Revue de presse de l’April pour la semaine 13 de l’année 2019

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
15
1
avr.
2019
Internet

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l’April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l’April.

[L’ADN] Inégalités : Google et Facebook en profitent pour accroître leurs revenus

✍ Marine Protais, le vendredi 29 mars 2019.

« Nanjira Sambuli est membre de la World Wide Web foundation. Son rôle est de promouvoir l’accès au Web pour tous. Elle estime que des politiques publiques incohérentes et la privatisation du Web expliquent le ralentissement du rythme des connexions à Internet ces dernières années. Rencontre. »

Et aussi :

[Le Monde.fr] En Afrique, des lignes de bus cartographiées par les usagers

✍ Claire Legros, le jeudi 28 mars 2019.

« À Accra (Ghana), Le Caire (Égypte) ou Nairobi (Kenya), des outils gratuits permettent aux citoyens de géolocaliser les lignes de transport qu’ils utilisent, et ainsi élaborer en commun les cartes qui font défaut. »

[ITespresso] « Numérique inclusif » : le gouvernement donne une prime au logiciel libre

✍ Clément Bohic, le jeudi 28 mars 2019.

« Utiliser “principalement des logiciels libres et ouverts” est l’un des critères qui conditionnent l’obtention du nouveau label “Numérique inclusif” ».

Et aussi :

[Journal du Net] Ces éditeurs open source qui entrent en résistance face à Amazon

✍ Xavier Biseul, le mercredi 27 mars 2019.

« Ces éditeurs open source qui entrent en résistance face à Amazon Confluent, Redis Labs et MongoDB ont modifié leur contrat de licence afin d’éviter que leur solution open source ne soit commercialisée par des fournisseurs tiers, comme AWS, sous la forme de services cloud managés. »

Et aussi :

[Libération] Directive sur le droit d’auteur: une «victoire» pour qui?

✍ Amaelle Guiton, le mardi 26 mars 2019.

« Le texte adopté ce mardi par les eurodéputés avalise le filtrage algorithmique comme mode privilégié de gestion des contenus et signe une dépendance accrue aux grandes plates‐formes numériques. »

Et aussi :

Voir aussi :

[Le Temps] Au hackathon du FIFDH, des algorithmes pour faciliter l’aide humanitaire

✍ Charles Foucault‐Dumas, le lundi 25 mars 2019.

« Leur projet, élaboré durant le hackathon du FIFDH, nous avait convaincus : Charles Foucault‐Dumas et son équipe racontent la genèse de leur idée, germée entre deux poignées de bonbons. »

Aller plus loin

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.