Revue de presse de l'April pour la semaine 50 de l'année 2016

Posté par (page perso) . Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
20
19
déc.
2016
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

[cio-online.com] Un vent d'ouverture souffle sur la France et nos entreprises: l'Open Source s'impose!

Par Véronique Torner, le jeudi 15 décembre 2016. Extrait:

Un mois jour pour jour après l'Open CIO Summit, dont CIO était partenaire, sa présidente, Véronique Torner, tire un bilan du développement de l'Open Source en entreprises.

Lien vers l'article original: http://www.cio-online.com/actualites/lire--8978.html

[Libération] Pour des états généraux de l’Internet indépendant

Par Olivier Ertzscheid, le jeudi 15 décembre 2016. Extrait:

Alors que les géants du Net ont rencontré mercredi le futur président des Etats-Unis, il y a urgence à organiser au niveau international une régulation citoyenne et éthique du monde connecté. Avant que ce dernier ne se transforme en cauchemar.

Lien vers l'article original: http://www.liberation.fr/debats/2016/12/15/pour-des-etats-generaux-de-l-internet-independant_1535520

[Next INpact] La France et l'Allemagne marquent leur attachement au logiciel libre

Par Xavier Berne, le mercredi 14 décembre 2016. Extrait:

À l’issue de la seconde «conférence numérique franco-allemande», qui s’est tenue hier à Berlin, la France et l’Allemagne ont tenu à afficher leurs ambitions en matière de nouvelles technologies. Le logiciel libre y est même évoqué.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/102521-la-france-et-allemagne-marquent-leur-attachement-au-logiciel-libre.htm

[Next INpact] Consultations en ligne: un guide méthodologique pour les administrations

Par Xavier Berne, le mercredi 14 décembre 2016. Extrait:

Afin d’épauler les administrations qui souhaiteraient organiser des consultations en ligne de citoyens, une sorte de guide de bonnes pratiques vient d’être dévoilé. Tout en incitant les responsables politiques à s’engager sur la voix de la «co-construction» des politiques publiques, ce rapport s’oppose fermement à une généralisation de ces initiatives.

Lien vers l'article original: http://www.nextinpact.com/news/102501-consultations-en-ligne-guide-methodologique-pour-administrations.htm

Et aussi:

[Developpez.com] Deux nouvelles questions sur la transparence de l'«Open Bar»

Par zoom61, le mardi 13 décembre 2016. Extrait:

Lors de l'émission Cash Investigation du 18 octobre 2016 qui a consacrée une large partie sur l'accord entre Microsoft et la Défense. Dans les semaines suivantes, l'April avait demandé la création d'une commission d'enquête parlementaire concernant les relations entre l'État et Microsoft.

Lien vers l'article original: http://open-source.developpez.com/actu/108288/Deux-nouvelles-questions-sur-la-transparence-de-l-Open-Bar-par-Mme-Isabelle-Attard-et-Mme-Joelle-Garriaud-Maylam-deux-parlementaires

Et aussi:

[ParisTech Review] Le pouvoir intellectuel à l'ère numérique

Par Fred Turner, le lundi 12 décembre 2016. Extrait:

La révolution numérique a redéfini notre culture littéraire et intellectuelle. Trois Américains illustrent ce processus: Norbert Wiener, le célèbre fondateur de la cybernétique; Stewart Brand, un hippie des années 70 reconverti en entrepreneur à succès; et, plus récemment, Tim O’Reilly, l’inventeur de formules comme «Web 2.0» et «open source» qui ont un profond impact sur notre façon de voir le monde. Ces intellectuels d’un nouveau genre travaillent à la façon d’entrepreneurs de réseau. Trois étapes permettent à ce nouveau type d’intellectuel d’asseoir sa position d’influence.

Lien vers l'article original: http://www.paristechreview.com/2016/12/12/pouvoir-intellectuel-numerique

  • # Pouvoir intellectuel à l'ère numérique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Extrait de l'article "Pouvoir intellectuel à l'ère numérique":

    http://www.paristechreview.com/2016/12/12/pouvoir-intellectuel-numerique

    "Ou encore « open source » : cette idée est apparue en opposition avec celle de logiciel libres. Les logiciels libres sont destinés à circuler en dehors du champ économique, gratuitement. L’open source, de son côté, est légèrement différent. Il s’agit d’être libre tout en restant à l’intérieur de l’économie."

    Mouais. Encore un qui n'a rien compris.

    • [^] # Re: Pouvoir intellectuel à l'ère numérique

      Posté par . Évalué à 2.

      Le plus impressionnant serait de connaître la démarche qui été entreprise pour obtenir, vérifier et énoncer une telle définition.

      • [^] # Re: Pouvoir intellectuel à l'ère numérique

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 22/12/16 à 02:08.

        sans doute, malencontreusement un journaliste qui croyait parler anglais :

        • free software = logiciel gratuit et oubliant « I'm a free man » = homme libre
        • open software = logiciel ouvert (il a aussi oublié au sens de l'OSI, qui est compatible FSF), n'ayant vu que le côté « soutenu par les entreprises »

        en 2016, c'est un peu pénible de répéter à ce genre de personnes, que oui Red Hat (par exemple) fait du libre et génère 2 milliards de CA, que oui s'il y a tant de bénévoles impliqués que c'est utilisable au jour le jour, contrairement à un autre système qui use les processeurs et les disques à faire tourner des anti-virus.

        Autant se rappeler qu'il ne faut pas prendre de la malveillance pour de la méconnaissance, fournir l'explication et continuer tranquillement à utiliser des systèmes en qui nous avons confiance et ne cherchent pas à remonter nos infos dans le cloud en permanence.

      • [^] # Re: Pouvoir intellectuel à l'ère numérique

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 22/12/16 à 16:37.

        Le plus impressionnant serait de connaître la démarche qui été entreprise pour obtenir, vérifier et énoncer une telle définition.

        Moi aussi lorsque j'étais jeune et beau je pensais que les journalistes étaient compétents.
        Depuis, j'ai grandi. Je sais désormais que ce n'est pas souvent le cas, et que la pression pour produire de l'article à tour de bras n'arrange pas les choses.

        note : s'il n'y avait que les journalistes dans ce cas, ce serait tout de même formidable.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.