Revue de presse de l’April pour la semaine 43 de l’année 2018

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa.
22
29
oct.
2018
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[Sciences et avenir] Un tableau peint par une IA vendu 432 500 dollars… à partir d’un code source emprunté sur le Web
Par Sarah Sermondadaz, le vendredi 26 octobre 2018. Extrait :

« Une œuvre peinte par une intelligence artificielle a été vendue aux enchères à plus de 435 000 dollars à New York. Une vente qui nourrit la polémique : l’algorithme utilisé avait au préalable été divulgué en open source par un autre artiste. »

[Le Monde.fr] Apple et Samsung sanctionnées en Italie pour obsolescence programmée
Par la rédaction, le mercredi 24 octobre 2018. Extrait :

« Ces sociétés “ont mis en œuvre des pratiques commerciales malhonnêtes”, a conclu l’autorité italienne à l’issue de son enquête. »

[ZDNet France] La FFDN demande à Orange d’ouvrir sa fibre à tous les opérateurs
Par APM, le mercredi 24 octobre 2018. Extrait :

« La Fédération des fournisseurs d’accès Internet associatifs s’inquiète de ne pas pouvoir accéder à la fibre des opérateurs, et suggère à Orange d’ouvrir largement son réseau FFTH via la mise en place d’une offre activée. »

[Numerama] Qui est Henri Verdier, le nouvel ambassadeur pour le numérique ?
Par Julien Lausson, le mercredi 24 octobre 2018. Extrait :

« Le gouvernement a nommé un nouvel ambassadeur pour le numérique. Il s’agit de Henri Verdier. Il remplace David Martinon à ce poste. »

Et aussi:

[La gazette.fr] Civic tech : des prestataires aux business models à risque
Par Gabriel Zignani, le mercredi 24 octobre 2018. Extrait :

« Les modèles économiques des acteurs de la civic tech sont multiples. Mais ce marché reste fragile, et aucun modèle ne présente de garantie absolue. »

[Developpez.com] Richard Stallman adopte une alternative aux codes de conduite pour le projet GNU
Par Michael Guilloux, le mardi 23 octobre 2018. Extrait :

« La saison des codes de conduite se confirme. Outre la communauté du noyau Linux et celle de SQLite, le projet GNU a également adopté des règles ou principes qui doivent régir les interactions de la communauté (mainteneurs et contributeurs) au quotidien. Mais Richard Stallman, initiateur du projet et président de la Free Software Foundation (FSF), a opté pour une approche qui vise à prévenir les écarts de conduite plutôt qu’à punir ceux qui en seront responsables. »

Et aussi :

[L’ADN] L’économie collaborative : état des lieux
Par Nastasia Hadjadji, le lundi 22 octobre 2018. Extrait :

« Où en est‐on du modèle de société libre, ouvert et collaboratif promis par l’économie collaborative (sharing economy en anglais) ? »

Aller plus loin

  • # Mieux vaut prévenir que guérir

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0).

    a opté pour une approche qui vise à prévenir les écarts de conduite plutôt qu'à punir ceux qui en seront responsables

    Ce que dit RMS va plus loin que ça : il dit que l'avantage de l'approche GNU est d'être un ensemble de consignes 'haut niveau' que l'on peut appliquer en permanence pour améliorer sa communication. C'est donc un outil plus utile et plus puissant que les codes de conduite 'punitifs' qui fixent juste des lignes à ne pas dépasser et ne cherchent pas à améliorer la situation plus loin que ça.

    • [^] # Re: Mieux vaut prévenir que guérir

      Posté par . Évalué à 7 (+5/-0). Dernière modification le 30/10/18 à 11:24.

      Ce que dit RMS va plus loin que ça […]

      De fait. Et la traduction de developez.com n'est en rien ce que R. Stallman fait passer comme message: il n'est pas question de "devoir" ou d'obligation quelconque — le mot "please" est mentionné un peu moins d'une vingtaine de fois, c'est totalement inconcevable de traduire toutes ces invitations par "Vous devez/ne devez pas", que du contraire: « we ask all contributors to make a conscious effort » : «nous demandons un effort conscient (traduire: volontaire) à tous les contributeurs».

      R. Stallman énumère une série de mesures personnelles de manière à éviter de tomber dans les pièges habituels que l'on rencontre lors de discussions en général. Ce n'est ni plus ni moins que l'application de principes bienfaisants tels que, par exemple la méthode DESC ou la communication non violente.

      Ce qu'il recommande, avec insistance, n'est rien moins que du bon sens relationnel.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.