Pleins de Films !

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
21
juil.
2003
Cinema
Pour vous décider à aller au cinéma, voir des films déjà sortis mais que vous hésitez encore à aller voir, je vous propose ici quelques films se jouant actuellement sur les écrans:
Noi Albinoi, l'Outremangeur, Confession d'un homme dangereux, Charlies' Angels - Les anges se déchaînent, 'Lost In La Mancha', 7 ans de mariage et Mariées mais pas trop

Commençons donc par deux films peu commun dans le paysage cinématographique :
Noi Albinoi et l'Outremangeur.
Dans le premier, on suit Noi, un jeune islandais de 17 ans "prisonnier" d'un village paumé coincé à l'ombre d'une montagne et entre la mer. Noi rêve de voyages, de filles, et de changer de vie.
Dans le second, adaptation d'une bande dessinée, on retrouve un Eric Cantonna obèse, jouant le rôle d'un commissaire de police cardiaque, cherchant a élucider un meurtre. Le crime, banal, agit cependant comme un révélateur des travers des personnages, tour à tour maître chanteurs ou victimes, impliqués dans cette affaire.

Continuons notre panorama par deux films d'espionnage américains, un sorti il y a plusieurs semaines et l'autre plus récemment :
Confession d'un homme dangereux et Charlies' Angels - Les anges se déchaînent
Dans le premier, tiré d'un roman autobiographique (mais est-ce vrai ?? ), on suit l'histoire d'un producteur de jeux télévisions a succès (Tournez Manège, Les Amours etc ...), qui se révèle être également un tueur de la CIA.
Dans le second, on retrouve tous les ingrédient d'un film d'action made in USA : des explosions, de belles filles mettant leur formes plus qu'en valeur, de l'humour potache légèrement en dessous de la ceinture, beaucoup de sports extrême pour la poussée d'adrénaline, des cascades et des scènes de baston se situant entre Tigre et Dragon et Matrix (oui oui, on a encore le droit aux balles au ralenti, mais cette fois-ci en même temps qu'une course de motorbike qui rappelle furieusement mad max).
N'essayez pas de chercher une quelconque similitude avec la série télévisée, il n'y en a pas, a part une courte apparition d'une des drôles de dames originales.
Il est à noter que ces deux films permettent de retrouver Drew Barrymore, dans le premier en tant que petite amie du producteur, et dans le second, dans le rôle de Helen Kul (a prononcer 'Cul' ...).

Pour rester dans les films américains, mais dans un tout autre style, puisqu'il s'agit d'un film documentaire, je vous propose 'Lost In La Mancha'
Ce documentaire retrace la production d'un film dirigé par l'ex-Monty Python Terry Gilliam.
Adaptation du roman de Cervantès, Don Quichotte, et devant réunir en tête d'affiche Johnny Depp, Vanessa Paradis, et Jean Rochefort dans le rôle titre, ce film, du fait de plusieurs coups du sort, ne fut jamais tourné. Retraçant l'historique du désastre, mettant en scène la poisse qui a caractérisé ce film du début jusqu'à sa trop rapide fin, Lost In La Mancha est un documentaire fort sur tous les problèmes que peut représenter une aventure cinématographique.

Je finirai ensuite par deux comédies française :
7 ans de mariage et Mariée mais pas trop.
Dans le premier, film de et avec Didier Bourdon, on suit l'histoire d'un couple qui, après 7 ans (putain, 7 ans ...) de vie commune, est à la recherche d'un nouveau souffle. Catherine Frot, dans son rôle fétiche de petite bourgeoise coincée qui se lâche petit à petit est époustouflante de justesse.
Dans le second, Jane Birkin, qui décidément est bien meilleure actrice que chanteuse, joue les veuves qui enterre, avec un peu d'aide ses vieux maris, pour bénéficier de l'argent de leur assurance vie. Retrouvée par sa seule petite-fille, elle se chargera de son éducation sentimentale. Noi Albinoi est un drame, film terrible sur l'adolescence et les rêves d'évasion d'un jeune islandais. C'est un film émouvant, même si il reste presque banal. Finalement, c'est l'histoire de la réalité de la vie qui rattrape les rêves du héros.

Ce thème, on le retrouve aussi dans Lost in La Mancha. Ce documentaire, retraçant dans une première partie les préparation pour un univers délirant sorti tout droit de l'imagination de Terry Gilliam, montre également les diverses catastrophes, bien réelles, qui en ont empêché le tournage.
Les scènes animées à partir du story-board original et les trop rares rush nous montrent ce qu'aurait pu être ce film.

Que dire d'autre à propos de Charlies Angels ? Rien, sauf qu'on y retrouve Cameron Diaz, Drew Barrymore , Lucy Liu, et Demi Moore, autant de prétextes pour se rincer l'oeil.

Confession d'un homme dangereux, de par son thème, ravira tous les adeptes du grand 'On vous ment, la vérité est ailleurs'. Il n'en reste pas moins que le sujet de ce film, quand on sait qu'il est sensé être autobiographique, laisse dubitatif.

Pour finir avec les films français :
L'outremangeur est un film violent, qui dégoûte un peu. Loin de moi d'avoir une réaction anti-gros primaire, mais voir se baffrer quelqu'un pendant 2 heures, c'est pas top.
L'histoire pédale un peu dans la choucroute (c'est le cas de le dire), et les fausses réflexions métaphysique des deux personnages principaux ne sauvent pas un film un peu sans saveur.

Finissons donc avec les deux comédies françaises, qui représentent de bons moments de cinéma.
Comédie légère et acide sur les rapport amoureux entre les hommes et les femmes, Mariées mais pas trop n'est pas mal dans le genre.
7 ans de mariage, lui, ne sombre jamais dans la vulgarité, et brosse un tableau de tous les rapport amoureux que l'on peut trouver aujourd'hui, en décortiquant une famille 'comme il faut', pas si conventionnelle que ça.

Aller plus loin

  • # Lost in La Mancha

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Superbe Making-of d'un non-film qui je le souhaite existera. Les quelques images tournées sont superbes. On découvre avec horreur les coulisses d'un tournage : les assureurs, les financiers. Il est extra-ordinaire de voir comment est vécu le stress d'un tournage par l'équipe. Enfin un film où les héros sont les créateurs du film et non les acteurs habituels.

    Je suis resté bluffé par la qualité de ce reportage-film.
    Musique magnifique. Images superbes.

    --
    C01N C01N
    • [^] # Re: Lost in La Mancha

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Pareil, j'ai adoré.

      Moi ce qui m'a fait halluciné, c'est de voir le comportement du réalisateur au fur et a mesure que tout tombe autour de lui.

      D'abord il est assez confiant, ensuite on sent qu'il s'éclate a fond, de plus en plus jusqu'a la date de debut du tournage.
      Et puis ensuite, c'est le soufflé qui retombe assez lourdement.
      On sent bien qu'il en a gros sur la patate, mais il ne jette la faute a personne (en tout cas pas devant la caméra).

      Franchement, ce documentaire éclaire Terry Gilliam d'une humanité rare.
      • [^] # Re: Lost in La Mancha

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Lors de la (première) diffusion sur Arte de son excellent Brazil, un entretien avec Terry Gilliam faisait la lumière sur ses très difficiles relations auprès de deux éléments essentiels :
        - D'un côté trouver des financiers enthousiastes
        - De l'autre des distributeurs.
        Dans le cas de Brazil, autant la première partie fut très rapide, le film ne trouva pas de distributeurs pendant deux ans !

        On imagine sa douleur (et celle de Jean Rochefort!) quand l'acteur principal se coïnça le nerf sciatique...

        Cet Américain fou (le seul Monthy Python non-anglais !), spécialiste de l'animation à 4 shillings 6 penny, aura une filmographie trop rare... Surtout que la première fois que je l'ai entedu parler de son "Don Quichotte", c'était y'a 10 ans !

        Métonnerait qu'il reste sur un échec...
    • [^] # Re: Lost in La Mancha

      Posté par . Évalué à 4.

      Effectivement les images (potentielles) du film sont très belles, cependant le point fort du film est imho ce qui est derrière la caméra et qui n'est pas montré (ou très rarement) dans les makings of traditionnels.
      Ce qui m'a très impressionné c'est le coté 'amateur' de la production du film, on a un chouette site de tournage, il y a une base militaire aérienne à coté, et personne n'est allez voir ce que cela donnait vraiement quand les petits hommes verts s'entrainait dans leurs F16,
      résultat : ca donne des F16 qui font des ronds dans le ciel avec le son à plein régime...
      L'assistant à l'air très pro, cependant on se dit qd même qu'il y a un bug quelque part, mais ou ?
      Au final une grande impression de gachis (de fric et de talents) que le géneric par la phrase : "TG essaye de racheter les droits du film à ceux qui ont payés la casse (les assureurs) afin de relancer le projet" donne espoir que le film puisse se faire au final avec Rochefort qui est impressionnant en Don Quichotte !

      --
      arnaud
    • [^] # Re: Lost in La Mancha

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ca transpire quand meme le coup marketing...

      Y a pas le film à la fin du making of ?

      --
      GqflP
      • [^] # Re: Lost in La Mancha

        Posté par . Évalué à 1.

        mauvaise langue, je ne pense pas que ce film soit purement marketing, ce n'est pas le genre de Gilliam.
        Pour ma part, j'ai trouvé ce film tres touchant et je suis un peu resté sur ma faim en me disant que ce film ne sortirait jamais!
  • # L'outremangeur

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai lu la BD et je pensais que l'on pouvait faire un bon film. C'est marrant que tu dises que l'on voit l'autre se goinfrer tout le film. Ce n'est pas si présent que ça dans la BD.

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: L'outremangeur

      Posté par . Évalué à 4.

      L'outremangeur est vraiment une magnifique BD que je conseille à tout le monde. J'ai du la lire une dizaine de fois au moins, tellement j'ai aimé le
      scénario, et d'ailleurs cette BD a reçu le prix Goscinny, ce qui est un bel
      hommage et tout à fait adapté.
      • [^] # Re: L'outremangeur

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Exact, je cherchais quel prix avait eu Tonino Benacquista pour cet album.
        Un romancier Américain qui décide de vivre à Paris et de se tourner vers la bd franco-belge... il a tout d'un original lui aussi.
    • [^] # Re: L'outremangeur

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Quand j'ai dis tout le film, j'exagère peut être.

      A chaque fois qu'il est chez lui, au restaurant, au bureau, il bouffe. Du moins au début, avant d'avoir la compagnie de la fille chaque soir.

      Ensuite, ça s'améliore un peu, malgré des rechutes :).

      Enfin, ca a de quoi couper l'appétit quand meme.

      En plus de ca, ce qui m'a gêné, c'est vraiment que le realisateur se soit focalisé sur le seul aspect du rapport entre le commissaire et la nièce du tué.
      Les autres personnages sont totalement secondaires, ils passent dans l'histoire on les voit au debut, à la fin, et rideau. C'est triste je trouve.
      • [^] # Re: L'outremangeur

        Posté par . Évalué à 4.

        Une seule dépêche pour autant de films, quel dommage ! Ca conduit inévitablement à une appréciation moins percutante et peut-être à côté de l'essentiel de chaque film.

        C'est le sentiment (subjectif peut-être) que j'ai à propos de "L'Outremangeur". Tu le résumes en disant : [...] on retrouve un Eric Cantonna obèse, jouant le rôle d'un commissaire de police cardiaque, cherchant a élucider un meurtre. Le crime, banal, agit cependant comme un révélateur des travers des personnages, tour à tour maître chanteurs ou victimes, impliqués dans cette affaire.

        C'est vrai que Selena (Eric Cantona) est commissaire, qu'il est obèse, qu'il y a un meurtre dans l'histoire. Mais le coeur du film est plutôt la détresse de ce personnage, mal dans sa peau, son évolution catalysée par le regard d'Elsa la nièce du tué (joué par la très géniale Rachida Brakni, déjà magnifique dans "Chaos").

        C'est vrai néanmoins que ce film a des aspects dégoûtants : la boulimie du commissaire est difficilement supportable à la vue (et à l'ouïe aussi). J'ai eu du mal à manger mes M&M's pendant la projection. Mais l'histoire et son dénouement sont magnifiques (quoiqu'un peu convenus).

        A cela, on peut ajouter le jeu excellent des acteurs. Cantona est convaincant dans son rôle de personnage torturé et Brakni lui donne la réplique juste (et Dieu qu'elle est belle !)

        Enfin sur ce point que tu soulignes : En plus de ca, ce qui m'a gêné, c'est vraiment que le realisateur se soit focalisé sur le seul aspect du rapport entre le commissaire et la nièce du tué.

        Loin de me gêner, je trouve que c'est justement le rôle du réalisateur cinéma qui, quand il adapte une oeuvre (Roman, BD ou même remake d'un précédent film), d'explorer un aspect particulier ou d'aborder l'histoire sous un angle nouveau, de son choix. Dans ce film, c'était la double évolution des caractères de Séléna qui commence à s'accepter, et de Elsa qui finit par ne pas voir ce gros, uniquement comme un gros...

        Pour moi, ce film est très bon !
  • # Re: Pleins de Films !

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans le second, on retrouve tous les ingrédient d'un film d'action made in USA : des explosions, de belles filles mettant leur formes plus qu'en valeur, de l'humour potage légèrement en dessous de la ceinture

    java pas mieux

    java retourner me coucher
    • [^] # Re: Pleins de Films !

      Posté par . Évalué à 1.

      Java faire autant, à part les jolies filles c'est bien tout, ce film est d'un nul.... affligeant, les scènes d'actions irréalistes à souhait, pire qu'un james alors qu'un james bond encore ça fait parti du personnage, là ça ressemble à rien.

      Y a que l'humour qui rattrape un peu le reste du film, mais bon dans ce domaine là aussi c'est pas ce qu'il y a de mieux, donc bon à éviter !

      Allez voir Lost In La Mancha plutot, rien à voir, même pas un vrai film habituel, mais vous ressortirez de la salle touché.
      • [^] # Re: Pleins de Films !

        Posté par . Évalué à 1.

        Evidement que c'est irréaliste ! C'est le but : faire pire que james bond mais sans ce prendre au sérieux ! si tu as pas compris ça, je me doute que tu sois complètement passé à coté.

        Bref, cela ne mange pas de pain mais c'est amusant à regarder le cerveau débranché.

        "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Pleins de Films !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Et la BO c'est de la soupe ?
  • # les anges...

    Posté par . Évalué à 6.

    j'y suis allé pour voir un gros film d'action américain, donc sans exigence trop élevée. Mais ça devient gonflant tous ces mecs qui ont vu Matrix, il n'y a que ça dans tout le film, et les cascades sont tellement improbables que beaucoup sont tournées en numérique (ou alors la pellicule est vraiment pourrie). J'avais passé un bon moment avec le premier, je trouve Cameron Diaz vraiment craquante, mais il faudrait vraiment arrêter la surenchère.
    Pour ceux qui ne me croit pas, je me permets de raconter la première cascade: nos anges viennent de sauver un gars dans des conditions très rocambolesques. Elle s'enfuient à bord d'un gros camion militaire qui transporte quelque chose mais on ne sait pas quoi. Elle s'engage sur un barrage: derrière elles, un méchant avec un lance-roquette, et devant un char (méchant) qui ajuste le camion avec son canon. Départ de la roquette et de l'obus au ralenti, à la Matrix. Mais Cameron est passée derrière le camion, sous la bache. Pendant ce temps, sa copine fait tourner le camion qui fracasse la rembarde et tombe... dans le vide. Les deux méchants s'explose mutuellement avec l'obus et la roquette. Le camion tournoie dans le vide, la bache se déchire, un hélicoptère s'échappe du camion en tournoyant dans le vide, mais Cameron est aux commandes. Ça fait déjà quelques minutes qu'elles tombent d'un barrage quand même pas si haut que ça... Les 2 autres filles et le gars se jette du camion dans le vide, ils parviennent, en chute libre, soit à se jeter dans la cabine de l'hélico, soit à s'accrocher à autres choses que les palles, et Cameron parvient à démarrer l'hélico à moins d'un mètre du sol, et voilà! tout le monde est sauvé! Même James Bond s'était contenté de récupérer en chute libre un avion déjà démarré et c'était du haut d'une falaise assez imposante.

    Question subsidiaire: quelqu'un a compris qui est ce "sac d'os"?
    • [^] # Re: les anges...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui, mais non, si tu y allais pour trouver quelque chose comme un soupcon de réalité, je pense que ce n'est pas le but du film.

      Franchement, ce film c'est juste pour en mettre plein les yeux. Aussi bien avec les trois filles qu'avec les scènes d'action.
      Tout le monde dans la salle était explosé de rire a chaque cascade vu le peu de réalisme qu'on y trouve.

      Alors oui, ca joue la surenchère, mais c'est bien pour l'humour qu'il faut y aller. Parce que bon, des films d'actions dans le genre, y en a toute une tripotée.

      Reponse subsidiaire : Pour sac d'os, j'ai rien compris. Sauf qu'a la fin, y a Drew barrymore qui tombe amoureuse, mais c'est trop tard.
      • [^] # Re: les anges...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Le sac d'os c'est le père de marty mafly! simple!

        Niveau réalisme en effet c'est pas ça, mais je pense que justement le coup de l'hélico dans la première scène c'est pour annoncer la couleur...
        Le but du film c'est clairement de montrer les 3 filles en tenus moulantes faire des cascades improbables...mais surtout les tenus moulantes...
        Elles en changent ss arret, dès qu'une des filles quitte le champs de vision, c'est pour se changer car dès qu'elle revient, pof nouvelles fringues :)

        PS:
        Franchement, des 3 filles je trouve que Lucy Liu est la mieux =)
    • [^] # Re: les anges...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Question subsidiaire: quelqu'un a compris qui est ce "sac d'os"?

      Il était dans le premier film.
      • [^] # Re: les anges...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        j'ai que des souvenirs vagues du premier...mais il y faisait quoi?
        • [^] # Re: les anges...

          Posté par . Évalué à 2.

          Il était du coté des méchants (naaan!! sans dec)
          Chose amusante, à chaque apparition du personnage, on a le droit à du Prodigy à fond :)
  • # La cité de dieu

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Dans la série des petits films pas très connus mais qui le mériteraient, je rajouterais la cité des dieux :

    http://www.lacitededieu.com/(...)

    C'est un petit film brésilien, réalisé par Fernando Meirelles, et qui a le mérite de souligner la vie d'une favela brésilienne, au travers de l'histoire d'un groupe de jeunes que la soif de pouvoir et d'argent détourne.

    Il est extrèmement bien fait, et malheureusement très (trop) proche de la réalité actuelle du Brésil (histoire réelle vécue par le photographe Alexandre Rodrigues)

    Ce film est diffusé par Mars Films, donc vous pourrez le voir dans toute bonne salle qui se respecte (MK2, Utopia et cie).

    PS : je viens de faire une recherche, et vois qu'ils le diffusent aussi sur plusieurs UGC... :
    http://www.allocine.fr/recherche/rubrique.html?typerecherche=8&(...)
  • # Les Triplettes de Belleville

    Posté par . Évalué à 1.

    Des amis m'ont recommandé Les Triplettes de Belleville. Il paraîtrait que ce serait un flim sur le cyclimse.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.