Rapport de l'International Telecommunication Union

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
25
nov.
2003
Internet
L'ITU (International Telecommunication Union) a réalisé un classement sur 178 pays pour mesurer le développement et la qualité des infrastructures de télécoms ainsi que l'accessibilité à l'Internet pour leur population.
Il en ressort que les pays de l'Europe du Nord font partie des mieux lotis. Néanmoins, la France se classe 23ème (chûte de 6 places entre 1998 et 2002) et la Belgique 20ème. Les États-Unis quand à eux obtiennent une modeste 11ème place, ex-aequo avec le Canada.

Aller plus loin

  • # Re: Rapport de l'International Telecommunication Union

    Posté par . Évalué à -2.

    développement ...

    ... chute de 6 places entre 1998 et 2003
    ...
  • # Re: Rapport de l'International Telecommunication Union

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour ceux que ça intéresse directement, voici les dix premiers :
    Sweden 0.85
    Denmark 0.83
    Iceland 0.82
    Korea (Rep.) 0.82
    Norway 0.79
    Netherlands 0.79
    Hong Kong, China 0.79
    Finland 0.79
    Taiwan, China 0.79
    Canada 0.78
  • # Re: Rapport de l'International Telecommunication Union

    Posté par . Évalué à 2.

    Peut-être que la France est un pays dont la population est peu susceptible de se laisser tenter par une connexion à Internet dont elle n'a souvent pas besoin ni envie.
    C'est peut-etre une bonne nouvelle finalement. Les français seraient-ils moins perméables que les autres face aux énormes efforts marketing des opérateurs?...
    Même chose quand on dit que la France est en retard quant à l'équipement en ordinateurs et en téléphones portables.
    • [^] # le mieux pour les neurones : télévision ou informatique/internet ?

      Posté par . Évalué à 1.

      et en téléphones portables.
      je ne crois pas car j'ai vu une info récente qui dit que presque tous les français ont un téléphone portable (ce qui est le cas autour de moi aussi)

      Mais quand je vois les stats des heures que chaque français passe en moyenne devant la télé en France... (on tend vers 4 heures par jour je crois)
      Je me dis qu'au lieu de cette passivité télévisuelle, l'interactivité de l'informatique et d'internet leur ferait du bien aux neuronnes ! (et la possibilité de s'exprimer au lieu de voir s'exprimer les médias officiels tout le temps)
      • [^] # tout est relatif

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        en même temps vaut mieux passer la journée devant France 5 + arte que chatter 12h sur les pseudo IRC débiles de ifrance.com ou wanadoo.fr :))
        • [^] # infos indépendantes

          Posté par . Évalué à 1.

          malheureusement là ausi les stats sont formelles: c'est pas (et de très loin) France5/arte la chaine la plus regardée...

          de + en ce qui concerne les actualités je préfère des sources + indépendantes que des chaines qui appartiennent à l'Etat (FranceTelevision) ou à des grands groupes proche de l'Etat (TF1 BouyguesBTP/ M6 lyonnaise des eaux, canal Vivendi/GeneraleDesEaux)

          je préfère indymedia.org, hacktivistnewsService (hns-info.net), rezo.net, etc.
          • [^] # Re: infos indépendantes

            Posté par . Évalué à 1.

            Malheureusement là aussi les stats sont formelles :-p Ce ne sont pas les sites d'infos
            alternatifs qui sont les plus consultés, mais bien tf1, yahoo et autres msn (enfin bref,
            en majorité les trucs livrés de base avec IE et/ou les kits d'accès)
      • [^] # Re: le mieux pour les neurones : télévision ou informatique/internet ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Le problème de la télé n'est pas le même. Devant la télé on est passif.
        En envoyant des SMS à longueur de journée alors que si ça n'existait pas on ne se porterait pas plus mal, en surfant sur Internet juste pour dire aux collègues qu'on a vu tel truc insolite, en utilisant un ordinateur juste pour se dire qu'on fait de l'informatique à la maison, on fait pire que regarder la télé, on agit soi-même (on est actif) sans savoir vraiment où ça mène, poussé - et c'est le but de ma remarque initiale - bien souvent par le marketing des sociétés qui nous ont vendu le service.
        Mais la télé comme compagnon à longueur de journée c'est mal aussi ;o)
  • # Re: Rapport de l'International Telecommunication Union

    Posté par . Évalué à 1.

    Je trouve qu'au lieu d'en faire un concours pour qui a la première place entre la France, les USA etc. où on ne peut pas se plaindre, on devrait plutôt s'inquiéter de l'écart qui se creuse entre l'UE, l'Amérique du nord et le reste du monde. L'internet est-il un réseau mondial ou occidental? Il est triste pour la représentativité culturelle que bien des pays et notamment francophones n'aient pas/peu accès à ce média...
    • [^] # Re: Rapport de l'International Telecommunication Union

      Posté par . Évalué à 1.

      en fait dans tous les pays la fracture numérique se situe à peu près au même niveau que la fracture sociale des plus pauvres (et c'est encore plus criant dans les pays "pauvres" où de très petites minorités accaparent toutes les richesses)
      • [^] # Re: Rapport de l'International Telecommunication Union

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        > (et c'est encore plus criant dans les pays "pauvres" où de très petites
        > minorités accaparent toutes les richesses)

        Ce n'est pas toujours si simple que ça : Dans les pays pauvres, peu de gens ont un ordinateur personnel, mais les cyber-cafés sont plus répendus qu'en France. Résultat, même des gens pauvres ont une adresse email. En France, c'est plus facile d'avoir une machine perso, mais si t'en as pas et que t'as pas le net au boulot, les cyber-cafés sont chers.

        Pour simplifier, dans l'ordre chez nous :

        1) T'as rien
        2) T'as le téléphone
        3) T'as un mail
        4) T'as un fax

        Dans les pays du tiers monde :

        1) T'as rien
        2) T'as un mail
        3) T'as un fax
        4) Wahoo, t'as le TE-LE-PHONE ??? Dingue !!!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.