Proxmox VE 6.2 est disponible

Posté par . Édité par Davy Defaud, Xavier Claude et Ysabeau. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa.
31
14
mai
2020
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH a annoncé la disponibilité générale de Proxmox VE 6.2. La plate‑forme de virtualisation libre est basée sur Debian Buster (10.4) et un noyau Linux 5.4. Le projet a mis à jour QEMU en 5.0, LXC en 4.0, Ceph Nautilus en 14.2.9 et ZFS en 0.8.3.

Logo Proxmox

Principales nouveautés de la version 6.2

Options avancées pour l’interface Web

  • pour les certificats TLS Let’s Encrypt, Proxmox VE 6.2 met en œuvre la validation de domaine, qui fonctionne via le mécanisme de validation basé sur le DNS, en plus du mécanisme HTTP déjà existant ;
  • prise en charge complète de jusqu’à huit liens Corosync pour une grappe de serveurs — plus les liens sont utilisés, plus la disponibilité de la grappe de serveurs est élevée ;
  • dans la vue « contenu du stockage », les administrateurs peuvent maintenant filtrer les données stockées avec la nouvelle colonne « Date de création » qui, par exemple, simplifie la recherche d’une sauvegarde à partir d’une certaine date ;
  • la langue de l’interface Web peut être aisément modifiée sans qu’il soit nécessaire de redémarrer la session, et une traduction arabe a été ajoutée, ce qui porte le nombre de langues prises en charge à vingt.

Conteneurs Linux

La technologie des conteneurs intégrés a été mise à jour avec les versions LXC 4.0.2 et LXCFS 4.0.3. Proxmox VE 6.2 permet de créer des modèles de conteneurs sur un stockage directory-based. De nouveaux modèles LXC pour Ubuntu 20.04, Fedora 32, CentOS 8.1, Alpine Linux et Arch Linux sont disponibles.

Sauvegarde et restauration

Le gestionnaire de sauvegardes intégré prend à présent en charge l’algorithme de compression Zstandard (Zstd), qui est à la fois rapide et très efficace.

Gestion des utilisateurs et des autorisations

Proxmox VE utilise une gestion des utilisateurs et des autorisations basée sur les rôles pour tous les objets, tels que les machines virtuelles, le stockage, les nœuds, etc. La nouvelle synchronisation LDAP permet la synchronisation des utilisateurs et des groupes LDAP dans le cadre de permissions des utilisateurs et des groupes Proxmox.

La prise en charge complète et l’intégration des jetons d’API ont été ajoutées. Cela permet l’accès sans état à la plupart des parties de l’API REST par un autre système, un logiciel ou une API cliente. Les jetons d’API peuvent être générés pour des utilisateurs individuels. Ils peuvent être configurés optionnellement avec des permissions et des dates d’expiration distinctes afin de limiter la portée et la durée de l’accès. Si le jeton d’API est compromis, il peut être révoqué sans avoir à désactiver le compte de l’utilisateur lui‑même.

Autres innovations dans Proxmox VE 6.2

  • QEMU/KVM : migration en direct avec des disques répliqués (réplication du stockage avec ZFS) est activée ;
  • Ceph : le test du stockage Ceph est devenu plus facile car le processus de désinstallation a été simplifié.

Téléchargement et support

Proxmox VE 6.2 est disponible en téléchargement. Les mises à niveau de la distribution à partir d’une version 4.x ou 5.x de Proxmox VE 6.x sont possibles avec APT.

Formation

La société française Odiso propose une formation à Proxmox de quatre jours à La Madeleine, à côté de Lille. Voir https://www.proxmox.com/en/training/pve-bundle.

Aller plus loin

  • # PetiteMerveille

    Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-0).

    Pour ma part ProxMox est l'exemple même de la réussite éclatante du libre : tout en ayant trouvé un modèle commercial soutenable, il surclasse en fonctionnalités le monstre proprio vmWARE.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: PetiteMerveille

      Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-1).

      il surclasse en fonctionnalités le monstre proprio vmWARE.

      Même si Proxmox est très bien pour pleins de cas d'utilisation, je n'irais pas jusque là. Notamment, il manque l'équivalent au DRS sur Proxmox pour ne pas devoir se soucier de la charge de chaque hôte et pouvoir démarrer une VM sur un cluster sans se soucier de devoir choisir l'hôte (très pratique quand tu script la création de 20 VM).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: PetiteMerveille

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+8/-1).

        Ce que tu dis concerne genre 0,1 % des utilisateurs de virtualisation.

        Une entreprise qui a dépensé des centaines de milliers d'euros dans un cluster VMware (licences + formations + surcoût des matériels agréés), elle a en principe les moyens intellectuels et financiers de scripter le nécessaire pour que la création de VM se fasse au bon endroit. Ou de payer Proxmox pour le faire.

        Après, c'est un choix courant de faire confiance à un géant de l'informatique plutôt que de recruter les bonnes personnes. Un gros avantage de VMware est que les informaticiens pousses-boutons peuvent mettre ça en place à grands coup d'euros et de prestations extérieures. La même chose existe avec Proxmox mais est méconnue des décideurs pressés.
        « nobody ever got fired for buying VMware », c'est également un réel avantage qui doit faciliter un bon paquet de décisions.

        À côté de ça, VMware a vraiment, mais alors vraiment d'énormes défauts :
        - ne permet pas de monter un système de fichier autre que leur truc proprio illisible ailleurs (ça rend beaucoup de choses bien compliquées, pas exemple transférer une VM vers un autre système car le serveur VMware est HS)
        - infoutu de gérer du RAID logiciel donc fiabilité inférieure et matériel plus cher
        - on ne peut pas mettre le système de supervision qu'on veut
        - pas possible d'installer le système de prévention d'intrusion qu'on veut
        - la gestion des serveurs physique n'est possible que sur les points prévus par VMware, compliqué de faire sa tambouille à soi
        - le système de sauvegarde est quasi imposé
        - j'en oublie vu que je ne travaille pas avec
        Bref, c'est verrouillé, ce qui va généralement à l'encontre d'un bon TCO.

        • [^] # Re: PetiteMerveille

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

          Ce que tu dis concerne genre 0,1 % des utilisateurs de virtualisation.

          Je pense que tu sous-évalues. Rien qu'avoir cette fonctionnalité permet d'avoir un upgrade automatique de ton cluster avec les nœuds qui redémarrent tous seuls un à un après avoir été vidés de leurs VM.

          Je ne dis pas que Proxmox est de la merde. Mais on ne peut pas dire que Proxmox a toutes les fonctionnalités de VMWare (à mon grand désespoir).

          Après, j'en ai cité une qui est pour moi la plus problématique avec Proxmox. Mais il y en a d'autres. Notamment lié à l'écosystème autour de VMWare.

          « nobody ever got fired for buying VMware », c'est également un réel avantage qui doit faciliter un bon paquet de décisions.

          Tout à fait, les gens sont prêts à payer bien plus cher pour avoir du VMWare que du Proxmox. Après, il y a pas mal de trucs faisable avec Proxmox mais pas hors de la boîte, ce qui fait que le budget devient moins avantageux pour Proxmox et surtout le délai de mise en production est bien plus long.

          • ne permet pas de monter un système de fichier autre que leur truc proprio illisible ailleurs (ça rend beaucoup de choses bien compliquées, pas exemple transférer une VM vers un autre système car le serveur VMware est HS)

          C'est pas grave, tu prends l'option vSAN et ça repart sur un autre serveur. Tu as bien quelques reins qui te reste pour ça ?

          • infoutu de gérer du RAID logiciel donc fiabilité inférieure et matériel plus cher

          Proxmox ne supporte pas non plus le raid logiciel. Si tu le fais, c'est sans support.

          • on ne peut pas mettre le système de supervision qu'on veut
          • pas possible d'installer le système de prévention d'intrusion qu'on veut

          Je ne comprends pas, tu peux monitorer avec un nagios. Pour l'IDS, si c'est en front, tu mets ce que tu veux, sinon, il faut effectivement un truc compatible mais il y en a.

          • le système de sauvegarde est quasi imposé

          J'en ai vu beaucoup (Avamar, Veeam, Veritas au moins), donc je ne comprends pas trop la remarque.

          • j'en oublie vu que je ne travaille pas avec

          Tu en as de la chance.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: PetiteMerveille

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            Ben moi j'ai constaté que proxmox était une petite merveille jusqu'au jour où il y a un problème disque sur un serveur. Problème drbd. Pas de Ha.
            Personnellement, je n'ai donc pas eu une bonne expérience de proxmox. Mais bon certainement que les sysadmin l'ont mal configuré je suppose et il manquait une formation pour cela.

            Jamais eu de gros soucis avec VMware par contre.

            • [^] # Re: PetiteMerveille

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0).

              drdb, il faut bien le monitorer (tu n'as pas une alerte dana la gui pour te dire que ça déconne) pour être sûr qu'il soit bien synchroniser en permanence. (bon après, il faut toujours tout monitorer mais il y a des trucs plus critique et/ou sensible que d'autres)

              Pour VMWare, ils ont déjà sorti des trucs qui déconnaient sur vSAN, donc ça dépend aussi.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: PetiteMerveille

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

          • ne permet pas de monter un système de fichier autre que leur truc proprio illisible ailleurs (ça rend beaucoup de choses bien compliquées, pas exemple transférer une VM vers un autre système car le serveur VMware est HS)

          Pas grave, tu montes le volume de ta baie SAN sur un autre ESX. De toute façon, si la défaillance d'un ESX pose problème dans ton infra, tu as un soucis d'archi, pas d'outil.

          • infoutu de gérer du RAID logiciel donc fiabilité inférieure et matériel plus cher

          Qui donc utilise les disques de l'ESX en RAID ??? Un cluster VMware c'est sur une baie SAN dédiée type NetApp, ou une solution hyperconvergée type Nutanix.

          • on ne peut pas mettre le système de supervision qu'on veut

          Nagios le fait très bien.

          • pas possible d'installer le système de prévention d'intrusion qu'on veut

          Exemple ?

          • la gestion des serveurs physique n'est possible que sur les points prévus par VMware, compliqué de faire sa tambouille à soi

          C'est le concept des solutions type VMware. Tu prends le package et le configure selon la best practice, où même mieux tu fais faire cela par un prestataire agréé. VMware ça ne se "bidouille" pas. C'est pas fait pour ça.

          • le système de sauvegarde est quasi imposé

          NetBackup, Avamar, Veeam, pour ceux que je connais en solution intégrée. Sinon, snap + sauvegarde block du SAN. Sinon, snap + rsync. Qu'est ce qui est imposé ?

          • j'en oublie vu que je ne travaille pas avec

          Et tu te permets de juger ?

          • [^] # Re: PetiteMerveille

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-1).

            Qui donc utilise les disques de l'ESX en RAID ??? Un cluster VMware c'est sur une baie SAN dédiée type NetApp, ou une solution hyperconvergée type Nutanix.

            La plupart des utilisateurs de VMware sont de petites entreprises. Il n'y a pas de SAN, pas de cluster, pas de trucs à 300.000 €.

            Il y a 1 à 5 serveurs VMware autonomes gérés par les informaticiens internes (lorsqu'il y en a) et un prestataire qui affiche le logo VMware sur son site web.
            Parfois il y a une personne qui maîtrise un peu le bouzin, c'est celle qui a passé des nuits et des week-ends lors des différentes péripéties. Mais bien souvent il y a zéro compétence.

            C'est souvent la même chose pour les PGI, les liaisons inter-sites, Exchange, les bases de données, les sauvegardes. Bref c'est l'informatique d'une grosse majorité des entreprises.

             

            J'en oublie vu que je ne travaille pas avec

            Et tu te permets de juger ?

            Je ne travaille pas avec, j'en dépanne.
            Lorsqu'une entreprise est plantée depuis 3 jours parce que l'équipe interne et le prestataire ne savent pas gérer, le patron commence à avoir des doutes et active son carnet d'adresse. Ça tombe parfois sur mon entreprise.

            Du coup je ne connais pas les emmerdes quotidiennes, juste les trucs qui arrivent lorsque l'équipe qui s'en occupe n'est pas top ; c'est à dire 90 % du temps.

            • [^] # Re: PetiteMerveille

              Posté par . Évalué à 6 (+5/-0). Dernière modification le 17/05/20 à 22:07.

              Je suis bien d'accord avec toi, on voit ce cas fréquemment. Et je maintiens ce que je dis. VMware c'est pas fait pour cela. C'est super sur de très grosses infras avec de gros moyens et des équipes compétentes.

              Pour les PME, associations, etc… C'est vraiment pas une bonne idée je pense, pour toutes les raisons que tu cites. Un Proxmox sera parfait. Et puis les licences vSphere franchement, c'est loin d'être donné…

              En fait, ce qui m'énerve, c'est la critique de l'outil dans un cas d'usage qui n'est pas adapté. C'est comme si tu tirais à boulets rouges sur les bases Oracle parce que sur ton RPi c'est une horreur par rapport à MySQL. Oui, mais une base Oracle, c'est pas fait pour tourner sur un RPi à la maison.

              • [^] # Re: PetiteMerveille

                Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 18/05/20 à 17:09.

                VMware c'est pas fait pour cela

                Ma première réponse est (très ?) mal rédigée sur ce point car je pense que nous sommes d'accord sur le fond.

                 

                ce qui m'énerve, c'est la critique de l'outil dans un cas d'usage qui n'est pas adapté.

                VMware fait des pieds et des mains pour vendre à de petites structures, et même fournir du gratuit.
                Ils en fournissent des brouettes vu que c'est la majorité de leur clients (je ne sais pas ce que ça représente au niveau du chiffre d'affaire, j'ai vu beaucoup de gratuit).
                Du coup l'outil pas adapté est vendu comme étant la bonne solution.

                • [^] # Re: PetiteMerveille

                  Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 19/05/20 à 02:30.

                  Le service marketing de VMware est proprement insupportable. Il ne se passe pas 1 mois sans qu'une personne de chez eux ne m'appelle pour me proposer un produit quelconque dont je n'ai pas besoin. Ils m'avaient même envoyé à mon bureau 2 commerciaux très classes en costard, Rolex et j'en passe pour me vendre du vRealize Orchestrator car j'ai eu le malheur de dire une fois que j'automatisais le déploiement de 3 pauvres serveurs de sessions. Pas facile de s'en débarrasser.

                  Et c'est dommage car cette stratégie commerciale ne rend pas hommage aux qualités techniques de leurs produits, en le vendant comme la solution miracle à tous les usages. Dans 80% des cas c'est pas adapté et ça ne leur fait pas une bonne pub.

                  • [^] # Re: PetiteMerveille

                    Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                    Ça ressemble vachement à Oracle avec sa base de données ce que vous racontez : utilisé partout par des gens qui le maîtrisent mal et n'ont pas besoin d'un logiciel aussi pléthorique, mais niveau commercial ça turbine à fond.

              • [^] # Re: PetiteMerveille

                Posté par . Évalué à 0 (+1/-1).

                Et puis les licences vSphere franchement, c'est loin d'être donné…

                La version VMware vSphere Essentiels n'est pas chère (500 €HT environ). Elle permet 3 ESXi de 2 CPU physiques chacun max quel que soit le nombre de core.

                Pour ce prix pas de truc sexy comme vMotion, HA, DRS, vSwitch … Mais cela peut suffire à pas mal d'usage.

                • [^] # Re: PetiteMerveille

                  Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

                  en même temps vmware ça ne sert à quelque chose que quand t'as une possibilité de vmotion.

                • [^] # Re: PetiteMerveille

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                  Le service marketing de VMware est proprement insupportable.

                  Tiens, ils sont aussi sur LinuxFR ;-)
                  Tout est relatif côté prix : 500€HT pour avoir moins de service rendu que 0€HT (déplacement à chaud de machines virtuelles dans Proxmox sans licence)…

                  ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: PetiteMerveille

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

        pour la partie DRS, c'est dans la roadmap interne.

        c'est juste que ce n'est vraiment pas la chose la plus facile à implementer, mais il y a dejà des bout de code postés sur la mailing list.

        (ca ne sera pas dispo avant proxmox7 au minimum)

        • [^] # Re: PetiteMerveille

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

          pour la partie DRS, c'est dans la roadmap interne.

          Bonne nouvelle.

          c'est juste que ce n'est vraiment pas la chose la plus facile à implementer,

          Je suis bien d'accord. Et en plus, c'est subjectif (notamment, vaut-il mieux bouger une VM pour atteindre un équilibre "parfait" et avoir une légère diminution de perf pendant le transfert ou vaut-il mieux des hôtes plus chargés que d'autres).

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: PetiteMerveille

            Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

            une des grosses problématiques, c'est qu'il est quasiment impossible de calculer à l'avance un équilibrage parfait.

            si tu as 1000vms par exemple, et 10 hosts, il faudrait calculer l'ensemble des combinaisons
            "complexité o(n)", et ca prendrait des heures à calculer.

            Du coup, il faut jouer avec des heuristiques.
            il y a beaucoup de papiers de mathématiciens à ce sujet, on en a trouvé recemment qui semble pas mal du tout, pas trop compliqué à implementer et rapide. c'est en cours de tests.

  • # Processeurs PowerPC

    Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

    Avec Proxmox, on peut gérer une machine virtuelle avec un processeur PowerPC, comme avec AQEMU/Qemu ?

    • [^] # Re: Processeurs PowerPC

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

      Non, seulement arm64: https://pve.proxmox.com/wiki/Manual:_qm.conf (section: arch).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Processeurs PowerPC

      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

      Même si c'était possible ce serait une très mauvaise idée. Proxmox est fait pour faire tourner des VMs de façon performante. L'émulation de processeur c'est quand même très coûteux en performance et seulement intéressant pour un hobbyiste. Si tu veux faire tourner du powerpc en production en général tu achètes des machines avec cette architecture.

      • [^] # Re: Processeurs PowerPC

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Après, proxmox ça reste une debian derrière, donc tu peux faire tout ce que peut faire une debian avec, faut juste pas s'attendre à pouvoir le gérer depuis l'interface web.

  • # Proxmox gratuit

    Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+0/-4). Dernière modification le 14/05/20 à 16:13.

    Il m'avait semblé qu'il était dispo gratuitement, modulo le support bien sur.

    J'ai fait très récemment un essai, et entre le popup qui me balance (trop) régulièrement un message du genre "vous n'avez pas de licence !", la déconnexion auto de session trop rapide qui tombe n'importe quand, et la mise à jour auto qui te balance en erreur qu'il n'arrive pas a se connecter à un dépôt qui semble t'il demande une licence, j'ai bien pensé avoir à faire à un shareware proprio.

    Je suis surement stupidement passé à coté de quelque chose, mais à ce prix et en tant que particulier/non-pro, c'est vraiment trop cher pour avoir la paix. A moins qu'il existe une version community quelque part !

    Désolé d'avoir pousser une gueulante ici, ce n'est surement pas le bon endroit :/

    • [^] # Re: Proxmox gratuit

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

      me balance (trop) régulièrement un message du genre "vous n'avez pas de licence !",

      Une fois par session, à la connexion.

      la déconnexion auto de session trop rapide qui tombe n'importe quand

      J’ai pas de déconnexion tant que la session reste active (comprendre l’onglet reste ouvert). Les seuls « problèmes » que j’ai eu c’était avec Auto Tab Discard (qui « ferme » l’onglet en quelque sorte).

      la mise à jour auto qui te balance en erreur qu'il n'arrive pas a se connecter à un dépôt qui semble t'il demande une licence

      Si tu as gardé le dépôt entreprise, c’est normal. Tu peux le supprimer si tu n’en veux pas.

      Tout est dans la documentation, voir la page « Package Repositories » sur le Wiki PVE.

      Je suis surement stupidement passé à coté de quelque chose, mais à ce prix et en tant que particulier/non-pro, c'est vraiment trop cher pour avoir la paix. A moins qu'il existe une version community quelque part !

      Tu utilises un produit dédier aux professionnels (mais qui est totalement libre et gratuit pour tout le monde) et tu te pleins qu’il soit dédier aux professionnels, si ça c’est pas de la mauvaise foi.

      • [^] # Re: Proxmox gratuit

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

        Il faut surtout lire le wiki très complet avant de se jeter à corps perdu dans ce produit.

        Maintenant je trouve qu'il manque à proxmox un système de sauvegarde/restauration digne de ce nom avec restauration au niveau fichiers.

      • [^] # Re: Proxmox gratuit

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

        Tout est dans la documentation, voir la page « Package Repositories » sur le Wiki PVE.

        C'est l'info qu'il me fallait : ça semble résoudre le pb de l'update et du warning.
        Merci

        Tu utilises un produit dédier aux professionnels (mais qui est totalement libre et gratuit pour tout le monde) et tu te pleins qu’il soit dédier aux professionnels, si ça c’est pas de la mauvaise foi.

        Certaines boites ont tendance à faire du "OSS washing" en prétendant faire du libre (et gratuit) mais en ayant une politique qui te force à payer un service ou une licence.
        Après la notion de "professionnel" ne joue que sur le support et une forme de garantie de service.

        Plot twist : les quelques fois ou j'ai croisé Proxmox, c'était dans un cadre associatif (et gratuit).

        • [^] # Re: Proxmox gratuit

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          Certaines boites ont tendance à faire du "OSS washing" en prétendant faire du libre

          Ça tombe bien, ce n’est pas le cas ici.

          En plus de ça, Libre ne veut pas dire gratuit (il faut payer les développeurs que ce soit Libre ou non).

          À ce que je sache, l’abonnement1 pour PVE donne accès au support et à des dépôts plus stable. Ça ne change rien au fait que PVE soit libre ou non et, même s’il n’y avait la possibilité d’utiliser PVE qu’avec cet abonnement il n’en serait pas moins libre.

          Plot twist : les quelques fois ou j'ai croisé Proxmox, c'était dans un cadre associatif (et gratuit).

          Très bien, mais ce n’est pas le public visé par Proxmox GMBH et ça se comprend.

          Je n’ai jamais reproché à qui que ce soit d’utiliser PVE dans un cadre non professionnel (je l’utilise aussi largement sur mes infra personnels et je le conseil à beaucoup de monde), c’est seulement le fait de se plaindre qu’ils cherchent à ce que les gens les payent pour leur travail (et c’est probablement plutôt les professionnels qui vont le faire, plutôt que le petit Hacker Space du coin).


          1. je sais pas comment traduire « subscription » autrement 

    • [^] # Re: Proxmox gratuit

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      Si jamais, retirer le message est facile, cf. https://johnscs.com/remove-proxmox51-subscription-notice/ p.ex c'est du genre:

      sed -i.bak "s/data.status !== 'Active'/false/g" /usr/share/javascript/proxmox-widget-toolkit/proxmoxlib.js && systemctl restart pveproxy.service
      

      (j'ai pas mal de serveurs avec license, et 1-2 expérimentaux sans).

  • # Migration à chaud ZFS

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-0).

    Pour moi, c'est la fonctionnalité que j'attendais, pouvoir migrer à chaud des machines virtuelles qui utilisent un stockage ZFS répliqué.

    Pour l'histoire, j'étais un fervent défenseur de la réplication temps réel via DRBD mais les problèmes de licence (résolus ensuite) et surtout le manque de suivi par l'équipe Proxmox l'ont rendu moins intéressant.

    Ceph, je ne me suis pas lancé dedans, ça demande du matos homogène et rapide (ssd) et implique dans tous les cas une perte de performances.

    Du coup, ZFS permet une souplesse incroyable, toutes les fonctions de snapshot, compression, réplication sont possibles, et j'en oublie. Alors certes, dans Proxmox la réplication se fait toutes les N minutes, donc on peut avoir des pertes, mais au moins il n'y a aucune lenteur vis à vis des écritures disque. Et maintenant, avec la migration à chaud, ça permet de redémarrer un noeud sans coupure sur une machine virtuelle.

    Tout n'est pas rose cependant : je laisse tomber progressivement toutes les machines virtuelles Linux pour les transformer en conteneurs LXC, et là adieu les migrations à chaud. Je ne suis pas expert en la question, mais j'ai cru comprendre que c'est lié au principe même des conteneurs et que des patchs ont déjà été proposés, mais le résultat n'est pas toujours très stable. Donc, j'espère que ça arrivera un jour !

    • [^] # Re: Migration à chaud ZFS

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      Je me suis lancé dans Ceph avec du matos non homogène, et ça le fait bien pour pouvoir faire ce que tu dis :
      - mise à jour du cluster sans éteindre les VM
      - sécurité des données qui survivent aux pannes matérielles

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # nouvelle fonctionnalité SDN en beta

    Posté par . Évalué à 8 (+8/-0).

    Salut,

    je suis contributeur sur proxmox,

    j'ai développé une nouvelle feature SDN (software delivery network), intégré en beta dans la 6.2.

    je sus à la recherche de beta testers pour avoir un retour et améliorer la fonctionnalité.

    un thread est ouvert sur le forum:
    https://forum.proxmox.com/threads/proxmox-6-2-sdn-beta-test.69655/

    L'idée du sdn est de gérer les réseau au niveau datacenter, avec gestion de plugin. (vlan, vxlan, qinq, bgp-evpn;…). un peu comme pour le stockage.
    Cela va permettre d'ajouter de nouvelles fonctionnalités plus tard (dhcp, nat, loadbalancer,…).

    N'hésitez pas à participer !

    Alexandre

  • # Politique de Sauvegarde

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Quel est la politique de sauvegarde pour 1 hôte Proxmox que vous mettez en place ?

    Moi personnellement ça dépend du client mais bien souvent il y a une backup VM/weekend (uniquement la partie système) et une backup en ligne (au niveau fichier tous les jours). Ce sont souvent de petits client donc petit NAS + coût de backup en ligne.

    J'avais posé la question à Nakivo si ils allaient prendre en compte Proxmox, il semble que ce soit à l'étude. Pour le moment le seul HV KVM prix en charge est Nutanix.

    de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

    • [^] # Re: Politique de Sauvegarde

      Posté par . Évalué à 0 (+0/-0).

      J'utilise proxmox v5 cher OVH et plus précisément sur SYS. Je n'installe plus que les serveurs en Proxmox car pour migrer de machine, c’est plus simple et plus sur.

      Pour les sauvegardes, je fais une sauvegarde des conteneurs LXC tous les jours en mode curlftpfs.
      Les conteneurs sont souvent sous virtualmin avec des sauvegardes incrémentielles sur un autre serveur SYS. Sauf que depuis quelques mois, les serveurs orientés données avec plusieurs terra à bas coût ont disparus des offres SYS.
      Donc je fais de la sauvegarde vers du kimsuffi.
      Sur Proxmox, je n'utilise plus les quotas dans les conteneurs car cela ralentissait énormément le conteneur.
      Je dois faire les MAJ des V5 et une V4. V4 vers V5 pas de problème. V5 vers V6, je vais voir.
      Le mode cluster, je n’ai pas encore utilisé.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.