Proxmox VE 6.0 est disponible avec Ceph Nautilus et Corosync 3

Posté par . Édité par Davy Defaud, palm123 et Ysabeau. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa.
32
17
juil.
2019
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH, développeur de la plate‐forme de virtualisation libre Proxmox Virtual Environment (VE), a publié la version 6.0. La plate‐forme Proxmox VE 6.0 est basée sur Debian 10.0 Buster, et un noyau Linux 5.0.15 (basé sur Ubuntu 19.04 Disco Dingo). Les developpeurs ont mis à jour QEMU 4.0.0, LXC 3.1.0, ZFS 0.8.1, Ceph 14.2.1 Nautilus et Corosync 3.0.2.

Découvrez les nouveautés en seconde partie.

Dpdk et Open vSwitch intégrés à Cloonix

Posté par (page perso) . Édité par palm123, Julien Jorge, Davy Defaud, Nÿco, ZeroHeure, Ysabeau et tankey. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
23
4
juin
2019
Virtualisation

Cloonix est un gestionnaire de machines virtuelles orienté réseau, son utilité principale est la création de démonstrations mettant en œuvre des protocoles de communication entre machines.

Une évolution majeure a été commencée sur ce logiciel, basé jusqu’à présent sur des connexions entre machines virtuelles implémentées par des sockets UNIX, Cloonix utilise maintenant deux logiciels libres de grande qualité : DPDK et Open vSwitch en plus de QEMU‐KVM.

Ces deux logiciels sont spécialisés dans la gestion des flux d’octets la plus performante possible, ils sont donc utilisés dans Cloonix comme remplacement des sockets UNIX.

Proxmox VE 5.4

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
42
11
avr.
2019
Virtualisation

Proxmox est une plate‐forme de gestion de virtualisation libre (AGPLv3) permettant de gérer des machines virtuelles KVM et des conteneurs LXC.

Proxmox VE 5.4 introduit un nouvel assistant pour l’installation d’une grappe de serveurs (cluster) Ceph dans l’interface Web, plus de flexibilité avec la haute disponibilité, la prise en charge de l’hibernation pour les machines virtuelles, et la prise en charge de l’authentification universelle à deux facteurs (U2F). La plate‐forme Proxmox VE 5.4 est basée sur Debian 9 Stretch et un noyau Linux 4.15.

pyvmidbg : un débogueur full‐system basé sur l’introspection de machine virtuelle

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Xavier Teyssier, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
36
30
mar.
2019
Virtualisation

Voici un projet qui me (Wenzel) tient à cœur : pyvmidbg.

Le but est assez simple : se donner la capacité de déboguer l’état complet d’un système d’exploitation, tournant dans une machine virtuelle, en utilisant uniquement l’hyperviseur et l’accès au matériel par la machine virtuelle.

L’idée en elle‐même a commencé à germer lorsque je travaillais sur des outils d’analyse de logiciels malveillants (malware) basés sur l’hyperviseur, et, voyant leur efficacité pour l’analyse automatisée, j’ai petit à petit creusé pour transposer ces concepts afin d’aboutir à de puissants débogueurs interactifs.

Proxmox VE 5.2 est disponible avec Cloud-Init et Let’s Encrypt

20
22
mai
2018
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH, développeur de la plate‐forme de virtualisation libre Proxmox VE, a publié Proxmox VE 5.2. Des nouvelles fonctionnalités sont le paquet Cloud-init pour l’automatisation de l’approvisionnement VM, un greffon de stockage CIFS/SMB et la gestion des certificats Let’s Encrypt via l’interface graphique. La création et la configuration des grappes de serveurs (clusters) Proxmox sont maintenant possibles via l’interface Web. La plate‐forme de gestion de virtualisation libre Proxmox VE 5.2 est basée sur Debian 9.4, et un noyau Linux 4.15.

XCP-ng 7.4.1 — une alternative à XenServer propulsée par la communauté

Posté par . Édité par ZeroHeure, Xavier Claude, Davy Defaud et Nils Ratusznik. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
24
21
mai
2018
Virtualisation

En janvier de cette année, on vous présentait le projet XCP-ng, une solution alternative à Citrix XenServer sous la forme d’un fork à la suite de la nouvelle politique de prix appliquée par le géant Citrix.

logo fusée XCP-ng

XenServer est une solution éditée par Citrix qui embarque l’hyperviseur Xen et la XAPI, un service permettant de contrôler vos jeux de machines virtuelles via des commandes HTTP.
XCP-ng est une alternative libre (GPL) qui se base sur XenServer pour offrir une solution équivalente mais sans restriction de fonctionnalités. L’ensemble des fonctionnalités présentent dans les éditions Standard et Enterprise de XenServer est également disponible dans la version 7.4.1 de XCP-ng.

Voici un point d’avancement du projet à la fin du mois de mai.

PROXMOX VE a 10 ans

41
19
avr.
2018
Virtualisation

Cette semaine marque le dixième anniversaire du projet libre Proxmox Virtual Environment (VE), développé et maintenu par Proxmox Server Solutions, basé en Autriche.

Proxmox VE

Proxmox VE 0.9, la plate‐forme libre de virtualisation, a été annoncée dans une première version publique il y a dix ans le 15 avril 2008 et la solution a permis de gérer KVM et OpenVZ sur une seule interface de gestion. Depuis lors, cinq versions majeures et de nombreuses mineures ont été produites.

XCP-ng une alternative open source à XenServer

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nÿco, Nils Ratusznik, ZeroHeure et Xavier Claude. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
33
10
jan.
2018
Virtualisation

Xen Cloud Platform était l’équivalent libre et open source de XenServer avant que l’hyperviseur de Citrix ne soit lui‐même passé sous licence libre.

Mais, la version 7.3 de XenServer a déplacé de nombreuses fonctionnalités auparavant gratuites dans les versions standard et entreprise — payantes, donc.

En conséquence, une solution communautaire est de nouveau nécessaire : XCP-ng en devient donc le projet.

QEMU/KVM et les VirtioVsock

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, palm123, Xavier Claude, Nÿco, Pierre Jarillon et NeoX. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
Tags : aucun
22
27
nov.
2017
Virtualisation

La configuration d’une machine virtuelle que l’on nomme « invitée » nécessite classiquement une adresse IP dans l’invitée pour se connecter par SSH. Cette IP est configurée en dur ou gérée via DHCP pour plus de souplesse ; cette méthode a l’inconvénient de nécessiter une des interfaces virtuelles de la machine invitée et son pendant côté hyperviseur ou machine hôte.

QEMU

Avec les vsock créées sur qemu-kvm par Stefan Hajnoczi, les invités sont accessibles par un socket stream, donc du même type que TCP, sans passer par une interface IP.

Pour avoir un shell distant comme avec SSH, la sécurité en moins, il existe un petit programme client‐serveur qui se trouve sur GitHub :

git clone https://github.com/clownix/cloonix_vsock

Très simple d’utilisation, il peut aider à avoir un shell sans configuration vers des invités utilisant la virtualisation qemu-kvm.

Ce programme peut être testé avec des sockets INET ou UNIX, voici les trois types de sockets stream gérés :

  1. s = socket(AF_INET, SOCK_STREAM, 0); ;
  2. s = socket(PF_UNIX, SOCK_STREAM, 0); ;
  3. s = socket(AF_VSOCK, SOCK_STREAM, 0);.

On peut observer à nouveau la puissance d’UNIX qui permet d’ouvrir des descripteurs de fichiers vers des protocoles très différents, tout en les traitant exactement de la même façon après l’ouverture.

Proxmox VE 5.1 avec Ceph pour la production

Posté par . Édité par Davy Defaud, tankey, Pierre Jarillon, Xavier Claude et palm123. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
36
27
oct.
2017
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH vient de publier la nouvelle version 5.1 de la plate‐forme libre de virtualisation Proxmox Virtual Environment. Proxmox VE 5.1 est basée sur Debian Stretch 9.2 avec un noyau Linux 4.13 et ZFS 0.7.2.

logo Proxmox

La principale nouveauté est l’actualisation de Ceph, le système de stockage réseau distribué, vers sa version 12.2 Luminous. Les utilisateurs peuvent utiliser Ceph et Proxmox pour créer rapidement un stockage distribué et redondant. L’infrastucture (système de fichiers sous-jacent) par défaut pour les OSD Ceph (Objects Storage Device : périphérique de stockage des objets) est BlueStore FS, qui est plus rapide (par rapport à ZFS ou ext pour cette fonction portée par les OSD). BlueStore FS inclut la gestion complète des sommes de contrôles et la compression intégrée.

XOSAN : un SAN virtuel pour XenServer

18
22
sept.
2017
Virtualisation

XOSAN est une solution d’hyperconvergence destinée à XenServer actuellement en cours de développement par Vates, la société éditrice de Xen Orchestra. Il s’agit d’un SAN virtuel pour créer un espace de stockage partagé en utilisant vos différents espaces de stockages existants. C’est une solution orientée 100 % logicielle.

La seconde phase de la bêta est maintenant déployée et accessible à tous les utilisateurs qui veulent y participer.

N. D. M. : XOSAN n’est pas sous licence libre.

Xen Orchestra 5.10 — Interface Web pour XenServer

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, palm123 et Davy Defaud. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
25
26
juil.
2017
Virtualisation

Une fois n’est pas coutume, plus d’un an après la dernière dépêche sur la version 4.12 de Xen Orchestra, voici une présentation actualisée de la solution Web de gestion d’infrastructure XenServer.

Rappel : Xen Orchestra (XO) est une solution d’administration et de gestion d’infrastructure Xen, utilisant en particulier la pile d’outils XAPI embarquée dans XenServer.
Le logiciel est libre (AGPL v3) et est également commercialisé sous la forme d’une version clef en main installée et pré‐configurée dans une machine virtuelle avec un support professionnel.

Une nouvelle version de Cloonix est disponible, la v-37-00.

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Pierre Jarillon et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
Tags :
24
24
juil.
2017
Virtualisation

Cloonix est un projet sans prétention ni financement, pur produit de l’artisanat, c’est un ovni dans un monde où la communication a été transformée en harcèlement publicitaire et où la réduction des coûts et délais prime sur la conscience professionnelle. Le projet Cloonix a déjà 10 ans, il reste discret bien que techniquement mature et efficace.

Logo de Clownix

C’est un outil d’aide à la gestion de la virtualisation de réseaux sous licence AGPL v3, le projet a commencé alors que KVM n’existait pas encore, il est le fruit d’un travail continu motivé par le plaisir de l’artisan.

Son but ultime est de regrouper tous les logiciels libres ayant une composante réseau en un ensemble de démonstrations jouables sans effort de configuration.

Cette nouvelle version est capable de gérer un routeur propriétaire Cisco CSR 1000v. Il a fallu de l’astuce pour parvenir au résultat, c’est ce que la seconde partie expose.

Sortie de Proxmox VE 5.0

Posté par . Édité par ZeroHeure, tankey, Davy Defaud, NeoX et palm123. Modéré par tankey. Licence CC by-sa.
40
5
juil.
2017
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH vient de publier la nouvelle version 5.0 de la plate‐forme libre de virtualisation Proxmox Virtual Environment. Parmi les principales nouvelles fonctionnalités, un gestionnaire de la réplication de stockage et un nouvel outil en ligne de commande pour importer des machines virtuelles en provenance d’autres hyperviseurs. Proxmox VE 5.0 est basée sur Debian Stretch 9.0 avec un noyau Linux 4.10.

logo Proxmox

Sortie de Proxmox VE 4.4

Posté par . Édité par Davy Defaud, tankey, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
33
14
déc.
2016
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH vient d’annoncer la sortie de Proxmox Virtual Environment 4.4. Proxmox VE est une solution de virtualisation libre complète qui permet de gérer des machines virtuelles KVM et des conteneurs LXC sur une même machine, via une interface Web. Proxmox permet aussi de créer facilement des grappes de serveurs (clusters) à haute disponibilité, en proposant un gestionnaire complet, assorti d’un simulateur intégré. Enfin, il s’intègre à de nombreux stockages externes.

logo proxmox

Sortie de Cloonix 33-00

25
4
nov.
2016
Virtualisation

Cloonix est un couple client‐serveur dont le serveur lance et pilote une grappe de machines virtuelles KVM sur demande d’un client cloonix. Ce serveur peut interconnecter ces machines virtuelles, formant ainsi un petit réseau comportant jusqu’à 50 KVM par instance de serveur cloonix.

Cloonix

La version 33 est un saut pour plusieurs raisons :

  • la décision de faire une vraie gestion de configuration, sous GitHub ;
  • après plusieurs années de licence RPL (Reciprocal Public License) retour à la GPL v3 ;
  • grosses modifications dans la façon d’installer cloonix, maintenant très simple ;
  • nettoyage de l’objet réseau ayant le rôle de cable, le lan est maintenant un processus brassant les flux d’octets par sockets UNIX uniquement ; l’option shared memory a été effacée, code trop complexe amenant moins d’un facteur 2 de gain de performance, l’atout de cloonix étant son côté pratique, pas sa performance ;
  • création du client hyperzor, un soft GTK qui supervise et controle plusieurs serveurs cloonix ;
  • API enfin stabilisée, pour les clients : cloonix_cli, cloonix_gui, cloonix_zor, cloonix_ssh, cloonix_scp et pour le serveur cloonix_net ;
  • création de l’objet réseau a2b, qui se met en coupure sur un lien et contrôle les flux entre 2 réseaux ;
  • l’objet c2c, qui joint deux cloonix distants par TCP, possède maintenant les performances d’une connexion TCP, un bogue en diminuait le débit.

Sortie de Proxmox VE 4.3

Posté par . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
23
28
sept.
2016
Virtualisation

Proxmox Server Solutions GmbH vient d’annoncer la sortie de Proxmox Virtual Environment 4.3. Proxmox VE est une solution de virtualisation libre complète qui permet de gérer des machines virtuelles KVM et des conteneurs LXC sur une même machine, via une interface Web et qui permet de créer facilement des grappes de serveurs (clusters) à haute disponibilité, tout en s’intégrant à de nombreux stockages externes.

Cette version s’accompagne d’un manuel de l’utilisateur entièrement nouveau, écrit par les développeurs de Proxmox. Le manuel de l’utilisateur est consultable en tant que document indépendant au format ePub, HTML ou PDF, et est également intégré dans l’interface graphique via une aide contextuelle présente dans les boîtes de dialogue de l’interface Web.

Formation virtualisation Proxmox VE du 6 au 9 juin 2016 à Lille

Posté par . Édité par Florent Zara, Nÿco, palm123, ZeroHeure et tuiu pol. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa.
17
17
mai
2016
Virtualisation

Proxmox VE est une distribution Linux qui permet, grâce à des outils libres comme KVM et les conteneurs LXC, de mettre en place une plateforme de virtualisation bare-metal avec le clustering, la haute disponibilité et le fencing. Proxmox VE offre diverses solutions de réseaux et stockage comme le LVM, NFS, iSCSI, Ceph, ZFS, …

La prochaine formation aura lieu du 6 au 9 Juin 2016 à Lille. En France, les formations Proxmox VE sont organisées par Odiso, hébergeur spécialisé dans la haute disponibilité et la gestion des pics de trafic. Odiso est aussi organisme de formation partenaire de Proxmox en France et organise régulièrement des formations professionnelles pour les administrateurs systèmes.

NdM: Comme Odiso sont des gens extrêmement sympathiques (et qu'ils veulent se faire connaître ;-), on leur a demandé une place pour vous (valeur faciale 2 200 € HT). Il suffit de vous inscrire sur ce formulaire et ils tireront au sort un gagnant (c'est valable aussi pour la session de septembre). Ils sont conformes aux directives CNIL pour vos données personnelles. De plus, tous ceux qui choisissent l'« opt-in » auront 10% de remise.

Sortie de Proxmox VE 4.2

30
28
avr.
2016
Virtualisation

La societe Proxmox Server Solutions GmbH a publié le 27 avril 2016 la nouvelle version Proxmox VE 4.2 (licence GNU Affero GPL, v3). Proxmox est une plate‐forme de virtualisation, de type « bare metal », basée sur l’hyperviseur KVM et prenant aussi en charge les conteneurs LXC.

Au programme de cette nouvelle version : une nouvelle interface graphique, le thin provisionning avec ZFS et LVM et la prise en charge de Let’s encrypt.

L'éditeur fournit la solution Proxmox VE sous licence GNU Affero GPL, v3, mais permet à qui le souhaite de prendre un contrat payant pour obtenir un support professionnel.

Subuser, une sur‐couche à Docker

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, palm123, BAud, Benoît Sibaud, Nÿco, ZeroHeure et eggman. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa.
48
26
fév.
2016
Virtualisation

Subuser est une sur‐couche à Docker, il permet de lancer des logiciels dans des conteneurs, avec un système simple de gestion des permissions, et un accès au serveur X. Subuser transforme les conteneurs Docker en programmes GNU/Linux normaux.

La suite de cette dépêche présente ce logiciel ainsi que la philosophie autour.

Merci à BAud, palm123 et eggman pour leur contributions/relectures

Présentation d’OpenStack

31
5
fév.
2016
Virtualisation

OpenStack, vous connaissez ? Virtualisation et nuage/cloud, ça vous dit quelque chose ? Si vous n’êtes pas un expert, vous voulez sans doute en savoir un peu plus. Cet article est fait pour vous.

Nous allons rappeler ce qu’est un cloud, les différents types de clouds, et où se situe OpenStack. Ensuite, nous ferons une présentation d’OpenStack et de ses différents services.

La version d’OpenStack baptisée Kilo est sortie le 30 avril 2015. Elle incluait à cette date un nouveau service : Ironic. Le 16 octobre 2015, ce fut le tour de la version Liberty. D’autres sont à venir, à commencer par Mitaka, annoncé pour le 7 avril 2016. Pour mémoire, la première lettre du nom de version suit l’alphabet latin.

Cet article a pour but de faire une présentation assez rapide d’OpenStack et de servir de référence aux prochains articles, en particulier lors de la sortie de Mitaka en avril.

NdM. : Cette dépêche est incomplète, elle a longtemps traîné en rédaction. Elle a cependant le mérite de proposer un rare tour d’horizon. Les modérateurs la publient en comptant sur l’excellence de vos commentaires pour nous raconter les évolutions depuis la version Kilo.

Sortie de Xen Orchestra 4.12, solution web pour XenServer

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa.
20
17
jan.
2016
Virtualisation

Plus d'un an après la dernière dépêche sur la sortie de Xen Orchestra 3.6, voici une présentation de la toute nouvelle 4.12 !

Pour rappel, Xen Orchestra (XO) est une solution web de gestion d'infrastructure Xen, plus précisément sur la toolstack XAPI, embarquée dans XenServer.

Ce logiciel est libre (aGPLv3) et possède aussi une version installée et pre-configurée dans une machine virtuelle, vendue avec du support.

Logo de Xen Orchestra

Pilotez un réseau en overlay avec cloonix

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure et palm123. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
Tags :
15
18
oct.
2015
Virtualisation

Le réseau en overlay est un réseau virtuel ou logique s'appuyant sur un réseau de machines physique réel.

Cloonix est un couple client-serveur dont le serveur lance et pilote un Cluster de machines virtuelles KVM sur demande d'un client cloonix. Ce serveur peut inter-connecter ces machines virtuelles formant ainsi un petit réseau comportant jusqu'à 50 KVM par instance de serveur cloonix.

Un serveur cloonix gère donc les connexions intra-Cluster mais peut aussi demander une connexion inter-cloonix à un autre serveur cloonix, cette connexion nommée c2c est basée sur TCP.

Ceci ouvre la possibilité de gérer à partir d'un client cloonix unique, un gros réseau virtuel en surcouche ("overlay") d'un réseau physique existant.

Il n'y a pas pour l'instant de sécurisation sur le contrôle du serveur et les accès aux machines, il est donc déconseillé pour l'instant de lancer un serveur cloonix sur une machine hôte accessible du web.

Atelier GNS3 le 3 octobre 2015 à Argenteuil

Posté par . Édité par Nils Ratusznik, tankey, Ontologia, palm123 et NeoX. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
8
19
sept.
2015
Virtualisation

Dans le cadre de ses ateliers bi-mensuels, StarinuX a le plaisir de vous convier à l'atelier GNS3 le samedi 3 octobre 2015, de 9h30 à 18h30, aux Bains-douches Silicone-banlieue, 9 rue de Calais à Argenteuil (15 minutes de St Lazare, 10 minutes à pied de la gare d'Argenteuil). Comme à l'accoutumée, une participation de 20€ (10€ demandeurs d'emploi) est demandée, valable un an, pour plus de 15 ateliers.

[NdM] Le logiciel présenté sera probablement GNS et non pas GSN. Bien que le site de Starinux mentionne également GSN, la dépêche a été corrigée en ce sens.

GNS3, Graphical Network Simulator, est un simulateur de réseaux et routeurs, y compris des modèles de CISCO. Lors de cet atelier, vous pourrez apprendre à gérer un réseau avec un logiciel proche de la réalité. Construire, concevoir et tester votre réseau dans un environnement virtuel sans risque et accéder à la plus grande communauté du network pour être aidé et aider.
Un bon moyen pour les futurs administrateurs-réseau.

L'atelier sera animé par Jean-Michel Meulien, membre du CA de StarinuX.