Pass the SALT 2019 : sécurité et logiciels libres reviennent à Lille

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Nÿco. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags :
16
6
fév.
2019
Sécurité

Après une première édition réussie en juillet dernier, Pass the SALT, conférence dédiée à la sécurité et aux logiciels libres, revient à l’école Polytech Lille du 1er au 3 juillet 2019.

Son accès est gratuit et les conférences seront données en langue anglaise afin de permettre la participation la plus ouverte et accessible possible aux conférenciers et conférencières étrangers.

Pass the SALT a pour but de favoriser l’exposition et la coopération autour des logiciels libres dans le domaine de la sécurité. En 2018, elle a accueilli vingt‐huit interventions et cinq ateliers. Ces interventions ont couvert neuf thématiques différentes comme le reverse, la sécurité réseau, la réponse à incident, l’offensif ou la sécurité Web.

Logo Pass the salt 2019

L’appel à soumissions est ouvert jusqu’au 31 mars 2019. Le site pour déposer votre proposition d’intervention (présentation de 35 min, 20 min ou atelier) est ici : https://cfp.pass-the-salt.org/.

N’hésitez pas à soumettre, la relecture des soumissions est bienveillante et nous sommes disponibles pour donner conseils et avis. :-)

Et si vous êtes une entreprise, vous pouvez soutenir l’événement en le sponsorisant. Merci par avance !

Aller plus loin

  • # Et pour assister à Pass the SALT ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

    Bien que l'événement soit gratuit, la salle a une capacité limitée (< 250 places). Nous sommes donc obligés de mettre en place une billetterie (gratuite) permettant de réserver sa place.

    La mise en ligne de la billetterie sera faite à la mi mai 2019, 15 jours après la publication du programme définitif afin que vous puissiez faire un choix éclairé.

    See you there :)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.