Réaction à l'accord cadre MEN/MS

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
17
jan.
2004
Communauté
Le mercredi 7 janvier 2004 un grand nombre d'associations de défense des logiciel libres, et d'organisations syndicales de l'enseignement secondaire se sont rencontrées pour commenter l'accord cadre entre le ministère de l'éducation nationale et la société Microsoft.

Sans paraphraser le contenu du communiqué de presse, on peut dire qu'il y a eu un accord des participants pour mettre en avant les limites de cet accord cadre. Les participants ont également été d'accord pour la mise-à-jour de l'accord cadre MENRT-AFUL de 1998.

Au final c'est assez encourageant, et la prise de conscience des organisation syndicales (de l'enseignement secondaire) vis-à-vis des logiciels libre est réelle.

Aller plus loin

  • # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

    Posté par . Évalué à 8.

    Enfin une bonne nouvelle. Si à chaque accord que le gouvernement passe avec Microsoft les associations et syndicats réagissent de la même façon, les logiciels libres risquent de se propager à une vitesse impressionnante.
    A mon humble avis, il y a surtout trois points à retenir de ce communiqué:
    - La modification de l'avenant qui fixe les objectifs quantitatifs d'acquisition de la suite Office 2003
    - L'accent mis sur les couts d'acquisition des logiciels propriétaires pour les utilisateurs
    - Le soutien apporté pour que le prochain accord avec l'AFUL comprenne un volet formation
  • # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Un mode d'action pour ceux qui souhaitaient faire don d'un ordinateur à une école serait de ne pas le faire tant qu'il est prévu d'y installer du MS et rien que du MS et de l'indiquer par courrier au ministère et à l'école qui aurait dû bénéficier du don.

    (D'ailleurs, moi, j'ai qu'un Mac, ça les intéresse même pas. Si je leur file, ils en voudront pas. Alors qu'avec Linux, ils peuvent l'utiliser sans pb. Voilà aussi un argument: les écoles ne peuvent pas accepter de Macs donnés).
  • # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

    Posté par . Évalué à 8.

    Au-delà du fait que je suis heureux d'apprendre l'existence de l'accord-cadre MENRT-AFUL, blabla tout ça, j'avais été stupéfait d'apprendre l'existence de l'accord beaucoup plus concret et beaucoup moins positif entre MJENR et Microsoft France. En ces temps de déficit, de croissance presque au point mort et de limitations aux différents budgets, j'avais trouvé révoltant de continuer à payer des licences exorbitantes même si des rabais sont possibles. C'est révoltant aussi parce que la dépendance de notre nation à M$ est dangereuse sur plusieurs points. Enfin, ce qui est idiot dans l'histoire, c'est qu'un certain nombre de jeunes qui arrivent au collège (souvent synonime de premier contact concret avec l'informatique dans le cadre de la scolarité) n'ont pas beaucoup de connaissances en informatique et s'ils en ont, elle n'est pas non plus très grande (sauf dans certains cas qui restent assez rares), or c'est à cet âge là où l'enfant/adolescent n'est pas encore vraiment imprégné qu'il faut l'habituer à utiliser un système GNU/Linux car apprendre GNU/Linux n'est pour moi pas forcément plus difficile à que d'apprendre M$, ce qui est le plus souvent dur, c'est le changement de système et c'est ce qui risque d'arriver si l'on est pas habitué assez tôt à GNU/Linux (de même que quelqu'un qui utilise M$ et qui passe à MacOS X va se retrouver vite perdu).
    Je suis d'accord pour dire que mon point de vue est légèrement naïf car ce qui intéresse aussi les jeunes dans l'informatique ce sont d'autres choses notamment les jeux, mais bon, je pense que tout reste possible et que si de plus en plus de gens utilisent GNU/Linux ce qui a d'autant plus de chances d'arriver si ils sont habitués très tôt à ce système, alors les devs de jeux comprendront qu'il est dans leur intérêt d'augmenter le nombre de portages.

    Comme je l'ai donc dit, j'ai donc été surpris car le LL a acquis beaucoup de crédibilité cette année. J'ai donc envoyé un mess@ge au webmaster. Je ne sais pas si c'était pas la bonne personne à qui il fallait l'envoyer mais étant donné l'activité du forum du site, j'ai pensé qu'il était préférable de s'adresser plus directement qui éventuellement aurait pu m'indiquer où ou à qui s'adresser. Bref, voici mon message que j'ai envoyé le 31 décembre:

    De : pweet@charlesbronson.fr
    A : edu-webmestre
    Date : 31/12/2003 21:17
    Objets : accord-cadre entre le MJENR et Microsoft France
    -------------------------------------------------------------------
    Bonjour,
    J'ai appris l'accord qui avait été réalisé entre l'éducation nationale et Microsoft France et
    j'aurai plusieurs questions sur ce sujet:

    1) Quelles sont les entreprises qui vous ont proposé des offres hormis Microsoft France et
    en particulier je voudrai savoir si vous avez reçu des offres de Sun, de MandrakeSoft et
    des développeurs de OpenOffice (qui est d'ailleurs une suite bureautique crée par Sun) ou
    si vous avez eu des contacts avec eux dans le cadre de cet accord (si possible, précisez
    si vous les avez contactés ou si ce sont eux qui vous ont contacté)? Merci cependant
    d'indiquer quelles sont toutes les entreprises avec lesquelles des contacts ont eu lieu.
    2) Cette question rejoint la précédente car je désirerai savoir si l'AFUL qui est l'un des
    partenaires de l'éducation nationale a fait également l'objet de contacts dans le cadre de
    cet accord? Là aussi, merci de préciser qui a pris l'initiative entre l'AFUL et vous. D'autres
    organismes ont-ils été également écoutés pour des conseils?
    3) Quelles sont les raisons du choix de l'utilisation des produits Microsoft? Quels sont les
    avantages sur les autres offres? Et quelles sont les raisons pour lesquelles les autres
    offres n'ont pas été choisies?

    Cordialement.


    Évidemment, je me suis demandé après coup si mon mess@ge ne posait pas des questions quelque peu indiscrètes? L'ai-je envoyé à d'autres personnes? Dans tous les cas, la seule réponse que j'ai obtenue est celle-ci, mess@ge reçu le 5 janvier:

    De : Marie-Louise Leclair
    A : pweet@charlesbronson.fr
    Date : 05/01/2004 11:38
    Objets : Notification pour "accord-cadre entre le MJENR et Microsoft France"
    -------------------------------------------------------------------
    Le message que vous avez envoyé le Wed, 31 Dec 2003 21:17:07 +0100 concernant "accord-cadre entre le MJENR et Microsoft France" a été affiché par Marie-Louise Leclair.


    Le mess@ge en pièce jointe m'indiquant ceci:

    Reporting-UA: QUALCOMM Windows Eudora Version 5.0.2
    Final-Recipient: rfc822; <marie-louise.leclair@education.gouv.fr>
    Original-Message-ID: <xxx@charlesbronson.fr>
    Disposition: manual-action/MDN-sent-manually; displayed


    Voilà si vous savez ce que ça veut dire, pas moi, j'ai eu beau chercher partout sur les sites officiels, je n'ai trouvé aucune réponse à mes questions. Si certains d'entre vous ont également fait de même, avez-vous reçu dans votre cas des réponses?

    PS: Pardon pour la place que prend mon post.
    • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est juste un accusé de réception de lecture du mail ;-)
      • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui, ça je le sais mais ne recevant toujours aucune réponse, je suis en droit de me poser des questions du genre quand ils disent "afficher", cela voudrait-il dire qu'ils ont posté ma question dans un forum ou à un autre endroit?.

        Je suis contre polluer leur boîte mais il faut bien avouer que peut-être en s'y mettant à plusieurs, on recevrait peut-être une réponse.
    • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

      Posté par . Évalué à 1.

      Auto-correction:

      s/synonime/synonyme/

      s/d'autres personnes/la bonne personne/
    • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

      Posté par . Évalué à 3.

      Pierre, tu écris :

      En ces temps de déficit, de croissance presque au point mort et de limitations aux différents budgets, j'avais trouvé révoltant de continuer à payer des licences exorbitantes même si des rabais sont possibles. C'est révoltant aussi parce que la dépendance de notre nation à M$ est dangereuse sur plusieurs points.

      je vais sembler cynique mais à mon avis pour le gouvernement le plus important dans cette histoire c'est de "faire moderne" !
      et pour eux, signer un accord avec Microsoft c'est "faire moderne".
      (Monory avait fait la même chose pour "redynamiser" l'image du Futuroscope...)
      ça creuse le déficit ? ça nous rend vulnérables sur le plan de la sécurité informatique ? chhhhhut ! l'essentiel c'est le "mo-der-nisme" !

      (parenthèse cynique refermée)

      a+
      Hervé
      • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour contrer cet aspect : «signer un accord avec Microsoft c'est "faire moderne"», il faut maintenant faire entrer dans les cerveaux que Microsoft ça fait ringard.
        C'est un argument qui a à peine plus de poids que leur FUD, je le sais, mais le but est le même : ternir l'image de marque. Sur ce terrain, nous pouvons lutter, il ne faut pas laisser le champ libre à l'adversaire. Il y a beaucoup à y gagner car MS devra contrer par de la pub, beaucoup de pub très chère contre un bouche à oreille gratuit et insaississable. En faisant ça, il sera obligé de réinjecter de grosses sommes dans notre économie et ce sera toujours ça de pris !
  • # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Il peut sembler légitime pour l'Education nationale, en tant que
    consommateur de produit microsoft de négocier des tarifs avantageux.

    On peut cependant être surpris par certaines clause de cet accord.
    D'abord, pour Windows, il ne s'applique qu'aux ordinateurs anciens donné
    aux écoles (antérieur au Pentium III) mais à condition que ceux ci était
    préalablement équipé de Windows (voir Avenant 1). Comment faire pour
    savoir si un ordinateur que l'on vous donne était bien équipé d'une
    licence microsoft avant. C'est bien souvent impossible, donc utiliser
    cet accord revient à prendre le risque de se voir accusé de piratage par
    Microsoft faute de pouvoir prouver le contraire.

    Ensuite, le plus choquant à mes yeux et la section suivante dans
    l'avenant 4 qui concerne l'achat de licence Office 2003 pour un prix
    d'environ 60 Euros (selon la version) :

    « Dans ce cadre, le Ministère s’engage à faire tout son possible afin
    que les établissements précités commandent un minimum de quatre cent
    cinquante mille (450.000) licences pendant la période d’exécution du
    contrat Select. En particulier, le Ministère s’engage à faire tout son
    possible afin que les établissements concernés par les présentes
    commandent un minimum de sept cent cinquante (750) licences au cours de
    la première année d’exécution dudit contrat. »

    Donc M.Jean-Jacques GAGNEPAIN Directeur de la Technologie du Ministère
    de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche s'engage à
    faire acheter aux écoles 450.000 licences à 60 Euros. Cela fait 27
    Millions d'Euros ou 177 million de francs pour un logiciel que l'on
    trouve gratuitement par ailleurs (ex OpenOffice.org).

    Plus grave, ce contrat ne permet pas aux élèves (voir chapitre VII.
    Avenant 4) d'utiliser ce logiciel chez eux !!. Comment cela, l'éducation
    nationale achète, je suis forcé à l'analogie, des livres (ou logiciels
    c'est pareil) que les élèves, de part la licence, ne peuvent amener chez
    eux.

    Et de plus, ceci est en contradiction avec l'accord cadre lui même qui
    stipule prend bien en compte 'la maison' :
    « le Ministère souhaite que le plus grand nombre de personnes, puissent
    être en mesure, au moment de leur choix et de n’importe où, à la maison
    comme à l’école, à la ville comme au village « le plus reculé », de se
    relier aux services d’information et de communication les plus
    immédiats, les plus universels et les plus adaptés à la prise en compte
    des besoins individuels. »

    Si l'Education nationale désire réellement dépenser notre argent, elle
    peut le faire par exemple, de manière simple mais efficace en éditant un
    CDROM remplis de logiciels libres, y compris la suite bureautique
    openoffice.org pour Windows. Pour moins du dixième du prix, il est
    possible de donner ce CDROM à chaque enseignant, et à chaque élève, à la
    rentrée prochaine.

    En conclusion, je dirais qu'il est fort dommage que l'éducation
    nationale fasse si peu pour encourager et généraliser les nombreuses
    initiatives autour du libre et elles sont nombreuses en France :
    abuledu, freeduc, slaes, slis, mandrake ... pour les systèmes.
    dr.geo, gcompris, wims, ... pour les applicatifs.
    • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

      Posté par . Évalué à 2.

      Le truc qu'il ne faut pas négliger.
      Plus le budget est gros, plus il y aura de tranches de gâteau à se partager. Et mon petit doigt me dit que certaines personnes ont un fort apétit en ce qui concerne l'argent.

      T'imagine, un budget de 100'000 euro... personne n'en voudrait.
    • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

      Posté par . Évalué à 2.

      en parlant de OOo à mon lycée ça commence à se propager, c'est bon signe :)

      (même si ça reste des brêles les admins)
      • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        OOo et Mozilla se répandent sans bruit... mais très efficacement. Il se développe aussi dans la police nationale, les gendarmeries...

        Pour convaincre, il faut mettre en avant les qualités propres de chaque logiciel :
        - Mozilla : blocage des pop-ups
        - OOo : fabrication de pdf en ligne
        - bureaux virtuels en standard pour Linux. (montrer comment on s'en sert).
        En ajoutant quelques manipulations KDE avec le 3ème bouton de la souris, on peut faire une demo bluffante pour un windowsien endurci.

        Le but est de faire comprendre que payer pour un OS Microsoft c'est payer pour pas grand chose et que c'est même ringard. C'est en faisant passer cette idée autour de soi que le beau-frère du voisin du cousin (un décideur) apprendra qu'il existe autre chose que Windows.

        Linux, il y a moins bien, mais c'est plus cher !
  • # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le Monde informatique publie un article sur le sujet intitulé "Microsoft force les portes de l'éducation nationale":
    http://www.weblmi.com/articles_store/1008_05/Article_view(...)
    On y explique la "magouille légale" qui a permis de signer l'accord sans passer d'appel d'offres.
    • [^] # Re: Réaction à l'accord cadre MEN/MS

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et après ça, on verra encore en guise de cours d'informatique:
      l'utilisation de MS Word (R), MS Excel (R) et MS Internet Explorer (R) sous MS Windows (R).

      À croire que pour beaucoup (la majorité?) d'enseignants ou d'établissements d'enseignement (écoles, lycées, centres d'insertion/de réinsertion sociale ou professionnelle, etc.), l'informatique se résume à ces quelques programmes.
      Il serait à peu près temps que tous (pas seulement les quelques avertis) se rendent compte que l'informatique n'est pas Microsoft.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.