et cohexiste avec des solutions équivalentes propriétaires, comme dans le monde PC.


      Quid du modèle économique de "service" ?

      Le modèle de "service autour du logiciel" me parrait tout autant adapté à l'embarqué qu'au monde PC.
      Sauf que dans l'embarqué, en plus d'adapter un logiciel haut niveau à des besoins particuliers, il faut souvent aussi adapter les couches basses, ce qui veut dire :
      * écrire des drivers pour des périphériques spécifiques,
      * compiler un noyau le plus optimisé possible,
      * mettre en place une solution de bootstrap,
      * etc ...

      Bref, le travail d'adaptation du code pour l'embarqué peut être très large, ce qui constitue autant d'opportunité pour une société de service pour asseoir son modèle économique.



      En tout cas, ces questions n'avaient je pense rien de pénible.

      Luzerne GANHIR
    • [^] # Re: Modèle économique?

      Posté par  . Évalué à 3.

      TOut d'abord merci de cette nouvelle, vu la quantité de réactions, il y à peu de personnes qui semblent concernées.
      On parle trop peu de la part que doit prendre Linux en info indus. Certains produisent encore avec du Win 3.1 voire NT.
      Pourtant on parle trop peu, est ce que parceque c'est une industrie qui n'est pas multimédia ? médiatisée ?

      SInon par rapport à l'embarqué, je pense que c'est ta vision de l'embarqué qui te fait poser ces questions. JE trouve qu'au contraire ce sont les ordinateurs (actuels je précise) qui sont figés.

      __Le PC est restreint __
      On est loin d'ouvrir l'apple IIe ou le PC pour rajouter/enlever une carte. Ceux qui font ça maintenant, appellent ça du tuning, c'est pour dire ! et encore, la plupart du temps, ce sont des néons, et autre effets lumineux, refroidissements.

      Ce qui signifie que, tristement la tendance depuis quelques temps c'est qu'on à plus un ordinateur, on à une boite. Et d'ailleurs cela semble se renforcer puisque on va vers du logiciel déporté : Office Online par exemple.

      __l'embarqué ___
      Il est juste de dire que chaque plateforme embarquée demande un driver dédié : cela est vrai pour un pc non ? Pour le firmware c'est idem. je n'arrive pas à différencier, en fait si : je dirai que les systemes embarqués sont PLUS ouverts et donnent plus de possibilités que les PC qui ont été happés par les grosses companies qui les ont vérouillés (Palladium ?) .

      Aujourd'hui tu peux tranquillemtent définir ton propre systeme embarqué : ce qu'il va faire, ces périphériques, le controlleur ou processeur, etc .. .
      Je vois personne faire cela pour un PC.

      Et pour finir je pense que c'est peut etre la définition de "Embarqué qui reste à confirmer : certains y voient un systeme de controle avec ou sans affichage-Entrées sorties, pour l'avionique, trains etc - quand d'autre parlent d'embarqué pour la téléphonie, PDA, CD ROM .

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.