NeroLINUX : Un nouveau logiciel de gravure de CD et DVD

Posté par  . Modéré par Florent Zara.
Étiquettes :
0
12
mar.
2005
Bureautique
L'éditeur Nero AG (ex Ahead), bien connu pour son logiciel phare Nero - Burning ROM (NdM : un logiciel de gravure propriétaire sous Windows) a profité du CeBIT pour annoncer la sortie d'un nouveau logiciel : NeroLINUX.

Ce logiciel de gravure utilise la bibliothèque NeroAPI portée sous Linux pour effectuer les opérations de gravure (ce qui permet de se passer du légendaire cdrecord).

NdM : ce logiciel est propriétaire. Il est uniquement proposé en téléchargement gratuit pour les possesseurs d'une licence Nero 6 Reloaded, vendue elle 60$. Pour le même prix, voire moins cher, on peut avoir K3B dans une distribution avec support. À noter aussi le projet libburn, destiné à remplacer cdrecord. NeroLINUX est capable de graver les formats suivants :
- CD/DVD de données (avec un système de fichiers ISO9660, UDF ou UDF/ISO9660 Bridge)
- CD/DVD bootables (El-Torito).
- CD audio (avec CD TEXT)
- Mixed Mode et CD EXTRA (tjs avec CD TEXT... et une piste de données pas forcement ISO9660)
- Images CD/DVD aux formats ISO, NRG et CueSheet (CUE)
- CD et DVD multisession
- DVD Double Layer (DVD+R DL et DVD-R DL)

L'utilisateur peut aussi utiliser le moteur de vérification présent dans la version pour Microsoft Windows. Il dispose aussi d'un système de communication avec des outils externes pour décoder et encoder des fichiers audio à la volée et ainsi de les graver sur un CD audio.

Fourni sous forme d'un paquet au format RPM ou Debian, une longue liste de distributions sont supportées.

Aller plus loin

  • # Jamais son mon OEM

    Posté par  . Évalué à 7.

    Ceux qui ont une version OEM de nero peuvent passer leurs chemin !
    L'enregistrement declare le numero invalide

    Please note: This offer is not for OEM or Demo version users.
    OEM users can Upgrade Now for a special discount offer.
    • [^] # Re: Jamais son mon OEM

      Posté par  . Évalué à 4.

      c'est bete ca, j ai recu en cadeau obligatoire un nero avec mon camescope numerique....
      va falloir penser à deplacer le probleme de la vente liée la dessus aussi.
      • [^] # Re: Jamais son mon OEM

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Tu devrais essayer de l'échanger (non déballé) contre une version Linux !
        Quand ils auront assez de demandes, ça leur coûtera cher de traiter les demandes individuelles et ils mettront une version Linux sur le CD_cadeau_obligatoire et ça aura fait avancer le schmilblick.
  • # Si ils allaient jusqu'au bout de leur démarche au moins.

    Posté par  . Évalué à 10.

    "Important note: Nero does not provide Technical Support for NeroLINUX."

    Ils font semblant de se mouiller quoi.
    • [^] # Re: Si ils allaient jusqu'au bout de leur démarche au moins.

      Posté par  . Évalué à 7.

      Un peu comme tout les éditeurs, il sont frileux (je pense a nvidia, ati etc..). Ca finira par se tasser, c'est une bonne initiative.
      • [^] # Re: Si ils allaient jusqu'au bout de leur démarche au moins.

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        Frileux ? Déjà sortir un .deb pour un éditeur, je trouve ça être quasiment de la science fiction ...

        Un éditeur de logiciel propriétaire bien connu qui me sors un .deb, je ne peux que trouver cela plutôt courageux, car ce faisant, ils s'opposent plus ou moins directement à ceux qui vont utiliser ce package, quoi qu'on en dise ;) ...
      • [^] # Re: Si ils allaient jusqu'au bout de leur démarche au moins.

        Posté par  . Évalué à 7.

        Mouais enfin NVidia et les autres vendent du matériel et pas leur pilote. Là, il s'agit d'une boite qui vend un logiciel _60_Euros_ mais qui refuse de fournir le moindre support comme s'il s'agissait d'une version expérimentale (mais c'en est une, non?). Merci mais non merci. Soit c'est une béta et ils la fournissent gratuitement comme c'est l'usage, soit c'est une vraie version officielle payante et ils fournissent les même prestations que pour Windows. Et pas de : "oui mais on aide pas les Linuxiens parce que ce sont des pros" (Hotlineuse W***).

        Je ne vois pas trop l'intérêt de la chose. Certes, Nero doit avoir un bon support matériel puisque la boite signe tous les NDAs nécessaires pour avoir accès aux specs du matériel mais qu'en est-il de leur connaissance du noyau Linux ? L'autre gros problème est l'évolutivité ? Leur logiciel est quand même très proche de la couche matérielle et doit être très dépendante des interfaces du noyau pour attaquer le matériel en mode brut. Vu que toutes les 3-4 versions du noyau les drivers NVidia ne marchent plus pour cause de changement d'interface, que se passe-t-il si on achète Nero et qu'il n'est plus compatible avec le noyau N+1 ? Peut-on bénéficier d'une mise à jour ou faut-il repasser à la caisse ?
        • [^] # Re: Si ils allaient jusqu'au bout de leur démarche au moins.

          Posté par  . Évalué à 6.

          Les versions beta de Windows et de MacOS sont également payantes, et limitées dans le temps de surcroît. Ah au fait, tout logiciel est plus ou moins en version beta, car aucun logiciel ne peut revendiquer d'être exempt de bogues.

          Il ne faut pas non plus oublier que Windows OEM -donc la grande majorité du marché- est lui aussi est vendu sans aucun support de la part de microsoft (à moins d'acheter la version boîte qui vaut 4 fois plus cher).

          Après, rien ne t'oblige à acheter Nero hein, y a toujours K3B et autre qui sont libres.

          Ce que je trouve impressionnant, c'est de voir les linuxiens râler parce que l'industrie informatique ne s'intéresse pas assez à Linux, et lorsqu'elle s'y intéresse, ils sont encore en train de râler pour des riens (pilotes pas libre, logiciel trop cher, etc.).

          Moi ça me convient tout à fait, je suis très content des pilotes propriétaire nvidia, et je serais très content de pouvoir utiliser Nero sous Windows et sous Linux (quoi que j'ai pris goût à K3B :D), et à terme, c'est parce que beaucoup d'entreprises s'intéresseront à Linux que Linux deviendra d'autant plus crédible, et que les mentalités évolueront. Une fois que la concurrence sera installée, que les mentalités auront évoluées, que Linux sera plus répandu, le fait de produire du Libre sera un avantage commercial. En attendant, un Nerolinux propriétaire à 60 ¤ me convient très bien.
  • # Quel avantage ?

    Posté par  . Évalué à 8.

    Quel est l'avantage de Nero par rapport à un K3b déjà éprouvé ?
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Et bien Nero c'est uniquement du X86 32bits...

      Ah tiens zut, raté, c'est un défaut ça !
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Quel est l'avantage de Nero par rapport à un K3b déjà éprouvé ?

      C'est pas mieux, mais c'est plus cher !

      Pour 60€ on peut avoir K3b et en bonus l'abonnement standard au MandrakeClub qui comprend 2 versions complètes chaque année sans compter les updates et quelques autres gâteries.
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  . Évalué à 4.

      pouvoir graver des format d'images proprietaires et obscurs ? (comme les .cdi ou autres)
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

      Plutot que de cracher dessus, moi je trouve cela plutot sympa.

      En effet, ceux qui ont un dual boot Windows/Linux peuvent avoir une solution de gravure "multi plateforme" pour le prix d'un seul logiciel proprio. C'est donc plutôt sympa, même si la solution Linux n'a pas de support technique.
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      on est pas obligé d'installer tout KDE (ce que je trouve fort lourd) (et non ce n'est pas un troll gnome/kde, j'utilise fluxbox).
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Que si une boîte décide de migrer ses employés, du patron au travailleur, en passant par les hotliners et les personnees d'entretiens, ça fait un logiciel de moins à former ...

      Vous utilisez Nero sous Windows ? Pas de problème, c'est la même chose sur Linux !
      Vous utilisez Firefox sous Windows ? Pas de problème, c'est la même chose sur Linux !
      Vous utilisez OpenOffice.org sous Windows ? Pas de problème, c'est la même chose sur Linux !
      <troll>Vous utilisez Windows ? Pas de problème,KDE c'est la même chose sur Linux !</troll>

      Et oui, si les employés sont déjà formés, c'est un atout ! (Et si la version linux coute moins cher que celle de windows(ou si la license Windows marche sur les produits NeroLinux), c'est tout bénef !)
      • [^] # Re: Quel avantage ?

        Posté par  . Évalué à 3.

        mouhahahahahaha

        une formation pour un logiciel de gravure ?

        c'est la première fois que j'entends ça.

        généralement, un logiciel de gravure, c'est très simple, suffit de savoir lire. Et pour ceux qui ont vraiment du mal, c'est pas une formation qui les aide, mais un post-it. Donc changement de logiciel = changement de post-it, c'est pas compliqué.
        • [^] # Re: Quel avantage ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

          généralement, un logiciel de gravure, c'est très simple, suffit de savoir lire.

          Peut-être simple pour quelqu'un qui a l'habitude d'utiliser l'outil informatique, mais pas forcément pour le pékin moyen de base.

          Exemple typique : hier soir, j'ai discuté avec une vendeuse de bijoux. Pour elle, l'ordinateur n'est qu'un outil, et plutôt inquiètant parce que compliqué. Elle m'a dit n'utiliser que des choses que d'autres personnes lui ont appris à faire, parce qu'elle _n'ose pas_ chercher ailleurs par elle-même de peur de tout casser.
          Et hier, elle était contente parce que quelqu'un venait de lui montrer comment attacher une pièce jointe à ses mails.

          Pour ce genre d'utilisateur, oui, une formation est utile, y compris pour l'utilisation de Nero...
          • [^] # Re: Quel avantage ?

            Posté par  . Évalué à 3.

            Pour elle, l'ordinateur n'est qu'un outil
            pour moi aussi; je vois pas vraiment le lien ....

            "parce qu'elle _n'ose pas_ chercher ailleurs par elle-même de peur de tout casser."
            "oui, une formation est utile,"
            enfin la formation la plus utile tiens aussi sur un post it :
            tester ; c'est en faisant des erreurs que l'on apprend (mais je vois tres bien de quoi tu parle car ma mere est comme ca aussi ;))
            (et un couplet comme quoi c'est pas avec en utilisant "normalment" un logiciel de gravure ou de traitement de texte que l'on va casser le systeme)
        • [^] # Re: Quel avantage ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          généralement, un logiciel de gravure, c'est très simple, suffit de savoir lire.

          Tu n'as manifestement aucune idée du niveau moyen d'une personne (intelligente ou pas) sur ce en quoi consiste la gravure d'un CD, ni des connaissances que toi tu as accumulées concernant l'outil informatique.
          Toutes ces choses qui nous semblent simples et allant de soi ne le sont pas du tout pour des gens peu tournés vers l'informatique et tout ce qui est "machine" (comme un magnétoscope). Pour moi, brancher un lecteur de CD sur un ampli ou un magnétoscope sur une télé c'est super simple (depuis petit), mais pas pour tout le monde.
    • [^] # Re: Quel avantage ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      En un mot et pour faire bref : l'UDF. Grace a NeroLINUX on peut meme surpasser le kernel en important de l'UDF 2.5....

      Maintenant, NeroLINUX possède d'autre fonctionnalités abscentes de k3b, comme le support des images .cue (CDRWin) et bien sur .nrg....
      • [^] # Re: Quel avantage ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Pour le .nrg sous linux, c'est pas bien difficile: il suffit de gicler les 300 premiers kilo octets et on obtient une image iso.
        • [^] # Re: Quel avantage ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Pour le .nrg sous linux, c'est pas bien difficile: il suffit de gicler les 300 premiers kilo octets et on obtient une image iso.

          tu peux t'empliquer (avec les demarches a suivre ...)

          Thanks a lot
      • [^] # Re: Quel avantage ?

        Posté par  . Évalué à 6.

        apt-get install nrg2iso bchunk

        nrg2iso - Extracts ISO9660 data from Nero ".nrg" files
        bchunk - CD image format conversion from bin/cue to iso/cdr

        Sinon, K3b semble supporter le format cue/bin de CDRWIN, c'est dans la liste des fonctionnalités sur leur site.
        • [^] # Re: Quel avantage ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Sinon, K3b semble supporter le format cue/bin de CDRWIN, c'est dans la liste des fonctionnalités sur leur site.
          oui cdrdao le supporte.
          les dernieres versions de cdrecord supporte aussi ce format, mais le support n'est pas complet...
  • # Bonne nouvelle

    Posté par  . Évalué à 6.

    Bonjour,
    je trouve que c'est une assez bonne nouvelle dans le sens où des applications "phares" commencent à apparaitre sous Linux. Si quelqu'un peut retrouver quelqu'un des logiciels qu'il a l'habitude d'utiliser sous Linux, cela facilitera sa migration.
    Et puis j'aimais bien nero sous windows, c'est quand même un bon produit...
    Je pense qu'il faut pas voir le côté proprio de la chose, mais se dire que c'est un bon début et que malgrés tout il faut soutenir ce genre d'initiatives.non ?
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      où des applications "phares" commencent à apparaitre sous Linux.

      Parce que http://freshmeat.net(...) n'est pas déja rempli d'applications phares ? Parce que Néro est omniprésent uniquement grâce à son agressivité commerciale ?

      j'aimais bien nero sous windows,

      D'après ma connaissance du français, tu ne l'aimes donc plus.

      Je pense qu'il faut pas voir le côté proprio de la chose,

      Ben non, il faut juste voir l'aspect hautement trollistique de ton message, on ne va pas en faire tout un plat si tu préfère rester prisonnier de ta servilité face aux grands trusts...

      c'est un bon début et que malgrés tout il faut soutenir ce genre d'initiatives.non ?

      Non, il faut absolument dénoncer ce genre d'initiative, qui ne peut que nuire à l'image des systèmes libres. Car il est plus que probable que ça va partir en eau de boudin, un peu comme le clône de Delphi qui me semble bien moribond, ou les tonutriantes annonces de PCSoft et de son "Windev, enfin sous Linux", qui a permis à un de mes fournisseurs de me faire "patienter" pendant trois mois avant de m'annoncer que "ben non, désolé, ça marche pas...". et *PAN* le Windev, trois mois de retard pour moi ;-)


      C'est mon opinion, et je la partage avec moi-même.

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 9.

        j'aimais bien nero sous windows,

        D'après ma connaissance du français, tu ne l'aimes donc plus.

        Pas sur ! Il sous-entendait sûrement "quand je l'utilisais". Il y a donc une opération de concordance des temps implicite.
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 4.

        Ton commentaire me laisse un gout amer: de l'intégrisme pur et dure.

        Quand j'irais voir quelqu'un (une société, un groupement, une association, un ministère, etc..) qui souhaite migrer leur plateforme proprio à du Linux mais pour des besoins logiciels sont obligés d'utiliser du propriétaire (db'Oracle par exemple), je leur sortirais ton argumentaire ...

        je suis sur que ca va leur plaire ...
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 9.

          Ouai en fin la on est dans un contexte BIEN différent....
          Ca fait très longtemps qu'on peut graver tranquillement sous nux, et avec des logiciels pour tous les gout, en ligne de commande, en graphique, etc...

          Alors aller acheter un bidule proprio quand un petit apt-get suffit (ou yum, ou urpmi) suffit, je vois pas trop l'interet. (surtout qu'il faut se taper la lecture de la licence pour savoir ce que t'as (pas) le droit de faire, etc...)

          Bref je vois mal comment on pourrait avoir _besoin_ de Nero sous nux. (a par bien sur si on est perdu dès que la position d'un bouton change et qu'on est près a débourser 60 ¤ pour avoir un truc sans support qui evite le traumatisme profond d'avoir a retrouver ledit bouton, mais si on est dans cette situation je doute fort qu'un systeme gnu/linux soit d'un quelquonque interet de toute façon donc le problème est reglé)

          Concernant les soft j'ai quand meme perdu l'habitude depuis longtemps d'aller au magasin. Soit je DL, soit je les fais moi meme si ca existe pas :)
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  . Évalué à 1.

            > Ca fait très longtemps qu'on peut graver tranquillement sous nux

            Tout comme il y avait des db avant l'arrivé d'Oracle sur une plateforme Linux :-)
            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Rien à voir :-)

              Passer de Oracle sur une plateforme X ou Y à une autre base de données engendre des couts non négligeables. Par contre changer de logiciel de gravure ... pas certain que çà ai les mêmes répercusions économiques pour un particulier ou une entreprise ...


              Jérôme
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 0.

        j'aimais bien nero sous windows,

        D'après ma connaissance du français, tu ne l'aimes donc plus.


        et un peu plus loin:

        C'est mon opinion, et je la partage avec moi-même.


        D'après ma connaissance du français, tu te tais ?
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 1.

          Pas forcément, il y a deux façon de comprendre "partager une opinion".
          Soit, comme tu le suppose ici, ça veut dire "en faire profiter les autres".
          Soit ça veut dire "avoir la même opinion".

          Donc il pourrait très bien partager son opinion avec lui-même et la partager avec les autres.
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  . Évalué à 2.

            Oui oui j'avais bien percu les deux sens.
            Mais s'il ne la fais profiter qu'à soit même, il parle tout seul
            S'il partage cette opinion (sous entendu: QUE) avec lui-même, il parle tout seul/pense/se tait.

            Dans les deux cas, dire "C'est mon opinion et je la partage avec moi même" c'est s'éloigner des autres, donc pas génial pour séduire les foules ou appuyer un argumentaire.

            Après c'est mon opinion. Je la partage avec d'autres.
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 1.

        tu as raisons: écrivons tous à Linus pour le forcer a passer a subversion, bitkeeper, c'est proprio, c'est mal(c)

        avec un peu de chance, à se faire écraser sous les mails, il en aura sa claque et partira coder pour les *BSD, et on pourra virer bitkeeper
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 8.

        D'autant que ça fait à néro maintenant un bel alibi au regard de la communauté open source, qui se satisfait -dirait-on- de tout ce qui brille.

        Ils n'ont pas à se vanter de ce port : les bugs de leurs softs n'ont pas a être corrigé (parceque close source et "pas de support linux"). Pas de version pour les architectures minoritaires (eg linux/ppc, linux/mips ...), pas de version pour les plateformes *BSD etc.

        On se retrouve donc avec exactement le même problème que java (les sources de java sont certes disponibles mais on ne peut distribuer les modifs, pas de sdk sun pour linux/sparc, ou *BSD): la communauté s'habitue à ces soutils, parcequ'elle prend le monde "Lintel" (linux/intel) pour le tout. La consequence c'est que les archis et plateformes minoritaires sont toujours plus isolées par les "Linteliens" cedant leur liberté et celle des autres par inconscience ...
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'est les lois du "marché" (qui a dit bazar), que veux-tu! :-(
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par  . Évalué à 9.

      personnellement je ne vois pas l'intérêt de nero sous linux.
      on a aussi bien voire mieux au niveau interface avec K3B, il vaut beaucoup mieux donner 60$ au projet K3B qu'à nero, cet argent sera mieux utilisé pour la communauté libre.
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par  . Évalué à 7.

      Quoi, !!! une bonne nouvelle ?!
      Il faut arréter de rigoler la,
      j'en ai marre de voir des personnes utilisant des plateformes Linux et qui se rejouissent de voir débarquer des applications du monde Windows, et se ruer dessus (skype, ...).
      Si vous ne désirez pas souhaiter de logiciels open source, retourner sous votre OS proprio.

      je suis désolé mais votre attitude n'a rien de positif à amener à la communauté. Votre enthousisame devrait plutot se porter vers les logiciels qui nécessite une documentation, ou du bug reporting.
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 3.

        À propos de Skype, y'avait pas une alternative basée sur SIP qui était censée apparaître ? C'en est où cette histoire ?
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Je vais me faire moinsser à coup sûr, mais je ne suis pas d'accord avec cet intégrisme gratuit qui consiste à cracher sur des logiciels propriétaires (même si dans le cas qui nous occupe, je ne vois pas l'intérêt de nero alors que K3b est très bien), les logiciels propriétaires sont de très bonnes qualité dans certains cas. Le bug reporting suppose souvent d'avoir une version de débug sinon, le rapport n'est pas utile, la majorité est donc démunie...

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Je penses que c'est plus dans le sens windows -> linux
          plutot que dans le sens propriétaire
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          La sortie d'un logiciel majeur (majoritairement utilisé par les Windozien, version OEM oblige (ou presque)...) sous Linux est, je pense, à signaler.
          En effet, cela montre que
          -1 Les grosses boîtes de logiciels commencent à s'interesser à notre OS
          -2 Les-dites grosses boîtes n'osent pas encore mettre les pieds dans le plat en offrant un SAV sur ces produits (Il faut former les hotliners après, d'un point de vue economique, ca pompe de l'argent ...).

          Après, quant à l'utilisatio dudit logiciel, je ne me prononce pas. cdrecord étant un peu compliqué à utiliser pour celui qui veux graver son CD et qui n'y connait rien en informatique, et K3b et les autres ont chacun leurs défauts.

          Après, il faudra voir si :
          -1 Nero proposera un bugreport (comme bugzilla) en s'inspirant de la communauté du Libre
          -2 Nero diffusera le code source (sisi ! personne n'a cru que Torvalds allai réussir son noyau après tout !)
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 5.

          > mais je ne suis pas d'accord avec cet intégrisme gratuit

          Je ne fais pas d'"intégrime" gratuit mais je fais de l'"intégrime" libre. Quand j'ai commencé à utiliser GNU/Linux, ce n'était pas parce que c'était plus mieux bien et que ça roxait des ours mais car c'était libre. Je pense que beaucoup d'utilisateurs on fait comme moi. Je pense, je suis convaincu, que le succès de GNU/Linux doit énormément à des utilisateurs de la première heure qui sont des "intégrites" du libre qui n'ont pas attendu d'avoir tous leurs logiciels préférés porté sous Linux.
          Donc :
          - un peu de respect pour les "intégristes" du libre. Sans eux Linux n'en serait pas là, Nero n'aurait même pas regardé Linux, et c'est grace à eux que t'es "content" de voir Nero sur Linux.

          Je rejoins le commentaire précédent :
          - si tu veux du proprio, le mieux est de prendre un OS proprio (Windows ou Mac par exemple).

          Ceci était dit, tu es libre de préférer finance une boîte qui fait du proprio qu'une boîte qui fait du libre. Je suis libre de préférer l'inverse.

          PS : J'utilise toujours cdrecord/mkisofs avec bonheur.
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Hum oui et non...
            Linus n'est pas un intégriste que je sache, pourtant sans lui on aurait rien (ou Hurd mais spareil :D)
            Pour moi ce qui a fait de Linux ce qu'il est c'est le côté communautaire (bon ca s'écrit pas comme ca mais j'arrive plus à trouver l'orthographe....) et non le côté intégriste (bon faut voir ce qu'on appelle intégriste)
            Après le côté communautaire (foutu mot) et intégriste sont de fait liés, car pour faire une communautée (re foutu mot) autour de logiciel(s) faut que leur(s) code(s) source(s) soi(en)t ouvert(s) et non fermé...
            Donc effectivement on a quand même besoin d'intégristes :D
            (et pis c'est vrai que Linux c'est plus GNU à l'origine qui a été fait par un intégriste donc bon)
            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

              Linus n'est pas un intégriste que je sache, pourtant sans lui on aurait rien (ou Hurd mais spareil :D)
              *BSD, Minix (Licence ?), ReactOS, OpenBeos, etc...

              De plus, au début, il me semble que Linus n'était pas très chaud pour le passer en GPL, et que c'est un de ses collègues (nom ?) qui l'a convaincu de le faire (disclaimeur : je ne suis pas historien du libre, c'est un souvenir peut-être erroné de l'émission Nom de Code : Linux).
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        C'est quoi cet intégrisme à deux balles ?

        On est encore *libre* d'utiliser les logiciels que l'on veut non ?

        Tant mieux s'il est OpenSource, tant pis si il est propriétaire et qu'on n'a pas trouver de solution satisfaisante pour le remplacer.

        Ton attitude n'a rien de positif non plus, on dirait un gars qui râle:)
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 0.

          > C'est quoi cet intégrisme à deux balles ?

          C'est quoi cette pensée unique à deux balles qui est de sortir "intégrisme" dès que quelqu'un qui aime le libre donne un avis qui ne te plait pas ?
          • [^] # tttt

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

            il n'a pas dit qu'il aimait le libre, il dit: toi qui aime le proprio, dégage de là, retourne sous ton os proprio (windowsiens je suppose). Ca c'est de la pensée unique.

            Elle est où la liberté la dedans ? Ou est le respect de mes choix ?!

            Vous avez peur de la concurence ?


            note: je m'en fiche de Nero, j'utilise déjà un excellent logiciel qui me convient parfaitement (cdrecord).
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par  . Évalué à -3.

      Quoi, !!! une bonne nouvelle ?!
      Il faut arréter de rigoler la,
      j'en ai marre de voir des personnes utilisant des plateformes Linux et qui se rejouissent de voir débarquer des applications du monde Windows, et se ruer dessus (skype, ...).
      Si vous ne désirez pas utiliser de logiciels open source, retourner sous votre OS proprio.

      je suis désolé mais votre attitude n'a rien de positif à amener à la communauté. Votre enthousisame devrait plutot se porter vers les logiciels qui nécessite une documentation, ou du bug reporting.
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je ne peux que plussoyer ce commentaire...

      L'arrivée de logiciels propriétaire sur Linux n'est pas si mauvais que ca, car cela prouve que les part de marché de Linux deviennent suffisament grandes pour que les éditeurs s'y intéressent.

      Certe, capucaipalibre, mais merde ca vous ai pas arrivé de penser au fait qu'on peut utiliser Linux pas seulement parce que c'est libre ?

      L'intérêt étant que les utilisateurs ont le choix.

      Et puis comme sur tout marché l'arrivée de concurrents, va étoffer l'offre et donc l'améliorer.

      Si Nero sort un meilleur produit que K3B (que cependant je trouve très bien), K3B va devoir faire des efforts pour garder la tête techniquement. Si le projet libre se laisse distancer, alors il permettra au produit propriétaire de s'imposer.

      Je trouve que pour skype le problème est le même. Après avoir essayé différentes alternatives libre, je n'en ai trouvée aucune techniquement et ergonomiquement aussi puissante que skype.
      J'ai donc choisi le logiciel propriétaire par défaut. Heureusement pour l'instant il est gratuit. Si un jour il devient payant, je reconsidèrerai mon point de vue.

      Rv


      oui, je suis une pourriture de capitaliste ;-) mais j'aime cependant bien linux
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Linux c'est bien, c'est libre.
        Beaucoup disent que les logiciels proprios qui tournent sous linux c'est pas bien... Mais franchement... Pensez aux gens qui utilisent linux non pas par philosophie du libre mais par simple interret technique.
        Bon passons ce point...

        Souvent j'entend que sous linux il n'y a pas beaucoup d'applis, en tout cas pas les grosses etc... Je ne dis pas qu'il faut les utiliser mais ca peut rassurer les gens de savoir qu'il y a aussi de plus en plus de logiciels marketinguement connus sous linux.

        Si on me demande : avec quoi on grave les CDs, je repondrai qu'il y en a beaucoup, K3B, graveman et beaucoup d'autres... et meme nero mais bon celui là il est payant et n'offre pas grand chose de plus...

        Bien sur, il faut eviter qu'il y ai une sorte de monopole mais tans qu'il y a de la concurence, ya pas vraiment de danger.

        Enfin si vous preferez rester avec que des logiciels libres, il n'y a pas non plus de probleme, elles sont toujours disponibles.
        Personnelement, j'utilise linux parce que je le trouve beaucoup mieu que windows, et seulement ensuite parce que j'aime l'idée du libre.

        Je crain d'etre moinsé mais je m'en fous, j'ai pas envie de faire le lech en disant : "K3B de toute facon c'est beaucoup mieu que nero alors on en a pas besoin", oui k3b est meilleur mais certaines boites n'ont pas le meme systeme pour pouvoir payer les programmeurs... Et changer du jour au landemain ca doit pas etre evident.
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 0.

        Je confirme...

        il est CRUCIAL qu'il existe un OS non propriétaire pour pouvoir faire vivre beaucoup d'acteurs informatiques, et nous laisser rever, imaginer, croire, aimer.

        Que ces acteurs soient open-source ou propriétaire est très bien.

        Faut pas etre raciste. Tout le monde doit vivre.

        La politique MS, c'est "MS doit écraser TOUS les autres", par TOUT les moyens.

        Renault ne fabrique QUE des voitures, c'est son métier, sa passion.

        MS fait de l'OS, de la console de jeux, du jeux video, du matériel, de l'audio, du film, tout ce qui peut rapporter beaucoup d'argent.
        MS a cherché à racheter Nintendo pour avoir le monopole du jeu vidéo (il parait que cela rapporte plus que les films).
        MS semble n'avoir aucune passion, sauf celle de l'argent.
        Savoir que ce type de personnage peut détenir a lui seul les déterminants des moyens de communications me fait froid dans le dos.

        Ce n'est pas une acteur coopératif, bien au contraire, il y a plein de questions tabous sur les prix, les licences, les protocoles .. comme une secte.

        Le jour ou MS pourra racheter Carrefour, Walmart ' ce jour est il éloigné ?) , vous mangerez, écouterez et boirez du MS, qui vous dictera ce que vous devez aimer, croire, penser, "Emprunte, consomme, obéis".

        Ce genre de monde, c'est pas mon truc...

        Longue vie a tous, y compris Nero.

        Et bon week-end à tous.
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 3.

          Renault ne fabrique QUE des voitures, c'est son métier, sa passion.

          Marrant, moi je me souviens d'avoir vu des camions Renault.

          MS fait de l'OS, de la console de jeux, du jeux video, du matériel, de l'audio, du film, tout ce qui peut rapporter beaucoup d'argent.

          MS ne fait pas de films, ne vend pas de voitures, pas de preservatifs, ...

          MS semble n'avoir aucune passion, sauf celle de l'argent.
          Savoir que ce type de personnage peut détenir a lui seul les déterminants des moyens de communications me fait froid dans le dos.

          Ce n'est pas une acteur coopératif, bien au contraire, il y a plein de questions tabous sur les prix, les licences, les protocoles .. comme une secte.

          Le jour ou MS pourra racheter Carrefour, Walmart ' ce jour est il éloigné ?) , vous mangerez, écouterez et boirez du MS, qui vous dictera ce que vous devez aimer, croire, penser, "Emprunte, consomme, obéis".


          C'est marrant ces paranoiaques qui reviennent toujours avec les memes arguments bases sur du vent. Et t'as pense au jour ou Redhat ou IBM rachetera Microsoft aussi ? Ah ben non, la paranoia ca n'existe que pour MS...

          Moi aussi j'aime bien la drogue.
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

          Honnêtement, j'ai bien moins peur de Microsoft que des sociétés comme Coca-Cola, Neslté, Danone, Wallmart (qui est surement pire dans son secteur que Microsoft dans l'informatique), etc...
          A côté d'elles, Microsoft fait office de gagne-petit et puis par ailleurs, hormis Windows et Office, toutes les autres activités ne gagnent pas d'argent...
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 8.

        > L'arrivée de logiciels propriétaire sur Linux n'est pas si mauvais que ca

        C'est un mauvaise nouvelle !
        L'arrivée d'éditeur qui font du libre (payant ou pas) dans le monde GNU/Linux est un bonne nouvelle.

        > L'intérêt étant que les utilisateurs ont le choix.

        Mais quel choix si ça continu ?
        Choisir entre Windows 100 % proprio et Linux 90 % proprio.
        Sans intérêt comme choix.

        > Si le projet libre se laisse distancer, alors il permettra au produit propriétaire de s'imposer.

        Super. Ou comment tuer le libre en l'étouffant avec du proprio.
        Pour le proprio, utilises Windows ou Mac. À force d'ajouter du proprio dans Linux, Linux va être dénaturé.

        Red Hat (un éditeur comme Nero) fait du libre. Faire du libre (et pas du gratuit) est définitivement mieux que de faire du proprio.

        > Je crain d'etre moinsé mais je m'en fous, j'ai pas envie de faire le lech

        Faire de la lèche actuellement c'est oublier l'idéal du libre du marteler :
        - il n'y a que l'utilisateur qui compte et le libre on s'en torche le cul.
        - ceux qui ont des idéaux sont des "intégristes"
        - etc

        C'est marteler l'idéologie individualiste de notre époque. Idéologie que tout le monde dénonce, mais à laquelle une majorité de personne ne veut pas renoncer. Les gens sont d'un faux-cul...

        M'enfin, tu prouves que le public du libre a beaucoup changé. Avant il était sensible au libre, maintenant il s'en fout. Une solution libre et une solution proprio est mise sur le même plan par une majorité d'utilisateur de GNU/Linux. C'est profondément regrettable. Si on prend en compte que les acteurs commerciaux répondent aux demande des utilisateurs (la lois de l'offre et la demande), combien de temps va-t-il se passer avant que Red Hat fasse du logiciel proprio et que ça passe comme une lettre à la poste ?
        Ce jours là, le proprio aura gagné.
        Le libre ne "gagnera" que si son idéologie est soutenue. Le proprio a seulement besoin de pognon.
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 8.

          Le proprio a seulement besoin de pognon.

          C'est la que tu trahi. Tout le monde n'est pas comme les majors de l'édition de logiciel. Il y a des gens qui font du proprio dans leur coin, leur passion c'est l'informatique et les bons logiciels, mais leur modèle économique ne peu pas tenir avec le libre.

          ON NE PEUT PAS TOUT FAIRE EN LIBRE.

          Je crois que le problème est là : puisque maintenant le libre devient un acteur important dans le logiciel, est ce que l'idéologie libre fera ses preuves ?
          Parce que le libre n'a pas percé uniquement grace à son idélogie mais aussi grace aux qualités des logiciels et du confort de dévellopement qui va avec. Il y a des utilisateurs qui n'auraient jamais choisi le libre si les logiciels ne leur auraient pas convenu...

          Donc, non, ce n'est pas forcément crétin de mettre le LL et le proprio eu même plan. Je crois sincèrement que de raler contre ca c'est un symptome d'une crainte : "et si le libre n'est pas à la hauteur ?". C'est la le challenge, et mettre une barrière entre le libre et le proprio pour le protéger du capitalisme, pour moi c'est l'obscurentisme.
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            C'est l'édition même de logiciels qui est remise en cause avec les Logiciels Libres. On ne vend plus les logiciels eux-mêmes mais un service qui apporte un plus: support, etc..
            Ce n'est pas étonnant ni détonnant qu'IBM ait sauté le pas depuis longtemps. Là, Nero pourrait aussi bien assurer ses revenus avec du support utilisateur au lieu de le vendre. A moins que... ce genre de logiciel ne soit justement pas rentable avec des formations ou du support ? Il existe pourtant bien du support pour Windows, alors ne me dite pas que Nero, caisupersimple...
            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par  . Évalué à 1.

              > On ne vend plus les logiciels eux-mêmes mais un service qui apporte un plus: support, etc..

              Cette vision récurrente est mauvaise. Il n'est pas interdit d'acheter du libre.
              Mais comme les gens ne payent que s'ils sont obligés, il faut trouver des moyens détournés pour les faires casquer. Les développeurs Red Hat ou Mandrake ou OSDN, il faut bien les payer.
    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par  . Évalué à 10.

      «Je pense qu'il faut pas voir le côté proprio de la chose, mais se dire que c'est un bon début et que malgrés tout il faut soutenir ce genre d'initiatives. non ?

      Non. Enfin, je parle pour moi hein, tu fais ce que tu veux. Si Adobe décidait de porter Photoshop sous GNU/Linux, je comprendrais que certains se réjouissent, mais là, le ton de la nouvelle sonne bizarrement à mes oreilles. Chouette, Nero sous Linux, on va enfin pouvoir se passer des outils libres !

      J'ai jamais eu de problèmes pour graver un CD avec les outils libres, il en existe de très bons, alors en quoi l'arrivée d'un outil moins bien (car propriétaire, payant et sans support) est-elle une bonne chose ?
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 1.

        "Non. Enfin, je parle pour moi hein, tu fais ce que tu veux. Si Adobe décidait de porter Photoshop sous GNU/Linux, je comprendrais que certains se réjouissent, mais là, le ton de la nouvelle sonne bizarrement à mes oreilles. Chouette, Nero sous Linux, on va enfin pouvoir se passer des outils libres !"

        Ca dépend, personnellement gimp suffit très largement à mes besoins et même sous windows j'utilise que ca, et toutes les personnes n'ayant pas un besoin particulier de photoshop, je leur conseille d'installer the gimp.

        Mon point de vue est que si les logiciels libres sont de bonne qualité et conviennent aux besoin de l'utilisateur, cela ne sert à rien d'acheter des logiciels propriétaire, j'encourage même à participer à l'élaboration de logiciels libres (entre autre par le débuggage pour les utilisateurs lambda).

        Par contre si les logiciels libres ne conviennent pas à ce que l'utilisateur, je ne vois aucun inconvéniant à passer à à du logiciel propriétaire.

        Si une entreprise à besoin d'un *gros* SGBD, je ne leur conseillerai certainement pas MySQL (ou alors la version proprio), mais plutot Oracle, DB2 ou SQL Server.

        C'est la raison pour laquelle j'utilise Linux, il convient très bien à mes besoins personnels, et en plus il est libre. Par conséquent je soutient cette activité. Mais si un jour j'ai besoin d'autre chose, notamment dans le cadre professionnel, je ne me forcerais pas à utiliser Linux, car caibiencailibre.
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 7.

          "Si une entreprise à besoin d'un *gros* SGBD, je ne leur conseillerai certainement pas MySQL (ou alors la version proprio), mais plutot Oracle, DB2 ou SQL Server."

          Et PostgreSQL, ca pue du bec ?
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Non mais le support pue du bec.
            Et puis, il n'y a pas une "grosse" société derrière pour en faire de la promotion et encore moins du support (à part peut-être HP mais bon, eux, si tu mets le prix, ils sont prêts à tout, même du support debian...).
            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par  . Évalué à 2.

              par expérience, le support n'est souvent utile qu'aux incompétents
              qui se font un plaisir de se cacher confortablement derrière
              (ça a d'ailleurs le don de m'énerver copieusement)

              la doc de pgsql est très bien faite et suffit largement dans 90% des problèmes, sinon:
              la mailing-list de pgsql est incroyablement réactive et les réponses ne sont pas biaisées par un quelconque intérêt économique.

              ps: et en plus le support je crois qu'il existe alors...





              mysql, c'est pas la bdd en "lecture-seule" pour faire les sitinternet?
              • [^] # Re: Bonne nouvelle

                Posté par  . Évalué à 2.

                par expérience, le support n'est souvent utile qu'aux incompétents
                qui se font un plaisir de se cacher confortablement derrière


                Mon experience me dit que ton experience ne reflete pas le monde reel.

                Parce que mon petit doigt me dit que le departement IT de societes comme Dell n'a pas forcement que des incompetents, et pourtant certaines fois ils viennent taper a notre porte pour comprendre des trucs.

                la doc de pgsql est très bien faite et suffit largement dans 90% des problèmes, sinon:
                la mailing-list de pgsql est incroyablement réactive et les réponses ne sont pas biaisées par un quelconque intérêt économique.


                C'est sur, la base de donnees centrale de ta boite tombe, que fais tu ? Tu vas tranquillement poster un message sur la ML, et tu attends 18h que qq'un reponde plutot qu'appeller un support 24/24 7j/7.
                J'esperes que t'es pas admin mon cher.
            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par  . Évalué à 1.

              > Non mais le support pue du bec.

              Tu l'as testé ?
              Red Hat supporte PostgreSQL (et a des développeurs sur PostgreSQL).
              Tu as aussi du support ici :
              http://www.pgsql.com/(...)
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 6.

          Si une entreprise à besoin d'un *gros* SGBD, je ne leur conseillerai certainement pas MySQL (ou alors la version proprio), mais plutot Oracle, DB2 ou SQL Server.


          Les gens qui pensent ça devraient utiliser pendant une après-midi l'interface sql de MySQL/PostgreSql et ensuite celle du très professionel Oracle (Attention c'est douloureux!). MySQL/PostgreSql ne sont peut être pas aussi solide et performant. Mais sont de qualité homogène. J'ai eu le plaisir de travailler sous des Unix propriétaires et Oracle. Le coeur est peut être bien. Mais pour ce qui est du shell, du debogeur, de make, des pages man ont dirait les versions GNU 0.0.0.1. Bref sa ressemble a une R5 rouillé avec un moteur Ferrari. Ça explique pourquoi IBM, délaisse AIX pour Linux.
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  . Évalué à 2.

            > MySQL/PostgreSql ne sont peut être pas aussi solide et performant.

            J'utilise PostgreSQL et il est TRÈS solide.
      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par  . Évalué à 9.

        > Chouette, Nero sous Linux, on va enfin pouvoir se passer des outils
        > libres !

        Perso je suis comme à peu près tout le monde ici je pense, j'ai ai rien à foutre de ce logiciel en particulier, je l'utiliserai pas, je l'essaierai même pas, et je suis plutôt content des outils libres (modulo que j'aimerai bien voir libburn avancer un peu plus vite, mais bon, je vais pas me plaindre, je n'y contribue pas non plus).

        Cependant, je prends cette release comme une bonne nouvelle, parceque je considère que chaque portage d'un soft proprio grand public vers Linux est un signe supplémentaire que petit à petit, l'oiseau fait son nid. J'ai la même impression quand je vois par exemple portés des jeux 3D-qui-passeront-pas-sur-mon-ati7500, j'me dis que c'est pas pour moi, mais que c'est positif quand même.

        En fait, je préfère je crois ces niouzes "soft proprio débarque sur système libre" à celles "soft libre débarque sur système proprio", je les trouve de meilleure augure.
        • [^] # Re: Bonne nouvelle

          Posté par  . Évalué à 6.

          Je suis d'accord que le portage d'un soft propriétaire sous linux peut être vu comme une bonne nouvelle, dans le sens où ça signifie qu'une entreprise s'intéresse à linux. C'est un raisonnement valable si le "but" est que linux gagne de la popularité auprès des éditeurs. Par contre si le but c'est d'avoir la possibilité de tout faire avec des logiciels libres, le portage peut avoir des conséquences négatives: si Nero avait existé dès le début, les alternatives libres se seraient probablement moins vites développées. De la même manière, si Photoshop existait sous linux, Gimp se développerait-il aussi bien ?

          Finalement, tout dépend de ce qu'on espère. J'ai l'impression que beaucoup de gens s'intéressent plus à l'aspect technique qu'à la disponibilité des sources (il n'y a qu'à voir la tendance actuelle à inciter les linuxiens à passer à MacOS X), et par conséquent j'ai peur que chaque nouveau logiciel propriétaire enlève des participants aux projets libres... Ça ne veut pas dire que je déprime à chaque fois que j'apprend un portage, mais je ne me réjouis pas forcément non plus.
          • [^] # Re: Bonne nouvelle

            Posté par  . Évalué à 6.

            > C'est un raisonnement valable si le "but" est que linux gagne de la
            > popularité auprès des éditeurs. Par contre si le but c'est d'avoir la
            > possibilité de tout faire avec des logiciels libres, le portage peut
            > avoir des conséquences négatives

            Je ne fais pas de l'acceptation de Linux par les éditeurs de proprio un but en soit, et pour moi le but est bien d'aller vers un maximum de libre pour un maximum de gens. Mais je ne crois pas non plus que ça va se faire tant que le clivage entre proprio grand public et libre restera ce qu'il est aujourd'hui. Faudrait pas perdre de vue que la part du proprio dans l'informatique grand public est aujourd'hui de ~95%, et que sa part dans le grand public commercial doit être plus élevée encore. On peut rêver à des lendemains meilleurs, mais ça ne sert à rien si on ne réfléchit pas en termes de transition, si on n'envisage pas les scénarios possibles d'un basculement massif.

            C'est avec cette optique que je vois d'un bon oeil la reconnaissance de Linux par les éditeurs de logiciels grand public. Ils sont aujourd'hui presque tous des acteurs du statu quo, parcequ'il vendent du code proprio pour Windows ou MacOS, et qu'ils ont donc intérêt à ce que les systèmes libres restent autant que possible marginaux. Au contraire, ceux qui commencent à éditer aussi leur produits pour Linux deviennent neutres dans la bataille des OS. Ça fait pas beaucoup avancer le schmilblick tu me diras, mais quand même, ça modifie légèrement le rapport de forces en faveur des systèmes libres, parceque c'est autant d'inertie en moins en face. Or sans l'inertie que constitue les applications, les systèmes propriétaires ne seraient plus grand chose, et deviendraient vite marginaux, saugrenus, au mieux un caprice pour quelques nostalgiques fortunés.

            Alors tu me diras, avec mon plan, pourtant déjà d'un optimisme à la limite de l'utopie, on arrive à des OS libres pour tous, mais truffés d'applis proprios, et c'est pas terrible. Mais en fait, non, dans mon plan ça ne finit pas comme ça, parcequ'intervient un autre facteur : l'influence vertueuse des systèmes libres sur les éditeurs de proprio. Tous frais débarqués dans un monde nouveau, voilà nos éditeurs qui découvrent d'autres modèles pour le développement et le commerce. C'est par exemple Real qui après avoir livré quelques versions bien proprio et bien pourries de son player se réoriente vers un player essentiellement libre (Helix), et un simple greffon proprio. Je pense qu'en fait la plupart des éditeurs de logiciels ne font pas le choix de leur modèle 100% proprio, mais que simplement ils se conforment à l'existant sans réflechir un instant aux alternatives. Au contact d'un système libre, les voilà forcés de constater que d'autres modèles existent, et qu'ils peuvent par exemple avoir intérêt à fournir un logiciel essentiellement libre et ne vendre que des extensions sous forme propriétaire, ou bien à s'orienter plus vers du service, etc. Les voilà aussi confrontés à une concurrence qu'ils ne pourront de toute façon jamais complètement étoufer, et qui abandonnent donc leurs ambitions de monopôle pour viser plutôt à avoir juste leur place dans un monde ou le choix prime, acceptant ainsi l'indispensable ouverture des formats de leurs fichiers parceque sans intéropérabilité ils se marginaliseraient.

            Ouais, bon, je rêve ? Oui, un peu, mais parmis les rêves ambitieux, celui d'une informatique essentiellement libre dans laquelle les éditeurs de proprio existants trouveraient quand même leur place me parait être le moins inaccessible. Nous ne sommes pas en position de gagner une guerre frontale du 100% libre contre le 100% proprio, et c'est pas de passer nos grand-mères sous Mandrake qui va suffir à changer ça. Voilà, en gros, ma position...
            • [^] # Re: Bonne nouvelle

              Posté par  . Évalué à 5.

              Tous frais débarqués dans un monde nouveau, voilà nos éditeurs qui découvrent d'autres modèles pour le développement et le commerce. C'est par exemple Real qui après avoir livré quelques versions bien proprio et bien pourries de son player se réoriente vers un player essentiellement libre (Helix), et un simple greffon proprio.
              Real est au contraire un bon exemple qui démontre l'opposé de ce que tu avances. C'est l'un des premiers éditeurs propriétaires à avoir porté son logiciel sous GNU/Linux, et pourtant real player est toujours aussi propriétaire (seule la partie dont tout le monde se fiche a été libérée), le format est toujours aussi fermé. Malgré toutes ses années passées à cotoyer du logiciel libre, real n'a pas changé sa stratégie d'un yota. Il a au contraire profité de GNU/Linux pour augmenter le nombre d'utilisateurs de sa technologie fermée.

              Je préfère que GNU/Linux prenne son temps pour convaincre les gens mais reste fidèle à son éthique, que le contraire.
  • # Moins cher ?

    Posté par  . Évalué à 0.

    "Pour le même prix, voire moins cher"
    Pour moi, le moins cher pour k3b est "gratuit".
    En effet k3b est fourni avec n'importe quelle distribution en téléchargement.

    nollipap
    • [^] # Re: Moins cher ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      Le monsieur il dit que "pour le même prix, voire moins cher", on peut avoir K3B ET une distribution Linux qui fournit un support.
  • # Propriétaire !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    Un logiciel propriétaire reste un logiciel propriétaire avec toutes les problèmes qui en découle...

    je préfère continuer à utiliser (ce qui contribue à l'améliorer : en rapportant "bugs" et "wishes") K3B (ou autres frontend à cdrecord et cdrdao) plutôt que d'utiliser ce logiciel qui ne sort une version pour Linux que par intérêt pour lui même !!!

    Je pense pas que faire la promo de logiciels propriétaires soient une bonne chose car on finira par se retrouver enfermer !!!

    Alors pour moi ce sera non tant que ce sera propriétaire (en espérant qu'il n'est pas pompé du code à cdrecord !) !!!

    M.
  • # windowsification ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Et bientôt on verra des débutants linuxiens venant du monde « Windows-tout-en-warez » demander sur les forums où trouver une version de NeroLINUX crackée, puis ils viendront nous parler de leur photoshop/Linux piraté (voir nous snoberont avec « say nul the gimp »), etc. ? beurk :(
    • [^] # Re: windowsification ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      Tu as drôlement raison, reposte un commentaire qu'on puisse te plusser encore ! :)

      Sans blague, c'était bien la chose que j'avait oublié grâce à linux, être dans la légalité. (Pas de PS, pas de Flash, pas de KaZaA, etc). C'est tellement agréable. C'est presque jouissif de posseder un système d'exploitation décent, légal et accessible, de pouvoir rapporter une bogue, proposer un avis, aider à traduire, et trouver une réponse.

      Le libre, c'est plus que de la technique !
      • [^] # Re: windowsification ?

        Posté par  . Évalué à 10.

        Sans blague, c'était bien la chose que j'avait oublié grâce à linux, être dans la légalité. (Pas de PS, pas de Flash, pas de KaZaA, etc). C'est tellement agréable. C'est presque jouissif de posseder un système d'exploitation décent, légal et accessible


        T'inquiète pas, avec les brevets logiciels, on va bientôt tous goûter au plaisir d'utiliser un système d'exploitation illégal et aux logiciels « warez-libres ».
    • [^] # Re: windowsification ?

      Posté par  . Évalué à 3.

      « Et bientôt on verra des débutants linuxiens venant du monde « Windows-tout-en-warez » demander sur les forums où trouver une version de NeroLINUX crackée (...) »

      http://linuxfr.org/comments/41366.html#41366(...)
    • [^] # Re: windowsification ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      C'est bien ce qui m'inquiète. Linux doit bien sur s'ouvrir à tous le monde. Mais cela ne doit pas ce faire sous la forme d'une tenue de camouflage Windows. La force de Linux/Unix, c'est de pouvoir graver un CD à partir du shell, ou d'une API. Les interfaces graphique ne sont qu'un moyen pour étendre l'accessibilité.

      Actuellement les versions Linux de ces logicielles font tout à la sauce Windows:

      - interface clickodrome

      - format zip contre tar

      - install/uninstall contre paquets ou sources

      - binaire, donc impossibilité de recompiler pour utiliser le logicielle sur une nouvelle architecture, nouvelle version noyau, libc ...

      Genre le pilote Linux fournit avec les imprimantes Samsung: lpr lance une interface graphique à la Windows pour camoufler un mystérieux driver gs et cups.

      Je trouve cette tendance très dommageable. J'observe depuis quelque temps une perte d'identité du monde Unix.

      Je ne pense pas qu'un environnement copie conforme de windows avec mono, nero ... soit la bonne voie.

      Si les vieux de la vielle utilise par exemple le shell, vi/emacs, TeX. C'est parce que c'est efficace et pas pour impressionné la galerie ou par sadomasochisme.
      • [^] # Re: windowsification ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Si les vieux de la vielle utilise par exemple le shell, vi/emacs, TeX. C'est parce que c'est efficace et pas pour impressionné la galerie ou par sadomasochisme.


        Les vieux de la vieille, ils utilisent ce qui était hype à leur époque, c'est tout. Personnellement, je ne vois pas l'intérêt d'apprendre à utiliser vi ou emacs pour modifier un fichier texte en ligne de commande 1 fois tous les 6 mois, nano convient parfaitement pour ce genre de choses par exemple.

        Les vieux de la vieille, ils programmaient sur cartes perforées, après c'était le Cobol, etc. Moi je dis « heureusement qu'on n'a pas à faire comme les vieux de la vieille !» parce que sinon, on en serait encore à détruire les machines, comme en France aux débuts de la Révolution Industrielle.

        Et puis bon, utiliser TeX pour sortir une lettre d'un paragraphe, je trouve en effet que c'est du sado-masochisme : non seulement un oowriter, kword, abiword, msoffice est beaucoup plus simple et intuitif à utiliser, mais en plus, tu arrives à un résultat au moins équivalent en un temps infiniment plus court. Et c'est pareil pour tout, même le shell est moins pratique qu'une interface graphique bien pensée pour des tâches de base, et en plus tu as une représentation graphique de ce que tu fais, donc moins d'erreurs possibles. Ce n'est pas pour rien que justement l'évolution a fait que l'on n'utilise plus trop les outils desvieux de la vieille. Après, tu fais ce que tu veux de ta vie hein ! :-)
        • [^] # Re: windowsification ?

          Posté par  . Évalué à 9.

          p-e que pour le end-user le shell a interface graphique est bcp plus simple, mais une fois qu'on s'est habitué à la console (comprendre qu'on ne passe plus son temps a chercher les foutue commandes et paramètres...), on se rend vite compte que c'est affreusement limitant et lent un shell graphique (merci TAB!)
          quoique pour un usage multimedia, je dois admettre que c'est pratique d'avoir l'apercu automatique et le mime qui lance l'application appropriée automatiquement

          Le gros avantage de vi, c'est que ca se lance en un clin d'oeil et l'édition est ultra-rapide (pratique pour la configuration du systeme). Mon ex-patron (un fanatique emacs, ne code qu'avec lui) s'est mis a apprendre vim, emacs était trop lent :-)

          pour les traitements de texte a la msoffice, calcule le temps que tu prend pour atteindre/cliquer des bouttons pour le formatage
          quelqu'un sachant taper sera surement plus rapide en tex
          (une fois bien sur le laborieux apprentissage passé)
          de plus, pour etre efficace, un éditeur wysiwyg doit avoir des short keys, et quelqu'un d'aggueri n'utilise presque plus sa souris. L'utilisateur se raproche donc de plus en plus du comportement d'un 'emaceux/vimeux'. La différence, c'est que la courbe d'apprentissage est plus raide en console, et que l'éditeur wysiwyg est habituellement tres limité en short keys

          en fait, je crois que ce qu'il faut compredre, c'est qu'intuitif n'est pas nécesserement synonyme d'efficace

          exemple boiteux: quelqu'un peux enchainer des touches a jouer à un doigt sur un piano (hyper intuitif, souris?), mais ça a rien a voir avec la flexibilité et la puissance de quelqu'un qui sait utiliser ses dix doigt efficacement!

          tout est de savoir si le gain de temps à l'usage peut compenser le temps d'apprentissage
          effectivement, la réponse est "non" pour beaucoup de personne
          • [^] # Re: windowsification ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Le gros avantage de vi, c'est que ca se lance en un clin d'oeil et l'édition est ultra-rapide (pratique pour la configuration du systeme). Mon ex-patron (un fanatique emacs, ne code qu'avec lui) s'est mis a apprendre vim, emacs était trop lent :-)

            tiens j'en profite pour signaler aux éventuelles personnes intéressées l'existence de zile (http://zile.sourceforge.net/(...) ) qui est un emacs-light très rapide. Justement j'avais le même problème pour éditer les fichiers de config avec mon emacs, qui est assez lent à démarrer, et j'ai enfin pu faire un alias vi='zile'. Ma vie a changé :-)
    • [^] # Re: windowsification ?

      Posté par  . Évalué à -3.

      ca doit etre ca ouais.
      pour les linuxiens typiques qui trouvent a gueuler le cul devant leur ecran des qu'on leur presente quelque chose, pas la peine d'attendre, ils sont la depuis longtemps, et ils sont pas pres de partir...
  • # Un pas de plus pour Nero

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    A noter que ce n'est pas tout à fait la première fois que Nero se frotte à Linux puisque Nero fournit en OpenSource les codecs audio AAC/MP4 faac (LGPL) et faad (LGPL) et faad2 (GPL).

    http://www.audiocoding.com/(...)
    • [^] # Re: Un pas de plus pour Nero

      Posté par  . Évalué à 1.

      De toute façon, sous linux, l'interêt c'est le choix non ?
      (et accessoirement, le windowsien de base qui s'installe un linux, s'il réussit à avoir un systeme utilisable, il y a quand même de grandes chances qu'il sache que des alternatives existent non ?)

      Quant au fait que ça soit payant et pas libre... tant qu'il y aura des pigeons pour payer, je suppose qu'il faudrait être très con comme responsable commercial pour se dire "ah bah non, juste pour les raisons philosophiques d'un troupeau d'hurluberlus barbus qui crient au loup dès qu'on prononce "propriétaire", il faudrait qu'on se coupe d'une part non négligeable du marché"

      non, sincèrement, voyez plutôt en ça l'intérêt d'éditeurs win32, destinés principalement au poste de travail... c'est bénéfique :)
      • [^] # Re: Un pas de plus pour Nero

        Posté par  . Évalué à 5.

        le troupeau d'hurluberlus barbus a un avantage: les editeurs de logiciels proprietaires doivent courrir vite pour ne pas ce faire rattrapper.
    • [^] # Re: Un pas de plus pour Nero

      Posté par  . Évalué à 10.

      Non

      Ahead contribue au développement de FAAD (le décodeur) uniquement.
      Le projet FAAC/FAAD date de bien avant l'intervention d'Ahead.

      Quand Apple a sorti Itunes avec son codec AAC, Ahead a sorti son propre codec AAC, tout à fait propriétaire, en implémentant des trucs qui n'étaient pas dans celui d'Apple, notamment le profil MPEG-4 AAC HE.

      Cependant la plupart des plugins dispos pour les players audios ne supportaient que le profil LC utilisé par iTunes. La plupart de ceux-ci étant basés sur le décodeur FAAD, Ahead a donc contribué le support de HE-AAC à FAAD, et continue de contribuer des améliorations.

      Par contre, ils ne contribuent aucunement à FAAC, l'encodeur (qui est de qualité très moyenne et n'inclue pas le profil HE), car cela pourrait nuire à leur business

      Ils ne sont pas non plus à l'origine du projet.
  • # pourquoi pas

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    au risque de me faire moinser par tout le monde je dis que c'est une bonne idee pour moi cette histoire de nero sous linux ...
    en effet mon graveur scsi ne marche pas sous le kernel 2.6 et j'ai deja recompiler plusieur fois mon kernel pour tenter de le faire prendre et je commence un peu a desesperer.
    du coup je garde un windos avec nero (version 5 car la 6 ne marche pas avec mon graveur) et si j ai l occasion de voir que nero sous linux marche avec mon graveur ben je l achetterai (le probleme c'est que je voudrai tester d'abord)
    donc si ca marche ben moi je dis oui a nero sous linux car des fois il vaut mieux une appli commercial que rien du tout
    • [^] # Re: pourquoi pas

      Posté par  . Évalué à 10.

      Heu le prix d'un graveur (cd, si c'est dvd on en trouve a 60 euros) est d'environ 25-30 euros et la licence de NeroLinux est de 60 euros.
      Je suis pas bac+5 mais je pense qu'il est plus intelligent d'acheter un nouveau graveur et de graver avec K3B plutot que de garder son ancien graveur et payer du logiciel proprio.
      Aprés chacun fait ce qu'il veut hein...
      • [^] # Re: pourquoi pas

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Sous Linux on est libre
        ......... De se faire pigeonner ^^
        • [^] # Re: pourquoi pas

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          le probleme c est que je n ai pas trop envie de changer mon ensemble graveur lecteur cd scsi qui malgres sa lenteur et le fait qu il ne prenne pas les cd rw ben marche parfaitement et me permet de graver des cd vierge de tres mauvaise qualite sans jamais rater une gravure et meme si le cd vierge en plus est un peu rayer
          de plus si je le changer je reprendrai du scsi pour pouvoir garder mes trois disque dur ainsi que mon lecteur dvd en ide
          donc pour le moment n ayant pas les moyen d investir dans du matos scsi ben j attend toujours de faire marcher le miens convenablement sur un kernel 2.6
          et je ne repasserai pas en 2.4 comme me l on dit beaucoup de gens car a ce moment la je n aurai plus de carte reseau fonctionnel et je n aurai plus aucun support pour l agp et le chipset de ma carte mere donc ayant du faire un choix je prefere pour le moment rester en 2.6 mais je serai le plus heureux des hommes si quelqu un me disai comment reussir a faire marcher mon graveur (j ai deja poster sur le forum et j ai eut trois reponse ...)
      • [^] # Re: pourquoi pas

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Et c'est comme ca qu'on se retrouve avec des machines qui fonctionnent bien (ou presque) a la poubelle ... Car c'est moins cher d'en racheter une neuve.
        Et tu la met où ta poubelle ?
    • [^] # Re: pourquoi pas

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      (le probleme c'est que je voudrai tester d'abord)

      Il est là le problême: pour le tester, il faut l'acheter, et si ça ne marche pas, tu n'auras aucun moyen de le réparer toi-même... D'autre part si ton graveur ne marche pas sous Linux, ce n'est probablement pas Nero qui va venir recompiler ta kernelle à domicile.

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Re: pourquoi pas

      Posté par  . Évalué à 8.

      De toute façon tu dis toi même:
      version 5 car la 6 ne marche pas avec mon graveur
      et si je ne m'abuse c'est justement la version 6 qui vient d'être porté:
      Autodetection and support for all types of internal CD and DVD recorders supported by NeroAPI 6.6

      Achétes donc un graveur cd ide tellement moins bien que ton scsi, à 20 euros et qui ne rate aucune gravure sur des cds normaux, grave tes cds comme les autres avec k3b ou record et, de temps en temps, derrière le secret de tes rideaux tirés, quand tu veux absolument graver un cd de très mauvaise qualité et rayé parce que c'est ton bonheur dans la vie, reboot sous windows et sers toi du scsi et de nero 5.
      Ca serait quand même dommage de se passer de cette killer feature: graver des cds de mauvaise qualité et rayés. Au fait, ils seront toujours lisibles quand le graveur magique sera mort?
      • [^] # Re: pourquoi pas

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        alors deja le graveur cd c 30-35¤ + la carte controleur ide t en a encore pour 30¤ au moins plus la nouvelle tour plus grande y en a dans les 60¤ minimum pour faire tout rentrer vu que je n ai plus de place dans ma tour a moins que je fasse des pont avec le serveur qui est a cote ;-)

        a oui aussi j ai un pb avec un serveur tout en scsi (c est vrai l ide c est tellement bien qu on en voit pas dans les serveur haut de gamme) car je me disai que peu etre un jour je le mettrai pour faire mes sauvegarde sur cd mais le pb c que la nappe scsi rentre pas avec une nappe ide ;-)

        et puis quand tu fait de la sauvegarde de donner chez toi t as pas les moyen de te payer des cd verbatim a 100¤ les 10 alors desole mais moi j utilise des cd pourri achete lors d un de mes voyage en allemagne a 10¤ les 50 donc je suis content de pas rater les gravure car ca peut vite devenir enervant de recommancer plusieur fois des gravure (j ai un graveur ide ds mon parc famillial et je ne grave jamais avec car j en ai marre de rater une gravure sur deux alors que le graveur est presque neuf.

        le jour ou tu utilisera du scsi au quotidien tu comprendra ce que je veux dire et peu etre mettra tu de cote tes principe sur le logiciel libre (moi aussi j adore le libre et je favorise toujours les logiciel libre au logiciel proprietaire meme s il sont moins bon) pour te rendre compte que des fois mieux vaut ca que rien du tout quand ca marche pas

        a oui aussi ds les entreprise il est souvent plus simple de dire qu on achete un logiciel qui marche plutot que de dire qu on change du materiel qui marche mm si l operation coute un peu plus cher
        • [^] # Re: pourquoi pas

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Tant qu'à avoir du "haut de gamme", pourquoi faire les sauvegardes sur CD-RWs (voire DVD-RW) plutôt que sur des bandes (Oui, c'est plus cher, en SCSI-only, mais bon, c'est bien déjà ton cas, non ?) ?
          Sur le reste, je suis entièrement d'accord pour dire que le SCSI, c'est bien meilleur que l'IDE de merde qui pompe tout le CPU mais si le marché n'était composé que du meilleur, ça se saurait...
          Hélas, avec la recherche du meilleur rapport qualité/prix, les consommateurs oublient souvent le mot "qualité"...
          Bien que mes deux graveurs soient IDE, j'ai fait le choix de la marque, PleXtor, et je ne le regrette pas, jusqu'à présent, comme quoi... ;-)
  • # NeroLinux = Gnome toaster ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    Suis-je le seul à trouver que Nerolinux ressemble beaucoup à Gnome Toaster ( http://gnometoaster.rulez.org/(...) ) ?
    Si on regarde ces deux screenshots :
    http://www.nero.com/img/Main_Window_with_File_System_Editor_BIG_eng(...)
    http://gnometoaster.rulez.org/gtfsedit.jpg(...)
    On a vraiment l'impression que NeroLinux est gnome toaster avec des nouvelles icônes.
  • # euh

    Posté par  . Évalué à -3.

    Qu'est ce qu'on en a à foutre que ce soft tourne sous GNU/Linux?
    ça ne mérite même pas un journal.
  • # le libre OUI le proprio NON

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Je suis trop en train de me prendre la tête (et les doigts) afin d'utiliser GNU/Linux et ses logiciels Libres pour me mettre à installer des softs propriétaires sur ma machine,

    Sa va pas la tete, ces editeurs voient GNU monter en nombre d'utilisateurs de jour en jour parce qu'ils en ont marre de mettre des centaines d'euros dans un windows qui ne marche pas!

    Autant acheter une Distrib. Debian et leur refiler l'argent au moins cela ne gonflera pas le porte-feuille des actionnaires.

    Les brevets logiciels voulut par les grandes multienationales, vont faire du mal au libre!!! Nous utilisateurs d' OS Libres allons nous devoir passer underground ?? Hélas c'est bien parti pour!!!
  • # Fonctioctionnalités Nero/LL

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Du temps ou j'utilisais encore Windows (avec Nero), il y avait une fonctionnalité intéressante que je n'ai pas su retrouver (a cette époque) dans les logiciels libres.

    Lorsque je grave un CD multisession, avec Nero (Windows), il est possible de récupérer une session précédante pour continuer à écrire sur le CD. Je n'avais pas trouvé cela avec K3B ...
    Est-ce possible de le faire ? Car du coup, j'ai eu pleins de CD a moitié utilisés que je n'ai pas pu finir de remplir ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.